L’Artère VertébraleL’Artère Vertébrale
► Plan :Plan :
I/introduction-generalitésI/introduction-generalités
-- INTERET D’ETUDE-- INTERET D’ETUDE
II/anatomie descr...
► I - INTRODUCTIONI - INTRODUCTION
► Artère négligée,Artère négligée,
considérée comme difficileconsidérée comme difficile...
► D’un diamètre moyen de 4 mm ,D’un diamètre moyen de 4 mm ,
c’est une artère a destinéec’est une artère a destinée
encéph...
Elle suit en suite le canal transversaireElle suit en suite le canal transversaire
en compagnie de la veine vertébrale ete...
► Se termine sur la faceSe termine sur la face
ventraleventrale du troncdu tronc
cérébral encérébral en
s’anastomosant par...
►Interet d’etude:Interet d’etude:
-anatomique par ses rapports aux 3 etages;-anatomique par ses rapports aux 3 etages;
gg ...
► / Notions de pathologie:/ Notions de pathologie:
► A. IntrinsèqueA. Intrinsèque
► 1. Lésions sténosantes et occlusives1....
► B. ExtrinsèquesB. Extrinsèques
► 1.1.
► Non tumoralesNon tumorales Elles sont rares mais d’origine variée. La plus class...
► Anatomie descriptive Anatomie descriptive ::
► Origine : a hauteur de d1Origine : a hauteur de d1
prés de l’origine de l...
► RAPPORTSRAPPORTS : :
► A/ dans la region scmA/ dans la region scm : :
a_ rapports avec les parois :a_ rapports avec les ...
► b_ rapports avec lesb_ rapports avec les
éléments vasculo-nvxéléments vasculo-nvx
- le rapport le plus important est le-...
► Autres élémentsAutres éléments
► --arteresarteres :-la carotide primitive en dedans :-la carotide primitive en dedans
-l...
► B/Rapports dans le canalB/Rapports dans le canal
tranversairetranversaire
► A :A :rapports avec les paroisrapports avec ...
► B rapports avec les elmts vx-nvxB rapports avec les elmts vx-nvx  : :
a-pédicule vertébral a-pédicule vertébral  : qui e...
► C / rapports dans la regionC / rapports dans la region
atloido-occipitaleatloido-occipitale
► A : rapports avec lesA : r...
► B : rapport avec les éléments vx-nvxB : rapport avec les éléments vx-nvx
Dans l’aire du triangle de tillaux on aDans l’a...
► D/ Rapports dans le canal rachidien et l’étage postérieur deD/ Rapports dans le canal rachidien et l’étage postérieur de...
►L’artère vertébrale seL’artère vertébrale se
termine en formanttermine en formant
avec l’opposée le troncavec l’opposée l...
► IV/ Branches collatéralesIV/ Branches collatérales
A-branches cervicales :A-branches cervicales :
-des rameaux musculair...
►V/ Branche terminale :V/ Branche terminale : le tronc basilairele tronc basilaire
► VI/ Territoire et anastomoses :VI/ Territoire et anastomoses :
L’artère vertébrale assure donc la vascularisation :L’art...
►VII/Exploration:VII/Exploration:
Toute souffrance de l’artère vertébrale peut ENTRAINER un accident possible
en l’absence...
► Facteurs prédisposant:
Variations vasculaires
- anastomose système carotidien / vert.bro basilaire
- anomalies de calibr...
► Paraclinique:Paraclinique:
► -Echo doppler-Echo doppler
► -TDM cervicale et IRM cervicale; pour visualiser tte-TDM cervi...
►IX/ Voie d’abord:IX/ Voie d’abord:
1. Voie latérale antérieure
Entre scm et bord ext VJI
3. Voies postéro-latérale ou latérale
2. Voie postérieure
►Conclusion :Conclusion : L’artère vertébrale est une artèreL’artère vertébrale est une artère
principale de l’encéphale, ...
Artère vertébrale
Artère vertébrale
Artère vertébrale
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Artère vertébrale

1 456 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 456
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Artère vertébrale

  1. 1. L’Artère VertébraleL’Artère Vertébrale
  2. 2. ► Plan :Plan : I/introduction-generalitésI/introduction-generalités -- INTERET D’ETUDE-- INTERET D’ETUDE II/anatomie descriptiveII/anatomie descriptive III/rapportsIII/rapports:: A/ dans la région scmA/ dans la région scm B/RapportsB/Rapports dans le canal tranversairedans le canal tranversaire C/ rapports dans la région atloido-occipitaleC/ rapports dans la région atloido-occipitale D/ Rapports dans le canal rachidien et l’étage postérieur de la base du crane :D/ Rapports dans le canal rachidien et l’étage postérieur de la base du crane : IV/ Branches collatéralesIV/ Branches collatérales A- branches cervicales :A- branches cervicales : b- branches intracrâniennes b- branches intracrâniennes  V/ Branche terminaleV/ Branche terminale VI/ Territoire et anastomosesVI/ Territoire et anastomoses VII/ ExplorationVII/ Exploration VIII/ Voie d’abordVIII/ Voie d’abord IX/ conclusionIX/ conclusion
  3. 3. ► I - INTRODUCTIONI - INTRODUCTION ► Artère négligée,Artère négligée, considérée comme difficileconsidérée comme difficile à exposer et de peuà exposer et de peu d’intérêt, la vertébrale (VA)d’intérêt, la vertébrale (VA) est pourtant impliquéeest pourtant impliquée dans de multiplesdans de multiples pathologies extrinsèquespathologies extrinsèques et intrinsèques dontet intrinsèques dont certaines assezcertaines assez fréquentes.fréquentes. ► L’artère vertébrale est laL’artère vertébrale est la première et la pluspremière et la plus importante des branchesimportante des branches collatérales de l’artèrecollatérales de l’artère sous Clavièresous Clavière
  4. 4. ► D’un diamètre moyen de 4 mm ,D’un diamètre moyen de 4 mm , c’est une artère a destinéec’est une artère a destinée encéphalique, ascendante en arrièreencéphalique, ascendante en arrière et vers la ligne médiane,et vers la ligne médiane, ► elle chemine dans la partieelle chemine dans la partie postérieure de la fosse suprapostérieure de la fosse supra claviculaire, au dessus de laclaviculaire, au dessus de la fossette sus et retro pleurale defossette sus et retro pleurale de Sebileau et au contact du ggSebileau et au contact du gg stellairestellaire ► Elle monte en avant du processusElle monte en avant du processus transverse de C7 et s’engage danstransverse de C7 et s’engage dans le foramen transverse de C6le foramen transverse de C6
  5. 5. Elle suit en suite le canal transversaireElle suit en suite le canal transversaire en compagnie de la veine vertébrale eten compagnie de la veine vertébrale et du nerf vertébraldu nerf vertébral A partir de l’axis elle suitA partir de l’axis elle suit horizontalement l’arc posterieur dehorizontalement l’arc posterieur de l’atlas ,perfore le ligament occipito-l’atlas ,perfore le ligament occipito- atloidien postérieur , la dure mère etatloidien postérieur , la dure mère et pénètre dans le foramen magnumpénètre dans le foramen magnum
  6. 6. ► Se termine sur la faceSe termine sur la face ventraleventrale du troncdu tronc cérébral encérébral en s’anastomosant pars’anastomosant par convergence avec sonconvergence avec son homologue,homologue, constituant l’artèreconstituant l’artère basilaire a hauteur dubasilaire a hauteur du sillon bulbo-sillon bulbo- protubérantiel.protubérantiel.
  7. 7. ►Interet d’etude:Interet d’etude: -anatomique par ses rapports aux 3 etages;-anatomique par ses rapports aux 3 etages; gg stéllaire,vertebres cervicales, bulbe etgg stéllaire,vertebres cervicales, bulbe et etage post de la BDC.etage post de la BDC. -physiologique par ses zones d’irrigation.-physiologique par ses zones d’irrigation. -pathologique-pathologique -chirurgical-chirurgical
  8. 8. ► / Notions de pathologie:/ Notions de pathologie: ► A. IntrinsèqueA. Intrinsèque ► 1. Lésions sténosantes et occlusives1. Lésions sténosantes et occlusives Il s’agit de lésionsIl s’agit de lésions athéromateuses qui siègent le plus souvent soit à l’origine, soit à laathéromateuses qui siègent le plus souvent soit à l’origine, soit à la terminaison de la VA. Ces plaques d’athérome sont rarement ulcéréesterminaison de la VA. Ces plaques d’athérome sont rarement ulcérées et donc peu emboligènes. Leur retentissement essentiellementet donc peu emboligènes. Leur retentissement essentiellement hémodynamique n’est par conséquent notable qu’en cas de lésionshémodynamique n’est par conséquent notable qu’en cas de lésions bilatérales ou sur artère dominantebilatérales ou sur artère dominante ► Les autres lésions occlusives sont secondaires à une dysplasie fibro-Les autres lésions occlusives sont secondaires à une dysplasie fibro- musculaire, une radionécrose ou une dissection spontanée oumusculaire, une radionécrose ou une dissection spontanée ou traumatique pour les plus fréquentes. Dans le cas d’une dissectiontraumatique pour les plus fréquentes. Dans le cas d’une dissection sténosante, l’évolution se fait presque toujours vers lasténosante, l’évolution se fait presque toujours vers la guérisonguérison spontanéespontanée .... ► 2. Lésions anévrismales2. Lésions anévrismales Une ectasie de la paroi artérielle peutUne ectasie de la paroi artérielle peut s’observer tout le long de la vertébrale. Son origine est le plus souvents’observer tout le long de la vertébrale. Son origine est le plus souvent soit congénitale, soit liée à une dissection, Leur possibilité d’être lasoit congénitale, soit liée à une dissection, Leur possibilité d’être la source d’embolie dans le territoire vertébro-basilaire justifie unsource d’embolie dans le territoire vertébro-basilaire justifie un traitement chirurgical (par ballon, clip ou ligature) en aval ettraitement chirurgical (par ballon, clip ou ligature) en aval et revascularisation au dessus de l’exclusion lorsque l’artère estrevascularisation au dessus de l’exclusion lorsque l’artère est dominante.dominante. ► 3. Fistules artério-veineusesCongénitales3. Fistules artério-veineusesCongénitales (souvent multiple) ou(souvent multiple) ou traumatiques (plaie pénétrante ou cathéterisme), elles sont traitées partraumatiques (plaie pénétrante ou cathéterisme), elles sont traitées par voie endo-vasculairevoie endo-vasculaire
  9. 9. ► B. ExtrinsèquesB. Extrinsèques ► 1.1. ► Non tumoralesNon tumorales Elles sont rares mais d’origine variée. La plus classique estElles sont rares mais d’origine variée. La plus classique est l’ostéophyte ..l’ostéophyte .. ► Les compressions extrinsèques non tumorales sont généralementLes compressions extrinsèques non tumorales sont généralement symptomatiques par intermittence lors de certains mouvements de la tête et dusymptomatiques par intermittence lors de certains mouvements de la tête et du cou. Les symptômes sont rarement objectifs : vertiges, troubles de l’équilibre,cou. Les symptômes sont rarement objectifs : vertiges, troubles de l’équilibre, diplopie, acouphènesdiplopie, acouphènes ► . Les ostéophytes compriment l’artère généralement lors de la rotation contro-. Les ostéophytes compriment l’artère généralement lors de la rotation contro- latérale. Un autre facteur appelé bandes fibreuses est au contraire compressiflatérale. Un autre facteur appelé bandes fibreuses est au contraire compressif lors de l’extensionlors de l’extension ► Les autres causes de compression extrinsèque non tumorale sontLes autres causes de compression extrinsèque non tumorale sont exceptionnelles : nerfs cervicaux (sympathique, branche antérieure de C2),exceptionnelles : nerfs cervicaux (sympathique, branche antérieure de C2), hématome, corps étranger (balle) ou encore position prolongée en extensionhématome, corps étranger (balle) ou encore position prolongée en extension ou rotation (coma, anesthésie).ou rotation (coma, anesthésie). ► 2. Tumorales2. Tumorales Une grande variété de tumeurs est susceptible de comprimerUne grande variété de tumeurs est susceptible de comprimer voire d’occlure la VA mais il est extrêmement rare que cette compression soitvoire d’occlure la VA mais il est extrêmement rare que cette compression soit symptomatique car la lente croissance tumorale permet presque toujours lesymptomatique car la lente croissance tumorale permet presque toujours le développement d’unedéveloppement d’une circulation collatérale de suppléance.circulation collatérale de suppléance. ► Les tumeurs en cause peuvent être des tumeurs neuro-méningées , neurinomeLes tumeurs en cause peuvent être des tumeurs neuro-méningées , neurinome le plus souvent mais aussi méningiome, des tumeurs osseuses de tout typele plus souvent mais aussi méningiome, des tumeurs osseuses de tout type bénin ou malin, primitif ou secondaire ou encore des tumeurs des partiesbénin ou malin, primitif ou secondaire ou encore des tumeurs des parties molles, essentiellement des sarcomes.molles, essentiellement des sarcomes. ► Le traitement chirurgical peut comporter diverses techniques. L’exérèseLe traitement chirurgical peut comporter diverses techniques. L’exérèse tumorale peut être réalisée par un abord latéral antérieur avec contrôle de latumorale peut être réalisée par un abord latéral antérieur avec contrôle de la VA soit isolément, soit en association à un abord postérieur par laminectomieVA soit isolément, soit en association à un abord postérieur par laminectomie
  10. 10. ► Anatomie descriptive Anatomie descriptive :: ► Origine : a hauteur de d1Origine : a hauteur de d1 prés de l’origine de la sous Clavière a sa face sup a droiteprés de l’origine de la sous Clavière a sa face sup a droite A l’union des deux segments thoracique et cervical a gcheA l’union des deux segments thoracique et cervical a gche ► Trajet :4 segments :Trajet :4 segments : - a la partie la + basse de la région scm- a la partie la + basse de la région scm ouou elle est oblique en haut en arrière et en dedanselle est oblique en haut en arrière et en dedans -dans le canal transversaire-dans le canal transversaire  : ou elle : ou elle pénètre le trou transversaire de 6eme vertèbre cervicale,pénètre le trou transversaire de 6eme vertèbre cervicale, parfois la 5eme vertèbre, elle est d’abord verticale j a l’Axis épousant laparfois la 5eme vertèbre, elle est d’abord verticale j a l’Axis épousant la lordose cervicalelordose cervicale puis oblique en haut et en dehors de l’Axis a l’Atlaspuis oblique en haut et en dehors de l’Axis a l’Atlas -dans la région de la nuque-dans la région de la nuque  : sortie du trou : sortie du trou transv de l’atlas se dirige horizontalement et en dedans ;transv de l’atlas se dirige horizontalement et en dedans ; -dans le canal rachidien-dans le canal rachidien et l’étage postérieur de laet l’étage postérieur de la base du cranebase du crane pénètre dans le crane par le foramen occipital »magnum » oblique enpénètre dans le crane par le foramen occipital »magnum » oblique en haut en dedans et en avant et contourne la face latérale du bulbe.haut en dedans et en avant et contourne la face latérale du bulbe. ► Terminaison : les deux artères vertébrales s’unissent pour former le troncTerminaison : les deux artères vertébrales s’unissent pour former le tronc basilaire a hauteur du sillon bulbo-protubérantiel.basilaire a hauteur du sillon bulbo-protubérantiel.
  11. 11. ► RAPPORTSRAPPORTS : : ► A/ dans la region scmA/ dans la region scm : : a_ rapports avec les parois :a_ rapports avec les parois : paroi anterieureparoi anterieure ,, peaupeau fascia superficialis et peaucierfascia superficialis et peaucier tissu cellulaire sous cutané, plexus cervical,vjetissu cellulaire sous cutané, plexus cervical,vje apn cervicale superf et scmapn cervicale superf et scm apn cervicale moy et schapn cervicale moy et sch paroi posterieureparoi posterieure ,, les apophyses transverses de D1 C7les apophyses transverses de D1 C7 les muscles prévertebrauxles muscles prévertebraux l’apon prévertebrale ;l’apon prévertebrale ; -dans cette region l’artere est interne,oblique en haut,-dans cette region l’artere est interne,oblique en haut, en arriere et en dedans ; de plus en plus profonde .en arriere et en dedans ; de plus en plus profonde . -formant ainsi-formant ainsi le trigone de l’artere vertebralele trigone de l’artere vertebrale limité au sommet par le tubercule de chassaignaclimité au sommet par le tubercule de chassaignac en dedans par le rachis, le long du cou et l’œsophageen dedans par le rachis, le long du cou et l’œsophage en dehors par le scaléneen dehors par le scaléne et en bas la 1ere cote et le dome pleural.et en bas la 1ere cote et le dome pleural.
  12. 12. ► b_ rapports avec lesb_ rapports avec les éléments vasculo-nvxéléments vasculo-nvx - le rapport le plus important est le- le rapport le plus important est le sympathique cervicalsympathique cervical .. -le gg stellaire ou gg cervical inf du-le gg stellaire ou gg cervical inf du sympathique, occupant la fossettesympathique, occupant la fossette sus et retro pleuralesus et retro pleurale ► Ce gg gris rosé comme l’artère ,Ce gg gris rosé comme l’artère , souvent dédoublé, une partiesouvent dédoublé, une partie principale située sur la faceprincipale située sur la face postéro-externe de l’artère, l’autrepostéro-externe de l’artère, l’autre partie dite intermédiaire située a lapartie dite intermédiaire située a la face antero-interne de l’artère, cesface antero-interne de l’artère, ces deux parties sont unies par desdeux parties sont unies par des filets nervx qui entourent l’artère.filets nervx qui entourent l’artère. LES RAMEAUX POSTERIEURESLES RAMEAUX POSTERIEURES S’UNISSENT EN ARRIERES’UNISSENT EN ARRIERE POUR FORMER LE NERFPOUR FORMER LE NERF VERTEBRAL.VERTEBRAL. ► -l’anse de vieussens-l’anse de vieussens
  13. 13. ► Autres élémentsAutres éléments ► --arteresarteres :-la carotide primitive en dedans :-la carotide primitive en dedans -l’artère thyroïdienne inf-l’artère thyroïdienne inf ► -veines-veines :- la jugulaire interne qui cache l’origine de l’artère :- la jugulaire interne qui cache l’origine de l’artère vertébralevertébrale - veines jugulaires externes, jugulaire postérieure ,et vertébrale- veines jugulaires externes, jugulaire postérieure ,et vertébrale ► -nerfs-nerfs : -le X en dedans de l’artère vertébrale : -le X en dedans de l’artère vertébrale - phrenique qui est plus en dehors a environ 15 mm de l’artère.- phrenique qui est plus en dehors a environ 15 mm de l’artère. ► -lymphatiques-lymphatiques  : : -les gg sous sterno-mastoidiens en avant des veines-les gg sous sterno-mastoidiens en avant des veines -a gauche le canal thoracique dont la crosse passe en avant et en-a gauche le canal thoracique dont la crosse passe en avant et en dedans de l’artère dans le trigone de l’artère vertébrale.dedans de l’artère dans le trigone de l’artère vertébrale. ► EN DEHORS :-le nerf phrénique sur le scalène antérieurEN DEHORS :-le nerf phrénique sur le scalène antérieur -le tronc thyro-bicervico-scapulaire-le tronc thyro-bicervico-scapulaire -le tronc cervico-intercostal-le tronc cervico-intercostal ► EN DEDANS :- trachée et œsophageEN DEDANS :- trachée et œsophage ► les 2 nerfs récurrents.les 2 nerfs récurrents. ► EN ARRIERE : -les racines du plexus brachialEN ARRIERE : -les racines du plexus brachial
  14. 14. ► B/Rapports dans le canalB/Rapports dans le canal tranversairetranversaire ► A :A :rapports avec les paroisrapports avec les parois , en, en traversant l’apo prevertebrale, elletraversant l’apo prevertebrale, elle passe au dessous du tubercule depasse au dessous du tubercule de chassaignac a travers le trigone dechassaignac a travers le trigone de l’artère vertébrale sus cité.l’artère vertébrale sus cité. Dans l’espace inter transversaire onDans l’espace inter transversaire on trouve :trouve : -le muscle inter transversaire ant-le muscle inter transversaire ant -le muscle inter transvérsaire post-le muscle inter transvérsaire post -les disques inter vertébraux-les disques inter vertébraux -les insertions des scalenes sur les-les insertions des scalenes sur les apoph trsv en dehorsapoph trsv en dehors ► entre C2 et C1 région atloido-entre C2 et C1 région atloido- axoidienne l’artère vertébraleaxoidienne l’artère vertébrale oblique en haut et en dehors etoblique en haut et en dehors et répond :répond : en arrière au gd oblique de la teteen arrière au gd oblique de la tete ,muscle inconstant,muscle inconstant en avant au premier inter transversaireen avant au premier inter transversaire antant en dedans a l’articulation atloido-en dedans a l’articulation atloido- axoidienneaxoidienne
  15. 15. ► B rapports avec les elmts vx-nvxB rapports avec les elmts vx-nvx  : : a-pédicule vertébral a-pédicule vertébral  : qui est formé au sommet du trigone de: qui est formé au sommet du trigone de l’artère vertébrale par :l’artère vertébrale par : b-dans le canalb-dans le canal  : : le nerf vertébralle nerf vertébral donne au niveau de chaquedonne au niveau de chaque espace intervertébralespace intervertébral 1 un rameau communiquant pour les 7e 6e 5e et 4e nerfs cervicaux1 un rameau communiquant pour les 7e 6e 5e et 4e nerfs cervicaux 2 , la racine sympathique du nerf spino- vertébral2 , la racine sympathique du nerf spino- vertébral Les nerfs rachidiensLes nerfs rachidiens se divisent en sortant des trous de conjugaison ense divisent en sortant des trous de conjugaison en dedans de l’artère en leurs branches antérieures et postérieures .dedans de l’artère en leurs branches antérieures et postérieures . c- par l’intermédiaire du canal transversairec- par l’intermédiaire du canal transversaire les rapports dules rapports du pédicule vertébral sont :pédicule vertébral sont : en avant ;dans la région scm et espace sous parotidien posten avant ;dans la région scm et espace sous parotidien post - le sympathique cervical- le sympathique cervical - le paquet vx-nvx du cou- le paquet vx-nvx du cou - le XII en haut qui croise la face post du sympathiquele XII en haut qui croise la face post du sympathique en arrière : l’artère cervicale profonde et la jugulaire postérieureen arrière : l’artère cervicale profonde et la jugulaire postérieure -l’artère vertébrale-l’artère vertébrale -la veine vertébrale-la veine vertébrale -le nerf vertébral-le nerf vertébral
  16. 16. ► C / rapports dans la regionC / rapports dans la region atloido-occipitaleatloido-occipitale ► A : rapports avec lesA : rapports avec les parois :parois : En avantEn avant ; la partie ; la partie externe du droit lateral de laexterne du droit lateral de la tetetete En bas ;l’articulationEn bas ;l’articulation occipito-atloidienneoccipito-atloidienne En arriereEn arriere  ; les plans ; les plans musculaires de la nuque ;musculaires de la nuque ; Le triangle de tillaux :Le triangle de tillaux : gd droit post en dedansgd droit post en dedans Gd oblique en basGd oblique en bas LeLe petit oblique en dehorspetit oblique en dehors Le gd complexuSLe gd complexuS Le spleniusLe splenius Le trapeze.Le trapeze.
  17. 17. ► B : rapport avec les éléments vx-nvxB : rapport avec les éléments vx-nvx Dans l’aire du triangle de tillaux on aDans l’aire du triangle de tillaux on a -le plexus veineux occipito-vertébral-le plexus veineux occipito-vertébral -le 1e nerf cervical qui bifurque en 2-le 1e nerf cervical qui bifurque en 2 branches ;branches ; -antérieure :croise la face post de l’artère-antérieure :croise la face post de l’artère -postérieure.-postérieure. ► Ce nerf innerve les muscles de laCe nerf innerve les muscles de la nuque.nuque. ► Par l’intermédiaire des muscles de laPar l’intermédiaire des muscles de la nuque des rapports plus lointains :nuque des rapports plus lointains : -l’artère occipitale-l’artère occipitale -la veine jugulaire postérieure-la veine jugulaire postérieure -gd nerf occipital d’Arnold-gd nerf occipital d’Arnold
  18. 18. ► D/ Rapports dans le canal rachidien et l’étage postérieur deD/ Rapports dans le canal rachidien et l’étage postérieur de la base du crane :la base du crane : --elle pénètre dans le canal rachidien en perforant--elle pénètre dans le canal rachidien en perforant le ligament occipito-atloïdien postérieurle ligament occipito-atloïdien postérieur la dure mère et l’arachnoïdela dure mère et l’arachnoïde --puis traverse le trou occipital entre :--puis traverse le trou occipital entre : En dehors ;le tubercule occipitalEn dehors ;le tubercule occipital En dedans ;la face latérale du bulbeEn dedans ;la face latérale du bulbe En arrière ;le ligament dentelé qui sépare l’artère de la racine du XIEn arrière ;le ligament dentelé qui sépare l’artère de la racine du XI ► Dans l’étage postérieur BDC ; oblique en haut en avant et en dedans :Dans l’étage postérieur BDC ; oblique en haut en avant et en dedans : En avant: la gouttière basilaire de l’occipital et le sinus occipital transverseEn avant: la gouttière basilaire de l’occipital et le sinus occipital transverse En arrière : le XIEn arrière : le XI Les racines du XIILes racines du XII La face antérieure du bulbe.La face antérieure du bulbe.
  19. 19. ►L’artère vertébrale seL’artère vertébrale se termine en formanttermine en formant avec l’opposée le troncavec l’opposée le tronc basilaire a hauteur dubasilaire a hauteur du sillon bulbo-sillon bulbo- protubérantiel, et entreprotubérantiel, et entre l’émergence des nerfsl’émergence des nerfs occulo moteursocculo moteurs externes.externes.
  20. 20. ► IV/ Branches collatéralesIV/ Branches collatérales A-branches cervicales :A-branches cervicales : -des rameaux musculaires-des rameaux musculaires (intervertebraux,inter transversaires …)(intervertebraux,inter transversaires …) -l’artère sous occipitale qui se-l’artère sous occipitale qui se détache a hauteur du triangle de tillauxdétache a hauteur du triangle de tillaux -des rameaux radiculaires-des rameaux radiculaires -des rameaux ostéo-articulaires.-des rameaux ostéo-articulaires. b- branches intracrâniennes b- branches intracrâniennes  :: -artère méningée postérieure : irrigue la-artère méningée postérieure : irrigue la tente du cervelettente du cervelet la dure mère et la fossela dure mère et la fosse cérébelleuse -artère spinalecérébelleuse -artère spinale postérieure :postérieure : -artère spinale antérieure :qui s’unie-artère spinale antérieure :qui s’unie avec son opposée pour former le troncavec son opposée pour former le tronc spinal ant qui Donne l’artère radiculairespinal ant qui Donne l’artère radiculaire du XII ainsi que des rameaux bulbairesdu XII ainsi que des rameaux bulbaires périphériquepériphérique -artère cérébelleuse inf :c la plus-artère cérébelleuse inf :c la plus volumineuse des branches de l’artèrevolumineuse des branches de l’artère
  21. 21. ►V/ Branche terminale :V/ Branche terminale : le tronc basilairele tronc basilaire
  22. 22. ► VI/ Territoire et anastomoses :VI/ Territoire et anastomoses : L’artère vertébrale assure donc la vascularisation :L’artère vertébrale assure donc la vascularisation : -de la moelle épinière-de la moelle épinière -du rhombencéphale : le bulbe rachidien, cervelet-du rhombencéphale : le bulbe rachidien, cervelet Elle est anastomosée avec :Elle est anastomosée avec : ► __l’artère vertébrale opposée formant le tronc basilaire et donc__l’artère vertébrale opposée formant le tronc basilaire et donc participe a la formationparticipe a la formation du polygone de Willisdu polygone de Willis ► __ L’artère cervicale profonde__ L’artère cervicale profonde
  23. 23. ►VII/Exploration:VII/Exploration: Toute souffrance de l’artère vertébrale peut ENTRAINER un accident possible en l’absence de toute tare prédisposant décelable cliniquement ou radiologiquement +++ ;Chez des patient atteints d’IVB thrombo-embolique mais surtout chez des patients indemnes de toute lésion vertébrale : IVB . hémo-dynamique . Clinique: Syndrome de Wallenberg du coté de la lésion Paralysie du voile, du pharynx, de la corde vocale, un syndrome de Claude Bernard Horner, une hypoesthésie de la face (V), un syndrome cérébelleux du coté opposé Un syndrome sensitif avec hypoesthésie thermique et douloureuse des membres, respectant la face. En général, schéma suivant au cours de la manipulation malaise ou nausée, ou rien, puis un intervalle libre…plusieurs jours ? - puis le tableau se constitue rapidement par thrombose extensive avec une symptomatologie médullaire, bulbo-protubérantielle uni ou bi-latérale et cérébelleuse.
  24. 24. ► Facteurs prédisposant: Variations vasculaires - anastomose système carotidien / vert.bro basilaire - anomalies de calibre ou de trajet des vertébrales Variations osseuses - trous vertébraux rétrécis, -Irritabilité sympathique péri-vasculaire TESTS Nécessaire, mais pas toujours suffisant… Patient assis de l‘autre coté du bureau… Conjuguer les trois paramètres d’inflexion, de rotation et d’extension Exiger une amplitude extrême maintenue 20 secondes Observer toute manifestation anormale… intérêt médico-légal TEST DE L’ARTERE VERTEBRALE : Mise sous tension de la membrane atlanto-occipitale traversée par l 'artère vertébrale.
  25. 25. ► Paraclinique:Paraclinique: ► -Echo doppler-Echo doppler ► -TDM cervicale et IRM cervicale; pour visualiser tte-TDM cervicale et IRM cervicale; pour visualiser tte malformation ou néoformation pouvant être en contactmalformation ou néoformation pouvant être en contact avec l’artère vertébrale.avec l’artère vertébrale. ► Angiographie, seule ou Angio-IRMAngiographie, seule ou Angio-IRM
  26. 26. ►IX/ Voie d’abord:IX/ Voie d’abord: 1. Voie latérale antérieure Entre scm et bord ext VJI
  27. 27. 3. Voies postéro-latérale ou latérale 2. Voie postérieure
  28. 28. ►Conclusion :Conclusion : L’artère vertébrale est une artèreL’artère vertébrale est une artère principale de l’encéphale, participant a l’irrigation artérielleprincipale de l’encéphale, participant a l’irrigation artérielle des éléments de l’étage postérieur du crane, son origine,des éléments de l’étage postérieur du crane, son origine, trajet , terminaison ainsi que ses branches doivent êtretrajet , terminaison ainsi que ses branches doivent être parfaitement connues, afin de palier a touteparfaitement connues, afin de palier a toute symptomatologie pouvant être la conséquence d’unesymptomatologie pouvant être la conséquence d’une pathologie de cette artère.pathologie de cette artère.

×