Traitement des fractures du tiers
moyen de la face
Plan
• Généralités définitions
• Rappel anatomique
• Classification
• Traitement
Buts
Moyens
• Voies dabords
• Indications...
Généralités
• Le traitement des fractures faciaux a été modifié au cours
des 2 dernières décenies par deux facteurs:
 Pro...
Rappel anatomique
naso-ethmoïdo-frontal
malaire et zygomatique
ptérygoïdiens
Frontale.
sous orbitaire et malaire.
maxillai...
Etage moyen
Rebort orbitaire inf.
Plancher de l’orbite.
Pyramide nasale.
Malaire.
Os maxill sup.
Archade dentaire.
Classification
• Fractures sans participation articulaireFractures sans participation articulaire
fracture du nez.
fractur...
• Fracture avec participation articulaireFracture avec participation articulaire
Fractures localisées au maxill sup
Fractu...
Traitement
• But
Lutter contre les infections.
 réstaurer les différentes fonctions.
reconstituer l’anatomie initiale (...
Moyens
Dans le cadre de l’urgence
Surtout si polytraumatisé : -cstes vitales
-Liberer les voies aeriennes
-Controler l’h...
• La réduction de fracture est simple si fracture
fraiche, unifocale et non deplacée,
3 facteurs fondamentaux:
 vasculari...
Methodes chirurgicaux
Matériel
Oetéosynthèse:
o Plaques pour les zones résistents.
o Vices.
o les microplaques pour les zo...
Voies d abords
1-Voie conjonctivale
-trans conj -inferieur
2-voie sous ciliaire
- Palpébrale basse.
Ces voies permettent l...
Voies paranasales:
paroi int de l’orbite et voies
lacrymales
• Voie vestibulaire superieure
uni ou bilaterale.
• Voies orb...
Voie coronale
• Voie d’abord du sinus frontal ainsi de la région
nasoéthmoidale.
Fractures du plancher de l’orbite
• Sont soit isolées (Blow out) ou associées à fr du malaire.
• Les risques sont:
 incar...
La chirurgie endoscopique pouvant etre la
cause des fractures orbitaires; elle peut
constituer un recours très interessant...
• La voie d’abord utilisée étant véstibulaire
supérieure puis endomaxillaire.
fractures de paroi interne de l’orbite
• Secondaire à un enfoncement naso-éthmoial ou fronto-
naso-éthmoidal.
• On éxlu le...
La distopie canthale est corrigée
par la canthopexie transnasale
1-On repère le chef ant du
canthal int et on l’amorce par...
Fracture du nez
• Trt est medical seul si fractures non deplacées.
• L’indication de réduction s’impose en cas de déformat...
-Désengrainement
osseux sous
controle de la main
controlatérale
-méchage pdt 48h
- Contention platrée
pdt 7-10j
Fractures complexes ou communitives
une réduction indirecte de la fracture par une
incision intercartilagineuse pour effec...
Incision intércartilagineuse
Décollement du périoste
Reconstruction de la pyramide
nasale comme 1 puzzle en
commencant par...
Fracture de l’arcade zygomatique
• Lindication d une réduction ou de contention est portée soit devant
un enfoncement disg...
Fracture du malaire
• Ce sont des fractures évolutives par traction du
masseter donc des urgences.
• Voies d’abord doivent...
Fractures occulofaciales
Intéressant les sécteurs dentés don’t les
déplacements pérturbent l’occlusion.
*Anésthesie locale...
Fracture du maxillaire superieur
• Fracture LEFFORT I
La réduction est assurée grace à la pince de Rowe et
killey permetta...
• Fractures LEFFORT II et III qui sont des vraies
disjonctions craniofaciales, au blocage
intermaxillaire on associera les...
Fracture de l'étage moyen de la face traitement
Fracture de l'étage moyen de la face traitement
Fracture de l'étage moyen de la face traitement
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fracture de l'étage moyen de la face traitement

994 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
994
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fracture de l'étage moyen de la face traitement

  1. 1. Traitement des fractures du tiers moyen de la face
  2. 2. Plan • Généralités définitions • Rappel anatomique • Classification • Traitement Buts Moyens • Voies dabords • Indications • complications • Conclusion
  3. 3. Généralités • Le traitement des fractures faciaux a été modifié au cours des 2 dernières décenies par deux facteurs:  Progrès de l imagerie qui a permi d’ élaborer un catalogue de fracture et de donner une stratégie thérapeutique plus fine.  L’ apparition de materiel d’ostéosynthèses, limittant les abords chir et les contentions de longue durée (blocage bimaxill). • La qualite de la réparation dépondera de la clinique et de l’état de l’urgence.
  4. 4. Rappel anatomique naso-ethmoïdo-frontal malaire et zygomatique ptérygoïdiens Frontale. sous orbitaire et malaire. maxillaire
  5. 5. Etage moyen Rebort orbitaire inf. Plancher de l’orbite. Pyramide nasale. Malaire. Os maxill sup. Archade dentaire.
  6. 6. Classification • Fractures sans participation articulaireFractures sans participation articulaire fracture du nez. fractures orbitaires: plancher. paroi int. Fracture du 1/3 ext zygomato-malaire
  7. 7. • Fracture avec participation articulaireFracture avec participation articulaire Fractures localisées au maxill sup Fracture LEFFORT I Fracture LEFFORT II Fracture LEFFORT III Fractures verticales Fractures atypiques
  8. 8. Traitement • But Lutter contre les infections.  réstaurer les différentes fonctions. reconstituer l’anatomie initiale (ésthetique). Eviter les complications.
  9. 9. Moyens Dans le cadre de l’urgence Surtout si polytraumatisé : -cstes vitales -Liberer les voies aeriennes -Controler l’hemostase Epistaxis ou plaies ouvertes. Contention pour assurer l’immobilite par blocage intermaxillaire, bimaxillaire ou maxillomandibulaire. Chirurgicaux ostéosynthèse Réeducation pour récuperation fonctionnelle rapide
  10. 10. • La réduction de fracture est simple si fracture fraiche, unifocale et non deplacée, 3 facteurs fondamentaux:  vascularisation adéquate des berges farcturaires.  Contact intime des extremités osseuses pour réstaurer l’anatomie initiale.  Immobilité continue du foyer de la fracture.  Méthodes orthopédiques Réduction manuelle par appuit direct . Réduction manuelle par fils tracteurs. Fils d’acier: foyers peu mobiles, en dehors des piliers internes et pour les fractures communitives.
  11. 11. Methodes chirurgicaux Matériel Oetéosynthèse: o Plaques pour les zones résistents. o Vices. o les microplaques pour les zones les plus fragiles. Titane, Nickel, chrome.
  12. 12. Voies d abords 1-Voie conjonctivale -trans conj -inferieur 2-voie sous ciliaire - Palpébrale basse. Ces voies permettent l’abord du plancher de l’orbite; tt en explorant la fente spheno- palatine et les voies lacrymales.
  13. 13. Voies paranasales: paroi int de l’orbite et voies lacrymales • Voie vestibulaire superieure uni ou bilaterale. • Voies orbitaires ext: Pour processus frontal du malaire et paroi ext de l’orbite
  14. 14. Voie coronale • Voie d’abord du sinus frontal ainsi de la région nasoéthmoidale.
  15. 15. Fractures du plancher de l’orbite • Sont soit isolées (Blow out) ou associées à fr du malaire. • Les risques sont:  incarcération du droit int.  Compression du nerf infra orbitaire. • Voies d’abord sus cites • Matériel: on utilise des greffes osseuses, cartilagineuses ou synthétiques (lames silastic) • Le danger : est de biens controler la fente sphénopalatine et la voie lacrymale, l’eno ou l’exophtalmie(taille du greffon). • Le controle endoscopique est trés interessant pour éviter ces complications.
  16. 16. La chirurgie endoscopique pouvant etre la cause des fractures orbitaires; elle peut constituer un recours très interessant pour leur trt
  17. 17. • La voie d’abord utilisée étant véstibulaire supérieure puis endomaxillaire.
  18. 18. fractures de paroi interne de l’orbite • Secondaire à un enfoncement naso-éthmoial ou fronto- naso-éthmoidal. • On éxlu les fractures avec bréche méningée où un trt neurochir s’impose en urgence • Les risques majeurs sont la compression du nerf optique et le syn de fente sphenoidale • La voie coronale est la plus utilisée . • La contention est réalisée par traction a l’aide d’un fils d’acier, plaques ou miniplaques en x.
  19. 19. La distopie canthale est corrigée par la canthopexie transnasale 1-On repère le chef ant du canthal int et on l’amorce par un fils d’acier avant de la couper. 2- on pérfore la paroi interorbitaire des deux cotés. 3-pérfore la cloison nasale et on fait passer le fils. 4-on sert les noeuds et le serrage sera regler
  20. 20. Fracture du nez • Trt est medical seul si fractures non deplacées. • L’indication de réduction s’impose en cas de déformation nasale ou fracture d éplaceé prouvée radiologiquement. • Reduction S/A locale ou générale. • Le trt en urgence est réalisé si fracture ouverte, hématome de la cloison (incision +ATB) ou si épstaxis grave. • Si non le délai idéal est entre 5 et 14 jours. • La téchnique utilisée pour réduction de fracture à foyer fermé parait insuffisante surtout lors d’une participation septale du fait de  l’oedème sous-muqueux.  fréquentes déformations septales préexistantes.  certains télescopages de la cloison qui échappent complètement à la réduction manuelle ou instrumentale. septo- rhinoseptoplastie
  21. 21. -Désengrainement osseux sous controle de la main controlatérale -méchage pdt 48h - Contention platrée pdt 7-10j
  22. 22. Fractures complexes ou communitives une réduction indirecte de la fracture par une incision intercartilagineuse pour effectuer une fixation des foyers fracturaires comminutifs, à l’aide d’un fil métallique intranasal type broche de Kirshner, placé en souspériosté à la face interne des os propres jusque dans l’épine nasale du frontal pendant 10 à 14 jours. En cas de plaies ouvertes la plaie peut etre utilisée comme voie d’abord
  23. 23. Incision intércartilagineuse Décollement du périoste Reconstruction de la pyramide nasale comme 1 puzzle en commencant par la base. Ostéosynthese par 1fils très fin, miniplaques ou greffon cartilagineux Méchage(préferentiellement léger changé chaque 2jours ou resorbable)+platre.
  24. 24. Fracture de l’arcade zygomatique • Lindication d une réduction ou de contention est portée soit devant un enfoncement disgracieux soit si limitation d’ouverture de la bouche. • Soit au doigt par voie endobucale, ou au crochet par voie pércutanée ou à l’aide d’un fils d’acier cérclant les élèments enfoncés. • La mise en ouverture pérmanente de la bouche pdt 10j avec une cale interdentaire permet l’interposition du condyle et évite les déplacement IIaires. • La contention s’éffectue par des fils d’acier, avec un casque platré ou atelle ext. • La mise en plaque des plaques s’effectuent par voie coronale.
  25. 25. Fracture du malaire • Ce sont des fractures évolutives par traction du masseter donc des urgences. • Voies d’abord doivent controler le plancher de l’orbite, le nerf sous orbitaire, et permettant la mise en place des ostéosynthèses. La voie combinée palpébrale inf ,infraciliare est la plus utilisée.
  26. 26. Fractures occulofaciales Intéressant les sécteurs dentés don’t les déplacements pérturbent l’occlusion. *Anésthesie locale si fr alvéolaires ou blocage intermaxillaire lors des fractures non deplacées. *Ou génèrale +/ -trachéotomie pour réaliser le blocage bimaxillaire. Voies d’abord vestibulaire superieur ou ext sous angulo mandibulaire.
  27. 27. Fracture du maxillaire superieur • Fracture LEFFORT I La réduction est assurée grace à la pince de Rowe et killey permettant de tirer le maxill sup vers l’avant et réduisant son enfoncement. une fois la fracture réduite; mise en place des arcs du materiel d’ostéosynthese et le blocage intermaxillaire seura éffectué pdt 3 à 7 jours.
  28. 28. • Fractures LEFFORT II et III qui sont des vraies disjonctions craniofaciales, au blocage intermaxillaire on associera les divers procédes de réparation des fractures orbito faciales et naso orbitaires.

×