La rénovationdurable dans lesAlpes MaritimesManon PLEYDimitri PIHOUEETuteur : Elisabeth GUITTARDLP Bâtiment à HautesPerfor...
SommaireProjet commun : la réhabilitation durable dans les Alpes Maritimes1. Enjeux environnementaux2. Le parc immobilier3...
1. Le projet commun - Enjeux2Réglementation NationaleRéglementation en PACAConditionsclimatiquesLabel régional
1. Enjeux environnementaux dubâtimentLe Grenelle de l’environnementUne lutte contre le changement climatiqueLe secteur du ...
Le Grenelle de l’environnementLes objectifs globaux du Grenelle d’ici 2020 :réduction des consommationsdénergieémissions d...
Le Grenelle de l’environnementLes objectifs globaux du Grenelle d’ici 2020 :Construire "basse consommation" (BBC) dès 2013...
1.1. Réglementation NationaleRT 2012 pour la constructionSource : www. legrenelle-environnement.fr6
1.1. Réglementation NationaleLes locaux du tertiaireObligation dans un délaide huit ans à compter du1er janvier 2012RT 201...
1.1. Réglementation NationaleRT 2005 des bâtiments résidentiels existants<1000 m2 SHON OU > 1000m2 SHON dont montant destr...
1.2. La réglementation dans les AMBbiomax = environ 42 points Cep max = environ 40 kWhep/m2.an9Source : www.developpement-...
Règles de construction parasismique « PS-MI » et « Eurocode 8 »1.2. La réglementation dans les AMLes cantons dAntibes-Biot...
1.3.1. Conditions climatiques régionales– scénario de référence11•Minimale moyenne annuelle : 12,4°C•Maximale moyenne annu...
1.3.2. Tendances d’évolution du climatsur les décennies à venir122030•Augmentation des températures de 1 à 1,5°C•Moyenne d...
1.4. Labels en PACABDM est un outil d’aide à la décision103 projets validés.L’objectif BDM d’ici 2 ans : garantir quele pr...
2. Projet commun – Le parc Immobilier14Bilan et potentielTertiaireAncienNeuf
2. Le parc immobilier des alpesmaritimes2.1 NeufConsommation énergétique à 40 kWh/m².an dans ledépartement6 215 logements ...
2. Le parc immobilier des alpesmaritimes2.2 Ancien65 % construits avant 197521% ont une consommation supérieure 230 kWhep/...
2. Le parc immobilier des alpesmaritimes2.3 Non résidentielNombre d’établissementTravaux d’amélioration de la performance ...
2. Le parc immobilier des alpesmaritimes2.4 Bilan et potentielIl faut agirUn vrai défiPeu d’opérations de démarche globale...
3. Projet commun – Positionénergétique19Situation régionaleScénario NegaWattContraintes réglementaires
3.1. Situation régionale de l’énergieLa région PACA (comme la Bretagne) est en bout de ligneL’électricité importé à 90%74%...
45% des résidences principales sont sous-équipées en fenêtres à doublevitrage34% ont des fenêtres en moyen ou mauvais état...
Production objectif en 2050 :de l’éolien offshore principalement583 éoliennes, pour une production de 15,4 TWhla biomasse1...
Ils sont soumis a autorisation de la communeInterdit à - 500 mètres d’un monument classé (2255 en PACA, 434 dansles AM)Int...
Isolation parl’extérieurinterdite3.6. Contraintes réglementaires etisolation par l’extérieur24Soumise à autorisation de la...
La place duBâtiment durabledans les AlpesMaritimesDimitri PIHOUEETuteur : Elisabeth GUITTARDLP Bâtiment à HautesPerformanc...
La place du bâtiment durable dans lesAlpes Maritimes29 personnes contactées15 réponses (taux de retour de 52%)7 en face à ...
4.1. La situation politique dans les AlpesMaritimes27PositionnementterritorialActions région /départementL’avenir de la po...
4.1.1. Positionnement territorialArticle 7 du Plan Grenelle :Plan Climat EnergieLutte contre le réchauffement climatiqueEx...
4.1.2. Actions région / départementRégional :Projet « Marie-Med »Projet « Réhabilitation thermique des logements sociaux »...
4.1.3. L’avenir de la politiquedépartementale3 novembre 2008 : panne électriqueRéduire de 15% les consommations électrique...
4.2. La situation économique dans les AlpesMaritimes31EconomieL’offreLa demandeLesmotivations etfreinsLes attentesLesproje...
4.2.1. L’offreL’offre = demandeL’offre déçue par la demande qui n’arrive pasArtisans et entreprisesDiversificationLes agen...
4.2.2. La demandeEn région PACA :Pour la construction, depuis 2005:13’219 HQEDont 479 BDM (dont seulement 13 dans le 06)12...
4.2.2.1. Les motivations et les freinsEtat des besoins :Lutte contre le changement climatique = besoincollectifSécurité (M...
4.2.2.1. Les motivations et les freinsMotivations : selon SONCASSécurité : aucune (perception présente)Orgueil : aucune po...
4.2.2.1. Les motivations et les freinsLes freins…encore trop nombreux:Un marché sur-informéUne communication recherchée su...
4.2.2.2. Les attentesEn région PACA, la lutte contre le changement climatique…46% reconnaissent l’évidence du changement c...
4.2.2.3. Les projections futursNormalisation de la définition de « habitat durable »Pénétration du marché de la réhabilita...
ConclusionAu niveau politiqueRépond au besoin collectif de la lutte contre le changementclimatiqueRépond au besoin collect...
ConclusionQuel est l’avenir du bâtiment durable dans lesAlpes Maritimes?L’avenir du bâtiment durable dans le 06 : le BEPOS...
Dimitri PihouéeMerci de votre attentionQuestions / RéponsesInvitation à lire les annexes du projet12 entretiens avec des p...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La place du bâtiment durable dans les Alpes Maritimes

506 vues

Publié le

Projet Licence Professionnelle Bâtiments Hautes Performances Energétiques

Publié dans : Immobilier
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
506
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
104
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La place du bâtiment durable dans les Alpes Maritimes

  1. 1. La rénovationdurable dans lesAlpes MaritimesManon PLEYDimitri PIHOUEETuteur : Elisabeth GUITTARDLP Bâtiment à HautesPerformances Energétiques
  2. 2. SommaireProjet commun : la réhabilitation durable dans les Alpes Maritimes1. Enjeux environnementaux2. Le parc immobilier3. La position énergétiqueProjet individuel : la place du bâtiment durable dans les Alpes Maritimes4. La situation politique5. La situation économiqueConclusion1
  3. 3. 1. Le projet commun - Enjeux2Réglementation NationaleRéglementation en PACAConditionsclimatiquesLabel régional
  4. 4. 1. Enjeux environnementaux dubâtimentLe Grenelle de l’environnementUne lutte contre le changement climatiqueLe secteur du Bâtiment en France représente une :43%0%0%Energie finale consomméede25%Production annuelle deCO2 deSource : www. legrenelle-environnement.fr3
  5. 5. Le Grenelle de l’environnementLes objectifs globaux du Grenelle d’ici 2020 :réduction des consommationsdénergieémissions de gaz à effet de serre38% 50%Source : www. legrenelle-environnement.fr1. Enjeux environnementaux dubâtiment4
  6. 6. Le Grenelle de l’environnementLes objectifs globaux du Grenelle d’ici 2020 :Construire "basse consommation" (BBC) dès 2013Construire à partir de 2020, des bâtiments à "énergie positive" (BEPOS)Rénover 400 000 logements par an à compter de 2013Rénover 800 000 logements sociaux les plus énergivores d’ici 2020Lancer la rénovation de tous les bâtiments de l’Etat et de sesétablissements publics avant 2013Engager des travaux de performance énergétique dans le parctertiaire public et privé entre 2012 et 2020Source : www. legrenelle-environnement.fr1. Enjeux environnementaux dubâtiment5
  7. 7. 1.1. Réglementation NationaleRT 2012 pour la constructionSource : www. legrenelle-environnement.fr6
  8. 8. 1.1. Réglementation NationaleLes locaux du tertiaireObligation dans un délaide huit ans à compter du1er janvier 2012RT 2012 des bâtiments résidentiels et tertiaires existants
  9. 9. 1.1. Réglementation NationaleRT 2005 des bâtiments résidentiels existants<1000 m2 SHON OU > 1000m2 SHON dont montant destravaux < 25% de la valeurdu bâtiment et/ou construitavant le 1/01/1948La résistance thermiqued’une paroi rénovée doitêtre supérieure ou égale auniveau minimalrèglementaire (arrêté du 3mai 2007)> 1000 m2 SHON dontmontant des travaux > 25%de la valeur du bâtiment etconstruit après le 1/01/1948Calculer les consommationsénergétiques du bâtimentet évaluer les économiesengendrées par le projet.Respecter les gardes-fouConsommation maximaleentre 80 et 195 kWh/m2.anpour lechauffage, ECS, cilmatisation. Le confort d’été doit êtreétudiéSource : La rénovation écologique de Pierre Levy8
  10. 10. 1.2. La réglementation dans les AMBbiomax = environ 42 points Cep max = environ 40 kWhep/m2.an9Source : www.developpement-durable.gouv.fr/Plan-batiment
  11. 11. Règles de construction parasismique « PS-MI » et « Eurocode 8 »1.2. La réglementation dans les AMLes cantons dAntibes-Biot, Antibes-Centre, Le Bar-sur-Loup, Cannes-Centre, Cannes-Est, Le Cannet, Grasse-Nord, Grasse-Sud, Mougins, Saint-Vallier-de-Thiey, Vallauris-Antibes-Ouest : zone de sismicitémodéréeles communes de Cannes, Mandelieu-la-Napoule : zonede sismicité modéréela commune de Théoule-sur-Mer : zone de sismicitéfaible10Source : www.alpes-maritimes.pref.gouv.fr
  12. 12. 1.3.1. Conditions climatiques régionales– scénario de référence11•Minimale moyenne annuelle : 12,4°C•Maximale moyenne annuelle : 19,6°C•Hauteur de précipitations cumul annuel moyen : 733 mm•Nombre de jours avec précipitations annuel moyen : 61 jours•Durée d’insolation cumul annuel moyen : 2724 heures•Nombre de jours avec faible ensoleillement annuel moyen : 64 jours•Nombre de jours avec fort ensoleillement annuel moyen : 147 joursSource : www.france.meteofrance.com/france
  13. 13. 1.3.2. Tendances d’évolution du climatsur les décennies à venir122030•Augmentation des températures de 1 à 1,5°C•Moyenne de 2 à 6 jours de températures maximales supérieures à 35°C(6 à 10 jours pour le delta du Rhône)•Baisse moyenne des précipitations entre 0 et 0,25mm2050•Augmentation des températures de 1,5 à 3,1°C•Durée des périodes de forte chaleur de 0 à 4 jours•Durée des périodes sèches entre 25 et 30 jours2080•Augmentation des températures de 2,5 à 4,3°C (5,2°C en montagne)•Durée des périodes de forte chaleur de 4 à 30 jours (selon scénario)•Durée des périodes sèches entre 25 et 40 joursSource : www.drias-climat.fr
  14. 14. 1.4. Labels en PACABDM est un outil d’aide à la décision103 projets validés.L’objectif BDM d’ici 2 ans : garantir quele projet ne coûtera pas plus chèrequ’un projet classique d’aujourd’huiLa Région PACA et BDM sont aussipartenaires d’un projet Méditerranéenstratégique dénommé « MARIE »Le programme « AGIR et Rénover+ » dela Région PACA pousse à rénover ensuivant une démarche BDM13Source : www.polebdm.euPassivhaus adapter aux pays du Sud del’Europe : le Passive-OnLe confort d’été ne doit pas dépasser lanorme EN15251 (entre 23°C et 26°C à 0,5clo)L’analyse des coûts reflète lesdifférences concernant les habitudes deconstruction et les réglementations dubâtiment
  15. 15. 2. Projet commun – Le parc Immobilier14Bilan et potentielTertiaireAncienNeuf
  16. 16. 2. Le parc immobilier des alpesmaritimes2.1 NeufConsommation énergétique à 40 kWh/m².an dans ledépartement6 215 logements construits par an1,25 % sont de qualité environnementale et labélisé15
  17. 17. 2. Le parc immobilier des alpesmaritimes2.2 Ancien65 % construits avant 197521% ont une consommation supérieure 230 kWhep/m².an150 kWhep/m².an d’ici 2020Résidences principales construite entre chaque années53%12%10%10%7% 8%19681975198219901999200916
  18. 18. 2. Le parc immobilier des alpesmaritimes2.3 Non résidentielNombre d’établissementTravaux d’amélioration de la performance énergétiqueDélai de 8 ans à compter du 1er janvier 20126% 12%28%54% IndustrieConstructionCommerceService17
  19. 19. 2. Le parc immobilier des alpesmaritimes2.4 Bilan et potentielIl faut agirUn vrai défiPeu d’opérations de démarche globale de qualitéenvironnementaleAides financières accordés500 logements/an éco-PTZ15 000 à 20 000€ par logement18
  20. 20. 3. Projet commun – Positionénergétique19Situation régionaleScénario NegaWattContraintes réglementaires
  21. 21. 3.1. Situation régionale de l’énergieLa région PACA (comme la Bretagne) est en bout de ligneL’électricité importé à 90%74%10%7%1%8%Electricité consomméeNucléaireHydrauliquePhotovoltaiqueEolienAutres20Source : Nice Matin25.00%6.26%1.04%0.27%0.06%0.51%3.16% 1.69%Production régionalHydrauliqueThermique charbonThermique fioulEolienSolaireDéchetsCogénération(gaz)Autoproducteur
  22. 22. 45% des résidences principales sont sous-équipées en fenêtres à doublevitrage34% ont des fenêtres en moyen ou mauvais état19% ont une isolation du toit insuffisante11% ont une façade médiocre et plus de 50% ont une façade de plus de 10ans36% des logements ont recours au chauffage électrique54% des logements ont recours à la chaudière33% en chaudière individuelle21% en chaudière collectiveMais 30% des logements utilisent un appareil indépendant de chauffage9% utilisent des poeles12% des résidences principales utilisent la climatisation malgré une isolationdéfecteuse (37% des logements climatisés ont au moins un défaut majeurd’isolation)3.2. L’énergie dans les logements enPACA21Source : www.aires-mediterranee.org/html/energair.htm
  23. 23. Production objectif en 2050 :de l’éolien offshore principalement583 éoliennes, pour une production de 15,4 TWhla biomasse12 TWh par la biomasse solide2,2 TWh par le biogaz issue des déchets organiquesle solaire photovoltaiqueEn toiture 6,4 TWh, 690000 logements individuels et 603000 collectifsParcs au sol 5,1 TWh, 12000 ha mobilisésle solaire thermique2,9 TWh pour 6,6 millions de m2 de capteurs installésPAC produiraient 2,2 TWh pour 0,6 TWh d’électricité consommé3.3. Le scénario Negawatt22Source : www.negawatt.org
  24. 24. Ils sont soumis a autorisation de la communeInterdit à - 500 mètres d’un monument classé (2255 en PACA, 434 dansles AM)Intégrés dans le volume et l’épaisseur de la toiturePente du toit de 30% maximum, soit 16,7°Ainsi, le taux de couverture de nos besoins en ECS sera comprisentre 22% et 35% durant l’hiver3.4. Panneaux solaires et contraintesréglementaires23Source : www.tpepanneauxsolaires.fr/rentabilite.html www.cagnes-sur-mer.fr/grds_dossiers/PLU/PLU
  25. 25. Isolation parl’extérieurinterdite3.6. Contraintes réglementaires etisolation par l’extérieur24Soumise à autorisation de lacommune :minimum 5 mètres entreune construction et unevoie publique ou la limiteséparativeNe pas dépasser l’empriseau sol (le coefficientd’occupation du sol)Source : www.cagnes-sur-mer.fr/grds_dossiers/PLU/PLUAnnée de construction 1947
  26. 26. La place duBâtiment durabledans les AlpesMaritimesDimitri PIHOUEETuteur : Elisabeth GUITTARDLP Bâtiment à HautesPerformances Energétiques
  27. 27. La place du bâtiment durable dans lesAlpes Maritimes29 personnes contactées15 réponses (taux de retour de 52%)7 en face à face5 par email3 par téléphone7 « politiques »2 « associations »3 « Bureaux d’étude »3 « Entreprises »26
  28. 28. 4.1. La situation politique dans les AlpesMaritimes27PositionnementterritorialActions région /départementL’avenir de la politiquedépartementale
  29. 29. 4.1.1. Positionnement territorialArticle 7 du Plan Grenelle :Plan Climat EnergieLutte contre le réchauffement climatiqueExemple : Agenda 21 des communesIsolement électriqueScénario NégaWattIndépendance énergétique par les EnrExemple : développement des panneaux photovoltaiquesBudget des communes et du CGPlan Climat EnergieRéduction des coûts de maintenanceExemple : Intégration de GTC/GTB28
  30. 30. 4.1.2. Actions région / départementRégional :Projet « Marie-Med »Projet « Réhabilitation thermique des logements sociaux »Lycées BEPOSDépartemental:Guide HQE des constructionsGuide éco-constructionGuide intégration des panneaux solairesNice GridTicElec (Biot)Cannes Grid Teams29
  31. 31. 4.1.3. L’avenir de la politiquedépartementale3 novembre 2008 : panne électriqueRéduire de 15% les consommations électriques dès lafin 2013Réduire de 20% à l’horizon 2020Problème de budget dû à la crise économiquePriorité à l’emploiUn black-out complet remettrait la priorité surl’énergie30
  32. 32. 4.2. La situation économique dans les AlpesMaritimes31EconomieL’offreLa demandeLesmotivations etfreinsLes attentesLesprojectionsfuturs
  33. 33. 4.2.1. L’offreL’offre = demandeL’offre déçue par la demande qui n’arrive pasArtisans et entreprisesDiversificationLes agences immobilièresLogement classe A = G = prix du marché m2Seuls les industrielsEfficacité énergétiqueExemple : GTC/GTA, appareils ménager, luminaire32
  34. 34. 4.2.2. La demandeEn région PACA :Pour la construction, depuis 2005:13’219 HQEDont 479 BDM (dont seulement 13 dans le 06)12’570 HPE, THPE ou THPE EnrPour la réhabilitation, depuis 2009:8’379 travaux de rénovation énergétique13’884 logements en réhabilitation globale1’721 logements en réhabilitation certifiée1’548 logements en réhabilitation labellisée33Source : www.cerc-paca.fr
  35. 35. 4.2.2.1. Les motivations et les freinsEtat des besoins :Lutte contre le changement climatique = besoincollectifSécurité (Maslow) = besoin déjà satisfaitPerception du changement climatique sur le littoralazuréen = aucunePerception d’un logement pollué et passoirethermique = aucune (habitude)Identification à une ambiance « chic » azuréen =priorité au conformisme (il faut que ça brille)Emploi précaire et besoin de mobilité = incompatibleavec un retour sur investissement de 15/20 ans34
  36. 36. 4.2.2.1. Les motivations et les freinsMotivations : selon SONCASSécurité : aucune (perception présente)Orgueil : aucune pour la thermique…rénovation« esthétique » = accomplissement de soiNouveauté : aucune…pas de mode pour le BEPOSConfort : pour les personnes les plus sensibles, débutde motivationArgent : c’est LA motivation, dépend de la politiqueSympathie : aucune pour la thermique…rénovation« esthétique » = plaisir pour soi35
  37. 37. 4.2.2.1. Les motivations et les freinsLes freins…encore trop nombreux:Un marché sur-informéUne communication recherchée sur les revues, site web, bouche àoreillesAides financières compliquées à comprendre et entreprendreAides financières nécessitant des intervenants (entreprises etartisans) ne permettant pas l’auto-réalisationTravaux intrusifsTravaux rénovation esthétique prioritaireActions immobilières à court termeL’énergie électrique encore accessible à bon prixPrix d’achat de l’habitat encore très élevéTravaux de réhabilitation gérés par les propriétairesUne communication encore fragileÉconomie contre plaisirMorale versus l’hédonisme36
  38. 38. 4.2.2.2. Les attentesEn région PACA, la lutte contre le changement climatique…46% reconnaissent l’évidence du changement climatique32% reconnaissent l’état d’urgence d’agir63% ont confiance dans la capacité de s’adapter22% pensent que les conditions de vie deviendront extrêmementpénibles38,8% déclarent qu’il serait difficile de rénover son logement17,4% déclarent qu’il serait impossible61,3% déclarent ne pas connaître le montant d’électricitéJe le fais déjà ou je pourrais le faireÉteindre les appareils électriques qui restent en veilleChoisir des équipements moins consommateursJe peux le faire mais difficilement ou je ne peux pas le faireBaisser la température de son logementUtiliser les transport en communRénover mon logement37Source : www.ore.regionpaca.fr
  39. 39. 4.2.2.3. Les projections futursNormalisation de la définition de « habitat durable »Pénétration du marché de la réhabilitation:EsthétismeAcoustiqueSensorielVisuel (dont la thermographie)Actions à multiples niveauxProximité immédiate (en plus du monde)Mise en valeur de nos actesComparaison avec nos voisinsEncourager les effortsVoie de l’engagementAvec la crise arrive la consommation responsableNotion d’engagement = décision = actesATTENTION à l’effet rebondBDM pour les Alpes MaritimesSocio-Culturelle et artistique en plus de l’HQE38
  40. 40. ConclusionAu niveau politiqueRépond au besoin collectif de la lutte contre le changementclimatiqueRépond au besoin collectif du problème de l’isolement électriqueAu niveau économiqueUne offre prêteUne demande uniquement « réglementaire »Un marché récupéré pour le moment par les industrielsUn marché diffus et encore trop jeuneUn argumentaire qui a besoin d’être modifiéUn besoin collectif qui attend une impulsion forte dugouvernement (politique)Un besoin qui deviendra « individuel » avec l’augmentation duprix de l’énergie39
  41. 41. ConclusionQuel est l’avenir du bâtiment durable dans lesAlpes Maritimes?L’avenir du bâtiment durable dans le 06 : le BEPOSUn bâtiment intelligent, économe et producteur!40
  42. 42. Dimitri PihouéeMerci de votre attentionQuestions / RéponsesInvitation à lire les annexes du projet12 entretiens avec des professionnels4 fiches de visite du salon EcoBat à Marseille41

×