Thomas More

3 115 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 115
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 222
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Thomas More

  1. 1. Thomas More
  2. 2. Qui était Thomas More?
  3. 3. <ul><li>Sir Thomas More par Hans Holbein (1527) </li></ul>
  4. 4. <ul><li>Thomas More était un savant, un juriste, un théologien , un historien, un philosophe et un homme d’état anglais. </li></ul><ul><li>Il est né à Londres en 1478 et il y est mort en 1535. </li></ul><ul><li>Il a fait des études à l’université d’Oxford puis à Lincoln’s Inn. Il discourt en grec et en latin avec une grande aisance. A 21 ans, il est inscrit au barreau des avocats et enseignera le droit jusqu’en 1510. Ses cours sont très appréciés de ses élèves. La même année, il deviendra juge élu pas les habitants de Londres. En 1504, il entrera au Parlement. Il s’élèvera contre les taxes demandées par le roi Henri VII pour la guerre d’Ecosse. Il se retirera en France en 1508. </li></ul>
  5. 5. <ul><li>En 1509, l’ avènement du roi Henri VIII sera le début de la carrière politique de Thomas. Il sera maître des requêtes puis il fera parti du Conseil Privé du roi. Il sera envoyé en mission diplomatique et commerciale aux Pays-Bas en 1515, puis à Calais en 1517. En 1521, le roi le nommera trésorier de la Couronne. En 1523, il sera élu, contre son gré, speaker du Parlement. En 1525, il deviendra chancelier de Lancastre. En 1523, il commence à participer à la polémique contre les thèses de Luther. Il rédigera 7 livres en anglais jusqu’en 1533. </li></ul>
  6. 6. <ul><li>En 1529, il fera parti de la délégation de négociation pour la paix avec l’Espagne. Cette même année, il accèdera à la plus haute charge : Chancelier du Royaume; c’est le premier laïc nommé à ce poste. En tant que chancelier, il fait emprisonner 40 personnes qui soutiennent les idées de Luther. En 1531, c’est lui qui fait appliquer la sentence rendue contre Richard Bayfield qui sera condamné à être brûler vif à Smithfield. Après lui 5 autres condamnés suivront. </li></ul>
  7. 7. <ul><li>En 1530, More refuse de signer une lettres des dirigeants religieux et des aristocrates anglais demandant au Pape d’annuler le mariage de d’Henri VIII et de Catherine d’Aragon. Il présente une première lettre de démission au roi, en 1531, sans succès, pour avoir été obligé de prêter un serment déclarant le roi Chef Suprême de l’Eglise d’Angleterre « autant que le Christ l’autorise ». En 1532, il fait une seconde demande pour être relever de ses fonctions car il était malade et souffrait de vives douleurs à la poitrine. Cette fois, il sera entendu. </li></ul>
  8. 8. <ul><li>Le 13 avril 1534, More dut passer devant une commission et jurer allégeance à l'Acte de Succession du Parlement. More reconnut le droit du Parlement de déclarer Anne légitime reine d'Angleterre, mais il refusa de prêter serment à cause d'une préface anti-papale affirmant l'autorité du Parlement en matière de religion, et niant l'autorité du Pape. 4 jours plus tard, il fut emprisonné à la tour de Londres. </li></ul>
  9. 9. <ul><li>Le 1° juillet 1535, il fut présenté à des juges pour cause de haute trahison : il aurait nié la validité de l’acte de succession. Il a finalement été reconnu coupable de trahison. Avant l'énoncé de sa sentence, More parla librement de sa croyance qu’« aucun homme temporel ne peut être à la tête de la spiritualité ». Il a d’abord été condamné à être pendu, traîné et éviscéré mais le roi changea la sentence en décapitation. L’exécution à eu lieu le 6 juillet. </li></ul>
  10. 10. Thomas More : Humaniste Ou Révolutionnaire?
  11. 11. <ul><li>Thomas More fut un grand Humaniste. </li></ul>
  12. 12. Quelles ont été ses œuvres?
  13. 13. <ul><li>Il à écrit deux ouvrages : </li></ul><ul><li>Utopie en 1515 pendant son voyage diplomatique aux Pays-Bas. Ce livre à d’ailleurs inspiré le mot utopie qui signifie être une construction purement imaginaire dont la réalisation est, a priori, hors de notre portée. </li></ul>
  14. 14. <ul><li>Dialogue du réconfort dans les tribulations qu’il a écrit pendant qu’il était emprisonné à la tour de Londres. </li></ul>
  15. 15. Et du côté de sa vie familiale?
  16. 16. <ul><li>En 1505, Thomas More rencontra Jane Colt qu’il épousera et avec qui il aura trois filles et un garçon. A la mort de sa femme en 1511, il épousera Alice Middleton, veuve et mère de deux enfants. Il sera réputé pour donner une éducation de haut niveau à ses enfants, filles comme garçons. </li></ul>
  17. 17. <ul><li>Thomas More et sa famille </li></ul>
  18. 18. Définitions
  19. 19. <ul><li>Théologien : Homme qui étudie la religion et Dieu. </li></ul><ul><li>Avènement : Fait d'accéder à un état, à une dignité de caractère élevé, en particulier au pouvoir suprême. </li></ul><ul><li>Maître des requêtes : collaborateurs du chancelier de France, dont ils dépendaient étroitement. Ils étaient associés à l'œuvre de justice à travers l'audience du sceau et le Conseil des parties, auquel ils assistaient. Ils siégeaient par quartiers trimestriels. </li></ul>
  20. 20. <ul><li>Conseil Privé : Ce Conseil ne s'occupait que de contentieux judiciaire : il rendait au niveau suprême la justice entre particuliers en matière civile ou criminelle. Il réglait de juge en cas de conflit entre cours souveraines ou entre tribunaux d'ordres différents . </li></ul><ul><li>éviscérer : Enlever les entrailles  </li></ul>
  21. 21. <ul><li>Speaker : Président de la Chambre des communes en Grande-Bretagne </li></ul><ul><li>Chancelier : Dignitaire qui a la garde des sceaux dans un corps ou dans un ordre, ou qui occupe un poste honorifique élevé. </li></ul><ul><li>Allégeance : Obligation de fidélité et d'obéissance qui incombe à une personne envers la nation à laquelle elle appartient et le souverain dont elle est sujette. </li></ul>
  22. 22. Sitographie Et bibliographie
  23. 23. <ul><li>www.Wikipédia.fr : site communautair </li></ul><ul><li>www.publius-historicus.com/more.html </li></ul><ul><li>Expositions.bnf.fr/utopie/cabinets/rep/bio/2.htm </li></ul><ul><li>Dictionnaire Le petit Robert </li></ul>

×