Vascularisation et innervation desVascularisation et innervation des
fosses nasalesfosses nasales
Plan du cours
I. Généralités
II. Intérêt de la question
III. Anatomie descriptive
 vascularisation des cavités nasales:
...
Généralités
Les fosses nasales jouent un rôle important dans l’une des
fonction vitales de l’homme, qu’est la respiration....
Intérêt de la question
 PHYSILOGIQUE:
Respiration : par le réseaux artériel et le système caverneux, permettant un bon
co...
Anatomie descriptive
Vascularisation des cavités nasales:
Elle comprend un système sanguin particulièrement riche avec
Des...
Système sanguin
1. Les réseaux intra-muqueux:
Situés dans le chorion, avec:
 Réseaux artériels.
un profond, plaqué sur le...
Système sanguin
 Eléments particuliers à la muqueuse respiratiore.ils jouent un rôle
majeur dans la régulation de la circ...
Système sanguin
2. l’irrigation artérielles:
Elle dépend des deux systèmes carotidiens:
o Système de la carotide externe; ...
Système sanguin
artère faciale elle donne au niveau de la lèvre supérieure, l’artère
labiale qui forme avec son homologue ...
Système sanguin
l’artère ethmoïdale antérieure la plus importante apparaît sur la partie
antérieure de la lame criblée, et...
conclusion
L’irrigation artérielle est assurée par
Au niveau de la paroi latérale:
-région sus et pré-pituitaire, par les ...
Le drainage veineux
 Les veines suivent trois voies differentes:
 Veines antérieures: elles se jettent dans la veine ang...
Système lymphatique
 Les réseaux intra-muqueux, sont disposés en deux couches:
-Superficielle, sous-épithéliale;
-Profond...
Innervation des cavites nasales
 Trois types d’innervation doivent être
distingués:
-l’innervation de la sensibilité géné...
Innervation des cavités nasales
anatomie descriptive
 Les nerfs de la sensibilité générale sont tributaires du trijumeau ...
 Le nerf ethmoïdal antérieur
Il se divise en
-rameaux nasaux internes qui se distribuent a la muqueuse du septum et
de la...
Le ganglion ptérigo-palatin(sphéno-palatin)
Joue un role considérable par ses connexions avec
 -le nerf maxillaire
-le ne...
Innervation des fosses nasales
Anatomie topographique
 La paroi laterale:
La partie antérieure dépend du nerf ethmoidal a...
Innervation des cavités nasales
systématisation
L’innervation végétative des cavités nasales est particulièrement riche
Le...
Innervation des fosses nasales
innervation sensorielle
 Les cellules sensorielles de Schultzont une double valeur:
-de ce...
Le nerf terminal
C’est un petit nerf issu de la strie olfactive qui se termine dans la partie
haute de la cavité nasale
Co...
Fosses nasales vascularisation et innervation
Fosses nasales vascularisation et innervation
Fosses nasales vascularisation et innervation
Fosses nasales vascularisation et innervation
Fosses nasales vascularisation et innervation
Fosses nasales vascularisation et innervation
Fosses nasales vascularisation et innervation
Fosses nasales vascularisation et innervation
Fosses nasales vascularisation et innervation
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fosses nasales vascularisation et innervation

3 795 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 795
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
54
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fosses nasales vascularisation et innervation

  1. 1. Vascularisation et innervation desVascularisation et innervation des fosses nasalesfosses nasales
  2. 2. Plan du cours I. Généralités II. Intérêt de la question III. Anatomie descriptive  vascularisation des cavités nasales:  Système sanguin  Système lymphatique  Innervation des cavités nasales:  Innervation de la sensibilité générale et végétative  Innervation sensorielle  Le nerf terminal
  3. 3. Généralités Les fosses nasales jouent un rôle important dans l’une des fonction vitales de l’homme, qu’est la respiration. Pour ce faire une adaptation anatomique parfaite est nécessaire, d’abord par une forme morphologique particulière et optimale; déjà vu en cours, en suite par une vascularisation importante objet de notre exposé. Mais les fosses nasales ont aussi une fonction sensorielle importante possible grâce à une innervation riche.
  4. 4. Intérêt de la question  PHYSILOGIQUE: Respiration : par le réseaux artériel et le système caverneux, permettant un bon conditionnement de l’air et intervenant dans le cycle respiratoire nasal;  Pathologie: pathologie vasculaire: épistaxis, tumeurs vasculaires des FN les rhinite vasomotrices; troubles de l’odorat. les algies vasculaires; névralgie du trijumeau  Chirurgical: Cautérisation de tache vasculaire Chirurgie faciale Ligature artérielle et embolisation chirurgie du nerf vidien.
  5. 5. Anatomie descriptive Vascularisation des cavités nasales: Elle comprend un système sanguin particulièrement riche avec Des réseaux intra-muqueux, Des artéres, Des veines de drainage, Un système lymphatique
  6. 6. Système sanguin 1. Les réseaux intra-muqueux: Situés dans le chorion, avec:  Réseaux artériels. un profond, plaqué sur le périoste ou le périchondre; fait des branches de division des différentes artères nasales en forme de treillage très serré avec de nombreuses collatérales vers le réseau superficiel un superficiel, sous-épithélial  Réseaux veineux. plus développés que les réseaux artériels, un sous-épithélial un profond, juxta-périostique ou intra-osseux au niveau des cornets
  7. 7. Système sanguin  Eléments particuliers à la muqueuse respiratiore.ils jouent un rôle majeur dans la régulation de la circulation locale. Ce sont:  Le tissus caverneux: situé essentiellement au niveau: Face médiale du cornet inférieur; Bord inférieur du cornet moyen; La queue du cornet supérieur et le pourtour du trou sphéno-palatin; Du tubercule de la cloison  Des dispositifs de bloc: ce sont des épaississements de la parois vasculaire: Développés au dépend de l’intima ou de la média; formants des manchons ou colonnes en fonction de la circonférence du vaisseau; Ils existent dans les artères mais aussi dans les veines particulièrement dans la région du sinus caverneux  Des anastomoses artério-veineuses: elles relient veines et artères soit directement , soit par un segment intermédiaire.
  8. 8. Système sanguin 2. l’irrigation artérielles: Elle dépend des deux systèmes carotidiens: o Système de la carotide externe; dont dépend prés de 80% de la vascularisation des fosses nasales principalement par l’artère sphéno-palatine. Artère sphéno-paletine:: il n’existe pas vraiment de tronc artériel mais un pédicule sphéno-palatin, qui prend origine au niveau du trou sphéno- palatin à partir de l’artère maxillaire qui se divise à ce niveau en deux branches terminales:  la branche médiale, naso-palatine qui donne une collatérale, l’artère du cornet supérieur, puis gagne la cloison pour former les artères septales qui s’anastomosent avec les artères ethmoïdales à la partie antéro-inférieure du septum  La branche latérale, artère de cornets qui descend vers le cornet inférieur et donne l’artère du cornet moyen.
  9. 9. Système sanguin artère faciale elle donne au niveau de la lèvre supérieure, l’artère labiale qui forme avec son homologue l’arcade coronaire supérieure, puis l’artère de l’aile du nez  L’artère de la sous cloison naît de l’arcade coronaire supérieure et se dirige en haut vers la partie antéro-inférieure de la cloison. Elle donne des rameaux vestibulaires et septaux.  L’artère de l’aile du nez, l’artère angulaire et l’artère dorsale du nez donnent des rameaux pour la face latérale de la pyramide. o Système de la carotide interne il fournit les artères ethmoïdales par l’intermédiaire de l’artère ophtalmique.
  10. 10. Système sanguin l’artère ethmoïdale antérieure la plus importante apparaît sur la partie antérieure de la lame criblée, et se divise en deux rameaux: méningé,nasal. Le rameau nasal gagne la cavité nasale par le trou ethmoïdal antérieur, il se divise en:-branches médiales pour la région olfactive de la cloison et la partie antérieure de la cloison; -branches latérales pour les régions sus et pré-turbinales, les cellules ethmoïdes antérieures et le sinus frontal. l’altère ethmoïdale postérieure beaucoup plus grêle. gagne le canal ethmoïdal postérieure et donne: -surtout des rameaux méningés, -un contingent nasal réduit,destiné à la région olfactive et aux cellules ethmoïdales postérieures.
  11. 11. conclusion L’irrigation artérielle est assurée par Au niveau de la paroi latérale: -région sus et pré-pituitaire, par les artères ethmoïdales -région des cornets et des méats, par les artères des cornets, branches de l’artère sphéno-palatine. Au niveau du septum: -zone respiratoire, par l’artère de la cloison, branche de l’artère sphéno-paltine. -région narinaire, par l’artère de la sous-cloison. Les branches de ces artères s’anastomoses entre elles, principalement dans la région antéro-inférieure de la cloison pour constituer la tâche vasculaire de Kisselbach.
  12. 12. Le drainage veineux  Les veines suivent trois voies differentes:  Veines antérieures: elles se jettent dans la veine angulaire qui prolonge la veine ophtalmique supérieure et se continue, sous l’aile du nez, par la veine faciale.  Veines postérieures: elles traversent le trou sphéno-palatin et aboutissent au plexus veineux maxillaire(ou ptérigoidien)  Veines supérieures: elles suivent en sens inverse, le trajet des artères ethmoïdales et s’ouvrent dans la veine ophtalmique.
  13. 13. Système lymphatique  Les réseaux intra-muqueux, sont disposés en deux couches: -Superficielle, sous-épithéliale; -Profonde, juxta péri ostique.  Les voies de drainage lymphatique, les collecteurs du nez et de la partie antérieure des cavités nasales se dirigent vers: -Les nœuds parotidiens -Et les nœuds jugulo-digastriques.  Les collecteurs de la partie postéro-supérieure des cavités nasales gagnent directement les nœuds rétro-pharyngiens,  Les collecteurs de la majeure partie des deux tiers postérieurs des cavités nasales se dirigent vers un plexus lymphatique pré-tubaire,véritable carrefour régional. De là, ils gagnent les relais ganglionnaires par deux voies:  Latérale, vers les nœuds jugulo-digastrique,  Postérieure, vers les nœuds rétro-pharyngiens.
  14. 14. Innervation des cavites nasales  Trois types d’innervation doivent être distingués: -l’innervation de la sensibilité générale;dite cérebro-spinale -l’innervation végétative; -l’innervation sensorielle
  15. 15. Innervation des cavités nasales anatomie descriptive  Les nerfs de la sensibilité générale sont tributaires du trijumeau par deux tronc distincts: -L’ophtalmique; par le nerf naso-ciliaire; -le maxillaire; par les nerfs ptérigo-palatins Le nerf naso-ciliaire: Branche terminale du nerf ophtalmique; Donne:le ganglion communiquant avec le ganglion ciliaire les nerfs ciliaires longs le nerf etmoidal postérieur Sa termine en deux branches:un peu en arrière du conduit ethmoïdal antérieur: -nerf infra-chocléaire qui continue la direction du nerf naso-ciliaire et innerve les téguments de la racine et de la partie supérieure du nez -nerf ethmoïdal antérieur destiné a la cavité nasale
  16. 16.  Le nerf ethmoïdal antérieur Il se divise en -rameaux nasaux internes qui se distribuent a la muqueuse du septum et de la paroi latérale de cavité nasale: -un rameau nasal externe qui descend sur la face postérieure de l’os nasal et se termine dans la peau de l’aile du nez;il innerve:  Un territoire muqueux: la tète des cornets moyen et inférieur; la région prépituitaire et le vestibule  Un territoire cutané:la région alaire et la pointe du nez
  17. 17. Le ganglion ptérigo-palatin(sphéno-palatin) Joue un role considérable par ses connexions avec  -le nerf maxillaire -le nerf du canal ptérigoidien «nerf vidien » Branches afférentes:  Les nerfs pt&rigo-palatins;courtes racines reliant le ganglion au nerf maxillaire  Le nerf vidien:réunion du grand pétreux;branche du VII;et du nerf pérteux profond Branches efférentes  Des rameaux orbitaires pour le périoste orbitaire et les sinus ethmoidal et sphénoidal  Des rameaux nasaux postéro-supérieurs  Les nerfs palatins:le grand qui innerve le palais les petits qui innervent le voile et la tonsille  Une branche pharyngienne;ou nerf pharyngien de BOCK;qui se termine dans la muqueuse pharyngée et tubaire
  18. 18. Innervation des fosses nasales Anatomie topographique  La paroi laterale: La partie antérieure dépend du nerf ethmoidal antérieur;provenant de l’ophtalmique par le nerf naso-ciliaire Le reste de la paroi latérale est innervé par des branches provenant du nerf maxillaire et du ganglion ptérigo-palatin  La cloison Elle est innervée essentiellement par le nerf naso-palatin excepté dans sa partie antérieure qui est du domaine du nerf ethmoidal antérieur
  19. 19. Innervation des cavités nasales systématisation L’innervation végétative des cavités nasales est particulièrement riche Les filets nerveux du système végétatif réalisent un véritable complexe trigémino- sympathique  l ’innervation sensitive;est assurée par le trijumeau les corps cellulaires des neurones periphériques se trouvent dans le ganglion du trijumeau(Gg de Gasser) Les cylindraxes gagnent le noyau sensitif du trijumeau  L’innervation sympathique;les corps cellulaires des protoneurones sont entre C8 et T2;les fibres rejoignent la chaîne sympathique thoracique par les rami communicants blancs Voies sympathiques;la plus grande partie des fibres passe par le plexus qui entoure la carotide interne;constitue le nerf pétreux profond qui s’unit au grand pétreux pour former le nerf vidien  L’innervation parasympathique les protoneurones siégent dans le noyau lacrymal,les fibres suivent le VII;et le nerf du canal ptérigoide Les fibres post-ganglionnaires se mêlent alors aux filets naseaux du V
  20. 20. Innervation des fosses nasales innervation sensorielle  Les cellules sensorielles de Schultzont une double valeur: -de cellule olfacto-sensorielle -de protoneurone ou neurone périphérique  Les prolongements centraux(cylindraxes)des fibres olfactives ont une gaine de Shwann mais sont dépourvues de gaine de myéline;font synapse avec les cellules mitrales au niveau des glomérules  Les cellules mitrales représentent les deutoneurones olfactifs;ou neurones centraux;situées dans le bulbe olfactif;au-dessus des glomérules;et leurs cylindraxes se dirigent vers le rhinencéphale et gagnent les centres qui contiennent les neurones corticaux: le lobule de l’hippocampe la partie antérieure de la circonvolution du corps calleux
  21. 21. Le nerf terminal C’est un petit nerf issu de la strie olfactive qui se termine dans la partie haute de la cavité nasale Considéré par Lazorthes comme le premier nerf crânien car le plus antérieur Son rôle est mal précisé;peut-être nerf vaso-sensible de la région olfactive

×