Aspect génétique de la synthèse des protéines

556 vues

Publié le

Aspect génétique de la synthèse des protéines

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
556
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Aspect génétique de la synthèse des protéines

  1. 1. Aspect génétique de la synthèse des protéines
  2. 2. Transcription chez les eucaryotes Hn RNA : heteronuclear RNA ou transcrit primaire ARN prémessager
  3. 3. Les aminoacyl-ARNt synthétases Les enzymes capables de catalyser la "charge" des ARN de transfert, c'est à dire de relier le bon acide aminé à l'ARNt porteur du bon anticodon sont appelées aminoacyl-ARNt synthétases, il en existe autant que d'acides aminés et chacune est capable de reconnaitre les différents ARNt synonymes.
  4. 4. Les ribosomes: constitués de deux sous unités ribonucléoprotéiques géneralement désignées par leur coefficient de sédimentation en Svedbergs (S), de même que les molécules d'ARN qui entrent dans leur composition Les ribosomes eucaryotiques (cytoplasmiques) sédimentent vers 80 S avec des sous unités 40 S et 60 S, leur composition
  5. 5. Les deux éléments du ribosome sont indispensables à la traduction et vont se mettre en place au moment de la phase d'initiation de ce processus.
  6. 6. La petite sous unité reconnait l'ARN messager et s'y fixe, la grosse sous unité vient compléter le ribosome et présente des sites de reconnaissance et de traitement de chaque ARN de transfert chargé en acide aminé.
  7. 7. Ainsi, deux sites essentiels de la grosse sous unité (A et P) permettent de recevoir des ARN de transfert . Le site P (par lequel la Protéine naissante sort du complexe de traduction) ne peut être reconnu que par un ARN de transfert caractéristique de l'initiation (ARNti) systématiquement chargé en méthionine (chez les eucaryotes) ou en formyl-méthionine (chez les procaryotes). Lorsque cet assemblage est effectué, un second ARNt chargé vient occuper le site A (sur lequel arrivent les Acides Aminés).
  8. 8. L'élongation va faire intervenir une translocation du ribosome. le site A se trouve alors libre pour recevoir un troisième ARNt chargé d'un troisième acide aminé (spécifié par le codon "en cours" face au site A) ce qui entraîne une deuxième liaison peptidique, les ARNt amont (côté site P)
  9. 9. La terminaison est programmée, dans l'ARN messager par un triplet signifiant l'arrêt (codons stop : U A G, U A A et U G A). Aucun ARN de transfert ne possède d'anticodon correspondant, le site A reste inoccupé, la translocation s'arrête et la protéine est relâchée.

×