Le planneur stratégique et Arthur Schopenhauer

1 193 vues

Publié le

Le livre L'art d'avoir toujours raison de Arthur Schopenhauer est une clé de réflexion pour le planneur stratégique. Voici en quoi les idées d'Arthur se confondent avec le métier du planneur stratégique.

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 193
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
410
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le planneur stratégique et Arthur Schopenhauer

  1. 1. L’ART D’AVOIR TOUJOURS RAISON
  2. 2. L’AMOUR DE L’ARGUMENTAIRE Démontre de quelles manières répondre lors d’un débat Explique différents stratagèmes à utiliser dans n’importe quelle situation Comment se construire, et comment démonter l’adversaire
  3. 3. LE SCHOPENHAUER LE PLANNEUR STRATEGIQUE
  4. 4. Faire raisonner son point de vue aux autres Existe différents stratagèmes pour convaincre Règle d’or : arriver à ses fins Impose sa vision de marque au grand public Diverses méthodes pour la véhiculer ou la développer Règle d’or : arriver à ses fins
  5. 5. LUMIERE 1ère
  6. 6. Tout ce qui importe dans le débat, c'est la victoire à la fin peu importe le discours A la Schopen…
  7. 7. Faire adhérer le public au parti pris de la marque qu’il soit vrai ou légèrement faussé A la Planneur Strat…
  8. 8. Contre personne timide et/ou stupide Ne pas lui laisser le temps de réfléchir Convaincre par un discours faux/pas exact ou alors caché la vérité Le public n’est pas spécialisé dans le marché Intégrer un discours en peu de mots ou image Capitaliser sur une caractéristique produit ou d’image en n’exploitant pas le côté négatif
  9. 9. Peu importe le discours pourvu qu’il marche Être dans le vrai pendant une période donnée Savoir utiliser les bons canaux Prendre un air sérieux tout en restant volatile dans son discours
  10. 10. STRATAGEME 36 : « Débiter un nombre de paroles parfois pas très pertinente mais avec un air très sérieux. Cela marche sur les personnes avec peu de savoir et très influencables »
  11. 11. LUMIERE 2ème
  12. 12. Avoir un savoir intellectuel large permet d’appuyer nos affirmations par des faits reconnus et prouvés A la Schopen…
  13. 13. Veille d’horizon afin de trouver des idées, concept, discours adaptable à la publicité A la Planneur Strat…
  14. 14. Utile pour réfuter ou appuyer une thèse Experts - Scientifiques - PESTEL Empêcher toute réponse de l’adversaire par des références incontestables (discours, illustrations) Le public a besoin de réponse en fonction du contexte PESTEL Être rassuré par des théories prouvées Rendre crédible la publicité à travers des discours honorifiques et rassurants
  15. 15. Le public ne se forge pas une opinion, il la relaie Il ne cherche pas à juger, mais à croire L’utilisation de références rend le discours crédible Le savoir est une arme d’influence comportementale destructrice
  16. 16. STRATAGEME 30 : « L’homme sans savoir est un homme qui se contente de croire plutôt que de juger. Il relaie l’opinion, il ne la crée pas»
  17. 17. LUMIERE 3ème
  18. 18. Argumenter en fonction des habitudes de l'adversaire, de son mode de pensée, de ses intérêts A la Schopen…
  19. 19. Etudier sur les tendances des conso afin de trouver des concepts publicitaires adaptés à la cible A la Planneur Strat…
  20. 20. Utile pour contredire en allant dans le sens de l’adversaire L’adversaire se sentira dépassé C’est une attaque personnelle qui met en relation le discours et les habitudes de l’adversaire Trouver la faille dans l’approche marque - conso Comprendre les attentes Trouver l’INSIGHT
  21. 21. Le public a besoin de quelque chose qu’il ne sait pas On crée le besoin En exploitant le potentiel d’une attente Ecouter - Analyser - Réagir
  22. 22. STRATAGEME 30 : « Attaquer l’arbre par la racine » √ Discours carréadversaire =
  23. 23. CONCLUSION
  24. 24. L’ARGUMENT est le MOYEN L’ENVIRONNEMENT est le SUPPORT L’ADVERSAIRE est la CIBLE
  25. 25. NOUS N’AVONS PLUS PEUR DE DEBATTRE Merci

×