Chess & Strategy Le processus de prisede décision aux échecs
Qu’est-ce que l’initiative aux échecs ?
Qu’est-ce que l’initiative aux échecs ?
Comment décider aux échecs? En analysant les       différents types de déséquilibres de la positionPour arriver à bien jou...
Quels sont les différents types de déséquilibres               dans une position aux échecs ?Voici un catalogue détaillé d...
Quels sont les différents types de déséquilibres                dans une position aux échecs ?Pour utiliser les déséquilib...
La technique de réflexion structurée de Jeremy Silman            permettant de prendre sur décision1) Identifier les déséq...
Un exemple : la prise d’initiative illustrée par la partie      Garry Kasparov – Ulf Andersson Tilburg 1981Comment apprend...
L’initiative illustrée par la partie         Garry Kasparov – Ulf Andersson Tilburg 1981Jouer la partieDans la partie prop...
L’initiative illustrée par la partieGarry Kasparov – Ulf Andersson Tilburg 1981                             Jouer la parti...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le processus de prise de décision aux échecs chess & strategy

2 248 vues

Publié le

La prise de décision au jeu d'échecs

Publié dans : Formation
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 248
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
233
Actions
Partages
0
Téléchargements
34
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le processus de prise de décision aux échecs chess & strategy

  1. 1. Chess & Strategy Le processus de prisede décision aux échecs
  2. 2. Qu’est-ce que l’initiative aux échecs ?
  3. 3. Qu’est-ce que l’initiative aux échecs ?
  4. 4. Comment décider aux échecs? En analysant les différents types de déséquilibres de la positionPour arriver à bien jouer aux échecs, il fautsavoir reconnaitre les particularités d’uneposition (ou d’une situation) et bâtir unestratégie adéquate avant de se décider à jouerson coup.Pour cela, vous devez prendre conscience enpremier du concept de « déséquilibre » auxéchecs. Mais que cela signifie-t-il ?
  5. 5. Quels sont les différents types de déséquilibres dans une position aux échecs ?Voici un catalogue détaillé des diversdéséquilibres pouvant survenir dans uneposition :1. Roi adverse exposé2. Avantage matériel3. Meilleure structure de pion4. Contrôle d’une ligne ou d’une case clé5. Pièces mieux placées6. Avantage d’espace7. Avance de développement8. Initiative
  6. 6. Quels sont les différents types de déséquilibres dans une position aux échecs ?Pour utiliser les déséquilibres à bon escient, il faut apprendre à décomposer notreraisonnement de façon à nous permettre de disséquer n’importe quelle position. Voiciles étapes de la réflexion structurée de Silman décomposée en 5 étapes.
  7. 7. La technique de réflexion structurée de Jeremy Silman permettant de prendre sur décision1) Identifier les déséquilibres positifs et négatifs des deux camps,2) Décider du secteur de l’échiquier vers lequel se porteront vos efforts. Vous ne pouvez intervenir qu’à l’endroit où existe un déséquilibre favorable ou la possibilité d’en provoquer un,3) Ne calculez aucune variante! Imaginez plutôt diverses positions de rêve auxquelles vous aimeriez pouvoir arriver,4) Après avoir trouvé une position de rêve qui vous convient, voyez s’il existe une façon pour vous de la matérialiser. Si vous vous rendez compte que votre rêve est impossible à réaliser, imaginez-en un autre plus accessible,5) Vous pouvez enfin faire la liste des coups que vous désirez calculer – on les appelle les coups candidats. Ces coups sont tous ceux susceptibles de mener à la position de rêve
  8. 8. Un exemple : la prise d’initiative illustrée par la partie Garry Kasparov – Ulf Andersson Tilburg 1981Comment apprendre à gérer l’initiative ?C’est à la fois simple et difficile.Au cours de son long règne de championdu monde, Garry Kasparov a fait entrerles échecs dans l’ère de l’initiative. Avecles Blancs comme avec les Noirs, il faisaittout pour défier son adversaire sur ceplan.Ce style a clairement fait des adeptes ausein de la génération suivante, commeAnand, Shirov ou Morozevich.
  9. 9. L’initiative illustrée par la partie Garry Kasparov – Ulf Andersson Tilburg 1981Jouer la partieDans la partie proposée comme exemple, lejeune Kasparov, seulement âgé de 18 ans, utilisason approche moderne pour dominer unstratège hors pair, le Suédois Ulf Andersson.Les Noirs ont choisi une idée intéressantepositionnellement: jouer …d5, puis amener leCavalier en c4 via c8 et b6, ca qui leur donnerales meilleures perspectives, le Fou b2 étantenfermé par ses propres pions.Il est temps pour Kasparov de passer à l’action!...
  10. 10. L’initiative illustrée par la partieGarry Kasparov – Ulf Andersson Tilburg 1981 Jouer la partie Dans cette position, le trait est Blancs. Kasparov va jouer un coup d’anthologie pour s’emparer de l’initiative de la partie. 14.d5! Kasparov ouvre la position pour son Fou, compliquant par là même la mise en sécurité du Roi adverse [14.e4 d5!=]

×