SinuS LatéraL et GoLf de LaSinuS LatéraL et GoLf de La
juGuLairejuGuLaire
LE PLAN DU COURSLE PLAN DU COURS
I. Définition – Généralités
II. Intérêt d’étude
III. Embryologie
IV. Anatomie descriptive...
I.I. Définition –Généralité:Définition –Généralité:
C’est un canal veineux intra cranien
creusé dans l’épaisseur de la dur...
II. Intérêt d’étude:II. Intérêt d’étude:
1. Anatomique:
Le SL est endocrânien les rapports se font
par l’intermédiaire de ...
2. Physiologique2. Physiologique::
Il assure le drainage veineuxIl assure le drainage veineux
des cavités crâniensdes cavi...
III. EmbryologieIII. Embryologie
• Primitivement: trois plexus veineux, ant moy
et post , cheminent sur la face latérale d...
IV . Anatomie DescriptiveIV . Anatomie Descriptive
1. Généralités:
Il est situé en totalité dans l’étage post de la
base d...
2. Origine2. Origine::
 Niveau: se fait en regard de la
protubérance occipitale interne dans
le pressoir d’Hérophile ; c’...
3.trajet3.trajet::
Le SL décrit un S allongé tordu sur son
axe
On lui décrit 03 segments:
 Un segment transverse: long de...
4. Terminaison:4. Terminaison:
Au niveau du TDP , le sinus latéral
se jette à plein canal dans le
golf de la jugulaire
AU ...
V.V. RapportsRapports
1) Rapports à l’origine:
 En avant: le point de jonction
du bord périphérique de 3
formations dure-...
2. Rapports du segment transverse2. Rapports du segment transverse
 Rapports immédiats :
Le segment transverse est
conten...
Rapports médiatsRapports médiats:: le segment transverse estle segment transverse est
tiangulaire à la coupe il présentet...
3. Rapports du coude3. Rapports du coude
 Rapports
immédiats:
 Sa gouttière osseuse
creusée au dépens de
la corticale in...
Rapports médiats:Rapports médiats: ils varient suivant leils varient suivant le
degré de procidence du sinus et de pneuma...
En avant : de dh en ddEn avant : de dh en dd
 Les éléments intra
mastoïdiens:
• Antre mastoïdien: le coude
normal reste ...
En dedansEn dedans :: le cerveletle cervelet
Le coude répond à l’angle
latéral de l’hémisphère
cérébelleuse par
l’intermé...
44. Rapports du segment. Rapports du segment
sigmoïdesigmoïde
 Portion
descendante:
 Rapports immédiats:
• Sa gouttière ...
Rapports médiatsRapports médiats
 En dehors : la corticale
mastoïdienne
La projection du SL est fixe
en hauteur, au-dess...
En avantEn avant:: de dehors en dedansde dehors en dedans
• Les élément intra mastoïdien :
-le nerf facial: contenu dans ...
 Portion horizontalePortion horizontale
 Rapports immédiats :
 Sa gouttière : d’abord
mastoïdienne ,franchit la suture ...
5. Rapports à la terminaison :5. Rapports à la terminaison :
ce sont les rapports du golf de la jugulairece sont les rappo...
Rapports immédiatsRapports immédiats
 En haut et en dehors : la fosse
jugulaire
 Cavité lisse
 Creusé dans le tiers po...
Rapports médiats:Rapports médiats:
 En haut :
 En haut et en dh: au
plancher de la CT
 En haut et en dd: il répond
au ...
En dehorsEn dehors
L’émergence du VII et
de l’artère stylo-
mastoidienne hors du
TSM
En dedans: il
répond
 À l’émergenc...
En basEn bas:: l’espace sous parotidien postl’espace sous parotidien post
limité :limité :
 En dehors: par la mastoide ,...
VI.VI. Les BranchesLes Branches
A. Branches du sinus
latéral.
1. branches d’origine:
 Le sinus longitudinal
supérieur.
 ...
3. Branches du coude. _ Elles sont
collectées par le sinus pétreux
supérieur:
 Né par deux racines du sinus
caverneux.
 ...
B. Branches du golfe de laB. Branches du golfe de la
jugulairejugulaire
Le GJ recoit le sinus pétreux
inf voie de dérivati...
VII. Les Anastomoses:VII. Les Anastomoses:
elle sont riches et permettent laelle sont riches et permettent la
suppléancesu...
VIII. Irrigation et InnervationVIII. Irrigation et Innervation
A. Irrigation :
Elle dépend de :
 Artère méningée moyenne ...
IX. Exploration :IX. Exploration :
1) Interrogatoire : céphalée , vertiges
notion de traumatisme crânien
2) Clinique : exa...
X. Voies d’abordX. Voies d’abord
1) Voie rétro-auriculaire
transmastoidienne
2) Voie du conduit : pour aborder le
dome du ...
CONCLUSIONCONCLUSION
Sur le plan pathologique:
Les rapports intimes du SL et du GJ avec les cavités
mastoïdiennes , la cai...
BibliographieBibliographie
• Cahiers d’anatomie ORL : F.LEGENT
• Anatomie topographique et
descriptive : A.BOUCHET
• Anato...
Sinus latéral et golfe de la jugulaire
Sinus latéral et golfe de la jugulaire
Sinus latéral et golfe de la jugulaire
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sinus latéral et golfe de la jugulaire

1 563 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 563
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sinus latéral et golfe de la jugulaire

  1. 1. SinuS LatéraL et GoLf de LaSinuS LatéraL et GoLf de La juGuLairejuGuLaire
  2. 2. LE PLAN DU COURSLE PLAN DU COURS I. Définition – Généralités II. Intérêt d’étude III. Embryologie IV. Anatomie descriptive : 1) Généralités 2) Origine 3) Trajet 4) Terminaison V. Rapports : 1) R. à l’origine 2) R. du segment transverse 3) R. du coude 4) R. du segment sigmoide 5) R. à la terminaison ; R .du golf de la jugulaire VI. Les Branches VII. Les Anastomose VIII. L’Irrigation et L’Innervation IX. Exploration X. Voies d’abord
  3. 3. I.I. Définition –Généralité:Définition –Généralité: C’est un canal veineux intra cranien creusé dans l’épaisseur de la dure- mère , drainant vers la jugulaire interne la majeur partie du courant veineux encéphalique et endocrânien . Il contracte au cours de son trajet des rapports anatomique étroits avec le cervelet, l’apophyse mastoïde, et la dure-mère
  4. 4. II. Intérêt d’étude:II. Intérêt d’étude: 1. Anatomique: Le SL est endocrânien les rapports se font par l’intermédiaire de la dure-mère avec: • Le cerveau et le cervelet à son origine • La mastoïde et les éléments intra mastoïdien • Avec l’oreille interne • Avec la base du crâne • Le lX X XI qui émerge du TDP • La CI qui pénètre dans le canal carotidien • Le VII qui émerge du TSM • Le XII qui émerge du CCA
  5. 5. 2. Physiologique2. Physiologique:: Il assure le drainage veineuxIl assure le drainage veineux des cavités crâniensdes cavités crâniens 3. Pathologique: • Infectieuse : thrombophlébite du SL • Tumorale : glomus tympano-jugulaire • Traumatique : traumatisme de la base du crâne avec rupture du SL ou golf de la jugulaire 4. Chirurgicale: Le SL est en rapport important dans l’exploration de l’OM par voie retro-méatique. Chirurgie du glomus tympano-jugulaire 5. thérapeutique: Dans la thrombose du SL
  6. 6. III. EmbryologieIII. Embryologie • Primitivement: trois plexus veineux, ant moy et post , cheminent sur la face latérale de l’encéphale • A partir du troisième mois une anastomose apparaît entre le plexus moy et post , elle donne le SL , la veine latérale est à l’origine du golf de la jugulaire , la veine émissaire mastoïdienne s’atrophie incomplètement • La procidence ne dépend que de la structure définitive du temporal. • La forme du sinus est conditionnée par le développement de l’hémisphère cérébelleux correspondant et le développement du rocher
  7. 7. IV . Anatomie DescriptiveIV . Anatomie Descriptive 1. Généralités: Il est situé en totalité dans l’étage post de la base du crâne Longueur: 9 à 12cm Calibre : est voisin de celui du sinus caverneux le SL droit : sinus major (9à15mm) le SL gauche : sinus minore (5à12mm) Forme : varie avec le segment considéré triangulaire , dans la région occipitale semi-ovalaire, dans la région mastoïdienne Aspect macroscopique: bleuté ,à paroi mince ,presque translucide , sans battement Structure histologique: la paroi est reduite à 02 tunique: une tunique interne endothéliale à cellules polygonales une tunique externe fibreuse constituée par la dure-mère L’ENDOVEINE est avalvulaire
  8. 8. 2. Origine2. Origine::  Niveau: se fait en regard de la protubérance occipitale interne dans le pressoir d’Hérophile ; c’est un confluent veineux formé par la réunion du groupe veineux postéro- sup • Le sinus longitudinal sup • Le sinus droit • Les sinus occipitaux postérieurs  Mode d’origine: 03dispositions possibles • Disposition cruciform: la plus classique mais rare le SLD et SLG sont symétrique à la ligne médiane • Disposition losangique: le sinus longitudinal sup et le sinus droit se bifurquent à leur extrémité post • Disposition adossée: le sinus longitudinal sup s’ouvre dans le SLD et le sinus droit dans le SLG
  9. 9. 3.trajet3.trajet:: Le SL décrit un S allongé tordu sur son axe On lui décrit 03 segments:  Un segment transverse: long de 7cm • Oblique en dehors et en avant • Plaqué dans la gouttière latérale de l’écaille de l’occipitale  Un coude: il bute contre l’extrémité post du bord sup du rocher , et forme un angle de 90 ouvert en bas et en arrière  Un segment sigmoïde : décrit dans l’ensemble une courbe à concavité sup et ant , épousant l’éxtrémité post du rocher , on lui reconnaît : • Une portion descendante presque verticale, mastoïdienne • Une portion horizontale oblique en avt et en dedans petro mastoïdienne
  10. 10. 4. Terminaison:4. Terminaison: Au niveau du TDP , le sinus latéral se jette à plein canal dans le golf de la jugulaire AU TOTAL: le SL reste au cours de son trajet strictement endocrânien Il est recouvert sur toutes ses face par la dure-mère qui forme sa tunique externe
  11. 11. V.V. RapportsRapports 1) Rapports à l’origine:  En avant: le point de jonction du bord périphérique de 3 formations dure-mériennes: l’une horizontale la tente du cervelet deux verticales : sup ,la faux du cerveau inf , la faux du cervelet  En haut: la gouttière du sinus longitudinal sup  En bas : la crête occipital interne  En arrière: la protubérance occipitale interne
  12. 12. 2. Rapports du segment transverse2. Rapports du segment transverse  Rapports immédiats : Le segment transverse est contenu dans la gouttière latérale de l’écaille de l’occipital  limitée par des lèvres sup et inf mousses  Transformée en tunnel par le dédoublement d’insertion du bord périphérique de la tente du cervelet
  13. 13. Rapports médiatsRapports médiats:: le segment transverse estle segment transverse est tiangulaire à la coupe il présentetiangulaire à la coupe il présente  une face sup cérébrale: qui répond de dd en dh: aux 4eme et 3eme circonvolutions occipitales ,à l’incisure pré- occipitale, et à la 3eme circonvolution temporale  Une face inf cérébelleuse : qui répond au lobule semi lunaire sup et inf  Une base osseuse occipitale:qui répond sur la corticale ext à la ligne courbe occipitale sup La projection cutanée du SL décrit une ligne légèrement descendante entre la protubérance occipitale ext et le pôle sup du CAE
  14. 14. 3. Rapports du coude3. Rapports du coude  Rapports immédiats:  Sa gouttière osseuse creusée au dépens de la corticale interne de la mastoïde , un peu en avt de la suture temporo-occipitale  Sa gaine durale cérébelleuse le maintient dans la gouttière osseuse
  15. 15. Rapports médiats:Rapports médiats: ils varient suivant leils varient suivant le degré de procidence du sinus et de pneumatisationdegré de procidence du sinus et de pneumatisation de la mastoïdede la mastoïde  En dehors: la mastoïde Sa projection corticale classique: - à l’angle post-sup de la mastoïde - à l’union de la linéa temporalis et de la suture petrosquameuse à 20mm du bord post-sup du CAE -si le coude est procident il déborde en avt la suture et se rapproche jusqu’à 12mm du CAE
  16. 16. En avant : de dh en ddEn avant : de dh en dd  Les éléments intra mastoïdiens: • Antre mastoïdien: le coude normal reste distant de 7à8mm séparé par le groupe cellulaire inter sinuso antral • Groupes cellulaires: le groupe inter sinuso dural de Trautmann , et le groupe inter sinuso-antral +/- réduite par la procidence du coud  Les éléments intra pétreux :le coude reste en dh et en arr de la parti sup de la boucle du CSCpost  Le bord sup du rocher
  17. 17. En dedansEn dedans :: le cerveletle cervelet Le coude répond à l’angle latéral de l’hémisphère cérébelleuse par l’intermédiaire des méninges  En haut: L’insertion pariétale de la tente du cervelet que le SL quitte , elle le sépare de la 3eme circonvolution temporale
  18. 18. 44. Rapports du segment. Rapports du segment sigmoïdesigmoïde  Portion descendante:  Rapports immédiats: • Sa gouttière constituée au dépens de la corticale mastoïdienne interne et la face endocrânienne post du rocher limitée par: une lèvre ant pétreuse une lèvre post mastoïdienne , elle présente à 10mm de son ext sup l’orifice de la veine émissaire mastoïdienne • Sa gaine durale formée au dépens de la dure-
  19. 19. Rapports médiatsRapports médiats  En dehors : la corticale mastoïdienne La projection du SL est fixe en hauteur, au-dessus de la ligne unissant l’ext post de la rainure du digastrique à l’ext inf du tympanal ,n’atteint jamais l’apex . Le SL est oblique en dd et en avt, s’éloigne de haut en bas de la corticale( 5mm à son ext sup et 20mm à son ext inf)
  20. 20. En avantEn avant:: de dehors en dedansde dehors en dedans • Les élément intra mastoïdien : -le nerf facial: contenu dans le 3eme portion du canal facial, le siuns sigmoïde en reste séparé de 3à10mm - La trainée cellulaire inter sinuso- facial de Lombard • Les élément intrapétreux : c’est l’aire inter sinuso-auditive , avec la partie inf de la boucle du CSCpost • La face endocrânienne post du rocher : -la fossette unguéale: située qlq mm en avt du SL , à sa partie antéro-sup débouche l’orifice post de l’aqueduc du vestibule - Le méat auditif interne est plus distant (15à20mm)  En dedans: Le lobule digastrique du cervelet  En arrière: Le groupe cellulaire retro-sinusien, centré par la veine émissaire mastoïdienne
  21. 21.  Portion horizontalePortion horizontale  Rapports immédiats :  Sa gouttière : d’abord mastoïdienne ,franchit la suture pétro occipitale puis devient occipitale bordée en dedans par la masse latérale ,et en dehors par l’apophyse jugulaire de l’occipital  Sa gaine durale: dépend de la dure- mère cérébelleuse  Rapports médiats:  En bas: - Dans sa portion mastoïdienne il croise profondément la rainure d’insertion du VPD et la gouttière de l’artère occipitale - Dans sa portion occipitale : il répond par l’intermédiaire de la base du crâne à i’espace sous parotidien post  En haut : par l’intermédiaire des méninges au cervelet
  22. 22. 5. Rapports à la terminaison :5. Rapports à la terminaison : ce sont les rapports du golf de la jugulairece sont les rapports du golf de la jugulaire Golf de la jugulaire C’est la portion d’origine dilatée , de la jugulaire interne Ce renflement veineux arrondi en dome est: - Situé sous la base du crane - Couché transversalement dans la fosse jugulaire pétreuse - Il recoit par son ext supéro-int le SL et émet par son ext inféro-ext le tronc de la VJI - De 12à15mm de calibre - Sa structure : la paroi du GJ comporte 3 tunique: • Une tunique interne ; endothéliale avalvulaire • Une tunique moyenne; fibro-musculaire • Une tunique externe ; l’adventice renfermant le glomus jugulaire : c’est une formation ovoide de 0.5mm de long , située à la partie haute de la jugulaire
  23. 23. Rapports immédiatsRapports immédiats  En haut et en dehors : la fosse jugulaire  Cavité lisse  Creusé dans le tiers post de la face exocrânienne du rocher • En arr : fermée par l’articulation de la facette jugulaire pétreuse avec l’apo jugulaire de la masse latérale de l’occipital • En avt et en dd: séparée de l’orifice d’entrée du canal carotidien par la crète jugulaire • En dh: proche de la base de l’apophyse styloïde  Eh haut et en dedans : le TDP  Creusé à l’union du1/3 moyen et du 1/3 post de la suture pétro-occipitale  Divisé en 3 compartiments par 2 bandelettes fibreuses: • La partie haute duGJ affleure le compartiment post • Le compartiment moyen contient 2 nerfs : X et XI séparés par l’AMP • Le compartiment ant contenant : le IX et le sinus pétreux inf
  24. 24. Rapports médiats:Rapports médiats:  En haut :  En haut et en dh: au plancher de la CT  En haut et en dd: il répond au labyrinthe dont il est séparé par l’espace sous labyrinthique  En avant :  La carotide interne  Le nerf tympanique  Le IX ,le X ,le XI émergent du TDP  Le sinus pétreux inf et le sinus pétro-occipital d’English
  25. 25. En dehorsEn dehors L’émergence du VII et de l’artère stylo- mastoidienne hors du TSM En dedans: il répond  À l’émergence du XII hors du CCA  À l’articulation occipito-atloidienne et au tubercule de l’atlas
  26. 26. En basEn bas:: l’espace sous parotidien postl’espace sous parotidien post limité :limité :  En dehors: par la mastoide , le SCM et le digastrique  En avant : par le rideau stylien  En dedans : par la lame de charpy  En arrière : par l’aponévrose et les muscles pré vertébraux Contenant :  La VJI: posréro-ext  La carotide interne: antero- interne  Les IX , X, XI , XII  Le ganglion cervical sup du sympathique  Le ganglion plexiforme du X
  27. 27. VI.VI. Les BranchesLes Branches A. Branches du sinus latéral. 1. branches d’origine:  Le sinus longitudinal supérieur.  Le sinus droit.  Le sinus occipitaux postérieurs. 2. Branches du sinus transverse:  Les veines cérébrales infér et postér.  Les veines cérébelleuses postér.  Les veines diploiques occipitales.
  28. 28. 3. Branches du coude. _ Elles sont collectées par le sinus pétreux supérieur:  Né par deux racines du sinus caverneux.  Il suit la gouttière du bord supérieur du rocher.  Et se jette au sommet du coude du SL 4. Branche du sinus sigmoïde:  Le rameau post de la veine diploique temporo-parietale de Breschet  Des veinules mastoidiennes  La veine sigmoido-antrale d’Elsworth  La veine émissaire mastoidienne
  29. 29. B. Branches du golfe de laB. Branches du golfe de la jugulairejugulaire Le GJ recoit le sinus pétreux inf voie de dérivation du sinus caverneux, il draine par son intermédiaire:  Les veines cérébelleuses inf  Les veines labyrinthiques  Les veines de l’aqueduc du limaçon Et reçoit directement ou par l’intermédiaire du sinus pétreux inf :  Le sinus pétro-occipital d’English  Les veines condyliennes ant
  30. 30. VII. Les Anastomoses:VII. Les Anastomoses: elle sont riches et permettent laelle sont riches et permettent la suppléancesuppléance  Avec les sinus de la voûte par les veines anastomotiques de Trolard et de labbé  Avec les sinus de la base (SC )par :les sinus pétreux sup , pétreux inf et pétro-occipital.  Avec les veines rachidiennes: par les sinus occipitaux  Avec les veines de la nuque : par l’émissaire occipitale et l’émissaire mastoïdienne
  31. 31. VIII. Irrigation et InnervationVIII. Irrigation et Innervation A. Irrigation : Elle dépend de :  Artère méningée moyenne : branche de la maxillaire int  Artère stylo-mastoidienne : branche de l’auriculaire post B. innervation : Elle est assurée par le rameau récurrent méningé du nerf mandibulaire
  32. 32. IX. Exploration :IX. Exploration : 1) Interrogatoire : céphalée , vertiges notion de traumatisme crânien 2) Clinique : examen ORL complet  Inspection :à la recherche d’un hématome en rapport à un traumatisme crânien  Otoscopie: bombement ou aspect bleuté du tympan 3) Paraclinique : Imagerie  TDM  IRM  Phlébographie du SL , Angiographie  Transit isotopique
  33. 33. X. Voies d’abordX. Voies d’abord 1) Voie rétro-auriculaire transmastoidienne 2) Voie du conduit : pour aborder le dome du GJ 3) Voie des neurochirurgie
  34. 34. CONCLUSIONCONCLUSION Sur le plan pathologique: Les rapports intimes du SL et du GJ avec les cavités mastoïdiennes , la caisse du tympan et le labyrinthe expliquent la possibilité de thromboses otogènes par contiguïté Sur le plan chirurgical: Il est capital d’insister sur l’importance de ses rapports lors de l’abord : - De l’antre ou de la mastoïde - Du vestibule par voie sus et retro-faciale - Du canal post - Du CAI par voie translabyrinthique - Du sac endolymphatique en fin en neurochirurgie la projection du SL intervient lors de l’abord de la fosse postérieur
  35. 35. BibliographieBibliographie • Cahiers d’anatomie ORL : F.LEGENT • Anatomie topographique et descriptive : A.BOUCHET • Anatomie ORL : BONFILS et CHEVALLIER

×