DOMINIQUEDORD VOTRE DÉPUTÉ suppléant : Claude GIROUD                   Vous écouter,                    Vous défendreÉLECT...
①        ②            ③            ④    ⑤            ⑥    ⑦       ⑧
ÉditoVOUS ÉCOUTER                                                                         Bilan parlementairePOUR VOUS DÉF...
Un homme, une équipe :    fidélité et efficacité                                                           UNE LOYAUTÉ TOT...
“                                             FIDÉLITÉ, IMPARTIALITÉ,                                          DISPONIBILI...
2008-2012 :une crise mondiale sans précéd                                              UNE SUCCESSION DE CRISES           ...
dent                                                     “                                                         PLUS DE...
Vous défendre,au plus près des dossiers savoyDominique DORD et Claude GIROUD sont d’abord des élus de terrain. Ils sont tr...
ards NON AU CONTOURNEMENT AUTOROUTIER DE LA MOTTE-SERVOLEX Si le Lyon-Turin marchandises se fait, le contournement de La M...
Vous défendre, au plus prèsdes dossiers savoyardsFINIR LA RÉNOVATION                               LE GRAND LAC : UN PROJE...
2012-2017 :                      3 principes pour sortir                                   de la criseLes cinq années à ve...
Réunions publiquesDominique DORD et Claude GIROUD viendront à votre rencontre dans chacune des81 communes de la circonscri...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Législatives 2012 : Journal campagne 2012

884 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
884
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Législatives 2012 : Journal campagne 2012

  1. 1. DOMINIQUEDORD VOTRE DÉPUTÉ suppléant : Claude GIROUD Vous écouter, Vous défendreÉLECTIONS LÉGISLATIVES DES 10 ET 17 JUIN 2012 Département de la Savoie - 1re circonscription
  2. 2. ① ② ③ ④ ⑤ ⑥ ⑦ ⑧
  3. 3. ÉditoVOUS ÉCOUTER Bilan parlementairePOUR VOUS DÉFENDRE de Dominique DORD (2007 - 2012)La législature qui va s’ouvrir sera celle des élus de terrain • 15 propositions de loi 4et d’expérience. ou de résolution déposées et cosignéesPour sortir de la crise, et repartir de l’avant, ce ne seront ni • 50 amendements déposés 3l’idéologie, ni les grandes théories qui nous aideront. et cosignésIl faudra des députés de terrain qui savent écouter leurs • 63 questions posées 1compatriotes. Qui savent les comprendre. Les défendre. • 5 rapports publiésLe retour à l’équilibre de nos comptes publics ne souffrira • lus de 500 interventions, Paucune faiblesse. Une grande expérience de la vie publique tant en séance qu’ensera nécessaire. commissionsTout faux-pas nous rendra, à tout moment, la tâche plusdifficile.Vous écouter, vous défendre ; nous pensons être les mieuxà même de le faire pour les cinq ans à venir. Grâce à votreconfiance. Dominique DORD, votre député1 - Avec Atlas, le chien de la famille Dominique DORD au Palais Bourbon2 - Match amical de handball à Aix-les-Bains3 - Dominique DORD et « son » gorille, modelé en hommage à Brassens4 à 8 - ux côtés de François FILLON, Xavier BERTRAND, Roselyne BACHELOT-NARQUIN, A Laurent WAUQUIEZ, Jean-Louis BORLOO : loyauté et efficacité
  4. 4. Un homme, une équipe : fidélité et efficacité UNE LOYAUTÉ TOTALE Durant la crise, beaucoup de députés, y compris de la majorité, ont été tentés de se démarquer des mesures impo- pulaires que le gouvernement a dû prendre. À aucun moment, Dominique DORD n’a manqué à son devoir de loyauté vis-à-vis du gouvernement courageux de François FILLON. FIDÈLE À UNE ÉQUIPE EXPÉRIMENTÉEAvec Claude GIROUD, une complémentarité reconnue • laude GIROUD est élu de l’Albanais : un espace où C l’agriculture reste vivante, comme dans l’Avant-pays. Il est spécialiste des questions fiscales, de logement et de foncier. Il joue un rôle majeur au Conseil général. Il est très complémentaire de Dominique DORD dans le travail parlementaire. • ’équipe du secrétariat parlementaire de Dominique L DORD est l’une des plus expérimentées en Savoie. Elle est fidèle à Dominique DORD depuis l’origine. • leurs côtés, des élus très impliqués dans la circonscrip- À tion qui sont autant d’amis et d’appuis auprès des élus etRenaud BERETTI, 1er adjoint à Aix-les-Bains : la loyauté des citoyens : Jean-Pierre VIAL, sénateur, Michel DANTIN, député européen, Luc BERTHOUD, maire de La Motte- Servolex et de nombreux maires, Gaston ARTHAUD- BERTHET et la plupart des conseillers généraux. UNE RIGUEUR ET UNE INTÉGRITÉ RECONNUES AU PLUS HAUT NIVEAU En 2010, Dominique DORD se voit confier en pleine crise une mission très sensible : celle des finances de la première formation politique du pays. En quelques semaines, il rétablit la confiance et fait taireDaniel BONFILS, l’agriculteur ami d’enfance à Barbizet les critiques, malgré les attaques insupportables de certains adversaires peu scrupuleux.
  5. 5. “ FIDÉLITÉ, IMPARTIALITÉ, DISPONIBILITÉ, EFFICACITÉ, AU SERVICE DE L’ACTION PUBLIQUE ! ”UN DÉPUTÉ DE TERRAIN, UN DÉFENSEUR EFFICACETRÈS ACTIF À PARIS POUR LA SAVOIEAvec près de 500 permanences en circonscrip- Outre les subventions glanées à Paris ou àtion, plus de 5 000 personnes accompagnées Bruxelles pour tous les dossiers de notreen toute impartialité, Dominique DORD fait circonscription sur lesquels ils ont été solli-partie des 30 députés les plus à l’écoute de cités (plus de 10 millions par an), Dominiqueleurs concitoyens. DORD et Claude GIROUD, avec l’appui précieux des grands élus qui les entourentÀ Paris, il est dans la première moitié des comme Jean-Pierre VIAL, Hervé GAYMARDpar lementaires français en termes de ou Michel BARNIER, ont su se mobiliserprésence et d’interventions au Palais Bourbon. sur les dossiers stratégiques pour notreDepuis la réforme constitutionnelle, il se secteur comme le Lyon-Turin marchandises,classe parmi les 80 députés les plus actifs en le nouveau futur tunnel du Chat, l’Institutcommission (celle des affaires sociales). national de l’énergie solaire (dans le plan national pour les investissements d’avenir), ou la fin du projet Grand Lac… Grand Lac, une fierté partagée Gaston ARTHAUD-BERTHET, conseiller général, l’homme de terrain dans l’Avant-pays
  6. 6. 2008-2012 :une crise mondiale sans précéd UNE SUCCESSION DE CRISES D’UNE VIOLENCE INÉDITE Crise des subprimes aux USA, crise financière mondiale, crise économique et sociale, crise de l’endettement de plusieurs États européens, crise de l’euro… depuis 4 ans, le monde, et donc la France, traversent une tempête sans équivalent. Dans cette situation épouvantable, la France, c’est une réalité, s’en sort sensiblement moins mal que ses partenaires. Michel BARNIER, commissaire européen : DES RÉSULTATS PLUTÔT MEILLEURSl’engagement exemplaire d’un grand savoyard QUE NOS VOISINS Les résultats ne sont pas ceux escomptés bien sûr, mais sont au-dessus de ceux de nos voisins en termes de croissance, d’emploi, de pouvoir d’achat, d’endettement public et de fiabi- lité de notre système bancaire. Les États-Unis, le Royaume-Uni, sans parler de l’Italie, de l’Es- pagne, de l’Irlande, du Portugal… ou de la Grèce, traversent beaucoup plus douloureusement que nous cette période. “ LA MODÉRATION EST UNE OBLIGATION SI NOUS NE VOULONS PAS CONNAÎTRE LA «PRIVATION» SELON LA BELLE FORMULE DE MON AMI MICHEL BARNIER ”
  7. 7. dent “ PLUS DE 80% DES ENGAGEMENTS DE 2007 ONT ÉTÉ TENUS ” …ET UN BILAN CONSIDÉRABLE La France résiste grâce à l’organisation de l’innovation de nos entreprises grâce au son système social et aux mesures coura- crédit d’impôt recherche et débloqué geuses qui ont été prises. Le plan de soutien 900 000 contrats aidés. aux banques, à l’automobile, aux investisse- ments d’avenir, les prêts bonifiés à l’agricul- Sur le pouvoir d’achat, nous avons permis à ture se sont avérés efficaces. 9 millions de Français de gagner en moyenne 150 € par mois de plus grâce au nouveau Dès 2007, des mesures souvent critiquées système d’heures supplémentaires ; nous et déjà oubliées ont été prises pour réduire avons augmenté le minimum vieillesse de la dépense publique : le non remplace- 25 %, comme l’allocation adulte handicapé, ment d’un agent public sur deux par tant supprimé les taxes sur les petites succes- en retraite, la fusion d’administrations, la sions, et permis le retour de la déduction des réforme des cartes judiciaires, hospitalières, intérêts sur la résidence principale. militaires, la réforme des retraites, la chasse aux fraudes fiscales et sociales. Si les résultats ne sont pas à la hauteur de nos espérances, évidemment en raison de ces Pour redonner de l’oxygène à nos entre- crises à répétition, la France a fait mieux, ou prises et donc à nos emplois, nous avons moins mal, que ses partenaires et plus de 80 % supprimé (enfin !) la taxe professionnelle, des engagements de 2007 ont été tenus. imaginé les pôles de compétitivité et les pôles d’excellence rurale, lancé la crois- Ces décisions prises, souvent sous un flot sance ver te (avec le Grenelle), introduit de critiques, ne sont d’ailleurs aujourd’hui un taux réduit de TVA dans le secteur à curieusement pas remises en cause… par forte embauche de la restauration, favorisé ceux qui n’en ont voté aucune ! Jean-Pierre RAFFARIN, 4 années de souvenirs dans les tempêtes de Matignon
  8. 8. Vous défendre,au plus près des dossiers savoyDominique DORD et Claude GIROUD sont d’abord des élus de terrain. Ils sont trèsengagés dans la plupart des grands dossiers de notre territoire savoyard.LYON-TURIN : PRIORITÉ AUX MARCHANDISESSi le Lyon-Turin doit se faire, c’est pour permettre en moins d’une génération d’enlever unmillion de camions de nos autoroutes savoyardes.L’argent public est rare. La ligne nouvelle pour les voyageurs peut et doit attendre.Une dizaine de minutes gagnées par les voyageur s entre Lyon et Chambér yne justifie pas la dépense extravagante ni les nuisances imposées aux populationsdu côté d’Avressieux ou de La Motte-Ser volex. La priorité que RFF veut donnerà la ligne voyageurs est inadmissible localement pour trois raisons :• à La Motte-Servolex, la sortie du tunnel sur un viaduc de plusieurs centaines de mètres à dix mètres de haut est un non-sens écologique en amont du lac du Bourget ;• Avressieux, Belmont et Verel-de-Montbel, quarante hectares de terres agricoles très à fertiles n’ont pas à subir l’étalement des matérieux extraits du (ou des) tunnel(s) sur plus de deux mètres de haut par endroit ;• e n Chautagne, à Brison-Saint-Innocent, Aix-les-Bains, Viviers-du-Lac et Voglans, les trains de marchandises doivent disparaître au plus vite de la ligne historique qui passe au bord du lac du Bourget en empruntant la nouvelle ligne Lyon-Turin pour les marchandises. Le dossier du Lyon-Turin n’est pas bouclé. Dominique DORD entend se battre jusqu’au bout aux côtés de Jean-Pierre VIAL, sénateur, Michel DANTIN, député européen, Luc BERTHOUD, maire de La Motte-Servolex et de très nombreux élus, pour que la priorité soit donnée à cette nouvelle ligne pour les marchandises. Pour ce qui est des voyageurs, dans un premier temps au moins, adoptons la position des associations : réaménager à moindre frais la ligne Lyon - Saint-André-le-Gaz - Chambéry pour gagner quelques minutes et mieux protéger les riverains, notamment dans le bassin du lac d’Aiguebelette. Luc BERTHOUD, maire de La Motte-Servolex : la pugnacité Michel DANTIN, député européen et ami de toujours
  9. 9. ards NON AU CONTOURNEMENT AUTOROUTIER DE LA MOTTE-SERVOLEX Si le Lyon-Turin marchandises se fait, le contournement de La Motte ne sera plus nécessaire puisque un million de camions ne passeront plus sur la VRU. Dominique DORD se bat sur ces deux fronts qui sont liés, avec Luc BERTHOUD, le maire de La Motte-Servolex. SUPPRESSION DU PASSAGE À NIVEAU ET CONTOURNEMENT DU VIVIERS Comme député, mais aussi président de la CALB, Dominique DORD fait partie des élus qui, aux côtés du maire du Viviers, vont permettre la réalisation de ce contournement historique. Cette suppression est en effet attendue depuis des années par les riverains qui suppor tent un trafic automobile toujour s plus impor tant dans le Vivier s. Le Conseil général et la CALB participeront financièrement à ce lourd dossier. L’INES, À DIMENSION LE TUNNEL DU CHAT AUX MONDIALE ! NORMES SANS LE RETOUR La Savoie est pionnière sur l’énergie solaire DES CAMIONS depuis 20 ans grâce à Michel BARNIER et Il faut mettre en sécurité le tunnel, sans Jean-Pierre VIAL. Elle doit garder son avance. permettre le retour des camions de transit Le grand emprunt voté par Dominique national ou international. C’est sur ce DORD qui permet de financer des inves- consensus que le dossier a été construit. tissements d’avenir, accompagnera l’INES C’est sur ce principe qu’il doit rester pour pour en faire l’un des trois premiers centres le plus grand bien de notre territoire, des mondiaux. Objectif  : 500 emplois très habitants du Bourget-du-Lac, des cantons qualifiés. de Yenne et d’une partie de la Chautagne en particulier. Il doit permettre le trafic local pour les entreprises et l’activité touristique. Jean-Pierre VIAL, sénateur : la complicité dans les dossiers
  10. 10. Vous défendre, au plus prèsdes dossiers savoyardsFINIR LA RÉNOVATION LE GRAND LAC : UN PROJETURBAINE D’AIX-LES-BAINS DEVENU RÉALITÉLa reconstruction exemplaire des quar- Initié il y a plus de 15 ans par Michel BARNIER,tiers défavorisés du Sierroz et de Franklin à le projet grand lac, dont Dominique DORDAix-les-Bains est à mi-parcours. Elle intéresse est un acteur central depuis l’origine, prendraplus de 700 familles de toute l’aggloméra- fin au cours du mandat prochain. Dominiquetion d’Aix. Elle est massivement financée par DORD et les élus de la Communauté d’ag-l’État. Elle sera poursuivie jusqu’à son terme glomération du lac du Bourget (CALB)sans faiblir. Un quartier totalement différent ont décidé de rajouter quelques actionsoffrant un cadre de vie épanouissant verra majeures comme la dépollution et la misealors le jour pour près de 4 000 de nos à l’air libre du Tillet, la reconstitution duconcitoyens. Belvédère de la Chambotte, après ceux du “ Viviers, du Revard, de la Chapelle du Mont VALORISER du Chat, ou d’Ontex, ou le prolongement de la promenade lacustre jusqu’à la Pointe SANS RELÂCHE de l’Ardre à Saint-Innocent. NOTRE TERRITOIRE SAVOYARD ”
  11. 11. 2012-2017 : 3 principes pour sortir de la criseLes cinq années à venir seront celles de la sortie de crise. Après quatre années de la pluslongue et la plus violente crise depuis la guerre, rien ne sera plus comme avant.Selon nous, 3 principes devront guider la politique à suivre dans les prochains mois.Troisprincipes qui ne sont ni de gauche ni de droite, et qui ne sont ni plus ni moins que troisleçons à tirer de cette rude épreuve.① NE PLUS TIRER DES partenaires et non pas que la France prenne CHÈQUES SUR L’AVENIR des décisions inverses de celles de nos voisins.Depuis trente ans, la France dépense plus ③ E POUVOIR D’ACHAT Lqu’elle ne gagne ; moins que certains de nos NE PASSE QUE PAR LEvoisins comme la Grèce, l’Italie, l’Espagne, le TRAVAILPortugal ou l’Irlande, mais ce n’est plus tenable.Nous devons donc simplement tenir l’ob- Laisser penser qu’on peut gagner plus enjectif très ambitieux d’un retour à l’équilibre travaillant moins, est un mensonge.de nos finances publiques en 2016 (une C’est la troisième leçon de cette crise.année de plus coûte 35 milliards !). Quand il n’y a pas assez de travail, il y a uneTous les citoyens français savent désor- baisse du pouvoir d’achat.mais qu’un pays ne peut pas s’endetter sans Quand les États financent la vie quotidienneconséquences. Il faudra un grand sens des de leurs peuples à coups de déficits commeresponsabilités pour y parvenir. en Grèce, ce sont les plus modestes qui finissent toujours par payer l’addition avec② ’EMPLOI, CE SONT L des baisses terribles et insupportables de DES ENTREPRISES leur pouvoir d’achat. COMPÉTITIVESÀ rajouter toujours plus de charges et d’impôts PRENDRE EN CHARGEsur les entreprises, on encourage les délocalisa- LA DÉPENDANCEtions et on perd des emplois. On peut enragercontre cette réalité mais c’est la réalité. S’il est une réforme que je regrette de n’avoir pas vu aboutir, c’est celle de la dépendanceSi on veut permettre la création d’emplois des personnes âgées. Jusqu’en 2011, nous(et il nous en faut beaucoup !), il faut des avons hésité en raison de son coût : autourentreprises compétitives, c’est-à-dire qui de 7 milliards.peuvent rivaliser avec leurs concurrentes. Difficile, alors qu’il faut réduire les dépenses !Si nos entreprises paient 10, 15, 20 % de pluspour un même emploi que leurs concur- Même si cette dépense supplémentaire compli-rentes allemandes, inutile de rêver. quera le retour à l’équilibre de nos comptes, nous devrons la mettre en place d’ici 2017.Il faut donc, qu’on le veuille ou non, une conver-gence fiscale et sociale avec nos principaux C’est, à mon sens, la seule exception à faire (et elle est de taille !) à notre effort de modération générale de la dépense publique.
  12. 12. Réunions publiquesDominique DORD et Claude GIROUD viendront à votre rencontre dans chacune des81 communes de la circonscription. Retrouvez les dates, lieux et horaires de l’ensemble desréunions publiques sur www.dominique-dord.fryy Vendredi 11 mai yy Mardi 29 mai Yenne Mairie, 17h00 Pont-de-Beauvoisin Salle René Cassin, 18h30yy Lundi 14 mai yy Mercredi 30 mai Vu, le candidat - Imprimé sur papier recyclé - Ne pas jeter sur la voie publique - Crédits : oconner - Fotolia.com, X. Le Bourget-du-Lac Prieuré - salle du réfectoire, 18h00 Ruffieux Mairie, 19h00yy Mercredi 16 mai yy Jeudi 31 mai Grésy-sur-Aix Salle polyvalente, 19h00 Albens Maison des associations, 18h00yy Lundi 21 mai yy Mardi 5 juin Brison-Saint-Innocent Mairie, 18h00 La Motte-Servolex Salle Bellevarde, 18h00 en présence de Jean-Pierre RAFFARINyy Mercredi 23 mai Novalaise Mairie, 18h30 yy Mercredi 6 juin Les Échelles Salle La Sabaudia, 18h00yy Jeudi 24 mai Tresserve Mairie, 18h00 yy Jeudi 7 juin Saint-Genix-sur-Guiers Mairie, 18h30yy Vendredi 25 mai Drumettaz-Clarafond Salle du Moulin, 19h00 yy Vendredi 8 juin Aix-les-Bains Théâtre du Casino, 20h00Bulletin de soutien financier(à retourner à Suzanne BOUCHER, mandataire financier, 36 route de Lyon, 73160 Cognin)Nom. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom. . . . . . . . . . . . . . . . . Téléphone. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Adresse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .CP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .J’apporte mon soutien à la campagne électorale de Dominique DORD pour l’élection législativedes 10 et 17 juin 2012 et je verse par chèque bancaire, virement ou prélèvement automatiqueà l’ordre de Suzanne BOUCHER, mandataire financier désigné le 28/02/2012, 36, route de Lyon,73160 Cognin, la somme de : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . €Votre don vous donne droit à une déduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 66 % de son montant, dans la limite de 20 % de votrerevenu imposable, dès lors que vous résidez en France. Le reçu fiscal vous sera envoyé à l’adresse figurant sur votre formulaire de don.Conformément à l’article L. 52-9 du Code électoral, ce mandataire financier, désigné le 28 février 2012, est seul habilité à recueillir des dons en faveur de Dominique DORD dans les limites précisées à l’article L. 52-8 du Code électoral, modifié par la loide finances pour 2006, article 5 11 n 2005-1719 du 30 décembre 2005, reproduit ci-dessous :Article L. 52-8 : règlementation des donsLes dons consentis par une personne physique dûment identifiée pour le financement de la campagne d’un ou plusieurs candidats lors des mêmes élections ne peuvent excéder 4 600 euros. Les personnes morales, à l’exception des partis ou groupementspolitiques, ne peuvent participer au financement de la campagne électorale d’un candidat, ni en lui consentant des dons sous quelque forme que ce soit, ni en lui fournissant des biens, services ou autres avantages directs ou indirects à des prix inférieursà ceux qui sont habituellement pratiqués. Tout don de plus de 150 euros consenti à un candidat en vue de sa campagne doit être versé par chèque, virement, prélèvement automatique ou carte bancaire. Le montant global des dons en espèces faits aucandidat ne peut excéder 20 % du montant des dépenses autorisées lorsque ce montant est égal ou supérieur à 15 000 euros en application de l’article L. 52-11. Aucun candidat ne peut recevoir, directement ou indirectement, pour quelque dépense quece soit, des contributions ou aides matérielles d’un Etat étranger ou d’une personne morale de droit étranger. Par dérogation au premier alinéa de l’article L. 52-1, les candidats ou les listes de candidats peuvent recourir à la publicité par voie de pressepour solliciter les dons autorisés par le présent article. La publicité ne peut contenir d’autres mentions que celles propres à permettre le versement du don.

×