I- INTRODUCTION / DEFINITION
La pyramide nasale fait saillie au niveau de la
partie médiane du massif facial de ce fait e...
II- RAPPELS
1 anatomique
constitution
La pyramide nasale est constituée par :
Un squelette osteo cartilagineux
Un revête...
SQUELETTE OSTEO CARTILAGINEUX :
Portion osseuse :
1. Os propre du nez : paires et symétriques minces et
fragiles
2.Process...
Ces éléments confèrent au nez la forme d’une pyramide
triangulaire
Base inferieure : orifices narinaires
Sommet supérieu...
Vascularisation
Artérielle : artère faciale .
veineuse : les veines faciale et angulaire .
lymphatiques : chaîne jugula...
innervation
Branches du nerf naso ciliaire (branche de
l’ophtalmique)
III- EPIDEMIOLOGIE
1- Age : le pic se situe entre 15 et 25 ans .
2- sexe : plus fréquent chez le sexe masculin .
3- Circon...
IV- PHYSIOPATHOLOGIE
Les fractures concernent le squelette osseux de la
pyramide d’une part et d’autre part la cloison os...
TRAUMATISME LATERAL :
branche montante du maxillaire, OPN ++++
Fracture unilatérale par enfoncement d’un
seul OPN
Fractu...
TRAUMATISME ANTERO POSTERIEUR
Fracture des OPN isolée : associée a un tassement
modéré du septum
Fracture enfoncement de...
TRAUMATISME INFERO SUPERIEUR
Fracture de JARJAVAY :
Fracture horizontale du septum nasal
Luxation du cartilage quadrangu...
V- Clinique
Rechercher en premier lieu des complications faciales et
générales : troubles neurologiques, dyspnée,
hémorrag...
Cliniquement : trois cas de figure
Fractures nasales isolées
Fractures nasales ouvertes
Fractures nasao orbitaires
Fracture nasale isolée
SF
Douleur
Epistaxis
INSPECTION
Œdème
Ecchymoses nasales
Asymétrie ou enfoncement de l’arête n...
PALPATION: peut être gênée par l’œdème
Douce et prudente
On recherche :
Point douloureux
Ressaut osseux
Crépitation = e...
EXAMEN RHINOSCOPIQUE
Rhinoscopie ant voir endoscopie
Hématome de cloison
Déviation septale
Etat de la muqueuse
TYPER LA FRACTURE
Fracture non déplacée
Fracture nasale avec déplacement
Fracture septale isolée ou associée a une frac...
Fractures nasales ouvertes
On distingue
PLAIES DE LA POINTE DU NEZ :
Atteignent les cartilages alaires et latéraux
Sont ...
Fractures naso orbitaires
ETAT NASAL :
Nez aplati et élargi
Mobilité fragmentaire
ETAT ORBITAIRE :
Ecchymoses en lunett...
RADIOLOGIE
1 radio standard :
FRACTURE SIMPLE : discuté
Profil centré sur le nez
Incidence de face du cadre orbitaire et...
VI- Formes cliniques
FORMES SYMPTOMATIQUES
1 hemorragie :
L’épistaxis est fréquente et se tarit rapidement
Si elle persi...
SELON L’AGE:
■ Formes du nouveau-né :
lors des accouchements dystociques.
La pyramide osseuse et le septum peuvent être ...
VII- TRAITEMENT
A) BUTS :
- Rétablir l’anatomie la plus proche de la normale .
- Prévenir les complications inesthétiques ...
C) INDICATION S:
PRINCIPES GENERAUX :
On intervient que sur les fractures avec déplacement
Si l’œdème et l’hématome ne g...
1- fracture s simples :
1-a) fracture sans déplacement : surveillance clinique d’un éventuelle
hématome de la cloison
2-b)...
Pince de MARTIN
2 fractures complexes :
Déviation septale
Fracture de jarjavay et chevalet
Même traitement si la réduction de la cloison...
Nouveau-né
─ La déformation nasale peut se réduire spontanément
si non une réduction orthopédique est requise
réalisée imm...
Fracture de la pyramide nasale
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fracture de la pyramide nasale

962 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
962
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
19
Actions
Partages
0
Téléchargements
19
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fracture de la pyramide nasale

  1. 1. I- INTRODUCTION / DEFINITION La pyramide nasale fait saillie au niveau de la partie médiane du massif facial de ce fait elle est exposée a divers traumatismes Elle constitue un auvent aux cavités nasales qu’elle protège Motif fréquent de consultation
  2. 2. II- RAPPELS 1 anatomique constitution La pyramide nasale est constituée par : Un squelette osteo cartilagineux Un revêtement interne cutaneo muqueux Un revêtement externe cutané et musculaire
  3. 3. SQUELETTE OSTEO CARTILAGINEUX : Portion osseuse : 1. Os propre du nez : paires et symétriques minces et fragiles 2.Processus frontal du maxillaire Portion cartilagineuse : 1. Cartilage latéral 2.Cartilages alaires 3. Cartilage septal
  4. 4. Ces éléments confèrent au nez la forme d’une pyramide triangulaire Base inferieure : orifices narinaires Sommet supérieur : racine du nez Face postérieure virtuelle Deux faces antero latérales symétriques
  5. 5. Vascularisation Artérielle : artère faciale . veineuse : les veines faciale et angulaire . lymphatiques : chaîne jugulaire.
  6. 6. innervation Branches du nerf naso ciliaire (branche de l’ophtalmique)
  7. 7. III- EPIDEMIOLOGIE 1- Age : le pic se situe entre 15 et 25 ans . 2- sexe : plus fréquent chez le sexe masculin . 3- Circonstances étiologiques : Rixes : au premier plan . Certains sports Accidents de la voie publique Accidents professionnels Accidents domestiques
  8. 8. IV- PHYSIOPATHOLOGIE Les fractures concernent le squelette osseux de la pyramide d’une part et d’autre part la cloison osteo cartilagineuse Selon la direction du choc on distingue : Traumatisme latéral : fractures ++++ Traumatisme antero postérieur Traumatisme infero supérieur Selon l’importance du choc les lésions peuvent aller de la fracture simple sans déplacement uni ou bilatérale a la fracture pluri fragmentaire avec déplacement
  9. 9. TRAUMATISME LATERAL : branche montante du maxillaire, OPN ++++ Fracture unilatérale par enfoncement d’un seul OPN Fracture disjonction de l’auvent nasal : concerne les deux OPN = fracturés et luxé vers le coté opposé (déformation en S) Fracture totale de la pyramide nasale : traits latéraux Fracture avec luxation septale associée La fracture septale prend la forme d’un C Responsable d’une ON bilatérale
  10. 10. TRAUMATISME ANTERO POSTERIEUR Fracture des OPN isolée : associée a un tassement modéré du septum Fracture enfoncement de l’auvent nasal : ensellure + déviation ou fracture septale Fracture comminutive Fracture septale isolée : fracture de CHEVALET Choc sur la pointe du nez Trait : extrémité ant de l’OPN a l’épine du maxillaire (fracture verticale) Bord post du segment antérieur luxé dans une fosse nasale Fracture en livre ouvert Enfant La suture médiane des OPN s’enfonce et s’écarte Fractures disjonction orbito nasale : trois fragments Dislocation naso orbito frontale : lésions oculaires et encephalitiques
  11. 11. TRAUMATISME INFERO SUPERIEUR Fracture de JARJAVAY : Fracture horizontale du septum nasal Luxation du cartilage quadrangulaire dans la fosse nasale responsable d’une obstruction nasale unilatérale
  12. 12. V- Clinique Rechercher en premier lieu des complications faciales et générales : troubles neurologiques, dyspnée, hémorragie, liquorrhée cerebro spinale ANAMNESE Circonstances du traumatisme : violence du choc, vitesse et direction de l’impact Antécédents medico chirurgicaux et de traumatisme nasal Pathologie associée Traitements en cours : anticoagulants, anti inflammatoires
  13. 13. Cliniquement : trois cas de figure Fractures nasales isolées Fractures nasales ouvertes Fractures nasao orbitaires
  14. 14. Fracture nasale isolée SF Douleur Epistaxis INSPECTION Œdème Ecchymoses nasales Asymétrie ou enfoncement de l’arête nasale Latero déviation de la pointe Asymétrie narinaire Ensellure nasale Coup de hache Relèvement de la pointe du nez
  15. 15. PALPATION: peut être gênée par l’œdème Douce et prudente On recherche : Point douloureux Ressaut osseux Crépitation = emphysème sous cutané
  16. 16. EXAMEN RHINOSCOPIQUE Rhinoscopie ant voir endoscopie Hématome de cloison Déviation septale Etat de la muqueuse
  17. 17. TYPER LA FRACTURE Fracture non déplacée Fracture nasale avec déplacement Fracture septale isolée ou associée a une fracture de la pyramide nasale (fracture complexe)
  18. 18. Fractures nasales ouvertes On distingue PLAIES DE LA POINTE DU NEZ : Atteignent les cartilages alaires et latéraux Sont souvent transfixiantes Doivent être soigneusement suturées pour éviter les cicatrices disgracieuses et les rétractions Les pertes de substances cartilagineuse seront traitées ultérieurement par des procédés esthétiques PLAIES DE L’ARETE NASALE Permettent l’inspection des fractures osseuses PLAIES NASO ORBITAIRES : Paupières Canalicules lacrymaux
  19. 19. Fractures naso orbitaires ETAT NASAL : Nez aplati et élargi Mobilité fragmentaire ETAT ORBITAIRE : Ecchymoses en lunette Telecanthus ETAT DES VOIES LACRYMALES
  20. 20. RADIOLOGIE 1 radio standard : FRACTURE SIMPLE : discuté Profil centré sur le nez Incidence de face du cadre orbitaire et GOSSEREZ (racine basse) = branche montante du maxillaire FRACTURE COMPLEXE Crane de profil Blondeau 2 TDM : Traumatisme grave Bilan de la fracture nasale + bilan des lésions cranio faciales
  21. 21. VI- Formes cliniques FORMES SYMPTOMATIQUES 1 hemorragie : L’épistaxis est fréquente et se tarit rapidement Si elle persiste il faut suspecter une lésion vasculaire 2 obstruction nasale : Fracture luxation septale Hématome de cloison 3 rhinorrhée clair Brèche osteo méningée
  22. 22. SELON L’AGE: ■ Formes du nouveau-né : lors des accouchements dystociques. La pyramide osseuse et le septum peuvent être touchés isolément. Le nez apparaît alors dévié. traitement orthopédique immédiat, sous peine de persistance et d’aggravation de la déformation avec la croissance. ■ Formes de l’enfant :  une fracture du nez de l’enfant passe souvent inaperçue . Les lésions de la cloison sont probablement très sous-estimées. Elles sont observées essentiellement au stade séquellaire à l’âge adulte. ■ Formes du sujet âgé Elles sont fréquemment comminutives, en relation avec la fragilité osseuse des personnes âgées.
  23. 23. VII- TRAITEMENT A) BUTS : - Rétablir l’anatomie la plus proche de la normale . - Prévenir les complications inesthétiques et les troubles fonctionnels surtout lacrymales . B) MOYENS : → Médical : - antalgique , anti-inflammatoire ; surveillance . - méchage . → Orthopédique : - Réduction . - Contention . → Chirurgical : - Réduction à ciel ouvert . - Contention : embrochage endonasal .
  24. 24. C) INDICATION S: PRINCIPES GENERAUX : On intervient que sur les fractures avec déplacement Si l’œdème et l’hématome ne gène pas Le mieux est d’intervenir dans les 72 premières heures Deux indications de traitement en urgence : hématome septal et les plaies cutanées importantes
  25. 25. 1- fracture s simples : 1-a) fracture sans déplacement : surveillance clinique d’un éventuelle hématome de la cloison 2-b) fracture avec déplacement : sont réduite orthopédiquement l’enfoncement est réduit par des manœuvres internes aidé d’un instrument placé sous l’auvent nasal : pince de WALSHAM, pince de ASH, élévateur de CLAUDE MARTIN ou simple ciseau mousse protégé . L’auvent nasal en valgus est replacé par simple pression digitale contrôlé par l’instrument endonasal ; en varus ,c ’est l’instrument qui va déplacer l’auvent - la stabilité d’une telle réduction doit être contrôlée par palpation douce - la contention est assurée par un léger méchage ,et la protection externe par une attelle plâtrée .
  26. 26. Pince de MARTIN
  27. 27. 2 fractures complexes : Déviation septale Fracture de jarjavay et chevalet Même traitement si la réduction de la cloison est stable En cas d’instabilité de la réduction : abord septal 3 fractures comminutives : Contention endonasale par plaque en silicone 4 traitement des fractures naso-orbitaires : est toujours chirurgical .
  28. 28. Nouveau-né ─ La déformation nasale peut se réduire spontanément si non une réduction orthopédique est requise réalisée immédiatement avec un élévateur, surtout si elle entraîne une gêne respiratoire évidente ─ Le méchage est à proscrire afin de ne pas gêner la respiration nasale du nouveau-né. Enfant Chez le jeune enfant, l’anesthésie générale est la règle. On réalise une réduction à foyer fermé avec un résultat éventuellement incomplet sans exclure la possibilité de réaliser un geste chirurgical complémentaire : septoplastie ou rhinoseptoplastie à distance de la période de croissance.

×