Programme congres documation 2006

1 154 vues

Publié le

Documation
Le rendez-vous de la gestion de l'information et du document numérique en entreprise | ECM | GED | Management de l'Information Stratégique

http://www.documation.fr/

Recherche, collecte, création, organisation, diffusion, partage, évaluation

Rendez-vous les 21 et 22 mars 2012 au CNIT de Paris La Défense pour LE salon français de la gestion de l’information et des documents

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 154
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Programme congres documation 2006

  1. 1. PROGRAMME DU CONGRÈS COMMENT MIEUX VALORISER ET PILOTER LES DOCUMENTS DE L’ENTREPRISE ? QUELS SONT LES VÉRITABLES APPORTS ET ENJEUX DE LA QUALITÉ DANS L’INDUSTRIE DU DOCUMENT ? PORTAIL ET GESTION DE CONTENU : ÉTAT DE L’ART L’ARCHIVAGE ÉLECTRONIQUE : OBLIGATIONS, RESPONSABILITÉS ET T.I.C LES BEST PRACTICES DE LA GESTION DE CONTENU ET DOCUMENTAIRE LES ÉTAPES D’UN PROJET PORTAIL LOPEN SOURCE ET LES PLATES-FORMES DOCUMENTAIRES : ENJEUX TECHNOLOGIQUES ET JURIDIQUESCAS PRATIQUES ET RETOURS D’EXPÉRIENCES : COMMENT GÉRER LA PERFORMANCE DE PROJETS DE TRAVAIL COLLABORATIF ? TRAVAIL COLLABORATIF : L’ART ET LA MANIÈRE RECHERCHE, GESTION ET TRAITEMENT DE LINFORMATION : COMMENT GÉRER LES FLUX DINFORMATION INTERNE ET EXTERNE ? E-ADMINISTRATION LA DÉMATÉRIALISATION DANS LE SECTEUR PRIVÉ 12e édition Organisez, gérez et publiez l’information de votre entreprise en toute efficacité ! www.documation.fr
  2. 2. PROGRAMME DU MERCREDI 15 MARS 2006 SALLE 1 SALLE 2 SALLE 3 8h30 : Accueil des participants et petit déjeuner 8h30 : Accueil des participants et petit déjeuner 8h30 : Accueil des participants et petit déjeunerCOMMENT MIEUX VALORISER ET PILOTER LES DOCUMENTS DE LARCHIVAGE ELECTRONIQUE :LENTREPRISE ? OBLIGATIONS, RESPONSABILITES et T.I.C TUTORIEL9h-9h10 : Présentation de la journée par Jean-Louis De La Salle, Président dXPLOR France 9h-12h30 : PORTAIL ET GESTION DE 9h-9h45 : Présentation du programme CONTENU : ETAT DE LART9h10-9h55 : La Facture au cœur des documents dentreprise : gouvernemental sur larchivage électroniqueTous les enjeux internes et externes Gabriel RAMANANTSOAVINA - DGME (Direction Générale de la Les concepts de portails dentreprise (EIP :La facture est une composante essentielle de la stratégie de lentreprise car sous forme papier Modernisation de lEtat) Enterprise Integration Portal) et de gestionou numérique elle impacte le recouvrement, limage de lentreprise, et peut constituer un support Françoise BANT - BERGER, Direction des Archives de France de contenu (WCM: Web Contentde communication hautement privilégié. / Comment en améliorer son pilotage au sein des Olivier DE SOLAN - Direction des Archives de France Management) ont été identifiés à juste titreSystèmes dInformation, baisser son coût, et en faire transcender la valeur ? par les éditeurs comme un nouvelDominique BORE, Conseil en Stratégie Marketing et Développement du Document eldorado. Quelles sont celles qui répondent à un véritable besoin et proposent une9h55-10h40 : De la GED, via la Gestion de Contenu, le Records 9h45-11h15 : Enjeux Juridiques et architecture pérenne ? Les solutions aspects opérationnels packagées sont-elles les uniques offres ?Management et le Moreq : mieux gérer son patrimoine Informationnel DCSSI - Direction Centrale de la Sécurité desdEntreprise Comment se positionnent les nouveaux Systèmes dInformation outils de collaboration (Wiki, Blog…) surComment la GED « Gestion Électronique des Documents », par son évolution vers le RM, peut-elle Cabinet CAPRIOLI ET ASSOCIESrépondre aux besoins de classement et de conservation des informations et des documents ? ce marché ? Jean-Marc RIETSCH - JMR Consultant Cette matinée présente les besoins génériques desComment peut-elle gérer la multiplicité croissante des informations électroniques ?Groupe SERDA, Conseil et Formation en Systèmes dInformation Documentaires. entreprises et les regroupent en briques fonctionnelles (intégration, publication, recherche, personnalisa- Pause café Pause café tion...). Les architectures pouvant satisfaire ces besoins sont présentées. Enfin, les principales11h-11h45 : Workflow et Business Process Management : solutions du marché éditeur (BEA, Microsoft, Noheto,fonction essentielle de la Gestion du cycle de vie des documents et 11h30-12h15 : Cas Particulier du dépôt Jalios, Vignette...) comme Logiciels Libres (Spip, légal des sites internet Spip-Agora, eZPublish, JetSpeed, u-Portal...)sontdes processus dentrepriseUn projet de workflow ou plus largement un projet de Business Process Management est avant tout Catherine LUPOVICI - Bibliothèque Nationale de France analysées. Gildas ILLIEN - Bibliothèque Nationale de France Frédéric BON, Directeur associé - CLEVER AGEun projet dorganisation. / Des méthodes -Ossad- et des outils permettent de mener « simplement »ce type de projet afin dautomatiser ces processsus dentreprise. / Que se cache derrière lesconcepts de Workflow et du BPM (...Formulaires, Rôles, Règles...), et quels en sont les bonnes pratiques 12h30-14h : Déjeuner des participants* 12h30-14h : Déjeuner des participants*de mise en œuvre ? LES BEST PRACTICES DE LA GESTION DEPar Christophe Bastard - CEO - C-LOG International - Editeur et Conseil en BPM et Organisation11h45-12h30 : Document dématérialisé ou Information Immatérielle : CONTENU ET DOCUMENTAIRE TUTORIELgérer lhybride ? 14h-17h50 : LES ETAPES DUN PROJETLe mot même de dématérialisation induit la notion de transposition directe du monde papier. PORTAILPourtant la gestion de documents électroniques, pour la plupart composés à partir de données 14h-14h45 : La gestion de contenu auinformatiques devrait nous permettre de travailler directement sur la notion dinformations service des renseignements administratifs Comment réussir son projet portail ?immatérielles. / La signature électronique pour la création dun original numérique intègre, la multi-canal Faut-il choisir loutil avant la rédaction dumaîtrise des flux avec le format XML et la gestion des méta-données le permettent-ils ? Martine SIBERTIN-BLANC - Chef du département Information cahier des charges ? Comment fixer sesJérôme MENDIELA - Président dIMATERIALIS, Délégué Général de lADAP priorités et éviter la sur-spécification des Publique, Documentation Française Commission Technologique besoins ? - ADBS Comment éviter le rejet des contributeurs, 12h30-14h : Déjeuner des participants* des utilisateurs… ? Les étapes dun projetQUELS SONT LES VERITABLES APPORTS ET ENJEUX DE LA QUALITE DANS portail sont analysées et les meilleurs pratiques sont présentées. Cette sessionLINDUSTRIE DU DOCUMENT ? 14h45-15h30 : Groupe AGF : urbanisation sappuie sur les très nombreux retours de ses processus de dématérialisation et dexpérience tant en assistance maîtrise14h-14h05 : Présentation de Nicole DIB - AD FORCE Conseil et de gestion documentaire (branche IART) douvrage quen maîtrise dœuvre deManagement en Démarche Qualité Les AGF, en partenariat avec EMC Captiva, ont mis en lintervenant. place une solution de dématérialisation de lensemble Mettre en place un projet portail nécessite une14h05-14h45 : La certification et les normes ISO de leur courrier entrant portant sur 25 000 méthodologie rigoureuse si lon souhaite préserverApports dun organisme certificateur / Rôle et méthodologie dune certification / Panorama des documents / jour. Comment sest faite la mise en ses investissements. Le choix du socle de basenormes ISO (9001, 14001,...), des normes dites générales, spécialisées... / Comparatif méthode et place de la plate-forme ? Quel déploiement pour une (portail, outils collaboratif, gestion de contenu, mixnormes Europe-France / Évolution des normes ISO entre le public et le privé. organisation multi sites ? Quels challenges de plusieurs solutions...) constitue une premièreMarc CHAILLET - Responsable daudit chez Moody certification-France représente la numérisation distribuée ? étape fondamentale dans la capacité à couvrir ou non Frédéric JACOB, Responsable Département Partenariat le périmètre fonctionnel. A cette phase succède la14h45-15h25 : Présentation de la norme ISO 9001, rédaction du cahier des charges, les spécifications, la IARD - AGFoutil de gestion au quotidien. Jean-Marc ESKENAZI, Directeur Marketing - EMC Captiva reprise de lexistant, la recherche de ladhésion …CeDémarche qualité orientée CLIENTS / La qualité - le client-la direction / La direction et ses tutoriel illustre les meilleurs pratiques dans chacuneressources / Processus spécifiques et interactions / Tableau de bord, indicateur et objectif / de ces phases à base de très nombreux cas prati-Amélioration continue - Dominique AUDART - Consultant spécialisé dans la démarche qualité, dAD Force ques. Pause café Frédéric BON, Directeur associé - CLEVER AGE Pause café15h45-16h25 : Mise en place dun Système de Management de la Qualité 15h50-16h35 : Press Online : Portails de(SMQ) au sein dune PMI - prestataire en Editique et Reprographie contenus éditoriaux du Groupe TOTAL« Comment le SMQ vient aider la Direction Générale à Manager une Entreprise ? » Le portail Press Online du Groupe Total est un portailTémoignage dun dirigeant, sur la valeur ajoutée dun management fondé en grande partie sur dinformation qui regroupe plus de 50 sources din-un SMQ, appliqué à des entreprises de tailles différentes. / Explications des résultats obtenus, formation spécialisée (newsletters, bulletins, etc.) etsur des fonctions de Production, Commerciales et Administratives, et notamment sur les généraliste (presse économique).Ressources Humaines. / Conclusions à tirer de ces multiples expériences ? Cette application propose une fonction de rechercheJean PIERRE LIBERT - Dirigeant dEntreprises en Editique et Reprographie fédérée et un module de gestion des abonnements16h25-17h05 : La Qualité en prestation de service de traitement du des utilisateurs aux différentes publications. Christian LANGEVIN, Directeur Portails et Contenus Électro-document : de lart danimer efficacement les processus découte et de niques - QWAMcommunication Véronique ROSELLE, Responsable de produit dinformationLamélioration continue, essence même de la qualité moderne, nécessite une dynami- électronique - TOTALque permanente des échanges entre les acteurs de lentreprise et ses clients. / Commentmettre en place un système découte et de communication harmonieux qui rende effi-ciente lamélioration continue des processus et des services ? - Mr Bonnefond - DirecteurPBMS France (Pitney Bowes Management Services) - Mr Senicourt - Directeur Qualité PBMS France. 17h05-17h50 : Lintérêt dune démarche17h05-17h45 : Normes et spécifications dans les Industries Graphiques TMA et dun plan de progrès pourAu sein de lISO, un comité technique -le TC130- est responsable de la définition des stan- dynamiser la gestion de contenudards propres aux industries graphiques et à lédition. / Depuis lavènement de la PAO Les différentes typologies de gestion de contenudans les années 90, plus de 50 standards et projets ont vus le jour. / Quelsles sont lesprojets prioritaires daujourdhui, et comment ces standards améliorent-ils la Qualité de Lintégration au sein du système dinformationtoute la Chaîne Graphique. Les apports dune démarche TMA optimisés grâce àPascale GINGUENE - société SCREEN ANGEL, responsable technique du SICOGIF. une démarche plan de progrès. Philippe PERDRIAU - Responsable Offre Archivage -EURI-17h45-17h50 : Clôture de la journée, par XPLOR France WARE * Le déjeuner est compris lorsque l’auditeur participe à la journée entière. Vous avez la possibilité de déjeuner avec les participants - Renseignement : Sandrine Jean 01 41 90 47 54
  3. 3. PROGRAMME DU JEUDI 16 MARS 2006 SALLE A SALLE B SALLE C 8h30 : Accueil des participants et petit déjeuner 8h30 : Accueil des participants et petit déjeuner 8h30 : Accueil des participants et petit déjeunerE-ADMINISTRATION : ENJEUX ET RETOURS LOPEN SOURCE ET LES PLATEFORMES DOCUMENTAIRES :DEXPERIENCES PRATIQUES ENJEUX TECHNOLOGIQUES ET JURIDIQUES TUTORIEL9h-9h50 : Retour dexpérience sur la dématérialisation dans le 9h-9h50 : Jusquoù peut-on aller avec les logiciels libres ? 9h-12h30 TRAVAIL COLLABORATIF :secteur public Difficile de ne pas croiser des solutions Logiciels Libres lorsque lon cherche à mettre LART ET LA MANIÈRELa dématérialisation dans le secteur public permet lamélioration des services à la en place une solution de gestion de contenus, une solution collaborative ou un portailpopulation, des services à lentreprise, de la valeur ajoutée et de lefficacité des dintégration. Ces solutions logicielles apportent-elle réellement une valeur ajoutéeadministrations. par rapport aux solutions propriétaires ou à des développements spécifiques. Le travail collaboratif est un mode dorganisationPlusieurs expériences récentes en matière de Lecture automatique de documents et de Un projet basé sur ce type de solution se gère til de manière similaire à un projet avec invasif : processus de production, démarchesGestion électronique de documents pour le Ministère des Finances et la Caisse un éditeur ? Basée sur de nombreux retours dexpériences, cette session synthétise commerciales, projets R&D, activités de veille,Nationale dAssurance Maladie permettront de mettre en évidence les spécificités de les mesures à prendre pour réussir de tels projets et assurer leur pérennité. Une sélec- de gestion, de communication…ladministration en ce domaine. tion des meilleurs solutions est également présentée. Comment mettre en évidence les contributions du travailJean Paul TARAVELLA, Manager - ATOS CONSULTING Frédéric BON, Directeur Associé - CLEVER AGE collaboratif à la stratégie dentreprise avec le soutien apporté aux processus opérationnels ?9h50-10h35 : Lexpérience du partenariat CDC Arkhinéo et Pixid 9h50 - 10h35 : Etude de cas :au service de la simplification du travail temporaire la gestion de contenu de voyagescnf.com Comment articuler le développement des techniques à la donneComment les technologies de dématérialisation de documents et de signatures Un socle Open Source pour le premier site de tourisme en France organisationnelle et sociale, aux métiers dune entreprise ?électroniques permettent de simplifier la gestion de lintérim et engendre une réduction de « Voyagescnf.com » est le premier site de tourisme en France. En 2005, il Comment faire émerger les pratiques collaboratives quicoûts pour ses clients. entreprend la refonte de sa gestion de contenus, avec pour objectifs une plus grande concrétisent une nouvelle performance ?Etienne COLELLA,Directeur Général - PIXID réactivité, une flexibilité améliorée dans la gestion des gabarits, et des fonctionnalités Les objectifs de ce tutoriel sont : avancées en matière de gestion de versions et de configuration / Quelles sont les 1- cerner les enjeux liés aux démarches de travail collaboratif, Pause café caractéristiques qui font de cette opération un modèle riche denseignements ? 2- identifier toutes les dimensions du changement engagées Patrice BERTRAND, Directeur Des Opérations - SMILE11h-11h45 : Retour dexpérience du projet de déploiement de la dans ce type de projet,plateforme de télé-service du Conseil Général du Val dOise Pause café 3- repérer les ancrages méthodologiques et pratiques nécessairesLes principaux composants fonctionnels de la plate-forme de télé-services / Les à la réussite.étapes majeures dun projet de télé-services au service du citoyen / Quel impact 11h-11h45 : Etude de cas : Plateformes e-administration libre La communauté dagglomération de la Rochelle sest lancé dans la création d’une Myriam BARNI, Expert en Travail Collaboratif - MAIN Consultantssur les processus interne de la collectivité / Rôle des outils de pilotage de lactivitéde la plate-forme de télé-services / Les limites de lintégration avec le SI de la plateforme dadministration électronique de service public. Il sagit dun projet coopératif impliquant des communautés de collectivités entièrement basé sur les 12h30-14h : Déjeuner des participants*collectivitéBRUNO PERRIN - DSI - Conseil Général du Val dOise logiciels libres. Il sagit de présenter les enjeux du projet, lorganisation et la méthodologie, lensemble des composants technologiques libre déployés. CAS PRATIQUES ET RETOURS DEXPERIENCES :11h45-12h30 : Retour dexpérience : Gestion mutualisée de Une analyse critique sera présentée concernant les forces, faiblesses, opportunités COMMENT GERER LA PERFORMANCE DE PROJETSmultiples sites au sein dun Ministère et risques des logiciels libres. DE TRAVAIL COLLABORATIF Philippe SOULIER, Responsable de Projets Administration électronique - CommunautéMise en place dune solution de gestion de contenu Open Source. Retour dexpé- dAgglomération de la Rochellerience sur le pilotage dun tel projet. Organisation des équipes éditoriales pour lali- 14h-14h45 : Les outils dune collaboration plus liéementation en contenu de quatre sites publics. Mise en place de fonctionnalités aux contextes de travailtransverses (moteur de recherche multi-site, flux RSS,...). 11h45 - 12h30 : La décentralisation électroniqueYves DELBART - Chef de projet Internet - Ministère de l’emploi, de la cohésion sociale et du Stratégies bottom-up vs top-down en matière dadministration électronique. Jenny DE MONTAIGNE, ANALYSTE KM -CXPlogement La mutualisation de largent public grâce à la tactique du logiciel libre Exemples de projets: liberaccès, Slow et WebCT 95. 14h45-15h30 : DMAP : Portail de travail collaboratif François ELIE - Président de lADULLACT 12h30-14h : Déjeuner des participants* pour la gestion des programmes industriels 12h30-14h : Déjeuner des participants* Retour dexpérience du projet DMAP dans le cadre duLA DEMATERIALISATION DANS LE SECTEUR PRIVE : programme européen GALILE :FACTEUR DE REDUCTION DES COUTS ? RECHERCHE, GESTION ET TRAITEMENT DE LINFORMATION : Réflexion en amont du projet14h-14h35 : Comment dématérialiser progressivement votre COMMENT GÉRER LES FLUX DINFORMATION INTERNE ET EXTERNE ? Le socle progiciel LIVELINK OPENTEXT et lexploitation desprocessus de facturation 14h-14h45 : Mise en place dune solution de Text Mining fonctions nativesLe cadre légal de la facturation électronique a suscité de nombreuses interrogations sur le multilingue pour la catégorisation et lanalyse de Verbatims Les fonctions spécifiques, la conduite du changement.processus de facturation des entreprises. Venez découvrir, sur cette problématique, les consommateurs. Sandrine GEROSA, Directrice de Projets E-FOUNDATIONétapes de la dématérialisation de la facture au sein des sociétés suivantes : Céramiques Aujourdhui Nestlé gère et traite pour ses 10 premiers marchés plus de 4,5 Millionsde France automatise et externalise le traitement et la diffusion de ses factures / de verbatims consommateurs par an, dans 7 langues différentes. Afin doptimiserLe centre de Formation de SAP France / La SNI utilise la facturation électronique pour ses 15h30-16h25 : Veille concurrentielle et marketing : lanalyse de ces verbatims permettant de cerner lappréciation de ses produits comment organiser un réseau de veille collaboratiffactures fournisseurs. Michel GUYENOT, Directeur Filiale France - ESKER mais aussi de percevoir limage de marque de la société, Nestlé a mis en place une solution dans laquelle les outils de Text Mining de TEMIS permettent de catégoriser et diffuser les bonnes pratiques commerciales14h35-15h05 : Electronic Invoicing : Dématérialisation des factures Pour mettre en place un réseau de veille concurrentielle efficace, ilLes bénéfices et les contraintes de la mise en place dun process électronique de et danalyser les verbatims consommateurs.facturation fournisseur. Anita BASSINI, Chef de Projets E-Business - SUEZ Pascale LACROIX - Chef de projet NESTLE CONSUMER EXCELLENCE faut organiser lensemble du processus de veille, depuis la collecte 14h45-15h30 : Politique harmonisée en matière de documentation des informations jusquà la diffusion et lexploitation des15h05-15h40 : Dématérialisation et workflow de validation des technique électronique au sein du Ministère de la Défense informations par les collaborateurs de terrain et les décideurs.factures fournisseur : pour accélérer et fiabiliser le circuit de Jean Marie BRUMEAU - Colonel au noyau Central du MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Comment organiser et animer de telles communautés de veilletraitement en sappuyant sur les technologies collaboratives ?Lautomatisation de lalimentation du système comptable, du contrôle des imputations et du Pause café Jean Michel MONIN, Directeur Général - KNOWINGScircuit de validation ont permis au groupe VCGP daccélérer lensemble des process, tout en 15h40-16h25 : LILM : un sujet à la mode ou une réalitéapportant une amélioration de la qualité des données intégrées. incontournable pour nos clients ?Denis GALLI - Chef de Service Organisation et Méthodes : VINCI CONSTRUCTION GRANDS PROJETS 16h25-17h05 : Dossier client électronique et LILM est le processus de gestion des informations « métier » tout au long de leur cycle de vie selon les contraintes légales et les besoins opérationnels de Automatisation des étapes de suivi et de saisie : Pause café Pour gérer efficacement et en temps réel 1 million lentreprise / Les bénéfices de lILM pour une organisation / Comment aborder un15h55-16h30 : Dématérialisation de lensemble du courrier entrant : projet ? Quelle est la méthodologie ? de documents clients par anle zéro papier chez MAAF Assurances ! Nicolas COSINO - Integrated Technology Services - IBM Global Services Maintenir une qualité de service régulière et performante auprèsDans ce retour dexpérience, MAAF Assurances présente les bénéfices de sa plate-forme de 16h25-17h05 : La recherche dans un Portail de chaque client IARD, un challenge remporté en sappuyant surdématérialisation EMC Captiva : diminution des tâches administratives liées au courrier, sécu- Les principales sources de données sujettes à indexation et recherche la LAD, la GED et le Workflow.risation de la circulation de linformation, mutualisation et partage des dossiers. Factures, oIntérêt et limites de la recherche en mode « plein texte », sémantique et classi- Comment SURAVENIR, filiale IARD du groupe Crédit Mutuel,moyens de paiement, contrats, lettres manuscrites : le document numérique devient accessi- fication. / Avantages et inconvénients des outils de classification / Les limites deble à tous. - David PORCHERON, Service Organisation, Recherche et Performance-MAAF enregistre telle lintégralité des demandes clients arrivants à lindexation de documents hétérogènes / Rôle des méta données dans la recher- son siège ?Assurances - Jean-Marc ESKENAZI, Directeur Marketing - EMC Captiva che dinformation / Les approches techniques, fonctionnelle et organisationnelles Hervé LAFORET, Directeur Informatique - SURAVENIR de la recherche dans le moteur de portail PICT / Démonstration de cas pratique de16h30-17h05 : La dématérialisation des factures : recherche dans le portail PICT multi-applications - Jean-François POUX - Architecteun levier de performance pour la fonction financière Logiciel - Zenexity - Guillaume BORT - Architecte Logiciel - Zenexity 17h05-17h50 : eDOC : une offre de service hébergéLa dématérialisation des factures est un levier de performance pour les DAF car pour le travail collaboratif et la gestion des documents.elle permet de réduire les coûts, daccélérer les flux de validation et doptimiser la 17h05-17h50 : Gestion des flux dinformation en mode Portailrésolution des litiges / Externaliser cette prestation permet non seulement de Le Conseil Général du Val dOise, la Communauté dAgglomération de la Rochelle et la Quelle est lapproche mise en œuvre par la DSI de CEA pourrecentrer la fonction financière sur son métier mais aussi de bénéficier de Ville de Rochefort mènent des grands projet PORTAIL. concilier les objectifs de mutualisation avec la prise en comptelindustrialisation du traitement, source de gain de productivité . Analyse des fonctionnalités de leurs portails en terme de recherche organisation et des besoins locaux dans leur diversité ?Odile LABORIE, Ingénieur dAffaires - JOUVE gestion et administration des flux dinformation tant internes quexternes. Historique du projet, bilan des usages, retours sur investisse- Présentation des retour dexpérience pratique sur les apports de la technologie portail ment, retours dexpérience17h05-17h50 : Mettre en place la facturation électronique dans pour bâtir des applications Informatives, interactives, transactives et concrétiser le sur la technologie soutenant loffre. Perspectives pour le futur.votre organisation et retour dexpérience de projets lancés en 2005. bureau virtuel de lutilisateur et répondre aux besoins et contraintes dapplications enComment optimiser le traitement de vos factures ? / Les bénéfices de la facture self services. Jean Marie VAN CRAEYNEST, Adjoint au Chef du Service Ingénierie etélectronique pour votre organisation / Questions-réponses Philippe USCLADE - Directeur Projet Administration Électronique du Conseil Général du Val dOise Technologies de lInformation- CEA/DSICyrille SAUTEREAU, PDG - DESKOM Benoît ORIHUELA - Architecte Logiciel - Zenexity - Guillaume BORT - Architecte Logiciel - Zenexity Frédéric JACQUEMENT, Chef de Projet eDOC - CEA/DSI * Le déjeuner est compris lorsque l’auditeur participe à la journée entière. Vous avez la possibilité de déjeuner avec les participants - Renseignement : Sandrine Jean 01 41 90 47 54
  4. 4. BULLETIN D’INSCRIPTION CONGRÈS DOCUMATION 2006A REMPLIR ET RETOURNER À : Reed Expositions France - A lattention de Sandrine JEAN CONFERENCES 11, rue du Colonel Pierre-Avia - BP 571 - Paris Cedex 15 Mercredi 15 et jeudi 16 mars 2006Tèl : + 33 (0)1 41.90.47.54 - Fax + 33 (0)1 41.90.47.32 - sandrine.jean@reedexpo.fr Votre inscription à une demi-journée de conférences comprend votre MERCREDI 15 MARS 2006 participation, le café daccueil et SALLE 1 SALLE 2 SALLE 3 les pauses cafés. Votre inscription à une journée de Matinée Matinée Matinée conférences comprend votre Comment mieux valoriser et piloter Larchivage électronique : Tutoriel : participation, le café daccueil, les documents de lentreprise obligations, responsabilités et T.I.C Portail et gestion de contenu : état de lart le déjeuner et les pauses cafés. 300 e + TVA 300 e + TVA 410 e + TVA RENSEIGNEMENTS Après midi Après midi Après midi ET INSCRIPTIONS Quels sont les véritables apports Les best practices de la gestion de Tutoriel : Pour toute information sur votre et enjeux de la qualité dans participation, merci de contacter contenu et documentaire Les étapes dun projet portail lindustrie du document Sandrine JEAN, Responsable 300 e + TVA 300 e + TVA 410 e + TVA Conférences au 01.41.90.47.54 ou par email : sandrine.jean@reedexpo.fr JEUDI 16 MARS 2006 SALLE A SALLE B SALLE C www.documation.fr Matinée Matinée Matinée Open source et les plateformes CONDITIONS DINSCRIPTIONS E-administraion : la dématérialisation Le travail collaboratif : Votre inscription aux Conférences de documentaires : Enjeux technologiques dans le secteur privé l’art et la manière et juridiques Documation 2006 ne comprend pas 300 e + TVA 300 e + TVA 410 e + TVA lhébergement. Remplissez le formulaire dinscription Après midi Après midi Après midi et retournez-le à Reed Expositionsla dématérialisation dans le secteur privé : Recherche, gestion et traitement de Comment gérer la performance France accompagné de votre linformation : comment gérer le flux règlement ou bon de commande. facteur de réduction des coûts ? des projets de travail collaboratif dinformation interne et externe Une confirmation dinscription ainsi 300 e + TVA 300 e + TVA 300 e + TVA quune facture vous seront adressées en retour. Je souhaite bénéficier du tarif 2 jours (hors tutoriels) __________________________________________1 000 e + TVA En cas de désistement ou dannulation, notifié par écrit à lorganisateur avant Je ne participe quà une ou deux sessions de conférences, le 20/02/2006, une somme de mais souhaite déjeuner avec les participants ______________________________________________________________55 e + TVA 100,00 e restera définitivementEn cas dinscriptions multiples, merci de bien vouloir photocopier ce bulletin acquise à lorganisateur.Prénom .............................................................................................................................................................................................................................................................................................................. En cas de désistement ou dannulation au-delà du du 20.02.2006, les fraisNom ........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ dinscription versés et/ou restantSociété................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ partiellement ou totalement serontFonction ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................ définitivement acquis à lorganisateur. Néanmoins, les participants peuventAdresse.............................................................................................................................................................................................................................................................................................................. se faire remplacer. Les organisateursCode Postal ................................................................................................ Ville .................................................................................................................................... se réservent le droit de modifier ouTel ........................................................................................................................ Fax...................................................................................................................................... dannuler le programme.Adresse de facturation si différente ...................................................................................................................................................................................................................... Dans le cas où, pour des raisons majeures, imprévisibles ou économiques, Montant H.T ....................................................................................e H.TC les Conférences ne peuvent avoir lieu, les bons de commande sont annulés Le taux de TVA à appliquer est de 19,6% ....................................e T.T.C et les sommes disponibles, après Montant T.T.C ..................................................................................e T.T.C paiement des dépenses engagées, sont réparties entre les auditeurs, au❍ Je joins un chèque à lordre de Reed Expositions France prorata des sommes versées par❍ Jeffectue un virement bancaire : CIC.Sud Augustin, Agence Grande Clientèle Entreprises - 102 Boulevard Haussman - 75008 PARIS chacun dentre eux. Code banque : 30066 - Code guichet : 10947 - Numéro de compte : 00010067602 - Clé RIB : 68 - Code SWIFT : CMCI FR PP IBAN : FR76 3006 6109 4700 0100 6760 268 - TVA intracommunautaire : FR 92 410 219 364 CONVENTION DE FORMATION❍ Je règle par carte bancaire (Eurocard / MasterCard / Visa / Amercian Express), et recevrai une facture par retour. La facture envoyée tient lieu de N° Date dexpiration / / convention de formation professionnelle simplifiée.❍ Je règle à réception de facture. Une convention séparée pourra❍ Je soussigné, accepte expressément de recevoir par courrier, fax ou courrier électronique des informations commerciales de cependant être établie sur demande. lorganisateur. Conformément à la loi pour la Confiance dans lEconomie Numérique du 21/06/2004. Si vous souhaitez vous opposer à lutilisation de vos coordonnées cochez la case ci-contre ❏.❍ Je soussigné, déclare avoir pris connaissance des conditions dinscription figurant sur le présent formulaire et déclare les accepter sans réserve ni restriction. Je déclare abandonner tout recours contre la société gestionnaire des locaux CONTACT dans lesquels se déroule les Conférences ainsi que contre l’organisateur ou tout autre locataire et contre tout intervenant pour le Sandrine JEAN compte des personnes précitées. Cachet Responsable ConférencesNom du signataire________________________________________________________________________________ 01 41 90 47 54 sandrine.jean@reedexpo.frFonction__________________________________________________________________________________________________Date ________________________________________ et Signature www.documation.fr✂
  5. 5. LE RENDEZ-VOUS DES PROFESSIONNELS DE LA GESTION DE CONTENU ET DU DOCUMENTNous vous proposons de découvrir à travers des sessions thématiques, les Best Practices industriels et les nouvellessolutions développées par les experts du secteur.Soyez au cœur des problématiques liées à la gestion de contenu et du document en participant à des cycles complets deconférences et tutoriels les 15 & 16 mars 2006 :TUTORIELS : Faites le point sur vos connaissances, découvrez de nouveaux domaines et concepts, et préparez vous auxconférences thématiques grâce aux tutoriels animés par les experts du marchéCONFÉRENCES : Échangez avec lensemble de la communauté professionnelle grâce à des retours dexpériences et caspratiques concrets.DÉCOUVREZ LES THÉMATIQUES CONSULTEZ LES PROBLÉMATIQUESESSENTIELLES QUI SERONT INCONTOURNABLES QUI SERONT TRAITÉESABORDÉES LORS DE CES PAR NOS CONFÉRENCIERS :SESSIONS DE CONFÉRENCES : Thématiques du Thématiques du• L’archivage électronique MERCREDI 15 MARS JEUDI 16 MARS• L’automatisation des dossiers clients • Comment mieux valoriser • E-administration• La conduite de projet Intranet et piloter les documents de • La dématérialisation dans l’entreprise ? le secteur privé• La dématérialisation • Quels sont les véritables • Travail collaboratif :• L’E-facturation l’art et la manière apports et enjeux de la• La gestion de contenu qualité dans l’industrie du • Cas pratiques et retour• La gestion documentaire d’expériences : comment document ? gérer la performance de• L’ILM • Portail et gestion de projets de travail collaboratif• Les normes ISO contenu : état de l’art • Recherche, gestion et• L’open source • L’archivage électronique : traitement de linformation : obligations, responsabilités comment gérer les flux• Les outils de projets portails dinformation interne et et T.I.C• La qualité documentaire externe ? • Les best practices de la• Le travail collaboratif • Lopen source et les plates- gestion de contenu et formes documentaires :• Le workflow... documentaire enjeux technologiques et • Les étapes du projet portail juridiquesA QUI SADRESSENT CES CONFÉRENCES :Responsables des sites Intranet et Portails - Chefs de Projets - Responsables Veille et Nouvelles Technologies -Responsables Documentation - Responsables Études et Organisation - Développeurs dapplications Web -Directeurs Informatiques - Responsables Qualité - Directeurs R&D - Responsables marketing. RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS Pour toute information sur les conférences, merci de contacter : Sandrine Jean - Responsable Conférences 01 41 90 47 54 - sandrine.jean@reedexpo.frLES PARTENAIRES DES CONFÉRENCES : MINISTÈRE DU BUDGET ET DE LA RÉFORME DE LÉTAT
  6. 6. VOTRE VISITE EN UN CLIN D’ŒIL !DEUX JOURNÉES INCONTOURNABLES DÉCHANGES, LISTE DES EXPOSANTS Arrêtée au 11/01/06DE TRAVAIL ET DE RENCONTRES! 4D CONCEPT • ACAMAYA • ADBS • ADOBE SYSTEMS France • ARCHIMAG •ORGANISER, GERER ET PUBLIER VOTRE INFORMATION : LES ENJEUX DE DOCUMATION ! ARCHIMED • ASSISTERE • ASTRONLa maîtrise de la gestion de documents et de leur contenu est devenue en quelques années un facteur clé de LASERCOM • AVANTEAM • BANCTEC •rentabilité des entreprises. BEA SYSTEMS • CADIC • CANON •Pour vous tenir informé des nouvelles applications disponibles sur le marché, des méthodes efficaces à adopter CAPTIVA • CINCOM • C-LOG INTERNATIONALou tout simplement pour bénéficier de l’expertise des acteurs clés du marché : venez sur Documation 2006! • COTRANET • DATA SYSCOM • DIP SYSTEMES • DOCUBASE SYSTEMS • DOCWAVE • DOQ • EBSCO INFORMATION SERVICES • E-FOUNDATION • ELO DIGITALUNE EXPOSITION EN ACCES LIBRE • Mercredi 15 et Jeudi 16 Mars 2006 OFFICE GMBH • EMC-DOCUMENTUM •UN ESPACE EXPOSITION ENNOV • EURIWARE • EUROCORTEX • Pendant deux jours, le salon Documation rassemblera un panel dacteurs majeurs du marché : éditeurs EURODOC GLOBAL SOLUTIONS • EVER de logiciels, développeurs de technologies, sociétés de conseil, prestataires de services ou intégrateurs. EZIDA • EVER TEAM • EXALEAD • Profitez de ce rendez-vous unique pour vous informer et échanger sur les meilleurs pratiques dans la EXSTREAM SOFTWARE • EXTENSIS réalisation de vos projets. EUROPE • FEDASO France • FILENET • GB CONCEPT • GETRONICS • GMCLES ATELIERS EXPOSANTS en accès libre SOFTWARE TECHNOLOGY • HUMMINGBIRD • IBM • INGE-COM • INTERWOVEN • IRIS Vous êtes décideurs et avez un projet à court et moyen terme : les ateliers sont pour vous loccasion de France • ISIS PAPYRUS France • JALIOS découvrir une expertise et un savoir-faire autour de présentations de produits et services. • JLB INFORMATIQUE • JOUVE • KLEE GROUP • KNOWINGS • KOFAX • KSL • Liste des Ateliers Exposants arrêtée au 11/01/06 LINGWAY • LOCARCHIVES • MICROSOFT • Mercredi 15 Mars : 4D CONCEPT • ADOBE SYSTEMS France • ARCHIMED • AVANTEAM • CAPTIVA • CINCOM • COTRANET MONDECA • NETIVE • NORDSOFT - GPE - • DOCWAVE • EMC-DOCUMENTUM • EVER TEAM • EXSTREAM SOFTWARE • FEDASO France • FILENET • GETRONICS • NORDCOMPO • NOVADYS INTERNATIONAL • HUMMINGBIRD - W4 • IBM • INTERWOVEN • IRIS France • JALIOS • JOUVE • LINGWAY • OPEN TEXT CORPORATION • OPTIO NOVARCHIVE • OPEN TEXT CORPORATION • SOFTWARE EUROPE • PTC (ARBORTEXT) • QUARK • SMILE • SOLLAN • VIGNETTE. OPENPORTAL • OPTIO SOFTWARE EUROPE • PERIGEE • PLUSTEK INC • POLYSPOT Jeudi 16 Mars : 4D CONCEPT • ADOBE SYSTEMS France • CADIC • CAPTIVA • C-LOG INTERNATIONAL • EBSCO INFORMA- ( Ex TRIPLEHOP Europe) • PTC (Arbortext) • TION SERVICES • EMC-DOCUMENTUM • ENNOV • EURIWARE • EURODOC GLOBAL SOLUTIONS • FILENET • GB CONCEPT • QUARK • QWAM SYSTEM • RICOH France GETRONICS • HUMMINGBIRD - W4 • IBM • MONDECA • NOVADYS INTERNATIONAL • OPEN TEXT CORPORATION • QUARK • • RSD • RTE SOFTWARE • SCAN ECO (Archiveco) • SEFAS INNOVATION • SERDA • RSD • SEFAS INNOVATION • SESIN • SOLLAN • SPSS • STAR SERVICES • STREAMSERVE • SYSTRAN • TECHNOLOGIES SA • VERITY (Autonomy) • XENOS EUROPE LTD. SESIN • SINEQUA • SMILE • SOLLAN • SOWEDOO SOFTWARE • SPSS • STAR SERVICES • STILO • STREAMSERVE •LES EVENEMENTS ASSOCIES en accès libre SYSTRAN • TECHNOLOGIES SA • TEMIS • Documation est le cadre privilégié choisi par de nombreux acteurs du marché pour organiser des TRIDION • VERITY (AUTONOMY) • VIGNETTE rencontres. Une occasion unique pour vous de rencontrer des professionnels partageant des intérêts • W4 • XENOS EUROPE LTD • XEROX • communs. Programme détaillé, horaires et pré-enregistrement sur www.documation.fr ZENEXITY • ZYLAB DISTRIBUTION BV Retrouvez la liste complète sur SYSTEMS www.documation.fr Mercredi 15 Mars - 10h-12h Jeudi 16 Mars - 10h-12h Jeudi 16 Mars - 14h30 - 16h30 Les nouveautés de Vers une approche intégrée Un portail proposant de véritables Microsoft Office sytem « 12 » de la relation client outils de pilotage de lactivité : et des technologies SharePoint le portail de Saint-Gobain VitrageUN CONGRÈS PAYANT Chaque année, nous vous proposons un large choix de conférences au cœur des problématiques du marché. Ces conférences vous donneront les moyens de conduire vos projets à terme (méthodologies, écueils à éviter, sélection d’outils, études de cas), de connaître les nouvelles tendances et défis du marché et la façon de les appréhender et de bénéficier des échanges d’idées, de stratégies et d’analyses. Consultez toute l’information sur www.documation.fr

×