Programme documation 2004

2 049 vues

Publié le

Documation
Le rendez-vous de la gestion de l'information et du document numérique en entreprise | ECM | GED | Management de l'Information Stratégique

http://www.documation.fr/

Recherche, collecte, création, organisation, diffusion, partage, évaluation

Rendez-vous les 21 et 22 mars 2012 au CNIT de Paris La Défense pour LE salon français de la gestion de l’information et des documents

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 049
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Programme documation 2004

  1. 1. 2004Conférences et Exposition 16 & 17 mars 2004CNIT Paris La Défense tutoriels, le 15 Gestion de Contenu Portails et travail collaboratif Recherche et accès à l’information Documents et organisation P R O G R A M M E D E S C O N F É R E N C E S 26 sessions de conférences • 12 tutoriels • 80 intervenants • 31 études de cas Conférenciers internationaux • 120 exposants www.documation.fr
  2. 2. 2004 Tutoriels, le 15 mars 2004 2 Conférences et Exposition, les 16 & 17 mars 2004« Les entreprisesdoivent savoir queles effets positifs de 1994-2004 Dla gestion de ix ans se sont écoulés depuis la Les années qui viennent seront également première édition de Documation passionnantes et riches en innovations. Lescontenu sont dès en 1994. En finalement très peu de nouvelles tendances se nomment : archi-aujourdhui une temps, des technologies tecture de l’information, conver- tout juste émergentes gence technologique, intégrationréalité procurants (moteurs de recherche, tra- Un des contenus et des processus,des avantages vail collaboratif ), spéciali- rendez-vous web sémantique... sées (gestion documentai-essentiels à un re), voire encore inexistantes européen Le programme des conférences de cette dixième édition degrand nombre à l’époque (le web, XML, ges- unique Documation reflète ces nouveaux tion de contenu, portails...) défis, techniques et organisation-dentre elles. » se sont répandues dans les depuis nels, ainsi que les bilans tirés de entreprises et sont utilisées 10 ans projets concrets menés dans de Frank Gilbane, quotidiennement comme si nombreux secteurs d’activité. Bluebill Advisors elles avaient toujours existé. Pour analyser ces évolutions, définir votre La gestion de l’information et des docu- stratégie, sélectionner des outils, conduire ments électroniques, au retour sur investis- vos projets, découvrir les meilleures pra- sement élevé, est aujourd’hui profondé-« Le volume de ment intégrée au système d’information tiques, partager des idées et échanger des expériences concrètes, rendez-vous lescontenus non des entreprises et est devenue un outil 15, 16 & 17 mars 2004 pour cette dixiè- incontournable de compétitivité et de me édition de Documation.structurés à gérer réactivité. Guy Fermon, Frank Gilbane & Yves Sterndans les entreprisescroit à un rythmeannuel de 200 %. » Yankee Group« Le facteur dedifférenciation desentreprises dépendlargement de lamise en place d’uneorganisation et dudéploiement detechnologies degestion decontenus. » Gartner Group
  3. 3. 2004 Tutoriels, le 15 mars 2004 Conférences et Exposition, les 16 & 17 mars 2004 3 LISTE DES INTERVENANTS 3M France, Julie VergnionLe congrès Accenture, Jean-Yves Galley Adobe, Jimmy Barens Air France, Franck Chaouat Airbus, Olivier Maffrand, AIS - Berger Levrault, Laurent Bauer Alcatel Space, Roger Delachet Ardans, Pierre Mariot Banque OBC (groupe ABN AMRO), Jean-Pierre DoussotD12 tutorielslundi 15 mars programme détaillé pages 6/7 Bluebill Advisors Inc., Frank Gilbane Bureau van Dijk, Philippe Martin BVA-Myfra, Jean-Pierre Blanger Cabinet du Premier Ministre, Benoît Thieulin Cabinet MTC, Michel Thomas Cambridge Technology Partners / Novell Inc., Yann Cailleux Pour préparer les conférences, un choix de 12 tutoriels d’une demi-journée vous est pro- Carrefour, Matthieu LaudereauApproche Clarins, Gabrielle Zuccarelli posé. Animés par les meilleurs spécialistes afin de vous permettre d’approfondir vosconcrète et Clever Age, Fréderic Bon, Nicolas Hoizey connaissances des concepts de base ou de découvrir de nouveaux domaines.opérationnelle CNDP, Erik Boucher Des animateurs pédagogues et praticiens Convera, Claude Vogel Cosmosbay-Vectis, Yves Patoureaux Les tutoriels sont animés par des consultants indépendants et des spécialistes reconnus Cross Systems, Groupe Micropole-Univers,Précision et dans leurs domaines respectifs de compétence et engagés dans des projets concrets. Jacques Laventure Esker, Jean-Michel Bérardrichesse des Etat de Genève, Roland Burgniard Contenu éprouvé et actualiséinformations Euriware, Robert Roffe Eurodoc, Jeanne El Andaloussi Riche et précis, le contenu de ces tutoriels, déjà éprouvé auprès de plusieurs centainestechniques d’auditeurs, a été réactualisé pour tenir compte des évolutions les plus récentes. Exalead, Florian Douetteau Forem, Pascal Guarrera La densité des informations et des analyses techniques est complétée par une présen- Forrester Research, Susan Wiener GLS Conseil, Gérard SacconeIndépendance tation des démarches de déploiement de projets, des pièges à éviter et des principaux Groupe Serda, Caroline Buscal & Mehdi Gharsallahdes analyses facteurs de succès. Hewlett-Packard., Françoise Rossion Infhotep, habib Guergachi Institut National de l’Environnement L’inscription à cette journée vous donne accès aux sessions de votre choix du matin et de Industriel et des Risques - INERIS, Jacques Vaudelin, Gérald Favre l’après-midi. Il vous sera remis les supports de cours de l’ensemble des tutoriels. Ixiasoft, Jean-Paul Chauvet Jalios, Vincent Bouthors Jaluna, Tilly Bayard-Richard J-Way, Jean-Marc BoueyrieD2 jours de conférences KnowledgeConsult, Gilles Balmisse Laboratoire IPSEN, Thierry Barsalou, Fabienne Berthet Lagardère Media, Pascal Littman Le Monde, Didier Rioux 4 salles en parallèle Catherine Leloup Main Consultants, Myriam Barni Denis Meingan Micropole-Univers, Céline Bougeant, Thierry Guenardmardi 16 & mercredi 17 mars programme détaillé pages 8 à 15 Ministère de l’Equipement, Frédéric Evesque, Julien Karachehayas Noheto, Paul Perdrieu Nucleus Research, Rebecca WettemannUn éventail Des sessions plénières de haut niveau Olivier Le Gendre Conseil, Olivier Le Gendre Partagez la vision d’experts internationaux, les stratégies des leaders du secteur.de sessions Ovum, Sarah Kittmer PartnerRe, David Kujasadaptées Des sessions parallèles animées par des experts Pinault Printemps Redoute, Gilles Hélaine Construisez votre programme sur mesure. Sessions techniques, projets, témoignages,à vos centres impact sur les organisations. De nombreux thèmes sont abordés pour vous aider à réus- Pineapplesoft, Benoît Marchal Price Waterhouse Coopers, Philippe Pierred’intérêt sir vos projets. PSA Peugeot Citroën , Hervé Mahé Region Wallonne, Marc Eloy De nombreuses études de cas Renault, Jean-Pierre Leguerrier Rhodia, Fabrice FourcotNombreux Bénéficiez de l’expérience d’entreprises pionnières. 30 études de cas provenant de diffé- SchlumbergerSema, Jean-Paul Taravella,thèmes rents secteurs d’activités (industrie, services et administration) seront développées dans Christine Reynaud, Frédéric Foussier les différents cycles. SMIP, Chantal Ledoux SNCF, Olivier Maurel Société Générale, Gérard Morel Sessions spéciales évaluation de produits Solsteam, Dominique Portal 4 sessions spéciales seront consacrées à un panorama comparatif de produits du marché. SPSS, Olivier Jouve Unilog Management, Pascal Collin Grilles d’analyse, positionnement et critères de choix. Union Internationale des Chemins de Fer (UIC), Carole Sordet Valtech, Willy Goldgewicht Traduction simultanée • Support de présentations complet Verity, Scott Whitney CD-Rom envoyé à tous les participants. Vision Consultants, Robert Bentz Voirin Consultants, Fréderic Creplet
  4. 4. 2004 Tutoriels, le 15 mars 2004 4 Conférences et Exposition, les 16 & 17 mars 2004« Tutoriels bien DQui participe ?structurés etcomplets. Formateurstrès compétents et D Responsables des sites D Responsables Etudes etbien documentés, qui Intranet et Portails Organisationapportent des D Chefs de Projets D Développeursréponses à toutes les D Responsables Veille et d’applications Webquestions. Sujets quicouvrent tous les Nouvelles Technologies D Directeurs Informatiqueaspects des D Responsables Bureautique D Responsables Qualiténouveaux D Responsables Documentation D Directeurs R&Ddéveloppements. » OPOCE« Les présentations DVotre participation en 10 questionsdes tutotiels ont untrès bon niveau. Aconseillerabsolument aux 1 Comment sont choisis les intervenants et les thèmes ? 5 Depuis quand existent ces conférences et combien de personnes y participent ?managers et aux Le choix des thèmes et la sélection des intervenants sont effec-chefs de projet IT. » tués par un comité indépendant. Dès l’analyse des question- naires d’évaluation de la session précédente et tout au long de La première édition de ces conférences s’est tenue en 1994. Près de quatre cents personnes participent chaque année à ce ren- Commission dez-vous européen unique. l’année, les thèmes sont affinés en fonction des évolutions tech- Européenne niques et de leur intérêt pour les entreprises. Le choix des inter-« J’ai appréciél’excellence venants combine la sélection des meilleurs spécialistes indépen- dants et le retour d’expérience de responsables projets. Tout exposé à caractère commercial est systématiquement rejeté afin de conserver à ce rendez-vous son caractère éducatif et indé- 6 Les intervenants étrangers sont- ils traduits ? Lors de certaines sessions, des personnalités étrangères de hauttechnique, la pendant qui lui est largement reconnu. Pour s’assurer de la quali- niveau sont invitées. Leurs interventions sont alors intégralementconnaissance té des contenus, le comité maintient un dialogue permanent traduites.terrain/réalité qui se avec les intervenants.rejoignent pour larecherche. J’aidécouvert l’aspectefficacité qui me 2 Est-il possible d’assister à toutes les sessions ? 7 Quel est le niveau de technicité requis ? L’organisation de quatre cycles en parallèle permet d’offrir àsemble capital avec tout moment un choix de conférences correspondant à diffé-des outils Non, malheureusement. Afin de couvrir la totalité de ce domai- rents niveaux de technicité. La présentation détaillée de conte-fabuleux. » GMF ne très riche, plusieurs cycles de conférences se tiennent en parallèle. Certaines sessions seront plus centrées sur les aspects nu des conférences, pages 8 à 15, contient une indication en ce sens. Nous veillons cependant à ce que toute intervention reste techniques et d’autres sur des aspects d’organisation, de projet claire et compréhensible, quelle que soit sa technicité.« La formule des 4 ou d’étude de cas. Cependant chaque participant reçoit l’en- semble des actes des conférences.sessions en parallèle,ainsi que le 8 Que comprennent les coûts d’inscription ?groupementthématique, sont trèsréussis et permettentd’avoir un cycle de 3 Quels supports de cours sont-ils remis ? L’inscription à Documation 2004 comprend la participation à l’ensemble des sessions, la remise des actes complets en version papier (plusieurs volumes), et élecronique sur CD-Rom Il vous sera remis à votre arrivée les actes papiers reprenant la (les conférences seules), les déjeuners et les pauses.conférences sur totalité des présentations soit des tutoriels soit des conférences,mesure tout en ayant 9 plusieurs volumes d’une documentation précieuse. Les audi- teurs des conférences recevront la version électronique sur Que peut m’apporter males slides impriméesdes autres CD-Rom des supports du mardi et du mercredi. participation ?conférences. » Votre participation est l’occasion de faire le point sur des domaines et des technologies aujourd’hui au cœur des systèmes Silogic« L’indépendance 4 Quelle est la différence entre les tutoriels et les conférences ? d’information des entreprises et, plus largement, de votre activité économique. L’occasion d’écouter les meilleurs spécialistes et experts internationaux d’un domaine en évolution constante. L’occasion aussi d’apprendre à la lumière de projets concretsdes analyses par Les tutoriels du 15 mars sont conçus comme des cours d’une menés dans des entreprises à l’activité ou aux préoccupationsrapport aux éditeurs demi-journée effectués par des praticiens, des consultants proches des vôtres. Les pauses et les moments de détentede produits reconnus parmi les meilleurs spécialistes des sujets couverts. autour des repas sont aussi un moment privilégié d’échangesprofessionnels. » L’objectif de ces tutoriels est de vous permettre de faire le point et de mieux préparer les conférences des 16 & 17 mars. Les avec vos collègues. Bouygues conférences par contre sont organisées en sessions autour d’un« Diversité desjournées, du thème regroupant deux ou trois interventions et animées par un président de session. La combinaison de la totalité des ses- sions permet de se faire une idée d’ensemble du domaine, de ses évolutions et surtout des projets menés dans les entreprises, 0 Jusqu’à quand peut-on s’inscrire ? Jusqu’à quelques jours de l’événement. Cependant, dans untraitement des sujets de leur intérêt et des difficultés rencontrées. A cela s’ajoutent les souci de confort, nous limitons volontairement le nombre deet des points de vue. sessions spéciales « Evaluation de produits », une présentation participants. Nous vous recommandons donc de nous contacterRespect des horaires. de l’offre d’outils sur un domaine particulier, leurs positionne- rapidement ou de remplir le bulletin d’inscription que vous ments et les critères devant guider votre choix. trouverez en dernière page.Qualité du confortdans les sallesconférences. » Remerciements : Nous remercions les nombreux auditeurs des précédentes éditions pour leurs suggestions et leurs AFSSA propositions de communication. Ils ont largement contribué à l’élaboration et l’enrichissement du contenu de ce programme.
  5. 5. 2004 Tutoriels, le 15 mars 2004 Conférences et Exposition, les 16 & 17 mars 2004 5 (LISTE ARRÊTÉE LISTE DES EXPOSANTSL’exposition AU 22/12/2003 4D CONCEPT ABILDOC ACAMAYA ADOBE SYSTEMS France AIS CREATEUR DE FLUXmardi 16 & mercredi 17 mars (accès libre) NUMERIQUES ALBERT ARBORTEXTD120 exposantsP arallèlement aux conférences se tient une exposition développeurs de technologies, sociétés de conseil, ARCHIMAG ARCHIMED askOnce BANQUE DU DOCUMENTregroupant une large sélection de produits, de services, prestataires de services ou intégrateurs. BETA SYSTEMS SOFTWAREde technologies et de solutions. 120 exposants pour Une visite à ne pas manquer pour anticiper les évolu- BUREAU VAN DIJKvous guider dans vos choix. Vous y rencontrerez les tions et mieux préparer vos projets. INGENIEURS CONSEILSprincipaux acteurs de ce secteur, éditeurs de logiciels, BVA MYFRA - INTELIDOC CADICListe des exposants et demande de badge gratuit sur www.documation.fr CANON France CARDIFF SOFTWARE CINCOMDAteliers exposantsAfin de compléter votre visite de l’exposition, vous pouvez assister à des présentations en accès libre préparées C-LOG INTERNATIONAL COTRANET CYPRESS DALYSCOpar de nombreux acteurs dans une série d’ateliers exposants. DOCUMENTUMListe des ateliers exposants arrêtée au 22/12/2003 : DOCWAVEMardi 16 mars 2004 : ARBORTEXT • askOnce • BUREAU VAN DIJK • CADIC • CARDIFF SOTWARE • CINCOM EISTREAM ENNOVDOCUMENTUM • DOCWAVE • ENNOV • FILENET • HUMMINGBIRD • ITESOFT • IXIASOFT • JALIOS • LINGWAY ESKERMAYETIC • PLUMTREE • RSD • SESIN • SWT • W4 EVER TEAMMercredi 17 mars 2004 : ARCHIMED • 4D CONCEPT • ADOBE SYSTEMS FRANCE • AIS CREATEUR DE FLUX FILENETNUMERIQUES • BANQUE DU DOCUMENT • BUREAU VAN DIJK • C-LOG INTERNATIONAL • DOCUMENTUM GB CONCEPTENNOV • ESKER • FILENET • HYPEROBJECTS • IBM FRANCE • J-WAY FORM-PUBLISHER • LIONBRIDGE • MONDECA GROUP 1 France HUMMINGBIRDSEPSI-IRIS FRANCE • STAR PARIS • SWT • TECHNOLOGIES SA • VERITY • W4 HYPEROBJECTSProgramme et horaires détaillés des ateliers exposants sur www.documation.fr IBM France INFORSUD INGENIERIE ITESOFTDÉvénements associésRendez-vous professionnel, Documation est chaque année, le cadre privilégié choisi par de nombreuses associations IXIASOFT JALIOS JLB INFORMATIQUE J-WAY FORM-PUBLISHERet clubs utilisateurs pour organiser des rencontres ou des assemblées générales. Une occasion unique pour les visi- KHETY Franceteurs de rencontrer d’autres professionnels partageant des intérêts communs. KNOWINGS LINGWAYConférences spéciales LIONBRIDGE Mardi 16 mars Mercredi 17 mars MAYETIC 10:00-12:00 10:00-12:00 MICROSOFT France Mercredi 17 mars MONDECA 14:00-16:00 NOHETO OPEN TEXT PLUMTREEProgramme détaillé et horaires des événements associés sur www.documation.fr RSD SELISA LADSERVICES SEPSI-IRIS France Demandez votre badge d’accès gratuit SERDA pour l’exposition sur SESIN SINEQUA www.documation.fr SOFTWARE AG SPSS STAR PARIS STREAMSERVEMise à jour permanente de notre site web : SWT• consultez les news, SYSELOG• téléchargez les livres blancs de nos TECHNOLOGIES SA partenaires, TEMIS TRIDION• inscrivez-vous à notre liste de diffusion. VERITY VIGNETTE W4
  6. 6. 2004 Tutoriels, le 15 mars 2004 6 Conférences et Exposition, les 16 & 17 mars 2004TUTORIELS lundi 15 mars 9:00 - 12:45 TUTORIEL 1 TUTORIEL 2 TUTORIEL 3 ÉVALUER LES LES NOUVELLES INTRODUCTION À LA CONTENUS TECHNOLOGIES DE GESTION DE D’ENTREPRISES : RECHERCHE DOCUMENTS SITES INTRANET, D’INFORMATIONS ÉLECTRONIQUESINTERNET, PORTAILS ET BASES Olivier Jouve, SPSS Philippe Martin,DOCUMENTAIRES La montée en puissance des réseaux (Internet, Bureau van Dijk Intranet, Extranet) et des formes de travail coopé- Diffusion électronique de l’information, dématé-Catherine Leloup, Ingénieur Conseil ratif modifient en profondeur les volumes et les rialisation des documents, création et gestion deDiffuser l’information par voie électronique est modes d’accès à l’information. Chaque étape du documents structurés ; groupware et travail colla-aujourd’hui une volonté forte des organisations. cycle de vie de la recherche documentaire néces- boratif, processus et workflow, bases de donnéesAu-delà du débat sur les outils de gestion et de site des technologies différentes et sophistiquées. documentaires, archivage, impression à la deman-diffusion des contenus, se pose la question d’éva- de et décentralisée, architecture intranet, gestion Objectifs : comprendre et maîtriser les conceptsluer la qualité et la pertinence des contenus mis à de la documentation technique, indexation et de la recherche par le contenu. Présenter les tech-disposition des différents profils d’utilisateurs. Les recherche en texte intégral... nologies du cycle de vie de la recherche docu-critères d’évaluation sont nombreux et peuvent Objectifs : proposer une approche globale, un mentaire : collecte, indexation, recherche, classifi-avoir selon les contenus gérés des poids relatifs tour d’horizon des concepts de base de la gestion cation, catégorisation, cartographie et diffusion.très divers. de documents électroniques. Une introduction Mettre en place une méthodologie d’évaluationObjectifs : décrire une méthodologie d’analyse de des systèmes du marché. Analyser l’évolution du générale pour mieux appréhender les différentesla valeur des contenus d’entreprises en termes marché et indiquer les principales applications de sessions des conférences.d’information, de présentation, de media, de for- ces technologies. Docteur en Sciences,Philippe Martin est directeur du consultingmat et de ciblage par rapport aux différents lecto- du Bureau Van Dijk.Auteur de plusieurs ouvrages de référence. Vice Président de SPSS pour le Text Mining, anciennementrats. Définir des critères de mesure de la qualité Directeur des Opérations de LexiQuest et professeur àdes contenus. Présenter les outils logiciels utili- l’Université Léonard de Vinci. Olivier Jouve est l’inventeur dessables dans cet objectif. Illustrer cette démarche technologies de Text Mining de SPSS et est l’auteur depar des exemples concrets. nombreuses publications dans le domaine.Ingénieur conseil, diplômée de l’ENST et IAE. Consultanteindépendante, Catherine Leloup est auteur de nombreuxouvrages de référence.TUTORIELS lundi 15 mars 14:15 - 18:00 TUTORIEL 7 TUTORIEL 8 TUTORIEL 9 LA GESTION DU MÉTHODOLOGIE DE METTRE EN PLACE CONTENU DES SITES CATÉGORISATION ET UN SYSTÈME DE INTERNET ET CLASSIFICATION DE GESTION ET INTRANET L’INFORMATION PUBLICATION SURFrédéric Bon, Clever Age ÉLECTRONIQUE INTRANET ET SUR UN PORTAILLa gestion efficace des contenus des sites impose Catherine Leloup, Philippe Martin, Bureau van Dijkune nouvelle organisation ainsi que la mise en placede technologies et d’outils spécifiques. Ce tutoriel Ingénieur Conseil et L’utilisation des techniques et infrastructures Olivier Jouve, SPSS Intranet facilite la création et l’ouverture des sys-abordera successivement : définition de la notion Organiser l’information pour la tèmes documentaires des entreprises. L’accès àde portail et présentation des trois composantes rendre plus facilement acces- l’ensemble des documents produits par les diffé-majeures: intégration, gestion de contenu et outils sible aux utilisateurs via des rents services et départements devient ainsi pos-de collaboration. Comment intégrer la gestion de "plans de classement adapté" est l’une des difficul- sible, limitant la diffusion papier et assurant l’accèscontenu à un projet portail ? Quelles frontières entre tés majeures pour la mise en œuvre des Intranets à des documents à jour. Quels sont les différentschaque composant technique ? L’équipe et les et des Portails. Les technologies d’analyse de conte- cas de figure ? Quelle démarche adopter, com-compétences nécessaires à la réussite d’un projet nu, de classification et de catégorisation peuvent ment s’organiser pour maîtriser la gestion et la dif-de gestion de contenu. Une fois, le projet mis en fournir une aide très précieuse pour la mise au fusion ?ligne comment en assurer la pérennité dans letemps: rôle et responsabilités, production régulière point des taxonomies, la définition des catégories Objectifs : permettre aux responsables informa-de contenu, gestion des évolutions fonctionnelles... et le classement automatique des informations. tiques, chefs de projet et webmasters de position-Les étapes d’un projet de gestion de contenu. Catherine Leloup est ingénieur conseil, diplômée de l’ENST et ner et identifier les technologies de gestion et dif- IAE. Auteur de nombreux ouvrages de référence. fusion de documents sur Intranet et proposer uneObjectifs : destiné aux chefs de projet et respon- Olivier Jouve est vice-président de SPSS pour le Text Mining et démarche de mise en œuvre.sables de publication sur Intranet, producteurs decontenu, ce tutoriel a pour but de présenter tant professeur à l’Université Léonard de Vinci. Auteur de Docteur en Sciences, Philippe Martin est directeur du nombreuses publications dans ce domaine. consulting du Bureau Van Dijk. Auteur de plusieurs ouvragesles règles d’organisation incontournables que les de référence.technologies et les outils pour gérer le contenu dessites Web et Intranet.Ingénieur de formation (EISTI et MBA au Florida Tech), FrédéricBon a pris en charge, depuis 1994, de nombreuses études surl’état de l’art du marché informatique : serveurs d’applications,groupware, sécurité, interopérabilité, Web Services... Fondateur L’inscription à cette journée de tutoriels vous donne libre accès aux sessions de votre choixen 2001 du cabinet de conseils en architecture technique, Clever du matin et de l’après-midi. Il vous sera remis les supports de cours de tous les tutorielsAge (www.clever-age.com).
  7. 7. 2004 Tutoriels, le 15 mars 2004 Conférences et Exposition, les 16 & 17 mars 2004 7 TUTORIELS lundi 15 mars 9h00 - 12h45 TUTORIEL 4 TUTORIEL 5 TUTORIEL 6 LE TRAVAIL GESTION ET TECHNIQUES ET COLLABORATIF EN PUBLICATION DE APPLICATIONS PRATIQUE DOCUMENTS ET AVANCÉES AVEC Myriam Barni, D’INFORMATION ACROBAT™ Main Consultants AVEC XMLRéussir un projet de travail collaboratif, au-delà de Jean-Pierre Blanger, BVA-Myfrala maîtrise des dispositifs techniques, c’est mettre Jeanne El Andaloussi, Eurodoc Acrobat compte plusieurs centaines de millionsen évidence les contributions à la stratégie d’en- Ce tutoriel présentera la norme XML et les d’utilisateurs. De très nombreux sites web met-treprise et le soutien apporté aux processus opé- concepts applicatifs dans le domaine documentai- tent des documents PDF à disposition. Au-delà durationnels. Comment articuler le développement re, ainsi que les standards associés à XML regrou- logiciel et du format à proprement parler, c’est undes techniques à la donne organisationnelle, cul- pés dans une typologie permettant de sélection- ensemble de techniques et d’intégrations à maî-turelle et sociale, aux métiers d’une entreprise ? ner les standards à étudier en fonction des triser pour toute entreprise souhaitant disposerComment faire émerger les pratiques collabora- domaines d’intérêt. d’un fonds documentaire efficace.tives qui concrétisent une nouvelle performance ? Pourquoi XML ? Les différents types de besoins Ce tutoriel alternera des présentations tech-Ce tutoriel exposera les principaux concepts documentaires : édition élecronique, échanges et niques et des mises en situation réalisées sur lacaractéristiques d’un projet de travail collaboratif. normalisation, gestion intelligente du contenu. base de documents et d’applications réels.La présentation des ancrages méthodologiques Les langages de balisage structuré : SGML, HTML Acrobat, notions avancées ; génération de docu-qui sont nécessaires à la réussite des projets sera et XML. XML : concepts et description de la ments PDF ; formulaires ; intégration Acrobat,illustrée par une étude de cas. norme. La syntaxe XML. Notions de « well-formed Plugs-ins ; PDF et XML ; Acrobat et recherche.Objectifs : connaître, mesurer et maîtriser toutes XML » et « valid XML ». Notions de DTD et de sché- Qu’apportent les dernières initiatives d’Adobeles dimensions du changement engagées dans un mas. Les standards associés : panorama et typo- dans la gestion de documents ?projet de travail collaboratif. Savoir repérer les logie. Les familles d’outils : éditeurs, intégrateurs, Objectifs : ce tutoriel a été conçu pour apportersituations-problèmes et les ancrages méthodolo- bases de données, convertisseurs, parsers, brow- à un public déjà familiarisé avec Acrobat des éle-giques nécessaires à la réussite de ces projets. sers. Où trouver les listes d’outils ? ments d’approfondissement pour enrichir leursConsultant et formateur de terrain, Myriam Barni est Objectifs : présenter un panorama d’ensemble de applications.spécialiste du développement des collectifs de travail sur les la norme XML et de ses applications documen- Ingénieur ESIEA. PDG de BVA Myfra. Président du club utilisa-réseaux Intranet et Internet. Elle est l’auteur de nombreuses taires ainsi que les principaux standards associés. teurs Acrobat-PDF et administrateur de l’APROGEDpublications dont récemment « Vers la transformation de Ancienne responsable de la Documentation Groupe chez Bull, (Association des professionnels de la GED).l’organisation », dans la revue L’informatique Professionnelle, puis directrice des opérations de AIS-Berger-Levrault, Jeanne Eln°219, décembre 2003 ainsi que le livre « Manager une équipe Andaloussi est actuellement directrice du domaine d’activitéà distance », éditions d’Organisation, 2003. Consultante Création de Documents chez Eurodoc. Elle est co-auteur dupartner chez Main Consultants, cabinet de conseil expert en livre « Developing SGML DTDs ».management et systèmes de travail collaboratif. TUTORIELS lundi 15 mars 14h15 - 18h00 TUTORIEL 10 TUTORIEL 11 TUTORIEL 12 SOLUTIONS OPEN ANALYSE DES L’ARCHIVAGE SOURCE POUR LA PROCESSUS ET D’INFORMATIONS ET GESTION DE WORKFLOW DE DOCUMENTS CONTENU ET GESTION Gérard Saccone, ÉLECTRONIQUESDOCUMENTAIRE GLS Conseil Michel Thomas, Cabinet MTCFrançois Olléon, Ingénieur Conseil Faciliter la mise en œuvre rapide de nouveaux L’avènement des documents électroniques et processus au travers des éléments du systèmeLes solutions « Open-Source » ont maintenant fait l’évolution des technologies de stockage boule- d’information, en accédant aux dossiers et docu-leurs preuves pour les Systèmes d’Exploitation, les versent le domaine de l’archivage traditionne- ments adequats avec l’appui des compétencesBases de Données et les Technologies du Web. Au- ment orienté ves la gestion du papier et des disponibles et dans le respect des règles de ges-delà de ces composants d’infrastructure, on peut images scannées. Si les questions classiques (Que tion, c’est un besoin croissant de l’entreprise. Letrouver de nombreuses briques logicielles ou faut-il conserver ? Pendant combien de temps ? workflow est la structure adéquate pour y tendre.même des solutions complètes pour différents Que faut-il détruire ? Comment accéder rapide- Comment s’en servir le plus économiquement ?domaines d’application. Pour autant, lancer un pro- ment aux documents archivés ?) restent les Avec quels produits ? Avec quelles méthodes ?jet GED en Open-Source n’est pas simple : profu- mêmes, la nature des solutions et des choix dis-sion du choix, démarche atypique, flou juridique, Objectifs : apporter aux professionnels de l’orga- ponibles a changé.risques perçus mais insuffisamment cernés, tous nisation, de la documentation, de la qualité et des La place de l’archivage. Le modèle traditionnelces points doivent être traités avant de se lancer en systèmes d’information les éléments métholo- et l’archivage électronique de l’information ; la loiconfiance dans ce nouveau mode de réalisation. giques nécessaires à un emploi efficace des pro- de mars 2000 et les documents électroniques ; cessus (modélisation, documentation, intégration,Pourquoi choisir de l’Open-Source et typologie ? Les archivage et sécurité de l’information ; les nou- évolution, workflow, conduite de projet, meilleuressolutions existantes pour la Gestion Électronique de velles contraintes liées à a loi sur la sécurité finan- pratiques).Documents. Des composants de base aux applica- cière. Les supports, les formats, les normes, signa-tions prêtes à l’emploi. Spécifités de mise en pratique Ingénieur conseil, diplômé de l’INSA, professeur à l’ESIEA, ture électronique et archivage ; la conservation éditeur de la Lettre du Workflow et du Groupware, membre deObjectifs : comprendre les implications d’un choix des documents signés ; les tiers archiveurs. la Workflow Coalition.Open-Source. Avoir une bonne vision des solutions Mise en place et exemples de réalisations.disponibles et de leur adéquation aux grandes Objectifs : apporter une vision complète sur lescatégories de besoins en gestion de documents. trois dimensions de toute stratégie d’archivage :Savoir justifier, démarrer et piloter un projet sur technique, logique et organisationnelle.base Open-Source. Ingénieur-conseil indépendant, Cabinet MTC. Membre deConsultant en Système d’Informations spécialisé dans la l’AIIM. Ancien directeur technique de Alcatel ATG. IngénieurGestion Électronique des Documents. ENST.
  8. 8. 2004 Tutoriels, le 15 mars 2004 8 Conférences et Exposition, les 16 & 17 mars 2004 CONFÉRENCES • MARDI 16 MARS Session plénière d’ouverture : Information et contenus, process et organisation 9:00 11:00 P01 Gestion de l’Information : les grandes tendances • Frank Gilbane, Bluebill Advisors Inc L’information apporte-t-elle vraiment de la valeur ? • Olivier Le Gendre, Olivier Le Gendre Conseil Améliorer la recherche intuitive par la classification dynamique • Claude Vogel, ConveraFrank GIlbane, Justifier et conduire un projet de gestion de Gestion de contenu et portailsBluebill Advisors,Président 11:15 13:00 C01 l’information Justifier un projet portail à la direction générale C02 Minefi : positionner et concevoir des portails Susan Wiener , Forrester Research d’e-administration pour les usagers • Yves Patoureaux, Piloter un projet de portail d’entreprise Cosmosbay-Vectis Fréderic Creplet, Voirin Consultants Portail Airbus : outil fédérateur de l’entreprise au niveau Gestion de l’information : nouvelles contraintes créées par loi mondial • Olivier Maffrand, Airbus sur la sécurité et la transparence financière FOREM : XML et échanges de documents et d’information Jean-Yves Galley, Accenture Pascal Guarrera, Forem Recherche et catégorisation de l’information Conduite de projets : analyse des besoins & 14:15 16:15 C05 Taxonomies : méthodes et mise en pratique C06 méthodologie Modélisation des contenusOlivier LeGendre, Olivier Le Scott Whitney, Verity Catherine Leloup, Ingénieur ConseilGendre Conseil XML et recherche d’information Documents et contenus : analyse des processus Florian Douetteau, Exalead Jeanne El Andaloussi, Eurodoc Portail Fédérateur : les problématiques liées à la reprise de contenus des sites web Céline Bougeant, Micropole-Univers Gestion de contenu & Intranet Bureautique et XML 16:30 18:00 C09 Le portail intranet de Lagardère Media • Pascal Littman, C10 Projet ERELE au Ministère de l’Equipement : production, Lagardère Media & Thierry Guenard, Micropole-Univers valorisation et archivage des études et rapports Le projet «3M Marketing Online » : améliorer l’efficacité des Frédéric Evesque & Julien Karachehayas, Ministère de l’Equipement équipes marketing en Europe • Julie Vergnion, 3M France CETE Nord/PicardieClaude Vogel, Société Générale : principaux apports d’une infrastructure de De Word à l’Intranet : retour d’expérience sur la publicationConvera, Chief gestion de contenus • Gérard Morel, Société Générale & XML à partir de WordTechnology Paul Perdrieu, Noheto Benoît Marchal, PineapplesoftOfficer CONFÉRENCES • MERCREDI 17 MARS Session plénière : Informations et contenus, process et organisation 9:00 11:00 P02 Gestion de contenus : les principaux écueils à éviter • Sarah Kittmer, Ovum La gestion de l’information chez PartnerRe : enjeu stratégique • David Kujas, PartnerRe Retour sur investissement des portails : les gagnants et les perdants • Rebecca Wettemann, Nucleus ResearchSarah Kittmer, Travail collaboratif & organisation : Gestion documentaireOvum, SeniorAnalyst 11:15 13:00 C13 meilleures pratiques Comment exploiter le portail comme une plate-forme de C14 Amélioration de la qualité et l’efficacité des services publics partage des connaissances ? par la gestion des documents et des archives Françoise Rossion, Hewlett-Packard Philippe Pierre, Price Waterhouse Coopers Les espaces collaboratifs du Groupe Rhodia à l’échelle de Analyser ses besoins et rédiger un cahier des charges : l’entreprise démarche et méthodologie • Dominique Portal, Solsteam Fabrice Fourcot, Rhodia Une gestion documentaire en XML au Centre National de L’Intranet de Clarins Documentation Pédagogique Gabrielle Zuccarelli , Clarins & Vincent Bouthors, Jalios Erik Boucher , CNDP & Jean-Paul Chauvet, Ixiasoft Retour sur investissement & conduite de projet Gestion des connaissances & communautés deDavid Kujas, 14:15 16:15 C17 Mesurer le retour sur investissement des gains de C18 travail Gestion de contenu dynamique et espaces de travailPartnerRe,e-Business COE productivité collaboratif pour l’Intranet Pinault Printemps RedouteManager Rebecca Wettemann, Nucleus Research Gilles Hélaine, Pinault Printemps Redoute Portail d’entreprise : éviter les principaux écueils en 10 points Cas Total : définir et lancer les communautés d’intérêts et de Christine Reynaud & Frédéric Foussier, SchlumbergerSema pratiques • Jean-Paul Taravella, SchlumbergerSema Travail collaboratif chez Carrefour - Retour d’expérience Matthieu Laudereau, Carrefour Portails & Intranets Gestion et publication de catalogues 16:30 18:00 C21 Réorganisation et standardisation des Intranet de C22 Gestion de contenu et catalogues produits l’Ingénierie Véhicule Renault • Jean-Pierre Leguerrier, Renault Laurent Bauer, AIS - Berger Levrault Etat de Genève : projet de portail, gestion de contenu et SNCF : L’utilisation de XML pour des applications ferroviaireRebecca Wetteman, travail collaboratif - L’expérience d’un catalogue de trainsNucleus Research, Roland Burgniard, Etat de Genève, Centre des Technologies de Olivier Maurel, SNCFFondatrice et l’Information, Division Technique du Développement &Directrice de la Jacques Laventure, Cross Systems, groupe Micropole-UniversRecherche
  9. 9. 2004 Tutoriels, le 15 mars 2004 Conférences et Exposition, les 16 & 17 mars 2004 9 > 26 SESSIONS > 80 INTERVENANTS > 31 ÉTUDES DE CAS XML et gestion de contenu Les logiciels libres : alternative aux progiciels ? C03 Stockages des contenus, bases XML et métadonnée C04 Cartographie des outils de gestion de contenu et travail collaboratif en Open Source • Habib Guergachi, Infhotep > 4 SALLES EN PARALLÈLE Willy Goldgewicht, Valtech Agora, projet de gestion de contenu sous licences libres à Apport de XML, des Web Services à la gestion de contenu l’initiative du cabinet du Premier Ministre • Benoît Thieulin, Fréderic Bon & Nicolas Hoizey, Clever Age Cabinet du Premier Ministre & Nicolas Hoizey, Clever Age > SESSIONS Produire une documentation technique de qualité à faible PLÉNIÈRES coût : DocBook XML et des outils logiciels libres Tilly Bayard-Richard, Jaluna > CONFÉRENCIERS Gestion et capitalisation des connaissances Session évaluation de produits INTERNATIONAUX C07 C08 PSA : nouvelle génération de recueil de connaissances : Positionnement et critères de choix des outils de Gestion de > SESSIONS méthodologie et exemple • H. Mahé, PSA & P. Mariot, Ardans Contenu et de portails Plate-forme KM à l’Union Internationale des Chemins de Fer Frédéric Bon, Clever Age TECHNIQUES Carole Sordet , UIC & Robert Bentz, Vision Consultants INERIS : gestion des connaissances dans un centre d’expertise > PANORAMAS et de recherche • Jacques Vaudelin & Gérald Favre, Institut National D’OUTILS de l’Environnement Industriel et des Risques - INERIS Archivage & records management Session outils, technologies et évaluation de > MEILLEURES C11 Archivage électronique : contraintes et choix de formats C12 produits Les systèmes du travail collaboratif : positionnement et PRATIQUES Philippe Martin, Bureau van Dijk critères de choix, L’archivage des contenus des sites Intranet et Internet Gilles Balmisse, KnowledgeConsult & Denis Meingan > CONDUITE DE Caroline Buscal & Mehdi Gharsallah, Groupe Serda PROJETSn Banque OBC : archivage de transactions, externalisation et tiers de confiance Jean-Pierre Doussot, Banque OBC (groupe ABN AMRO) > POSITIONNEMENT ÉVALUATION DE PRODUITS > BILANS DE PROJETS > TRADUCTION SIMULTANÉE Nouvelles technologies de formulaires électroniques Session outils, technologies et évaluation des C15 Dématérialisation des procédures et mise en ligne des C16 produits Positionnement et critères de choix des outils de recherche et formulaires interactifs d’accès à l’information Contenu Marc Eloy, Region Wallonne & Jean-Marc Boueyrie , J-Way Jean-Paul Taravella, SchlumbergerSema Gestion de contenu et formulaire électronique détaillé Jimmy Barens, Adobe XML, gestion de formulaires et services web avec Office des System 2003 Pascal Collin, Unilog Management sessions Analyse de textes et catégorisation Session évaluation de produits pages C19 Laboratoire IPSEN : solution de Text Mining dans un C20 Les outils de gestion documentaire : positionnement et suivantes département de recherche pharmaceutique critères de choix des outils de recherche et d’accès à Thierry Barsalou, Laboratoire IPSEN & Fabienne Berthet, l’informatione Air France : optimiser l’accès à l’information sur le portail Philippe Martin, Bureau Van Dijk Intranet • Franck Chaouat, Air France, Pilote de projet Pour vous Le Monde : de la base de données traditionnelle à inscrire, l’intelligence intégrée • Didier Rioux, Le Monde remplissez Gestion des processus et des documents Gérer les contenus multilingues C23 administratifs Justifier la dématérialisation et diffusion automatisée des C24 Renault : atelier de production et de publication de contenus dès documents de gestion - Méthode de calcul de ROI Web pour présenter les nouveaux véhicules sur internet maintenantes Jean-Michel Bérard, Esker Robert Roffe, Euriware le bulletin Alcatel Space : optimiser le circuit administratif des achats Réalisation d’un portail multilingue et son Intégration dans sur Intranet • Roger Delachet, Alcatel Space l’environnement d’un acteur majeur de la téléphonie en dernière Mutuelle SMIP (goupe MACIF) : dématérialisation et européenne circulation automatique des documents Yann Cailleux, Cambridge Technology Partners / Novell Inc page Chantal Ledoux, SMIP

×