Chirurgie du kyste
amygdaloïde
plan
I- Introduction
II- rappels:
1- embryologique
2- situation anatomique
3- histologie
4- clinique
III- Indications
IV- ...
VI- Technique:
TDD kyste amygdaloide type II
1- préparation du patient
2-instrumentation
3- anesthésie 
4- position du pat...
VII – variantes 
VIII- conclusion
Introduction :
• Les tumeurs bénignes kystiques dysembryologiques se
développent au niveau de la partie antéro-latérale du...
• Définitions générales
- le sinus, pathologie borgne externe, dérivé d’une
fente
- le kyste, pathologie borgne interne, d...
Rappels :
1- embryologique
amygdale
Pharynx
Fistule interne
KYSTE
2- situation anatomique :
3- histologie:
• Le kyste amygdaloïde est tapissé par un
épithélium de différents types, le plus
malpighien ;
• Il peut s’...
4- clinique :
• La masse kystique, en avant et en dedans du muscle
sternocléido-mastoïdien, est située sous l’os hyoïde.
M...
Indications :
L'indication opératoire est formelle, le risque
d'infection est en effet toujours présent et risque
de compl...
Contre indications
• les périodes de réchauffement
• à l’anesthésie générale
Principe de la chirurgie :
La dissection est menée au contact de la paroi en essayant
de ne pas la rompre ce qui peut parf...
Technique proprement dite
TDD : kyste amygdaloide type II
• préparation du patient :
-psychologique 
-bilan préopératoire ...
• Instrumentation
- boite de chirurgie du cou 
-L’instrumentation vasculaire et de
microchirurgie nerveuse doit être fourn...
• position du patient et
mise en place des
champs :
-décubitus dorsal, billot
sous les épaules, tête
tournée du coté oppos...
• l’intervention :
a- incision
cutané :
- Débute en avant du
tragus, descend sous
le lobule et là se
recourbe en avant,
da...
• b- exposition du
kyste :
- En haut, la peau est
décollée de la parotide
et le coin du lambeau
antérieur est saisi par
de...
c- ablation du kyste :
- libération du pôle inferieur : A la fin de ce temps,
on aura repérée la VJI et le TTLPF
- libération du pôle post et sup : on identifie et on
dissèque le nerf spinal en arrière et on le libère
VJI jusqu’au VPD
- libération de la partie antérieure du kyste : on repère
en avant la glande sous mandibulaire, la veine
faciale et la vei...
• soins post op
*antibiothérapie facultative si les règles
d’asepsie sont respectés
*le drain est retiré au 3ème jour post...
• incidents et accidents :
a- per opératoire
– blessure des gros vaisseaux : on l’évitera en travaillant
qu’avec la pointe...
VII – variantes :
• incision cutanée :
*incision arciforme dans le pli cervical sup
(esthétique)
• *incision esthétique ty...
2- exérèse du kyste :
* sa ponction première seule ou suivie de la mise
en place d’une petite compresse dans sa lumière
3- kyste type IV de Bailey :
On utilise une voie pharyngée avec possibilité
d’exerèse en monobloc avec la tonsille palatin...
4- Kyste amygdaloïde inférieur du cou
- sont exceptionnel
- leur exérèse est régie par les principes de la
cervicotomie ex...
Conclusion
• Le secret dans la chirurgie du kyste
amygdaloïde est le repérage du plan de
clivage, rester à son contact gar...
Mawlid
Nabaoui
Moubare
Notre mémoire
est elle ainsi?
Merci
de votre
attentio
n
Kyste amygdaloïde chirurgie
Kyste amygdaloïde chirurgie
Kyste amygdaloïde chirurgie
Kyste amygdaloïde chirurgie
Kyste amygdaloïde chirurgie
Kyste amygdaloïde chirurgie
Kyste amygdaloïde chirurgie
Kyste amygdaloïde chirurgie
Kyste amygdaloïde chirurgie
Kyste amygdaloïde chirurgie
Kyste amygdaloïde chirurgie
Kyste amygdaloïde chirurgie
Kyste amygdaloïde chirurgie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Kyste amygdaloïde chirurgie

2 408 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 408
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Kyste amygdaloïde chirurgie

  1. 1. Chirurgie du kyste amygdaloïde
  2. 2. plan I- Introduction II- rappels: 1- embryologique 2- situation anatomique 3- histologie 4- clinique III- Indications IV- Contre indications V- principe de la chirurgie 
  3. 3. VI- Technique: TDD kyste amygdaloide type II 1- préparation du patient 2-instrumentation 3- anesthésie  4- position du patient et mise en place des champs  5- l’intervention  6- soins post op 7- incidents et accidents 
  4. 4. VII – variantes  VIII- conclusion
  5. 5. Introduction : • Les tumeurs bénignes kystiques dysembryologiques se développent au niveau de la partie antéro-latérale du cou. Il représente 2% des tumeurs latéro-cervicales du cou, • Les kystes amygdaloïdes comptent parmi les plus fréquentes des anomalies branchiales, ils représentent 6,1 à 85,2% des anomalies de la deuxième fente. Ils sont dus à la persistance du sinus cervical au cours de la différenciation de l’appareil branchial. Le siège habituel est le tiers moyen du bord antérieur du muscle sterno-cléido-mastoïdien mais ils peuvent se situer à n’importe quel point depuis le muscle constricteur moyen du pharynx à la région susclaviculaire.
  6. 6. • Définitions générales - le sinus, pathologie borgne externe, dérivé d’une fente - le kyste, pathologie borgne interne, dérivé d’une poche - la fistule mettant en communication fente et poche • La terminologie courante ne respecte pas toujours ces définitions • LE KYSTE AMYGDALOÏDE : C’est avant tout une tuméfaction latérocervicale moyenne RARE
  7. 7. Rappels : 1- embryologique
  8. 8. amygdale Pharynx Fistule interne KYSTE
  9. 9. 2- situation anatomique :
  10. 10. 3- histologie: • Le kyste amygdaloïde est tapissé par un épithélium de différents types, le plus malpighien ; • Il peut s’agir aussi d’un épithélium de type cylindrique cilié d’origine éctodermique. Certains auteurs pensent que la présence de kératine, la présence de tissu lymphoïde sont des critères obligatoires au diagnostic du kyste amygdaloïde
  11. 11. 4- clinique : • La masse kystique, en avant et en dedans du muscle sternocléido-mastoïdien, est située sous l’os hyoïde. Mobile par rapport à la peau, le kyste est rénitent ou élastique, rond ou ovoïde. Les kystes latérocervicaux ont été classés en quatre stades par Bailey. • L’orifice interne de la fistule est rarement retrouvé. Il se situe au niveau de l’amygdale palatine, le plus souvent à son bord postérosupérieur, à proximité de la fossette de Rosenmüller. Il peut aussi être retrouvé au niveau du bord libre du voile, ou sur les piliers antérieur ou postérieur de l’amygdale
  12. 12. Indications : L'indication opératoire est formelle, le risque d'infection est en effet toujours présent et risque de compliquer une exérèse ultérieure. De plus le risque de cancérisation du kyste a été décrit par certains auteurs
  13. 13. Contre indications • les périodes de réchauffement • à l’anesthésie générale
  14. 14. Principe de la chirurgie : La dissection est menée au contact de la paroi en essayant de ne pas la rompre ce qui peut parfois gêner la dissection à venir le nerf spinal est repéré sur le flanc externe de l’apophyse transverse de l’atlas . La dissection par rapport aux vaisseaux doit être très prudente car le kyste adhère parfois fortement aux différents éléments vasculaires (type II) (jugulaire interne déprimé et laminé par la tumeur).
  15. 15. Technique proprement dite TDD : kyste amygdaloide type II • préparation du patient : -psychologique  -bilan préopératoire standard -imagerie échographie cervicale au mieux TDM cervical pour classer la tumeur -rasage des cheveux au-delà de la ligne d’implantation sur la nuque, à distance de 2 cm
  16. 16. • Instrumentation - boite de chirurgie du cou  -L’instrumentation vasculaire et de microchirurgie nerveuse doit être fourni dans l’immédiat ainsi que du fil vasculaire - coagulation bipolaire • anesthésie : Le geste doit se faire sous anesthésie générale avec intubation orotrachéale
  17. 17. • position du patient et mise en place des champs : -décubitus dorsal, billot sous les épaules, tête tournée du coté opposé au kyste, fixé à la table par un adhésif - désinfection large de la région latérale du cou et du pavillon de l’oreille
  18. 18. • l’intervention : a- incision cutané : - Débute en avant du tragus, descend sous le lobule et là se recourbe en avant, dans le pli cervical supérieur - L’incision de la peau est mené jusqu’au plan aponévrotique
  19. 19. • b- exposition du kyste : - En haut, la peau est décollée de la parotide et le coin du lambeau antérieur est saisi par des fils tracteurs - En bas, on ouvre la gaine du SCM - La VJE et la branche auriculaire du plexus cervical superficiel est recliné ou bien sacrifié
  20. 20. c- ablation du kyste : - libération du pôle inferieur : A la fin de ce temps, on aura repérée la VJI et le TTLPF
  21. 21. - libération du pôle post et sup : on identifie et on dissèque le nerf spinal en arrière et on le libère VJI jusqu’au VPD
  22. 22. - libération de la partie antérieure du kyste : on repère en avant la glande sous mandibulaire, la veine faciale et la veine linguale qui repère elle-même le XII, ce nerf est libéré jusqu’au contact avec la carotide ; la partie ant du kyste sera libéré de ces élément - le reste de l’ablation sera terminé au doigt en gardant toujours à l’esprit l’existence d’un pédicule que l’on sectionne après ligature d- fermeture Faite en deux plans sur Redon aspiratif
  23. 23. • soins post op *antibiothérapie facultative si les règles d’asepsie sont respectés *le drain est retiré au 3ème jour post op *les soins de la plaie se feront chaque jour jusqu’au 8ème jour on retire les points de suture
  24. 24. • incidents et accidents : a- per opératoire – blessure des gros vaisseaux : on l’évitera en travaillant qu’avec la pointe des ciseaux au contacte de la capsule – blessure du XI – XII la meilleur façon d’éviter de blesser ces nerfs est de les reperer et de les avoir sous les yeux pendant tout l’acte chirurgical. – Ouverture du kyste : incident sans gravité b- post op immediat : exptionnel c- à distance : anésthésie du pavillon de l’oreille qui s’atténue en quelque mois
  25. 25. VII – variantes : • incision cutanée : *incision arciforme dans le pli cervical sup (esthétique) • *incision esthétique type lifting : elle commence en avant du tragus, passe sous le lobule et suit en arrière la ligne d’implantation de cheveux sur 6 à 8 cm • *incision faite sur le bord ant du SCM
  26. 26. 2- exérèse du kyste : * sa ponction première seule ou suivie de la mise en place d’une petite compresse dans sa lumière
  27. 27. 3- kyste type IV de Bailey : On utilise une voie pharyngée avec possibilité d’exerèse en monobloc avec la tonsille palatine homolatérale
  28. 28. 4- Kyste amygdaloïde inférieur du cou - sont exceptionnel - leur exérèse est régie par les principes de la cervicotomie exploratrice - l’incision cutané est arciforme ou horizontale dans un pli du cou, on rattache le kyste à un triangle anatomique du cou, autrement dit, il faudra localiser le kyste dans les limites d’un triangle pour localiser l’élément vasculo nerveux situé à proximité
  29. 29. Conclusion • Le secret dans la chirurgie du kyste amygdaloïde est le repérage du plan de clivage, rester à son contact garanti la sécurité du geste ; dans ce type de chirurgie on note aussi l’importance de l’utilisation du doigt du chirurgien, car dans un type I une digitoclasie est souvant suffisante après découverte du bon plan de clivage
  30. 30. Mawlid Nabaoui Moubare
  31. 31. Notre mémoire est elle ainsi? Merci de votre attentio n

×