COCHLEE MEMBRANEUSE etCOCHLEE MEMBRANEUSE et
VOIES COCHLEAIRESVOIES COCHLEAIRES
PlanPlan
• I) définition généralités
• II) intérêt d’étude
• III) rappel
• IV) anatomie descriptive
• V) rapports
• VI) va...
I)I) Définition/GénéralitésDéfinition/Généralités
La cochlée membraneuse forme la partie
antérieure du labyrinthe membrane...
II)II) Intérêt d’étude:Intérêt d’étude:
1. Anatomique: par les rapports qu'elle présente
avec le labyrinthe osseux, le lab...
III)III) Rappel embryologique:Rappel embryologique:
La cochlée membraneuse dérive d’une
formation ectoblastique, la placod...
Rappel histologieRappel histologie
• 1.couche épithéliale: épithélium simple
cubique pavimenteux différencier par
endroit ...
Rappel physiologique:Rappel physiologique:
• La cochlée est le lieu ou ce fait la
transduction mecano-electrique ,ceci
grâ...
IV)IV) Anatomie descriptiveAnatomie descriptive
Le labyrinthe membraneux antérieur ou canal
cochléaire présente deux porti...
2. 2ème
portion: beaucoup
plus longue, prolonge
la précédente en
avant, reproduit le
trajet du limaçon dont
elle n’occupe ...
A. Cavité du limaçonA. Cavité du limaçon (cochlée)(cochlée)
cloisonnée par
• La lame spirale:
osseuse et centrale,
détaché...
• Cette cloison osteo-membraneuse sépare la
rampe tympanique en arrière et la rampe
vestibulaire en avant
Elle est tapissé...
La membrane vestibulaire de
Reissner est une mince lame
de tissu conjonctif, tendu entre
deux formations périostées,
allan...
• Ainsi se trouve délimités 3 canaux:
antérieur: rampe vestibulaire,
postérieur: rampe tympanique,
intermédiaire: canal co...
B. Canal cochléaireB. Canal cochléaire
Canal de section triangulaire, a parois conjonctives
1.Paroi antérieure: ou vestibu...
Cette surface présente une légère
saillie intermédiaire c’est le
bourrelet spiral
entre le bourrelet spiral et la
membrane...
• Entre le bourlet spiral et la membrane de
Reissner il y a la région du strie vasculaire
qui semble joues un rôle très im...
c) Organe de CORTIc) Organe de CORTI
C’est l’élément neuro-
sensoriel de l’audition
repose sur la membrane
basilaire, part...
1) Les cellules1) Les cellules
a) Les cellules de soutien:
fixées sur la membrane
basilaire, elle
comprennent
les piliers ...
b) Les cellules sensorielles
Ceux sont des cellules sensorielles
accessoires on distingue
- cellules ciliées internes: en ...
2) Les membranes2) Les membranes
• La membrane réticulaire: réunit les pôles
apicaux des cellules de DEITERS et les
cellul...
3) Les espaces liquidiens3) Les espaces liquidiens
Situés entre les cellules de soutien et les
membranes, de dedans en deh...
V) RapportsV) Rapports::
La cochlée membraneuse est directement en
rapport avec le labyrinthe osseux, par
l’intermédiaire ...
Cavité crânienne il existe une communication
directe entre les cavités labyrinthiques et la
fosse cérébrale post, par le ...
VI) vascularisationVI) vascularisation
1) Artères: l’artère labyrinthiques assure seule la
vascularisation du labyrinthe m...
Dans la cochlée l’artère cochléaire chemine
à l’intérieur du modiolus selon une spirale
entourant les fibres du canal coch...
2) Les veines : 3 troncs collecteurs
o la veine auditive interne: provient des spires
apicales et moyennes, se jette dans ...
VII) Innervation afférente etVII) Innervation afférente et
efférente et voies cochléairesefférente et voies cochléaires
Le...
Naissent en suite des fibres dendritiques qui
cheminent dans les canaux afférent de
ROSENTHAL puis pénètre le canal cochlé...
• Les voies afférentes: ou sensorielles
Neurone de 1er
ordre : corps cellulaire se trouve dans le GG de Corti
• Les voies ...
2) Les voies centrales: les 1er
neurones prennent fin, font suite les
neurones de 2ème
ordre, ceux-ci pour la plus part cr...
VIII) explorationVIII) exploration
1) clinique: mode de début de la surdité, ancienneté,
antécédents personnels, familiaux...
ConclusionConclusion
La connaissance anatomique de la
cochlée membraneuse et de sa
physiologie permet de mieux cerner les
...
Cochlée membraneuse et voies cochléaires
Cochlée membraneuse et voies cochléaires
Cochlée membraneuse et voies cochléaires
Cochlée membraneuse et voies cochléaires
Cochlée membraneuse et voies cochléaires
Cochlée membraneuse et voies cochléaires
Cochlée membraneuse et voies cochléaires
Cochlée membraneuse et voies cochléaires
Cochlée membraneuse et voies cochléaires
Cochlée membraneuse et voies cochléaires
Cochlée membraneuse et voies cochléaires
Cochlée membraneuse et voies cochléaires
Cochlée membraneuse et voies cochléaires
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cochlée membraneuse et voies cochléaires

605 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
605
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cochlée membraneuse et voies cochléaires

  1. 1. COCHLEE MEMBRANEUSE etCOCHLEE MEMBRANEUSE et VOIES COCHLEAIRESVOIES COCHLEAIRES
  2. 2. PlanPlan • I) définition généralités • II) intérêt d’étude • III) rappel • IV) anatomie descriptive • V) rapports • VI) vascularisation • VII) innervation afférente et efférente et voies cochléaires • VIII) exploration. conclusion
  3. 3. I)I) Définition/GénéralitésDéfinition/Généralités La cochlée membraneuse forme la partie antérieure du labyrinthe membraneux . c’est une cavité à paroi cojonctivo-épithéliale qui supporte les éléments sensoriels de l’oreille interne profondément noyée dans la masse pétreuse ou elle est logée dans le labyrinthe osseux qui assure à la fois support et protection.
  4. 4. II)II) Intérêt d’étude:Intérêt d’étude: 1. Anatomique: par les rapports qu'elle présente avec le labyrinthe osseux, le labyrinthe postérieure , le paquet acoustico-facial. 2. Physiologique: c’est l’organe de l’audition. 3. pathologique: la surdité de perception endocochléaire . 4. Chirurgical: implant cochléaire
  5. 5. III)III) Rappel embryologique:Rappel embryologique: La cochlée membraneuse dérive d’une formation ectoblastique, la placode auditive, dès la 2ème semaine, forme la vésicule auditive puis se fragmente et prend progressivement la forme de labyrinthe . Le développement du labyrinthe membraneux se termine vers le 5ème mois de la vie intra utérine
  6. 6. Rappel histologieRappel histologie • 1.couche épithéliale: épithélium simple cubique pavimenteux différencier par endroit en zone sonsorielle creant des reliefs sur la face interne(voir plus loin). 2.couche congestive: périphérique ou membrane propria qui possède 2 face: face interne : se différencie en une mince membrane basale. face externe: tapisse par des cellules de type endothéliale.
  7. 7. Rappel physiologique:Rappel physiologique: • La cochlée est le lieu ou ce fait la transduction mecano-electrique ,ceci grâce au propriété vibratile des cils des cellules cilié qui entraînent l’ouverture des canaux ionique engendrant un potentiel récepteur qui sera transmis au centre auditif supérieure.
  8. 8. IV)IV) Anatomie descriptiveAnatomie descriptive Le labyrinthe membraneux antérieur ou canal cochléaire présente deux portions: • Potion horizontale ou lagaena: courte en forme de cul de sac, logée dans la fossette cochléaire, sa face inférieure isole le véstibule de la cavité sous vestibulaire en formant la fente vestibulo lymphatique. Sa face inférieure reçoit le ductus réuniens de Hensen qui fait communiquer le saccule avec le canal cochléaire.
  9. 9. 2. 2ème portion: beaucoup plus longue, prolonge la précédente en avant, reproduit le trajet du limaçon dont elle n’occupe qu’une partie de la cavité
  10. 10. A. Cavité du limaçonA. Cavité du limaçon (cochlée)(cochlée) cloisonnée par • La lame spirale: osseuse et centrale, détachée de la columelle et fait saillie dans le tube sans le cloisonner complètement • La membrane basilaire: périphérique, très mince, plus large au sommet qu’ à la base
  11. 11. • Cette cloison osteo-membraneuse sépare la rampe tympanique en arrière et la rampe vestibulaire en avant Elle est tapissée par l’endoste ou périoste endolymphatique : c’est un mince feuillet qui s’épaissit en deux zones : à la périphérie ou il forme le ligament spiral. et sur la partie périphérique de la face vestibulaire de la lame spirale ou il forme la bandelette sillonnée.
  12. 12. La membrane vestibulaire de Reissner est une mince lame de tissu conjonctif, tendu entre deux formations périostées, allant du bord interne de la bandelette sillonnée à la partie antérieure du ligament spiral Cette membrane sépare la rampe vestibulaire et le canal cochléaire.
  13. 13. • Ainsi se trouve délimités 3 canaux: antérieur: rampe vestibulaire, postérieur: rampe tympanique, intermédiaire: canal cochléaire.
  14. 14. B. Canal cochléaireB. Canal cochléaire Canal de section triangulaire, a parois conjonctives 1.Paroi antérieure: ou vestibulaire ou membrane vestibulaire de Reissner 2.Paroi externe: formée par la portion du ligament spiral situé entre les 2 cornes qui correspondent à l’insertion de la membrane basilaire et de le membrane de Reissner
  15. 15. Cette surface présente une légère saillie intermédiaire c’est le bourrelet spiral entre le bourrelet spiral et la membrane basilaire il y a une dépression c’est le sillon spiral externe
  16. 16. • Entre le bourlet spiral et la membrane de Reissner il y a la région du strie vasculaire qui semble joues un rôle très important dans la formation d’endolymphe ,selon un mécanisme actif comparable à celui du tube distal du rein. 3.paroi postérieure: formée par la partie périphérique de la lame spirale et la lame basilaire,supporte sur sa face antérieure vestibulaire l’organe de corti.
  17. 17. c) Organe de CORTIc) Organe de CORTI C’est l’élément neuro- sensoriel de l’audition repose sur la membrane basilaire, partie hautement différenciée de l’épithélium cochléaire , Formé d’un assemblage complexe de cellules sensorielles et de soutien
  18. 18. 1) Les cellules1) Les cellules a) Les cellules de soutien: fixées sur la membrane basilaire, elle comprennent les piliers qui occupent la partie moyenne de l’organe disposé en 2 rangs qui se rejoigne au sommet délimitant le tunnel de corti Les cellules de DEITERS: cellules de soutien des cellules ciliées externes Les cellules de soutien des cellules ciliée internes Les cellules de HENSSEN Les Cellules de Claudius
  19. 19. b) Les cellules sensorielles Ceux sont des cellules sensorielles accessoires on distingue - cellules ciliées internes: en un seul rang avec à leur poles apicales des stereocils rigides et immobiles - cellules ciliées externes: disposées en 3 rangées ou plus
  20. 20. 2) Les membranes2) Les membranes • La membrane réticulaire: réunit les pôles apicaux des cellules de DEITERS et les cellules ciliée externes. • La membrane tectoriale: elle jouerait un rôle important dans la physiologie de l’audition, solidement fixée en dedans sur la bandelette sillonnée
  21. 21. 3) Les espaces liquidiens3) Les espaces liquidiens Situés entre les cellules de soutien et les membranes, de dedans en dehors : Sillon spiral interne Tunnel de corti espace de NUEL Ces espaces communiquent entre eux et contiennent une endolymphe particulière c’est la cortilymphe
  22. 22. V) RapportsV) Rapports:: La cochlée membraneuse est directement en rapport avec le labyrinthe osseux, par l’intermédiaire duquel elle répond aux éléments suivants: Le nerf facial Oreille moyenne: le 1er tour de spire du limaçon détermine sur la paroi interne de la caisse la saillie du promontoire La cavité sous vestibulaire: prolongement post de la rampe tympanique, s’ouvre sur l’OM par la fenêtre ronde
  23. 23. Cavité crânienne il existe une communication directe entre les cavités labyrinthiques et la fosse cérébrale post, par le CAI et l’aqueduc du limaçon Carotide interne: le sommet du limaçon est situé en dehors et en arrière du coude du canal carotidien Le golf de la jugulaire interne(partie interne) en rapport avec la face interne du limaçon
  24. 24. VI) vascularisationVI) vascularisation 1) Artères: l’artère labyrinthiques assure seule la vascularisation du labyrinthe membraneux. Elle dépend du système vertèbro-basilaire c’est le plus souvent une branche de l’artère cérébelleuse antéro inférieure Elle se divise dans le CAI en 3 branches: o Artère vestibulaire antérieure pour l’utricule, les canaux, et une petite partie du saccule o Artère cochléo vestibulaire pour une grande partie du saccule, le canal postérieur et la spire basale o Artère cochléaire: pénètre le modiolus et donne les artères spirales
  25. 25. Dans la cochlée l’artère cochléaire chemine à l’intérieur du modiolus selon une spirale entourant les fibres du canal cochléaire. Elle donne des artères radiales qui circulent de façon centrifuge pour alimenter les différents réseaux capillaires
  26. 26. 2) Les veines : 3 troncs collecteurs o la veine auditive interne: provient des spires apicales et moyennes, se jette dans le sinus pétreux supérieur o la veine de l’aqueduc de la cochlée provient de la spire basale, du saccule et d’une partie de l’utricule, et se termine dans le sinus pétreux inferieur o La veine de l’aqueduc du vestibule ou veine principale: provenant de la partie postérieure du vestibule, et se termine dans le sinus latéral
  27. 27. VII) Innervation afférente etVII) Innervation afférente et efférente et voies cochléairesefférente et voies cochléaires Le nerf cochléaires: représente les 2/3 interne de la VIIIème paire crânienne, entièrement intracrânien, nait de la fossette latérale du bulbe à l’extrémité latérale du sillon bulbo protubérantiel, se dirige en dehors et un peu en avant vers le CAI. ses fibres vont au fond de ce conduit et pénètrent dans les canaux afférents de ROSENTHAL aboutissant au canal spiral ou elles se distribuent au ganglion de CORTI
  28. 28. Naissent en suite des fibres dendritiques qui cheminent dans les canaux afférent de ROSENTHAL puis pénètre le canal cochléaire et se distribuent aux cellules ciliées: Fibres destinées aux cellules ciliées externes Fibres destinées aux cellules spirales internes:95% des fibres du nerf cochléaire 1)Voie cochléaire périphérique
  29. 29. • Les voies afférentes: ou sensorielles Neurone de 1er ordre : corps cellulaire se trouve dans le GG de Corti • Les voies efférentes: partent des centres, c’est le faisceau olivo cochléaire de RASMUSSEN: les fibres directes: née du complexe olivaire supérieur homolatéral (1/4) les fibres croisées: du complexe olivaire controlatéral (3/4 ) Ce faisceau emprunte d’abord le tronc du nerf vestibulaire puis rejoint le nerf cochléaire au fond du CAI: 2 types de fibres: fibres destinées aux cellules ciliées externes fibres destinées aux cellules ciliées internes
  30. 30. 2) Les voies centrales: les 1er neurones prennent fin, font suite les neurones de 2ème ordre, ceux-ci pour la plus part croisent la ligne médiane à travers le corps trapézoïde et se terminent dans le complexe olivaire supérieur Le 3ème neurone remonte à travers le lemniscus latéral pour se terminer au niveau du colliculus inférieur (mésencéphale) Le 4ème neurone quitte le tronc cérébral et se rend au corps genouillé médian Le 5éme neurone va vers le lobe temporal au niveau de l’aire auditive primaire (aire 41 de BRODMAN) La projection de chaque cochlée est bilatérale à prédominance croisée
  31. 31. VIII) explorationVIII) exploration 1) clinique: mode de début de la surdité, ancienneté, antécédents personnels, familiaux, profession, notion d’acouphènes. 2) Instrumentale: acoumétrie instrumentale au diapason: Rinne, Schwabach, Weber 3) Paraclinique: audiométrie tonale liminaire, audiométrie tonale supra liminaire, potentiels évoqués auditifs, audiométrie vocale, éléctrocochléographie, impédencemétrie, réflexe stapédien, imagerie: TDM,IRM.
  32. 32. ConclusionConclusion La connaissance anatomique de la cochlée membraneuse et de sa physiologie permet de mieux cerner les pathologies qui en decoulent et de mieux maîtriser l’abord chirurgical de l’oreille interne.

×