Transmédia
raconter  une  histoire  à  l’ère  digitale
Opération pour la série Game Of Thrones
Avant  la  TV  se  regardait
aujourd’hui,  la  télévision  s’enrichit
Why  doesn't  George  R.R.  Mar=n  use          
twi?er?  Because  he  killed  al...
De  récepteur  à  éme<eur
Avant  la  télévision  se  contentait  d’éme1re
Maintenant  le  téléspectateur  a  une  voix  !
Mais  la  télévision  n’écoute  toujours  pas
une  discussion  sur  twi1er  n’influence  pas  un  programme
c’est  un  dial...
Comment  rendre  la  télévision  réellement  interac=ve    tout  en  
restant  grand  public  ?
Les  limites  du  transmedia
La  télévision  change  à  marche  forcée
Se  jeter  à  l’eau
Sommaire
73%  des  foyers  français  sont  équipés  d’un  ordinateur
3  millions  de  télévision  sont  connectées  à  Internet
3  ...
72%  des  français  u>lisent  leur  smartphone  
tout  en  consultant  d’autres  médias
http://www.android-mt.com/news/etu...
76%  des  jeunes  de  15/17  ans  
commentent  les  émissions
Teen Wolf
Twitter
un nouveau « défouloir » propice à la
critique, un investissement personnel
The  Voice  est  l’émission  qui  a  g...
Mais  le  jeu  est  aussi  a?endu  que  les  réseaux  sociaux
51%
53%
Le jeu
Les services attendus par ceux qui ont l'inte...
Mais  pas  les  programmes
Les  praEques  évoluent
Peu  d’émissions  réagissent  en  foncEon  
des  acEons  de  leur  audience
A  l’instar  d’un  combat  de  catch  où  tout...
Les  acteurs  de  Scandal  tweetent
durant  la  diffusion  de  la  série
Mais  on  peut  faire  plus
it's  @gucci  -­‐kw's ...
Hawai  Five-­‐O
Le  téléspectateur  pouvait  choisir  la  fin  d’un  épisode  
en  désignant  le  coupable.
Publicité  Merc...
Pourquoi  si  peu  ont  tenté  l’aventure  ?
Pas  assez  grand  public
Tout  le  monde  ne  possède  pas  
un  iPad
Pas  a...
Pas  assez  grand  public
A  l’occasion  de  la  nouvelle  saison  de  Engrenages,  un  disposi>f  transmedia  
passionnan...
Solu=on
Des  mécaniques  de  jeux  simples,  mais  passionnantes.
Comme  Criminal  Cases,  un  jeu  d’enquêtes  policières...
Pas  de  moné=sa=on
Trouver  une  alterna>ve  aux  SMS.
Aller  plus  loin  qu’un  simple  vote.
Reprendre  une  mécanique  de  niveaux  à  compléter  en  même  temps  
que  les  équipes  d’un  jeu  de  télé-­‐réalité.
Vous  voulez  aider  votre  candidat  ?  Réalisez  un  achat  in  app  pour  
jouer  en  même  temps  que  lui  !
Difficulté  d’accessibilité
Chaque  chaîne,  chaque  programme,  chaque  opérateur  veut  posséder  son  applica>on  de  
TV...
Certaines  applica>ons  tentent  de  passer  outre  ces  «combats  de  
chapelles»  mais  sans  encore  s’imposer  ni  pro...
Les éléments d’une fiction
sont dispersés sur
plusieurs plateformes
Présence sur les réseaux sociaux
Série Animée TV
Animat...
Être accessible partout
Le storytelling se poursuit sur le
web, sur les mobiles en accédant à
de nouvelles histoires, de n...
Chaque média apporte sa part au concept : interactif, de flux ou social. C’est un tout.
La  narra=on  et  les  médias  s’em...
Le  dessin  animé  Totally  Spies  propose  pour  la  sor=e  de  leurs  
nouvelles  aventures  à  Versailles:  un  jeu  co...
La  série  interac=ve  des  lapins  cré=ns  qui  se  regarde  avec  
une  table?e  ou  en  u=lisant  Kinect
Quels  bénéfices  pour  le  téléspectateur  ?
Une  expérience  riche  qui  se  prolonge  après  
la  vision.
Une  expérienc...
Se  différencier  par  l’innova=on
Devenir  un  media  présent  à  360
Fidéliser  le  téléspectateur  et  le  connaître
Que...
www.digiworks.fr
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Transmedia : raconter une histoire à l'ère digitale

12 408 vues

Publié le

Nous vivons avec les écrans, nous ne pouvons plus nous en passer. Plus de 6 millions de tablettes devraient être vendues en France en 2013. Les films, les séries, les jeux, les livres sont accessibles partout, nous en consommons plus que jamais. Comment le transmedia et l'interactivité peuvent aider à raconter une histoire à l'ère digitale.

Publié dans : Divertissement et humour

Transmedia : raconter une histoire à l'ère digitale

  1. 1. Transmédia raconter  une  histoire  à  l’ère  digitale Opération pour la série Game Of Thrones
  2. 2. Avant  la  TV  se  regardait
  3. 3. aujourd’hui,  la  télévision  s’enrichit Why  doesn't  George  R.R.  Mar=n  use           twi?er?  Because  he  killed  all  140   characters.  #got sorry  i  am  not  a  fan  of  naiah..   changing  the  channel  now...   #TheVoice
  4. 4. De  récepteur  à  éme<eur Avant  la  télévision  se  contentait  d’éme1re Maintenant  le  téléspectateur  a  une  voix  !
  5. 5. Mais  la  télévision  n’écoute  toujours  pas une  discussion  sur  twi1er  n’influence  pas  un  programme c’est  un  dialogue  de  sourd
  6. 6. Comment  rendre  la  télévision  réellement  interac=ve    tout  en   restant  grand  public  ?
  7. 7. Les  limites  du  transmedia La  télévision  change  à  marche  forcée Se  jeter  à  l’eau Sommaire
  8. 8. 73%  des  foyers  français  sont  équipés  d’un  ordinateur 3  millions  de  télévision  sont  connectées  à  Internet 3  millions  de  table.es  vendues  en  20125  écrans  par  foyer 18  millions  de  smartphones Les  français  s’équipent,  forçant  la  télévision  à  changer  à  marche  forcée 6  millions  de  table.es  a.endues  en  2013 source : GFK
  9. 9. 72%  des  français  u>lisent  leur  smartphone   tout  en  consultant  d’autres  médias http://www.android-mt.com/news/etude-le-smartphone-se-democratise-les-comportements-changent-8766 37%  des  français  commentent   occasionnellement  les  émissions  en  ligne L’a?en=on  se  disperse
  10. 10. 76%  des  jeunes  de  15/17  ans   commentent  les  émissions Teen Wolf
  11. 11. Twitter un nouveau « défouloir » propice à la critique, un investissement personnel The  Voice  est  l’émission  qui  a  généré  le  plus  de  Tweet  en  France Facebook un lien social numérique La  rela=on  avec  les  émissions  a  changé
  12. 12. Mais  le  jeu  est  aussi  a?endu  que  les  réseaux  sociaux 51% 53% Le jeu Les services attendus par ceux qui ont l'intention de s'équiper d'une TV connectée source : http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/attentes-consommateurs-tv-connectee.shtml Les réseaux sociaux
  13. 13. Mais  pas  les  programmes Les  praEques  évoluent
  14. 14. Peu  d’émissions  réagissent  en  foncEon   des  acEons  de  leur  audience A  l’instar  d’un  combat  de  catch  où  tout   peut  arriver
  15. 15. Les  acteurs  de  Scandal  tweetent durant  la  diffusion  de  la  série Mais  on  peut  faire  plus it's  @gucci  -­‐kw's  krew  RT   @_deeleontalley:  Who  is  that   grey  coat  by?   @kerrywashington  ?!?   #askscandal
  16. 16. Hawai  Five-­‐O Le  téléspectateur  pouvait  choisir  la  fin  d’un  épisode   en  désignant  le  coupable. Publicité  Mercedes Le  téléspectateur  pouvait  choisir  la  suite  de  la  publicité  :   con=nuer  la  fuite  ou  se  cacher. D’autres  voies  à  explorer
  17. 17. Pourquoi  si  peu  ont  tenté  l’aventure  ? Pas  assez  grand  public Tout  le  monde  ne  possède  pas   un  iPad Pas  assez  accessible Obliga>on  de  télécharger  des   applica>ons  (Shazam,   M6apps...) Pas  de  rejouabilité Que  faire  une  fois  le  show   terminé  ? Pas  de  moné=sa=on Comment  remplacer  les  SMS  ? Au  delà  des  problèmes  de  produc=on  de  programmes  qui  nécessitent  d’être  pensés  en  amont  
  18. 18. Pas  assez  grand  public A  l’occasion  de  la  nouvelle  saison  de  Engrenages,  un  disposi>f  transmedia   passionnant...  mais  complexe  et  obligeant  les  joueurs  à  se  déplacer  dans  Paris   durant  un  temps  impar>.  
  19. 19. Solu=on Des  mécaniques  de  jeux  simples,  mais  passionnantes. Comme  Criminal  Cases,  un  jeu  d’enquêtes  policières  avec  9  millions  de   joueurs  quo>diens  sur  Facebook
  20. 20. Pas  de  moné=sa=on Trouver  une  alterna>ve  aux  SMS. Aller  plus  loin  qu’un  simple  vote.
  21. 21. Reprendre  une  mécanique  de  niveaux  à  compléter  en  même  temps   que  les  équipes  d’un  jeu  de  télé-­‐réalité.
  22. 22. Vous  voulez  aider  votre  candidat  ?  Réalisez  un  achat  in  app  pour   jouer  en  même  temps  que  lui  !
  23. 23. Difficulté  d’accessibilité Chaque  chaîne,  chaque  programme,  chaque  opérateur  veut  posséder  son  applica>on  de   TV  Connectée. Aux  dépends  du  téléspectateur.   Comme  si  pour  accéder  à  Internet,  il  fallait  posséder  le  navigateur  web  «the  Voice». Aberrant  ?  C’est  pourtant  ce  qui  est  actuellement  proposé.
  24. 24. Certaines  applica>ons  tentent  de  passer  outre  ces  «combats  de   chapelles»  mais  sans  encore  s’imposer  ni  proposer  la  solu>on   miracle. Celle-­‐ci  viendra  peut-­‐être  de  Twi.er,  le  seul  média  vraiment   accessible  et  cross-­‐channel.
  25. 25. Les éléments d’une fiction sont dispersés sur plusieurs plateformes Présence sur les réseaux sociaux Série Animée TV Animations dans la vraie vie Jeu sur tablettes et smartphones Jeux connectés Il  ne  faut  plus  se  limiter  au  temps  passé  devant  la  télévision
  26. 26. Être accessible partout Le storytelling se poursuit sur le web, sur les mobiles en accédant à de nouvelles histoires, de nouvelles manières d’interagir avec les personnages. Être rejouable Même si je démarre l’expérience plusieurs semaines après le début du show, je dois pouvoir la vivre. Être social Je veux partager mon expérience, vivre ma passion avec d’autres. Être riche en contenu Les enfants veulent des vidéos, des jeux, des goodies et de la musique. Qu’est  ce  que  le  transmedia  ?
  27. 27. Chaque média apporte sa part au concept : interactif, de flux ou social. C’est un tout. La  narra=on  et  les  médias  s’emboîtent Télévision Livre Jeu  vidéo Zones  transmédia
  28. 28. Le  dessin  animé  Totally  Spies  propose  pour  la  sor=e  de  leurs   nouvelles  aventures  à  Versailles:  un  jeu  concours,  la  diffusion  des   épisodes  à  la  TV,  un  nouveau  design  pour  sa  page  Facebook,   promo=on  sur  des  sites  internet  (Tfou,  WAT…)    et  des  anima=ons   dans  le  parc  du  château. Partenariat  Totally  Spies  et  le  Château  de  Versailles
  29. 29. La  série  interac=ve  des  lapins  cré=ns  qui  se  regarde  avec   une  table?e  ou  en  u=lisant  Kinect
  30. 30. Quels  bénéfices  pour  le  téléspectateur  ? Une  expérience  riche  qui  se  prolonge  après   la  vision. Une  expérience  communautaire. Un  lien  plus  fort  avec  la  licence.
  31. 31. Se  différencier  par  l’innova=on Devenir  un  media  présent  à  360 Fidéliser  le  téléspectateur  et  le  connaître Quels  bénéfices  pour  la  chaîne  ?
  32. 32. www.digiworks.fr

×