DYSPNEES DU NOURRISSON ET DE L’ENFANTDYSPNEES DU NOURRISSON ET DE L’ENFANT
PARTICULARITES ANATOMIQUESPARTICULARITES ANATOM...
PARTICULARITES ANATOMIQUESPARTICULARITES ANATOMIQUES
PHARYNXPHARYNX
* de volume très réduit* de volume très réduit
- aplat...
SYMPTOMATOLOGIESYMPTOMATOLOGIE
DYSPNEE INSPIRATOIREDYSPNEE INSPIRATOIRE
- bradypnée- bradypnée
- parfois polypnée chez le ...
SIGNES DE GRAVITESIGNES DE GRAVITE
MODIFICATIONS DE LA RESPIRATIONMODIFICATIONS DE LA RESPIRATION
- pauses- pauses
- irrég...
BILAN CLINIQUE (1)BILAN CLINIQUE (1)
INTERROGATOIRE DE LA FAMILLEINTERROGATOIRE DE LA FAMILLE
circonstances de survenuecir...
BILAN CLINIQUE (2)BILAN CLINIQUE (2)
NASO FIBROSCOPIENASO FIBROSCOPIE
RADIOGRAPHIESRADIOGRAPHIES
- du cou et du thorax de ...
DYSPNEES SUPRA LARYNGEESDYSPNEES SUPRA LARYNGEES
NASALESNASALES
- la dyspnée cesse à l’ouverture de la bouche chez l’enfan...
DYSPNEES SUPRA LARYNGEESDYSPNEES SUPRA LARYNGEES
PHARYNGEESPHARYNGEES
NOUVEAU-NENOUVEAU-NE rétrognathierétrognathie
- Synd...
DYSPNEES INFRA LARYNGEES (TRACHEALES)DYSPNEES INFRA LARYNGEES (TRACHEALES)
DYSPNEE AUX DEUX TEMPS (1)DYSPNEE AUX DEUX TEMP...
DYSPNEES INFRA LARYNGEES (TRACHEALES)DYSPNEES INFRA LARYNGEES (TRACHEALES)
DYSPNEE AUX DEUX TEMPS (2)DYSPNEE AUX DEUX TEMP...
CORPS ETRANGERSCORPS ETRANGERS
RADIOLOGIERADIOLOGIE
- vision du corps étranger (métallique)- vision du corps étranger (mét...
DYSPNEES LARYNGEES (1)DYSPNEES LARYNGEES (1)
LARYNGITES AIGUESLARYNGITES AIGUES
NON SPECIFIQUESNON SPECIFIQUES
EPIGLOTTITE...
DYSPNEES LARYNGEES (2)DYSPNEES LARYNGEES (2)
- radio du cou de profil : épiglotte très volumineuse- radio du cou de profil...
LARYNGITE SOUS GLOTTIQUELARYNGITE SOUS GLOTTIQUE
- la plus fréquente- la plus fréquente
- enfant de 8 mois à 2 ans- enfant...
LARYNGITE STRIDULEUSELARYNGITE STRIDULEUSE
- bénigne- bénigne
- enfant de 2 à 6 ans, tousseur- enfant de 2 à 6 ans, tousse...
LARYNGITES SPECIFIQUESLARYNGITES SPECIFIQUES
CROUPCROUP
- exceptionnel- exceptionnel
- quelques enfants ne sont pas vaccin...
AUTRES CAUSES DE DYSPNEE LARYNGEEAUTRES CAUSES DE DYSPNEE LARYNGEE
CHEZ L’ENFANT (1)CHEZ L’ENFANT (1)
PAPILLOMATOSE LARYNG...
AUTRES CAUSES DE DYSPNEE LARYNGEEAUTRES CAUSES DE DYSPNEE LARYNGEE
CHEZ L’ENFANT (2)CHEZ L’ENFANT (2)
OEDEME LARYNGEOEDEME...
DYSPNEE DU NOUVEAU-NE ET DU NOURRISSONDYSPNEE DU NOUVEAU-NE ET DU NOURRISSON
ANGIOME SOUS GLOTTIQUEANGIOME SOUS GLOTTIQUE
...
STRIDOR LARYNGE CONGENITAL (1)STRIDOR LARYNGE CONGENITAL (1)
- Absence de rigidité du larynxAbsence de rigidité du larynx
...
AUTRES CAUSESAUTRES CAUSES
SPASME LARYNGESPASME LARYNGE
- 4 à 12 mois- 4 à 12 mois
- brutal- brutal
- phase de lutte, d’ap...
TRAITEMENT(1)TRAITEMENT(1)
ETIOLOGIQUEETIOLOGIQUE
MEDICALMEDICAL
- atmosphère humide- atmosphère humide
- aérosols- aéroso...
TRAITEMENT (2)TRAITEMENT (2)
CHIRURGICAL au bloc opératoire si détresse respiratoireCHIRURGICAL au bloc opératoire si détr...
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Dyspnée laryngée de l'enfant
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Dyspnée laryngée de l'enfant

540 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
540
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
83
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dyspnée laryngée de l'enfant

  1. 1. DYSPNEES DU NOURRISSON ET DE L’ENFANTDYSPNEES DU NOURRISSON ET DE L’ENFANT PARTICULARITES ANATOMIQUESPARTICULARITES ANATOMIQUES SYMPTOMATOLOGIESYMPTOMATOLOGIE SIGNES DE GRAVITESIGNES DE GRAVITE EXAMENEXAMEN DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUEDIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE dyspnées supra laryngéesdyspnées supra laryngées - nasales- nasales - pharyngées- pharyngées dyspnées infra laryngéesdyspnées infra laryngées dyspnées laryngéesdyspnées laryngées - laryngites- laryngites - autres causes chez- autres causes chez l’enfantl’enfant - nouveau-né et- nouveau-né et nourrissonnourrisson TRAITEMENTTRAITEMENT - étiologique- étiologique
  2. 2. PARTICULARITES ANATOMIQUESPARTICULARITES ANATOMIQUES PHARYNXPHARYNX * de volume très réduit* de volume très réduit - aplati de haut en bas presque horizontal- aplati de haut en bas presque horizontal - parallèle à la base du crâne- parallèle à la base du crâne - voile du palais très long et très épais descendant très bas- voile du palais très long et très épais descendant très bas fermant complètement la cavité buccale en arrièrefermant complètement la cavité buccale en arrière LARYNXLARYNX - très haut situé chez le nouveau-né (C2 - C3)- très haut situé chez le nouveau-né (C2 - C3) - de petite taille proportionnellement à l’adulte- de petite taille proportionnellement à l’adulte - épiglotte repliée sur elle-même en oméga avec des parois latérales- épiglotte repliée sur elle-même en oméga avec des parois latérales presque collées l’une à l’autrepresque collées l’une à l’autre - intubation avec de petites sondes :- intubation avec de petites sondes : 2,5 < 3 kg2,5 < 3 kg 3 entre 3 et 4 kg3 entre 3 et 4 kg 3,5 au dessus de 4 kg3,5 au dessus de 4 kg TRACHEETRACHEE - très haut située- très haut située - très courte presqu’entièrement cervicale- très courte presqu’entièrement cervicale - 5 – 6 cm de long- 5 – 6 cm de long - diamètre sagittal 6 millimètres en inspiration- diamètre sagittal 6 millimètres en inspiration
  3. 3. SYMPTOMATOLOGIESYMPTOMATOLOGIE DYSPNEE INSPIRATOIREDYSPNEE INSPIRATOIRE - bradypnée- bradypnée - parfois polypnée chez le nourrisson- parfois polypnée chez le nourrisson - aux 2 temps si trachéale- aux 2 temps si trachéale TIRAGETIRAGE - sus-sternal- sus-sternal - sus-claviculaire- sus-claviculaire - épigastrique- épigastrique CORNAGECORNAGE bruit inspiratoirebruit inspiratoire MODIFICATIONS DE LA TOUX, DU CRIMODIFICATIONS DE LA TOUX, DU CRI - cri rauque, faible ou absent : LARYNX- cri rauque, faible ou absent : LARYNX - cri nasonné ou étouffé : obstacle supra laryngé- cri nasonné ou étouffé : obstacle supra laryngé
  4. 4. SIGNES DE GRAVITESIGNES DE GRAVITE MODIFICATIONS DE LA RESPIRATIONMODIFICATIONS DE LA RESPIRATION - pauses- pauses - irrégularités- irrégularités ENCOMBREMENTENCOMBREMENT TACHYCARDIETACHYCARDIE PUISPUIS BRADYCARDIEBRADYCARDIE AGITATIONAGITATION PUISPUIS SOMNOLENCESOMNOLENCE CYANOSECYANOSE ARRET RESPIRATOIRE OU CARDIO RESPIRATOIREARRET RESPIRATOIRE OU CARDIO RESPIRATOIRE DISPARITION DE LA PHASE DE LUTTEDISPARITION DE LA PHASE DE LUTTE
  5. 5. BILAN CLINIQUE (1)BILAN CLINIQUE (1) INTERROGATOIRE DE LA FAMILLEINTERROGATOIRE DE LA FAMILLE circonstances de survenuecirconstances de survenue contexte infectieuxcontexte infectieux EXAMEN DES FOSSES NASALES DE LA CAVITE BUCCALEEXAMEN DES FOSSES NASALES DE LA CAVITE BUCCALE DU PHARYNX ET DU LARYNXDU PHARYNX ET DU LARYNX LARYNGOSCOPIE DIRECTELARYNGOSCOPIE DIRECTE - difficile- difficile - parfois dangereuse (spasme laryngé)- parfois dangereuse (spasme laryngé) - dans des conditions de bloc opératoire- dans des conditions de bloc opératoire -sinon nasofibroscopie-sinon nasofibroscopie LARYNGOSCOPIE INDIRECTELARYNGOSCOPIE INDIRECTE - au miroir- au miroir - possible dès l’age de 5-6 ans- possible dès l’age de 5-6 ans IOIO
  6. 6. BILAN CLINIQUE (2)BILAN CLINIQUE (2) NASO FIBROSCOPIENASO FIBROSCOPIE RADIOGRAPHIESRADIOGRAPHIES - du cou et du thorax de face et de profil- du cou et du thorax de face et de profil - avec des rayons peu pénétrants- avec des rayons peu pénétrants - bien voir- bien voir * l’épiglotte* l’épiglotte * la paroi pharyngée postérieure* la paroi pharyngée postérieure * la base de langue* la base de langue * la sous glotte* la sous glotte ENDOSCOPIEENDOSCOPIE - soit tube rigide sous AG (bloc, matériel adapté)- soit tube rigide sous AG (bloc, matériel adapté) - soit nasofibroscopie sous AL +++- soit nasofibroscopie sous AL +++
  7. 7. DYSPNEES SUPRA LARYNGEESDYSPNEES SUPRA LARYNGEES NASALESNASALES - la dyspnée cesse à l’ouverture de la bouche chez l’enfant ou lors des cris- la dyspnée cesse à l’ouverture de la bouche chez l’enfant ou lors des cris chez le nourrisson.chez le nourrisson. - chez le nouveau-né ATRESIE DES CHOANES- chez le nouveau-né ATRESIE DES CHOANES * passage de sondes dans le nez* passage de sondes dans le nez * radio avec produit opaque* radio avec produit opaque * fibroscopie ou optique rigide* fibroscopie ou optique rigide * formes osseuses et membraneuses* formes osseuses et membraneuses * traitement :* traitement : . Laser ( membraneuse). Laser ( membraneuse) . Calibrage par sonde après rupture de l’atrésie. Calibrage par sonde après rupture de l’atrésie . Intervention secondaire par voie. Intervention secondaire par voie palatine possiblepalatine possible SYNECHIE DE CLOISONSYNECHIE DE CLOISON TUMEUR CONGENITALETUMEUR CONGENITALE - tératome- tératome - méningoencéphalocèle- méningoencéphalocèle - chez le nourrisson- chez le nourrisson * rhinite* rhinite * adénoïdite* adénoïdite
  8. 8. DYSPNEES SUPRA LARYNGEESDYSPNEES SUPRA LARYNGEES PHARYNGEESPHARYNGEES NOUVEAU-NENOUVEAU-NE rétrognathierétrognathie - Syndrome de Pierre ROBIN- Syndrome de Pierre ROBIN fente palatinefente palatine glossoptoseglossoptose - Tumeur de base de langue- Tumeur de base de langue * lymphangiome* lymphangiome * thyroïde linguale* thyroïde linguale NOURRISSON et ENFANT : Abcès rétropharyngienNOURRISSON et ENFANT : Abcès rétropharyngien - syndrome infectieux majeur- syndrome infectieux majeur - voix de « canard »- voix de « canard » - bombement de la paroi pharyngée postérieure- bombement de la paroi pharyngée postérieure - épaississement et bombement sur le cou de profil- épaississement et bombement sur le cou de profil avec rayons peu pénétrantsavec rayons peu pénétrants
  9. 9. DYSPNEES INFRA LARYNGEES (TRACHEALES)DYSPNEES INFRA LARYNGEES (TRACHEALES) DYSPNEE AUX DEUX TEMPS (1)DYSPNEE AUX DEUX TEMPS (1) TRACHEOMALACIESTRACHEOMALACIES COMPRESSION EXTRINSEQUECOMPRESSION EXTRINSEQUE - thymus- thymus - thyroïde- thyroïde - lymphangiome kystique- lymphangiome kystique - arcs aortiques anormaux- arcs aortiques anormaux (radio de l’œsophage,(radio de l’œsophage, panendoscopie, angiographies)panendoscopie, angiographies)
  10. 10. DYSPNEES INFRA LARYNGEES (TRACHEALES)DYSPNEES INFRA LARYNGEES (TRACHEALES) DYSPNEE AUX DEUX TEMPS (2)DYSPNEE AUX DEUX TEMPS (2) CORPS ETRANGERS +++CORPS ETRANGERS +++ enfant de 1 à 4 ansenfant de 1 à 4 ans EVOLUTION EN TROIS PHASESEVOLUTION EN TROIS PHASES - Syndrome de pénétration : très fugace- Syndrome de pénétration : très fugace * spasme asphyxique* spasme asphyxique * tous expulsive incessante* tous expulsive incessante * angoisse* angoisse * cyanose* cyanose - Deuxième phase : muette- Deuxième phase : muette * enclavement dans une bronche souche (* enclavement dans une bronche souche (droitedroite )) * disparition de tous les signes* disparition de tous les signes * 3 – 4 jours* 3 – 4 jours - Troisième phase : complications bronchopulmonaires- Troisième phase : complications bronchopulmonaires * bronchopneumopathies* bronchopneumopathies * syndromes toxi infectieux (* syndromes toxi infectieux (végétaux)végétaux)
  11. 11. CORPS ETRANGERSCORPS ETRANGERS RADIOLOGIERADIOLOGIE - vision du corps étranger (métallique)- vision du corps étranger (métallique) - atélectasie pulmonaire partielle- atélectasie pulmonaire partielle - emphysème localisé (phénomène de clapet)- emphysème localisé (phénomène de clapet) - image thoracique normale le plus souvent- image thoracique normale le plus souvent BILAN ENDOSCOPIQUE SI SUSPICIONBILAN ENDOSCOPIQUE SI SUSPICION EXTRACTION SOUS ANESTHESIE GENERALE ET VENTILATIONEXTRACTION SOUS ANESTHESIE GENERALE ET VENTILATION SPONTANEE AU BRONCHOSCOPE RIGIDESPONTANEE AU BRONCHOSCOPE RIGIDE TRAITEMENT de COMPLEMENTTRAITEMENT de COMPLEMENT - antibiotiques- antibiotiques - aérosols- aérosols - corticoïdes- corticoïdes
  12. 12. DYSPNEES LARYNGEES (1)DYSPNEES LARYNGEES (1) LARYNGITES AIGUESLARYNGITES AIGUES NON SPECIFIQUESNON SPECIFIQUES EPIGLOTTITE AIGUEEPIGLOTTITE AIGUE - la moins fréquente- la moins fréquente - œdème de l’épiglotte- œdème de l’épiglotte - haemophilus- haemophilus - enfant de 1 à 4 ans- enfant de 1 à 4 ans - survenue brutale avec tableau infectieux important,- survenue brutale avec tableau infectieux important, avec dyspnée laryngée, dysphagie douloureuse,avec dyspnée laryngée, dysphagie douloureuse, hypersialorrhée.hypersialorrhée. - enfant assis dans son lit- enfant assis dans son lit
  13. 13. DYSPNEES LARYNGEES (2)DYSPNEES LARYNGEES (2) - radio du cou de profil : épiglotte très volumineuse- radio du cou de profil : épiglotte très volumineuse - traitement d’urgence en hospitalisation- traitement d’urgence en hospitalisation * antibiotique* antibiotique * corticoïdes* corticoïdes * aérosols* aérosols - si aggravation : intubation en urgence- si aggravation : intubation en urgence * difficile* difficile * enfant semi-assis* enfant semi-assis * risque d’arrêt cardio-respiratoire lors du passage à* risque d’arrêt cardio-respiratoire lors du passage à la position allongéela position allongée - évolution favorable sous traitement- évolution favorable sous traitement - ne récidive pas- ne récidive pas
  14. 14. LARYNGITE SOUS GLOTTIQUELARYNGITE SOUS GLOTTIQUE - la plus fréquente- la plus fréquente - enfant de 8 mois à 2 ans- enfant de 8 mois à 2 ans - après un épisode « grippal »- après un épisode « grippal » - s’installe en quelques heures- s’installe en quelques heures - altération de l’état général avec syndrome infectieux- altération de l’état général avec syndrome infectieux netnet - notion d’épidémie- notion d’épidémie - radio de face rétrécissement sous glottique avec- radio de face rétrécissement sous glottique avec aspect biconvexeaspect biconvexe - laryngoscopie difficile : œdème sous glottique- laryngoscopie difficile : œdème sous glottique concentrique (concentrique (thérapeutiquethérapeutique dans les formes graves permettant l’intubation etdans les formes graves permettant l’intubation et l’aspiration de sécrétionsl’aspiration de sécrétions laryngées et trachéales)laryngées et trachéales) - le plus souvent traitement médical suffisant- le plus souvent traitement médical suffisant ** antibiotiquesantibiotiques ** corticoïdescorticoïdes
  15. 15. LARYNGITE STRIDULEUSELARYNGITE STRIDULEUSE - bénigne- bénigne - enfant de 2 à 6 ans, tousseur- enfant de 2 à 6 ans, tousseur - survenue brutale au début de la nuit- survenue brutale au début de la nuit - dyspnée intense avec angoisse- dyspnée intense avec angoisse - disparition des signes en 1 à 2 heures- disparition des signes en 1 à 2 heures - récidives possibles- récidives possibles Diagnostic :Diagnostic : - notion de rhinopharyngite- notion de rhinopharyngite - début brutal et évolution favorable- début brutal et évolution favorable Traitement :Traitement : - humidification, corticoïdes, adénoïdectomie- humidification, corticoïdes, adénoïdectomie
  16. 16. LARYNGITES SPECIFIQUESLARYNGITES SPECIFIQUES CROUPCROUP - exceptionnel- exceptionnel - quelques enfants ne sont pas vaccinés- quelques enfants ne sont pas vaccinés - toux rauque- toux rauque - dyspnée avec quintes de toux- dyspnée avec quintes de toux - laryngoscopie :- laryngoscopie : fausses membranesfausses membranes prélèvement bactériologiqueprélèvement bactériologique - traitement :- traitement : ** aspirationaspiration ** sérothérapiesérothérapie ** anatoxineanatoxine AUTRES MALADIES INFECTIEUSESAUTRES MALADIES INFECTIEUSES Rougeole, Typhoïde, Varicelle, Scarlatine, CoquelucheRougeole, Typhoïde, Varicelle, Scarlatine, Coqueluche
  17. 17. AUTRES CAUSES DE DYSPNEE LARYNGEEAUTRES CAUSES DE DYSPNEE LARYNGEE CHEZ L’ENFANT (1)CHEZ L’ENFANT (1) PAPILLOMATOSE LARYNGEEPAPILLOMATOSE LARYNGEE - enfant de 2 à 7 ans- enfant de 2 à 7 ans - dysphonie puis dyspnée- dysphonie puis dyspnée - fibroscopie ou endoscopie- fibroscopie ou endoscopie végétations muriformes en grappes sur les cordes vocalesvégétations muriformes en grappes sur les cordes vocales et le larynxet le larynx - évolution capricieuse- évolution capricieuse - récidives fréquentes- récidives fréquentes - arrêt de l’évolution à la puberté- arrêt de l’évolution à la puberté TRAITEMENTTRAITEMENT *exérèse laser+++*exérèse laser+++ *autovaccination*autovaccination *éviter la trachéotomie*éviter la trachéotomie
  18. 18. AUTRES CAUSES DE DYSPNEE LARYNGEEAUTRES CAUSES DE DYSPNEE LARYNGEE CHEZ L’ENFANT (2)CHEZ L’ENFANT (2) OEDEME LARYNGEOEDEME LARYNGE - inhalation de caustique- inhalation de caustique - piqûre d’insecte- piqûre d’insecte - œdème angioneurotique (très rare)- œdème angioneurotique (très rare) TRAUMATISMESTRAUMATISMES - iatrogènes après intubation- iatrogènes après intubation - dyspnée laryngée ou trachéale secondaire- dyspnée laryngée ou trachéale secondaire - diagnostic :- diagnostic : radio + endoscopieradio + endoscopie - traitement : dilatation au tube rigide, laser, chirurgie laryngée- traitement : dilatation au tube rigide, laser, chirurgie laryngée (ampliation)(ampliation) PARALYSIES LARYNGEESPARALYSIES LARYNGEES - infections- infections - polio. – tétanos- polio. – tétanos - méningoencéphalites- méningoencéphalites
  19. 19. DYSPNEE DU NOUVEAU-NE ET DU NOURRISSONDYSPNEE DU NOUVEAU-NE ET DU NOURRISSON ANGIOME SOUS GLOTTIQUEANGIOME SOUS GLOTTIQUE - entre 1 et 4 mois- entre 1 et 4 mois - associé à des angiomes cutanés (3/4 des cas)- associé à des angiomes cutanés (3/4 des cas) - 2 filles pour 1 garçon- 2 filles pour 1 garçon - Diagnostic :- Diagnostic : * radio de face – sténose sous glottique prédominant à gauche* radio de face – sténose sous glottique prédominant à gauche * fibroscopie – sténose sous glottique sous une muqueuse* fibroscopie – sténose sous glottique sous une muqueuse normale – tuméfaction molle dépressiblenormale – tuméfaction molle dépressible - Traitement :- Traitement : * infections rhinopharyngées (poussée ou œdème)* infections rhinopharyngées (poussée ou œdème) * aggravation : corticoïdes, voire intubation de quelques* aggravation : corticoïdes, voire intubation de quelques joursjours * attendre l’involution spontanée qui se produit entre 1 an et 3* attendre l’involution spontanée qui se produit entre 1 an et 3 ansans * sinon : laser - intervention* sinon : laser - intervention
  20. 20. STRIDOR LARYNGE CONGENITAL (1)STRIDOR LARYNGE CONGENITAL (1) - Absence de rigidité du larynxAbsence de rigidité du larynx - Malformation laryngée la plus fréquenteMalformation laryngée la plus fréquente (3/4 des cas)(3/4 des cas) - Bruit inspiratoire avec parfois dyspnéeBruit inspiratoire avec parfois dyspnée - Apparaît quelques jours ou quelques semaines après la naissanceApparaît quelques jours ou quelques semaines après la naissance - Aggravation jusqu’à l’âge de 6 mois, puis stabilisation et régressionAggravation jusqu’à l’âge de 6 mois, puis stabilisation et régression en 12 et 18 moisen 12 et 18 mois - Diagnostic :Diagnostic : fibroscopie laryngoscopie directefibroscopie laryngoscopie directe * épiglotte* épiglotte * aryténoïdes* aryténoïdes * tout le larynx bascule dans la lumière glottique à* tout le larynx bascule dans la lumière glottique à l’inspirationl’inspiration - Traitement :Traitement : attendreattendre formes graves : laserformes graves : laser AUTRES MALFORMATIONS : exceptionnellesAUTRES MALFORMATIONS : exceptionnelles - Palmures, diaphragmes sous glottiquesPalmures, diaphragmes sous glottiques - AtrésieAtrésie - Diasthème laryngéDiasthème laryngé - Fistules œsotrachéalesFistules œsotrachéales DIAGNOSTIC : endoscopieDIAGNOSTIC : endoscopie
  21. 21. AUTRES CAUSESAUTRES CAUSES SPASME LARYNGESPASME LARYNGE - 4 à 12 mois- 4 à 12 mois - brutal- brutal - phase de lutte, d’apnée puis rétablissement- phase de lutte, d’apnée puis rétablissement - infection de voisinage- infection de voisinage PARALYSIES LARYNGEESPARALYSIES LARYNGEES - dyspnée si bilatérale- dyspnée si bilatérale - traumatisme obstétrical- traumatisme obstétrical - atteinte du SNC (anoxie, myéloméningocèles)- atteinte du SNC (anoxie, myéloméningocèles)
  22. 22. TRAITEMENT(1)TRAITEMENT(1) ETIOLOGIQUEETIOLOGIQUE MEDICALMEDICAL - atmosphère humide- atmosphère humide - aérosols- aérosols * vaso constricteurs* vaso constricteurs * mucolytiques* mucolytiques * corticoïdes* corticoïdes - oxygénothérapie- oxygénothérapie - antibiotiques- antibiotiques * à large spectre* à large spectre * injectables* injectables - corticoïdes par voie parentérale (IM, IV) 2 mg/kg de- corticoïdes par voie parentérale (IM, IV) 2 mg/kg de DexamethasoneDexamethasone - réanimation : équilibre acidobasique- réanimation : équilibre acidobasique hydratationhydratation
  23. 23. TRAITEMENT (2)TRAITEMENT (2) CHIRURGICAL au bloc opératoire si détresse respiratoireCHIRURGICAL au bloc opératoire si détresse respiratoire INTUBATION NASO TRACHEALEINTUBATION NASO TRACHEALE - sous AG et ventilation spontanée + A.L. de la glotte- sous AG et ventilation spontanée + A.L. de la glotte - sonde sans ballonnet adaptée au calibre du larynx- sonde sans ballonnet adaptée au calibre du larynx - la plus courte possible (éviter les sténoses)- la plus courte possible (éviter les sténoses) - humidification, aspiration, parfois ventilation assistée- humidification, aspiration, parfois ventilation assistée Rarement TRACHEOTOMIE :Rarement TRACHEOTOMIE : *obstacle infranchissable au niveau du larynx*obstacle infranchissable au niveau du larynx *avec intubation impossible*avec intubation impossible *Atrésie, corps étranger laryngé…*Atrésie, corps étranger laryngé…

×