 Définition-Généralités
 Intérêt d’étude
 Conditions matérielles générales
 Cabine d’audiométrie
 Audiomètre
 Autres...
 L’audiométrie tonale liminaire est un examen subjectif qui étudie pour
chaque fréquence (conventionnellement : 125,500,1...
 Diagnostique: bien que ce soit un examen subjectif, elle permet de
quantifier la surdité et de la classer.
 Médico-léga...
 Cabine audiométrique:
Une pièce apparemment vide est en réalité le siège d’un bruit de fond de
l’ordre de 30 à 50 dB;
Ce...
 Autre accessoires:
-des écouteurs pour la voie aérienne
-des vibreurs pour la voie osseuse
-un système d’assourdissement...
 Le son:
C’est l’oscillation des particules constitutives du milieu autour de leur position
de repos;
Un son est caractér...
 Champ auditif normal:
Il existe deux représentations du champ auditif:
 Le graphique de base : graphique de WEGEL
Dont ...
 Le graphique classique:
Se base sur le zéro relatif;
La courbe est alors inscrite sous forme de perte d’audition par rap...
 Conduction aérienne:
 On vérifie toujours la position du serre-tête et des écouteurs avant le début
des tests,
 On com...
 Conduction osseuse:
 Sa réalisation et l’analyse de ces résultats sont plus délicats,
 Le vibreur est mis derrière le ...
 Le WEBER audiométrique:
Rechercher par la mise en place du vibreur sur le front ,et maintenu par un
serre-tête,
Le test ...
 Comparaison entre conduction osseuse et conduction aérienne:
RINNE audiométrique
 Objectivé par l’écart qui sépare la c...
 Résultats selon le type de surdité:
 Surdité de transmission: Rinne ouvert,
Weber latéralisé vers l’oreille la plus sou...
 Le problème essentiel en audiométrie est la possibilité de courbe fantôme
du fait de la latéralisation de la perception ...
L’audiométrie tonale liminaire est un examen important de réalisation difficile
et sujet à de nombreux biais.
Bien que sub...
Audiométrie tonale liminaire
Audiométrie tonale liminaire
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Audiométrie tonale liminaire

1 202 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 202
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
23
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Pour les basses fréquences le crane vibre à la façon d’un corps rigide indéformable, et la stimulation de l’organe de corti est possible du fait de l’inertie de la chaine des osslets , donc la vibration sera la même quelque soit le siège du vibreur et ne dépendra que de l’inertie des structures cochléaires;
    Pour les fréquences plus élévée le crane se comporte comme une masse déformable
  • Audiométrie tonale liminaire

    1. 1.  Définition-Généralités  Intérêt d’étude  Conditions matérielles générales  Cabine d’audiométrie  Audiomètre  Autres accessoires  Normes de l’audiogramme  Unités graphiques  Le son  Champ auditif normal  Audiométrie tonale courante  Problème de l’assourdissement  conclusion
    2. 2.  L’audiométrie tonale liminaire est un examen subjectif qui étudie pour chaque fréquence (conventionnellement : 125,500,1000,2000,4000 et 8000 Hz) le seuil minimum d’audition, • Par un écouteur pour la transmission aérienne, • Et par un vibreur pour la conduction osseuse.  Elle permet: • De comparer la conduction aérienne à la conduction osseuse • De classer les surdités en :surdité de transmission surdité de perception surdité mixte • De mesurer le Rinne audiométrique
    3. 3.  Diagnostique: bien que ce soit un examen subjectif, elle permet de quantifier la surdité et de la classer.  Médico-légal: utile pour l’expertise de droit commun, militaire et en médecine du travail.  Thérapeutique : permet de voir les modifications de l’audition en post- chirurgical et dans les cas de surdité brusque.
    4. 4.  Cabine audiométrique: Une pièce apparemment vide est en réalité le siège d’un bruit de fond de l’ordre de 30 à 50 dB; Ce bruit de fond peut induire des différences de l’ordre de 5 à 20 dB sur la courbe des seuils; De ce fait les cabines d’audiométrie doivent être isolantes pour diminuer le bruit de fond; et doivent être non réverbérantes ou alors semi-réverbérantes pour permettre un examen en champ libre.  L’audiométre: Il doit comporter au minimum: -générateur de sons de basse fréquence(125 à 8000) -potentiomètre gradué de 5 à 5 dB, de plus 10 à moins 120 dB -bouton poussoir pour émettre et arrêter le son
    5. 5.  Autre accessoires: -des écouteurs pour la voie aérienne -des vibreurs pour la voie osseuse -un système d’assourdissement  Normes de l’audiogramme: Le son doit être pur , la distorsion admise est inférieure à 5% Les fréquences sont de 125 à 8000 Hz , qu’on augmente par octave(soit par doublement) Pour les intensités l’écart possible est de +/- 2%, l’audiomètre est gradué de 5 en 5 dB Conditions: le malade est placé confortablement dans la cabine sans qu’il puisse voir le cadran de l’appareil , on lui explique l’examen et on convient d’un signe pour signifier qu’il a entendu le son.
    6. 6.  Le son: C’est l’oscillation des particules constitutives du milieu autour de leur position de repos; Un son est caractérisé par deux éléments: • Une fréquence d’oscillations: c’est la nombre d’oscillations par seconde, elle définit les sons aigus des graves. • Une intensité : C’est l’amplitude de l’oscillation, se mesure en dB, elle définit les sons forts des faibles. On peut aussi ajouter comme élément caractéristique d’un son « la période » qui est l’inverse de la fréquence , les courtes périodes définissant les sons aigus , et les périodes longues les sons graves.
    7. 7.  Champ auditif normal: Il existe deux représentations du champ auditif:  Le graphique de base : graphique de WEGEL Dont le zéro correspond au zéro absolu, En notant les fréquences en abscisse et les intensités en ordonnée, On obtient en testant pour chaque fréquence différentes intensités ,croissantes à partir du zéro absolu , deux points caractéristiques: -Seuil d’audibilité minimale, -Seuil d’audibilité maximale ou seuil de la douleur, L’union des points forme: Courbe seuil d’audition minimale Courbe seuil d’audition maximale Ces deux courbes s’unissent a leur extrémités pour laisser au centre l’aire de l’audition normale.
    8. 8.  Le graphique classique: Se base sur le zéro relatif; La courbe est alors inscrite sous forme de perte d’audition par rapport à un seuil normal; L’axe 0 dB de la courbe représente le seuil minimal du sujet normal et non l’intensité 0 dB du graphique de base.
    9. 9.  Conduction aérienne:  On vérifie toujours la position du serre-tête et des écouteurs avant le début des tests,  On commence par l’oreille la moins sourde,  1000Hz est choisi comme premier stimulus , il est envoyé quelque secondes pour que le sujet l’identifie,  On commence ensuite a testé toutes les fréquences à partir de zéro et en augmentant l’intensité de 5 en 5 dB jusqu’à la réponse du sujet , cette manœuvre est recommencée deux ou trois fois pour vérification,  On commence par les fréquences aiguës puis graves,  On étudie de la même façon l’oreille la plus sourde,  Si elle donne des réponses plus mauvaises de 60 dB par rapport à l’autre oreille un assourdissement s’impose.
    10. 10.  Conduction osseuse:  Sa réalisation et l’analyse de ces résultats sont plus délicats,  Le vibreur est mis derrière le pavillon sur la surface externe du bloc mastoïdien,  L’élimination de l’oreille opposée est toujours indispensable,  On recherche le seuil suivant la méthode de la voie aérienne ,1000 d’abord, puis aigus et enfin graves  La fréquence 125Hz est peu utile car elle entraine un ébranlement tel que le seuil est souvent erroné.  Tests d’audiométrie osseuse:  Bing test audiométrique: indice de SULIVAN Compare les seuils de la voie osseuse absolue coa(conduit obstrué)et relative cor(conduit libre), L’indice de SULIVAN correspond à la somme des écarts coa-cor sur les fréquences 250-500 et 1000 Hz Normale ou SP 20 dB ST
    11. 11.  Le WEBER audiométrique: Rechercher par la mise en place du vibreur sur le front ,et maintenu par un serre-tête, Le test est fait pour les fréquences de 250 à 8000 Hz, a une intensité supérieure de 15 dB du seuil osseux frontal du sujet. Le résultat est noté par une flèche orienté dans le sens de latéralisation , s’il n’y a pas de latéralisation la flèche sera a double sens.
    12. 12.  Comparaison entre conduction osseuse et conduction aérienne: RINNE audiométrique  Objectivé par l’écart qui sépare la courbe osseuse de la courbe aérienne,  Il est dit « égal » si les deux courbes sont accolée,  Négatif ou Ouvert si un écart existe entre les deux courbes , avec conduction aérienne moins bonne que la conduction osseuse.  Notation des résultats en audiométrie liminaire:  Conduction aérienne: oreille droite O oreille gauche X  Conduction osseuse: oreille droite ] oreille gauche [
    13. 13.  Résultats selon le type de surdité:  Surdité de transmission: Rinne ouvert, Weber latéralisé vers l’oreille la plus sourde.  Surdité de perception : chute des deux courbes, le Rinne reste fermé.  Surdité mixte: les deux courbes sont abaissée , de façon plus importante pour la transmission aérienne, donc Rinne ouvert.
    14. 14.  Le problème essentiel en audiométrie est la possibilité de courbe fantôme du fait de la latéralisation de la perception sonore,  Ce problème est toujours présent en conduction osseuse, car la latéralisation se fait dés 5 à 10 dB d’écart entre les deux oreilles,  Il n’est évoqué en conduction aérienne que lorsque l’écart entre les deux oreilles est supérieure ou égal à 60 dB,  L’assourdissement sert à éliminé l’audition controlatérale , il est fait systématiquement en conduction osseuse, et dés qu’une oreille est plus mauvaise de 60 dB par rapport à l’autre en conduction aérienne.  Il peut être réalisé sur l’oreille testée ou sur l’oreille opposée.
    15. 15. L’audiométrie tonale liminaire est un examen important de réalisation difficile et sujet à de nombreux biais. Bien que subjectif il reste un examen essentiel pour : -Typer la surdité : transmission, perception, mixte, -Apprécier la perte auditive, - Dans certain cas suivre l’évolution de la maladie ou l’effet des thérapeutiques.

    ×