TRAITEMENT DES STENOSES
LARYNGO TRACHEALE
PLAN
I- INTRODUCTION
II- RAPPEL
ANATOMOPHYSIOLOGIQUE
III- Rappel physiopathologique 
IV-Méthodes 
• traitement des sténose...
- Technique :
I- TECHNIQUES D’AGRANDISSEMENT
Agrandissement par voie endoscopique :
1-Dilatation
 2-Laser et microchirurgi...
b-Résection anastomose crico
trachéale 
c-Résection anastomose thyrotrachéale 
Cas particuliers
IV- Suites opératoires 
V-...
-Sténoses cricoïdiennes
-Sténoses trachéales
Sténoses associées
- Sténoses cricoïdiennes et
glottiques postérieures
- Stén...
• traitement des sténoses
laryngo trachéale de
l’enfant :
1-Chirurgie endoscopique
par Laser
2-La laryngotrachéoplastie
d’...
I- INTRODUCTION
• Situées au carrefour de la
laryngologie, de la
chirurgie thoracique, de la
pneumologie, de la
réanimatio...
II- RAPPEL
ANATOMOPHYSIOLOGIQUE
III- Rappel physiopathologique :
• La constitution d’une sténose est
directement en rapport avec la perte de la
charpente ...
IV-Méthodes :
• L’agrandissement, le
calibrage, la résection-
anastomose sont les trois
grands moyens utilisés dans
le tra...
A- traitement des sténoses laryngo
trachéale de l’adulte :
1. Indications thérapeutiques:
Les indications thérapeutiques d...
Laccourreye propose 2 type de
classifications:
- Une selon le siège et le degrés de
complexité de la sténose
- L’autre sel...
2-BILAN PRETHERAPEUTIQUE:
Réalisés systématiquement :
-Un examen ORL complet avec
nasofibroscopie : examen du larynx,
de l...
3. Technique :
I- TECHNIQUES
D’AGRANDISSEMENT
a-Agrandissement par voie
endoscopique :
1-Dilatation :
• Se fait grâce aux ...
2-Laser et microchirurgie par voie
endoscopique
- Deux sources de laser (CO2 et
YAG) sont couramment utilisées
dans le tra...
À l’opposé, l’effet curatif du laser est
limité :
– si la sténose laryngotrachéale est
complexe ;
– si la sténose est éten...
3. Traitement médical
• Il ne constitue qu’une
thérapeutique d’appoint
dans les sténoses encore
évolutives ou en
postopéra...
b-Agrandissement par voie
externe :Laryngotrachéoplasties par
voie externe
• Ces interventions ont pour but
d’agrandir la ...
II- CALIBRAGE
ENDOLUMINAL :
• Il peut être utilisé dans trois
circonstances :
– dans les sténoses
inflammatoires après
dil...
Stent DUMON (silicon)
III-Techniques opératoires :
• a-Résection-anastomose
trachéo trachéale :
1. Intubation, anesthésie
générale
2. Voie d’abo...
b-Résection anastomose crico
trachéale :
c-Résection anastomose
thyrotrachéale :
• Si le premier anneau
trachéale participe à la
sténose et que la résection
doit r...
• Cas particuliers
Sténoses étendues : Divers
procédés de mobilisation de
l’axe laryngotrachéal ont été
décrits dans les...
IV- Suites opératoires :
-Un simple pansement non compressif
-Garder la tête en flexion
-Une antibiothérapie à large spect...
V- Complication post op :
– rupture du TABC (surtout après
manubriotomie et dissection
vasculaire)
– emphysème sous-cutané...
4- CLASSIFICATION ET INDICATIONS
THÉRAPEUTIQUES
• Sténoses simples
-Sténoses supraglottiques:-Le
traitement par voie endos...
-Sténoses glottiques
postérieures
(aryténoïdiennes) :
- endoscopique : de la
simple section des
synéchies à la cordotomie
...
-Sténoses cricoïdiennes
• Elles sont traitées par
agrandissement-calibrage
- Sténoses trachéales
• La résection-anastomose...
• Sténoses associées
Elles atteignent plusieurs étages de l’axe
laryngotrachéal.
-Sténoses cricoïdiennes et
glottiques pos...
• Sténoses cricotrachéales et glottiques
postérieures:Les aryténoïdes sont fixés.
laryngotrachéoplastie
d’agrandissement a...
• Sténoses totales
Le meilleur traitement est la
résection-anastomose,
• Sténoses complexes: n’existe
pas d’indication thé...
• Traitement des échecs: La
laryngomalacie et la
trachéomalacie, réalisant
un collapsus de la filière
respiratoire par déf...
traitement des sténoses laryngo
trachéale de l’enfant :
- l’abstention thérapeutique en
présence d’une sténose intéressant...
1-Chirurgie endoscopique par
Laser
• Indications :Le laser doit
être réservé aux sténoses
limitées en hauteur,
inférieures...
2-La laryngotrachéoplastie
d’agrandissement
Indications :
Dépendent de la
mobilité
aryténoïdienne
• Techniques :
LARYNGOTR...
• LARYNGOTOMIE
ANTÉRIEURE DE
DÉCOMPRESSION («
ANTERIOR CRICOID
SPLIT »)
• LARYNGOPLASTIE AVEC
AGRANDISSEMENT
POSTÉRIEUR: C...
• LARYNGOTRACHÉO
PLASTIE AVEC
QUADRISECTION
DU CARTILAGE
CRICOÏDE : Dans
les sténoses très
serrées ou les
sténoses totales,
3-La résection crico-trachéale
• Les indications
préférentielles de la
RCT concernent les
sténoses purement
sous-glottique...
V- CONCLUSION
• Les progrès de la réanimation avec
l’amélioration des soins chez les
patients ventilés ont permis une nett...
• Si la résection anastomose reste
le traitement de référence,
l’apport des endoprothèses a
permis de prendre en charge
le...
Bonne et
heureuse
année 2010
Sténose laryngo-trachéale traitement
Sténose laryngo-trachéale traitement
Sténose laryngo-trachéale traitement
Sténose laryngo-trachéale traitement
Sténose laryngo-trachéale traitement
Sténose laryngo-trachéale traitement
Sténose laryngo-trachéale traitement
Sténose laryngo-trachéale traitement
Sténose laryngo-trachéale traitement
Sténose laryngo-trachéale traitement
Sténose laryngo-trachéale traitement
Sténose laryngo-trachéale traitement
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sténose laryngo-trachéale traitement

1 206 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 206
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
33
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sténose laryngo-trachéale traitement

  1. 1. TRAITEMENT DES STENOSES LARYNGO TRACHEALE
  2. 2. PLAN I- INTRODUCTION II- RAPPEL ANATOMOPHYSIOLOGIQUE III- Rappel physiopathologique  IV-Méthodes  • traitement des sténoses laryngo trachéale de l’adulte : – Indications thérapeutiques – BILAN PRETHERAPEUTIQUE
  3. 3. - Technique : I- TECHNIQUES D’AGRANDISSEMENT Agrandissement par voie endoscopique : 1-Dilatation  2-Laser et microchirurgie par voie endoscopique 3. Traitement médical Agrandissement par voie externe  :Laryngotrachéoplasties par voie externe II- CALIBRAGE ENDOLUMINAL : III-Techniques opératoires : a-Résection-anastomose trachéo trachéale :
  4. 4. b-Résection anastomose crico trachéale  c-Résection anastomose thyrotrachéale  Cas particuliers IV- Suites opératoires  V- Complication post op  4- CLASSIFICATION ET INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES Sténoses simples -Sténoses supraglottiques -Sténoses glottiques antérieures - Sténoses glottiques postérieures (aryténoïdiennes) 
  5. 5. -Sténoses cricoïdiennes -Sténoses trachéales Sténoses associées - Sténoses cricoïdiennes et glottiques postérieures - Sténoses cricotrachéales - Sténoses cricotrachéales et glottiques postérieures - Sténoses trachéales et glottiques postérieures  Sténoses totales Sténoses complexes Sténoses avec fistule trachéooesophagienne Traitement des échecs
  6. 6. • traitement des sténoses laryngo trachéale de l’enfant : 1-Chirurgie endoscopique par Laser 2-La laryngotrachéoplastie d’agrandissement 3-La résection crico- trachéale V- CONCLUSION
  7. 7. I- INTRODUCTION • Situées au carrefour de la laryngologie, de la chirurgie thoracique, de la pneumologie, de la réanimation et de l’endoscopie, les sténoses de la voie aérienne principale restent encore un problème pour l’O.R.L.
  8. 8. II- RAPPEL ANATOMOPHYSIOLOGIQUE
  9. 9. III- Rappel physiopathologique : • La constitution d’une sténose est directement en rapport avec la perte de la charpente cartilagineuse laryngée ou trachéale. Elle a pour origine une surinfection puis une fonte cartilagineuse. • Les lésions laryngées siègent préférentiellement au niveau de la partie postérieure du larynx : commissure postérieure, aryténoïdes, tiers postérieur des cordes vocales et au niveau du cricoïde. • Les lésions trachéales secondaires à une intubation intéressent plus volontiers les deuxième, troisième et quatrième anneaux trachéaux.
  10. 10. IV-Méthodes : • L’agrandissement, le calibrage, la résection- anastomose sont les trois grands moyens utilisés dans le traitement chirurgical des sténoses laryngotrachéales.
  11. 11. A- traitement des sténoses laryngo trachéale de l’adulte : 1. Indications thérapeutiques: Les indications thérapeutiques des sténoses laryngotrachéales de l’adulte dépendent schématiquement de quatre paramètres : l’évolutivité de la sténose, le degré d’obstruction de la sténose, le siège de la sténose (qui conditionne la mobilité laryngée), la complexité de la sténose L’âge, l’état général, l’état pulmonaire et neurologique (état de la conscience, agitation, coopération, autonomie), l’étiologie entrent toujours en ligne de compte
  12. 12. Laccourreye propose 2 type de classifications: - Une selon le siège et le degrés de complexité de la sténose - L’autre selon la mobilité de la corde vocale
  13. 13. 2-BILAN PRETHERAPEUTIQUE: Réalisés systématiquement : -Un examen ORL complet avec nasofibroscopie : examen du larynx, de la mobilité des cordes vocales et recherche d’une sténose laryngée associée. -Des épreuves fonctionnelles respiratoires (EFR) : avec mesure de la capacité vitale (CV), du VEMS, détermination de la courbe débit/ volume, DIM 50 % -Une Imagerie pré-opératoire un scanner hélicoïdal avec reconstruction 3 D et possibilité de faire des bronchoscopies virtuelles -La bronchoscopie -Le bilan pré-opératoire
  14. 14. 3. Technique : I- TECHNIQUES D’AGRANDISSEMENT a-Agrandissement par voie endoscopique : 1-Dilatation : • Se fait grâce aux : – Les bougies en gomme. – Les sondes dilatatrices creuses. – Les bronchoscopes ont l’avantage d’être rigides. • La durée de la dilatation ne dépasse en général pas 30 à 45 minutes.
  15. 15. 2-Laser et microchirurgie par voie endoscopique - Deux sources de laser (CO2 et YAG) sont couramment utilisées dans le traitement des sténoses laryngotrachéales • L’effet curatif du laser peut être envisagé : – dans les sténoses glottiques postérieures avec immobilité aryténoïdienne bilatérale où la cordotomie partielle postérieure – dans les sténoses glottiques postérieures avec une synéchie interaryténoïdienne isolée ; – et en présence d’un diaphragme muqueux ou glottique isolé (synéchie).
  16. 16. À l’opposé, l’effet curatif du laser est limité : – si la sténose laryngotrachéale est complexe ; – si la sténose est étendue (supérieure à 1 cm) et/ou circonférentielle ; – s’il existe une ankylose cricoaryténoïdienne bilatérale et/ou des lésions fibreuses interaryténoïdiennes associées ; – s’il existe une surinfection associée ; – et si des tentatives thérapeutiques préalables ont échoué
  17. 17. 3. Traitement médical • Il ne constitue qu’une thérapeutique d’appoint dans les sténoses encore évolutives ou en postopératoire. • -- Les corticostéroïdes • – Les antibiotiques • – Le traitement antireflux gastrooesophagien • La mitomycine
  18. 18. b-Agrandissement par voie externe :Laryngotrachéoplasties par voie externe • Ces interventions ont pour but d’agrandir la filière laryngotrachéale. • Elles comportent toutes, schématiquement, trois temps:  Exposition et bilan des lésions  Résection des tissus sténosants  Agrandissement: Plusieurs techniques ont été décrites. Elles reposent sur la combinaison de trois éléments : la cricotomie postérieure, l’interposition de tissus de soutien pour maintenir l’agrandissement et divers procédés de calibrage endoluminal.
  19. 19. II- CALIBRAGE ENDOLUMINAL : • Il peut être utilisé dans trois circonstances : – dans les sténoses inflammatoires après dilatation – dans les sténoses inopérables ; – après laryngotrachéoplastie d’agrandissement.
  20. 20. Stent DUMON (silicon)
  21. 21. III-Techniques opératoires : • a-Résection-anastomose trachéo trachéale : 1. Intubation, anesthésie générale 2. Voie d’abord:Une incision de Kocher 3. Dissection de la trachée 4. Résection trachéale 5. Reconstitution de la voie aérienne
  22. 22. b-Résection anastomose crico trachéale :
  23. 23. c-Résection anastomose thyrotrachéale : • Si le premier anneau trachéale participe à la sténose et que la résection doit remonter au niveau du cricoïde
  24. 24. • Cas particuliers Sténoses étendues : Divers procédés de mobilisation de l’axe laryngotrachéal ont été décrits dans les sténoses nécessitant une résection Sténoses à trachée ouverte:L’intervention comporte une résection de la zone sténosée et de l’orifice de trachéotomie, Sténoses basses:intervention à double équipe otorhinolaryngologique et thoracique.
  25. 25. IV- Suites opératoires : -Un simple pansement non compressif -Garder la tête en flexion -Une antibiothérapie à large spectre - Une aérosolthérapie est systématiquement prescrite. - La corticothérapie n’a pas d’indication en dehors de la période périopératoire immédiate. - L’alimentation per os peut être reprise dès le lendemain de l’intervention. - - Un contrôle de la zone d’anastomose par simple fibroscopie ou par trachéoscopie sous anesthésie générale est habituel vers le 15e jour postopératoire
  26. 26. V- Complication post op : – rupture du TABC (surtout après manubriotomie et dissection vasculaire) – emphysème sous-cutané – hématome suppuré – réapparition secondaire d’une dyspnée : - granulomes - reconstitution de la sténose - rupture de l’anastomose
  27. 27. 4- CLASSIFICATION ET INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES • Sténoses simples -Sténoses supraglottiques:-Le traitement par voie endoscopique avec résection de brides cicatricielles, épiglottectomie, vestibulectomie donne de bons résultats -Sténoses glottiques antérieures : Les aryténoïdes sont mobiles :voie endoscopique (sténose fine) ou laryngo fissure strictement mediane (sténose epaisse)
  28. 28. -Sténoses glottiques postérieures (aryténoïdiennes) : - endoscopique : de la simple section des synéchies à la cordotomie posterieure ou l’aryténoidectomie - chirurgicales :-incision de la commisssure postérieure et résection de la fibrose ou Réthi
  29. 29. -Sténoses cricoïdiennes • Elles sont traitées par agrandissement-calibrage - Sténoses trachéales • La résection-anastomose est le traitement idéal des sténoses fixées.
  30. 30. • Sténoses associées Elles atteignent plusieurs étages de l’axe laryngotrachéal. -Sténoses cricoïdiennes et glottiques postérieures: S’accompagne d’une immobilité aryténoïdienne. L’indication est une laryngoplastie d’agrandissement par voie externe avec calibrage. -Sténoses cricotrachéales: Les aryténoïdes sont mobiles; Une laryngotrachéoplastie peut être réalisée, avec éventuellement résection-anastomose secondaire en cas d’échec
  31. 31. • Sténoses cricotrachéales et glottiques postérieures:Les aryténoïdes sont fixés. laryngotrachéoplastie d’agrandissement avec calibrage complétée éventuellement dans un deuxième temps par une résection anastomose cricotrachéale. • Sténoses trachéales et glottiques postérieures : il faut traiter en premier l’immobilité aryténoïdienne. Si un calibrage est nécessaire, la trachéotomie est faite au niveau de la zone sténosée de la trachée. Secondairement, la sténose trachéale pourra éventuellement être traitée par résection-anastomose.
  32. 32. • Sténoses totales Le meilleur traitement est la résection-anastomose, • Sténoses complexes: n’existe pas d’indication thérapeutique vraiment précise. Necessité d’une succession de technique d’agrandissement et de calibrage • Sténoses avec fistule trachéooesophagienne:Elles nécessitent dans le même temps la résection de la sténose et le traitement de la fistule oesophagienne.
  33. 33. • Traitement des échecs: La laryngomalacie et la trachéomalacie, réalisant un collapsus de la filière respiratoire par défaut de charpente, sont des causes très fréquentes d’échec. Un traitement palliatif est la seule possibilité
  34. 34. traitement des sténoses laryngo trachéale de l’enfant : - l’abstention thérapeutique en présence d’une sténose intéressant moins de 50 % de la filière respiratoire (grade I) et n’entraînant pas de gêne respiratoire au repos ; un traitement antireflux est un souvent necessaire -attitude curative, dont les indications chirurgicales vont dépendre pour l’essentiel : + du stade évolutif de la sténose + de la mobilité des cordes vocales + de l’état bronchopulmonaire de l’enfant et de ses capacités ventilatoires, + de l’âge de l’enfant.
  35. 35. 1-Chirurgie endoscopique par Laser • Indications :Le laser doit être réservé aux sténoses limitées en hauteur, inférieures à 0,5 cm environ, et en circonférence inférieures à 50-70 % d’obstruction aérienne. • Techniques : idem que chez l’adulte
  36. 36. 2-La laryngotrachéoplastie d’agrandissement Indications : Dépendent de la mobilité aryténoïdienne • Techniques : LARYNGOTRACHÉ OPLASTIE EN CRÉNEAUX :
  37. 37. • LARYNGOTOMIE ANTÉRIEURE DE DÉCOMPRESSION (« ANTERIOR CRICOID SPLIT ») • LARYNGOPLASTIE AVEC AGRANDISSEMENT POSTÉRIEUR: C’est la technique de Rethi,, modifiée par Aboulker  • LARYNGOPLASTIES AVEC AGRANDISSEMENT COMBINÉ, ANTÉRIEUR ET POSTÉRIEUR : Dans les sténoses très sévères,
  38. 38. • LARYNGOTRACHÉO PLASTIE AVEC QUADRISECTION DU CARTILAGE CRICOÏDE : Dans les sténoses très serrées ou les sténoses totales,
  39. 39. 3-La résection crico-trachéale • Les indications préférentielles de la RCT concernent les sténoses purement sous-glottiques • La résection du segment sténosé, comportant une partie du cricoïde et les premiers anneaux de la trachée et respectant le plan glottique, suivie d’une anastomose thyrotrachéale sans calibrage postopératoire,
  40. 40. V- CONCLUSION • Les progrès de la réanimation avec l’amélioration des soins chez les patients ventilés ont permis une nette diminution de l’incidence des sténoses trachéales par rapport aux années 1970-1980. • Le chirurgien ORL reste un acteur principal dans la prise en charge de ces sténoses trachéales acquises de l’adulte, même si les traitements ont évolué ces 10 dernières années. Grâce à une approche multidisciplinaire (ORL, pneumologues, anesthésistes, radiologues et réanimateurs), la place de chaque technique s’est précisée.
  41. 41. • Si la résection anastomose reste le traitement de référence, l’apport des endoprothèses a permis de prendre en charge les patients fragiles, contre- indiqués à une chirurgie cervicale, afin d’éviter les dilatations itératives. Ce type de traitement endoscopique (aux résultats très satisfaisants) doit aujourd’hui faire partie intégrante de notre arsenal thérapeutique.
  42. 42. Bonne et heureuse année 2010

×