CAT devant une
épistaxis
Définir
• Il s’agit d’un écoulement sanglant
extériorisé par le nez…
• C’est l’urgence la plus fréquente en ORL
Comprendre
• Riche
vascularisation
• 2 systèmes
artériels:
- CE→ AMI+AF
- CI → AE
Comprendre
• Anastomoses+++:
= Zone de
Kisselbach : tache
vasculaire → cause
de la majorité des
épistaxis.
Reconnaître:
• En général facile…
• Soit écoulement de sang rouge unilatéral
en goutte à goutte.
• Soit hémorragie abondan...
• Examen de l’oropharynx+++
Diagnostic
• La quantité de sang émise est sujette à
des erreurs d’appréciation (surestimée).
Schématiquement
• Épistaxis ...
Épistaxis bénigne
• Écoulement peu abondant se faisant
goutte à goutte par une narine
Épistaxis grave
• Écoulement abondant voir massif.
• Parfois moins abondant mais répétée +++
• Dans tout les cas:
• Un interrogatoire +++
• Un examen ORL
• Un examen général
interrogatoire
• Age.
• Antécédents.
• Début et mode de survenue.
• Quantité approximative de sang perdu.
• Traitements dé...
Examen ORL
• Rhinoscopie antérieur (après évacuation
des caillots): tenter de visualiser le siège.
• Examen de l’oropharyn...
Examen général
• Retentissement de la spoliation sanguine,
pâleur du patient, sueurs, tachycardie,
hypotension…
Critères d ’hospitalisation
- âge avancé
- tares susceptible de décompenser
- maladies hémorragiques ou patient
sous ATC
-...
Diagnostic étiologique
• Épistaxis d’origine locale
• Épistaxis de cause générale
Épistaxis d’origine locale
1. Infection et inflammation aigue ou
chronique (rhinite allergique,
vasomotrice).
2. Corps étr...
5. Tumeurs malignes:
 esthésioneuroblastome.
 adénocarcinome des travailleurs de bois.
 granulome malin de la face et m...
Épistaxis de cause générale
1. Hyper tension artérielle
2. Insuffisance hépatique
3. Maladies cardio vasculaire sous
antic...
Épistaxis essentielle
• Aucune étiologie
n’est retrouvée 
fragilité des
vaisseaux au
niveau de la tache
vasculaire.
Traitement
• Hémostase locale
• Hémostase régionale
• Traitement étiologique
Hémostase locale
• La compression bidigitale +++
• stoppe la plupart des hémorragies
antérieures
A éviter…
Tamponnement antérieur
Tamponnement antérieur
• Utiliser une mèche
résorbable si patient
sous ATC ou + maladie
hémorragique, une
mèche grasse pou...
Tamponnement antérieur
• Laisser 48 à 72h s/ ATB.
• A l’ablation de la
mèche, le bilan
étiologique débute +++
• Un TA bien...
Tamponnement postérieur
• Épistaxis haute et
post après échec TA
serré .
• Geste DLR :
prémédication+++
parfois sous AG
• ...
Cautérisation
• Pince bipolaire
• Procédé chimique (nitrate d’argent)
• Photocoagulation au laser KTP
Hémostase régionale
• Ligature de l’artère maxillaire interne
• Ligature de l’artère sphénopalatine
• Ligature des artères...
Embolisation artérielle
Traitement étiologique
• Traitement substitutif : sulfate de
protamine, vitamine K, antifibrinolytique,
PPSB (facteur VII)...
Stratégie à adopter
A retenir
 On peut mourir d’une épistaxis.
 Toute épistaxis impose la recherche
d’une cause.
 Toute épistaxis survenant...
Epistaxis
Epistaxis
Epistaxis
Epistaxis
Epistaxis
Epistaxis
Epistaxis
Epistaxis
Epistaxis
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Epistaxis

962 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
962
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Epistaxis

  1. 1. CAT devant une épistaxis
  2. 2. Définir • Il s’agit d’un écoulement sanglant extériorisé par le nez… • C’est l’urgence la plus fréquente en ORL
  3. 3. Comprendre • Riche vascularisation • 2 systèmes artériels: - CE→ AMI+AF - CI → AE
  4. 4. Comprendre • Anastomoses+++: = Zone de Kisselbach : tache vasculaire → cause de la majorité des épistaxis.
  5. 5. Reconnaître: • En général facile… • Soit écoulement de sang rouge unilatéral en goutte à goutte. • Soit hémorragie abondante par les 2 fosses nasales ,par la bouche avec parfois vomissements (dgc différentiel hématémèse). Rarement,hémorragie postérieure déglutie--> hématémèse,méléna
  6. 6. • Examen de l’oropharynx+++
  7. 7. Diagnostic • La quantité de sang émise est sujette à des erreurs d’appréciation (surestimée). Schématiquement • Épistaxis bénigne Épistaxis grave É
  8. 8. Épistaxis bénigne • Écoulement peu abondant se faisant goutte à goutte par une narine
  9. 9. Épistaxis grave • Écoulement abondant voir massif. • Parfois moins abondant mais répétée +++
  10. 10. • Dans tout les cas: • Un interrogatoire +++ • Un examen ORL • Un examen général
  11. 11. interrogatoire • Age. • Antécédents. • Début et mode de survenue. • Quantité approximative de sang perdu. • Traitements déjà effectués
  12. 12. Examen ORL • Rhinoscopie antérieur (après évacuation des caillots): tenter de visualiser le siège. • Examen de l’oropharynx : écoulement postérieur
  13. 13. Examen général • Retentissement de la spoliation sanguine, pâleur du patient, sueurs, tachycardie, hypotension…
  14. 14. Critères d ’hospitalisation - âge avancé - tares susceptible de décompenser - maladies hémorragiques ou patient sous ATC - patient multitraiter ( échec du T.A )
  15. 15. Diagnostic étiologique • Épistaxis d’origine locale • Épistaxis de cause générale
  16. 16. Épistaxis d’origine locale 1. Infection et inflammation aigue ou chronique (rhinite allergique, vasomotrice). 2. Corps étranger. 3. Traumatisme, chirurgie naso sinusienne, intubation nasale. 4. Tumeurs bénignes:  fibrome naso pharyngien  angiofibrome de la cloison
  17. 17. 5. Tumeurs malignes:  esthésioneuroblastome.  adénocarcinome des travailleurs de bois.  granulome malin de la face et maladie de Wegener.  UCNT (tumeurs du cavum).
  18. 18. Épistaxis de cause générale 1. Hyper tension artérielle 2. Insuffisance hépatique 3. Maladies cardio vasculaire sous anticoagulants. 4. Troubles de l’hémostase vasculaire: maladie de RENDU-OSLER 5. Perturbation du temps plaquettaire: PTI, Willebrand, Glanzman 6. Perturbation de la coagulation: hémophilie
  19. 19. Épistaxis essentielle • Aucune étiologie n’est retrouvée  fragilité des vaisseaux au niveau de la tache vasculaire.
  20. 20. Traitement • Hémostase locale • Hémostase régionale • Traitement étiologique
  21. 21. Hémostase locale • La compression bidigitale +++ • stoppe la plupart des hémorragies antérieures
  22. 22. A éviter…
  23. 23. Tamponnement antérieur
  24. 24. Tamponnement antérieur • Utiliser une mèche résorbable si patient sous ATC ou + maladie hémorragique, une mèche grasse pour les autres cas. • Doit être bilatérale. • Contrôler ll’efficacité par l’examen de la paroi post oropharynx +++ • .
  25. 25. Tamponnement antérieur • Laisser 48 à 72h s/ ATB. • A l’ablation de la mèche, le bilan étiologique débute +++ • Un TA bien fait suffit pour juguler la plupart des épistaxis
  26. 26. Tamponnement postérieur • Épistaxis haute et post après échec TA serré . • Geste DLR : prémédication+++ parfois sous AG • 48 – 72H s/ ATB
  27. 27. Cautérisation • Pince bipolaire • Procédé chimique (nitrate d’argent) • Photocoagulation au laser KTP
  28. 28. Hémostase régionale • Ligature de l’artère maxillaire interne • Ligature de l’artère sphénopalatine • Ligature des artères ethmoïdale antérieure et postérieure
  29. 29. Embolisation artérielle
  30. 30. Traitement étiologique • Traitement substitutif : sulfate de protamine, vitamine K, antifibrinolytique, PPSB (facteur VII), plaquettes. • Transfusion de sang
  31. 31. Stratégie à adopter
  32. 32. A retenir  On peut mourir d’une épistaxis.  Toute épistaxis impose la recherche d’une cause.  Toute épistaxis survenant dans les heures qui suivent un traumatisme doit entraîner une hospitalisation.

×