Date : 16/22 MARS 15
Pays : France
Périodicité : Hebdomadaire
OJD : 26390
Page de l'article : p.43-49
Page 1/7
FABTOWN 004...
Date : 16/22 MARS 15
Pays : France
Périodicité : Hebdomadaire
OJD : 26390
Page de l'article : p.43-49
Page 2/7
FABTOWN 004...
Date : 16/22 MARS 15
Pays : France
Périodicité : Hebdomadaire
OJD : 26390
Page de l'article : p.43-49
Page 3/7
FABTOWN 004...
Date : 16/22 MARS 15
Pays : France
Périodicité : Hebdomadaire
OJD : 26390
Page de l'article : p.43-49
Page 4/7
FABTOWN 004...
Date : 16/22 MARS 15
Pays : France
Périodicité : Hebdomadaire
OJD : 26390
Page de l'article : p.43-49
Page 5/7
FABTOWN 004...
Date : 16/22 MARS 15
Pays : France
Périodicité : Hebdomadaire
OJD : 26390
Page de l'article : p.43-49
Page 6/7
FABTOWN 004...
Date : 16/22 MARS 15
Pays : France
Périodicité : Hebdomadaire
OJD : 26390
Page de l'article : p.43-49
Page 7/7
FABTOWN 004...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

2015-03-13 La Gazette des Communes

153 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
153
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2015-03-13 La Gazette des Communes

  1. 1. Date : 16/22 MARS 15 Pays : France Périodicité : Hebdomadaire OJD : 26390 Page de l'article : p.43-49 Page 1/7 FABTOWN 0048233400501Tous droits réservés à l'éditeur SMART CITY; VILLE DU FUTUR
  2. 2. Date : 16/22 MARS 15 Pays : France Périodicité : Hebdomadaire OJD : 26390 Page de l'article : p.43-49 Page 2/7 FABTOWN 0048233400501Tous droits réservés à l'éditeur SMART CITY Latechnologieau service des citadins Face aux mutations urbaines du XXIe siècle, le concept de « smart city » suscite l'intérêt croissant des collectivités territoriales. Pourquoi ? Comment le numérique peut-il faciliter la vie cles usagers ? L a concentration de plus en plus forte d habitants en ville (plus de 50 % des 7 milliards de personnes sur la planète) est à l'origine de problèmes croissants dans la gestion urbaine embouteillages, pollutions, coûts énergetiques élevés fracture sociale, insécurité production excessive de dechets, etc Le tout dans un contexte de diminution des budgets publics Pour relever ces défis et répondre aux besoins des citoyens, les collectivités parient sur les technologies numériques, au coeur du concept de « smart city » ou « ville intelligente » ll s'agit d'une ville entièrement connectée, proposant des services publics plus perfor- mants et plus durables dans les domaines des transports, des infrastructures, de la sante, de l'énergie pour faciliter la vie des citoyens La première ville dans le monde a avoir été entiè- rement connectée est Songdo, en Corée du Sud, en 2003 Depuis, les expérimentations se sont multiohees dans le monde entier La France a suivi CONSOMMER MOINS ET MIEUX Pour réduire leur consommation énergétique, plusieurs villes se sont engagées dans une dé- marche de gestion « intelligente » à l'échelle d'un quartier Lyon a ouvert le bal en 2011 dans le quartier de la Confluence Tous les loge- ments ont été équipes de compteurs commu- nicants, permettant aux habitants de suivre et infléchir leur consommation d'énergie On recense aussi dans cette zone un éclairage public rnoduie en forct'on de la circulation, de l'heure et ses saisons Un détail 7 Pas vraiment, quand on sait que 40 % de la facture énergé- tique d'une Ville est lié à l'éclairage public C'est dans cette même logique qu'Issy-les- Moulineaux a mis en place IssiyGnd en 2013, dans le quartier d affaires Seine Ouest et l'eco- quartier du Fort d'Issy Des projets similaires sont lancés à Toulouse (SoGrid), à Bordeaux (projet Euratlantique) et à Nice (projet de l'Eco-Va 'ée de la plaine du Var) Autant d'in- novations qui feront les economies de demain UN BOULEVARD TRÈS « COMMUNICANT » Des économies, Nice comptait bien en faire quand elle a inauguré, en 2013, son boulevard « communicant » Une première en France Le long du boulevard Victor-Hugo près de 200 capteurs ont été posés sur la chaussee, les trottoirs et les lampadaires Leur mission ' Fournir des informations sur le taux de rem-
  3. 3. Date : 16/22 MARS 15 Pays : France Périodicité : Hebdomadaire OJD : 26390 Page de l'article : p.43-49 Page 3/7 FABTOWN 0048233400501Tous droits réservés à l'éditeur BARCELONE, LA PIONNIÈRE plissage des conteneurs sur le niveau de lumi- nosité du boulevard, pour ajuster l'éclairage public aux besoins réels sur les troubles pu- blics, le suivi en temps reel du trafic les places de stationnement libres Toutes ces informations sont envoyées sur une plateforme unifiée de la mairie Les NI- ÇOIS peuvent en orendre connaissance via leur smartphone ou des bornes interactives installées sur le boulevard Ces dernieres per- mettent aussi de trouver un vehicule partage disponible et connaître l'offre de transports publics a proximite HORODATEURS INTELLIGENTS ET TECHNOLOGIE NFC De 200, il y a deux ans, les capteurs sont pas- ses à 1000 a Nice, et les vieux horodateurs ont laissé place a 300 horodateurs dits « intelli- gents » Lille, Issy-les-Moulineaux Pans, Lyon en sont aussi equipes Ce sont de véritables kiosques d'informations permettant de tout savoir sur les places de stationnement libres, le depassement du temps d'occupation, les meil- leurs itinéraires pour atteindre sa destination lagenda de la ville, ses activites ses services Enfin, ces horodateurs proposent aussi le paiement sans contact (sans monnaie ni code) avec un smartphone Strasbourg le pratique déjà Maîs l'Eurometropole vient de passer un nouveau cap en mettant en place ce systeme dans les transports publics Avec l'application U GO sur son smartphone, les clients du ré seau peuvent désormais acheter leurs titres de transport 24 neures sur 24 et 7 jours sur 7 Des projets similaires sont en cours a Caen, Bor- deaux, Montpellier, Nice, Rennes et Toulouse LA VILLE DANS SA POCHE La technologie NFC (Near Field Communica lion), ou sans contact, ne se limite pas cepen- dant au paiement des titres de transport ou dachats courants Avec l'apph Bordeaux en poche, les Bordelais peuvent ainsi accéder a de nombreux services municipaux horaires et taux d'occupation des piscines, acces des bibliothèques, recherche d'un ouvrage sur un catalogue ou prolongation dc son emorunt, stationnement de surface, crèches La ville de Sarlat, elle a adopte NFC pour valo- riser son patrimoine architectural En passant son telephone a proximite du tag fixe sur le monument, le site Internet d'information cor- respondant s'ouvre immédiatement Apres Beaubourg le musee du Quai Branly et la cite de l'Architecture ont également lance des par- cours de visite assistes par des applications ville intelligente di psr Juniper Reseai 'tonde en 20/5 'i. Voici ses atol. I a ville constitue « un modèle de réussite incontestable », selon le cabinet américain, car elle a multiplié les objets connectés pour offrir de nouveaux services à la population. Parmi les mesures expérimentées, elle a mis en place un système de géolocalisation des places de stationnement vides dans certains quartiers, identifiées par des capteurs raccordés au réseau, et communiquées aux conducteurs sur leur smartphone. Des capteurs, on en retrouve également sur des conteneurs à ordures, indiquant au service d'enlèvement municipal quand il est temps de les vider. Gain de productivité et d'argent garanti. C'est la même logique qui a prévalu à l'installation de lampadaires capables de détecter le nombre de passants autour d'eux et d'adapter leur intensité lumineuse. Côtésécurité,descaméras « intelligentes » donnent l'alerte en cas de trouble, sans besoin que quelqu'un regarde la bande en même temps. Côté tourisme, des bornes de Wi-Fi gratuit ont été mises à disposition. Elles aident à se repérer et à ne rien manquer des lieux à visiter. Autant d'investissements chers, certes, mais qui, à terme, devraient engendrer des économies et même créer des recettes. I de parking I vides sont * répertoriées en temps réel et l'automobiliste est averti sur son mobiles utilisant cette technologie en 2012 Déplacements, energies, patrimoine, sante, se- curite, education Aucun domaine n'est oublié pour « fabriquer » une ville plus humaine Pour qu il en soit ainsi, la smart city ville de demain doit promouvoir l'intelligence citoyenne en cohérence avec son passe et son devenir •
  4. 4. Date : 16/22 MARS 15 Pays : France Périodicité : Hebdomadaire OJD : 26390 Page de l'article : p.43-49 Page 4/7 FABTOWN 0048233400501Tous droits réservés à l'éditeur VISIO'PARK Une solution à la carte Avec ce nouveau service, TIS offre aux collectivités locales les moyens d'améliorer et d'optimiser leur offre de stationnement en ville L e stat onnement ? Un cauchemar dans 95 % des villes Or quand le sta tionnemen*" est sature la premiere dee des collectivites est de construire un nouveau parking Plutôt que de se lancer dans un investissement coûteux TTS (Trafic Technologie Systeme) leur propose une autre option VISIO PARK « une offre a la carte modulable et sans investissement mas sif » dixit Benoit Sellier le responsable du sta tionnement intelligent TTS Comment ça marche 7 Des capteurs Sons il sont poses sur chaque piace de stat onne ment dans la chaussee Le coeur du systeme est constitue du logic el VISIO PARK un su- perv seur qui enregistre en temps reel chaque arrivée et depart sur les places équipées L'information est ensuite communiquée sur des panneaux d'affichage additionnels ou des applications Web et Smartphones Des alertes sont déclenchées quand la duree de station nemeni est dépassée EFFICACITÉ ET SOUPLESSE L nterêt pour les collectivites pourrait se resu mer en un mot efficacité contre les fraudeurs pour le personnel affecte a la surveillance et pour les recettes Sans oublier I amelioration du taux de rotation des vehicules et la ^edyna misation du centre-ville Enfin atoir de taille le cout d une place créée en ouvrage est d en- v rer 30 000 € celui de I equipement d une place avec un capteur autour de 300 € La ville des Mureaux, dans le departement des Yvelines (78) n'a pas hésite En 2014 elle a fait installer 260 capteurs en centre-ville Les Grâce à des capteurs, les places de stationnement disponibles sont répertoriées en temps réel et l'information diffusée aux automobilistes en recherche. resultats ont ete immédiats les vehicules ven touses ont disoaru et les vehicules pendulaires devant la gare ont diminue Le centre ville est redevenuaccessible La souplesse du systeme chaque place peut etre reconfigurée dans ses caractéristiques selon les besoins - a séduit aussi Le Touquet Depuis janvier 2015 les places de livraison équipées de capteurs passent en arrèt minute dans lapres-mid Enfin le remplacement des bornes arrêt minute par les capteurs a permis de faire de la place aux piétons sur les trottors L automobiliste nest pas oublie Fini pour lu les difficultés pour trouver une place de sta- tionnement Du coup son acces aux com- merces du centre-ville est facilite Et comme I encaissement des stationnements payants samelore les collectivites pourraient revoir leu1 " politique tar faire a la baisse •
  5. 5. Date : 16/22 MARS 15 Pays : France Périodicité : Hebdomadaire OJD : 26390 Page de l'article : p.43-49 Page 5/7 FABTOWN 0048233400501Tous droits réservés à l'éditeur Pour Dommrque Brogi, présidente de Meetphone, un reseau social peut aussi être utile aux utilisateurs, par exemple pour trouver un emploi, être informe, donner son avis grâce aux sondages.. MEETPHONE Créateur dè liens et d'échanges Éditrice de solutions technologiques pour le Web et les téléphones mobiles, la start-up a développé une application pour bien vivre dans sa ville, FabVille. A ller droit au but et ne rien rater de ce qui nous interesse Telle est la devise de Dominique Brogi a pres dente de Meetphone Et telles sont ses applications Car arriver quelque part sans connaître personne ni ce q^il s y passe cest ce quelle a vécu en tant qu expatriée « Si les informations et les reseaux sociaux fourmillent sur le Web aucune application ne permet cependant de maitriser la totalité de I information recher chee » constate t elle Ainsi est nee en octobre 2013 FabTown laville fabuleuse 2 O Ce reseau social ouvert a tous a pour but de creer du contact et de I entraide Un reseau social de plus pourrait on penser « Non repond Dominique Brogi Cest un reseau utilitaire alors que la plupart des reseaux sociaux Dont Facebook ont pou' moteur le loisir Par ailleurs sur FabTown on ne suit pas le profil des gers on respecte leur vie privee et il n y a pas de pub » FabVille Ce reseau étant philanthrope la start up se rémunère donc avec des applications profes sionnelles cles en main « toutes conçues sur le même ADN celui de faciliter la communica iron et le lien social » poursuit-elle Apres Fab Corp pour les entreprises FabSchool pour les universités et leurs étudiants FabGroup pour les fédérations et les associations FabVille le dernier ne s adresse aux collectivites locales AXÉ SUR L'EMPLOI La encore la start up a frappe dans le mille avec cette application qui permet devoir sa ville entre les mains Bien vivre dans son lieu de vie e est a la fois tout connaître de son actualite de ses services de ses proiets et du travail que I on peut y trouver Pour les elus lap plication leur donne la possibilité d informer maîs aussi d animer leur ville d associer et de rassembler leurs concitoyens [.application est structurée autour des « indispensables » lactualite lagenda les informations pratiques et lannuaire Maîs la valeur ajoutee de I appli- cation porte sur les offres demplois locaux geolocahses les transports les alertes travaux ou accidents et les sondages Le tout avec des filtres pour que chaque personne ouïsse choi sir le contenu quelle souhaite « Lidee est encore de tisser du lien de creer des échanges d etre utile et efficace » sou- ligne Dominique Brogi Irgeneux pratique et abordable financièrement pour les col (activites Contre un abonnement annuel de moins de 15 000 € celles ci peuvent s équi- per de ce service Meetphone en assure la maintenance et les mises a jour Chateauroux a ouvert le bal Une quinzaine de villes sont dans les starting-blocks •
  6. 6. Date : 16/22 MARS 15 Pays : France Périodicité : Hebdomadaire OJD : 26390 Page de l'article : p.43-49 Page 6/7 FABTOWN 0048233400501Tous droits réservés à l'éditeur PARKEON Facilite la vie cles automobilistes Pour accompagner les villes dans leur politique de stationnement, Parkeon développe pour elles toute une gamme de dispositifs intelligents U sage excessif de la voiture en ville pollution atmosphérique centre ville déserte par les commerces Dfficite dans un tel contexte de dex'elopper une mobilite urbaine durable d autant que I étalement urbain oblige CHIFFRES CLES 1100 collaborateurs 4 000 villes clientes CHIFFRE D'AFFAIRES : 185 millions d'euros en 2013, dont 85 % réalisés dans l'expert HORODATEURS : 60 % du marché mondial avec plus de 200 DOO installés dans le monde, dont 43 000 en France. les gens a prendre leur voiture Pour Parkeon qui accompagne les villes confrontées a ces problem es le stationnement est la réponse a la gestion de la voiture en ville Leader mondial des solutions de gestion du stationnement et de solutions billetiques pour les transports publics lentreprise a cr ee des services er fonction de levolution des rou veaux usages (mtermodalite déplacements doux) et de la grande diffusion des tecnno logies « Ce qui est important aujourd hui cest le service digital et le big data » précise Thierry Brusseaux directeur marketing de ParkeonFrance DES HORODATEURS INTELLIGENTS Démonstration avec Path to ParK Ou trou ver une place de parking en ville sans tour- ner pendant des heures 7 Cest le reve de tout automobiliste Ce reve est devenu réalité pour les conducteurs d Issy-les Moulineaux premiere ville a tester I application mobile dassistance au stationnement Ce systeme gratuit pour les collectivites et les usagers permet d orienter les automobil stes vers des places libres a proximite Lentreprise s est appuyée sur les donnees collectées a partir de ses horodateurs et sur les informations trafic de la ville pour predire la pression de stationnement dans la zone du conducteur Gain de temps assure pour I usa ger et autant de traf e et de pollution en moins En I absence de place I application indique les parkings les p us proches Dans le même esprit Parkeon propose de nouveaux horodateurs améliorant le quotidien des usagers La ville de Lille sen equipe Ce qui la séduite 7 Ces horodateurs permettent aux autorrob listes de s identifier grace a leur plaque mineralogique et de bénéficier de ta nfs personnalises avec un paiement par carte bleue Autre atout ils peuvent se transformer en véritables points d information grace a la connexion de multiples services En retenant cette solution modulaire la ville de Lille sera également prête a faire face aux nouveaux enjeux lies a la loi de decentralisation du sta- tonrement •
  7. 7. Date : 16/22 MARS 15 Pays : France Périodicité : Hebdomadaire OJD : 26390 Page de l'article : p.43-49 Page 7/7 FABTOWN 0048233400501Tous droits réservés à l'éditeur CITYWAY Optimiser la mobilité durable enville La société propose un service mobilite innovant Optimod ll sera ouvert au grand public, dans l'agglomération lyonnaise, au printemps 2015. H istoriquement mp'antee a Aix-en Pro- vence Cityway est aujourd hill presente dans toute la France et depuis peu a Toronto Spécialisée sans les technologies de I information appliquees au domaine de la mo- bilite la societe a démarre en concevant ces sites Internet et des calculateurs d itinéraires pour favoriser I usage des transports publics Au fil des annees elle a étendu ses services a la gestion de pôles d échange a la mise en place de systemes billetiques de centres de relation client Avec Optimod Lyon qui regroupe 13 par- tenaires prives et publics soutenus par IAdeme Investissements devenir elle vient d ajouter Toutes les informations en temps reel sur tous les modes de transports dans la même apph c'est le credo d'Optimod, développé par Cityway. une nouvelle corde a son arc en créant la plus grande plateforme de donnees (20 millions par jour) en temps reel de toute I Europe UN SERVICE INNOVANT En 2011 face a I engorgement du centre-ville et sans possibilité de developper davantage loffre de transports publics le Grand Lyon cherche des solutions pour améliorer les de placements et reduire I usage de la voiture Lidee est venue oe creer Optimod un outi! sur Internet et pour srrartphores off rant des informations sur tous les modes de transport y compris le trafic routier en temps reel et pre dictif Avec un obiectif favoriser un meilleur usage de lensemble des solutions transport disponibles Ses benefices sont nombreux toutes les informations en une seule applica- tion choix des trajets et accompagnement personnalise jusqua destination moindre usage de la voiture fluidité des déplacements meilleure qualite de lair et de vie La mobilite urbaine durable est en marche • ISOGEO Des données géographiques faciles à gérer Isogeo a cree en 2009 une plateforme collaborative qui permet de recenser, valoriser et documenter les donnees géographiques sur Internet, de facon simple, fiable et rapide D es donnees geo graphiques il nen manque pas ca dastra topographie plans locaux durbanisme cartes marines batiments trans ports services publics sols sites industriels re partition de la population risques naturels tt sur une multitude de thèmes d échelles et de dates Bien connaître ces donnees cest pour les col- lectivites faciliter la prise de decision rendre de meilleurs services et attirer de I activ te econo- mique Cest aussi etre en conformité avec la di rective europeenne INSPIRE qui impose a tous les terr toires de rendre leurs donnees environ- nementalesaccessiblessurleWeb auxcitoyens Olivier Schwarz, directeur marketing & communication. Pour aider les collectivites a etre compatibles avec cette directive maîs aussi a valoriser ce patrimoine de donnees et a s inscrire dans une demarche participative dopen data Isogeo a cree une plateforme Web facile d utilisation UNE PLATEFORME POUR CENTRALISER ET ECONOMISER Son innovation réside dans I automatisation des processus (recensement documentation catalogage) et la facilite d acces aux donnees prerequis au partage et a la valorisation Economie garantie car I archivage et la ges tion manuels sont coûteux Economie encore grâce a la mutualisation et I uniformisation de ces donnees comme le fait par exemple le conseil general de la Moselle avec les acteurs locaux du departement Economie de temps pour les services d information géographique qui n étant plus sollicites pour la recherche de donnees peuvent se focaliser sur des taches a valeur ajoutee Ainsi en est il au Grand Dijon au Creusot et a Lorient •

×