Assourdissement
Introduction
• Au-delà de certaines intensités le son
traverse la base du crâne, stimulant ainsi
l’oreille controlatérale ...
Voie aérienne
• Chaque fois que le seuil aérien
dépasse de 50 à 60dB le seuil osseux
de l’oreille controlatérale, on peut
...
Voie osseuse
• Vu que le transfert se fait à de très
basses intensités l’assourdissement
est systématique
2 types
d’assourdissements
• Assourdissement aérien de l’oreille
controlatérale
• Assourdissement osseux de l’oreille
ipsi...
Assourdissement de
l’oreille controlatérale
• Soit par:
1. Fréquence inférieure
2. Bande fréquence dont on a éliminé
la ba...
Intensité de
l’assourdissement
1. Le son masquant doit être efficace pour
assourdir l’oreille concernée et donc doit
répon...
Pour situer le seuil aérien
• L’intensité minimum doit être:
1. Supérieure au transfert transcrânien = I
test - 60dB
2. Su...
Pour situer le seuil osseux
• L’intensité minimum est la même que
celle de la voie aérienne sauf que l’on
supprime les 60d...
Comment procéder
1. Faire un audiogramme sans masquer
2. Si les courbe sont douteuses
réaliser un masque pour évaluer la
c...
TEST DE RAINVILLE
• Assourdissement de l’oreille explorée par
voie osseuse, afin de faire disparaître le
seuil aérien de c...
Principe
• Soit Ba le niveau de bruit d’assourdissement par
voie aérienne nécessaire pour masquer le seuil
aérien Sa de ce...
• Avantages:
1. Teste une oreille sans recourir à l’autre
2. Ne demande qu’une légère modification
de l’audiomètre
• limit...
Techniques
• Premier temps: on place l’écouteur et
le vibreur sur une seule oreille.
• Deuxième temps: on envoie la
fréque...
Exemple 1
• À 1000Hz le Seuil aérien (OD) =65dB,
alors que le seuil osseux de(OG)=
10dB la différence étant de 50dB,
nous soupçonnon...
Exemple 2
• Weber latéralisé vers l’oreille
(droite),qui est la meilleure oreille
• la courbe aérienne gauche est réelle
• La courbe...
EXEMPLE 3
• Courbe osseuse droite non confirmée
vu la latéralisation du weber vers la
meilleure cochlée(gauche)
• La courbe aérienne...
Exemple 4
• Weber latéralisé vers la droite
• L’écart entre la courbe aérienne
gauche et la courbe osseuse droite
étant supérieur à ...
Assourdissement en audiométrie
Assourdissement en audiométrie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Assourdissement en audiométrie

1 018 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 018
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Assourdissement en audiométrie

  1. 1. Assourdissement
  2. 2. Introduction • Au-delà de certaines intensités le son traverse la base du crâne, stimulant ainsi l’oreille controlatérale et donnant donc une courbe fantôme • Pour la voie osseuse il ne suffit d’aucune différence pour que le son traverse la base du crâne , alors que pour la voie aérienne il faut au moins 50 à 60dB pour que le son parvienne à l’oreille controlatérale
  3. 3. Voie aérienne • Chaque fois que le seuil aérien dépasse de 50 à 60dB le seuil osseux de l’oreille controlatérale, on peut être devant une courbe fantôme
  4. 4. Voie osseuse • Vu que le transfert se fait à de très basses intensités l’assourdissement est systématique
  5. 5. 2 types d’assourdissements • Assourdissement aérien de l’oreille controlatérale • Assourdissement osseux de l’oreille ipsilatérale (test de RAINVILLE).
  6. 6. Assourdissement de l’oreille controlatérale • Soit par: 1. Fréquence inférieure 2. Bande fréquence dont on a éliminé la bande test 3. Bruit blanc
  7. 7. Intensité de l’assourdissement 1. Le son masquant doit être efficace pour assourdir l’oreille concernée et donc doit répondre à une intensité minimum 2. Le son ne doit pas être retentissant sur l’oreille à tester et donc répondre à une intensité maximum Dans la plupart du temps l’I min reste inférieure à l’I max si ce n’est le cas on fait le test de RAINVILLE
  8. 8. Pour situer le seuil aérien • L’intensité minimum doit être: 1. Supérieure au transfert transcrânien = I test - 60dB 2. Supérieure au delta d’assourdissement 3. Supérieure au Rinne de l’oreille à masquer Donc I min = I test- 60dB + delta +Rinne • L’intensité maximum doit être: I max = I test + 60dB + delta – Rinne de l’oreille à tester
  9. 9. Pour situer le seuil osseux • L’intensité minimum est la même que celle de la voie aérienne sauf que l’on supprime les 60dB du transfert, donc I min = I test + delta + Rinne de l’oreille à masquer • L’intensité maximum doit être: I max = I test+ 60 dB + delta
  10. 10. Comment procéder 1. Faire un audiogramme sans masquer 2. Si les courbe sont douteuses réaliser un masque pour évaluer la courbe osseuse puis la courbe aérienne 3. Il peut arriver que l’intensité minimale soit supérieure à l’intensité maximale à ce moment on réalise un test de RAINVILLE.
  11. 11. TEST DE RAINVILLE • Assourdissement de l’oreille explorée par voie osseuse, afin de faire disparaître le seuil aérien de cette même oreille,ce seuil aérien disparaît une fois le seuil osseux de cette oreille atteint • On utilise une bande de fréquence étroite voisine du stimulus aérien
  12. 12. Principe • Soit Ba le niveau de bruit d’assourdissement par voie aérienne nécessaire pour masquer le seuil aérien Sa de cette même oreille • Soit Bo le niveau de bruit nécessaire pour assourdir le seuil osseux So de cette même oreille • Pour masquer un son stimulus, le son masque doit être légèrement supérieur. La différence s’appelle valeur masque ‘m’ • Donc Sa= Ba -m et So= Bo-m • Sachant que So peut être indifféremment masqué par Bo ou par Ba on peut donc déduire So
  13. 13. • Avantages: 1. Teste une oreille sans recourir à l’autre 2. Ne demande qu’une légère modification de l’audiomètre • limites: 1. Le seuil aérien de l’oreille testée doit être exacte 2. Le niveau d’amplification par voie osseuse est limité
  14. 14. Techniques • Premier temps: on place l’écouteur et le vibreur sur une seule oreille. • Deuxième temps: on envoie la fréquence testée à une intensité seuil • Troisième temps: on envoie le son osseux à une intensité faible puis on augmente progressivement jusqu’à la disparition du son aérien • La valeur obtenu moins 5dB est alors le seuil osseux
  15. 15. Exemple 1
  16. 16. • À 1000Hz le Seuil aérien (OD) =65dB, alors que le seuil osseux de(OG)= 10dB la différence étant de 50dB, nous soupçonnons une courbe fantôme sur l’oreille droite donc nous allons assourdir l’oreille gauche • Seuil osseux Imin=20+15+10=45dB Imax=20+60+15=95dB • Seuil aérien Imin =65-60+15+10=30dB Imax =65+60+15-10=130dB
  17. 17. Exemple 2
  18. 18. • Weber latéralisé vers l’oreille (droite),qui est la meilleure oreille • la courbe aérienne gauche est réelle • La courbe osseuse gauche doit être vérifiée.
  19. 19. EXEMPLE 3
  20. 20. • Courbe osseuse droite non confirmée vu la latéralisation du weber vers la meilleure cochlée(gauche) • La courbe aérienne droite est réelle car l’écart est inférieur à 50, on doit donc confirmer la courbe osseuse
  21. 21. Exemple 4
  22. 22. • Weber latéralisé vers la droite • L’écart entre la courbe aérienne gauche et la courbe osseuse droite étant supérieur à 50dB, on ne peut assourdir

×