1- Introduction.
2- Intérêts de l’étude.
3- Rappel embryologique.
4- Rappel histologique.
5- Anatomie descriptive.
6- Rapp...
Les fosses nasales sont deux cavités paires et presque symétriques
creusées dans le massif facial, intervenant dans la re...
Anatomique:
Par ses rapport avec le sinus maxillaire, le globe oculaire en latéral,
avec la cavité buccale en inférieur, ...
Le mésoblaste donne les os de la paroi latérale.
2ème
mois: placode olfactive.
4ème
mois: ébauche des cornets.
6ème
mo...
La muqueuse comprend un chorion et un épithélium dont l’aspect
varie en fonction de la région considérée.
On a trois rég...
Elle est constituée par un squelette osseux, formé par l’assemblage de
pièces osseuses sur lequel sont amarrés les cornet...
On distingue:
Un cadre osseux formé de six pièces osseuses, et des cornets amarrés à
ce cadre osseux.
Quadrilatère, sagi...
* Face médiale du corps du maxillaire: l’élément central, elle présente
une échancrure à base supérieure ou hiatus qui de ...
En haut:
- la face médiale du labyrinthe éthmoïdal ou lame des
cornets.
- la partie inférieure de l’os lacrymal contribua...
en arrière:
- partie antérieure de la lame médiale du processus ptérygoïde.
- face médiale de la lame perpendiculaire du ...
Description de la paroi latérale:
Quadrilatère, sagittale, de 04 cm environ de côté, peut être
divisée en trois régions p...
La région turbinale: la plus importante, représente environ les ¾ de
la paroi latérale, de forme trapézoïdale, à grande b...
Cornet inférieur: joue un rôle important dans la physiologie
respiratoire.
Longueur: 3,5 à 4cm, le plus long.
Forme: ellip...
Cornet moyen: plus court mais plus haut que le cornet inférieur.
Longueur: variable, occupant toute la longueur du labyrin...
Les méats:
entre chaque cornet et la partie correspondante de la paroi latérale, existe un méat où se draine
les cavités a...
Les reliefs:
* Processus unciforme: lame osseuse appendue à la partie antérieure de l’ethmoïde,
de forme et de volume vari...
Les gouttières:
où débouchent les sinus antérieurs, au nombre de deux, obliques en bas et en
arrière, presque parallèle.
-...
C- Méat supérieur:
surplombe la moitié postérieure du méat moyen.
Limité par:
* En haut: l’insertion du cornet supérieur.
...
* Région turbinale:
Cornet inferieur: est en rapport avec:
* En dehors: sinus maxillaire.
* En avant et en haut avec le ca...
A- L’irrigation artérielle: est tributaire des deux systèmes carotidiens:
* Carotide externe par l’artère sphéno-palatine....
B- Le drainage veineux:
Les veines suivent trois voies:
* Veines antérieures se jettent dans la veine angulaire qui se ter...
Clinique:
- Interrogatoire: atopie, traumatisme………
- Inspection, palpation.
- Rhinoscopie antérieure: état de la muqueuse ...
* Naturelle: endonasale.
* Para-latéro-nasale de MOORE.
* Voie neurochirurgicale(ethmoïdale postérieure).
* Voie trans-max...
La paroi latérale et la paroi la plus importante des parois des
fosses nasales par:
* Sa structure complexe.
* Son importa...
Cahiers d’anatomie ORL( fascicule 2) F.LEGENT.
EMC ORL 20-265-A-10; 1997.
MERCI POUR VOTRE ATTENTION
Fosses nasales paroi latérale
Fosses nasales paroi latérale
Fosses nasales paroi latérale
Fosses nasales paroi latérale
Fosses nasales paroi latérale
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fosses nasales paroi latérale

2 002 vues

Publié le

0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 002
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
34
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fosses nasales paroi latérale

  1. 1. 1- Introduction. 2- Intérêts de l’étude. 3- Rappel embryologique. 4- Rappel histologique. 5- Anatomie descriptive. 6- Rapports. 7- Vascularisation; innervation. 8- Explorations. 9- Voies d’abords. 10- Conclusion. 11- Bibliographie.
  2. 2. Les fosses nasales sont deux cavités paires et presque symétriques creusées dans le massif facial, intervenant dans la respiration et l’olfaction. Leur paroi latérale ou externe est la paroi dont la structure est la plus complexe et qui joue le rôle le plus important dans la physiologie respiratoire.
  3. 3. Anatomique: Par ses rapport avec le sinus maxillaire, le globe oculaire en latéral, avec la cavité buccale en inférieur, au cavum en postérieur, et la base du crâne en haut. Physiologique: Respiration(conditionnement de l’air), olfaction, drainage des sinus, défense immunitaire. Pathologique: Peut être le siège d’inflammation, de traumatisme, de processus tumoral ou de malformations. Medical: Cautérisation des cornets, électrique ou par radiofréquence. Chirurgicale: Turbinectomie, méatotomie, chirurgie du polype de Killian,…………..
  4. 4. Le mésoblaste donne les os de la paroi latérale. 2ème mois: placode olfactive. 4ème mois: ébauche des cornets. 6ème mois: ossification des masses latérales de l’ethmoïde.
  5. 5. La muqueuse comprend un chorion et un épithélium dont l’aspect varie en fonction de la région considérée. On a trois régions: * Vestibulaire de recouvrement cutané. * Respiratoire, la plus importante, avec un épithélium de type cylindrique, stratifié et cilié. * Olfactive de muqueuse mince et caractérisée par la présence d’éléments olfacto-sensoriels.
  6. 6. Elle est constituée par un squelette osseux, formé par l’assemblage de pièces osseuses sur lequel sont amarrés les cornets. Ce squelette est couvert d’une muqueuse qui modifie sa morphologie.
  7. 7. On distingue: Un cadre osseux formé de six pièces osseuses, et des cornets amarrés à ce cadre osseux. Quadrilatère, sagittal, il comprend deux étages: - Ethmoïdal: qui constitue prés de la moitié supérieur; elle sépare la fosse nasale de l’orbite. - Maxillaire: ou inférieur qui la sépare du sinus maxillaire en avant et de la fosse ptérygo-palatine en arrière.
  8. 8. * Face médiale du corps du maxillaire: l’élément central, elle présente une échancrure à base supérieure ou hiatus qui de son sommet inférieur part la fissure palatine. * En avant: la face médiale du processus frontal maxillaire.
  9. 9. En haut: - la face médiale du labyrinthe éthmoïdal ou lame des cornets. - la partie inférieure de l’os lacrymal contribuant à la formation du canal lacrymo-nasal.
  10. 10. en arrière: - partie antérieure de la lame médiale du processus ptérygoïde. - face médiale de la lame perpendiculaire du palatin.
  11. 11. Description de la paroi latérale: Quadrilatère, sagittale, de 04 cm environ de côté, peut être divisée en trois régions par rapport aux cornets: - Région pré-turbinale: de forme triangulaire, située en avant d’une ligne tendue de la tête du cornet supérieur à celle du cornet inférieur, divisée en deux partie: antérieure et postérieure. - Région sus-turbinale: située au dessus de la ligne d’attache des cornets. - Région turbinale: la plus importante.
  12. 12. La région turbinale: la plus importante, représente environ les ¾ de la paroi latérale, de forme trapézoïdale, à grande base inférieure, elle comprend les cornets et les méats * les cornets: ce sont des lames osseuses minces, amarrées à la paroi latérale, présentant trois parties: - Extrémité antérieure ou tête. - Partie moyenne, fusiforme ou corps du cornet. - Extrémité postérieure ou queue du cornet. Trois cornets sont constants, parfois on a des cornets rudimentaires au dessus des précédents.
  13. 13. Cornet inférieur: joue un rôle important dans la physiologie respiratoire. Longueur: 3,5 à 4cm, le plus long. Forme: ellipsoïde, à grande extrémité antérieure. Bord Supérieur: attaché en avant sur le processus frontal du maxillaire et sur le palatin en arrière, il émet trois processus: * Processus maxillaire: nait par sa base sur toute la largeur de l’hiatus et descend verticalement. * Processus lacrymal ou unguéal: nait sur la partie antérieure se dirige vers l’os lacrymal et contribue à la formation du canal lacrymo-nasal. * Processus ethmoïdal: inconstant, nait à la partie moyenne et se dirige vers le processus unciforme de l’ethmoïde. Bord inférieur: libre. Tête du cornet: située à 2-3mm de l’orifice piriforme, de forme variable Queue du cornet: libre, saillante au niveau de la choane, à 8-10 mm de l’orifice tubaire. Deux faces médiale et latérale.
  14. 14. Cornet moyen: plus court mais plus haut que le cornet inférieur. Longueur: variable, occupant toute la longueur du labyrinthe ethmoïdal et le débordant en avant et en arrière. Forme: losange allongé. Bord supérieur: en équerre, se fixe en avant sur la crête ethmoïdale du processus frontal où la paroi est soulevée par l’agger nasi et sur la crête turbinale du palatin en arrière. Bord inférieur: horizontal, écarté de la paroi latérale. Tête du cornet: libre, plus saillante que celle du cornet inferieur. Deux faces latérale et médiale . les autres cornets sauf le supérieur qui est constant, situé au dessus du cornet moyen, sont Inconstants.
  15. 15. Les méats: entre chaque cornet et la partie correspondante de la paroi latérale, existe un méat où se draine les cavités annexées aux fosses nasales. A- Méat inférieur = méat lacrymal Forme: entonnoir aplati transversalement, ouvert en bas et en arrière, et fermé en avant, limité par: * En dedans: face latérale du cornet inferieur. * En dehors: paroi latérale des fosses nasales avec trois parties. Le sommet :correspond à l’orifice inferieur du canal lacrymo-nasal. Aspect du méat: variable en fonction de la forme du cornet inferieur et de la largeur de la fosse nasale. B- Méat moyen: lieu de drainage des sinus antérieurs. Forme: entonnoir aplati transversalement, ouvert en bas et aussi en avant, à sommet antéro- supérieur. Il est moins long mais plus haut que le méat inferieur, limités par: * En dedans: face latérale du cornet moyen. * En dehors: trois segments: - Antérieur ou maxillaire. - Postérieur ou palatin. - Moyen ou ethmoïdal, ce segment est caractérisé par la présence du processus unciforme, et la bulle, deux gouttières: uncibullaire et retro-bullaire et des orifices cellulaires pour le drainage.
  16. 16. Les reliefs: * Processus unciforme: lame osseuse appendue à la partie antérieure de l’ethmoïde, de forme et de volume variable. Descend oblique en bas et en arrière et se termine en arrière par trois expansions, se dirigeant: - En haut vers la bulle ethmoïdale. - En bas vers le processus ethmoïdal du cornet inferieur. - En arrière vers le palatin. * La bulle: saillie volumineuse, située dans la concavité du processus unciforme. Forme: croissant convexe en bas et en avant, de volume variable, Elle délimite deux gouttières: - Hiatus semi-lunaire en avant, avec le processus unciforme. - Gouttière retro-bullaire en arrière, avec le cornet moyen. Elle contient des cellules ethmoïdales antérieures qui débouchent dans la gouttière retro-bullaire.
  17. 17. Les gouttières: où débouchent les sinus antérieurs, au nombre de deux, obliques en bas et en arrière, presque parallèle. - Hiatus semi-lunaire : entre le processus unciforme et la bulle. Sa partie inferieure est élargie, répondant au sinus maxillaire en dehors. Sa partie supérieur est étroite, répondant à l’os et au sac lacrymaux en dehors. Son extrémité supérieure correspond à l’entonnoir méatique. - Gouttière retro-bullaire : entre la bulle et le cornet moyen. le sommet du méat moyen = infundibulum Les orifices de communication des sinus antérieurs siègent dans les deux gouttières et au sommet du méat moyen. * Les cellules du groupe unci-lacrymal débouchent à la partie supérieure de la gouttière uncibullaire. * Les cellules du méat moyen proprement dit au sommet, en dedans du processus unciforme . * Les cellules du groupe de la bulle, dans la gouttière retro-bullaire. * Le canal naso-frontal débouche au sommet du méat moyen, au niveau de l’extrémité supérieure de la gouttière uncibullaire . * Le canal maxillo-nasal: à la partie inférieure de la gouttière uncibullaire .
  18. 18. C- Méat supérieur: surplombe la moitié postérieure du méat moyen. Limité par: * En haut: l’insertion du cornet supérieur. * En dedans: la face latérale du cornet supérieur. * En dehors: la face médiale du labyrinthe ethmoïdal. Il est le lieu d’ouverture des cellules ethmoïdales postérieures. D- Méat suprême: inconstant.
  19. 19. * Région turbinale: Cornet inferieur: est en rapport avec: * En dehors: sinus maxillaire. * En avant et en haut avec le canal lacrymo-nasal. * En arrière: s’ouvre dans la choane. Cornet moyen: avec surtout le trou sphéno-palatin. Méat moyen: en rapport avec les sinus antérieurs. Méat supérieur: en dehors avec les cellules ethmoïdales postérieures. * Région sus-turbinale: * En arrière, le sinus sphénoïdal. *En haut, la lame criblée de l’ethmoïde. * Région pré-turbinale: * En avant: face médiale du processus frontal du maxillaire. * En haut et en arrière: le ⅓antérieure de la face médiale de l’ethmoïde marqué par l’agger nasi. * En haut: le frontal. * En dehors: l’os lacrymal.
  20. 20. A- L’irrigation artérielle: est tributaire des deux systèmes carotidiens: * Carotide externe par l’artère sphéno-palatine. * Carotide interne par les artères ethmoïdales, branches de l’ophtalmique. _ Artère sphéno-palatine: se divise en deux branches en traversant le trou sphéno-palatin: * Branche médiale = artère de la cloison; elle donne une branche pour le cornet supérieur destinée au cornet et méat supérieurs et aux cellules ethmoïdales postérieures, et une branche septale pour la cloison nasale. * Branche latérale = artère des cornets(la plus volumineuse); elle donne les artères des cornets moyen et inférieur, qui chaqu’une se divise en plusieurs branches terminales destinées à la vascularisation des cornets. * Les artères ethmoïdales antérieures et postérieures branches de l’ophtalmique. * Systématisation: * Région sus et pré-turbinale: par les artères ethmoïdales. * Région turbinale: par les artères des cornets. 7- Vascularisation- innervation:
  21. 21. B- Le drainage veineux: Les veines suivent trois voies: * Veines antérieures se jettent dans la veine angulaire qui se termine dans la veine faciale. * Veines postérieures: traversent le trou sphéno-palatine aboutissent au plexus ptérygoïdien. * Veines supérieures: se terminent dans la veine ophtalmique. C- Le drainage lymphatique: * Partie antérieure des fosse nasale se draine dans les nœuds parotidiens et jugulo-digastriques. * Partie postéro-supérieure directement dans les nœuds retro-pharyngiens. * Les ⅔postérieurs, vers le plexus pré-tubaire puis vers les nœuds jugulo- digastriques et retro-pharyngiens. D- Innervation: La paroi latérale a une triple innervation: sensitive tributaire du nerf trijumeau; végétative dont les nerfs transitent par le ganglion ptérygo- palatin; et sensorielle olfactive pour la région olfactive par la première paire crânienne.
  22. 22. Clinique: - Interrogatoire: atopie, traumatisme……… - Inspection, palpation. - Rhinoscopie antérieure: état de la muqueuse pituitaire, des cornets, de la fosse nasale. - Rhinoscopie postérieure, endoscopie des fosses nasales au tube rigide. Para-clinique: - Biologie: NFS, étude des secrétions nasales, taux des IgE……… - Imagerie: standard, TDM, IRM, ………………..
  23. 23. * Naturelle: endonasale. * Para-latéro-nasale de MOORE. * Voie neurochirurgicale(ethmoïdale postérieure). * Voie trans-maxillo-nasale. * Voie externe.
  24. 24. La paroi latérale et la paroi la plus importante des parois des fosses nasales par: * Sa structure complexe. * Son importance dans la physiologie nasale( conditionnement de l’air inspirée, le drainage des sinus).
  25. 25. Cahiers d’anatomie ORL( fascicule 2) F.LEGENT. EMC ORL 20-265-A-10; 1997.
  26. 26. MERCI POUR VOTRE ATTENTION

×