PLAN
 Définition-généralités
 Lieux de prélèvement des greffes et techniques de
prélèvements
 Indications
Définition Généralités
 Définition d’une greffe : c’est le transfert de cellules,
de tissus ou d’un organe prélevés soit ...
Lieux de prélèvement des greffes
 Les sites de prélèvement de greffes sont le plus souvent
accessibles exception faite po...
Prélèvement d’os iliaque
 On fait une incision de 8 cm sur la crête iliaque à 01
cm de l’épine antéro-supérieure afin d’é...
Greffon pariétal
 La prise de greffon n’est pas douloureuse mais l’os
pariétal manque d’épaisseur, dans les déformations
...
Greffon mastoïdien
 C’est un os fin cassant légèrement courbe.
 Le prélèvement est fait après incision retro auriculaire...
Greffon de cartilage septal
 On procède comme pour une septoplastie.
 Après infiltration et incision inter septo –collum...
Le greffon de conque auriculaire
 Il se fait par abord postérieur ou antérieur .
 Apres infiltration du pavillon, une in...
Indications
Rhinoplasties
 Les greffes sont souvent utilisés en rhinoplastie
notamment dans les reconstructions d’ensell...
Racine du nez
 Comblement des importantes dépressions
de la racine du nez en utilisant une petite
greffe cartilagineuse c...
Racine du nez
 Une dépression naso frontale
trop profonde ayant pour
conséquence une hyper
projection du nez
 On utilise...
Dorsum
 La principale indication est la chute du dorsum
après chirurgie septale dans le but de
reconstruction et de repla...
Dorsum
 Chute du dorsum et
rétraction collumélaire
en raison de la
résection de la partie
caudale du cartilage.
 Prélève...
Ensellures
 En cas d’ensellures nasales légères, dues à une
insuffisance septale, une greffe septale ou conchale
cartilag...
Ensellures
 Ensellure légère : on
utilise une greffe de
cartilage
Ensellures
 Ensellure importante :
greffe osseuse pour
rehausser le dorsum.
Ensellures
 Ensellures graves :
greffes en 02 pièces
pour reconstituer la
projection de la
pointe nasale
Pointe aile du nez et columelle
 Pour rehausser une pointe on utilise une
greffe de cartilage conchal, septal ou une
comb...
Pointe
 Greffe de pointe du
cartilage conchal tres
approprié pour son
recourbement normal
Columelle
 Pièces de cartilage pour
corriger un angle naso
labial très étroit
Angle naso labial
 Pour la correction d’un angle naso-labial trop aigu on
utilise des morceaux de cartilage septal ou con...
Autres indications
Oreille :
 Ossiculoplastie :
• On utilise des autogreffes ossiculaires , le corps de l’enclume est
la...
Autres indications
Oreille :
 oto plasties :
Greffe osseuse et cartilagineuse
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Greffe osseuse et cartilagineuse

1 424 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 424
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Greffe osseuse et cartilagineuse

  1. 1. PLAN  Définition-généralités  Lieux de prélèvement des greffes et techniques de prélèvements  Indications
  2. 2. Définition Généralités  Définition d’une greffe : c’est le transfert de cellules, de tissus ou d’un organe prélevés soit sur le malade lui- même (autogreffe) ou sur un donneur (allogreffe) .  Différents types de greffes biologiques (os, cartilage) et non biologiques « biomatériaux » ( téflon) sont utilisés ; actuellement l’autogreffe est le matériel de greffe le plus utilisé en ORL.
  3. 3. Lieux de prélèvement des greffes  Les sites de prélèvement de greffes sont le plus souvent accessibles exception faite pour le cartilage costal et la crête iliaque .  Les sites les plus fréquents sont : Cartilage  Septum (cartilage quadrilatère).  Pavillon de l’oreille (conque).  Cartilage costal . Os  Crête iliaque.  Corticale mastoïdienne.  Os pariétal.
  4. 4. Prélèvement d’os iliaque  On fait une incision de 8 cm sur la crête iliaque à 01 cm de l’épine antéro-supérieure afin d’éviter l nerf fémoro-cutané dont la lésion entraine une anesthésie de la face antéro-externe de la cuisse ; on incise le muscle jusqu’au périoste , avec une rugine on libère la crête iliaque sur 5 à 6 cm ensuite on prélève toute la crête avec l’os spongieux prélevé en profondeur et suture.
  5. 5. Greffon pariétal  La prise de greffon n’est pas douloureuse mais l’os pariétal manque d’épaisseur, dans les déformations importantes on lui préfère l’os iliaque  Apres rasage d’une bande de 09 cm sur 2 cm on réalise une incision de 8 cm  On expose et on rugine la zone à prélever, on trace un rectangle de 3 cm de large sur 9 cm de long  On réalise la tranchée osseuse à la fraise qui respecte la table interne  Un ciseau à frapper légerement courbe détache les greffons du site donneur
  6. 6. Greffon mastoïdien  C’est un os fin cassant légèrement courbe.  Le prélèvement est fait après incision retro auriculaire postérieure et rugination de la mastoïde , le greffon est taillé en plein dans la mastoïde.  Le prélèvement est réalisé à gauche car le sinus latéral est plus petit et plus profond de ce coté.  On utilise la fraise pour tailler une baguette osseuse de 4 à 5 cm de long, elle est détachée ensuite au ciseau à frapper manié de biais.
  7. 7. Greffon de cartilage septal  On procède comme pour une septoplastie.  Après infiltration et incision inter septo –collumellaire, un décollement en sous périchondral de la totalité de la cloison est réalisé.  Le prélèvement est réalisé dans la grande diagonale de la cloison pour avoir un baguette cartilagineuse assez longue.  Le prélèvement doit se faire à un cm en arrière du bord caudal et à un cm du dorsum pour éviter l’ensellure nasale.  Il convient comme soutien surtout au niveau de la columelle.
  8. 8. Le greffon de conque auriculaire  Il se fait par abord postérieur ou antérieur .  Apres infiltration du pavillon, une incision arciforme est réalisée sur sa face postérieure avec exposition de la face postérieure de la conque en laissant en place le périchondre .  Dissection ensuite très soigneuse de la face antérieure au ras du cartilage respectant le périchondre.  La conque complètement détachée est enlevée.
  9. 9. Indications Rhinoplasties  Les greffes sont souvent utilisés en rhinoplastie notamment dans les reconstructions d’ensellures nasales et les reprises.
  10. 10. Racine du nez  Comblement des importantes dépressions de la racine du nez en utilisant une petite greffe cartilagineuse ceci aura pour conséquence le rallongement du nez et de diminuer une hyperprojection de la pointe nasale.
  11. 11. Racine du nez  Une dépression naso frontale trop profonde ayant pour conséquence une hyper projection du nez  On utilise une greffe autologue de cartilage
  12. 12. Dorsum  La principale indication est la chute du dorsum après chirurgie septale dans le but de reconstruction et de replacement du septum cartilagineux.  On utilise soit la partie postérieure du cartilage quadrilatère si elle est encore disponible ou du cartilage conchal ou costal (moins accessible).
  13. 13. Dorsum  Chute du dorsum et rétraction collumélaire en raison de la résection de la partie caudale du cartilage.  Prélèvement et réimplantation du reste écrasé au niveau du site de prélèvement.
  14. 14. Ensellures  En cas d’ensellures nasales légères, dues à une insuffisance septale, une greffe septale ou conchale cartilagineuse est appropriée.  En cas d’ensellure importante avec effondrement total de la pyramide osseuse et cartilagineuse le greffon osseux est indiqué (en raison de la tendance de l’os de la crête iliaque à se résorber le cartilage costal et l’os crânien sont les plus utilisés ).  Lorsque le sellage est important cala s’accompagne d’une chute de pointe nasale, une greffe en 02 pièces du cartilage costal est appropriée.
  15. 15. Ensellures  Ensellure légère : on utilise une greffe de cartilage
  16. 16. Ensellures  Ensellure importante : greffe osseuse pour rehausser le dorsum.
  17. 17. Ensellures  Ensellures graves : greffes en 02 pièces pour reconstituer la projection de la pointe nasale
  18. 18. Pointe aile du nez et columelle  Pour rehausser une pointe on utilise une greffe de cartilage conchal, septal ou une combinaison des deux ; le cartilage conchal est très approprié en raison de sa propriété de recourbement normal, le cartilage septal est le matériel de choix pour la structure columellaire.
  19. 19. Pointe  Greffe de pointe du cartilage conchal tres approprié pour son recourbement normal
  20. 20. Columelle  Pièces de cartilage pour corriger un angle naso labial très étroit
  21. 21. Angle naso labial  Pour la correction d’un angle naso-labial trop aigu on utilise des morceaux de cartilage septal ou conchal dans une poche sous cutanée .
  22. 22. Autres indications Oreille :  Ossiculoplastie : • On utilise des autogreffes ossiculaires , le corps de l’enclume est largement utilisé lorsqu’il n’est pas lysé. • La tête du malléus peut également être utilisée. • Les inconvénients résident dans la disponibilité qui n’est pas constante notamment dans la chirurgie du cholestéatome et les reprises chirurgicales. • L’os cortical , peut être utilisé pour sculpter un osselet. • Le cartilage tragien ou conchal est surtout utilisé en rehaussement du stpès, mais le résultat reste aléatoire du fait de la résorption dans le temps du cartilage.
  23. 23. Autres indications Oreille :  oto plasties :

×