Mastoïdite aigueMastoïdite aigue
Définition:Définition:
C’est une atteinte osseuse mastoïdienne,C’est une atteinte osseuse mastoïdienne,
consécutive à une ...
Pathogénie:Pathogénie:
Toute mastoïdite, commence par une inflammationToute mastoïdite, commence par une inflammation
d’or...
Ce processus s’étend vers la corticale qui finit parCe processus s’étend vers la corticale qui finit par
se rompre.se romp...
Epidémiologie:Epidémiologie:
0,4 % des OMA se compliquent de mastoïdite0,4 % des OMA se compliquent de mastoïdite
dans les...
CliniqueClinique
TTD: mastoïdite extériorisée dans la régionTTD: mastoïdite extériorisée dans la région
retroauriculairere...
Le sillon retroauriculaire est effacé, peau estLe sillon retroauriculaire est effacé, peau est
inflammatoire, rosée, chaud...
Forme clinique:Forme clinique:
a. Extériorisation temporozygomatique:a. Extériorisation temporozygomatique:
Infiltration v...
c. Abcès peripharyngés:c. Abcès peripharyngés:
Secondaire à une ostéite pétreuse sous labyrinthiqueSecondaire à une ostéit...
VI. Examens complémentaires:VI. Examens complémentaires:
Bilan biologique (FNS, VS…)Bilan biologique (FNS, VS…)
Ponction r...
En cas de M sub aigue + PF + ADP parotidienne ouEn cas de M sub aigue + PF + ADP parotidienne ou
fistule rétro auriculaire...
Diagnostic différentiel:Diagnostic différentiel:
Adénite ou adénophlegmon retro auriculaireAdénite ou adénophlegmon retro ...
Traitement:Traitement:
Traitement médical: antalgique, antipyrétiqueTraitement médical: antalgique, antipyrétique
ATB pare...
Complication des mastoïditesComplication des mastoïdites
Les complications des mastoïdites aigues peuvent mettre enLes com...
► Complications intra temporale:Complications intra temporale:
Paralysie facialeParalysie faciale
PétrositePétrosite
Labyr...
1. Complications intratemporales1. Complications intratemporales
A.A. Paralysie faciale:Paralysie faciale:
Représente 1 à ...
B. Pétrosite:B. Pétrosite:
C’est une ostéite profonde du rocher, presqueC’est une ostéite profonde du rocher, presque
touj...
C.C. Labyrinthite et fistule labyrinthique:Labyrinthite et fistule labyrinthique:
otite interne:otite interne:
On distingu...
En cas de fistule labyrinthique: mêmeEn cas de fistule labyrinthique: même
symptôme mais l’évolution fluctuante.symptôme m...
2. Complications endocrâniennes2. Complications endocrâniennes
Méningite purulente otogéne 10%.Méningite purulente otogéne...
A.A. Méningites otogénes:Méningites otogénes:
Clinique: céphalées intense, prostrationClinique: céphalées intense, prostra...
B. Abcès :B. Abcès :
Abcès extraduraux 8%:Abcès extraduraux 8%:
petite taillepetite taille
asymptomatique et de découverte...
Abcès sous duraux:Abcès sous duraux:
rarerare
altération de la conscience qui doit fairealtération de la conscience qui do...
EncéphalitesEncéphalites ::
œdèmes et nécroses cérébraux +/- thromboseœdèmes et nécroses cérébraux +/- thrombose
veineusev...
Abcès intra cérébraux: (temporaux et cerebelleux)Abcès intra cérébraux: (temporaux et cerebelleux)
Abcès du cervelet octog...
Thrombophlébites:Thrombophlébites:
Inflammation de l’oreille moyenne qui diffuse vers le sinus latéral.Inflammation de l’o...
Thrombophlébite de la jugulaire interne:Thrombophlébite de la jugulaire interne:
Syndrome de LEMIERRE %%%%=thrombose septi...
Mastoïdite aiguë
Mastoïdite aiguë
Mastoïdite aiguë
Mastoïdite aiguë
Mastoïdite aiguë
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mastoïdite aiguë

936 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
936
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mastoïdite aiguë

  1. 1. Mastoïdite aigueMastoïdite aigue
  2. 2. Définition:Définition: C’est une atteinte osseuse mastoïdienne,C’est une atteinte osseuse mastoïdienne, consécutive à une OMA suppurée.consécutive à une OMA suppurée. C’est une atteinte infectieuse des cavités deC’est une atteinte infectieuse des cavités de l’oreille moyenne, associée à des lésionsl’oreille moyenne, associée à des lésions destructives de l’os mastoïdien réalisantdestructives de l’os mastoïdien réalisant une ostéite.une ostéite.
  3. 3. Pathogénie:Pathogénie: Toute mastoïdite, commence par une inflammationToute mastoïdite, commence par une inflammation d’origine infectieuse du mucopérioste de l’oreilled’origine infectieuse du mucopérioste de l’oreille moyenne.moyenne. Propagation de l’inflammation vers les veinules = periostitePropagation de l’inflammation vers les veinules = periostite = stade réversible sous TM.= stade réversible sous TM. Œdème muqueux qui entraine un blocage du défiléŒdème muqueux qui entraine un blocage du défilé Aditoatrial entrainant une hyperpression etAditoatrial entrainant une hyperpression et déminéralisation des cloisons osseuses des cellulesdéminéralisation des cloisons osseuses des cellules mastoïdiennes.mastoïdiennes. Les cellules mastoïdiennes constituent une large caviteLes cellules mastoïdiennes constituent une large cavite remplie de pus et de granulations mucoperiostéesremplie de pus et de granulations mucoperiostées épaissies et hypervasculariséesépaissies et hypervascularisées
  4. 4. Ce processus s’étend vers la corticale qui finit parCe processus s’étend vers la corticale qui finit par se rompre.se rompre. La fistulisation entraine une diffusion du pus versLa fistulisation entraine une diffusion du pus vers les espaces contigus:les espaces contigus: région retro auriculaire (MArégion retro auriculaire (MA exteriorisee).exteriorisee). cou (M de Bézold)cou (M de Bézold) Pointe du Rocher (pétrosite)Pointe du Rocher (pétrosite) Cervelet ou lobe temporaleCervelet ou lobe temporale
  5. 5. Epidémiologie:Epidémiologie: 0,4 % des OMA se compliquent de mastoïdite0,4 % des OMA se compliquent de mastoïdite dans les pays en voie de développement.dans les pays en voie de développement. En France: 1,2 cas/an/100 000 habitantsEn France: 1,2 cas/an/100 000 habitants Les mastoïdites aigues surviennent à toutLes mastoïdites aigues surviennent à tout âge.âge. Legere prédominance masculineLegere prédominance masculine
  6. 6. CliniqueClinique TTD: mastoïdite extériorisée dans la régionTTD: mastoïdite extériorisée dans la région retroauriculaireretroauriculaire InspectionInspection:: Décollement du pavillon de l’oreille vers le bas et versDécollement du pavillon de l’oreille vers le bas et vers l’avant (signe de JACQUE)l’avant (signe de JACQUE) Palpation:Palpation: Douleur +/- zone fluctuante.Douleur +/- zone fluctuante. Signes fonctionnels:Signes fonctionnels: Douleur retro auriculaire, fièvre, diarrhée et altération deDouleur retro auriculaire, fièvre, diarrhée et altération de l’état général.l’état général. Tout ces symptômes surviennent dans la semaine qui suitTout ces symptômes surviennent dans la semaine qui suit une OMA.une OMA.
  7. 7. Le sillon retroauriculaire est effacé, peau estLe sillon retroauriculaire est effacé, peau est inflammatoire, rosée, chaude.inflammatoire, rosée, chaude. Otoscopie: toujours anormaleOtoscopie: toujours anormale OMA = tympan bombé dans leOMA = tympan bombé dans le quadrant poster supérieur.quadrant poster supérieur. chute de la paroi posterchute de la paroi poster supérieure.supérieure. perforation punctiforme ouperforation punctiforme ou linéaire laissant soudre une otorrhéelinéaire laissant soudre une otorrhée d’une manière pulsatile.d’une manière pulsatile.
  8. 8. Forme clinique:Forme clinique: a. Extériorisation temporozygomatique:a. Extériorisation temporozygomatique: Infiltration volumineuse, fluctuante de la région temporozygomatique etInfiltration volumineuse, fluctuante de la région temporozygomatique et prétragienne qui décolle le pavillon vers le bas.prétragienne qui décolle le pavillon vers le bas. b. Exteriorisation cervicale:b. Exteriorisation cervicale: Effraction de la corticale de la pointe de la mastoide.Effraction de la corticale de la pointe de la mastoide. Sur sa face interne (M de Bézold)Sur sa face interne (M de Bézold) Sur sa face externe (pseudo-Bézold)Sur sa face externe (pseudo-Bézold) Torticolis + douleur sous mastoïdienne + empâtement retro mandibulaire.Torticolis + douleur sous mastoïdienne + empâtement retro mandibulaire.
  9. 9. c. Abcès peripharyngés:c. Abcès peripharyngés: Secondaire à une ostéite pétreuse sous labyrinthiqueSecondaire à une ostéite pétreuse sous labyrinthique (exceptionnelles).(exceptionnelles). d. Mastoïdite subaigüe:d. Mastoïdite subaigüe: C’est une OMA qui n’évolue pas favorablement malgré le traitementC’est une OMA qui n’évolue pas favorablement malgré le traitement ATB adapté aux germes isolés par paracentèseATB adapté aux germes isolés par paracentèse e. Mastoïdites masquées:e. Mastoïdites masquées: Celle ou le tympan reste normalCelle ou le tympan reste normal C’est une forme trompeuse, ou le diagnostic se fait que grâce à la TDMC’est une forme trompeuse, ou le diagnostic se fait que grâce à la TDM demandé devant l’apparition des complications intracrânien.demandé devant l’apparition des complications intracrânien.
  10. 10. VI. Examens complémentaires:VI. Examens complémentaires: Bilan biologique (FNS, VS…)Bilan biologique (FNS, VS…) Ponction retro auriculaire pour analyse bactériologique duPonction retro auriculaire pour analyse bactériologique du pus.pus. Les prélèvements sont le plus souvent stériles (20 à 50%).Les prélèvements sont le plus souvent stériles (20 à 50%). Germes:Germes: pneumocoque +++ le plus fréquentpneumocoque +++ le plus fréquent ( souche de sensibilité diminuée à la pénicilline)( souche de sensibilité diminuée à la pénicilline) anerobies: Fusobacterium nécrophorum%anerobies: Fusobacterium nécrophorum% bactéroides fragilisbactéroides fragilis
  11. 11. En cas de M sub aigue + PF + ADP parotidienne ouEn cas de M sub aigue + PF + ADP parotidienne ou fistule rétro auriculaire= tuberculose +++fistule rétro auriculaire= tuberculose +++ TDM: épaississement des parties molles retroTDM: épaississement des parties molles retro auriculaireauriculaire Opacités des cellules mastoïdiennes et de la caisseOpacités des cellules mastoïdiennes et de la caisse du tympan.du tympan. Permet de rechercher les complicationsPermet de rechercher les complications endocrâniennes.endocrâniennes.
  12. 12. Diagnostic différentiel:Diagnostic différentiel: Adénite ou adénophlegmon retro auriculaireAdénite ou adénophlegmon retro auriculaire Otite externeOtite externe OMC cholesteatomateuse fistulisee au RA %OMC cholesteatomateuse fistulisee au RA % %%%%%%%%%%
  13. 13. Traitement:Traitement: Traitement médical: antalgique, antipyrétiqueTraitement médical: antalgique, antipyrétique ATB parentéral dirigé contre leATB parentéral dirigé contre le pneumocoque et le staphylocoquepneumocoque et le staphylocoque Traitement chirurgical: MA extériorisée, MTraitement chirurgical: MA extériorisée, M subaigüe, ne répondant pas au TM.subaigüe, ne répondant pas au TM. mastoîdéctomie sus et rétroméatique +mastoîdéctomie sus et rétroméatique + pose d’ATT chez l’enfantpose d’ATT chez l’enfant
  14. 14. Complication des mastoïditesComplication des mastoïdites Les complications des mastoïdites aigues peuvent mettre enLes complications des mastoïdites aigues peuvent mettre en jeu le pronostic vital, même avec les antibiotiques dontjeu le pronostic vital, même avec les antibiotiques dont nous disposons actuellement, ou, laisse de lourdesnous disposons actuellement, ou, laisse de lourdes séquelles.séquelles. La plus part des complications sont d’origine infectieuse:La plus part des complications sont d’origine infectieuse: traitement inadapté de l’épisode infectieux initialtraitement inadapté de l’épisode infectieux initial bactériémiebactériémie agressivité du germeagressivité du germe prédispositions anatomiquesprédispositions anatomiques
  15. 15. ► Complications intra temporale:Complications intra temporale: Paralysie facialeParalysie faciale PétrositePétrosite Labyrinthites et fistules labyrinthiquesLabyrinthites et fistules labyrinthiques ► Complications endocrâniennes:Complications endocrâniennes: méningite otogéneméningite otogéne Abcès extra duralAbcès extra dural Abcès sous duralAbcès sous dural EncéphaliteEncéphalite Abcès intracérébralAbcès intracérébral thrombophlébitesthrombophlébites
  16. 16. 1. Complications intratemporales1. Complications intratemporales A.A. Paralysie faciale:Paralysie faciale: Représente 1 à 6 %.Représente 1 à 6 %. P F périphérique unilatérale, totale, le plus souvent partielle.P F périphérique unilatérale, totale, le plus souvent partielle. D’installation brutaleD’installation brutale Diagnostic basé sur l’anamnèse, examen clinique et l’examen complémentaire.Diagnostic basé sur l’anamnèse, examen clinique et l’examen complémentaire. otoscopie (bombement du quadrant poster supérieur) + fièvre + otalgieotoscopie (bombement du quadrant poster supérieur) + fièvre + otalgie Paracentèse + prélèvement de pus + examen bactériologique.Paracentèse + prélèvement de pus + examen bactériologique. TDMTDM Traitement: paracentèse, ATB, CTCTraitement: paracentèse, ATB, CTC La paralysie récupère en quelque semaine.La paralysie récupère en quelque semaine. En cas de PF avec MA extériorisée: ATB + mastoîdéctomie.En cas de PF avec MA extériorisée: ATB + mastoîdéctomie.
  17. 17. B. Pétrosite:B. Pétrosite: C’est une ostéite profonde du rocher, presqueC’est une ostéite profonde du rocher, presque toujours secondaire, avec une otitetoujours secondaire, avec une otite moyenne chronique choléstéatomateuse.moyenne chronique choléstéatomateuse.
  18. 18. C.C. Labyrinthite et fistule labyrinthique:Labyrinthite et fistule labyrinthique: otite interne:otite interne: On distingue les L séreuses et les L suppurées.On distingue les L séreuses et les L suppurées. 1 % chez l’enfant .1 % chez l’enfant . 10 % chez l’adulte.10 % chez l’adulte. Clinique: signe déficitaire cochléovestibulaireClinique: signe déficitaire cochléovestibulaire hypoacousie de perception,hypoacousie de perception, bourdonnement d’oreillebourdonnement d’oreille vertigevertige signes neurovégétatifs (nausées,signes neurovégétatifs (nausées, vomissements, pâleur, tachycardies, sueurs…)vomissements, pâleur, tachycardies, sueurs…)
  19. 19. En cas de fistule labyrinthique: mêmeEn cas de fistule labyrinthique: même symptôme mais l’évolution fluctuante.symptôme mais l’évolution fluctuante. Il faut faire: Paracentèse + prélèvement deIl faut faire: Paracentèse + prélèvement de l’otorrhée et examen bactériologiquel’otorrhée et examen bactériologique TDMTDM Traitement : traitement de l’OMA causaleTraitement : traitement de l’OMA causale mastoïdéctomie + chocléostomie (en casmastoïdéctomie + chocléostomie (en cas de labyrinthite purulente)de labyrinthite purulente)
  20. 20. 2. Complications endocrâniennes2. Complications endocrâniennes Méningite purulente otogéne 10%.Méningite purulente otogéne 10%. Abcès extradural 8%.Abcès extradural 8%. Thrombophlébite du sinus latéral, abcès cérébral etThrombophlébite du sinus latéral, abcès cérébral et cérébelleux: rarescérébelleux: rares Mortalité: 25% et survivants ont des séquellesMortalité: 25% et survivants ont des séquelles fréquentes et invalidantesfréquentes et invalidantes
  21. 21. A.A. Méningites otogénes:Méningites otogénes: Clinique: céphalées intense, prostrationClinique: céphalées intense, prostration raideur de la nuque, vomissement et syndromeraideur de la nuque, vomissement et syndrome infectieux.infectieux. Diagnostic: ponction lombaire affirme le diagnostic etDiagnostic: ponction lombaire affirme le diagnostic et recherche le germe responsable (Hémophilusrecherche le germe responsable (Hémophilus influenzae, Streptocoque pneumoniea).influenzae, Streptocoque pneumoniea). Traitement : ATB parentéraleTraitement : ATB parentérale mastoïdectomie âpres control médical de lamastoïdectomie âpres control médical de la méningite pour éviter les récidives.méningite pour éviter les récidives.
  22. 22. B. Abcès :B. Abcès : Abcès extraduraux 8%:Abcès extraduraux 8%: petite taillepetite taille asymptomatique et de découverteasymptomatique et de découverte opératoireopératoire Traitement: mastoïdectomie par drainageTraitement: mastoïdectomie par drainage vers les cavités de l’oreille moyenne.vers les cavités de l’oreille moyenne.
  23. 23. Abcès sous duraux:Abcès sous duraux: rarerare altération de la conscience qui doit fairealtération de la conscience qui doit faire penser à une complication endocrânienne.penser à une complication endocrânienne. IRM fait le diagnosticIRM fait le diagnostic Traitement est neurochirurgical.Traitement est neurochirurgical.
  24. 24. EncéphalitesEncéphalites :: œdèmes et nécroses cérébraux +/- thromboseœdèmes et nécroses cérébraux +/- thrombose veineuseveineuse la localisation temporale: céphalées, fièvre, crisesla localisation temporale: céphalées, fièvre, crises convulsives,convulsives, signes neurodéficitaires, troubles de lasignes neurodéficitaires, troubles de la conscience.conscience. TDMTDM Traitement= ATBTraitement= ATB
  25. 25. Abcès intra cérébraux: (temporaux et cerebelleux)Abcès intra cérébraux: (temporaux et cerebelleux) Abcès du cervelet octogènes: exceptionnelsAbcès du cervelet octogènes: exceptionnels Céphalées postérieures + vertiges + fièvre + signeCéphalées postérieures + vertiges + fièvre + signe cérébelleuxcérébelleux Traitement: neurochirurgicalTraitement: neurochirurgical Mortalité: 30%Mortalité: 30% Séquelles : hydrocéphaliesSéquelles : hydrocéphalies
  26. 26. Thrombophlébites:Thrombophlébites: Inflammation de l’oreille moyenne qui diffuse vers le sinus latéral.Inflammation de l’oreille moyenne qui diffuse vers le sinus latéral. Thromboplastine du sinus latéral:Thromboplastine du sinus latéral: de diagnostic per opératoire car symptômes peu spécifiques ( céphalées, fébricules)de diagnostic per opératoire car symptômes peu spécifiques ( céphalées, fébricules) Si non: céphalées persistantes rebelles au traitement médical.Si non: céphalées persistantes rebelles au traitement médical. Douleur cervicale du bord antérieur du SCM en l’absence d’ADP, puisDouleur cervicale du bord antérieur du SCM en l’absence d’ADP, puis ultérieurement apparaît une hydrocéphalie.ultérieurement apparaît une hydrocéphalie. Les formes bruyantes réalisent un tableau de septicémie à partir d’un thrombus infecté dansLes formes bruyantes réalisent un tableau de septicémie à partir d’un thrombus infecté dans la lumière du sinus latéralla lumière du sinus latéral TDM fait le diagnosticTDM fait le diagnostic La mortalité reste de 10%La mortalité reste de 10%
  27. 27. Thrombophlébite de la jugulaire interne:Thrombophlébite de la jugulaire interne: Syndrome de LEMIERRE %%%%=thrombose septique de la jugulaireSyndrome de LEMIERRE %%%%=thrombose septique de la jugulaire interne.interne. Germes anaérobies: Fusobacterium necrophorum:Germes anaérobies: Fusobacterium necrophorum: Clinique: infection aigue de l’OM, fièvre, otalgie, otorrhées, malaiseClinique: infection aigue de l’OM, fièvre, otalgie, otorrhées, malaise général, frissons persistants).général, frissons persistants). douleurs de la nuque, empâtement douloureux au niveau dudouleurs de la nuque, empâtement douloureux au niveau du cou.cou. Diagnostic fait à la TDMDiagnostic fait à la TDM Traitement médicochirurgicalTraitement médicochirurgical Mortalité 4 à 12%Mortalité 4 à 12%

×