Seminaires documation 2004

583 vues

Publié le

Documation
Le rendez-vous de la gestion de l'information et du document numérique en entreprise | ECM | GED | Management de l'Information Stratégique

http://www.documation.fr/

Recherche, collecte, création, organisation, diffusion, partage, évaluation

Rendez-vous les 21 et 22 mars 2012 au CNIT de Paris La Défense pour LE salon français de la gestion de l’information et des documents

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
583
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Seminaires documation 2004

  1. 1. Les séminaires 2004 Paris, Un cycle complet octobredécembre de 8 séminaires 2004Neuvième année Gestion de Contenu Portails et travail collaboratif Recherche et accès à l’information Documents et organisation Nouveaux sujets Contenus réactualisés Hôtel Novotel Organisés et animésParis Bercy par des experts et praticiens Renseignements : tél. 01 41 90 47 54 www.documation.fr
  2. 2. Un cycle complet de 8 séminaires Les sites Internet et Intranet Contenus et des entreprises et des admi- nistrations sont devenus le sujetsLes séminaires 2004 principal vecteur d’accès à réactualisés l’information pour les clients, les partenaires et les employés et s’imposent ainsi comme un rouage essentiel de l’activité. Contenu riche Dans le même temps, la croissance du volume d’informa- tions publiées et disponibles rend indispensable la défini- et concret tion d’une stratégie et la mise en oeuvre d’une politique de gestion, de contrôle, de sécurisation de cette masse de contenus et l’organisation de leur accès à travers une Approche interface unique : le portail d’information. méthodologique, Cette évolution rapide a donné lieu à un foisonnement de technologies et d’outils devant être intégrés au système technique et d’information. opérationnelle Que vous soyez chef de projet, concepteur, maître d’ouvra- ge, responsable des études, responsable organisation, ces séminaires vous sont destinés. Animés par Le contenu de ces journées, animées par des praticiens ou des praticiens experts reconnus, gage d’indépendance et d’objectivité, articule rappels des concepts, exemples d’applications, ou experts technologies en oeuvre, évaluation des outils disponibles, atouts et contraintes, conduite de projets, pièges et écueils, reconnus ainsi que de nombreuses recommandations puisées dans l’expérience opérationnelle des animateurs ; des appro- ches et conseils méthodologiques, techniques et pratiques Supports de pour mener à bien vos projets. cours complets Guy Fermon & Yves SternPlusieurs centaines de participants chaque année Les séminaires Documation, c’est aussi, de l’inscription au suivi d’après-stage, une organisation logistique rôdée, des programmes précis et détaillés, une documentation et des supports destages complets remis à chaque participant, un cadre hôtelier et un environnement privilégiant le confort indispensable pour retirer tout le bénéfice de votre participation.
  3. 3. La gestion de documents électroniques et 1 la publication sur Intranet et sur Portail Philippe Martin mardi 5 octobre L’archivage d’informations et de 2 documents électroniques Michel Thomas jeudi 7 octobre Organisez la classification nouveau Pour vous 3 et l’accès aux contenus et documents d’entreprise Catherine Leloup jeudi 14 octobre inscrire, Les systèmes de recherche remplissez 4 et catégorisation d’informations Olivier Jouve lundi 6 décembre dès maintenant Le travail collaboratif nouveau 5 en pratique Myriam Barni jeudi 9 décembre le bulletin en dernière Gestion de processus nouveau page. 6 et workflows documentaires Jean-François Pirus vendredi 10 décembre Mettre en place un système de gestion 7 de documents électroniques Catherine Leloup lundi 13 décembre La gestion du contenu des sites 8 Internet et Intranet Frédéric Bon mardi 14 décembre Nouveau lieuR iche, précis et concret, le contenu des séminaires Documation, déjà éprouvé auprès de plusieurs centainesd’auditeurs, est réactualisé en permanence par l’équipe d’experts Hôtel Novotelde TechnoForum pour tenir compte des évolutions des différents Paris Bercythèmes couverts. 85, rue de Bercy 75012 ParisD ans chaque séminaire, la densité des informations et analyses techniques est complétée par un panorama, détailléet critique, de l’offre d’outils disponibles ainsi que par une Parking sous l’hôtel Réservationprésentation concrète des démarches de déploiement de chambresprojets, des pièges à éviter et des principaux facteurs de succès. 01 43 42 30 00L es séminaires sont animés par des consultants indépendants, reconnus parmi les meilleurs dans leursdomaines respectifs de compétence et engagés quotidiennement Métro Bercy (lignes 6 et 14)dans des missions concrètes d’analyse ou de déploiement de projets RERauprès de grandes entreprises, institutions ou administrations. Gare de Lyon
  4. 4. La gestion de documents électroniques et la publication sur Intranet et sur Portail 1 mardi 5 octobre 2004 Lutilisation des techniques Intranet facilite la création et louverture des mardi systèmes documentaires des entreprises. Laccès à lensemble des documents 5 octobre produits par les différents départements devient ainsi possible, limitant la diffusion papier et assurant laccès à des documents à jour. Quels sont lesSéminaire d’introduction différents cas de figure, quelle démarche adopter, comment sorganiser pour maîtriser la gestion et la diffusion ? Caractéristiques des documents dexation et daccès aux bases de don- • Sources possibles des documents à nées documentaires. publier. • Accès aux bases de gestion. • Les différents standards de codage : Lorganisation de la publication HTML, XML, Acrobat PDF. Standards de documents sur Intranet. réels et normes de fait. Comment Centralisation ou choisir ? décentralisation ? • Les évolutions de HTML : génération Philippe Martin, dynamique de pages à partir de base • Rôle du Webmaster. Bureau van Dijk. de données, programmation de linte- • Rôle des directions opérationnelles et Docteur en Sciences. ractivité. des fournisseurs de contenu. Auteur de nombreux • Les développements de XML/XSL : • Nouveau rôle des documentalistes. ouvrages de solutions, avantages et contraintes, • Ladministration du système : quelles standards associés. compétences faut-il développer ? Le références. • Volumes typiques. problème de la gestion des liens et des mises à jour. Les composants dun Intranet documentaire La mise en place dun projet Intranet documentaire • Architecture dun système Intranet, « Contenu bien plates-formes techniques possibles. • Rédaction du cahier des charges. • Production des documents pour Intra- Coûts et budgets. adapté net : outils bureautiques, éditeurs • Comment susciter ladhésion des dif- proposant une HTML et XML, les convertisseurs. férents acteurs ? • SGBD documentaires et moteurs din- • Du site pilote au déploiement : les éta- vision globale du dexation et de recherche pour le texte pes clés et les pièges à éviter. sujet mais aussi intégral et les contenus structurés. Conclusion • Notions et outils de gestion de portails. des informations • Les outils de workflow. • Le passage du modèle "Imprimer et techniques et des distribuer" au modèle "Publier et Panorama des applications de imprimer". problématiques gestion de documents sur • La combinaison des modes "Pull" et concrètes. » Intranet et des gains potentiels "Push". basés sur des exemples concrets • Du document statique au document BNP Paribas dynamique. Vers le document interac- • Documentation technique et docu- tif. mentation qualité : besoins, outils de création, adaptation pour Intranet. • Production et diffusion de Objectifs catalogues : les différentes approches Horaire possibles en fonction des sources de Ce séminaire d’introduction 9h-18h données disponibles. présente un panorama complet des Accueil • Création et diffusion de formulaires techniques de gestion de documents sur Intranet : conception des modèles électroniques en suivant l’ordre de la dès 8h30 et collecte des données. chaîne documentaire. Pour une Hôtel Novotel • Revues de presse : organisation, diffu- approche globale de ce domaine. Paris Bercy sion sur profil, systèmes dalerte. • Recherche dinformation : outils din-
  5. 5. L’archivage d’informationset de documents électroniquesjeudi 7 octobre 2004 2Lavènement des documents électroniques et lévolution des technologies destockage bouleversent le domaine de larchivage traditionnellement orienté jeudivers la gestion du papier et des images scannées. Si les questions classiques « 7 octobreque faut-il conserver ? pendant combien de temps ? que faut-il détruire ?comment accéder rapidement aux documents archivés ? » restent les mêmes,la nature des solutions et des choix disponibles a changé.Définition de larchivage Les contraintes légales• Modèle traditionnel. • La loi et larchive.• Archivage électronique. • Règles légales de la preuve.• Lien avec le système dinformation. • Les copies.• Les nouveaux documents. • Conclusions dexperts.• Original et copie. • La norme AFNOR NF Z42013.• La loi du 13 mars 2000. • Présentation.• Problématique de la lecture. • Utilisation. Michel ThomasLes supports physiques, Larchivage des documents Ingénieur-conseilpanorama et critères de choix signés indépendant, Cabinet• Qualités dun support darchivage. MTC. Membre de• Le papier. Exemples et applications l’AIIM. Ancien• Le film. • Produits existants. directeur technique• Les supports électroniques. • Le test des CD. • Réalisations typiques dans divers sec- de Alcatel ATG.• Evolution des supports optiques (12, teurs. Ingénieur ENST. 51/4, 12cm CD et DVD).• Les technologies CD et DVD.• Évaluation des risques techniques. « Très bonne• Bilan général et évolution. introduction surLes formats la problématique• Formats texte.• Formats images. et la nécessité deArchivage et organisation l’archivage.• Mise en place dune politique darchi- Couverture vage. générale et• Le circuit de larchive.• La mise en archive. complète du• La recherche. sujet. »• La restitution de larchive.• La conservation. Pictet et Cie• Les personnes.• Les normes. Horaire Objectifs 9h-18h Ce séminaire abordera les trois Accueil dimensions de toute stratégie dès 8h30 darchivage : technique, logique et organisationnel. Hôtel Novotel Paris Bercy
  6. 6. Organisez la classification et l’accès aux contenus et documents d’entreprise 3 jeudi 14 octobre 2004 Comment organiser les contenus et les documents de l’entreprise afin d’en jeudi 14 faciliter l’accès par les utilisateurs, selon leurs profils et leurs contextes de octobre travail ? Quels sont les principes à respecter et les méthodes à appliquer ? Comment mesurer l’efficacité de cette organisation et le retour utilisateurs ? Nouveau Comment assurer la pérennité de cette organisation ? D’une portée exclusivement organisationnelle, ce séminaire s’adresse à ceux qui ont à mettre en œuvre des systèmes de diffusion de l’information (intranets, portails, bases documentaires, etc). Les contenus / documents dans Etapes de construction d’une l’entreprise organisation des contenus • Comment typer des contenus et • Analyse et typage de l’information documents d’entreprise ? • Analyse des vocabulaires spécifiques • Une proposition de segmentation des • Processus d’itération construction /Catherine Leloup contenus (référentiels, news, produc- validation / évolutionIngénieur conseil. tion administrative, …) et les caracté- • Mise en œuvre et testsDiplômée de l’ENST. ristiques organisationnelles (gestion) • Suivi et évolutionsAuteur de deux et fonctionnelles (outils) associées. Cas pratiqueouvrages, lun sur la Les profils d’utilisateurs (un cas quasi réel simulé)GED et lautre sur les • Comment définir les profils d’utilisa-moteurs dindexation teurs (fonctions, métiers, contexte de Bibliographieet de recherche. travail, besoins d’information, etc). La qualité de l’information • Critères d’évaluation de la qualité de l’information, de contenus, de docu- ments • Outils et méthodes de mesure La gestion de l’information • Règles et principes • Poids relatifs des différentes fonctions selon les types d’information Objectifs Les modes d’accès à Présenter les principes essentiels de la l’information construction d’une organisation des • Les techniques et leurs usages contenus / documents (recherche, navigation, etc) Décrire les caractéristiques principales des • Leur utilisation par les différents pro- contenus régissant leurs accès fils utilisateurs. Présenter une démarche de la construction Démarche de construction d’une d’une organisation des contenus / organisation des contenus documents pour l’entreprise • Les contenus et les méta-données Identifier les moyens de mesure de laHoraire • Les systèmes de classification et taxo- qualité de l’information, des accès, de9h-18h nomies l’adéquation à l’usage. • Les critères de qualité d’une bonne Illustrer largement par des exemples, lesAccueil organisation des contenus (pérennité,dès 8h30 causes et symptômes de évolutivité, homogénéité, etc) dysfonctionnements, et les moyens d’yHôtel Novotel • La fonction éditoriale remédier.Paris Bercy • Les pièges classiques
  7. 7. Les systèmes de rechercheet catégorisationd’informationslundi 6 décembre 4La montée en puissance des réseaux (Internet, Intranet, Extranet) et des formesde travail coopératif modifient en profondeur les volumes et les modes daccès lundià linformation. Chaque étape du cycle de vie dun système documentaire (de 6 décembrela collecte à la diffusion) nécessite des technologies différentes etsophistiquées. Les maîtriser est un atout décisif dans laccès à linformation. Contenu actualiséComprendre et évaluer les technologies proposées sur le marché pour chacunede ces étapes est le thème principal de cet atelier.La collecte dinformation • Les principaux benchmarks (MUC,• Bases de données. TREC, AMARYLLIS).• Technologies daspiration, de meta- • Exemples de produits et de loffre des crawling et daggrégation. éditeurs : Arisem, Ask Jeeves, Autono- my, ClearForest, Convera, Exalead,Indexation et recherche Gammasite, Grooker, Inxight,documentaire SPSS/Lexiquest, Lucene, Sinequa, Stra- Olivier Jouve• Panorama des techniques tify, Temis, Teoma, TripleHop, T-Gid, Vice Président de disponibles : statistiques, linguistiques, Verity, Vivissimo, X1,... SPSS pour le Text sémantiques, neuronales. Normes et standards Mining,• Technologies, structure et optimisa- anciennement tion de lindex. Marchés et applications• Méthodes de calcul des rangs de per- Directeur Europe de • Knowledge Management, Veille, Call LexiQuest et tinence. Centers,...• Gestion du multilinguisme. professeur à• Technologie de Question/Answering. Perspectives et évolutions l’Université Léonard• Comparaison des techniques et tech- • La converence du DataMining et du de Vinci. Olivier Jouve nologies utilisées. TextMining : le CRM un premier est l’inventeur desClassification et Cartographie champ dapplication. technologies de Text • XML. Mining de SPSS et estdocumentaire • Le point sur les technologies freeware. l’auteur de• Définitions : Classification, Catégorisa- tion, Clustering,… nombreuses Des démonstrations seront effectuées• Technologies mises en œuvre : statis- publications dans le durant latelier tiques, probabilistes, linguistiques, domaine. sémantiques, neuronales.• Techniques de navigation et de visua- « Clarté de la lisation. Objectifs• Applications : Aide à la création de présentation, taxinomies, de réseaux sémantiques, Comprendre et maîtriser les agrémentée de Aide à la découverte, Navigation concepts de la recherche par le nombreux documentaire, Veille. contenu. Présenter les technologies exemples. »Catégorisation et diffusion de du cycle de vie de la recherche documentaire : collecte, indexation, Cité des Sciences,linformation recherche, classification, Médiathèque• Principes de la catégorisation et tech- nologies mises en œuvre. catégorisation, navigation,• Gestion des taxinomies. visualisation et diffusion. Mettre en Horaire place une méthodologie 9h-18hPanorama de loffre logicielle dévaluation des systèmes du• Typologie de loffre logicielle. Accueil marché. Analyser lévolution du dès 8h30• Méthodologie dévaluation de systè- marché et indiquer les principales mes documentaires (micro et macro applications de ces technologies. Hôtel Novotel évaluation). Paris Bercy
  8. 8. Le travail collaboratif en pratique 5 jeudi 9 décembre 2004 Réussir un projet de travail collaboratif, c’est mettre en évidence les jeudi contributions à la stratégie d’entreprise et le soutien apporté aux processus 9 décembre opérationnels. Comment articuler le développement des techniques à la donne organisationnelle et sociale, aux métiers d’une entreprise ? Comment Nouveau faire émerger les pratiques collaboratives qui concrétisent une nouvelle performance ? Définitions Les projets de travail • Petite histoire du travail collaboratif collaboratifs dans l’histoire des organisations. • Principes méthodologiques • Liens entre communication, action et • Spécificités des projets de travail performance. collaboratif • L’usage des outils de travail • Les étapes incontournables collaboratif. L’orchestration des démarchesMyriam Barni Situations-problèmes et objectifs de travail collaboratifConsultant • Trois visions contrastées du travail • Vision dynamique d’un projet deindépendant, Myriam collaboratif travail collaboratif et pratiquesBarni est spécialiste • Visées stratégiques et enjeux émergentes observées au traversdu développement opérationnels d’une étude de casdes collectifs de • Les cibles caractéristiques du travail collaboratif Synthèsetravail sur les réseaux • Facteurs clés pour le développementIntranet et Internet. Stratégies de changement des projets de travail collaboratifAuteur du premier • Les processus de changement • Apprentissage et compétencesouvrage publié en individuel et collectif collaborativesFrance sur le • Les modèles de stratégies adaptées • Perspectivesmanagement des • Rôle et positionnement des produits,équipes à distance, choix des outilselle est égalementchargéed’enseignement àl’Université de Nice-Sophia Antipolis. Objectifs Cerner les enjeux liés aux démarches travail collaboratif.Horaire Identifier toutes les dimensions du9h-18h changement engagées dans cesAccueil projets.dès 8h30 Repérer les ancrages méthodologiques et pratiquesHôtel Novotel nécessaires à la réussite.Paris Bercy
  9. 9. Gestion de processuset workflows documentairesvendredi 10 décembre 2004 6La fluidité, la consistence et la cohérence des processus, notamment ceuxconcernant la gestion des documents électroniques, sont aujourd’hui au cœur vendredide toute réflexion visant à améliorer la productivité et réactivité des services 10 décembreet des organisations. Cela passe par une phase d’analyse et de modelisationet par une bonne connaissance tant des méthodologies que de son Nouveauaccompagnement organisationel.La journée s’articulera autour de 4 thé- Outils : panorama de l’offre etmatiques : les concepts, la méthodolo- critères de sélectiongie, les outils disponibles et les retours • Critères de choix d’un outild’expérience. • Principaux acteurs du marché françaisConcepts : de l’orchestration des • Présentation des principaux outilsdonnées à celle des processus Retours d’expérience• Définitions : BPM, BPA, BPMS, BAM,… • Analyse de projets menés, avec diffé-• Les 5 domaines du management des rents outils, dans l’industrie, le tertiai- Jean-François processus re, l’administration et la banque (liste Pirus, Internet• Work flow versus BPM des secteurs susceptible de modifica- Business Services.• Enjeux tion) Dirigeant d’Internet• Types de projet Business Services,• Domaines d’applications Conclusion veille technologiqueMéthode • Ecueils à éviter et facteurs clés de suc- et conseil en cès d’un projet de workflow.• Les étapes d’un projet work flow management• Modélisation du processus : standards Editeur du portail de représentation et bonnes pra- BPMS.info, site tiques francophone de• Simulation du prototype référence en matière• Mise en œuvre et intégration du work de BPM : recensement flow au SI de l’entreprise et évaluation de• Exploitation et gestion des incidents l’offre, bancs d’essai,• Pilotage de la performance news, méthodologie, interviews, témoignages. Co-auteur de la première étude francophone sur les outils de BPM. Horaire 9h-18h Objectifs Accueil Fournir aux maîtrises d’ouvrage et dès 8h30 aux équipes techniques les clés de réussite d’un projet workflow. Hôtel Novotel Paris Bercy
  10. 10. Mettre en place un système de gestion de documents électroniques 7 lundi 13 décembre 2004 Accéder au bon document au bon moment et avec certitude qu’il s’agit bien lundi de la bonne version validée, c’est un besoin quotidien de chacun dans13 décembre l’entreprise. Des outils logiciels ont effectivement pour vocation de répondre à ce besoin. Quelles fonctions remplissent-ils ? Qu’appellent-ils document ? Que peut-on en attendre ? A quelles conditions ? Les documents dans l’entreprise Normes et standards • Le rôle du document dans l’entreprise • Normes de documents et normes et les besoins de gestion des docu- d’interopérabilité ments des entreprises • Les standards majeurs. • Rappels et historique de la gestion de documents électroniques : les diffé- Mise en œuvre dun projet rentes générations d’outils, les servi- • Positionnement du problème ces rendus et les marchés. • Évaluation des enjeux :exemples • Définition de l’architecture documen-Catherine Leloup Documents électroniques et taireIngénieur diplômée modèles associés • Justification économiquede l’ENST, et de lIAE. Constitution des documents : • Choix d’outilsAuteur de deux • éléments logiques et physiques • Facteurs de succès et d’échecsouvrages, lun sur la • la notion de méta-données • Recommandations pratiquesGED et lautre sur les • content management Perspectivesmoteurs dindexation Modélisation et représentation électroniques : • L’importance du Web et des technolo-et de recherche. gies associées • Exemples de modèles de documents • La frontière documents / contenus ? Les fonctions clé d’un outil«Contenu clair logiciel • Les principales fonctionset concret. » • La nécessité d’une base de données • Les fonctions majeures : stockage,Glaxo SmithKline contrôles, sécurité, accès , circulation et restitution, gestion en configura-Bio tion des documents. • Tendances et technologies émergen- tes.« Très bonne Panorama de loffre logicielle Objectifsprestation , • Une typologie des outils Présenter les problématiques de la • Positionnement des outils logiciels gestion des documents dansdynamique. » • Exemples d’outils : Documentum, PC l’entreprise Docs, Filenet, Microsoft CMS, Intranet Décrire les fonctions et concepts clésRenault Solutions, IBM Content Manager, des systèmes de gestion de Docubase, etc référentiels documentaires, et comment les évaluerHoraire Fournir un panorama de l’offre9h-18h logicielle sur le marché et mettre en évidence les technologies connexesAccueildès 8h30 Présenter une démarche d’approche pour la mise en œuvre d’un systèmeHôtel Novotel et sa justification économique.Paris Bercy
  11. 11. La gestion du contenu dessites Internet et Intranetmardi 14 décembre 2004 8La gestion efficace des contenus des sites impose une nouvelle organisationainsi que la mise en place de technologies et doutils spécifiques et constitue mardile nouveau domaine du « Web Content Management ». Comment gérer la mise 14 décembreà jour des liens ? Comment intégrer dynamiquement différentes sources dedonnées ? Qui doit être responsable du contenu du site ? Quelle architecture Contenu actualisémettre en place ? Cette journée présentera un panorama des technologies etdes outils disponibles, dont les initiatives open-source, et proposera desrègles dorganisation pour optimiser la gestion du contenu des sites.Introduction 5. Avantages et contraintes des• Les documents Web : une catégorie technologies en œuvre : particulière de données non structu- • Lorsque le Contenu est XML. rées. • La génération automatique de conte-• Lévolution du « Document Manage- nu à partir de bases de données et ment ». plus généralement des autres sources Frédéric Bon.1. Les problématiques du système dinformation. Ingénieur de • La recherche dans un « Contenu Vir-fonctionnelles et tuel » couvrant la GED, les BDD, la formation (EISTI etorganisationnelles du Web messagerie, etc. MBA au Florida Tech),Content Management • Rôle de XSL pour dissocier le contenu Frédéric Bon a pris en• La production du Contenu. de sa présentation, intérêt de Web- charge, depuis 1994,• La publication du Contenu. DAV... de nombreuses• La gestion du Contenu. • Le positionnement de PDF. études sur létat de• La sécurisation de laccès. • Tour dhorizon des multiples choix lart du marché• Le commerce électronique. darchitecture possibles du serveur informatique.• Limportance de la relation avec les Web aux outils évolués de Content Fondateur en 2001 utilisateurs et notamment celle des Management. du cabinet de conseil fonctions de personnalisation. 6. Règles pratiques en architecture2. Panorama et positionnement dorganisation technique, Clever Agedes solutions • Le rôle du Webmaster. (www.clever-• Centrées Web. • Le rôle des producteurs de contenu. age.com).• Dorigine documentaire. • Comment mettre en œuvre une poli-• Dorigine gestion de configuration. tique éditoriale. « Bonne vue• Dorigine SGML ou XML.• Des solutions « hybrides » comme Conclusion générale sur Lotus Notes. • Synthèse de règles simples pour orienter les choix de produits et dor- l’ensemble des3. Les solutions open-source ganisation en fonction des besoins. outils du marché• Intérêt et limite des solutions open- et des solutions source• Typologie des solutions disponibles possibles. »• Particularités de mise en oeuvre Objectifs Système U4. Exemples dapplication types Destiné aux chefs de projet et responsableset cas concrets de publication sur Intranet, producteurs de Horaire• La documentation technique et filia- contenu, ce séminaire a pour but de 9h-18h tion avec les solutions GED et présenter tant les règles dorganisation Accueil SGML/XML. incontournables que les technologies et les• La documentation produit. dès 8h30 outils pour gérer le contenu des sites Web• La documentation qualité. et Intranet. Hôtel Novotel• Les catalogues. Paris Bercy
  12. 12. Lieu Je souhaite m’inscrireNovotel Paris Bercy s au séminaire ! du 5 octobre s au séminaire % du 9 décembre A remplir et retourner à:85 rue de Bercy75012 Paris s au séminaire @ du 7 octobre s au séminaire ^ du 10 décembre 11, rue du Colonel Pierre Avia, BP 571Accès s au séminaire # du 14 octobre s au séminaire & du 13 décembre 75726 Paris Cedex 15 - France Tél. 01 41 90 47 54 - Fax 01 41 90 47 32Métro : Bercy (lignes 6 et 14) s au séminaire $ du 6 décembre s au séminaire * du 14 décembre email : mathieu.pepin@reedexpo.frRER : Gare de LyonParking sous l’hôtel Liste détaillée des sujets en page 3 En cas d’inscriptions multiples, merci de bien vouloir photocopier ce bulletin. ou sur www.documation.frTarifs Prénom ………………………………………… Nom…………………………………………………………1 séminaire 600,00 € + TVA Société …………………………………… Fonction…………………………………………………………Pour chaque participant, merci de nous Adresse …………………………………………………………………………………………………………indiquer les numéros des séminaires choisis.Si plusieurs participants, merci de bien Code postal …………………… Ville …………………………………………………………………………vouloir photocopier ce bulletin. Tél.…………………………… Fax …………………………… email ……………………………………… Montant total . ……………………………………………………………………………………… € HT, soit .. …………………………………………………………………………… € TTC (Le taux de TVA à appliquer est de 19,6%)Conditions d’inscription q Je joins un chèque à l’ordre de TECHNOFORUML’inscription aux séminaires Documation comprendles pauses, repas de midi et supports de présenta-tions disponibles. L’hébergement n’est pas compris. q J’effectue un virement bancaireRemplissez le formulaire d’inscription et retournez-le Code banque : 30066 Code guichet : 10 947à TechnoForum accompagné de votre réglement oubon de commande le plus tôt possible, le nombre de N° Cpte : 000 100 71 301 clé rib 29place étant limité. Confirmation d’inscription et fac- Domiciliation : CIC Ouest Grands Comptes Entreprisesture vous seront adressées par retour.Toute annulation doit nous être communiquée par IBAN : FR76 3006 6109 4700 0100 7130 129écrit au moins quinze jours avant le stage. Unesomme de 100 € H.T. sera toutefois retenue pour et recevrai une facture par retour.frais administratifs. Au-delà de cette date, aucune Je, soussigné, accepte expressément de recevoir par courrier, fax ouannulation ne sera acceptée et les frais d’inscription courrier électronique, des informations commerciales de lorganisateur.resteront dûs en leur totalité. Néanmoins, les partici-pants peuvent se faire remplacer. Les organisateurs Je soussigné déclare avoir pris connaissance des conditonsse réservent le droit de modifier ou d’annuler le pro- dinscriptions figurant sur le présent formulaire et déclare lesgramme. accepter sans réserve ni restriction. Signature et tampon de la société web FORMULAIRE D’INSCRIPTION

×