 -les sténoses L-T se définissent par une
réduction du diamètre des voies aériennes
sup d’origine congénitale ou acquises...
Le larynx est composé d’une squelette de pièces cartilagineuses
unies par des articulations, des membranes et des muscles
...
c-commissure ant :peut être atteinte lors des traumatismes
externe
2-région sous glottique :
.cartilage cricoïde :anneau c...
3-la trachée cervicale :
Constituer d’anneaux cartilagineux empilés les uns sur les autres
La microcirculation trachéale a...
 1-les sténose congénitales sont rares sont le fait d’une
canalisation incomplète du larynx primitif lors du 1er
trimestr...
3-les sténoses secondaires :
.ingestion accidentelle ou volontaire de caustique
.les sténoses iatrogène :LASER CO2
Sonde n...
 1-macroscopie :
 a-lésion laryngée :
 -lésion sus glottique
 ventricule, bande ventriculaire et replis ary-épiglotiqu...
 .lésion ostiale :
 La trachéotomie implique une rupture de
la voute cartilagineuse qui entraine une
déformation de lume...
 2-microscopie :
 Les lésions évoluent en trois stades :
 .œdème et l’hyperhémie muqueuse sont
très précoce.
 .ulcérat...
 TDD /STENOSE TRACHEAL POST-INTUBATION :
 A/interrogatoire :préciser :
 .L’âge du patient
 .la date de l’accident
 .l...
 2-signe physique :
 étude complet de la région cervicale
 A la recherche :
 .Une cicatrice de trachéotomie
 .Cicatri...
 1-sténose aigue :formation de granulation exophytique
comblant la glotte ou granulation sus glottique.
 On a une dyspné...
 A/DIAGNOSTIC POSITIF :
 clinique,endoscopie,TDM
 B/DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL :
 -tumeur bénigne et maligne du larynx
 ...
 1-but :prévenir l’apparition de la sténose
 2-moyen :medi :corticoide,antibiotérapie
 Trt endoscopique
 Trt chirurgic...
 Il faut retenir :
 -le diagnostic des sténose
laryngotrachéales est facile(clinique,
endoscopie, radiologie).
 -consei...
Sténose laryngo-trachéale
Sténose laryngo-trachéale
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sténose laryngo-trachéale

660 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
660
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sténose laryngo-trachéale

  1. 1.  -les sténoses L-T se définissent par une réduction du diamètre des voies aériennes sup d’origine congénitale ou acquises.  -L’étiologie des sténoses acquises est dominée par les traumatismes cervicaux externe, l’intubation et les trachéotomies.  -C’est une pathologie qui se trouve à toute âge, mais avec légère prédominance chez l’adulte.
  2. 2. Le larynx est composé d’une squelette de pièces cartilagineuses unies par des articulations, des membranes et des muscles intrinsèques, une muqueuse tapisse les différents reliefs. 1-le cartilage thyroïde :répond essentiellement au vestibule laryngé et au plan glottique : a-le vestibule laryngé :portion la plus large du larynx b-le plan glottique :peut être devisé en trois portion : .un portion cartilagineuse :correspond à l’apophyse vocale,  la couverture est uniquement muqueuse  .une portion ligamentaire :qui donne à la corde vocale son  élasticité et sa solidité  .une portion membraneuse :qui donne la forme, le volume  et relief à la corde vocale
  3. 3. c-commissure ant :peut être atteinte lors des traumatismes externe 2-région sous glottique : .cartilage cricoïde :anneau cartilagineux inextensible formé d’un arc antérolatéral de 5mm de haut et un chaton cricoidien, la muqueuse est directement au contacte des surfaces cartilagineuses Toute atteinte de cette muqueuse entraine une mise à nu des structures cartilagineuse sous-jacente .articulation crico-aryténoïdienne :les traumatismes de cette région peuvent aboutir à une luxation de l’aryténoïde et une immobilité. .la commissure post :c’est une région très exposée lors des manœuvre d’intubation(point d’appui de la sonde)
  4. 4. 3-la trachée cervicale : Constituer d’anneaux cartilagineux empilés les uns sur les autres La microcirculation trachéale a été directement impliquée dans la genèse des sténoses trachéale
  5. 5.  1-les sténose congénitales sont rares sont le fait d’une canalisation incomplète du larynx primitif lors du 1er trimestre de la grossesse  2-les sténoses acquises :les trois principale causes sont :  . les traumatismes laryngés externe  .les intubations laryngotrachéales  .les trachéotomies  -les sténoses acquises post-intubation :sont les plus fréquentes, la conséquence d’une ischémie de la muqueuse laryngotrachéale qui aboutit à une perte de substance puis dénudation du cartilage et déclenchant ainsi une chondrite,  -les surinfection aggrave les réactions inflammtoires,et les lésion cartilagineuses  -la cicatrisation fibreuse aboutit à la sténose constituée.
  6. 6. 3-les sténoses secondaires : .ingestion accidentelle ou volontaire de caustique .les sténoses iatrogène :LASER CO2 Sonde naso oesoph Radiothérapie
  7. 7.  1-macroscopie :  a-lésion laryngée :  -lésion sus glottique  ventricule, bande ventriculaire et replis ary-épiglotique  -lésion glottique :on note une ulcération et dénudation de l’apophyse vocale .  -lésion sous glottique :le cricoïde siège privilégié des lésions d’intubation  b-lésion trachéale :  secondaire à l’effet du ballonnet ou à la pointe du tube.  .Lésion sus-ostiale :  sténose extrinsèque, affaissement de la voute cartilagineuse.  Sténose intrinsèque, érosion cartilagineuse renforcée par les mvt de la canule.
  8. 8.  .lésion ostiale :  La trachéotomie implique une rupture de la voute cartilagineuse qui entraine une déformation de lumen résiduelle associé à une dyskinésie localisée.  .lésion sous ostiale :  Effet du ballonnet, entraine une sténose intrinsèque circulaire
  9. 9.  2-microscopie :  Les lésions évoluent en trois stades :  .œdème et l’hyperhémie muqueuse sont très précoce.  .ulcération se voit dans les 1ère heurs intéresse la muqueuse et la sous muqueuse.
  10. 10.  TDD /STENOSE TRACHEAL POST-INTUBATION :  A/interrogatoire :préciser :  .L’âge du patient  .la date de l’accident  .la durée d’intubation  .la notion du coma et la durée d’hospitalisation en réanimation  .les séquence thérapeutique :intubation associée ou non à une trachéotomie  .les ATCD respiratoire du patient  B /examen clinique :  1-es signes fonctionnels :  .la dyspnée est un signe cardinal intéressant les deux temps respiratoire dans les sténoses trachéales  Elle s’accompagne dans les forme grave d’un tirage sus sternal, intercostale  .les autre signe :  -la toux  -la dysphonie :dans les sténoses laryngées (glotto sous glottique)
  11. 11.  2-signe physique :  étude complet de la région cervicale  A la recherche :  .Une cicatrice de trachéotomie  .Cicatrice cervicale ancienne(laryngectomie)  .La palpation de la squelette laryngée à la recherche d’une déformation post traumatique  3-laryngoscopie indirecte :morphologie et la dynamique du larynx(corde vocales, aryténoïdes)  4-la nasofibroscopie :explore :le larynx, la sous glotte,la trachée cervicale  C/examen complémentaires :  -EFR :permet de quantifiée le retentissement de la sténose sur la fonction ventilatoire.  -TDM :le siège et l’étendue des lésion et les rapports avec les gros vaisseaux  -ENDOSCOPIE :préciser :  .Le type intrinsèque, extrinsèque de la sténose  .La localisation sus glottique, glottique, sous glottique, trachéal  .La longueur en mm ou en nombre d’anneau  .La surface épithélialisée,érosive,granuleuse  .La morphologie, symétrique,circulaire
  12. 12.  1-sténose aigue :formation de granulation exophytique comblant la glotte ou granulation sus glottique.  On a une dyspnée juste après l’extubation.  2-sténose congénitale :atrésie laryngée  Palmure laryngée  3-sténose séquelle de maladie infectieuse :  Syphilis, tuberculose  4-sténose L-T et maladie de système :  Maladie de WEGNER ,sarcoïdose  5-sténose selon l’étendu des lésion :  -lésion simple :S.aryténoidienne  S.cricoidienne  S.glottiq et S.trachéale  -sténose étagée :S.crico aryténoidienne  S.cricotrachéale  -sténose complexe
  13. 13.  A/DIAGNOSTIC POSITIF :  clinique,endoscopie,TDM  B/DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL :  -tumeur bénigne et maligne du larynx  -compression extrinsèque du l’axe L-T  -envahissement du l’axe L-T par une tumeur de voisinage(tumeur de l’œsophage cervical et de la thyroïde)
  14. 14.  1-but :prévenir l’apparition de la sténose  2-moyen :medi :corticoide,antibiotérapie  Trt endoscopique  Trt chirurgical
  15. 15.  Il faut retenir :  -le diagnostic des sténose laryngotrachéales est facile(clinique, endoscopie, radiologie).  -conseiller une trachéotomie précoce et éviter des intubation de longue durée .  -le traitement est lourd dont certains nécessitent des dilatation prolongées et dans d’autre, il faut des greffes pour éviter la trachéotomie définitive.   

×