PATHOLOGIESPATHOLOGIES
VESTIBULAIRESVESTIBULAIRES
PERIPHERIQUESPERIPHERIQUES
ANATOMIEANATOMIE
 Pyramide duPyramide du
RocherRocher
 Os spongieuxOs spongieux
 Axe de 45° parAxe de 45° par
rapport a...
Labyrinthe osseuxLabyrinthe osseux
 Coque d’osCoque d’os
compactcompact
 Contient labyrintheContient labyrinthe
membrane...
Labyrinthe membraneuxLabyrinthe membraneux
 Ensemble deEnsemble de
cavitéscavités
membraneusesmembraneuses
 Contient le ...
Espaces périlyphatiquesEspaces périlyphatiques
 Situé entre leSitué entre le
labyrinthe osseuxlabyrinthe osseux
et membra...
Le labyrinthe postérieur:Le labyrinthe postérieur:
2 vésicules otolithiques:2 vésicules otolithiques:
utriculeutricule
sac...
Orientation des canauxOrientation des canaux
 CSC ant.CSC ant.
• Ouvert de 45° vers l’avantOuvert de 45° vers l’avant
• C...
Orientation des canauxOrientation des canaux
 CSC externeCSC externe
• incliné de 30° vers l’arrière etincliné de 30° ver...
Orientation macules otolitiquesOrientation macules otolitiques
 Macule utriculaireMacule utriculaire
• HorizontaleHorizon...
Organes neuro-sensoriels:Organes neuro-sensoriels:
Organes neurosensorielsOrganes neurosensoriels
 Cellules ciliéesCellules ciliées
 Apex cellulaire :Apex cellulaire :
• Kinocil :Kinocil :
 UniqueUnique
 Sructure tubulaireSructure tubulaire
• Stéréoci...
Transduction mécano-électriqueTransduction mécano-électrique
1.Macules1.Macules
2.Crêtes ampullaires2.Crêtes ampullaires
Voies vestibulaires centralesVoies vestibulaires centrales
 Neurones vestibulairesNeurones vestibulaires
bipolairesbipola...
Connexions noyaux de la base et cortexConnexions noyaux de la base et cortex
 ThalamusThalamus
 Noyau interstitielNoyau ...
POSITION, STABILITE du CORPSPOSITION, STABILITE du CORPS
REPONSE MOTRICEREPONSE MOTRICE
L’ EQUILIBRATION :L’ EQUILIBRATION...
 Pathologie vestibulaire?Pathologie vestibulaire?
• Périphérique?Périphérique?
• Centrale?Centrale?
 Côté atteint?Côté a...
DéfinitionsDéfinitions
 Vertige…Vertige…
Illusion de mouvement du patient ou de sonIllusion de mouvement du patient ou de...
 TROUBLES DE L’EQUILIBRETROUBLES DE L’EQUILIBRE
Sensations désagréables apparentéesSensations désagréables apparentées
pa...
 Symptômes otolitiquesSymptômes otolitiques
 Faire préciser les symptômesFaire préciser les symptômes
 Chronologie des plaintesChronologie des plaintes
 Enveloppe ...
 Durée du vertigeDurée du vertige
 Isolé ?Isolé ?
 Y-a-t’il des SYMPTOMES AUDITIFS associés ? (Y-a-t’il des SYMPTOMES A...
Exploration Voies Vestibulo - Spinales :Exploration Voies Vestibulo - Spinales :
• Epreuve de RombergEpreuve de Romberg
• ...
Recherche du réflexe vestibulo-Recherche du réflexe vestibulo-
oculaire ( RVO ) :oculaire ( RVO ) :
Lunettes de Frenzel
Vi...
Exploration des voies vestibulo-Exploration des voies vestibulo-
oculaires:oculaires: Recherche d’un nystagmusRecherche d’...
Exploration Voies Vestibulo-Oculaires :Exploration Voies Vestibulo-Oculaires :
 Recherche d’un nystagmusRecherche d’un ...
Recherche d’un nystagmus pathologique:Recherche d’un nystagmus pathologique:
 Définir le sens duDéfinir le sens du
nystag...
Recherche d’un nystagmus pathologique:Recherche d’un nystagmus pathologique:
 Type de nystagmus :Type de nystagmus :
• Ve...
Recherche d’un nystagmus pathologique :Recherche d’un nystagmus pathologique :
 Mono ou binoculaire?Mono ou binoculaire?
...
Recherche d’un nystagmus pathologique:Recherche d’un nystagmus pathologique:
 Sens identique dansSens identique dans
tout...
Recherche d’un nystagmus pathologique:Recherche d’un nystagmus pathologique:
 Head Shaking TestHead Shaking Test ::
• Sec...
Vestibulométrie
Périphérie
Epreuve cinétique
Epreuves caloriques
Saccades oculaires
Poursuite oculaire lente
Oculographie
...
Epreuve cinétiqueEpreuve cinétique
→ Nystagmus compensatoires provoqués par la rotation
Comparaison du nombre de nystagmus...
EpreuvesEpreuves
CaloriquesCaloriques
Etude de la réactivité de chaque vestibuleEtude de la réactivité de chaque vestibule...
Ex: Névrite vestibulaire
1.1.VVertigeertige PPositionnelositionnel PParoxystiquearoxystique
BBéninénin
 Cause la plus fréquente de vertige chezCau...
CliniqueClinique
 VertigeVertige rotatoire, très intense, paroxystiquerotatoire, très intense, paroxystique
 Déclencheme...
 OtolithesOtolithes ::
OTOCONINE
CA++
CA++
CA++
CA++
CA++
VPPB: Pathogenèse
Migration de débris
d ’otolithes des macules
vers les canaux
semi-circulaires
Canalolithiase Postérieure:Canalolithiase Postérieure:
physiopathologiephysiopathologie
Nystagmus
vertical sup.
pathologiq...
EtiologiesEtiologies
 VPPB 1aire: idiopathique ( 65% )VPPB 1aire: idiopathique ( 65% )
 VPPB 2aires:VPPB 2aires:
• Post-...
VPPB:DiagnosticVPPB:Diagnostic
 Manœuvre de DIX et HALLPIKE:Manœuvre de DIX et HALLPIKE:
Canal postérieur :Canal postérieur :
Caractéristiques Nystagmus concomittantCaractéristiques Nystagmus concomittant
• Late...
VPPB Canal externe :VPPB Canal externe :
Caractéristiques nystagmus concomittantCaractéristiques nystagmus concomittant
 ...
EvolutionEvolution
 Résolution spontanée en quelques semainesRésolution spontanée en quelques semaines
 Crise unique : 6...
TraitementTraitement
 Traitement médical: néantTraitement médical: néant
 Traitement spécifique parTraitement spécifique...
2. NEVRITE VESTIBULAIRE2. NEVRITE VESTIBULAIRE
 Fréquence : +/- 6%Fréquence : +/- 6%
 Age préférentiel : 30-60 ansAge pr...
Clinique :Clinique :
 Début brutalDébut brutal
 Vertige rotatoire intenseVertige rotatoire intense
aux mouvements et cha...
Examen clinique :Examen clinique :
 Syndrome déficitaire harmonieux:Syndrome déficitaire harmonieux:
• Déviation postural...
Examens fonctionnels :Examens fonctionnels :
 VNG :VNG :
 VEMPS : PrésentsVEMPS : Présents
 VVS : Déviation homolatéral...
Traitement:Traitement:
 En phase aigue :En phase aigue :
• VestibuloplégiqueVestibuloplégique
 Antihistaminique ( Mécloz...
3. MALADIE DE MENIERE3. MALADIE DE MENIERE
 1ère description en 1861 par P. Menière1ère description en 1861 par P. Menièr...
CLINIQUE :CLINIQUE :
Caractérisée par une triade
symptomatique
Acouphènes graves ( bourdonnements )
Hypoacousie fréquen...
Examen clinique:Examen clinique:
 Nystagmus horizonto-rotatoire battant versNystagmus horizonto-rotatoire battant vers
le...
Examens fonctionnels:Examens fonctionnels:
 VNGVNG: Normale ou Hypoexcitabilité: Normale ou Hypoexcitabilité
unilatérale ...
Evolution :Evolution :
 Evolution chronique sur nombreuses annéesEvolution chronique sur nombreuses années
 Phase de cri...
Traitement:Traitement:
 Traitement de la crise :Traitement de la crise :
• ReposRepos
• Vestibuloplégique et anti-émétiqu...
4. LE NEURINOME DE L’ACOUSTIQUE4. LE NEURINOME DE L’ACOUSTIQUE
 Incidence annuelle: 9,4/MIncidence annuelle: 9,4/M
 8% d...
Clinique :Clinique :
 Hypoacousie neuro-sensorielle progressiveHypoacousie neuro-sensorielle progressive
unilatérale sur ...
Examens fonctionnels:Examens fonctionnels:
 Audiométrie tonale:Audiométrie tonale: hypoacousiehypoacousie
neurosensoriell...
Diagnostic:Diagnostic:
 IRM:IRM:
Traitement:Traitement:
 Réssection chirurgicale par voieRéssection chirurgicale par voie
translabyrinthique ou rétrosigmo...
5. FISTULE PERILYMPHATIQUE5. FISTULE PERILYMPHATIQUE
 Espace périlymphatique entoure le labyrintheEspace périlymphatique ...
Clinique:Clinique:
 Atcd barotraumatisme, trauma crânien ou oreilleAtcd barotraumatisme, trauma crânien ou oreille
 Sémi...
Examens cliniques et paracliniques:Examens cliniques et paracliniques:
 Nystagmus spontané pendant la crise giratoireNyst...
Diagnostic :Diagnostic :
 Signe de la fistuleSigne de la fistule
 CT scanner ( malformation ultra-structurelleCT scanner...
5. LE CONFLIT VASCULO-NERVEUX5. LE CONFLIT VASCULO-NERVEUX
 Compression du Nerf VIII dans l’angle ponto-Compression du Ne...
Clinique:Clinique:
 Episodes de vertiges rotatoires de qques sec.Episodes de vertiges rotatoires de qques sec.
à qques mi...
Examen clinique et fonctionnel:Examen clinique et fonctionnel:
 Nystagmus rotatoire pur, horizontal ouNystagmus rotatoire...
Traitement:Traitement:
 Carbamazépine ( Tégrétol )Carbamazépine ( Tégrétol )
 Interposition chirurgicale de Teflon entre...
CONCLUSIONSCONCLUSIONS
 Majorité des vertiges sont périphériquesMajorité des vertiges sont périphériques
 Importance de ...
Pathologie du Nerf FacialPathologie du Nerf Facial
Docteur Ulla DuquesneDocteur Ulla Duquesne
• Service ORL, CHU Saint-Pie...
Anatomie du Nerf FacialAnatomie du Nerf Facial
PARALYSIE FACIALEPARALYSIE FACIALE
CENTRALECENTRALE etet PERIPHERIQUEPERIPHERIQUE::
 Epargne le territoireEpargne le terr...
CLASSIFICATION de la PF:CLASSIFICATION de la PF:
ETIOLOGIES PARALYSIES FACIALESETIOLOGIES PARALYSIES FACIALES
 A FRIGOREA FRIGORE (diagnostic d’exclusion!)(diagnostic d’e...
Paralysie faciale a frigoreParalysie faciale a frigore
((Charles Bell)Charles Bell)
 Etiologie inconnueEtiologie inconnue...
Autres manifestations cliniquesAutres manifestations cliniques
 Paralysie du muscle de l’étrier peutParalysie du muscle d...
ComplicationsComplications
 OculairesOculaires
 conjonctivite,conjonctivite,
 KératiteKératite
 DessèchementDessècheme...
Syncinésies facialesSyncinésies faciales
 Œil- bouche ou bouche-œilŒil- bouche ou bouche-œil
 Peut provoquer un véritabl...
Syndrome des larmes de crocodileSyndrome des larmes de crocodile
 Lors des repas, la stimulationLors des repas, la stimul...
Syndrome de FreiSyndrome de Frei
 Après chirurgie de parotideAprès chirurgie de parotide
 Lors d’un repas, sudation impo...
Quelle est la cause de la paralysie
faciale ? > DIAGNOSTIC
Quel est le délai de récupération ?
> PRONOSTIC
Que peut-on ...
BilanBilan
 Anamnèse (étiologie, vitesse d’installation,
symptomes associés) et examen otoneurologique
(staging)
 Otosco...
LE REFLEXE STAPEDIENLE REFLEXE STAPEDIEN
( Qiu,1997, Int.Journal of Pédiatric ORL )( Qiu,1997, Int.Journal of Pédiatric OR...
Bilan radiologiqueBilan radiologique (rapide)(rapide)
 IRMIRM::
• voir inflammation aigue (réhaussement duvoir inflammati...
Bilan électrophysiologiqueBilan électrophysiologique
 EMGEMG
 ELECTRONEURONOGRAPHIEELECTRONEURONOGRAPHIE
EMGEMG
• Electrodes de surface M. frontal et M.Electrodes de surface M. frontal et M.
orbiculaire des lèvresorbiculaire de...
Paralysie VII
–Repos:
•Fibrillations et potentiels
lents de dénervation
– Dégénérescence
Wallérienne
–apparition après 10...
ENOG :ENOG :
• Stimulation ( 2-3mA) par éléctrodeStimulation ( 2-3mA) par éléctrode
bipolaire au trou stylo-mastoïdienbipo...
• Détermine le pourcentage de fibres nerveusesDétermine le pourcentage de fibres nerveuses
intactes : Expression de la dég...
TraitementTraitement
 Corticothérapie?Corticothérapie?
 Antiviraux?Antiviraux?
 Soins oculairesSoins oculaires
 Rééduc...
CorticothérapieCorticothérapie
• Effet neuropathogèneEffet neuropathogène
 << Garrot vasculaire par œdème inflammatoireGa...
AntivirauxAntiviraux
 MURAKAMI, 1996: 11/14 patients ayantMURAKAMI, 1996: 11/14 patients ayant
subi une décompression chi...
Traitement ophtalmoTraitement ophtalmo
(indispensable)(indispensable)
 Protection de l’œil contre déssèchement de laProte...
Décompression chirurgicaleDécompression chirurgicale
• Controverses +++Controverses +++
• FISH : Décompression chirurgical...
Pathologie vestibulaire périphérique
Pathologie vestibulaire périphérique
Pathologie vestibulaire périphérique
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pathologie vestibulaire périphérique

986 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
986
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pathologie vestibulaire périphérique

  1. 1. PATHOLOGIESPATHOLOGIES VESTIBULAIRESVESTIBULAIRES PERIPHERIQUESPERIPHERIQUES
  2. 2. ANATOMIEANATOMIE  Pyramide duPyramide du RocherRocher  Os spongieuxOs spongieux  Axe de 45° parAxe de 45° par rapport au planrapport au plan sagittalsagittal  Face post. :Face post. : CérébelleuseCérébelleuse  Face ant. : EtageFace ant. : Etage cérébral moyencérébral moyen
  3. 3. Labyrinthe osseuxLabyrinthe osseux  Coque d’osCoque d’os compactcompact  Contient labyrintheContient labyrinthe membraneuxmembraneux
  4. 4. Labyrinthe membraneuxLabyrinthe membraneux  Ensemble deEnsemble de cavitéscavités membraneusesmembraneuses  Contient le liquideContient le liquide endolymphatiqueendolymphatique • K+(155mM)K+(155mM) • Na+(1mM)Na+(1mM) (1).CSC ant. et amp.(5) (2).CSC post. et (6) (3).CSC ext. et (4) (7).Utricule (8).Saccule (9).Canal et sac ndolymphatique (10).Canal cochléaire
  5. 5. Espaces périlyphatiquesEspaces périlyphatiques  Situé entre leSitué entre le labyrinthe osseuxlabyrinthe osseux et membraneuxet membraneux  Contient le liquideContient le liquide péri-lymphatiquepéri-lymphatique  CompositionComposition proche LCRproche LCR • Na+(140mM)Na+(140mM) • K+(5mM)K+(5mM)
  6. 6. Le labyrinthe postérieur:Le labyrinthe postérieur: 2 vésicules otolithiques:2 vésicules otolithiques: utriculeutricule sacculesaccule 3 canaux semi-circulaires:3 canaux semi-circulaires: CSC externe ou latéralCSC externe ou latéral CSC supérieur ou ant.CSC supérieur ou ant. CSC postérieurCSC postérieur Syst. endolymphatiqueSyst. endolymphatique
  7. 7. Orientation des canauxOrientation des canaux  CSC ant.CSC ant. • Ouvert de 45° vers l’avantOuvert de 45° vers l’avant • Coplanaire avec CSC post.Coplanaire avec CSC post. HétérolatéralHétérolatéral  CSC post.CSC post. • Ouvert de 45° vers l’arrièreOuvert de 45° vers l’arrière • Coplanaire avec CSC ant.Coplanaire avec CSC ant. HétérolatéralHétérolatéral  Répond aux accélérationsRépond aux accélérations angulaires lors rotations têteangulaires lors rotations tête dans le plan X-Ydans le plan X-Y
  8. 8. Orientation des canauxOrientation des canaux  CSC externeCSC externe • incliné de 30° vers l’arrière etincliné de 30° vers l’arrière et le basle bas • Répond aux accélérationsRépond aux accélérations angulaires lors rotations de laangulaires lors rotations de la tête dans le plan horizontaltête dans le plan horizontal ( axe Z )( axe Z )
  9. 9. Orientation macules otolitiquesOrientation macules otolitiques  Macule utriculaireMacule utriculaire • HorizontaleHorizontale  Macule sacculaireMacule sacculaire • VerticaleVerticale  RéponseRéponse • aux accélérationsaux accélérations linéaires de la têtelinéaires de la tête • à sa position statiqueà sa position statique par rapport à l’axe de lapar rapport à l’axe de la pesanteurpesanteur
  10. 10. Organes neuro-sensoriels:Organes neuro-sensoriels:
  11. 11. Organes neurosensorielsOrganes neurosensoriels  Cellules ciliéesCellules ciliées
  12. 12.  Apex cellulaire :Apex cellulaire : • Kinocil :Kinocil :  UniqueUnique  Sructure tubulaireSructure tubulaire • Stéréocils :Stéréocils :  MultiplesMultiples  Organisés en taille croissante vers le kinocilOrganisés en taille croissante vers le kinocil  Cytosquelette d’actineCytosquelette d’actine • Liens apicaux :Liens apicaux :  Structures filamenteusesStructures filamenteuses  Lien entre les extrémités des stéréocils et kinocilLien entre les extrémités des stéréocils et kinocil
  13. 13. Transduction mécano-électriqueTransduction mécano-électrique
  14. 14. 1.Macules1.Macules
  15. 15. 2.Crêtes ampullaires2.Crêtes ampullaires
  16. 16. Voies vestibulaires centralesVoies vestibulaires centrales  Neurones vestibulairesNeurones vestibulaires bipolairesbipolaires Nerf VIIINerf VIII • Corps cellulaires :gglionCorps cellulaires :gglion de Scarpade Scarpa • Prolongement distalProlongement distal innerve les CSC etinnerve les CSC et maculesmacules • Prolongement proximal seProlongement proximal se projette sur les noyauxprojette sur les noyaux vestibulairesvestibulaires  4 noyaux vestibulaires4 noyaux vestibulaires bulbairesbulbaires • MédialMédial • LatéralLatéral • SupérieurSupérieur • InférieurInférieur
  17. 17. Connexions noyaux de la base et cortexConnexions noyaux de la base et cortex  ThalamusThalamus  Noyau interstitielNoyau interstitiel  Aire corticale 5Aire corticale 5 sensitivesensitive  Aire corticale 6Aire corticale 6 prémotriceprémotrice  Aire corticale 21Aire corticale 21
  18. 18. POSITION, STABILITE du CORPSPOSITION, STABILITE du CORPS REPONSE MOTRICEREPONSE MOTRICE L’ EQUILIBRATION :L’ EQUILIBRATION : ANTICIPATIONANTICIPATION EMOTIONEMOTION
  19. 19.  Pathologie vestibulaire?Pathologie vestibulaire? • Périphérique?Périphérique? • Centrale?Centrale?  Côté atteint?Côté atteint?  Atteinte uni ou bilatérale?Atteinte uni ou bilatérale?
  20. 20. DéfinitionsDéfinitions  Vertige…Vertige… Illusion de mouvement du patient ou de sonIllusion de mouvement du patient ou de son environnement résultant d’un conflit ou d’uneenvironnement résultant d’un conflit ou d’une incongruité entre les informations fournies parincongruité entre les informations fournies par les capteurs de l’équilibration et la sensationles capteurs de l’équilibration et la sensation escomptée sur base d’un modèle corticalescomptée sur base d’un modèle cortical préétabli, qui engendre chez le patient unpréétabli, qui engendre chez le patient un trouble de la préhension de sontrouble de la préhension de son environnement spatial.environnement spatial.
  21. 21.  TROUBLES DE L’EQUILIBRETROUBLES DE L’EQUILIBRE Sensations désagréables apparentéesSensations désagréables apparentées par le patient aux vertigespar le patient aux vertiges - Malaises lipothymiques- Malaises lipothymiques • Instabilité ou sensation de chuteInstabilité ou sensation de chute ressentie dans les jambesressentie dans les jambes • PhobiesPhobies • Instabilité à la mobilisation de la colonneInstabilité à la mobilisation de la colonne
  22. 22.  Symptômes otolitiquesSymptômes otolitiques
  23. 23.  Faire préciser les symptômesFaire préciser les symptômes  Chronologie des plaintesChronologie des plaintes  Enveloppe évolutiveEnveloppe évolutive
  24. 24.  Durée du vertigeDurée du vertige  Isolé ?Isolé ?  Y-a-t’il des SYMPTOMES AUDITIFS associés ? (Y-a-t’il des SYMPTOMES AUDITIFS associés ? ( Acouphènes, Fluctuation ou perte de l’acuitéAcouphènes, Fluctuation ou perte de l’acuité auditive )auditive )  Y-a-t’il des SYMPTOMES NEUROLOGIQUESY-a-t’il des SYMPTOMES NEUROLOGIQUES associés ? ( Diplopie, céphalées, paresthésies…)associés ? ( Diplopie, céphalées, paresthésies…)  Circonstances déclenchantes ou mouvementCirconstances déclenchantes ou mouvement déclenchantdéclenchant
  25. 25. Exploration Voies Vestibulo - Spinales :Exploration Voies Vestibulo - Spinales : • Epreuve de RombergEpreuve de Romberg • Epreuve de BarréEpreuve de Barré • Etude de la MarcheEtude de la Marche • Epreuve de FukudaEpreuve de Fukuda DEVIATION HARMONIEUSE VERS LE COTE LESE EN CASDEVIATION HARMONIEUSE VERS LE COTE LESE EN CAS D’ATTEINTE VESTIBULAIRED’ATTEINTE VESTIBULAIRE
  26. 26. Recherche du réflexe vestibulo-Recherche du réflexe vestibulo- oculaire ( RVO ) :oculaire ( RVO ) : Lunettes de Frenzel Vidéo-nystagmographie
  27. 27. Exploration des voies vestibulo-Exploration des voies vestibulo- oculaires:oculaires: Recherche d’un nystagmusRecherche d’un nystagmus pathologiquepathologique  Réflexe physiologique qui nous permet deRéflexe physiologique qui nous permet de fixer une cible lors du mouvement de lafixer une cible lors du mouvement de la têtetête  Constitué d’une dérive lente de l’œil avecConstitué d’une dérive lente de l’œil avec le mouvement de la tête( phase lente ) etle mouvement de la tête( phase lente ) et d’une secousse rapide de recentraged’une secousse rapide de recentrage ( phase rapide )( phase rapide )  Sens du nystagmus défini par sa phaseSens du nystagmus défini par sa phase rapiderapide
  28. 28. Exploration Voies Vestibulo-Oculaires :Exploration Voies Vestibulo-Oculaires :  Recherche d’un nystagmusRecherche d’un nystagmus pathologiquepathologique • DéfinirDéfinir  Sens ( sens de la phase rapide )Sens ( sens de la phase rapide )  Type: Horizontal, Vertical ou rotatoire…Type: Horizontal, Vertical ou rotatoire…  Mono ou binoculaireMono ou binoculaire  Conjugué ou disconjugué,Conjugué ou disconjugué,  Sens identique dans toutes les directions duSens identique dans toutes les directions du regard?regard?  Modifié par la fixation oculaire?Modifié par la fixation oculaire?
  29. 29. Recherche d’un nystagmus pathologique:Recherche d’un nystagmus pathologique:  Définir le sens duDéfinir le sens du nystagmusnystagmus • Description : par saDescription : par sa phase rapidephase rapide • Vestibule hypovalent :Vestibule hypovalent : côté phase lentecôté phase lente
  30. 30. Recherche d’un nystagmus pathologique:Recherche d’un nystagmus pathologique:  Type de nystagmus :Type de nystagmus : • Vestibulaire :Vestibulaire :  Nystagmus horizontalNystagmus horizontal  Nystagmus horizonto-ratotoireNystagmus horizonto-ratotoire • Central :Central :  Nystagmus verticalNystagmus vertical  Nystagmus rotatoireNystagmus rotatoire
  31. 31. Recherche d’un nystagmus pathologique :Recherche d’un nystagmus pathologique :  Mono ou binoculaire?Mono ou binoculaire? • Présent sur 1 œil ou sur les 2 yeuxPrésent sur 1 œil ou sur les 2 yeux  Conjugué ou disconjugué?Conjugué ou disconjugué? • Identique ou non sur les 2 yeuxIdentique ou non sur les 2 yeux
  32. 32. Recherche d’un nystagmus pathologique:Recherche d’un nystagmus pathologique:  Sens identique dansSens identique dans toutes les directionstoutes les directions du regard ? :du regard ? : • Vestibulaire : OuiVestibulaire : Oui • Central : PasCentral : Pas toujours…toujours…
  33. 33. Recherche d’un nystagmus pathologique:Recherche d’un nystagmus pathologique:  Head Shaking TestHead Shaking Test :: • Secouage passif rapide de la têteSecouage passif rapide de la tête pendant 20 sec. autour d’un axe verticalpendant 20 sec. autour d’un axe vertical ( ou horizontal )( ou horizontal ) • Fréquence de stimulation de 2 Hz etFréquence de stimulation de 2 Hz et teste donc bande de fréquence de 2 Hzteste donc bande de fréquence de 2 Hz • Normal : Absence de nystagmusNormal : Absence de nystagmus
  34. 34. Vestibulométrie Périphérie Epreuve cinétique Epreuves caloriques Saccades oculaires Poursuite oculaire lente Oculographie Oculomotricité Nystagmus optocinétique Nystagmus Spontané Vidéo-nystagmographie
  35. 35. Epreuve cinétiqueEpreuve cinétique → Nystagmus compensatoires provoqués par la rotation Comparaison du nombre de nystagmus droits par rapport aux gauches pour une stimulation vestibulaire symétrique But : mettre en évidence une prépondérance significative du nystagmusBut : mettre en évidence une prépondérance significative du nystagmus qui signifie que la compensation centrale n’est pas terminéequi signifie que la compensation centrale n’est pas terminée Le pendulaire amortiLe pendulaire amorti
  36. 36. EpreuvesEpreuves CaloriquesCaloriques Etude de la réactivité de chaque vestibuleEtude de la réactivité de chaque vestibule 4 Irrigations : OD à 44° OG à 44° OD à 30° OG à 30°
  37. 37. Ex: Névrite vestibulaire
  38. 38. 1.1.VVertigeertige PPositionnelositionnel PParoxystiquearoxystique BBéninénin  Cause la plus fréquente de vertige chezCause la plus fréquente de vertige chez l’adulte : 35%l’adulte : 35%  Sexe ratio: 2 F/1HSexe ratio: 2 F/1H  Tous les âges avec pic entre 40 – 60 ansTous les âges avec pic entre 40 – 60 ans
  39. 39. CliniqueClinique  VertigeVertige rotatoire, très intense, paroxystiquerotatoire, très intense, paroxystique  Déclenchement typique par unDéclenchement typique par un positionnementpositionnement précis de la tête dans l’espace:précis de la tête dans l’espace: • Passage en décubitus dorsal ou latéral, lors du coucher ouPassage en décubitus dorsal ou latéral, lors du coucher ou lorsque le patient se retourne dans son litlorsque le patient se retourne dans son lit • Redressement, lors du leverRedressement, lors du lever • Hyperextention de la nuque pour regarder vers le haut ouHyperextention de la nuque pour regarder vers le haut ou prendre qque chose en hauteurprendre qque chose en hauteur • Antéflexion de la nuqueAntéflexion de la nuque  Durée courteDurée courte < 60 sec.< 60 sec.  Associé parfois instabilité posturale et nauséesAssocié parfois instabilité posturale et nausées  Nystagmus caractéristique concomittantNystagmus caractéristique concomittant  Sensations d’instabilité, de flottement entre lesSensations d’instabilité, de flottement entre les épisodesépisodes  Absence de symptômes cochléairesAbsence de symptômes cochléaires
  40. 40.  OtolithesOtolithes :: OTOCONINE CA++ CA++ CA++ CA++ CA++
  41. 41. VPPB: Pathogenèse Migration de débris d ’otolithes des macules vers les canaux semi-circulaires
  42. 42. Canalolithiase Postérieure:Canalolithiase Postérieure: physiopathologiephysiopathologie Nystagmus vertical sup. pathologique
  43. 43. EtiologiesEtiologies  VPPB 1aire: idiopathique ( 65% )VPPB 1aire: idiopathique ( 65% )  VPPB 2aires:VPPB 2aires: • Post-traumatiques ( 5% )Post-traumatiques ( 5% ) • Névrite vestibulaire ( 5% ) = Syndrome de Lindsay-HemenwayNévrite vestibulaire ( 5% ) = Syndrome de Lindsay-Hemenway • Maladie de Ménière ( 1% )Maladie de Ménière ( 1% ) • Otospongiose ( 1% )Otospongiose ( 1% ) • Position décubitus prolongée ( 2%, Jongkees, 1976)Position décubitus prolongée ( 2%, Jongkees, 1976)
  44. 44. VPPB:DiagnosticVPPB:Diagnostic  Manœuvre de DIX et HALLPIKE:Manœuvre de DIX et HALLPIKE:
  45. 45. Canal postérieur :Canal postérieur : Caractéristiques Nystagmus concomittantCaractéristiques Nystagmus concomittant • Latence : 1sec.ou plusLatence : 1sec.ou plus • Durée : < 40 sec.Durée : < 40 sec. • Evolution crescendo-Evolution crescendo- decrescendodecrescendo • Nystagmus Horizonto-Nystagmus Horizonto- rotatoire géotropiquerotatoire géotropique • Vertige etVertige et inversioninversion dudu nystagmus aunystagmus au redressementredressement • Epuisement du vertige etEpuisement du vertige et du nystagmus lors de ladu nystagmus lors de la répétition des manœuvresrépétition des manœuvres == Phénomène d’habituationPhénomène d’habituation
  46. 46. VPPB Canal externe :VPPB Canal externe : Caractéristiques nystagmus concomittantCaractéristiques nystagmus concomittant  Latence plus courteLatence plus courte  Paroxysme +++Paroxysme +++  Nystagmus horizontal purNystagmus horizontal pur  Durée < 60 sec.Durée < 60 sec.  Vertige et nystagmusVertige et nystagmus s’inversent au redressements’inversent au redressement  Beaucoup moins fatigableBeaucoup moins fatigable
  47. 47. EvolutionEvolution  Résolution spontanée en quelques semainesRésolution spontanée en quelques semaines  Crise unique : 63 % (Toupet , 1997 )Crise unique : 63 % (Toupet , 1997 )  Taux de récidive moyen de 2,2 / 3 ansTaux de récidive moyen de 2,2 / 3 ans  Récidive plus fréquente dans les formes post-Récidive plus fréquente dans les formes post- traumatiquetraumatique
  48. 48. TraitementTraitement  Traitement médical: néantTraitement médical: néant  Traitement spécifique parTraitement spécifique par kinésithérapiekinésithérapie parpar manœuvre libératoiremanœuvre libératoire • 84% succès ( Toupet, Vertiges, 1997)84% succès ( Toupet, Vertiges, 1997)  Traitement chirurgicalTraitement chirurgical • Impaction canal semi-circulaireImpaction canal semi-circulaire • Section Nerf ampullaire post de GacekSection Nerf ampullaire post de Gacek
  49. 49. 2. NEVRITE VESTIBULAIRE2. NEVRITE VESTIBULAIRE  Fréquence : +/- 6%Fréquence : +/- 6%  Age préférentiel : 30-60 ansAge préférentiel : 30-60 ans  Sex ratio : 1F/1HSex ratio : 1F/1H  Désafférentation vestibulaire brusqueDésafférentation vestibulaire brusque  Pureté du syndrome plaide pour une atteintePureté du syndrome plaide pour une atteinte du nerf vestibulaire ou des noyauxdu nerf vestibulaire ou des noyaux vestibulairesvestibulaires  EtiologieEtiologie viralevirale actuellement admiseactuellement admise
  50. 50. Clinique :Clinique :  Début brutalDébut brutal  Vertige rotatoire intenseVertige rotatoire intense aux mouvements et changements positionaux mouvements et changements position  Instabilité posturale majeureInstabilité posturale majeure  Signes neuro-végétatifs ++Signes neuro-végétatifs ++  Absence de signes cochléairesAbsence de signes cochléaires  Durée 1-4 joursDurée 1-4 jours
  51. 51. Examen clinique :Examen clinique :  Syndrome déficitaire harmonieux:Syndrome déficitaire harmonieux: • Déviation posturale vers le côté atteintDéviation posturale vers le côté atteint ( Romberg, Index, Fukuda, Marche )( Romberg, Index, Fukuda, Marche ) • Nystagmus horizonto-rotatoire battant vers leNystagmus horizonto-rotatoire battant vers le côté saincôté sain Atteinte droite
  52. 52. Examens fonctionnels :Examens fonctionnels :  VNG :VNG :  VEMPS : PrésentsVEMPS : Présents  VVS : Déviation homolatéraleVVS : Déviation homolatérale
  53. 53. Traitement:Traitement:  En phase aigue :En phase aigue : • VestibuloplégiqueVestibuloplégique  Antihistaminique ( Méclozine Agyrax)Antihistaminique ( Méclozine Agyrax)  BenzodiazépineBenzodiazépine • Anti-émétiqueAnti-émétique  Mobilisation précoce du patient :Mobilisation précoce du patient : Kinésithérapie vestibulaireKinésithérapie vestibulaire Conditionne +++ la qualité et la rapiditéConditionne +++ la qualité et la rapidité d’installation des processus de compensationd’installation des processus de compensation
  54. 54. 3. MALADIE DE MENIERE3. MALADIE DE MENIERE  1ère description en 1861 par P. Menière1ère description en 1861 par P. Menière  Fréquence: +/- 6%Fréquence: +/- 6%  Age : 30-50 ansAge : 30-50 ans  Affection du labyrinthe membraneuxAffection du labyrinthe membraneux  Histoire familiale positive : facteursHistoire familiale positive : facteurs génétiques prédisposantgénétiques prédisposant  Etiopathogénie:Etiopathogénie: • Hydrops EndolymphatiqueHydrops Endolymphatique
  55. 55. CLINIQUE :CLINIQUE : Caractérisée par une triade symptomatique Acouphènes graves ( bourdonnements ) Hypoacousie fréquences graves fluctuante Vertige rotatoire Evolution par crises Au moins 2 crises de durée comprise entre qques minutes et 24 H confirment le diagnostic  Disparition ou atténuation des plaintes entre les crises
  56. 56. Examen clinique:Examen clinique:  Nystagmus horizonto-rotatoire battant versNystagmus horizonto-rotatoire battant vers le côté atteint de type irritatif pendant +- 1’,le côté atteint de type irritatif pendant +- 1’, s’inversant en nystagmus de type déficitaires’inversant en nystagmus de type déficitaire battant du côté opposébattant du côté opposé  Après la crise « Erholungsnystagmus »Après la crise « Erholungsnystagmus »  Déviation posturale vers le côté atteintDéviation posturale vers le côté atteint ( Romberg, Index, Fukuda et marche )( Romberg, Index, Fukuda et marche ) pendant la crisependant la crise
  57. 57. Examens fonctionnels:Examens fonctionnels:  VNGVNG: Normale ou Hypoexcitabilité: Normale ou Hypoexcitabilité unilatérale s’aggravant avec l’évolution de launilatérale s’aggravant avec l’évolution de la pathologiepathologie  AudioAudio: Normale ou Hypoacousie: Normale ou Hypoacousie neuro-sensorielle s’aggravantneuro-sensorielle s’aggravant sur les fréquences gravessur les fréquences graves
  58. 58. Evolution :Evolution :  Evolution chronique sur nombreuses annéesEvolution chronique sur nombreuses années  Phase de crises itératives suivie de phase chroniquePhase de crises itératives suivie de phase chronique  80% rémissions spontanée en 5-10 ans (Friberg, 1984)80% rémissions spontanée en 5-10 ans (Friberg, 1984) (fistulisation permanente de l’excès d’endolymphe?)(fistulisation permanente de l’excès d’endolymphe?)  Bilatéralisation : 15% après 2 ans et 30-60% après 10Bilatéralisation : 15% après 2 ans et 30-60% après 10 ans ( Jongkees,1971; Morrison,1986 ).ans ( Jongkees,1971; Morrison,1986 ).  Crise otolithique de Tumarkin ( 5%) :Crise otolithique de Tumarkin ( 5%) : < Désafférentation otolithique< Désafférentation otolithique • « patient se sent poussé vers le sol » ou « bascule brutale de« patient se sent poussé vers le sol » ou « bascule brutale de l’environnement » causant la chute .l’environnement » causant la chute . • Pas de PdC ni déficit neurologiquePas de PdC ni déficit neurologique
  59. 59. Traitement:Traitement:  Traitement de la crise :Traitement de la crise : • ReposRepos • Vestibuloplégique et anti-émétiqueVestibuloplégique et anti-émétique • Anxiolytique si nécessaireAnxiolytique si nécessaire  Chronique :Chronique : • Mesures hygiéno-diététiques :Mesures hygiéno-diététiques :  Régime hyposodé, éviction café, alcool,nicotineRégime hyposodé, éviction café, alcool,nicotine  Eviction stress et rythme biologique régulierEviction stress et rythme biologique régulier • Traitement à visée pathogéniqueTraitement à visée pathogénique  Diurétiques,antihistaminiques,histaminergiques,anticalciquesDiurétiques,antihistaminiques,histaminergiques,anticalciques ……  Kinésithérapie : Training et relaxationKinésithérapie : Training et relaxation  Labyrinthectomie chimiqueLabyrinthectomie chimique  Traitement chirurgical ( ATT, décompression duTraitement chirurgical ( ATT, décompression du sac endolymphatique, neurectomie vestibulaire )sac endolymphatique, neurectomie vestibulaire )
  60. 60. 4. LE NEURINOME DE L’ACOUSTIQUE4. LE NEURINOME DE L’ACOUSTIQUE  Incidence annuelle: 9,4/MIncidence annuelle: 9,4/M  8% des tumeurs intracrâniennes8% des tumeurs intracrâniennes  SchwanomeSchwanome du Nerf Vestibulairedu Nerf Vestibulaire  Départ Nerf vestibulaire inf. dans le CAIDépart Nerf vestibulaire inf. dans le CAI  Extension vers l’angle ponto-cérébelleuxExtension vers l’angle ponto-cérébelleux
  61. 61. Clinique :Clinique :  Hypoacousie neuro-sensorielle progressiveHypoacousie neuro-sensorielle progressive unilatérale sur les fréquences aigues <unilatérale sur les fréquences aigues < compression du nerf cochléairecompression du nerf cochléaire  Acouphènes unilatérauxAcouphènes unilatéraux  Absence de vertige car croissance lente +++Absence de vertige car croissance lente +++ permet une compensation centralepermet une compensation centrale progressive du déficit vestibulaire : instabilitéprogressive du déficit vestibulaire : instabilité  Vertige , ataxie , troubles oculomoteurs etVertige , ataxie , troubles oculomoteurs et diplopie apparaissent quand compression du TCdiplopie apparaissent quand compression du TC
  62. 62. Examens fonctionnels:Examens fonctionnels:  Audiométrie tonale:Audiométrie tonale: hypoacousiehypoacousie neurosensorielle prédominantneurosensorielle prédominant sur les fréquences aiguessur les fréquences aigues  Audiométrie vocale:Audiométrie vocale: Troubles deTroubles de l’intelligibilité +++l’intelligibilité +++  VNGVNG: Hypoexcitabilité: Hypoexcitabilité homolatérale à la surditéhomolatérale à la surdité  PEATC:PEATC: Surdité rétrocochléaireSurdité rétrocochléaire avec allongement des latencesavec allongement des latences
  63. 63. Diagnostic:Diagnostic:  IRM:IRM:
  64. 64. Traitement:Traitement:  Réssection chirurgicale par voieRéssection chirurgicale par voie translabyrinthique ou rétrosigmoïde avectranslabyrinthique ou rétrosigmoïde avec section du nerf vestibulairesection du nerf vestibulaire Vertiges post-opératoires ++Vertiges post-opératoires ++ < désafférentation brusque< désafférentation brusque  Kinésithérapie de compensationKinésithérapie de compensation
  65. 65. 5. FISTULE PERILYMPHATIQUE5. FISTULE PERILYMPHATIQUE  Espace périlymphatique entoure le labyrintheEspace périlymphatique entoure le labyrinthe membraneux contenant l’endolymphemembraneux contenant l’endolymphe  FPL = Communication anormale entre espaceFPL = Communication anormale entre espace périlymphatique et oreille moyennepérilymphatique et oreille moyenne  Sites : Fenêtres ovale et/ou rondeSites : Fenêtres ovale et/ou ronde
  66. 66. Clinique:Clinique:  Atcd barotraumatisme, trauma crânien ou oreilleAtcd barotraumatisme, trauma crânien ou oreille  Sémiologie polymorphe !Sémiologie polymorphe !  Vestibulaire : 2 typesVestibulaire : 2 types • Forme canalaire avec vertige rotatoire épisodiqueForme canalaire avec vertige rotatoire épisodique • Forme otolithique avec instabilité bascule champs visuel ouForme otolithique avec instabilité bascule champs visuel ou oscillopsiesoscillopsies  Hypoacousie fluctuante ou sensation de pression ouHypoacousie fluctuante ou sensation de pression ou acouphènesacouphènes  Déclenchement par Valsalva , certaines positions de laDéclenchement par Valsalva , certaines positions de la tête ou son forte intensité ( phénomène de Tullio )tête ou son forte intensité ( phénomène de Tullio )
  67. 67. Examens cliniques et paracliniques:Examens cliniques et paracliniques:  Nystagmus spontané pendant la crise giratoireNystagmus spontané pendant la crise giratoire ou nystagmus de position ( inconstant )ou nystagmus de position ( inconstant )  Audiométrie: Hypoacousie neuro-sensorielleAudiométrie: Hypoacousie neuro-sensorielle fluctuantefluctuante  VNG: Hypoexcitabilité unilatéraleVNG: Hypoexcitabilité unilatérale ( 50%,Singleton, 1987 )( 50%,Singleton, 1987 )
  68. 68. Diagnostic :Diagnostic :  Signe de la fistuleSigne de la fistule  CT scanner ( malformation ultra-structurelleCT scanner ( malformation ultra-structurelle de l’étrier, trait de fracture ou pneumo-de l’étrier, trait de fracture ou pneumo- labyrinthe )labyrinthe )  Exploration chirurgicale et colmatage brècheExploration chirurgicale et colmatage brèche
  69. 69. 5. LE CONFLIT VASCULO-NERVEUX5. LE CONFLIT VASCULO-NERVEUX  Compression du Nerf VIII dans l’angle ponto-Compression du Nerf VIII dans l’angle ponto- cérébelleux par l’AICAcérébelleux par l’AICA Démyélinisation axonale etDémyélinisation axonale et hyperactivitéhyperactivité neuronaleneuronale
  70. 70. Clinique:Clinique:  Episodes de vertiges rotatoires de qques sec.Episodes de vertiges rotatoires de qques sec. à qques min.à qques min.  Provoqué par position de la tête ( rotationProvoqué par position de la tête ( rotation extrême, inclinaison latérale ou décubitusextrême, inclinaison latérale ou décubitus latéral )latéral )  Hypoacousie, acouphènes parfois associésHypoacousie, acouphènes parfois associés  Névralgie trigéminale ou spasme hémifacialNévralgie trigéminale ou spasme hémifacial rares mais indicatifsrares mais indicatifs
  71. 71. Examen clinique et fonctionnel:Examen clinique et fonctionnel:  Nystagmus rotatoire pur, horizontal ouNystagmus rotatoire pur, horizontal ou verticalvertical  Troubles de l’oculomotricité:Troubles de l’oculomotricité: • Désalignement oculaire verticalDésalignement oculaire vertical • CyclotorsionCyclotorsion  Hypoexcitabilité vestibulaire à la VNG etHypoexcitabilité vestibulaire à la VNG et hypoacousie à l’audiométrie en inter crisehypoacousie à l’audiométrie en inter crise  Diagnostic par Angio-IRMDiagnostic par Angio-IRM
  72. 72. Traitement:Traitement:  Carbamazépine ( Tégrétol )Carbamazépine ( Tégrétol )  Interposition chirurgicale de Teflon entreInterposition chirurgicale de Teflon entre nerf et vaisseaunerf et vaisseau
  73. 73. CONCLUSIONSCONCLUSIONS  Majorité des vertiges sont périphériquesMajorité des vertiges sont périphériques  Importance de l’anamnèse et examen physiqueImportance de l’anamnèse et examen physique • Permet un diagnostic de présomption que lesPermet un diagnostic de présomption que les examens complémentaires confirmentexamens complémentaires confirment  Prise en charge pluridisciplinairePrise en charge pluridisciplinaire
  74. 74. Pathologie du Nerf FacialPathologie du Nerf Facial Docteur Ulla DuquesneDocteur Ulla Duquesne • Service ORL, CHU Saint-PierreService ORL, CHU Saint-Pierre • Service ORL, CHU BrugmannService ORL, CHU Brugmann
  75. 75. Anatomie du Nerf FacialAnatomie du Nerf Facial
  76. 76. PARALYSIE FACIALEPARALYSIE FACIALE CENTRALECENTRALE etet PERIPHERIQUEPERIPHERIQUE::  Epargne le territoireEpargne le territoire frontal car les voiesfrontal car les voies centrales sontcentrales sont croiséescroisées  Paralysie de touteParalysie de toute l’hémifacel’hémiface
  77. 77. CLASSIFICATION de la PF:CLASSIFICATION de la PF:
  78. 78. ETIOLOGIES PARALYSIES FACIALESETIOLOGIES PARALYSIES FACIALES  A FRIGOREA FRIGORE (diagnostic d’exclusion!)(diagnostic d’exclusion!)  TraumatismesTraumatismes (crâne ou face)(crâne ou face)  TumeursTumeurs (schwannome vestibulaire ou facial,(schwannome vestibulaire ou facial, tumeur tronc:bénigne ou maligne, tumeurs dutumeur tronc:bénigne ou maligne, tumeurs du rocher, cholestéatome )rocher, cholestéatome )  ChirurgieChirurgie (parotide,face, oreille, neurochir)(parotide,face, oreille, neurochir)  InfectionsInfections • bactériennes (otogènes, mal de Lyme)bactériennes (otogènes, mal de Lyme) • Virales (Herpès zoster, oreillons)Virales (Herpès zoster, oreillons)  Malformations congénitalesMalformations congénitales
  79. 79. Paralysie faciale a frigoreParalysie faciale a frigore ((Charles Bell)Charles Bell)  Etiologie inconnueEtiologie inconnue  Œdème du VII 1Œdème du VII 1  Paralysie de touteParalysie de toute l’hémiface concernéel’hémiface concernée
  80. 80. Autres manifestations cliniquesAutres manifestations cliniques  Paralysie du muscle de l’étrier peutParalysie du muscle de l’étrier peut entraîner une hyperacousie douloureuseentraîner une hyperacousie douloureuse  Réponse motrice du réflexe cornéen et duRéponse motrice du réflexe cornéen et du réflexe d’occlusion des paupières à laréflexe d’occlusion des paupières à la menace aboli ou diminuémenace aboli ou diminué  Tarissement des sécrétions lacrymales etTarissement des sécrétions lacrymales et salivairessalivaires  Hypoesthésie de la zone de Ramsay-HuntHypoesthésie de la zone de Ramsay-Hunt  Agueusie des 2/3 antérieurs de la langueAgueusie des 2/3 antérieurs de la langue
  81. 81. ComplicationsComplications  OculairesOculaires  conjonctivite,conjonctivite,  KératiteKératite  DessèchementDessèchement  hyperlacrymationhyperlacrymation  Séquelles motricesSéquelles motrices  Rétractions musculaires et contractionsRétractions musculaires et contractions  Syncinésies faciales (œil-bouche)Syncinésies faciales (œil-bouche)  Syndrome de FreiSyndrome de Frei  Syndrome des larmes de crocodileSyndrome des larmes de crocodile
  82. 82. Syncinésies facialesSyncinésies faciales  Œil- bouche ou bouche-œilŒil- bouche ou bouche-œil  Peut provoquer un véritable spasme hémi-Peut provoquer un véritable spasme hémi- facialfacial  Régénération nerveuse en empreintantRégénération nerveuse en empreintant des territoires abérrentsdes territoires abérrents  Peut évoluer sur plusieurs annéesPeut évoluer sur plusieurs années  Pour l’éviter: kiné faciale précoce etPour l’éviter: kiné faciale précoce et intensive !!intensive !!
  83. 83. Syndrome des larmes de crocodileSyndrome des larmes de crocodile  Lors des repas, la stimulationLors des repas, la stimulation gustative entraîne un larmoiementgustative entraîne un larmoiement unilatéralunilatéral  Apparition entre 5Apparition entre 5ee semaine et 10semaine et 10ee moismois  Repousse anormale des fibres àRepousse anormale des fibres à destination salivaires vers la glandedestination salivaires vers la glande lacrymalelacrymale
  84. 84. Syndrome de FreiSyndrome de Frei  Après chirurgie de parotideAprès chirurgie de parotide  Lors d’un repas, sudation importanteLors d’un repas, sudation importante  Fibres salivaires repoussent versFibres salivaires repoussent vers glandes sudoriparesglandes sudoripares  A éviter par lambeaux locaux lorsA éviter par lambeaux locaux lors de la chirurgie parotidiennede la chirurgie parotidienne
  85. 85. Quelle est la cause de la paralysie faciale ? > DIAGNOSTIC Quel est le délai de récupération ? > PRONOSTIC Que peut-on faire pour que la récupération soit la plus complète et la plus rapide possible ? > TRAITEMENT
  86. 86. BilanBilan  Anamnèse (étiologie, vitesse d’installation, symptomes associés) et examen otoneurologique (staging)  Otoscopie  Audiométrie tonale et/ou vocale  OEP et PEATC (recherche d’une rétrocochléarité)  Réflexes stapédiens  Biologie: Hémato-formule; VS; Sérologies Herpès simplex et Zoster, MNI, Parvovirus, Adénovirus, Sérologie de Lyme  ( PL – TA)
  87. 87. LE REFLEXE STAPEDIENLE REFLEXE STAPEDIEN ( Qiu,1997, Int.Journal of Pédiatric ORL )( Qiu,1997, Int.Journal of Pédiatric ORL ) Réflexe stapédien : •Absent •Elévation seuil •Normal Si RS Nl : 100% récupération complète à 3 mois –Bonne valeur pronostic Si RS aNL ou absent : 50% récupération complète et 50% récupération incomplète –Pas de valeur pronostic
  88. 88. Bilan radiologiqueBilan radiologique (rapide)(rapide)  IRMIRM:: • voir inflammation aigue (réhaussement duvoir inflammation aigue (réhaussement du VII)VII)  CT SCANNER du ROCHERCT SCANNER du ROCHER • Exclure fracture du rocher avec sectionExclure fracture du rocher avec section du VIIdu VII • Exclure tumeurExclure tumeur • Exclure origine otogèneExclure origine otogène :
  89. 89. Bilan électrophysiologiqueBilan électrophysiologique  EMGEMG  ELECTRONEURONOGRAPHIEELECTRONEURONOGRAPHIE
  90. 90. EMGEMG • Electrodes de surface M. frontal et M.Electrodes de surface M. frontal et M. orbiculaire des lèvresorbiculaire des lèvres • Enregistrement au repos et lors de contractionsEnregistrement au repos et lors de contractions musculairesmusculaires
  91. 91. Paralysie VII –Repos: •Fibrillations et potentiels lents de dénervation – Dégénérescence Wallérienne –apparition après 10 j –Contraction: •Persistance PUM pd 3 j sauf si neurotmesis •Potentiels polyphasiques de ré-innervation –Apparition après 2-3 semaines –Bon pronostic Normal –Repos : Absence d’activité –Contraction : PUM
  92. 92. ENOG :ENOG : • Stimulation ( 2-3mA) par éléctrodeStimulation ( 2-3mA) par éléctrode bipolaire au trou stylo-mastoïdienbipolaire au trou stylo-mastoïdien • Enregistrement du potentiel composéEnregistrement du potentiel composé musculaire par électrode de surfacemusculaire par électrode de surface naso-labialenaso-labiale • Sédation ou AG sans curarisationSédation ou AG sans curarisation • Comparaison côté sain et côté atteintComparaison côté sain et côté atteint
  93. 93. • Détermine le pourcentage de fibres nerveusesDétermine le pourcentage de fibres nerveuses intactes : Expression de la dégénérescenceintactes : Expression de la dégénérescence wallérienne : INUTILE avant J3wallérienne : INUTILE avant J3 • Idéalement réalisée au J7 et J14: Pente deIdéalement réalisée au J7 et J14: Pente de décroissance qui permet de donner un pronostic etdécroissance qui permet de donner un pronostic et donc attitude thérapeutiquedonc attitude thérapeutique • Ne permet pas de distinguer axonotmesis etNe permet pas de distinguer axonotmesis et neurotmesisneurotmesis
  94. 94. TraitementTraitement  Corticothérapie?Corticothérapie?  Antiviraux?Antiviraux?  Soins oculairesSoins oculaires  Rééducation (massages + exercices)Rééducation (massages + exercices)
  95. 95. CorticothérapieCorticothérapie • Effet neuropathogèneEffet neuropathogène  << Garrot vasculaire par œdème inflammatoireGarrot vasculaire par œdème inflammatoire  < Phénomènes autoimmuns gaine de myéline< Phénomènes autoimmuns gaine de myéline • Chez l’adulte : Prévention de laChez l’adulte : Prévention de la dégénérescence wallérienne, ralentit ladégénérescence wallérienne, ralentit la progression vers paralysie facialeprogression vers paralysie faciale complète , diminution durée récupérationcomplète , diminution durée récupération et meilleur grade finalet meilleur grade final
  96. 96. AntivirauxAntiviraux  MURAKAMI, 1996: 11/14 patients ayantMURAKAMI, 1996: 11/14 patients ayant subi une décompression chirurgicale ensubi une décompression chirurgicale en phase aigue de PF : fragments ADN HSVphase aigue de PF : fragments ADN HSV type 1 dans le liquide périneuraltype 1 dans le liquide périneural  BURGESS, 1994: DNA HSV type 1 détectéBURGESS, 1994: DNA HSV type 1 détecté par PCR dans ganglion géniculé d’un patientpar PCR dans ganglion géniculé d’un patient décédé 6 j après PFdécédé 6 j après PF  Oui, si vésicules dans CAE ou pavillonOui, si vésicules dans CAE ou pavillon  Formes sévères <J3Formes sévères <J3
  97. 97. Traitement ophtalmoTraitement ophtalmo (indispensable)(indispensable)  Protection de l’œil contre déssèchement de laProtection de l’œil contre déssèchement de la cornée et kératite sèchecornée et kératite sèche  Instillation diurne de larmes artificiellesInstillation diurne de larmes artificielles  Gel nocturne plus efficace que le pansementGel nocturne plus efficace que le pansement  Avis ophtalmo si nécessaireAvis ophtalmo si nécessaire
  98. 98. Décompression chirurgicaleDécompression chirurgicale • Controverses +++Controverses +++ • FISH : Décompression chirurgicaleFISH : Décompression chirurgicale  Si paralysie à frigore complète avec > 90%Si paralysie à frigore complète avec > 90% dénervation au 15ème jourdénervation au 15ème jour • GANTZ (1999) : Meilleure qualité deGANTZ (1999) : Meilleure qualité de récupération chez patients décomprimésrécupération chez patients décomprimés • Décompression des 3 portions, donc risqueDécompression des 3 portions, donc risque chirurgical majeurchirurgical majeur

×