Les fractures mandibulairesLes fractures mandibulaires
DEFINITIONDEFINITION
Solution de continuitSolution de continuitéé touchant latouchant la
mandibule, peut être duemandibule...
I- DI- Dééfinitionfinition
II- Rappel anatomiqueII- Rappel anatomique
III-III- ÉÉtiologiestiologies ÉÉpidpidéémiologiemiol...
Rappel anatomiqueRappel anatomique
La mandibule est un os impaire mLa mandibule est un os impaire méédian, le seul os mobi...
Structures vasculo-nerveusesStructures vasculo-nerveuses::
La vasculo-innervation est assurLa vasculo-innervation est assu...
ÉÉtiologies -tiologies - ÉÉpidpidéémiologiemiologie
Circonstance de survenueCirconstance de survenue::
Fr- provoquFr- prov...
RRéépartition selon lpartition selon l’’âge et le sexeâge et le sexe::
AgeAge::
Adulte jeune(20Adulte jeune(20 –– 40ans): ...
PathogPathogéénienie
Zones de croissance: ce sontZones de croissance: ce sont
1.1. CondyleCondyle
2.2. SymphyseSymphyse
3....
Anatomie_pathologieAnatomie_pathologie
1-Trait de fracture:1-Trait de fracture:
Total ou partiel, simple ou communitif , i...
Diagnostic positif:Diagnostic positif:
A- CliniqueA- Clinique
Il sIl s’’agit le plus souvent dagit le plus souvent d’’un p...
2Examen clinique2Examen clinique::
Examen somatique gExamen somatique géénnééralral àà la recherche de lla recherche de lé...
b. inspectionb. inspection::
Aspect souvent figAspect souvent figéé du visage, le blessdu visage, le blesséé gardant la bo...
d.d. Examen endobuccal : recExamen endobuccal : rechercheherche
Un trouble de lUn trouble de l’’articularticuléé
Une dUne ...
Examen de lExamen de l’é’étage moyen de la facetage moyen de la face::
Inspection et palpation des OPNInspection et palpat...
EXAMEN RADIOLOGIQUEEXAMEN RADIOLOGIQUE
La symptomatologie clinique va orienter lLa symptomatologie clinique va orienter l’...
FORMES ANATOMO-FORMES ANATOMO-
CLINIQUESCLINIQUES
11((FRACTURE SYMPHYSAIREFRACTURE SYMPHYSAIRE
AnapathAnapath::
--trait de...
22((FRACTURE DE LA BRANCHEFRACTURE DE LA BRANCHE
HORIZONTALEHORIZONTALE
a) Anapatha) Anapath::
--Trait de fracture oblique...
33((Fracture de lFracture de l’’angleangle::
a)Anapatha)Anapath::
--le trait est obliquele trait est oblique
b)Cliniqueb)C...
55((Fracture condylienneFracture condylienne::
--Elles sont souvent duesElles sont souvent dues àà un choc mentonnier suit...
66((Fracture du coronFracture du coronéé du coronodu coronoïïdede::
RareRare
GGèènene àà ll’’ouverture buccaleouverture bu...
Fracture bicondylienneFracture bicondylienne::
Tout lTout l’’arc antarc antéérieur de la mandibule est drieur de la mandib...
Fracture mandibulaire chez lFracture mandibulaire chez l ’é’édentdentéé::
La rLa réésorption de lsorption de l’’os alvos a...
EVOLUTION COMPLICATIONSEVOLUTION COMPLICATIONS::
Correctement traitCorrectement traitéées, la consolidation des fractures ...
CONCLUSIONCONCLUSION
Les fractures mandibulaires secondaire auLes fractures mandibulaires secondaire au
traumatisme, passe...
Fracture de la mandibule
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fracture de la mandibule

789 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
789
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fracture de la mandibule

  1. 1. Les fractures mandibulairesLes fractures mandibulaires
  2. 2. DEFINITIONDEFINITION Solution de continuitSolution de continuitéé touchant latouchant la mandibule, peut être duemandibule, peut être due àà un choc directun choc direct ou indirect; partielle ou totale, simple ouou indirect; partielle ou totale, simple ou complexe, ouverte ou fermcomplexe, ouverte ou ferméé, d, dééplacplacéée oue ou nonnon
  3. 3. I- DI- Dééfinitionfinition II- Rappel anatomiqueII- Rappel anatomique III-III- ÉÉtiologiestiologies ÉÉpidpidéémiologiemiologie IV- PathogIV- Pathogéénienie V- Anatomie pathologiqueV- Anatomie pathologique VI- Diagnostic positifVI- Diagnostic positif VII- formes cliniquesVII- formes cliniques VIII-VIII- ÉÉvolution complicationsvolution complications IX- ConclusionIX- Conclusion
  4. 4. Rappel anatomiqueRappel anatomique La mandibule est un os impaire mLa mandibule est un os impaire méédian, le seul os mobile quidian, le seul os mobile qui forme lforme l’é’étage inf de la facetage inf de la face Il sIl s’’agit dagit d’’une Gouttiune Gouttièère osseuse compacte remplie de tissure osseuse compacte remplie de tissu spongieuxspongieux ReliReliéée aux structures crâniennes par le biais des ATMe aux structures crâniennes par le biais des ATM En forme deEn forme de «« fer a chevalfer a cheval »» prpréésente a dsente a déécrire plusieurscrire plusieurs partiesparties:: --symphyse(centrale): situsymphyse(centrale): situéée entre les deux caninese entre les deux canines --horizontales: des canines jusquhorizontales: des canines jusqu’’aux 2aux 2èèmeme molairesmolaires --un angle gun angle géénien ou GONION: zone de fragilitnien ou GONION: zone de fragilitéé --branches montantes (RAMUS) surmontbranches montantes (RAMUS) surmontéées de 2es de 2 ééponymesponymes ++LL’’apophyse coronoapophyse coronoïïde ou coronde ou coronéé ooùù se fixe le muscle temporalse fixe le muscle temporal ++le condyle qui sle condyle qui s’’articule avec la cavitarticule avec la cavitéé glgléénonoïïde de lde de l’’os temporalos temporal
  5. 5. Structures vasculo-nerveusesStructures vasculo-nerveuses:: La vasculo-innervation est assurLa vasculo-innervation est assuréée par le paquet dentairee par le paquet dentaire infinféérieure (branche de la carotide externe et du nerfrieure (branche de la carotide externe et du nerf trijumeau) qui ptrijumeau) qui péénnèètre la mandibule au niveau de ltre la mandibule au niveau de l’é’épinepine de SPIX, chemine le canal dentaire etde SPIX, chemine le canal dentaire et éémerge au niveaumerge au niveau du trou mentonnierdu trou mentonnier.. Structures musculairesStructures musculaires:: La mobilitLa mobilitéé mandibulaire est assurmandibulaire est assuréée pare par:: Les musclesLes muscles éélléévateursvateurs: masseter, temporal, pt: masseter, temporal, ptéérygorygoïïdiendien infinf.. Les muscles abaisseursLes muscles abaisseurs: pt: ptéérygorygoïïdien ext, mylo-hyoidien,dien ext, mylo-hyoidien, geno-hyoidien, digastriquegeno-hyoidien, digastrique..
  6. 6. ÉÉtiologies -tiologies - ÉÉpidpidéémiologiemiologie Circonstance de survenueCirconstance de survenue:: Fr- provoquFr- provoquéée: AC, AVP, CBV, AS, AD, ATe: AC, AVP, CBV, AS, AD, AT,, T balistiqueT balistique.. Fr- spontanFr- spontanéée: Fr pathologique (os fragilise: Fr pathologique (os fragiliséé(( • Path local: ostPath local: ostééite, ostite, ostééoradionoradionéécrosecrose…… • Path gPath géénnéérale: Mdie de LOBSTEIN, Mdierale: Mdie de LOBSTEIN, Mdie de PAGET, ostde PAGET, ostééoporoseoporose……
  7. 7. RRéépartition selon lpartition selon l’’âge et le sexeâge et le sexe:: AgeAge:: Adulte jeune(20Adulte jeune(20 –– 40ans): 5040ans): 50// Enfant: 6 - 10Enfant: 6 - 10// Plus de 60ans: 5Plus de 60ans: 5// SexeSexe:: PrPréédominance masculine: 70-80dominance masculine: 70-80// Chez les femmes plus de Fr entre 30 - 40ansChez les femmes plus de Fr entre 30 - 40ans (violences conjugales(violences conjugales((
  8. 8. PathogPathogéénienie Zones de croissance: ce sontZones de croissance: ce sont 1.1. CondyleCondyle 2.2. SymphyseSymphyse 3.3. AngleAngle Zones de faiblesse:Zones de faiblesse: 1.1. RRéégion symphysairegion symphysaire 2.2. RRéégion du trou mentonniergion du trou mentonnier 3.3. RRéégion angulairegion angulaire 4.4. RRéégion du col du condylegion du col du condyle 5.5. Zone dZone d’’implantation des dentsimplantation des dents àà racines longues(canines)racines longues(canines) Zones de rZones de réésistance:sistance: 1.1. La ligne oblique Ext et IntLa ligne oblique Ext et Int 2.2. La rLa réégion alvgion alvééolaireolaire 3.3. La rLa réégion basilairegion basilaire
  9. 9. Anatomie_pathologieAnatomie_pathologie 1-Trait de fracture:1-Trait de fracture: Total ou partiel, simple ou communitif , isolTotal ou partiel, simple ou communitif , isoléé ouou associassociéé 2-M2-Méécanisme :canisme : Choc direct ou indirect , antChoc direct ou indirect , antééroposterieur ou latroposterieur ou latééralral 33-D-Dééplacement : dplacement : déépend :pend : -de la direction et de l-de la direction et de l’’intensitintensitéé du traumadu trauma -du muscle et la direction du trait de fracture-du muscle et la direction du trait de fracture -de l-de l éétat dentairetat dentaire 4-Rôle des dents :4-Rôle des dents : La prLa préésence dsence d’’une dent sur lune dent sur l’’arcade fracturarcade fracturéée peute peut limiter les dlimiter les dééplacementsplacements
  10. 10. Diagnostic positif:Diagnostic positif: A- CliniqueA- Clinique Il sIl s’’agit le plus souvent dagit le plus souvent d’’un polytraumatisun polytraumatiséé avec un traumatisme crânio-facialavec un traumatisme crânio-facial 1Interrogatoire1Interrogatoire :( rapide et bref ) difficile:( rapide et bref ) difficile du fait des troubles de la phonation et dedu fait des troubles de la phonation et de la dla dééglutitionglutition LL’’âge, ATCDâge, ATCD.. Circonstances de lCirconstances de l’’accident,maccident,méécanisme etcanisme et point d impactpoint d impact
  11. 11. 2Examen clinique2Examen clinique:: Examen somatique gExamen somatique géénnééralral àà la recherche de lla recherche de léésionssions mettant en jeu le pronostic vitalmettant en jeu le pronostic vital Examen maxillo-facialExamen maxillo-facial a. Signes fonctionnelsa. Signes fonctionnels:: Douleurs se projetant sur lDouleurs se projetant sur l’é’étage inf de la facetage inf de la face Limitation des mouvements de la mandibuleLimitation des mouvements de la mandibule GGèènene àà ll’’ouverture etouverture et àà la fermeture buccale ,la fermeture buccale , àà ll’é’élocution,locution, àà la dla dééglutition etglutition et àà la respirationla respiration Incontinence salivaireIncontinence salivaire ÉÉpistaxispistaxis
  12. 12. b. inspectionb. inspection:: Aspect souvent figAspect souvent figéé du visage, le blessdu visage, le blesséé gardant la bouchegardant la bouche entre ouverte, il nentre ouverte, il n’’ose pas dose pas dééglutir sa saliveglutir sa salive AsymAsyméétrie facialetrie faciale On recherche : ecchymoses ,hOn recherche : ecchymoses ,héématomes, hmatomes, héémorragiesmorragies extextéériorisrioriséées (),es (),éécoulement du LCRcoulement du LCR c.c. Palpation :Palpation : doucedouce àà la recherchela recherche:: Des points douloureuxDes points douloureux ImmobilitImmobilitéé anormaleanormale EmphysEmphysèème sous cutanme sous cutanéé
  13. 13. d.d. Examen endobuccal : recExamen endobuccal : rechercheherche Un trouble de lUn trouble de l’’articularticuléé Une dUne dééviation du chemin dviation du chemin d’’ouverture et de fermeture buccaleouverture et de fermeture buccale Une bUne bééanceance Un diastUn diastèème inter dentaireme inter dentaire Une plaie de la muqueuseUne plaie de la muqueuse Des lDes léésions dentaires (avulsions,luxationssions dentaires (avulsions,luxations(( Des douleurs condyliennesDes douleurs condyliennes àà la pression du menton ou des rla pression du menton ou des réégionsgions prpréétragiennestragiennes Un dUn dééficit sensitif dentaire infficit sensitif dentaire inféérieur,lrieur,lèèvre infvre inféérieure,menton (nerfrieure,menton (nerf éétirtiréé,comprim,compriméé,sectionn,sectionnéé((
  14. 14. Examen de lExamen de l’é’étage moyen de la facetage moyen de la face:: Inspection et palpation des OPNInspection et palpation des OPN RA : DCNRA : DCN HHéématome de la CNmatome de la CN ÉÉcoulement du LCRcoulement du LCR Otoscopie : rechercher une otorragie ouOtoscopie : rechercher une otorragie ou éécoulement du LCR ou une fracture ducoulement du LCR ou une fracture du CAECAE
  15. 15. EXAMEN RADIOLOGIQUEEXAMEN RADIOLOGIQUE La symptomatologie clinique va orienter lLa symptomatologie clinique va orienter l’’examen radiologiqueexamen radiologique ClichClichéés de ds de déébrouillagebrouillage : comportent les incidences suivantes: comportent les incidences suivantes:: 11--Rx face basse bouche ouverte (arc mandibulaire +condylesRx face basse bouche ouverte (arc mandibulaire +condyles(( 22--incidence Blondeau/waters (explorant le massif facial supincidence Blondeau/waters (explorant le massif facial supéérieurrieur àà lala recherche de lrecherche de léésions associsions associééeses(( 33--Orthopantonogramme (toute la mandibuleOrthopantonogramme (toute la mandibule(( 44--Face +profil du crâneFace +profil du crâne 55--Maxillaires dMaxillaires dééfilfiléés et hirtz (condyless et hirtz (condyles(( ScannerScanner:: Topographie des traits de fracture et leurs dTopographie des traits de fracture et leurs dééplacementsplacements
  16. 16. FORMES ANATOMO-FORMES ANATOMO- CLINIQUESCLINIQUES 11((FRACTURE SYMPHYSAIREFRACTURE SYMPHYSAIRE AnapathAnapath:: --trait de fracture mtrait de fracture méédian ou paramdian ou paraméédian peu ou pasdian peu ou pas ddééplacplacéé CliniqueClinique:: --douleurdouleur --tumtumééfaction gfaction géénienne basse douloureusenienne basse douloureuse --troubles de ltroubles de l’’articularticuléé --troubles sensitifstroubles sensitifs --association frassociation frééquente dquente d’’une fracture condylienneune fracture condylienne controlatcontrolatééralerale
  17. 17. 22((FRACTURE DE LA BRANCHEFRACTURE DE LA BRANCHE HORIZONTALEHORIZONTALE a) Anapatha) Anapath:: --Trait de fracture oblique en bas et en arriTrait de fracture oblique en bas et en arrièèrere passant par la 1passant par la 1èère molaire (le fragmentre molaire (le fragment postpostéérieure est tirrieure est tiréé en haut et len haut et l’’antantéérieur en basrieur en bas(.(. b) Cliniqueb) Clinique:: --DouleurDouleur --troubles sensitifs (V3troubles sensitifs (V3(( --association frassociation frééquente dquente d’’une fracture sousune fracture sous condylienne controlatcondylienne controlatééralerale
  18. 18. 33((Fracture de lFracture de l’’angleangle:: a)Anapatha)Anapath:: --le trait est obliquele trait est oblique b)Cliniqueb)Clinique:: TrismusTrismus BBééance ouverte du cotance ouverte du cotéé sainsain Parfois, plaie gingivale, au niveau de la portion rParfois, plaie gingivale, au niveau de la portion réétro denttro dentééee.. 44((Fracture de la branche montanteFracture de la branche montante:: a)Anapatha)Anapath:: --le trait horizontal enle trait horizontal en éétoile: peu dtoile: peu dééplacplacéé ddééplacplacéé= risque de l= risque de léésion du paquetsion du paquet vasculo-nerveux dentaire infvasculo-nerveux dentaire inféérieur au niveau de lrieur au niveau de l’é’épinepine de spixde spix b)cliniqueb)clinique:: --trismus majeurtrismus majeur --trouble de ltrouble de l’’articularticuléé par raccourcissement de la branchepar raccourcissement de la branche montantemontante
  19. 19. 55((Fracture condylienneFracture condylienne:: --Elles sont souvent duesElles sont souvent dues àà un choc mentonnier suiteun choc mentonnier suite àà une chute ouune chute ou àà un choc direct (coup de poingun choc direct (coup de poing(( --Ce sont de grandes pourvoyeuses dCe sont de grandes pourvoyeuses d’’ankylose temporo-ankylose temporo- mandibulaire( car le centre de la croissance mandibulaire semandibulaire( car le centre de la croissance mandibulaire se localise au niveau de la tête condyliennelocalise au niveau de la tête condylienne(( --Elles peuvent être : basses ou hautesElles peuvent être : basses ou hautes a)fracture sous condylienne bassea)fracture sous condylienne basse:: --cc’’est une fracture extra articulaireest une fracture extra articulaire --le trait de fracture part de lle trait de fracture part de l’é’échancrure sigmochancrure sigmoïïdede --ecchymose precchymose préétragienne et limitation de ltragienne et limitation de l’’ouverture buccaleouverture buccale --pas de troubles de lpas de troubles de l’’articularticuléé b)fracture sous condylienne hauteb)fracture sous condylienne haute:: --cc’’est une fracture articulaireest une fracture articulaire --le trait de fracture part du colle trait de fracture part du col --même symptomatologie avec troubles de lmême symptomatologie avec troubles de l’’articularticuléé (raccourcissement du cot(raccourcissement du cotéé sainsain((
  20. 20. 66((Fracture du coronFracture du coronéé du coronodu coronoïïdede:: RareRare GGèènene àà ll’’ouverture buccaleouverture buccale DouleurDouleur àà la palpation du vestibule supla palpation du vestibule supéérieurrieur 77((Fractures particuliFractures particulièèresres:: Toutes les fractures sus citToutes les fractures sus citéées peuvent avoir un,deux ou plusieurs traitses peuvent avoir un,deux ou plusieurs traits Fractures para symphysairesFractures para symphysaires àà deux traits para mdeux traits para méédiansdians:: DDééplacplacéées,elles entraes,elles entraîînent lnent l’’arc antarc antéérieur symphysaire, en arririeur symphysaire, en arrièère, attirre, attiréé par la langue et provoquant une dpar la langue et provoquant une déétresse respiratoire aigue imposant untresse respiratoire aigue imposant un traitement dtraitement d’’urgence (traction de la langue,canule de mayo,intubationurgence (traction de la langue,canule de mayo,intubation ,,trachtrachééotomieotomie((
  21. 21. Fracture bicondylienneFracture bicondylienne:: Tout lTout l’’arc antarc antéérieur de la mandibule est drieur de la mandibule est dééplacplacéé enen bas et en arribas et en arrièère provoquant outre les signesre provoquant outre les signes classiques dclassiques d’’une fracture mandibulaire;uneune fracture mandibulaire;une bbééance antance antéérieure avec contact prrieure avec contact préématurmaturéé desdes molairesmolaires Fractures comminutives avec fracas ouvertFractures comminutives avec fracas ouvert :: Elles se voient chez : le polytraumatisElles se voient chez : le polytraumatiséé le traumale trauma balistiquebalistique Elles posent un problElles posent un problèème dme d’’urgence vitaleurgence vitale nnéécessitant une prise en chargecessitant une prise en charge (r(rééa,ORL,neurochirurgie,Maxillo-fa,ORL,neurochirurgie,Maxillo-f((
  22. 22. Fracture mandibulaire chez lFracture mandibulaire chez l ’é’édentdentéé:: La rLa réésorption de lsorption de l’’os alvos alvééolaire chez lolaire chez l’é’édentdentéé entraentraîîne une importantene une importante diminution de ldiminution de l’é’épaisseur de la baguette mandibulairepaisseur de la baguette mandibulaire.. Elles prElles préésentent des risques de ssentent des risques de sééquelles fonctionnelles et esthquelles fonctionnelles et esthéétiquestiques par atteintepar atteinte:: --des germes dentairesdes germes dentaires --de la surface articulairede la surface articulaire Fractures mandibulaires associFractures mandibulaires associ ééeses àà dd’’autres lautres léésionssions maxillo-facialemaxillo-faciale::
  23. 23. EVOLUTION COMPLICATIONSEVOLUTION COMPLICATIONS:: Correctement traitCorrectement traitéées, la consolidation des fractures mandibulaires est assures, la consolidation des fractures mandibulaires est assurééee en 4en 4 àà 6S6S.. La rLa réécupcupéération fonctionnelle est complration fonctionnelle est complèète en 15j aprte en 15j aprèès levs levéée du blocagee du blocage 1-principales complications :1-principales complications : Les principales complications des fractures mandibulaires pendant la pLes principales complications des fractures mandibulaires pendant la péérioderiode consacrconsacrééee àà la consolidation sont de nature infectieuse et peuvent allerla consolidation sont de nature infectieuse et peuvent aller jusqujusqu’’au retard de consolidation:au retard de consolidation: -abc-abcèès ps pééri mandibulaire (frri mandibulaire (frééquent ++)duquent ++)du àà ll’’inoculation septique du foyer deinoculation septique du foyer de fracture ,fracture ,éévolue vers la fistulisation ou lvolue vers la fistulisation ou l’’ostostééiteite -retard de la consolidation : d-retard de la consolidation : dûû (au del(au delàà de 2mois )de 2mois ) àà ll’’infection du foyer ou leinfection du foyer ou le plus souvent rplus souvent rééduction ou contention insuffisanteduction ou contention insuffisante -ost-ostééite mandibulaire : rareite mandibulaire : rare 2-principales s2-principales sééquelles :quelles : -Pseudarthrose : absence d-Pseudarthrose : absence dééfinitive de consolidation au delfinitive de consolidation au delàà de 6moisde 6mois -cal vicieux : consolidation en mauvaise position-cal vicieux : consolidation en mauvaise position -syndrome algodysfonctionnel temporo-mandibulaire (dans les fractures de la-syndrome algodysfonctionnel temporo-mandibulaire (dans les fractures de la rréégion condylienne)gion condylienne) -ankylose temporo mandibulaire-ankylose temporo mandibulaire
  24. 24. CONCLUSIONCONCLUSION Les fractures mandibulaires secondaire auLes fractures mandibulaires secondaire au traumatisme, passent en 2traumatisme, passent en 2èèmeme positionposition apraprèès traitement des ls traitement des léésions mettent ensions mettent en jeu le pronostic vitaljeu le pronostic vital.. Le diagnostic est fait suiteLe diagnostic est fait suite àà un bon examenun bon examen clinique, puis confirmclinique, puis confirméé par la radiopar la radio

×