Imagerie du cavum
Introduction:
-Le cavum = rhinopharynx constitue la partie haute
supérieure du pharynx, c’est une zone carrefour entre
les...
Rappel anatomique:
Intérêt:
- Le nasopharynx est une région profonde en relation
avec les espaces profonds de la face non accessible
à l’endo...
Questions à se poser:
- 1ère question: faut-il une imagerie ?:
processus cavaire = imagerie d’office.
- Quand ?: si suspic...
TECHNIQUES D’EXPLORATION
RX « Standard »
TECHNIQUES D’EXPLORATION
TDM
IRM
TDM IRM
Coupes axiales de 3 à 5 mm,
parallèles au palais osseux du
fond de la selle turcique à l'os
hyoïde.
Antenne tête
M...
Radio anatomie: coupe axiale en TDM
1- F.R
2- F.P.B
3- P.P
4- m.P.M
12
3
4
Coupe axiale en IRM en T1
1- espace para pharyngé
2- orifice tubaire
3- espace pré vertébral 3
2
1
IRM
Coupe axiale montrant les reliefs du cavum
coupe sagittale IRM en T2
position du cavum
Espace muqueux
Fascia pharyngo-basilaire
1. M. long du cou
2. M. élévateur du voile
3. M. tenseur du voile
4. M. ptérygoidien médial
5. M.ptérygoidien latéral
6. M...
MISE EN PLACE DES ESPACES PROFONDS :
S’organisent autour de l’espace pharyngé muqueux ; s’étendent de la
base de crâne à l...
ESPACE PHARYNGE MUQUEUX
Conduit musculo-membraneux
(muscles constricteurs
et fascia pharyngo-basilaire)
Etendu de la base ...
TUMEURS DU CAVUM
- Il s'agit surtout d’ un UCNT (Undifferentiated
Carcinoma of Nasopharyngeal Type).
- Cette lésion touche...
EXTENSION TUMORALE
- En IRM, les tumeurs présentent un signal
comparable à celui des muscles en séquence
pondérée Tl . Sur...
L'infiltration tumorale est responsable d'un
effacement des reliefs habituels: orifice tubaire et
récessus pharyngé latéra...
EXTENSION TUMORALE
- En TDM les coupes frontales permettent de
reconnaitre un élargissement d'un foramen ou une
lyse osseu...
L'extension à la base du crane se fait surtout vers la
fosse cérébrale moyenne, soit au travers du sinus
sphénoïdal, soit ...
Pour son extension latérale, l’atteinte du fascia
pharyngo-basilaire n'est reconnue qu'en IRM.
En fait, le meilleur signe ...
Avantages de l’IRM sur la TDM:
L’IRM définit mieux les extensions tumorales car:
- Les carcinomes épidérmoides sont des tu...
IRM
IRM
Coupe coronale en T1 post Gado; Comblement de la fossette de
Rosenmüller gauche par un UCNT
IRM
Coupe axiale en TI: Comblement partiel de la lumière
du nasopharynx et de la fossette de Rosenmüller
droite.
TDM
Coupe coronale : Processus tissulaire des parois
supérieur et latérale gauche réduisant la lumière
nasopharyngée
TDM
Plan frontal processus lésionnel de la paroi
supérieure et latérale droite du rhinopharynx avec
lyse de l’apophyse pté...
TDM
Lésion tumorale du cavum intéressant les parois postérieure (1)et latérales
droite et gauche. Cette lésion comble les ...
TDM
Coupes coronales en fenêtre parties molles et osseuse: (1) Tumeur de la
paroi supérieure et latérale gauche du cavum a...
TDM
Tumeur du cavum avec extension supérieure directe
et infiltration du corps du sphénoïde (petites
érosions osseuses de ...
Coupe sagittale IRM en sp T2: Tm de la paroi
postérieure du cavum avec lyse du corps du
sphénoïde et extension vers FCP.
IRM
Coupe axiale T1 post-Gado: (1) Processus tumoral développé à partir de
la paroi postéro-latérale droite du cavum occup...
TDM
Coupe axiale avec produit de contraste : la tumeur
envahit les choanes; les espaces para pharyngés
avec destruction de...
IRM
IRM, coupe axiale, séquence pondérée enT1: aspect
normal du cavum. Fascia pharyngo-basilaire normal.
TDM
TUMEUR T2aN1
TDM
TDM
TDM , coupe axiale au niveau de la partie haute du
cavum : asymétrie du cavum avec comblement de la
fossette de Rosenm...
TDM
TDM , coupe axiale, 5 mm plus bas :asymétrie du
cavum avec bon déplissement des deux trompes
d'Eustache et de la fosse...
Contrôle évolutif
 TDM trois mois après la fin du traitement.
 Difficulté de différencier entre fibrose inflammation ou
...
CONCLUSION
- Le cavum est une région complexe de la face.
- L’imagerie médicale joue un rôle important dans
l’exploration ...
Cavum imagerie
Cavum imagerie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cavum imagerie

2 870 vues

Publié le

1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • merci beaucoup
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 870
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cavum imagerie

  1. 1. Imagerie du cavum
  2. 2. Introduction: -Le cavum = rhinopharynx constitue la partie haute supérieure du pharynx, c’est une zone carrefour entre les fosses nasales, les voies aéro-digestives supérieures et la base du crane. -La pathologie du cavum est dominée par les tumeurs malignes essentiellement UCNT. - L’imagerie a pour but de faire un diagnostic positif et topographique de la lésion et d’établir un bilan d’extension permettant une orientation thérapeutique et une surveillance per- et post- thérapeutique.
  3. 3. Rappel anatomique:
  4. 4. Intérêt: - Le nasopharynx est une région profonde en relation avec les espaces profonds de la face non accessible à l’endoscopie d’ou l’intérêt de l’imagerie. - La maîtrise de la radio-anatomie du cavum avec la connaissance des voies d’extension tumorales est primordiale pour l’interprétation d’un examen du cavum et pour le bilan d’extension (classification TNM).
  5. 5. Questions à se poser: - 1ère question: faut-il une imagerie ?: processus cavaire = imagerie d’office. - Quand ?: si suspicion de malignité à la clinique; à l’aspect endoscopique et pour la stadification. - quelle technique d’imagerie ?: Clichés radiographiques et tomographies: à exclure totalement (inutiles) TDM : technique de base pour l’exploration initiale et la cartographie. IRM: technique de seconde ligne sauf: Chez l’enfant et la femme enceinte si indispensable. Pour la recherche de complications intracrâniennes.
  6. 6. TECHNIQUES D’EXPLORATION RX « Standard »
  7. 7. TECHNIQUES D’EXPLORATION TDM IRM
  8. 8. TDM IRM Coupes axiales de 3 à 5 mm, parallèles au palais osseux du fond de la selle turcique à l'os hyoïde. Antenne tête Matrice 512 x 512. 3 ou5 mm d'épaisseur Coupes frontales de 5 mm, des cavités nasales au clivus, Zoom incluant les aires ganglionnaires. Fenêtres osseuse et parenchymateuse sur la base du crâne Séquence sagittale T1, frontale T1 axiale en densité de protons/T2 acquisitions Injection intraveineuse d'iode Injection de gadolinium avec FAT-SAT).
  9. 9. Radio anatomie: coupe axiale en TDM 1- F.R 2- F.P.B 3- P.P 4- m.P.M 12 3 4
  10. 10. Coupe axiale en IRM en T1 1- espace para pharyngé 2- orifice tubaire 3- espace pré vertébral 3 2 1
  11. 11. IRM Coupe axiale montrant les reliefs du cavum
  12. 12. coupe sagittale IRM en T2 position du cavum
  13. 13. Espace muqueux
  14. 14. Fascia pharyngo-basilaire
  15. 15. 1. M. long du cou 2. M. élévateur du voile 3. M. tenseur du voile 4. M. ptérygoidien médial 5. M.ptérygoidien latéral 6. M.temporal 7. M.masseter 8. M.digastrique 9. M. c. Carotide interne j. Jugulaire interne s. Processus styloide p. Parotide ERS. Espace rétrostylien EPS. Espace préstylien EM. Espace masticateur Fosse infra-temporale FPP. Fosse ptérygo-palatine FN . Fosses nasales
  16. 16. MISE EN PLACE DES ESPACES PROFONDS : S’organisent autour de l’espace pharyngé muqueux ; s’étendent de la base de crâne à l’os hyoïde. • 1 espace impair et médian : – espace rétropharyngé. • 4 espaces pairs et latéraux : – Rétrostylien(ERS). – Préstylien (EPS). – Loge parotidienne. – Fosse infra-temporale (FIT).
  17. 17. ESPACE PHARYNGE MUQUEUX Conduit musculo-membraneux (muscles constricteurs et fascia pharyngo-basilaire) Etendu de la base de crâne jusqu’à C6 Tube en U ouvert vers l’avant
  18. 18. TUMEURS DU CAVUM - Il s'agit surtout d’ un UCNT (Undifferentiated Carcinoma of Nasopharyngeal Type). - Cette lésion touche essentiellement les personnes originaires du sud-est de la Chine, des Philippines, de Malaisie, d'Afrique du Nord et du Bassin méditerranéen, et est associée à la présence du virus d'Epstein-Barr
  19. 19. EXTENSION TUMORALE - En IRM, les tumeurs présentent un signal comparable à celui des muscles en séquence pondérée Tl . Sur les séquences pondérées T2, elles présentent un signal intermédiaire entre celui des muscles, qui sont en hypo signal, et celui des tissus liquidiens ou inflammatoires qui sont en hyper signal.
  20. 20. L'infiltration tumorale est responsable d'un effacement des reliefs habituels: orifice tubaire et récessus pharyngé latéral Lorsque la tumeur se développe latéralement, elle refoule puis envahit l'espace para-pharyngé.
  21. 21. EXTENSION TUMORALE - En TDM les coupes frontales permettent de reconnaitre un élargissement d'un foramen ou une lyse osseuse de la base du crane. - En IRM Les coupes sagittales et frontales en pondération Tl peuvent mettre en évidence un remplacement de la médullaire osseuse normale en hyper signal par une tumeur en hypo signal . Le diagnostic est plus précoce qu'en TDM.
  22. 22. L'extension à la base du crane se fait surtout vers la fosse cérébrale moyenne, soit au travers du sinus sphénoïdal, soit par les foramens lacerum et ovale, soit enfin directement au travers la grande aile du sphénoïde.
  23. 23. Pour son extension latérale, l’atteinte du fascia pharyngo-basilaire n'est reconnue qu'en IRM. En fait, le meilleur signe TDM et IRM d'extension profonde est le refoulement latéral ou même l'effacement de l'espace graisseux para-pharyngé. La tumeur se développe fréquemment vers l'oropharynx, en bas, ou vers les choanes, en avant.
  24. 24. Avantages de l’IRM sur la TDM: L’IRM définit mieux les extensions tumorales car: - Les carcinomes épidérmoides sont des tumeurs le plus souvent ulcéro –infiltrantes; peu vascularisées faiblement rehaussées par les produits de contraste iodés , alors qu’elles le sont par le gadolinium. - La différenciation tissulaire de l’IRM permet de différencier la tumeur des structures anatomiques environnantes dans les régions à faible contraste TDM. - Envahissement osseux mandibulaire est nécessairement étudié en IRM avec une sensibilité de 80%à 100% contre 25%à50% pour la TDM. Par contre sa spécificité est inférieure de 50% à 80% contre 85% pour la TDM. - l’étude de l’extension le long du pédicule vasculo-nerveux est au mieux réalisée par l’IRM.
  25. 25. IRM IRM Coupe coronale en T1 post Gado; Comblement de la fossette de Rosenmüller gauche par un UCNT
  26. 26. IRM Coupe axiale en TI: Comblement partiel de la lumière du nasopharynx et de la fossette de Rosenmüller droite.
  27. 27. TDM Coupe coronale : Processus tissulaire des parois supérieur et latérale gauche réduisant la lumière nasopharyngée
  28. 28. TDM Plan frontal processus lésionnel de la paroi supérieure et latérale droite du rhinopharynx avec lyse de l’apophyse ptérygoïde droite.
  29. 29. TDM Lésion tumorale du cavum intéressant les parois postérieure (1)et latérales droite et gauche. Cette lésion comble les fossettes de Rosenmüller des deux cotés, infiltre les espaces para-pharyngés (2)et s’accompagnent d’adénopathies(3) des espaces carotidiens 3 1 2 2
  30. 30. TDM Coupes coronales en fenêtre parties molles et osseuse: (1) Tumeur de la paroi supérieure et latérale gauche du cavum avec (2) lyse de l’aile médiale du processus ptérygoïde gauche et (3) du plancher du sinus sphénoïdal avec (4)extension tumorale dans sa lumière. 1 2 3 4
  31. 31. TDM Tumeur du cavum avec extension supérieure directe et infiltration du corps du sphénoïde (petites érosions osseuses de la corticale).
  32. 32. Coupe sagittale IRM en sp T2: Tm de la paroi postérieure du cavum avec lyse du corps du sphénoïde et extension vers FCP.
  33. 33. IRM Coupe axiale T1 post-Gado: (1) Processus tumoral développé à partir de la paroi postéro-latérale droite du cavum occupant la quasi-totalité de la lumière. Cette lésion s’étend en avant vers la (2) Choane droite, latéralement elle infiltre (3)l’espace para-pharyngé droit avec le muscle ptérygoïdien médial. En arrière la lésion infiltre(4) l’espace carotidien , (5)l’espace rétro-pharyngé et envahit le (6) processus basilaire de l’occipital. 1 2 3 ‘ 4 5 6
  34. 34. TDM Coupe axiale avec produit de contraste : la tumeur envahit les choanes; les espaces para pharyngés avec destruction des ailes médiales des processus ptérygoïdes.
  35. 35. IRM IRM, coupe axiale, séquence pondérée enT1: aspect normal du cavum. Fascia pharyngo-basilaire normal.
  36. 36. TDM TUMEUR T2aN1
  37. 37. TDM
  38. 38. TDM TDM , coupe axiale au niveau de la partie haute du cavum : asymétrie du cavum avec comblement de la fossette de Rosenmüller droite.
  39. 39. TDM TDM , coupe axiale, 5 mm plus bas :asymétrie du cavum avec bon déplissement des deux trompes d'Eustache et de la fossette de Rosenmüller gauche. Absence d'ouverture de la fossette à droite, sans masse identifiable ( cliché post radiothérapie).
  40. 40. Contrôle évolutif  TDM trois mois après la fin du traitement.  Difficulté de différencier entre fibrose inflammation ou récidive.  Il est important de faire une étude comparative avec les explorations précédentes.
  41. 41. CONCLUSION - Le cavum est une région complexe de la face. - L’imagerie médicale joue un rôle important dans l’exploration du cavum et dans l’établissement d’un bilan d’extension précis des lésions tumorales.

×