Examen vestibulaireExamen vestibulaire
clinique et instrumentalclinique et instrumental
Le planLe plan
 introduction:introduction:
 Rappel anatomique Rappel anatomique 
III.III. Examen clinique ;Examen cliniq...
I.I. introduction:introduction:
L’examen vestibulaire comprend 2 parties:L’examen vestibulaire comprend 2 parties:
*la rec...
II.II. Rappel anatomiqueRappel anatomique : :
_ l’organe de l’équilibre est constitué par le labyrinthe post qui_ l’organe...
III.III. Examen clinique ;Examen clinique ;
1 interrogatoire1 interrogatoire -Sensation vertigineuse :-Sensation vertigine...
*facteurs déclenchants *facteurs déclenchants : mouvement de la tête: mouvement de la tête
_ changement de position_ chang...
B_ examen de fonctionB_ examen de fonction vestibulooculaire(nystagmus)vestibulooculaire(nystagmus)
Définition Définition ...
Type du nystagmus :Type du nystagmus :
1 _N. spontané 1 _N. spontané :se recherche sur un sujet immobile,tête:se recherche...
22__ N. provoqué (de position) N. provoqué (de position) :se recherche par:se recherche par
Manoeuvre de hallpickeManoeuvr...
Recherche d’un N .d’origine cervicaleRecherche d’un N .d’origine cervicale : :
(manœuvre de torsion du tronc sans déplacem...
NB. on distingue :NB. on distingue :
N .de position d’origine périphérique ;N .de position d’origine périphérique ;
_temps...
C).examen de l’équilibre postural(fonction vestibulospinale)C).examen de l’équilibre postural(fonction vestibulospinale)
1...
2) manœuvre de piétinement aveugle  :2) manœuvre de piétinement aveugle  :
Le sujet tend les bras en avant et piétine sur ...
3) manœuvre de marche aveugle de BABINSKI WEILL3) manœuvre de marche aveugle de BABINSKI WEILL
Plus sensible que les précé...
4)manœuvre des index :4)manœuvre des index :
On demande sujet de tendre les index et de garder laOn demande sujet de tendr...
 Autres examens:Autres examens:
 Ex otologique :otoscope , acoumétrieEx otologique :otoscope , acoumétrie
 Ex neurologi...
IV.IV. les examens complémentairesles examens complémentaires
Le bilan complémentaire d’exploration d’un vertige comprendL...
techniquetechnique: le sujet est en décubitus dorsal,tête et tronc relevés de: le sujet est en décubitus dorsal,tête et tr...
RésultatsRésultats : on note la direction,le sens et le nombre de secousses : on note la direction,le sens et le nombre de...
Epreuve unilatéraleEpreuve unilatérale
Résultats normauxRésultats normaux : le nystagmus bat du coté de l’oreille : le nys...
Epreuve bilatéraleEpreuve bilatérale
Stimulation des 02 oreilles aux températures classiquesStimulation des 02 oreilles au...
Ainsi :Ainsi :
4 critères permettent d’évoquer un syndrome4 critères permettent d’évoquer un syndrome
vestibulaire central...
B)ElectronystagmographieB)Electronystagmographie
C’est l’enregistrement graphique des mouvementsC’est l’enregistrement gra...
C)autres examens complémentairesC)autres examens complémentaires
_PEA si surdité de perception_PEA si surdité de perceptio...
V.V. CONCLUSIONCONCLUSION
Au terme de se bilan clinique et paraclinique ,il faut retenir :Au terme de se bilan clinique et...
Examen vestibulaire
Examen vestibulaire
Examen vestibulaire
Examen vestibulaire
Examen vestibulaire
Examen vestibulaire
Examen vestibulaire
Examen vestibulaire
Examen vestibulaire
Examen vestibulaire
Examen vestibulaire
Examen vestibulaire
Examen vestibulaire
Examen vestibulaire
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Examen vestibulaire

769 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
769
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Examen vestibulaire

  1. 1. Examen vestibulaireExamen vestibulaire clinique et instrumentalclinique et instrumental
  2. 2. Le planLe plan  introduction:introduction:  Rappel anatomique Rappel anatomique  III.III. Examen clinique ;Examen clinique ; A_A_ interrogatoireinterrogatoire B_ examen de fonction vestibulooculaire(nystagmus)B_ examen de fonction vestibulooculaire(nystagmus) C- examen de l’équilibre postural(fonction vestibulospinale)C- examen de l’équilibre postural(fonction vestibulospinale) d- autres examensd- autres examens IV.IV. les examens complémentairesles examens complémentaires A)épreuve calorique calibrée :A)épreuve calorique calibrée : B)ElectronystagmographieB)Electronystagmographie C)autres examens complémentairesC)autres examens complémentaires V.V. CONCLUSIONCONCLUSION
  3. 3. I.I. introduction:introduction: L’examen vestibulaire comprend 2 parties:L’examen vestibulaire comprend 2 parties: *la recherche de signes vestibulaire spontanés*la recherche de signes vestibulaire spontanés *l’étude des signes provoqués*l’étude des signes provoqués
  4. 4. II.II. Rappel anatomiqueRappel anatomique : : _ l’organe de l’équilibre est constitué par le labyrinthe post qui_ l’organe de l’équilibre est constitué par le labyrinthe post qui comprend :comprend : _ 1.le vestibule: utricule et saccule et leur unité fonctionnelle_ 1.le vestibule: utricule et saccule et leur unité fonctionnelle les maculeles macule _2.les_2.les CSC et leur unité fonctionnelle les crêtes ampullairesCSC et leur unité fonctionnelle les crêtes ampullaires _a partir des ces récepteurs maculaires et des crêtes ampullaire_a partir des ces récepteurs maculaires et des crêtes ampullaire partent des filets nerveux qui se regroupe en N vestibulairepartent des filets nerveux qui se regroupe en N vestibulaire qui s’associe au N cochléaire pour former le 8 eme pairequi s’associe au N cochléaire pour former le 8 eme paire crânien qui parcourt le CAI puis l’espace pontocérébelleuxcrânien qui parcourt le CAI puis l’espace pontocérébelleux puis la zone bulboprotubérantiellepuis la zone bulboprotubérantielle _a ce niveau,différentes connexions s’établissent :_a ce niveau,différentes connexions s’établissent : _les N oculomoteurs = nystagmus_les N oculomoteurs = nystagmus _les cornes motrices de la ME = déviation segmentaire_les cornes motrices de la ME = déviation segmentaire _les centres neurovégétatifs = nausées, vomissement_les centres neurovégétatifs = nausées, vomissement _les centre réticulaire ,le cervelet,les centre vestibulaire_les centre réticulaire ,le cervelet,les centre vestibulaire thalamique et le cortex temporal celle-ci permettant lathalamique et le cortex temporal celle-ci permettant la sensation consciente de vertige.sensation consciente de vertige.
  5. 5. III.III. Examen clinique ;Examen clinique ; 1 interrogatoire1 interrogatoire -Sensation vertigineuse :-Sensation vertigineuse : Type de vertige Type de vertige ;_V .rotatoire;_V .rotatoire _V .non rotatoire (déplacement latéral_V .non rotatoire (déplacement latéral ,antéropost ou,antéropost ou vertical)vertical) Modalités de vertige :Modalités de vertige : *caractères du vertige :*caractères du vertige : __ V. paroxystique ; _ date de débutV. paroxystique ; _ date de début _nombre de crises_nombre de crises _évolution de l’intensité_évolution de l’intensité _V. a début brutal qui diminué progressivement au fil_V. a début brutal qui diminué progressivement au fil des joursdes jours
  6. 6. *facteurs déclenchants *facteurs déclenchants : mouvement de la tête: mouvement de la tête _ changement de position_ changement de position _période menstruelle_période menstruelle *circonstances de début *circonstances de début :_ traum crânien ou cervical:_ traum crânien ou cervical _épisode grippal (névrite)_épisode grippal (névrite) _ TRT médical (aminoside,quinine)_ TRT médical (aminoside,quinine) _ intervention chirurgical_ intervention chirurgical _ alitement prolongé (V .paroxystique_ alitement prolongé (V .paroxystique bénin)bénin) *signes d’accompagnement :*signes d’accompagnement : 1_otologique : hypoacousie,acouphène ,otorrhée,otalgie1_otologique : hypoacousie,acouphène ,otorrhée,otalgie 2_neurologique : céphalées,PFP,sd pyramidal,sd2_neurologique : céphalées,PFP,sd pyramidal,sd cérébelleuxcérébelleux 3_végétatifs :nausées ,vomissement ,sueur,pâleur3_végétatifs :nausées ,vomissement ,sueur,pâleur 4_cervicaux :algie cervicocrânienne ou cervicobrachiale4_cervicaux :algie cervicocrânienne ou cervicobrachiale
  7. 7. B_ examen de fonctionB_ examen de fonction vestibulooculaire(nystagmus)vestibulooculaire(nystagmus) Définition Définition :mouvements oculaires anormaux,involontaire des 2 yeux avec une:mouvements oculaires anormaux,involontaire des 2 yeux avec une composante lente et une composante rapide. Ilcomposante lente et une composante rapide. Il est a différencier :est a différencier : _du N .physiologique du nourrisson_du N .physiologique du nourrisson _du N. des affection oculaire chronique_du N. des affection oculaire chronique _du N. congénital_du N. congénital _du N. physiologique de regard extrême chez le sujet NL_du N. physiologique de regard extrême chez le sujet NL Caractères du nystagmus :Caractères du nystagmus : _direction : horizontale,verticale ,rotatoire ou mixte_direction : horizontale,verticale ,rotatoire ou mixte _sens :celui de composante rapide_sens :celui de composante rapide _intensité :évaluée par la fqce (nombre de secousses /30 sec)_intensité :évaluée par la fqce (nombre de secousses /30 sec)
  8. 8. Type du nystagmus :Type du nystagmus : 1 _N. spontané 1 _N. spontané :se recherche sur un sujet immobile,tête:se recherche sur un sujet immobile,tête droite,regardant de face avec fixation puis sans fixation adroite,regardant de face avec fixation puis sans fixation a l’aide des lunettes de FRENZEL,on observe les mouvementsl’aide des lunettes de FRENZEL,on observe les mouvements oculaires dans le regard latéral a droite,a gauche,en haut puisoculaires dans le regard latéral a droite,a gauche,en haut puis en bas sans dépasser 30-40 d’excentrationen bas sans dépasser 30-40 d’excentration N. d’origine périphérique :N. d’origine périphérique : _diminué ou aboli par la fixation oculaire_diminué ou aboli par la fixation oculaire _ne change pas de sens avec le déplacement du regard_ne change pas de sens avec le déplacement du regard _sa frq qui augmente quand le sujet regarde du coté de la_sa frq qui augmente quand le sujet regarde du coté de la secousse rapidesecousse rapide _ il est unidirectionnel ,jamais vertical_ il est unidirectionnel ,jamais vertical N .d’origine centrale :N .d’origine centrale : _augmenté par la fixation oculaire_augmenté par la fixation oculaire _un gaze nystagmus (signe une atteinte cérébelleuse)le_un gaze nystagmus (signe une atteinte cérébelleuse)le nystagmus bat du coté denystagmus bat du coté de
  9. 9. 22__ N. provoqué (de position) N. provoqué (de position) :se recherche par:se recherche par Manoeuvre de hallpickeManoeuvre de hallpicke :sujet assis sur le divan,est rapidement :sujet assis sur le divan,est rapidement basculé en décubitus latéral,les yeux ouverts dans le regard debasculé en décubitus latéral,les yeux ouverts dans le regard de face(NL pas vertige ni nystagmus)face(NL pas vertige ni nystagmus) Cette manœuvre peut déclencher un nystagmus et un vertigeCette manœuvre peut déclencher un nystagmus et un vertige durant moins de 20sec qui peuvent réapparaître lors de la remisedurant moins de 20sec qui peuvent réapparaître lors de la remise du sujet en position initiale= évoque un vertige positionnel bénindu sujet en position initiale= évoque un vertige positionnel bénin
  10. 10. Recherche d’un N .d’origine cervicaleRecherche d’un N .d’origine cervicale : : (manœuvre de torsion du tronc sans déplacement de la(manœuvre de torsion du tronc sans déplacement de la tête) :sujet assis sur un tabouret,portant des lunette de frenzeltête) :sujet assis sur un tabouret,portant des lunette de frenzel yeux ouverts dans le regard de face,pendant qu’on garde la têteyeux ouverts dans le regard de face,pendant qu’on garde la tête du sujet immobile,on provoque une torsion de tronc de 60°du sujet immobile,on provoque une torsion de tronc de 60° pendant 20 secpendant 20 sec La persistance du nystagmus a l’arrêt du mouvement estLa persistance du nystagmus a l’arrêt du mouvement est pathologique=origine cervicalpathologique=origine cervical Signe de la fistule Signe de la fistule :nystagmus provoqué par une compression:nystagmus provoqué par une compression exercée dans le CAE a l’aide d’un spéculum de siegle .il traduitexercée dans le CAE a l’aide d’un spéculum de siegle .il traduit une fistule labyrinthique en principe située sur le CSC externeune fistule labyrinthique en principe située sur le CSC externe
  11. 11. NB. on distingue :NB. on distingue : N .de position d’origine périphérique ;N .de position d’origine périphérique ; _temps de latence court_temps de latence court _existence de signe d’accompagnement_existence de signe d’accompagnement _s’épuise rapidement_s’épuise rapidement N. de position d’origine centraleN. de position d’origine centrale _pas de temps de latence,persiste tant que dure la_pas de temps de latence,persiste tant que dure la : position de la tête qui la provoque: position de la tête qui la provoque _pas de signe d’accompagnement_pas de signe d’accompagnement _se reproduit indéfiniment_se reproduit indéfiniment
  12. 12. C).examen de l’équilibre postural(fonction vestibulospinale)C).examen de l’équilibre postural(fonction vestibulospinale) 1) manoeuvre de ROMBERG :1) manoeuvre de ROMBERG : Sujet debout,talons joints,pointes écartées,tête droite,yeux ouvertSujet debout,talons joints,pointes écartées,tête droite,yeux ouvert puis fermé,on peut sensibiliser cette manœuvre par la mise d’unpuis fermé,on peut sensibiliser cette manœuvre par la mise d’un pied devant l’autre ou par l’agrippement des mains l’une danspied devant l’autre ou par l’agrippement des mains l’une dans l’autrel’autre Résultats ;1_sujet NL position stableRésultats ;1_sujet NL position stable 2_atteinte vestibulaire périphérique ;inclination de la tête ,2_atteinte vestibulaire périphérique ;inclination de la tête , et de tronc du coté de l’oreille malade corrigée par ,et de tronc du coté de l’oreille malade corrigée par , l’ouverture des yeuxl’ouverture des yeux 3_atteinte cérébelleuse :instabilité inchangée par3_atteinte cérébelleuse :instabilité inchangée par , l’occlusion des yeux, l’occlusion des yeux
  13. 13. 2) manœuvre de piétinement aveugle  :2) manœuvre de piétinement aveugle  : Le sujet tend les bras en avant et piétine sur place,les yeuxLe sujet tend les bras en avant et piétine sur place,les yeux fermés ;on estime l’angle de rotation par rapport de positionfermés ;on estime l’angle de rotation par rapport de position initialeinitiale Résultats :_sujet NL reste stableRésultats :_sujet NL reste stable _sujet malade tourne progressivement vers_sujet malade tourne progressivement vers l’oreille , maladel’oreille , malade
  14. 14. 3) manœuvre de marche aveugle de BABINSKI WEILL3) manœuvre de marche aveugle de BABINSKI WEILL Plus sensible que les précédentes ,on demande au sujetPlus sensible que les précédentes ,on demande au sujet d’effectuer quelque pas en avant puis en arrière les yeux fermésd’effectuer quelque pas en avant puis en arrière les yeux fermés guidé par la voix de l’examinateurguidé par la voix de l’examinateur Résultats :1_sujet NL pas de déviationRésultats :1_sujet NL pas de déviation 2_ pathologie otologique : déviation en étoile du coté , ,2_ pathologie otologique : déviation en étoile du coté , , de l’oreille malade dans la démarche en avantde l’oreille malade dans la démarche en avant 3_pathologie cérébelleuse :la démarche cérébelleuse ,3_pathologie cérébelleuse :la démarche cérébelleuse , , est inchangée pas la fermeture de yeux, est inchangée pas la fermeture de yeux
  15. 15. 4)manœuvre des index :4)manœuvre des index : On demande sujet de tendre les index et de garder laOn demande sujet de tendre les index et de garder la position quelque instants les yeux fermésposition quelque instants les yeux fermés Résultats :1_ sujet NL :pas de déviationRésultats :1_ sujet NL :pas de déviation 2_ sujet malade :déviation des index du coté de ,2_ sujet malade :déviation des index du coté de , l’oreille maladel’oreille malade NB :NB : Dans les lésion périphériqueDans les lésion périphérique= la déviation se fait dans= la déviation se fait dans le sens opposé a celui du nystagmus(dans le sens dele sens opposé a celui du nystagmus(dans le sens de secousse lente)secousse lente) Dans les lésion labyrinthique périphérique ancienne,Dans les lésion labyrinthique périphérique ancienne,lesles trouble de l’équilibre ont complètement disparus et netrouble de l’équilibre ont complètement disparus et ne réapparaissent que par les méthodes de sensibilisationréapparaissent que par les méthodes de sensibilisation
  16. 16.  Autres examens:Autres examens:  Ex otologique :otoscope , acoumétrieEx otologique :otoscope , acoumétrie  Ex neurologique:Ex neurologique:  Ex générale :Ex générale :
  17. 17. IV.IV. les examens complémentairesles examens complémentaires Le bilan complémentaire d’exploration d’un vertige comprendLe bilan complémentaire d’exploration d’un vertige comprend systématiquement ;systématiquement ; _ un audiogramme et une, impédancemétrie +/-PEA (SP)_ un audiogramme et une, impédancemétrie +/-PEA (SP) _ une épreuve vestibulaire calorique_ une épreuve vestibulaire calorique _ une életronystagmographie_ une életronystagmographie A)épreuve calorique calibrée :A)épreuve calorique calibrée : la modification de la température de CAE modifie la massela modification de la température de CAE modifie la masse volumique des liquides de l’O I , la stimulation chaude excitevolumique des liquides de l’O I , la stimulation chaude excite les cellule ciliées et provoque un réflexe vestibulo-oculaireles cellule ciliées et provoque un réflexe vestibulo-oculaire (nystagmus battant du coté de la stimulation chaude et une(nystagmus battant du coté de la stimulation chaude et une sensation vertigineuse)sensation vertigineuse)
  18. 18. techniquetechnique: le sujet est en décubitus dorsal,tête et tronc relevés de: le sujet est en décubitus dorsal,tête et tronc relevés de 30° par rapport a l’horizontale30° par rapport a l’horizontale après s’être assuré de l’absence d’une perforation tympanique ,onaprès s’être assuré de l’absence d’une perforation tympanique ,on irrigue le CAE et la face externe de tympan avec de l’eau a débitirrigue le CAE et la face externe de tympan avec de l’eau a débit de 125-250CC /mn pendant 30 sec a une température de 30° oude 125-250CC /mn pendant 30 sec a une température de 30° ou 44° ,on réalise 4 épreuve unilatérales séparées de 5 a 10 mn44° ,on réalise 4 épreuve unilatérales séparées de 5 a 10 mn 44°(OG),44°(OD),30°(OG),30°(OD)44°(OG),44°(OD),30°(OG),30°(OD) **En cas perforation tympanique , on utilise de l’airEn cas perforation tympanique , on utilise de l’air
  19. 19. RésultatsRésultats : on note la direction,le sens et le nombre de secousses : on note la direction,le sens et le nombre de secousses nystagmiques observées sous la lunette de FRENZEL ounystagmiques observées sous la lunette de FRENZEL ou enregistrées par ENG entre la 60 eme et la90 eme mnenregistrées par ENG entre la 60 eme et la90 eme mn Après le début de l’épreuve ,Après le début de l’épreuve , les résultats sont consignés sur un graphique qui permet deles résultats sont consignés sur un graphique qui permet de visualiser :visualiser : 1_ la réflectivité de chaque vestibule :somme des réponses lors1_ la réflectivité de chaque vestibule :somme des réponses lors des épreuves chaudes et froides .représentée par la hauteurdes épreuves chaudes et froides .représentée par la hauteur de( l’aile de papillon )de( l’aile de papillon ) 2_la valence :2_la valence : différence des deux réflectivités gauche et droite,différence des deux réflectivités gauche et droite, sur la somme des réflectivités gauche et droite, multipliée par 100sur la somme des réflectivités gauche et droite, multipliée par 100.. 3_3_La prépondérance directionnelle du nystagmus est laLa prépondérance directionnelle du nystagmus est la prédominance d’un sens des nystagmus au cours de ces quatreprédominance d’un sens des nystagmus au cours de ces quatre épreuves. . On compare les nystagmus gauches produits par laépreuves. . On compare les nystagmus gauches produits par la stimulation gauche chaude et froide droite, et les nystagmus droitsstimulation gauche chaude et froide droite, et les nystagmus droits produits par la stimulation droite chaude et gauche froide.produits par la stimulation droite chaude et gauche froide.
  20. 20. Epreuve unilatéraleEpreuve unilatérale Résultats normauxRésultats normaux : le nystagmus bat du coté de l’oreille : le nystagmus bat du coté de l’oreille stimulée lors de l’épreuve de stimulation chaude et vicestimulée lors de l’épreuve de stimulation chaude et vice versa ;versa ; _ la réflectivité :entre 30-122 secousses_ la réflectivité :entre 30-122 secousses _la valence :inférieure 21 secousses ou 15%_la valence :inférieure 21 secousses ou 15% _ la prépondérance directionnelle : inférieure 21_ la prépondérance directionnelle : inférieure 21 secousses , ou 11%secousses , ou 11% Résultats pathologiques Résultats pathologiques :: ,, * hyperréflexie sup 122 secousses* hyperréflexie sup 122 secousses * Hyporéflexie inf 30 secousses* Hyporéflexie inf 30 secousses *Aréfléxie inf 5 secousses*Aréfléxie inf 5 secousses *Hypovalence a droite ou a gauche sup 15%*Hypovalence a droite ou a gauche sup 15% * Prépondérance directionnelle droite ou gauche* Prépondérance directionnelle droite ou gauche
  21. 21. Epreuve bilatéraleEpreuve bilatérale Stimulation des 02 oreilles aux températures classiquesStimulation des 02 oreilles aux températures classiques (30-44)(30-44) Résultats normaux Résultats normaux : 95% des sujet normaux ont moins: 95% des sujet normaux ont moins de 10 secousses a la somme des 02 stimulationde 10 secousses a la somme des 02 stimulation Résultats pathologiques Résultats pathologiques :: 1_ N .horizontal : traduit une hypovalence vestibulaire,le1_ N .horizontal : traduit une hypovalence vestibulaire,le nystagmus bat du coté du labyrinthe le plus excitablenystagmus bat du coté du labyrinthe le plus excitable lors de la stimulation chaude et vice versalors de la stimulation chaude et vice versa 2_ N .vertical : traduit une perte bilatérale de contrôle2_ N .vertical : traduit une perte bilatérale de contrôle des CSC supdes CSC sup
  22. 22. Ainsi :Ainsi : 4 critères permettent d’évoquer un syndrome4 critères permettent d’évoquer un syndrome vestibulaire central :vestibulaire central : _A l’épreuve unilatérale :1. hyperréflexie bilatérale_A l’épreuve unilatérale :1. hyperréflexie bilatérale 2. Nystagmus pur2. Nystagmus pur 3. Test de fixation oculaire ANL3. Test de fixation oculaire ANL _A l’épreuve bilatérale :4. nystagmus vertical_A l’épreuve bilatérale :4. nystagmus vertical
  23. 23. B)ElectronystagmographieB)Electronystagmographie C’est l’enregistrement graphique des mouvementsC’est l’enregistrement graphique des mouvements oculaire, elle comprendoculaire, elle comprend _la recherche d’un N spontané surtout dans l’obscurité_la recherche d’un N spontané surtout dans l’obscurité _l’enregistrement de N par l’épreuve rotatoire pendulaire_l’enregistrement de N par l’épreuve rotatoire pendulaire ou par l’épreuve caloriqueou par l’épreuve calorique _l’étude fine de oculomotricité_l’étude fine de oculomotricité _la comparaison des tracés successifs permet de suivre_la comparaison des tracés successifs permet de suivre l’évolution dans le temps vers la compensationl’évolution dans le temps vers la compensation éventuelle d’un déficit vestibulaire unilatéraleéventuelle d’un déficit vestibulaire unilatérale
  24. 24. C)autres examens complémentairesC)autres examens complémentaires _PEA si surdité de perception_PEA si surdité de perception _TDM du CAI et de l’angle ponto-cérébelleux_TDM du CAI et de l’angle ponto-cérébelleux _IRM_IRM _ Examens ophtalmologiques_ Examens ophtalmologiques _EEG_EEG _Doppler cervical_Doppler cervical _Angiographie_Angiographie
  25. 25. V.V. CONCLUSIONCONCLUSION Au terme de se bilan clinique et paraclinique ,il faut retenir :Au terme de se bilan clinique et paraclinique ,il faut retenir : En faveur d’une atteinte périphérique :En faveur d’une atteinte périphérique : * Signes cochléaires associés au vertige* Signes cochléaires associés au vertige * Syndrome harmonieux (déviation posturale dans le sens de* Syndrome harmonieux (déviation posturale dans le sens de la secousse lente du nystagmus )la secousse lente du nystagmus ) * N. unidirectionnel horizontal rotatoire jamais vertical* N. unidirectionnel horizontal rotatoire jamais vertical * N. aboli ou démunie par la fixation* N. aboli ou démunie par la fixation En faveur d’une atteinte centrale :En faveur d’une atteinte centrale : * Signes neurologiques associes au vertige* Signes neurologiques associes au vertige * Syndrome dysharmonieux : les signes vestibulaires* Syndrome dysharmonieux : les signes vestibulaires spontanés sont dissociesspontanés sont dissocies * N. multidirectionnel ou vertical* N. multidirectionnel ou vertical

×