Cancer thyroïdien différencié

318 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
318
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cancer thyroïdien différencié

  1. 1. Cancer thyroïdien différencié: notre expérience dans le dosage de la thyroglobuline ganglionnaire
  2. 2. Problématique • Bon pronostic d’ensemble • Évolutivité lente • Surveillance au long • Allégement des procédures de surveillance • Apparition d’événement a évaluer régulièrement
  3. 3. Problématique • Découverte clinique ou échographique d’adénopathies dans les aires de drainage(20%) • Utilisation systématique de la cytoponction • Thyroglobuline non significatifs chez 30% des patients en cas de métastases ganglionnaires
  4. 4. Problématique A Quels patients doit-on faire un curage ganglionnaire?
  5. 5. Population d’étude • Étude prospective commencé en 2003, toujours en cours • Patients ayant bénéficiés: -thyroïdectomie totale -Irathérapie • Patients diagnostiqué positif a la cytoponction et la Tg ganglionnaire ont bénéficié d’une thyroïdectomie totale et d’une irathérapie
  6. 6. Population d’étude • Age moyen 48 ans[17-68] • Sex ratio 5,5 [33/6] • Diagnostic initiale: • Dosage la Thyroglobuline plasmatique, échographie, WBS. • délai moyen entre chirurgie et apparition des adénopathies 22 mois[4-72]
  7. 7. Population d’étude 0 2 4 6 8 10 12 pa pilla ire pur pa pillo -vé siculairevésiculaire pu r trabe culo -vé siculaire effectifs effraction capsulaire effraction vasculaire Répartition selon le type histologique, effraction capsulaire et vasculaire
  8. 8. Technique • Seringues de cytoponction • Aspiration d’un ml de sérum physiologique ou de solution de dilution de la Tg • Centrifugation • Récupération du surnagent et dosage dans la série de dosage de la Tg • Sensibilité fonctionnelle identique a celle de la Tg plasmatique
  9. 9. Difficultés • Mauvais acheminement des seringues • Non indexation et orientation de la ponction • Peu d’adhésion des confrères anatomo-pathologistes • Très peu de cytoponction écho guidée
  10. 10. Résultats patients positifs • 37/39 patientes ont un eu un curage ganglionnaire • Deux faux négatifs • 08 cas de discordance entre cytologie et thyroglobuline ganglionnaire
  11. 11. Résultats patients négatifs • Parfaite concordance entre la cytologie et la thyroglobuline plasmatique • Très bonne concordance entre la thyroglobuline ganglionnaire et la cytologie dans la négativité (2 faux négatif) • Patients dont la cytoponction et la thyroglobuline ganglionnaire sont toujours sous surveillance
  12. 12. Résultats paramètres biologiques • Moyenne de la thyroglobuline plasmatique:16.69 [3.12-461.12] • 12 patients avaient un Tg plasmatique < de 2ng/ml soit 31% • Aucune influence des anticorps anti-Tg
  13. 13. 5,4 21,6 63 94,6 78,37 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 sensibilité faux négatifs discordance valeurs de la Tg S Tp G cytoponction Cyto+ Tg+ Tableau comparatif
  14. 14. Littératures Auteurs Frasoldati 1999/2003 Cunha 2007 Mikosinski 2006 Mayo clinic (Snozek) CHU Tlemcen Sensibilité Tg P 84%/95,6 % 100 % 100% 94,6% Cytologie Se 76/84,8% 78, 37% discordance % 76% 27%? 5,9% 21,6% Cyto+Tg P 92%
  15. 15. Conclusion • Résultats prometteurs de cette technique • Aucune interférence entre anticorps anti- Tg plasmatiques et Tg ganglionnaire • Permet d’augmenter le pouvoir diagnostic de la cytoponction • Nécessité de validé sur une plus grande série • Meilleur sélection des patients destinés à la chirurgie

×