LE SINUS MAXILLAIRELE SINUS MAXILLAIRE
PLANPLAN
I- Définition
II- Intérêt de l’étude
III- Rappel embryologique
IV- Anatomie descriptive et rapports
V- Muqueuse- ...
I- DÉFINITIONI- DÉFINITION
Le sinus maxillaire (ou antre d’Highmore)
est une cavité pneumatique creusée dans
le corps du ...
II- INTÉRÊT DE L’ÉTUDEII- INTÉRÊT DE L’ÉTUDE
 Anatomique:
il est en rapport avec les autres sinus,les globes oculaires, l...
III- Rappel embryologiqueIII- Rappel embryologique
 Origine: il provient de l’évagination
de l’infundibulum embryonnaire ...
Naissance: petite cavité
rudimentaire,Sous forme de
fente aplatie de haut en bas.
A 6 ans: elle prend la forme
pyramidale ...
IV- ANATOMIE DESCRIPTIVE ET RAPPORTSIV- ANATOMIE DESCRIPTIVE ET RAPPORTS
 Forme générale
 Parois: -Antérieur
-postérieur...
 Le sinus maxillaire présente en général une forme pyramidale
FORME GENERALE
une base/paroi médiale
face supérieure ou or...
PAROI ANTÉRIEURE
1-Situation:
le bord antérieur de du corps maxillaire
le rebord orbitaire inférieur
le contrefort de l’os...
2-Formes:
Quadrilatère
légèrement excavée
Elle regarde en avant et
un peu en bas et en dehors
-Elle présente 2 repères imp...
Contenu:parcourue par des canalicules osseux;
- canaux nerveux:pour les nerfs dentaire:
-nerf alvéolaire supérieur et anté...
Rapports:
Séparé en deux zones par le cul-de-sac vestibulaire supérieur:
- Zone inférieur ou gingivo-buccale: tapissé par ...
Situation: répond a la tubérosité
maxillaire qui sépare le sinus de la fosse
ptérygo-maxillaire.
Forme: convexe en tous se...
Rapports:
3 régions
-Sous le contrefort malaire;
-La région ptérygo-maxillaire;
-La fosse ptérygo-palatine.
PAROI POSTÉRIE...
Rapports:
1-Sous le contrefort malaire:
C’est la région de passage
entre le vestibule buccale et
la région pterygo-maxilla...
Rapports:
2-la région ptérygo-maxillaire: situé entre
- en dedans :processus ptérygoïde;
- en dehors: un écran ostéo-muscu...
Rapports:
3-la fosse ptérygo-palatine: situé entre
en avant: la tubérosité maxillaire;
en dedans: la lame perpendiculaire ...
Situation:
Elle constitue la grand partie du plancher de l’orbite.
Limité par:
- en avant: le rebord orbitaire inférieur
-...
Contenu:
elle est parcourue par la gouttière et
le canal le canal infra-orbitaires.
-La gouttière: -Naît à la partie moyen...
Rapport: ce sont les élément de contenu orbitaire.
- le périoste
- le cône musculo-aponévrotique, constitué par:
-les musc...
c’est le cloison intersinuso-nasale.
De forme quadrilatère ou triangulaire a sommet inférieur.
Constituée de:
-la paroi mé...
c’est a région comprise entre les parois médiale et
supérieur.
Elle est d’intérêt capitale, car a son niveau:
- siége l’os...
L’ostium maxillaire:
Fait communiquer le sinus maxillaire avec la cavité nasale.
-Il est dirigé de bas en haut et de dehor...
Ils s’observent surtout dans les grands sinus.
Ils peuvent être classés en prolongements:
-orbitaire;
-zygomatique ou mala...
Régulière,sans relief, sauf prolongements et éventuelle cloisons.
Le plancher de sinus: c’est la partie déclive de sinus,
...
La Muqueuse: de type respiratoire,
-elle contient d’assez nombreuses glandes,surtout près de l’ostium.
Les artère: provien...
EXPLORATIONEXPLORATION
1. Clinique:inspection, percussion et surtout
rhinoscopie antérieure(à la recherche d’un
écoulement...
Radiographie standard
Incidence nez-front-plaque (Blondeau)
C’est la plus utilisée pour l’exploration du sinus maxillaire...
RADIO-ANATOMIERADIO-ANATOMIE
TOMODENSITOMÉTRIE
Elle permet une estimation correcte de la taille du sinus et
précise
l’ana...
RADIO-ANATOMIERADIO-ANATOMIE
 TOMODENSITOMÉTRIE
Incidences :
• Coupes axiales
Elles sont particulièrement utiles pour l’é...
IRM
Elle est moins performante que la TDM pour
l’analyse des structures osseuses, dont le
repérage est indispensable avan...
VOIES DVOIES D’’ABORDABORD
L’abord du sinus maxillaire peut se faire par voie
endoscopique ou par voie chirurgicale selon ...
Endoscopique:
-chirurgie transantrale par voie endonasale
-maxillectomie médiane par voie
endonasale
VOIES DVOIES D’’ABOR...
CONCLUSIONCONCLUSION
-Région anatomique importante vue ses
rapport avec le globe oculaire et les autres
sinuses.
-sujet a ...
Sinus maxillaire
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sinus maxillaire

2 378 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 378
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
26
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sinus maxillaire

  1. 1. LE SINUS MAXILLAIRELE SINUS MAXILLAIRE
  2. 2. PLANPLAN I- Définition II- Intérêt de l’étude III- Rappel embryologique IV- Anatomie descriptive et rapports V- Muqueuse- vascularisation –innervation VI- Explorations -voies d’abord VII-Conclusion.
  3. 3. I- DÉFINITIONI- DÉFINITION Le sinus maxillaire (ou antre d’Highmore) est une cavité pneumatique creusée dans le corps du maxillaire, annexée à chaque cavité nasale avec laquelle elle communique par un ostium maxillaire.
  4. 4. II- INTÉRÊT DE L’ÉTUDEII- INTÉRÊT DE L’ÉTUDE  Anatomique: il est en rapport avec les autres sinus,les globes oculaires, la cavité buccale et le cavum.  Physiologique: Respiration,drainage des sinus et phonation(résonance).  Pathologique: Peut être le siège d’inflammation (sinusite aiguë et chronique), de traumatisme(choc direct, barotraumatisme), de processus tumoral(polypose,mucocèle), corps étrangé ainsi que de malformation(agénesie du sinus maxillaire).  Thérapeutique: Méatotomies, Trt chirurgical des sinusites,ponctions sinusiennes,chirurgie externe.. etc
  5. 5. III- Rappel embryologiqueIII- Rappel embryologique  Origine: il provient de l’évagination de l’infundibulum embryonnaire du méat moyen vers la 12ème semaine de la vie embryonnaire.  Développement: sa croissance se fait dans le sens antéro-postérieur et il est subordonné au développement de l’os maxillaire et des dents. - Le développement est symétrique pour un même sujet,mais il varie d’un sujet a l’autre.
  6. 6. Naissance: petite cavité rudimentaire,Sous forme de fente aplatie de haut en bas. A 6 ans: elle prend la forme pyramidale de l’adulte tout en continuant a croître. A 15 ans: Cette croissance s’arrête sauf à l’extrémité postéro-inférieure qui ne prend sa forme définitive qu’après l’éruption de dent de sagesse
  7. 7. IV- ANATOMIE DESCRIPTIVE ET RAPPORTSIV- ANATOMIE DESCRIPTIVE ET RAPPORTS  Forme générale  Parois: -Antérieur -postérieur -supérieur -médiale -angle supéro-médiale  Prolongements  Cavité endosinusienne
  8. 8.  Le sinus maxillaire présente en général une forme pyramidale FORME GENERALE une base/paroi médiale face supérieure ou orbitaire face antérieure ou jugale face postérieure ou ptérygo-maxillaire sommet latéral
  9. 9. PAROI ANTÉRIEURE 1-Situation: le bord antérieur de du corps maxillaire le rebord orbitaire inférieur le contrefort de l’os malaire le rebord alvéolaire (Interne) (externe) (Supérieur) (Inférieur)
  10. 10. 2-Formes: Quadrilatère légèrement excavée Elle regarde en avant et un peu en bas et en dehors -Elle présente 2 repères importants : -la fosse canine -le trou infra orbitaire, PAROI ANTÉRIEURE
  11. 11. Contenu:parcourue par des canalicules osseux; - canaux nerveux:pour les nerfs dentaire: -nerf alvéolaire supérieur et antérieur, qui naît du nerfs infra-orbitaire; - nerfs alvéolaire supérieur et moyen:inconstant. - canaux vasculaires: canal de parinaud, étendue de l’alvéole a l’angle inféro-médiale de l’orbite. -Cette paroi contient aussi: -débris paradontaire(pouvant donner des kystes) -chez l’enfant, les germes des dents définitive, qui sépare les dents temporaire de la cavité sinusienne. PAROI ANTÉRIEURE
  12. 12. Rapports: Séparé en deux zones par le cul-de-sac vestibulaire supérieur: - Zone inférieur ou gingivo-buccale: tapissé par le muco-périoste. -Zone supérieur ou jugale: qui est recouvert par -le périoste. -un plan musculaire: le muscle releveur de l’angle de la bouche ; le muscle releveur naso-labial et les petit et grand zygomatique. -des éléments vasculo-nerveux : -artère faciale –veine faciale – -lymphatique -des nerfs : branches VII moteur pour peauciers; branches du nerfs infra-orbitaire , qui sont sensitifs PAROI ANTÉRIEURE
  13. 13. Situation: répond a la tubérosité maxillaire qui sépare le sinus de la fosse ptérygo-maxillaire. Forme: convexe en tous sens dans ces deux tiers médiaux; légèrement concave en arrière dans son tiers latéral. Contenu:parcourue par des canaux: -en dehors: le canal du nerfs dentaire supérieur et inférieur (naît a l’entrée de gouttière infra-orbitaire;destiné aux molaires et à la deuxième prémolaire) -en dedans: -le canal grand palatin. -canal palatine accessoire. PAROI POSTÉRIEUR
  14. 14. Rapports: 3 régions -Sous le contrefort malaire; -La région ptérygo-maxillaire; -La fosse ptérygo-palatine. PAROI POSTÉRIEUR
  15. 15. Rapports: 1-Sous le contrefort malaire: C’est la région de passage entre le vestibule buccale et la région pterygo-maxillaire. elle contient: - le muscle buccinateur en avant - le muscle masséter en dehors -le corps adipeux de la joue en arrière (boule de bichat) PAROI POSTÉRIEUR
  16. 16. Rapports: 2-la région ptérygo-maxillaire: situé entre - en dedans :processus ptérygoïde; - en dehors: un écran ostéo-musculaire avec la branche montante de la mandibule et les muscle masséter , temporal PAROI POSTÉRIEUR
  17. 17. Rapports: 3-la fosse ptérygo-palatine: situé entre en avant: la tubérosité maxillaire; en dedans: la lame perpendiculaire du palatin; en arrière: le processus ptérygoide; en haut: la racine de la grande aile du sphénoïde. PAROI POSTÉRIEUR
  18. 18. Situation: Elle constitue la grand partie du plancher de l’orbite. Limité par: - en avant: le rebord orbitaire inférieur - en dedans: le bord inférieur de l’os lacrymale (unguis) en avant; le bord inférieur de la lame orbitaire en arrière; - en dehors: la suture maxillo-mallaire dans le tiers antérieur; la fissure orbitaire inférieur(fente sphéno-maxillaire) dans les deux tiers postérieur. PAROI SUPÉRIEUR
  19. 19. Contenu: elle est parcourue par la gouttière et le canal le canal infra-orbitaires. -La gouttière: -Naît à la partie moyenne de la fissure orbitaire inférieure; elle se dirige en bas et en avant, creusé dans la motie postérieure du plancher de l’orbite. -Le canal : prolonge la gouttière en avant; constitué par un dédoublement de la paroi osseuse. PAROI SUPÉRIEUR
  20. 20. Rapport: ce sont les élément de contenu orbitaire. - le périoste - le cône musculo-aponévrotique, constitué par: -les muscles moteurs de l’œil; -les gaines musculaires; -les membranes intermusculaire; -le coussinet adipeux -la gaine du globe, qui divise le contenu orbitaire en deux ségement: -précapsulaire, avec le globe oculaire; -rétrocapsulaire, avec les vaisseaux et les nerfs. -le sac lacrymal et l’origine du canal lacrymo-nasal PAROI SUPÉRIEUR
  21. 21. c’est le cloison intersinuso-nasale. De forme quadrilatère ou triangulaire a sommet inférieur. Constituée de: -la paroi médiale du corps maxillaire;(centrale) -la lame perpendiculaire de palatin, en arrière; -la base de l’échancure, en haut. -Le bord supérieur du cornet inférieur divise ainsi la paroi médiale en deux régions triangulaires opposées par leur base: -un triangle antéro-inférieur, qui répond au méat inférieur ou lacrymal. -un triangle postéro-suoérieur, qui répond au méat moyen. PAROI MÉDIALE
  22. 22. c’est a région comprise entre les parois médiale et supérieur. Elle est d’intérêt capitale, car a son niveau: - siége l’ostium maxillaire; - entre en contact le labyrinthe ethmoïdale, par son bord inféro-latérale, et le sinus maxillaire. L’ANGLE SUPÉRO-MÉDIALE
  23. 23. L’ostium maxillaire: Fait communiquer le sinus maxillaire avec la cavité nasale. -Il est dirigé de bas en haut et de dehors en dedans -situé entre: - os lacrymale en avant et en dehors - le cornet inférieur en bas - le processus unciforme en dedans S’ouvre: - en dedans: dans la cavité nasale par l’orifice méatique - en dehors: dans le sinus maxillaire par la fossette ovale. L’ANGLE SUPÉRO-MÉDIALE
  24. 24. Ils s’observent surtout dans les grands sinus. Ils peuvent être classés en prolongements: -orbitaire; -zygomatique ou malaire: très fréquent ; -palatin inférieur; -palatin supérieur; -alvéolaire, autour des relief des alvéoles dentaires. PROLONGEMENTS
  25. 25. Régulière,sans relief, sauf prolongements et éventuelle cloisons. Le plancher de sinus: c’est la partie déclive de sinus, Situé au-dessous du plancher de la cavité nasale et à 15 cm au dessus du collet des dents. Les alvéole dentaire y font saillie plus ou moins marquée( 1 et 2 molaire et 2 prémolaire) Les cloisonnements: ils sont inconstant, et peuvent être; -incomplets:fréquents.Il s’agit de lamelles osseuses ou fibreuses, détachées des parois. -complets: exceptionnels.les deux cavité crées, séparées par un cloison continue,s’ouvrent séparément dans les cavité nasales. CAVITÉ ENDO-SINUSIENNE
  26. 26. La Muqueuse: de type respiratoire, -elle contient d’assez nombreuses glandes,surtout près de l’ostium. Les artère: provient essentiellement: -Des artère de méat moyen qui donnent l’artère ostiale principale. -de branches de la maxillaire: -l’artère alvéolaire (supérieur et postérieur)+++++ nait de la maxillaire ou de l’infra-orbitale. -l’artère tubérositaire, branche de l’infra-orbitaire. Les veines: se drainent par des collecteurs qui chemine dans la muqueuse du méat moyen et gagnent le plexus lymphatique pré-tubaire. L’innervation: -système trigémino-sympathique des cavités nasales; -nerfs alvéolaire supérieures et le nerf infra-orbitaire qui prolonge le nerfs maxillaire MUQUEUSE.VASCULARISATION.INNERVATIO N
  27. 27. EXPLORATIONEXPLORATION 1. Clinique:inspection, percussion et surtout rhinoscopie antérieure(à la recherche d’un écoulement via le méat moyen). 2. Endoscopique: rigide ou flexible. 3. Imagerie: radiographies, scanner,échographie et IRM.
  28. 28. Radiographie standard Incidence nez-front-plaque (Blondeau) C’est la plus utilisée pour l’exploration du sinus maxillaire. Elle permet d’apprécier la taille du sinus. principal écueil de cet examen est la non-spécificité des images obtenues, en dehors du classique niveau hydroaérique ou du corps étranger ; elle reste néanmoins un bon examen de « débrouillage ». EXPLORATIONEXPLORATION
  29. 29. RADIO-ANATOMIERADIO-ANATOMIE TOMODENSITOMÉTRIE Elle permet une estimation correcte de la taille du sinus et précise l’anatomie du méat moyen. Elle est surtout utile pour la pathologie tumorale, mais son emploi est de plus en plus fréquent pour la pathologie inflammatoire, en particulier lorsqu’on envisage une chirurgie fonctionnelle.
  30. 30. RADIO-ANATOMIERADIO-ANATOMIE  TOMODENSITOMÉTRIE Incidences : • Coupes axiales Elles sont particulièrement utiles pour l’étude des parois antérieure et postérieure du sinus ainsi que du conduit lacrymonasal. • Coupes coronales Elles permettent l’exploration de la face supérieure du sinus et de la cloison intersinusonasale.
  31. 31. IRM Elle est moins performante que la TDM pour l’analyse des structures osseuses, dont le repérage est indispensable avant toute décision chirurgicale. En revanche, elle aide à différencier les opacités tissulaires de celles dues à un épanchement. Elle est surtout utile pour l’exploration des tumeurs.
  32. 32. VOIES DVOIES D’’ABORDABORD L’abord du sinus maxillaire peut se faire par voie endoscopique ou par voie chirurgicale selon différents procédés:  MÉATOTOMIE INFÉRIEURE: Elle donne accès au bas-fond sinusien et favorise le drainage déclive du sinus maxillaire.  MÉATOTOMIE MOYENNE C’est l’ouverture du sinus maxillaire dans le méat moyen, à partir de son orifice de drainage physiologique (ostium).
  33. 33. Endoscopique: -chirurgie transantrale par voie endonasale -maxillectomie médiane par voie endonasale VOIES DVOIES D’’ABORDABORD
  34. 34. CONCLUSIONCONCLUSION -Région anatomique importante vue ses rapport avec le globe oculaire et les autres sinuses. -sujet a des infections fréquentes d’origine dentaire ou rhinogène ainsi qu’a des tumeurs -d’exploration clinique difficile -offre différentes voies d’abord chirurgicale

×