LE NERF GRANDLE NERF GRAND
HYPOGLOSSE XIIHYPOGLOSSE XII
I- DEFINITIONS:
II- INTERETS D’ETUDE: 1- Anatomique
2- Physiologique
3- Pathologique
4- Chirurgical
III- Anatomie descript...
I- DEFINITIONS:
Le nerf grand hypoglosse, XIIè paire crânienne, est un nerf exclusivement moteur il
innerve:
• Tous les mu...
III- Anatomie descriptive:
1-origine réelle:
Le noyau principal ou noyau lingual :
• Il est formé par une colonne de subst...
2- Origine apparente:
• Le XII émerge du sillon pré-olivaire du bulbe.
• Il est formé par 10 à 12 racines:
- Dans la plus ...
2- Dans l’étage post de la base du crâne:
• Les racines obliques en AVT et en DH convergent vers le canal condylien
antéri...
- Un segment rétro artériel en ARR de la carotide int.
- Un segment intervasculaire.
• Le segment rétro artériel répond:
-...
• Il entre en rapport avec:
- En DD: la CE, le XII émetteur avant le croisement sa branche descendante et
après le croisem...
• Il entre en rapport avec la v. linguale et avec le confluent de tous les
lymphatiques de la langue.
- Profondément desce...
VI-Branches du XIIVI-Branches du XII
1-branches terminales1-branches terminales
Le XII se dLe XII se déévise lorsquvise lo...
2-branches collatérales
1- Dans le canal condylien: Rameau méningé
2- Dans l’espace s/ parotidien post:
- Anastomose supér...
VI-ExplorationVI-Exploration
 Interro: -gène à la mastication, déglutition.Interro: -gène à la mastication, déglutition.
...
VII-Voies d’abordVII-Voies d’abord
 Voie cervicale:incision de SEBILEAUVoie cervicale:incision de SEBILEAU
CARREGACARREGA...
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Nerf grand hypoglosse
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nerf grand hypoglosse

1 139 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 139
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nerf grand hypoglosse

  1. 1. LE NERF GRANDLE NERF GRAND HYPOGLOSSE XIIHYPOGLOSSE XII
  2. 2. I- DEFINITIONS: II- INTERETS D’ETUDE: 1- Anatomique 2- Physiologique 3- Pathologique 4- Chirurgical III- Anatomie descriptive: 1-Origine réelle 2- Origine apparente 3- Trajet 4- Terminaison IV- Rapports: 1- A son origine 2- Dans l’étage post de la base du crâne 3- Dans le canal condylien ant 4- Dans l’espace sous parotidien post 5- Dans la région carotidienne 6- Dans la région hyocarotidienne 7- Dans la région sous mandibulaire 8- Au niveau de sa terminaison V- Branches du XII: 1/ Branches terminales 2/ Branches collatérales: 1- Dans le canal condylien 2- Dans l’espace s/parotidien post 3- Dans la région carotidienne 4- Après son croisement avec la CE VI- Exploration: 1- Clinique 2- Para clinique VII-Voies d’ abord
  3. 3. I- DEFINITIONS: Le nerf grand hypoglosse, XIIè paire crânienne, est un nerf exclusivement moteur il innerve: • Tous les muscles de la langue. • Un des 04 muscles du groupe sus hyoïdien: le génio hyoïdien (les autres m sont: le mylo hyoïdien, le stylohyoïdien et le digastrique) • Tous les muscles du groupe sous hyoïdien (sterno-thyroïden, thyrohyoïdien, sterno cléidohyoïdien, omohyoïdien). Il joue un rôle important dans la masticat°, la succion, la parole et la déglutition. II- INTERETS D’ETUDE: 1- Anatomique : Il présente des rapports avec: • La carotide interne (ci) et la jugulaire interne (Ji) • Le IX, le X et le XI • Le gg sympathique cervical supérieur. 2- Physiologique: innervat° motrice de la langue (masticat°, déglutition). 3- Pathologique: - Paralysie du XII - Névrite - Section traumatique - Compression par une tumeur 4- Chirurgical: - Chirurgie de la glande s/maxillaire - Laryngectomie - Chirurgie cervicale - Ligature de la CE où il sert de repère - Anastomoses hypoglosso-faciales (on peut utiliser le tronc XII) - Évidemment ggaire ou exérèse d’1tum de l’espace s /parotidien.
  4. 4. III- Anatomie descriptive: 1-origine réelle: Le noyau principal ou noyau lingual : • Il est formé par une colonne de subst Grise s’étendant sur les 2/3 de la hauteur du bulbe et représentant à ce niveau le groupe caire ant int de la corne ant de la mœlle. • Les fibres se portent en AVT et en DH à la subst Grise réticulaire et passe entre: - En DD: • La bandelette longitudinale post. • Le ruban de REIL médian. • Le faisceau pyramidal. - En DH: • Le ny ambigu (ny moteur des n-mixtes). • L’olive. • Les fibres sortent par le sillon pré-olivaire du bulbe. Connexions centrales • Le centre cortical répondant au territoire du XII siège au pied de la frontale ascendante ( la somatotopie corticale couvrirait une grande surface). • Le XII est relié au centre cortical par le fx géniculé (voie descendante pple de la motilité commune à tous les n.crâniens moteurs). • Le XII est également relié: - Aux autres n.crâniens par la bandelette longitudinale post d’association. - Au ny du XII opposé par les fibres commissurales.
  5. 5. 2- Origine apparente: • Le XII émerge du sillon pré-olivaire du bulbe. • Il est formé par 10 à 12 racines: - Dans la plus élevée répond au bord inférieur de la protubérance. - Et dans l’inférieur répond à la décussation des pyramides. 3-Trajet : Le XII décrit une large courbe à concavité antéro supérieure, passant successivement dans: • L’étage post de la base du crâne, • Le canal condylien antérieur; • L’espace s/ parotidien post; • La région bicarotidienne; • La région hyocarotidienne, • La région s/ maxillaire . 4- Terminaisons: Le XII se termine en s’épanouissant en ses broches terminales au mmt où il croise le bord antérieur de l’hyoglosse dans la région sublinguale. IV- Rapports: 1- A son origine: Ses racines répondent: - En DD à la pyramide antérieure. - En DH à l’olive. - En bas au sillon collatéral de la mœlle. - En haut au sillon bulbo protubérantiel d’où émergent le VI. Le XII, le VII bis (intermédiaire de WRISBERG) et le VIII.
  6. 6. 2- Dans l’étage post de la base du crâne: • Les racines obliques en AVT et en DH convergent vers le canal condylien antérieur formant un éventail à base bulbaire et à sommet osseux. • Les racines répondent: - En AVT et en bas à la gouttière basilaire de l’occipital dont elles sont séparées par l’a.vertébrale. - En ARR à la cérébelleuse inférieur (née de la vertébrale) qui sépare le XII de la racine médullaire du spinal. - En haut: d’abord au contact de l’olive, le n. est surplombé par les racines bulbaires du spinal) . Le nerf entouré d’une gaine, chemine dans l’espace s / arachnoïdiens perfore la dure mère par un ou plusieurs orifices pour pénétrer dans le canal condylien ant. 3- Dans le canal condylien antérieur: • L’orifice intérieur est creusé dans la masse latérale de l’occipital, long de 1cm. • L’orifice intérieur est situé: - Au dessus du condyle occipital (face exocrânienne). - Au dessous du tubercule occipital (face endocrânienne). • L’orifice débouche dans la fosse condylienne antérieur, il contient le XII, son rameau récurrent méningé, la méningée post et le riche plexus veineux condylien antérieur. 4- Dans l’espace s/ parotidien post: • Le XII débouche par le plafond de l’espace s/parotidien post. • A son origine, c’est l’élément le plus interne • Dans son trajet oblique en bas et en AVT, c’est l’élément le plus post. • Il décrit dans l’ensemble une courbe descendante à concavité int. • On peut lui distinguer 02 segments:
  7. 7. - Un segment rétro artériel en ARR de la carotide int. - Un segment intervasculaire. • Le segment rétro artériel répond: - En DD: à la paroi int, formée par l’aponévrose latérale du pharynx (ou lame sagittale de CHARPY). - En ARR: à la paroi post, formée parle droit antérieur, et le petit droit latéral. Cette paroi post sépare le XII de la véritable émergeant du trou transversaire de l’atlas. - En AVT: dans sa courbe descendante, le XII croise successives de DD en DH: • La face post de la ci. • La face post du gg cervical supérieur du sympathique • La face post du gg plexiforme du X avec lequel le X fusionne complètement sur une longueur de plusieurs mm. Tous ces éléments le séparent du rideau stylien • Le segment intervasculaire: S’insinue entre la Ci et la Ji, se porte en as et AVT et répond: - En DH à la Ji qui le sépare de la paroi extérieur. Formée superficiellement par le SCM et profondément par le digastrique. - En DD à la CI et le X. 5- Dans la région bicarotidienne: • Le nerf oblique en bas et en AVT apparaît: - Au dessous du bord inférieur du digastrique. - Au dessus de la grande corne de l’os hyoïde. - Et au bord antérieur du SCM.
  8. 8. • Il entre en rapport avec: - En DD: la CE, le XII émetteur avant le croisement sa branche descendante et après le croisement le n. du thyro-hyoïdien. • La CE sépare le XII de la paroi int pharyngée formée par le constricteur moyen du pharynx. - En DH: en rapport avec: En ARR la Ji verticale • Le plan veineux constitué par En AVT le trc thyro linguo-pharyngo- facial de FARABEUF • La nappe cellulo-ggaire inter-omo-hyoïdo-digastrique et antérieure de la chaîne jugulaire interne) notamment le gg s/ digastrique de KUTTNER. • Les plans superficiels: - Le bord antérieur du SCM. - Le peaucier - Tissu daire et peau 6- Dans la région hyo-carotidienne: • Après avoir croisé la CE, le XII traverse une région limitée par: - En bas: la grande corne de l’os hyoïde - En ARR: la CE - En AVT: le bord post de l’hyoglosse. - En DD: constricteur moyen du pharynx.
  9. 9. • Il entre en rapport avec la v. linguale et avec le confluent de tous les lymphatiques de la langue. - Profondément descend vertical le n. laryngé supérieure 7- Dans la région s/ maxillaire : • Le XII chemine dans la paroi int de la loge s/ maxillaire, il est accompagné par: - La v. linguale ppale. - Les collecteurs lymphatiques marginaux internes superficiels de la langue. Il répond: - en bas: à la grande corne de l’os hyoïde. - en DD: à l’hyoglosse et à la linguale accompagnée de 2 v. profondes et des collecteurs lymphatiques marginaux internes profonde. - en DH: le XII est croisé par le digastrique et le stylohyoïdien qui le séparent de la glande s / maxillaire. - en haut: il est surplombé à distance par le n. lingual avec le gg s/maxillaire. 8- Au niveau de sa terminaison: Le XII sort de la région s/maxillaire par un hiatus musculaire limité - En DH par le bord post du mylohyoïdien - En DD par le bord antérieure de l’hyoglosse Par ce hiatus, passent: - En bas: le XII et ses satellites - Au dessus: le canal de WHARTON et le prolongement antéro intérieur de la glande s/maxillaire - En haut: le n. lingual Le XII se divise à ce niveau en ses branches terminales.
  10. 10. VI-Branches du XIIVI-Branches du XII 1-branches terminales1-branches terminales Le XII se dLe XII se déévise lorsquvise lorsqu’’il croise le bord ant de lil croise le bord ant de l ’’hyoglosse et seshyoglosse et ses br terminales sbr terminales s’é’épanouissent dans la loge sublinguale.panouissent dans la loge sublinguale. Elles se rElles se réépartissentpartissent àà tous les ml de la langue:tous les ml de la langue: • Ml intrinsMl intrinsèèques: 1 impair: le lingual supques: 1 impair: le lingual sup 2 pairs: le lingual inf et le transverse.2 pairs: le lingual inf et le transverse. • Ml extrinsMl extrinsèèques:venant des osques:venant des os :g:géénioglosse,hyoglosse,styloglossenioglosse,hyoglosse,styloglosse venant desvenant des palatoglosse,pharyngoglosse,amygdaloglosse.palatoglosse,pharyngoglosse,amygdaloglosse.
  11. 11. 2-branches collatérales 1- Dans le canal condylien: Rameau méningé 2- Dans l’espace s/ parotidien post: - Anastomose supérieur avec le plexus cervical. - Anastomose avec le sympathique. - Anastomose avec le X. - Rameau vasculaire pour la Ci. 3- Dans la région carotidienne: Donne la branche descendante • Origine: au pt de croisement avec la CE. • Trajet: descend verticalement sur la face antéro ext de la CE puis de la Ctive. • Terminaison: au niveau du croisement du tendon intermédiaire de l’omohyoïdien avec la jugulaire interne, elle se recourbe en DH et s’anastomose avec la branche descendante du plexus cervical. Au niveau de l’anse, la branche descendante donne des collatérales - Les 2 n. du ventre postérieur de l’omo-hyoïdien. - Le n. du ventre antérieur de l’omo-hyoïdien. - Les 2 n. du sterno-thyoïdien. - Le n. inférieur du sterno-thyoïdien. - Les rameaux incsts: 1 rameau cardiaque. 1 rameau thyroïdien. 4- Après son croisement avec la CE: - Nerfs du thyro-hyoïdien. - Nerfs du stylo-glosse. - Nerfs de l’hyoglosse. - Nerfs du génio-hyoïdien. - Anastomose avec le XII opposé - Anastomose avec le nerfs lingual.
  12. 12. VI-ExplorationVI-Exploration  Interro: -gène à la mastication, déglutition.Interro: -gène à la mastication, déglutition.  -tbles d’élocution-tbles d’élocution  Inspection: -atrophie de l’hémilangue avec paralysie(langue ridéeInspection: -atrophie de l’hémilangue avec paralysie(langue ridée chiffonnée,amincie,siège de fasciculations,déviée du coté de lachiffonnée,amincie,siège de fasciculations,déviée du coté de la paralysie)paralysie)  -en cas de paralysie bilat la langue est immobile(ni-en cas de paralysie bilat la langue est immobile(ni protraction,ni rétraction),la déglutition est pratiquement impossible etprotraction,ni rétraction),la déglutition est pratiquement impossible et la phonation très troublée.la phonation très troublée. 2- paraclinique2- paraclinique -Radiographie de la base du crâne( transigmoidienne de-Radiographie de la base du crâne( transigmoidienne de METZENGER ET DARY ) le canal condylien se projette dans uneMETZENGER ET DARY ) le canal condylien se projette dans une zone limitée par:l’apophyse coronoïde du max en dh ,condyle en arr,zone limitée par:l’apophyse coronoïde du max en dh ,condyle en arr, bd sup de l’échancrure sigmoidienne en basbd sup de l’échancrure sigmoidienne en bas -TDM-TDM -IRM-IRM -EMG-EMG -Phlébographie-Phlébographie -Artériographie-Artériographie -Exploration des organes de voisinage-Exploration des organes de voisinage 1-clinique
  13. 13. VII-Voies d’abordVII-Voies d’abord  Voie cervicale:incision de SEBILEAUVoie cervicale:incision de SEBILEAU CARREGACARREGA  Voie vélopharyngéeVoie vélopharyngée  Voie cervicopharyngée avecVoie cervicopharyngée avec mandibulectomie médianemandibulectomie médiane

×