SINUSITES AIGUES
I-DEFINITION
II-RAPPELS
III-ETIOPATHOGENIE
IV-CLINIQUE
V-DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL
VI-FORMES CLINIQUES
VII-EVOLUTION /COMPLI...
I. DEFINITION:
Infection des sinus de la face pendant moins de 3 se
Souvent d’origines bactérienne, peut être virale ou fo
II.RAPPELS.
Embryologique
2. Anatomique:
les sinus sont des cavités aériennes, qui communiquen
on les divisent habituellement en deux groupes:
a- cp...
3. Histologique:
Les sinus sont tapissé par une muqueuse de type resp
4. physiologique:
rôle des sinus =
a- diminution. Masse osseuse → dim. poids crane.
b- rechauffement + humidification de l...
I. ETIOPATHOGENIE
1- EPIDEMIOLOGIE:
- age : Tous les ages, mais bcp plus frq chez les enfants
- apres 6 ans : Sin maxillai...
Facteurs favorisants
 Ce sont tous les facteurs d'obstruction nasale :
- Hypertrophie de cornet.
- Deviation de la cloiso...
2. Pathogénie :
Dysfct. De l’ostium sinusien
Mécanisme physiopathologique de la Sinusite aigue
3.Bactério:
G. communautaire = germe les + isolées. (pneumocoque , haemo
G. nosocomiaux = p. aeruginosa, staph aur.
Klebsi...
C- d’origine fongique : en générale responsable d’1 sinusite chro
IV-CLINIQUE:
TDD : Sinusite Maxillaire aigue chez l'enfant
Signes Fonctionnels:
- Douleur : siege sous orbitaire unilatera...
2- examen physique:
- Oedeme.
- Dlr aug. ou déclenché par la pression du regard de la cav
- Rhinoscopie ant. : congestion ...
3. Examens complementaires
Prelevements bacteriologique : n'est pas systematique dan
Radiographies : inutiles si la présom...
- Scanner de la face : sauf si suspicion d’une Sinusite Sp
- Ponctions des sinus + ATB gramme : si échec TRT ou p
- Autres...
Diagnostic differentiel
Ce sont toutes les douleurs faciales :
- Glaucome a angle fermé
- Algie vasculaire de la face
- ne...
Evolution
- Favorable : en 8 à 15 jrs si le traitement a été convenable
- Defavorable :
- Des complications peuvent surven...
Formes cliniques
- Sinusite max bloquée : blocage du drainage du sinus max.
Donne : une sinusite hyperalgique sans rhinorh...
- Poussée d'acutisation sur sinusite chronique
.L'examen clinique doit etre rigoureux = nasofibroscopie
.L'examen stomato ...
- Sinusite maxillaire compliquée : Sont rares (rechercher
une immunodepression+++)
- Sinusite bloquée.
- Extension au autr...
Autres types de
Sinusites
 Sinusite ethmoidale :
- Complication grave des RF
- Urgence therapeutique : risque de diffusion locale et general
- touc...
- Diag differentiel:
- Conjonctivite : att bilaterale
- Dacryocystite : pression angle int de l'oeuil
- Sinusite maxillair...
 Sinusite frontale :
- Tableau voisin de celui de la sin maxillaire avec doul sus-
orbitaires
- Dg est clinique en genera...
Traitement
1- Buts :
- Éradiquer l’infection.
- Éviter les cpc.
- Diminuer l’inflammation et restaurer l’activité de l’ost...
2- Moyens :
Médicaux
 ATB. Actuellement recomendés : Amoxi + ac clavulinique
-Cephalosporine 1,2,3 G: en dehors de cefixi...
Drainage
- Essentiellement dans les sinusites bloquées : Ponction de
- Techniques plus modernes : meatotomie
Traitement ch...
Indications :
- Sinusites aigues :
- TRT srt medical : vasocontricteurs locaux
- TRT ATB et Anti inflammatoire ds les F.ha...
Cas de la sinusite ethmoidale :
- Urgence therapeutique
- Hospitalisation
- ATB -IV- en general double ou triple : Clafora...
CONCLUSION
Sinusite aiguë
Sinusite aiguë
Sinusite aiguë
Sinusite aiguë
Sinusite aiguë
Sinusite aiguë
Sinusite aiguë
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sinusite aiguë

678 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
678
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
20
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sinusite aiguë

  1. 1. SINUSITES AIGUES
  2. 2. I-DEFINITION II-RAPPELS III-ETIOPATHOGENIE IV-CLINIQUE V-DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL VI-FORMES CLINIQUES VII-EVOLUTION /COMPLICATION VIII-TRT IX-CONCLUSION
  3. 3. I. DEFINITION: Infection des sinus de la face pendant moins de 3 se Souvent d’origines bactérienne, peut être virale ou fo
  4. 4. II.RAPPELS.
  5. 5. Embryologique
  6. 6. 2. Anatomique: les sinus sont des cavités aériennes, qui communiquen on les divisent habituellement en deux groupes: a- cpx. sinusiens ant.= ethm. Ant.+ front. et max. : se d b- cpx. sinusien post. = ethm. Post. + sphen. se draine par le meat supérieur.
  7. 7. 3. Histologique: Les sinus sont tapissé par une muqueuse de type resp
  8. 8. 4. physiologique: rôle des sinus = a- diminution. Masse osseuse → dim. poids crane. b- rechauffement + humidification de l’air inspiré. c- augm. Raisonance vocale. d- amortissement des chocs.
  9. 9. I. ETIOPATHOGENIE 1- EPIDEMIOLOGIE: - age : Tous les ages, mais bcp plus frq chez les enfants - apres 6 ans : Sin maxillaire+++, frontale, - sex ratio : 1 - Origine : peut être d’origine : . Dentaire (Molaires superieures). . Virale = Rhinopharyngites +++. . Traumatique = barotraumatique
  10. 10. Facteurs favorisants  Ce sont tous les facteurs d'obstruction nasale : - Hypertrophie de cornet. - Deviation de la cloison nasale. - Rhinopathie ( allergie, hypertrophie VG )  Allergie, atopie  RGO, carence en fer  Deficit immunitaire  Troubles mucociliaires (Kartagener...), mucoviscidose  Tabagisme passif.....
  11. 11. 2. Pathogénie : Dysfct. De l’ostium sinusien Mécanisme physiopathologique de la Sinusite aigue
  12. 12. 3.Bactério: G. communautaire = germe les + isolées. (pneumocoque , haemo G. nosocomiaux = p. aeruginosa, staph aur. Klebsiella pneumoniae. 4.Etiologies: 1. S d’origine dent : suspectée devant un tableau de S maxi avec r Premieres mol et la deuxième prémolaires. Le bilan radio doit comprendre panoramique. Dentaire ou dentosc Germes: svt poly-microbiens mais anaérobies++++ . 2. S rhinogene : succède a une rhinite ou rhinopharyngite aigue, re
  13. 13. C- d’origine fongique : en générale responsable d’1 sinusite chro
  14. 14. IV-CLINIQUE: TDD : Sinusite Maxillaire aigue chez l'enfant Signes Fonctionnels: - Douleur : siege sous orbitaire unilaterale (F.dentaires) ou - Rhinorrhée muco-purulente parfois striée de sang avec ob - Fievre 38° - Toux chronique et expectoration purulente.
  15. 15. 2- examen physique: - Oedeme. - Dlr aug. ou déclenché par la pression du regard de la cav - Rhinoscopie ant. : congestion du meat moyen+ accentué - La fibroscopie nasale permet de mieux visualiser l'ostium - L'examen dentaire : peut retrouver un foyer infectieux sur
  16. 16. 3. Examens complementaires Prelevements bacteriologique : n'est pas systematique dan Radiographies : inutiles si la présomption clinique est forte . Sin bloquée sans ecoulement purulent visible. . Suspicion d'algie vasc de la face ou autre algie.. -images évocatrices : . niveau hydro-aérique. . opacité de tout un sinus.
  17. 17. - Scanner de la face : sauf si suspicion d’une Sinusite Sp - Ponctions des sinus + ATB gramme : si échec TRT ou p - Autres explorations immunologique allergologique.
  18. 18. Diagnostic differentiel Ce sont toutes les douleurs faciales : - Glaucome a angle fermé - Algie vasculaire de la face - nevralgie faciale - Migraines - douleurs d'origine dentaire - autres sinusites La rhinite aigue purulente pourrait preter a confusion chez les nourissons
  19. 19. Evolution - Favorable : en 8 à 15 jrs si le traitement a été convenable - Defavorable : - Des complications peuvent survenir (exposées plus loin) - Chronicisation
  20. 20. Formes cliniques - Sinusite max bloquée : blocage du drainage du sinus max. Donne : une sinusite hyperalgique sans rhinorhée Drainage par pct de sinus + TRT sinusite max commune - Sinusite d'origine dentaire : Unilaterale , rhinorhée fetide Correspond soit : - diffusion de l'infection apicale au plancher du sinus - surinfection mycosique d'un materiaux poussé ds le sinus Peut devenir autonome et diffuser au sin frontal & ethm. TRT double : dentaire et sinusien medical
  21. 21. - Poussée d'acutisation sur sinusite chronique .L'examen clinique doit etre rigoureux = nasofibroscopie .L'examen stomato doit etre systematique .TDM sera pratiquée aprés TRT de l'episode aigue, afin d'aprecier l'extension, et de rechercher une etio (dentaire, malformation,blocage meatal...) et afin de prog une chir .Prelevement bacterio+++ polymicrobisme
  22. 22. - Sinusite maxillaire compliquée : Sont rares (rechercher une immunodepression+++) - Sinusite bloquée. - Extension au autres sinus. - Osteite du maxillaire superieur. - Mucocèle. - Complications orbitaires (Cellulite, abcés...). - Complications endocraniennes (Meningites et abcés s/duraux, thrombophlebite du sinus caverneux). - Complications infectieuses a distance.
  23. 23. Autres types de Sinusites
  24. 24.  Sinusite ethmoidale : - Complication grave des RF - Urgence therapeutique : risque de diffusion locale et general - touche en general l'enfant avant 5 ans - Clinique : - Fievre a 39° + AEG - Oedeme de l'angle int de l'oeuil et racine du nez - cephalées frontales - rhinorhée purulente ipsi-lat sans infect. Orbitaire+++ - Il faut d'emblée hospitaliser le patient - Pvmts locaux (FN, CdS conjonctiv) & generaux: hemoc - Radio : blondeau, mais actuellement TDM sinus (affirme l'atteinte ethm et eventuelle extension orbit. ou endocran.)
  25. 25. - Diag differentiel: - Conjonctivite : att bilaterale - Dacryocystite : pression angle int de l'oeuil - Sinusite maxillaire : oedeme s/orbitaire - Staphylo maligne de la face : atteinte cut diffuse, bourrelet periph.... - Cellulite a pt de depart cutané. - Complications : - generales : deshydratation, septicemie - oculaires : conjontivite, keratite, mais srt cellulite ou abces orbitaire (chemosis, exophtalmie, paralysie orbit.) - neuro-meningées : meningites, abces sous duraux ou intracérébraux. IRM+++++
  26. 26.  Sinusite frontale : - Tableau voisin de celui de la sin maxillaire avec doul sus- orbitaires - Dg est clinique en general, si doute : clichet de face hauts - risque de cplc neuro-miningées - TRT identique a celui de la sinusite maxillaire parfois le drainage peut etre chir par voie endonasale (clou de lemoyne)  Sinusite sphenoidale : - Rare - Cephalées du vertex - Rhinorhée post difficile a visualiser = fibroscopie+++ - Dg se fait au scanner
  27. 27. Traitement 1- Buts : - Éradiquer l’infection. - Éviter les cpc. - Diminuer l’inflammation et restaurer l’activité de l’ostium.
  28. 28. 2- Moyens : Médicaux  ATB. Actuellement recomendés : Amoxi + ac clavulinique -Cephalosporine 1,2,3 G: en dehors de cefixime. -Quinolone = reservés S front et S sphén, si echec au  AIS et AINS  Vasoconstricteurs locaux  Aerosols
  29. 29. Drainage - Essentiellement dans les sinusites bloquées : Ponction de - Techniques plus modernes : meatotomie Traitement chirurgical - Trepanation du S.max par la fosse canine (Caldwell-luc) p - On prefere la meatotomie moyenne (exerses du cornet m
  30. 30. Indications : - Sinusites aigues : - TRT srt medical : vasocontricteurs locaux - TRT ATB et Anti inflammatoire ds les F.habituelles - Pct de sinus ds les sinusites maxillaires bloquées - Exceptionnelement, un geste chir de drainage est necessaire (sinusite sphenoidale, menace d'atteinte ophtalmo ou neuro) - Sinusite dentaire : - Extraction dentaire - Chir : meatotomie, pr exerese du corps etranger dentaire intasinusien, et pr drainer et aerer les sinus infectés.
  31. 31. Cas de la sinusite ethmoidale : - Urgence therapeutique - Hospitalisation - ATB -IV- en general double ou triple : Claforan, aminosides, Fosfomycine. Adaptée secondairement a l'antibiogramme. - durée 15 jrs en moy - antalgiques – antipyretiques - Desinfection rhinopharyngée - CTC ou AINS inconstament pr favoriser le drainage sinusien - Drainage chir par voie externe en cas de collection inta- orbitaire ou de cplc cerebrale avec maivais control infectieux par l'ATB
  32. 32. CONCLUSION

×