Anatomie chirurgicale du nez
Application à la rhinoplastie
De la nécessité d’une connaissance anatomique
• Préalable indispensable à toute chirurgie
• Chirurgie de palpation avec « ...
Description
• Charpente ostéo-cartilagineuse
- Le nez fixe
(charpente osseuse, septum, cartilages triangulaires)
- Le nez ...
Le nez osseux
• L’échancrure de l’os frontal
• Les os propres du nez
• Les branches montantes
des maxillaires supérieurs
*...
Nez osseux et rhinoplastie
Exérèse de
la bosse
Nez osseux et rhinoplastie
Les Ostéotomies
(latérales et para-médianes)
Le septum nasal
Le septum nasal
Les cartilages latéraux supérieurs
les cartilages triangulaires
Point K
Les cartilages latéraux supérieurs
les cartilages triangulaires
Les cartilages latéraux inférieurs
les cartilages alaires
Les cartilages latéraux inférieurs
les cartilages alaires
Les plans de couverture
• La peau et le tissu graisseux
- Riche en glandes sébacées et, de
répartition très inégale la pea...
Les plans de couverture
• Les muscles du nez
- Innervés par le VII
- Reliés par un SMAS
- Actions modestes et dehors des
m...
Les plans de couverture
• L’enveloppe périchondro-pèriostée
Plan de décollement «préférentiel »
Innervation sensitive
•Peu d’intérêt pratique dans la
rhinoplastie
•Branches du nerf Trijumeau
(nerf nasal externe, nerf i...
Vascularisation
• Riche
• A. et V. Faciales surtout
• Vaisseaux angulaires
CONCLUSION
Corriger la forme du nez, c’est être capable
d’imaginer le squelette sous-jacent, puis de
programmer les gestes...
CONCLUSION
« Reshaping the nose requires to imagine the
underlying skeleton in order to define adapted
corrections for eac...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rhinoplastie anatomie chirurgicale

1 138 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 138
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Rem:
    - Toute modification chirurgicale doit être considérée en fonction de la morphologie des secteurs voisins ou des rectifications envisagées sur ceux-ci.
  • Le nez fixe est constitué de la charpente osseuse, du septum et des cartilages triangulaires dans leur majeure partie
    Le nez mobile correspond au nez cartilagineux; essentiellement les cartilages alaires sur lesquels s’inserent de nombreux muscles,
    et les cartilages triangulaires qui jouent un rôle essentiel dans la valve nasale.
  • Les OPN sont 2 minces lamelles osseuses qui forment à leur partie supérieure un noyau dur solidaire de l’os frontal.
    Ils sont en revanche beaucoup plus fins à leur partie basse ; Cette zone se continue avec les branches montantes des maxillaires supérieurs
    vers le bas.
    Le nez osseux sera impliqué dans la résection de bosse et dans les ostéotomies
  • Selon l’importance de la bosse, de sa situation et de l’habitude du chirurgien l’ablation de la bosse se fera à l’ostéotome ou a la râpe .Elle intéressera sur le plan osseux les OPN, la branche montante du maxillaire et + plus rarement la jonction fronto-nasale (manœuvre d’AUFRICHT).
  • Le tracé de l’ostéotomie latérale. commencera au niveau du bord libre de l’orifice piriforme plus ou moins bas , puis passera au raz du plan facial (pour éviter les marches d’escaliers) , en remontant ensuite au dessus de la crête lacrymale antérieure et rejoindre les OPN.
    Il faut prendre soin de ne pas endommager les voies lacrymales (os plus dur/ se méfier d’un changement de de sonorité de l’ostéotomie)
    L’ostéotomie para-médiane complètera l’ouverture du toit et rejoindra le tracé de l’ostéotomie latérale .
    Cette ostéotomie para-médiane stoppera au niveau du noyau dur du radix sauf cas particulier.
    En effet le respect du bloc fronto-nasal éviter de modifier la racine et permet de respecter les lignes supra orbitaires de Sheen.
  • Seule sa portion cartilagineuse est essentielle dans la rhinoplastie.
    En avant d’une ligne passant par les 2 épines nasales, le septum devra être respecté.
    Sa reposition est obligatoire dans les nez déviés.
    Rapports intimes avec les OPN en haut et avec l’épine nasale antérieure en bas.
    Cette épine devra être réséquée dans certains cas.
  • Son abord et sa dissection se font dans un plan sous-périchondral (extra muqueuse)
    Outre son repositionnement médian le septum sera sectionne à sa partie sup en cas de bosse cartilagineuse et à asa partie inf lorsqu’on souhaite raccourcir le nez.
  • Ils assurent le support du 1/3 moyen de la pyramide nasale Jonction entre le nez fixe et le nez mobile et le nez fixe.
    Fermement attachés sous les OPN en haut, ils participent à l’unité dynamique alo-triangulaire en bas.
    Sur la ligne médiane ils sont en continuité avec le septum cartilagineux.
    POINT K:
    Il correspond à la jonction entre les cartilages triangulaires et les Os propres
    Cette attache solide doit impérativement être respectée pour éviter de désinsérer les triangulaires lors de
    du râpage de la bosse.
  • Structutres TRI-DIMENSIONNELLES, les cartilages alaires sont pairs et symétriques .Ils ont une forme d’arche ou de fer à cheval.On leur décrit 3 portions:
    Crus mésiale
    Crus intermédiaire
    Crus laterale.
    Ils déterminent en grande partie le modelé de la pointe du nez
    Ce qui est important :
    Les 2/3 sup. de la latérale peuvent être réséqués sans perturber l’équilibre structural de la pointe.L’arche inférieure et le prolongement postéro-sup. doivent en revanche toujours être respectés.
  • Le travail sur les cartilages alaires peut se faire encore au palpé par voie trans-cartilagineuse ou par une exposition plus large par une double incision (voie marginale inférieure).Dans certains cas difficiles une voie trans-columellaire est nécessaire pour comprendre et traiter une pointe disgracieuse.
  • Tenir compte de la peau notamment dans les nez à peau épaisse ou un raccourcissement excessif peut conduire à un retour à une convexité sus lobulaire et à l’apparition de formes légeres de corbin.
  • Le m depresseur septi nasi est une dépendance de l’orbiculaire.
    Responsable d’une majoration de la bosse au sourire.
    La section du m. dépresseur septi est par ailleurs intéressante dans la prévention des pointes rondes tombantes post-op ( FRED).
  • Très riche la vascularisation est assurée par les branches artérielles des réseaux carotidiens internes (a. ophtalmique) et surtout carotidiens externes (a faciale).
    Nombreuses anastomoses artérielles (arcades…) et artério-veineuses.
    Dans ce cas, on peut noter une anastomose artério-veineuse entre la veine angulaire et l’arcade dorsale du nez.
    Une attention toute particulière doit être accordée aux vaisseaux angulaires dont les traumatismes sont responsables d’hématomes orbitaires importants.
  • Rhinoplastie anatomie chirurgicale

    1. 1. Anatomie chirurgicale du nez Application à la rhinoplastie
    2. 2. De la nécessité d’une connaissance anatomique • Préalable indispensable à toute chirurgie • Chirurgie de palpation avec « anatomie mentalisée » • Anatomie de volume • Anatomie statique et anatomie morpho-dynamique
    3. 3. Description • Charpente ostéo-cartilagineuse - Le nez fixe (charpente osseuse, septum, cartilages triangulaires) - Le nez mobile (cartilages alaires et triangulaires) • Enveloppe - Plan cutanéo-graisseux - Plan musculaire - Plan périchondro-periosté
    4. 4. Le nez osseux • L’échancrure de l’os frontal • Les os propres du nez • Les branches montantes des maxillaires supérieurs *Dessins extraits du livre de G Sulsenti Ed GHEDINI 1994
    5. 5. Nez osseux et rhinoplastie Exérèse de la bosse
    6. 6. Nez osseux et rhinoplastie Les Ostéotomies (latérales et para-médianes)
    7. 7. Le septum nasal
    8. 8. Le septum nasal
    9. 9. Les cartilages latéraux supérieurs les cartilages triangulaires Point K
    10. 10. Les cartilages latéraux supérieurs les cartilages triangulaires
    11. 11. Les cartilages latéraux inférieurs les cartilages alaires
    12. 12. Les cartilages latéraux inférieurs les cartilages alaires
    13. 13. Les plans de couverture • La peau et le tissu graisseux - Riche en glandes sébacées et, de répartition très inégale la peau est très fine en haut et s’épaissit vers le pointe . - Le tissu adipeux n’est bien développé qu’au niveau du nez mobile
    14. 14. Les plans de couverture • Les muscles du nez - Innervés par le VII - Reliés par un SMAS - Actions modestes et dehors des m. dilatateurs et du m. dépresseur de la pointe
    15. 15. Les plans de couverture • L’enveloppe périchondro-pèriostée Plan de décollement «préférentiel »
    16. 16. Innervation sensitive •Peu d’intérêt pratique dans la rhinoplastie •Branches du nerf Trijumeau (nerf nasal externe, nerf infra-orbitaire , nerf naso-lobaire *) *
    17. 17. Vascularisation • Riche • A. et V. Faciales surtout • Vaisseaux angulaires
    18. 18. CONCLUSION Corriger la forme du nez, c’est être capable d’imaginer le squelette sous-jacent, puis de programmer les gestes adaptés à chaque cas.
    19. 19. CONCLUSION « Reshaping the nose requires to imagine the underlying skeleton in order to define adapted corrections for each case. »

    ×