UN ZOO PARTICULIER 
Texte: Teresa Creus 
Illustrations: Mónica Marín Vera
Daniel résidait temporairement chez sa tante et son oncle car ses parents avaient dû partir à 
l’étranger pour des raisons...
Il s'arma de courage et demanda un petit chat comme cadeau d'anniversaire. Son 
oncle l’emmena dans un magasin de jouets e...
En arrivant à la maison, il le mit sur son lit et il lui parla en disant : 
- Sais-tu mon chaton? J’aime beaucoup les anim...
D'abord un grand éléphant arriva... Il était large avec 
des défenses qui ne pouvaient pas passer par la 
porte. Le fait e...
Le suivant fut un crocodile... Il ouvrait une grande bouche avec de nombreuses 
dents bien ordonnées. Il avait aussi envie...
Un zèbre arriva aussi.
Un hippopotame
Voyant qu’ils étaient si nombreux, il les invita à se rendre dans le jardin, qui par 
chance était très grand. 
Il désigna...
Quand on l'appelait pour aller dormir, il les emmenait dans sa chambre et 
là, ils s'amusaient à faire de petits jeux de m...
Beaucoup de jours passèrent et son oncle et sa 
tante étaient contents de voir qu'il jouait toujours 
et riait et qu’il bo...
Ils le retrouvaient toujours endormi agrippé d’une main à son chaton dans la corbeille … Mais ils 
ne virent jamais les an...
Un zoo particulier fr (1)
Un zoo particulier fr (1)
Un zoo particulier fr (1)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Un zoo particulier fr (1)

310 vues

Publié le

Imaginer, une force mentale qui peut nous conduire là où nous voulons. Daniel vit dans un monde où il a bien construit un espace heureux. Être heureux lui permet de s'intégrer parfaitement dans une situation sociale difficile pour lui.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
310
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Un zoo particulier fr (1)

  1. 1. UN ZOO PARTICULIER Texte: Teresa Creus Illustrations: Mónica Marín Vera
  2. 2. Daniel résidait temporairement chez sa tante et son oncle car ses parents avaient dû partir à l’étranger pour des raisons du travail. C’était des gens très occupés qui n'avaient pas d'enfants. Il se sentait un peu trop seul et s’ennuyait.
  3. 3. Il s'arma de courage et demanda un petit chat comme cadeau d'anniversaire. Son oncle l’emmena dans un magasin de jouets et lui a dit: -Choisi-toi-même celui que tu voudras; mais ton budget ne pourra dépasser 10 € Toutes les peluches étaient un peu laides, mais par ce prix, il ne pouvait avoir qu’un petit chat collé à un panier d'osier qui dormait blotti. Il ne pouvait pas bouger d’un brin; il était là, collé avec sa queue.
  4. 4. En arrivant à la maison, il le mit sur son lit et il lui parla en disant : - Sais-tu mon chaton? J’aime beaucoup les animaux; je ne leur ferais jamais de mal et en revanche, je les aiderais à vivre heureux à mes côtés... Tout en parlant, les animaux arrivaient.
  5. 5. D'abord un grand éléphant arriva... Il était large avec des défenses qui ne pouvaient pas passer par la porte. Le fait est qu’en passant, il se frotta à l’encadrement qu’il laissa quelque peu poussiéreux. Daniel lui en t part et il le nettoya.
  6. 6. Le suivant fut un crocodile... Il ouvrait une grande bouche avec de nombreuses dents bien ordonnées. Il avait aussi envie de jouer.
  7. 7. Un zèbre arriva aussi.
  8. 8. Un hippopotame
  9. 9. Voyant qu’ils étaient si nombreux, il les invita à se rendre dans le jardin, qui par chance était très grand. Il désigna un espace pour chacun pour qu'ils fussent bien à l’aise. Il jouait et courait auprès des uns et des autres pour leur donner des cacahuètes, des graines de tournesol et même du chocolat. Ils le faisaient rire parce qu'ils faisaient un tas de pas de danse diérents et que les uns sautaient par-dessus les autres ou rampaient au sol pour passer sous le banc sans rien abimer.
  10. 10. Quand on l'appelait pour aller dormir, il les emmenait dans sa chambre et là, ils s'amusaient à faire de petits jeux de mots jusqu'à l’arrivée du sommeil... ¡C’était tellement amusant!
  11. 11. Beaucoup de jours passèrent et son oncle et sa tante étaient contents de voir qu'il jouait toujours et riait et qu’il bougeait dans tout le jardin allant se coucher quand ils le lui demandaient....
  12. 12. Ils le retrouvaient toujours endormi agrippé d’une main à son chaton dans la corbeille … Mais ils ne virent jamais les animaux invisibles qui composaient son ZOO PARTICULIER.

×