Plan:
- Définition – généralités
- Rappels
-Physiopathologie
-Diagnostic positif
-Diagnostic différentiel
-Diagnostic étio...
Définition – Généralités:
 Perception auditive d’un bruit sans une origine
extérieure. Il peut être uni ou bilatéral.
 C...
Généralités:
 Types de bourdonnement:
 1- subjectifs : seulement entendus par le malade lui-même,
dus souvent à une path...
Généralités:
- Plus de 90% de la population ressentent le
bourdonnement au moins un fois dans leur vie.
- Environ 40 M se ...
Rappels:
 l’oreille interne est l’organe de la
perception auditive elle est formée par
la cochlée membraneuse enfermé dan...
Rappels:
 Le mouvement d’avant en
arrière de l’étrier, va
pousser la fenêtre ovale
vers l’Intérieur,
provoquant une onde
...
Rappels:
Provoquant une saillie de la
membrane basilaire,
Cette dernière repousse la péri
lymphe vers fenêtre ronde.
La vi...
Rappels:
L’influx transmis à la branche
cochléaire du VIII - le noyau
cochléaire -mésencéphale -
corps genouillé interne d...
Physiopathologie:
Pour comprendre la physiopathologie de bourdonnement on doit connaitre
l’étiologie.
L’étiologie des bour...
Physiopathologie:
Un autre mécanisme fait appel au système efférent :
à l’état physiologique le système efférent pourrait ...
Physiopathologie:
Il y a encore des autre théories:
1- BDM occasionné par sur stimulation de la system limbique
(module de...
Diagnostic positif:
- Interrogatoire:
Cherche l’âge, profession, ATCD de maladie otologique, neurologique,
cardiovasculair...
Diagnostic positif:
caractéristique de BDM:
Mode d’installation: brutal ou progressif
Duré: intermittent – permettant
Inte...
Diagnostic positif:
Examen clinique:
-Otoscopie: observe le CAE, Tympan; cherche une cause locale
qui générée le BDM, tout...
Diagnostic positif:
Examen de la cavité buccale:
L’état des dents et examiner le ATM.
Examen de cou: rachis cervical, ausc...
Diagnostic positif:
Examen paraclinique:
Audiométrie tonale et vocale: peut montrer surdité de
transmission ou perception
...
Diagnostic positif:
Doppler: des vaisseaux de cou.
TDM: lésions neurologiques, état d’oreille externe, moyenne, et interne...
Retentissements du bourdonnement:
- Altération du mode de vie - 65%
- Altération du sommeil – insomnie - 30%
- Altération ...
Diagnostic différentiel:
-une simulation
-troubles neuropsychiatriques:
état neurotique ou dépressif
-les hallucinations a...
Diagnostic étiologique:
Bourdonnement
ORL
Oreille
externe
Obstruction
CAE
Oreille
moyenne
Otite
moyenne
Otospong
iose +
ba...
Diagnostic étiologique:
Extra ORL
S.C.V.
HTA
Artérielle:
anévrysme -
sténose
Vineuse:
glomus
S.N.C.
Tumeurs de
cerveaux
hé...
Médicaments:
Il y a quelque médicaments qui provoquent le BDM comme:
Aspirin - Celebrex – Celebrex - AINS
Claritin - Effex...
Conclusion:
-Le BDM est un symptôme non une maladie
-Le BDM est évalué et décrit seulement par le malade,
Et aucun instrum...
Acouphènes ou bourdonnements d'oreille
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Acouphènes ou bourdonnements d'oreille

511 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
511
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Acouphènes ou bourdonnements d'oreille

  1. 1. Plan: - Définition – généralités - Rappels -Physiopathologie -Diagnostic positif -Diagnostic différentiel -Diagnostic étiologique -Conclusion CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  2. 2. Définition – Généralités:  Perception auditive d’un bruit sans une origine extérieure. Il peut être uni ou bilatéral.  C’est un symptôme très fréquent généralement associé à une atteinte de l’oreille externe, moyenne ou interne, une maladie systémique (HTA, diabète) ou idiopathique.  Synonymes : acouphène , tintement, bruissement.  Origine greque (ACOU/PHENE entendre / apparaître) Anglo. : tinnitus – tympanophonia – tympanophony. ‫الموحد‬ ‫العربي‬ ‫اللغوي‬ ‫الطبي‬ ‫المجمع‬:‫الطـنـيــــــن‬ CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  3. 3. Généralités:  Types de bourdonnement:  1- subjectifs : seulement entendus par le malade lui-même, dus souvent à une pathologie de l’oreille.  Le type le plus fréquent.  De cause ORL ou extra ORL.  2- objectifs : peut-être entendu par le malade et/ou l’examinateur avec un stéthoscope, de cause vasculaire ou musculaire.  rares  Décrits comme des acouphènes pulsatiles synchronisés avec le pouls. CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  4. 4. Généralités: - Plus de 90% de la population ressentent le bourdonnement au moins un fois dans leur vie. - Environ 40 M se plaignent de bourdonnements aux USA. - 80 % association; hypoacousie, bourdonnements. - Environ 70% des malades consultent. - Le BDM représente 7% des consultations ORL. - Age : 03 fois plus fréquents chez les plus de 50 ans - Sexe ratio : chez les + de 50 ans 2H/1F, les jeunes =1 - Race : 2 caucasiens pour 1 africain CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  5. 5. Rappels:  l’oreille interne est l’organe de la perception auditive elle est formée par la cochlée membraneuse enfermé dans le limaçon osseux qui est creusé au niveau du rocher  Communique avec l’oreille moyenne par la fenêtre ovale et la fenêtre ronde  le limaçon ou cochlée: c’est un tube rigide enroulé en spirale autour d’un axe central ou columelle cette cochlée est séparée en trois compartiments  rampe vestibulaire et rampe tympanique qui contiennent la périlymphe.  Rampe cochléaire contient l’endolymphe, et l’organe de Corti. CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  6. 6. Rappels:  Le mouvement d’avant en arrière de l’étrier, va pousser la fenêtre ovale vers l’Intérieur, provoquant une onde dans la péri lymphe de la rampe vestibulaire, puis la tympanique. l’augmentation de la Pression péri lymphatique pousse la membrane vestibulaire vers l’endolymphe CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  7. 7. Rappels: Provoquant une saillie de la membrane basilaire, Cette dernière repousse la péri lymphe vers fenêtre ronde. La vibration membrane basilaire fait bouger les cellules ciliées de l’organe de Corti par rapport à la membrane tectoriale. Ce mouvement de cils va générer l’influx nerveux, La membrane basilaire étant rigide à la base, les sons aigues vont la stimuler. CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  8. 8. Rappels: L’influx transmis à la branche cochléaire du VIII - le noyau cochléaire -mésencéphale - corps genouillé interne du thalamus enfin l’aire auditive du cortex cérébral Les cellules ciliées externes ont un rôle d’amplification ou au contraire d’amortissement selon les sons qui leur parviennent grâce à leur propriétés éléctro- motiles Les cellules ciliées internes représentent les cellules réceptrices du système nerveux auditif CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  9. 9. Physiopathologie: Pour comprendre la physiopathologie de bourdonnement on doit connaitre l’étiologie. L’étiologie des bourdonnements est inconnue. Cependant il y a beaucoup des théories: -Une théorie faisant incriminer une atteinte inégale des cellules CCE et CCI avec l’altération sélective des CCE qui modifie les propriétés mécaniques de l’organe de CORTI en faisant disparaître le couplage entre CCE et la membrane tectoriale, ceci entraînerait un collapsus localisé de la membrane tectoriale qui viendrait ainsi en contact avec des CCI encore fonctionnelle entraînant une dépolarisation tonique de ces CCI et une activité anormale sur les fibres afférentes de type I CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  10. 10. Physiopathologie: Un autre mécanisme fait appel au système efférent : à l’état physiologique le système efférent pourrait contrôler la longueur des CCE à un endroit précis de la membrane basilaire pour rendre la transduction cellulaire optimale :cette modulation se ferait grâce à une boucle de rétrocontrôle mettant en jeu la transmission par les fibres afférentes de type II d’informations sur la longueur des CCE et la position de la membrane basilaire :les noyaux du système efférent situés dans le tronc cérébral traiteraient cette information et ajusteraient la longueur des CCE dans la région en question par le biais du système efférent CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  11. 11. Physiopathologie: Il y a encore des autre théories: 1- BDM occasionné par sur stimulation de la system limbique (module de jastreboff) 2- BDM similaire à la caractère de douleur 3- BDM similaire à la caractère de l’épilepsie Vu que la douleur et l’épilepsie sont traité médicalement, si l’on considère les deux théories précédents des bourdonnements d’oreille, ces derniers peuvent être traiter médicalement. 4- BDM occasionné par une perturbation des canaux calciques de CCI, CCE. (Jasterboff, 1990) CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  12. 12. Diagnostic positif: - Interrogatoire: Cherche l’âge, profession, ATCD de maladie otologique, neurologique, cardiovasculaire, médicaments. Facteurs de Risque : 1- l’âge: plus que 50 ans. 2- profession: l’exposition au bruit 3- médicaments ototoxiques : ATB – aspirine – anti-depresseurs 4- maladie de ménière 5- schwannome du N. auditif 6- traumatisme crânien (nerf auditif) 7- troubles cardiovasculaires 8- diabète CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  13. 13. Diagnostic positif: caractéristique de BDM: Mode d’installation: brutal ou progressif Duré: intermittent – permettant Intensité: sévère – moyenne - léger - associé avec mouvement du cou ou ATM Uni – ou – bilatéral, survenue au bruit ou silence. Parmi 140 patients qui se plaignent de BDM: ringing = 47 (34%) clicking = 2 buzzing = 4 crickets = 21 (15%) frying sound = 2 crackling = 1 high pitch tone = 17 (13%) mid pitch tone = 1 pulsing = 4 hissing = 13 screeching = 1 running water = 1 humming =13 whizzing = 1 roaring = 6 fizzing = 1 static noise = 5 siren = 1 CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  14. 14. Diagnostic positif: Examen clinique: -Otoscopie: observe le CAE, Tympan; cherche une cause locale qui générée le BDM, toute obstruction de CAE peut occasionné le BDM. Acoumétrie: Chercher une surdité de perception ou transmission Rhinoscopie ant. Et post.: À la cherche de cause locale ou bien cancer du cavum. CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  15. 15. Diagnostic positif: Examen de la cavité buccale: L’état des dents et examiner le ATM. Examen de cou: rachis cervical, auscultation des vaisseaux de cou. Examen neurologique: cherche une cause neurologique ‘’paralysie faciale, reflexes des nerfs crâniens Examen cardiovasculaire: palpation de pouls, prise de la tension artériel CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  16. 16. Diagnostic positif: Examen paraclinique: Audiométrie tonale et vocale: peut montrer surdité de transmission ou perception Acouphènométrie: déterminer le type de BDM et ses caractéristique. Impédencemetrie : vérifient l’intégrité de l’oreille moyenne et la boucle réflexe VIII-VII PEA: recherche une atteint rétrochocleaire Oto émission acoustique : qui est considéré responsable partiellement de BDM CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  17. 17. Diagnostic positif: Doppler: des vaisseaux de cou. TDM: lésions neurologiques, état d’oreille externe, moyenne, et interne IRM: étude neurologique de cerveaux et les lobes ‘’temporal,..’’ PET: avec une contraste nucléaire ‘’oxygén radioactive’’ montre le flux sanguine cérébral. L’examen paraclinique de SCV, ‘’doppler, écho, ECG,..’’ Bilan sanguin: FNS, fonctionne rénal, cholestérol, triglycéride, glycémie, sérotonine, Fère, cuivre, zinc, mélatonine. CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  18. 18. Retentissements du bourdonnement: - Altération du mode de vie - 65% - Altération du sommeil – insomnie - 30% - Altération de la concentration: (conduite, lecture, travaille) 27% - Anxiété – Dépression 20% - Suicide 5% CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  19. 19. Diagnostic différentiel: -une simulation -troubles neuropsychiatriques: état neurotique ou dépressif -les hallucinations auditives CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  20. 20. Diagnostic étiologique: Bourdonnement ORL Oreille externe Obstruction CAE Oreille moyenne Otite moyenne Otospong iose + barotrauma tisme glomus Oreille interne Neurinome d’acoustique Maladie de ménière Traumatisme sonore présbiacousie ototoxicité Sinusite – angine Extra ORL CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  21. 21. Diagnostic étiologique: Extra ORL S.C.V. HTA Artérielle: anévrysme - sténose Vineuse: glomus S.N.C. Tumeurs de cerveaux hématologie Anémie rénal psychiatrie Stress- anxiété - dépression endocrinologie Musclosquelete : ATM Médicaments CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  22. 22. Médicaments: Il y a quelque médicaments qui provoquent le BDM comme: Aspirin - Celebrex – Celebrex - AINS Claritin - Effexor - Floxin - Lariam – Aminosides Lipitor - Norvasc – Pepcid – diurétiques Procardia - Prozac - Pepto bismol – Phénergan Septra - Strepomycine – Tegretol – anti-depressants Vancanese - Vascor - Viagra - Vioxx - quinine Xanax - Zithromax - Zoloft - Zyrtec – Cipro – anti-cancer CHU. Beni-Messous Avril - 2009
  23. 23. Conclusion: -Le BDM est un symptôme non une maladie -Le BDM est évalué et décrit seulement par le malade, Et aucun instrument ne permet la mesure de sa sévérité, Donc: -Un interrogatoire précis avec un examen clinique et paraclinique complet, permettra d’orienter vers l’étiologie du bourdonnement. CHU. Beni-Messous Avril - 2009

×