1
PROGRAMME NATIONALPROGRAMME NATIONAL
DE LUTTE CONTRE LA SURDITEDE LUTTE CONTRE LA SURDITE
DRAFTDRAFT
INTRODUCTION
La surdité est le handicap le plus fréquent au monde,
ses répercutions varient suivant son importance et
son ...
DEFINITION DE LA SURDITE
C’est la perte complète ou partielle des capacités auditives
d’une ou des deux oreilles.
La surdi...
Une surdité profonde congénitale ou acquise survenant
avant l’apprentissage du langage , entraîne une infirmité
définitive...
Diverses études psycho-socio-économiques tendent à
montrer que la surdité profonde bilatérale à des
répercussions plus néf...
C A U S E SC A U S E S
 HéréditairesHéréditaires : génétique, consanguinité :: génétique, consanguinité :
Surdités appara...
PRISE EN CHARGE DE LAPRISE EN CHARGE DE LA
SURDITESURDITE
 De transmissionDe transmission : (Oreille externe ou moyenne) ...
L’implant cochléaire est une technologie nouvelle apparueL’implant cochléaire est une technologie nouvelle apparue
dans le...
L’INDICATION DE L’IMPLANTL’INDICATION DE L’IMPLANT
COCHLEAIRECOCHLEAIRE
 Ce sont toutes les surdités de perception sévère...
LA SURDITE DANS LELA SURDITE DANS LE
MONDE ET EN ALGERIEMONDE ET EN ALGERIE
 Selon l’OMS, 278 millions de personnes dans ...
 En Algérie, on estime à 600 le nombre de surdités
profondes bilatérales qui apparaissent chaque année.
 Dans le service...
PLACE DE LA SURDITE EN
ALGERIE
RGPH 1998 :
Population : 30 614 254
 NBRE de personnes handicapées :
 1 590 466 —> 5,19 %...
ENQUÊTE SANTE FAMILLE
2002
Population enquêtée qui déclare avoir un handicap
quelconque qui la limite dans l'exercice des ...
Tranches AgesTranches Ages Handicap Auditif / Masculin FémininHandicap Auditif / Masculin Féminin
0-4 ANS0-4 ANS 13731373 ...
En Algérie on recense 14 écoles pour handicapés auditifs sous
tutelle du Secteur de la Solidarité Nationale qui prennent e...
PRISE EN CHARGE DE LAPRISE EN CHARGE DE LA
SURDITE PROFONDE DANSSURDITE PROFONDE DANS
LE MONDE ET EN ALGERIELE MONDE ET EN...
PRISE EN CHARGE DE LAPRISE EN CHARGE DE LA
SURDITE PROFONDE ENSURDITE PROFONDE EN
ALGERIEALGERIE
 Placement en école spéc...
POURQUOI UN PROGRAMMEPOURQUOI UN PROGRAMME
NATIONAL DE PRISE ENNATIONAL DE PRISE EN
CHARGE DES SURDITES ?CHARGE DES SURDIT...
 Améliorer la prise en charge des malentendants quelAméliorer la prise en charge des malentendants quel
que soit leur âge...
ACTIONS A MENERACTIONS A MENER
La prise en charges des surdités nécessite 03 niveauxLa prise en charges des surdités nécessite 03 niveaux
d’intervention ...
NIVEAU PRIMAIRENIVEAU PRIMAIRE
 Dépistage chez le nouveau né complété parDépistage chez le nouveau né complété par
l’enre...
NIVEAU SPECIALISENIVEAU SPECIALISE
 Créer des centres d’exploration spécialisés,Créer des centres d’exploration spécialis...
 Équipe type :Équipe type :
 Chirurgien ORLChirurgien ORL
 AudioprothésisteAudioprothésiste
 OrthophonisteOrthophonist...
 Proposition d’implantation de centres d’exploration deProposition d’implantation de centres d’exploration de
l’audition ...
-- E s tE s t ::
- Sétif :- Sétif : 0101
- Annaba :- Annaba : 0101
- Constantine :- Constantine : 0101
- Batna :- Batna : ...
NIVEAU HYPER SPECIALISENIVEAU HYPER SPECIALISE
 Créer et développer des centres d’implants à travers leCréer et développe...
OBJECTIFSOBJECTIFS
 Mettre à la disposition des spécialiste Algériens et desMettre à la disposition des spécialiste Algér...
 Atteindre 400 implants de 2006 à 2009,Atteindre 400 implants de 2006 à 2009,
 Créer 07 centres d’implants pour la prise...
DEVELOPPEMENT DEDEVELOPPEMENT DE
L’IMPLANT COCHLEAIRE AL’IMPLANT COCHLEAIRE A
L’ECHEANCE 2009L’ECHEANCE 2009
08 services d’ ORL de référence sont identifiés pour la prise en08 services d’ ORL de référence sont identifiés pour la pr...
ETAT DES PERSONNELSETAT DES PERSONNELS
SPECIALISES EN ORLSPECIALISES EN ORL
 NBRE de chirurgiens ORL :NBRE de chirurgiens...
CHUCHU
ORLORL
EHSEHS
ORLORL
SSSS
ORLORL
PRIVEPRIVE
ORLORL
OrthophonisteOrthophoniste Infirmier AudioInfirmier Audio
AdrarA...
ORLORL
CHUCHU
ORLORL
EHSEHS
ORLORL
SSSS
ORLORL
PRIVEPRIVE
OrthophoniOrthophoni
steste
InfirmierInfirmier
AudioAudio
Djelfa...
ORLORL
CHUCHU
ORLORL
EHSEHS
ORL SSORL SS ORLORL
PRIVEPRIVE
OrthophonisteOrthophoniste InfirmierInfirmier
AudioAudio
BordjB...
FORMATIONFORMATION
 Mise à niveau des équipes pluridisciplinairesMise à niveau des équipes pluridisciplinaires
spécialisé...
PREVISIONS DE DEVELLOPEMENT DE CENTRES D’IMPLANT ENPREVISIONS DE DEVELLOPEMENT DE CENTRES D’IMPLANT EN
ALGERIEALGERIE
( SI...
IMPACT FINANCIERIMPACT FINANCIER 2006-20092006-2009
20062006 20072007 20082008 20092009 TotalTotal
IMPLANTSIMPLANTS
COCHLE...
CONCLUSIONCONCLUSION
 A l’horizon 2009, les objectifs à atteindre sont :A l’horizon 2009, les objectifs à atteindre sont ...
Surdité
Surdité
Surdité
Surdité
Surdité
Surdité
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Surdité

602 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
602
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Surdité

  1. 1. 1 PROGRAMME NATIONALPROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA SURDITEDE LUTTE CONTRE LA SURDITE DRAFTDRAFT
  2. 2. INTRODUCTION La surdité est le handicap le plus fréquent au monde, ses répercutions varient suivant son importance et son caractère uni ou bilatéral : - Unilatérale : elle est compatible avec une vie normale, - Bilatérale : elle a des répercussions néfastes : - Légère : elle peut être compatible avec une vie normale, - Profonde : elle compromet le développement et l’avenir de l’individu atteint.
  3. 3. DEFINITION DE LA SURDITE C’est la perte complète ou partielle des capacités auditives d’une ou des deux oreilles. La surdité peut être : - Légère : perte de 0 à 20 dB - Modérée : perte de 20 à 40 dB - Moyenne : perte de 40 à 70 dB - Sévère : perte de 70 à 90 dB - Profonde : perte de 90 à 120 dB - Totale: au-delà Les surdités bilatérales sévères à totales sont les plus préoccupantes.
  4. 4. Une surdité profonde congénitale ou acquise survenant avant l’apprentissage du langage , entraîne une infirmité définitive empêchant toute communication par le langage et nécessite à court terme un placement dans un établissement spécialisé. L’ avenir dépendra des capacités à maîtriser la langue des signes et la lecture labiale. Une surdité profonde survenant après l’acquisition du Langage est un véritable drame qui aboutit à l’exclusion aussi bien sociale , familiale que professionnelle.
  5. 5. Diverses études psycho-socio-économiques tendent à montrer que la surdité profonde bilatérale à des répercussions plus néfastes que la cécité. La surdité profonde bilatérale chez l’adulte ou chez l’enfant nécessite une prise en charge particulière.
  6. 6. C A U S E SC A U S E S  HéréditairesHéréditaires : génétique, consanguinité :: génétique, consanguinité : Surdités apparaissent à la naissance, à l’adolescence, àSurdités apparaissent à la naissance, à l’adolescence, à l’âge adulte ( uni ou bilatérales).l’âge adulte ( uni ou bilatérales). Syndrome d’UscherSyndrome d’Uscher  surdité + cécité progressivesurdité + cécité progressive  AcquiseAcquisess  Période prénatalePériode prénatale : infections (rubéole...) et prise de: infections (rubéole...) et prise de médicaments ototoxiques chez la mère pendant lamédicaments ototoxiques chez la mère pendant la grossesse…grossesse…  Période néonatalePériode néonatale : Prématurité, asphyxie, ictère: Prématurité, asphyxie, ictère nucléaire, souffrance fœtalenucléaire, souffrance fœtale  Période post natalePériode post natale : méningite, rougeole,: méningite, rougeole, oreillons...oreillons...  Infections otologiques …Infections otologiques …  Traumatisme sonore : professionnel et récréatifTraumatisme sonore : professionnel et récréatif  VieillissementVieillissement : présbyacousie: présbyacousie
  7. 7. PRISE EN CHARGE DE LAPRISE EN CHARGE DE LA SURDITESURDITE  De transmissionDe transmission : (Oreille externe ou moyenne) :: (Oreille externe ou moyenne) :  Curable médicalement ou chirurgicalement.Curable médicalement ou chirurgicalement.  De perception ou neurosensorielleDe perception ou neurosensorielle : Oreille interne: Oreille interne (cochlée, nerf auditif) ou Centrale :(cochlée, nerf auditif) ou Centrale : Appareillage ou prothèse auditive pour les surditésAppareillage ou prothèse auditive pour les surdités moyennes et légères et certaines surdités sévères,moyennes et légères et certaines surdités sévères,  Implant cochléaire pour les surdités profondes etImplant cochléaire pour les surdités profondes et certaines surdités sévères pour lesquelles l’appareillagecertaines surdités sévères pour lesquelles l’appareillage est inefficace.est inefficace.  95 % des surdités profondes sont de cause95 % des surdités profondes sont de cause intracochléaire.intracochléaire.
  8. 8. L’implant cochléaire est une technologie nouvelle apparueL’implant cochléaire est une technologie nouvelle apparue dans les années 80 .dans les années 80 . C’est un dispositif électronique qui comporte 02 parties :C’est un dispositif électronique qui comporte 02 parties :  Une partie implantée avec une électrode dans laUne partie implantée avec une électrode dans la cochlée,cochlée,  Un processeur externe.Un processeur externe. Le principe est de transformer l’énergie acoustique en uneLe principe est de transformer l’énergie acoustique en une énergie électrique.énergie électrique. Le sujet implanté percevra une sensation auditive qu’ilLe sujet implanté percevra une sensation auditive qu’il apprendra à idenfifier par une rééducation orthophonique.apprendra à idenfifier par une rééducation orthophonique.
  9. 9. L’INDICATION DE L’IMPLANTL’INDICATION DE L’IMPLANT COCHLEAIRECOCHLEAIRE  Ce sont toutes les surdités de perception sévères profondesCe sont toutes les surdités de perception sévères profondes ou totales d’origine endo-cochléaire : c-à-d 95 % desou totales d’origine endo-cochléaire : c-à-d 95 % des surdités profondes .surdités profondes .  On peut implanter à tout âge .On peut implanter à tout âge .  Chez le nourrisson et le petit enfant, l’âge idéal d’implantationChez le nourrisson et le petit enfant, l’âge idéal d’implantation se situe entre 18 mois et 03 ans , mais peut aller jusqu’à 05se situe entre 18 mois et 03 ans , mais peut aller jusqu’à 05 ans.ans.  Une surdité de plus de 10 ans donnera des résultats moinsUne surdité de plus de 10 ans donnera des résultats moins bons.bons.
  10. 10. LA SURDITE DANS LELA SURDITE DANS LE MONDE ET EN ALGERIEMONDE ET EN ALGERIE  Selon l’OMS, 278 millions de personnes dans le monde souffrent d’une perte auditive modérée ou profonde bilatérale.  1 enfant sur 1000 naît sourd ou le devient avant l’âge de 3ans.  Enquête en France en 1995 : 7 % de la population ont un handicap auditif ; parmi eux, 10 % sont atteints de surdité sévère et 5 % de surdité profonde.
  11. 11.  En Algérie, on estime à 600 le nombre de surdités profondes bilatérales qui apparaissent chaque année.  Dans le service d’ORL du CHU Mustapha, le comité « surdité » a recensé en moins de 3 ans plus de 500 surdités profondes bilatérales nécessitant un implant cochléaire.
  12. 12. PLACE DE LA SURDITE EN ALGERIE RGPH 1998 : Population : 30 614 254  NBRE de personnes handicapées :  1 590 466 —> 5,19 %  NBRE d’hadicapés auditifs :  F : 24 905 —> 38,13 %  M : 40 399 —> 61,86 %  0,21 % de la population générale  4,10 % de la population handicapée
  13. 13. ENQUÊTE SANTE FAMILLE 2002 Population enquêtée qui déclare avoir un handicap quelconque qui la limite dans l'exercice des activités Quotidiennes :  Population : 31.033.000Population : 31.033.000  Nombre de personnes handicapées :Nombre de personnes handicapées : 1.605.159 —> 5,17 %1.605.159 —> 5,17 %  Nombre d’handicapés auditifs :Nombre d’handicapés auditifs : 60.946 —>60.946 —> 3,79% de la population handicapéede la population handicapée
  14. 14. Tranches AgesTranches Ages Handicap Auditif / Masculin FémininHandicap Auditif / Masculin Féminin 0-4 ANS0-4 ANS 13731373 13371337 5-9 ANS5-9 ANS 19491949 16781678 10-14 ANS10-14 ANS 27302730 19281928 15-19ANS15-19ANS 28782878 18291829 20 -24 ANS20 -24 ANS 28682868 16061606 25-29 ANS25-29 ANS 28202820 15321532 30-34 ANS30-34 ANS 26362636 14401440 35-39 ANS35-39 ANS 24112411 12211221 40-44 ANS40-44 ANS 22422242 10461046 45-49 ANS45-49 ANS 20092009 939939 50-54 ANS50-54 ANS 16101610 901901 55-59 ANS55-59 ANS 17821782 10011001 60-64 ANS60-64 ANS 19211921 12591259 65-69 ANS65-69 ANS 21942194 15421542 70-74 ANS70-74 ANS 20002000 13091309 75-79 ANS75-79 ANS 17481748 12071207 80 ANS & +80 ANS & + 24232423 17021702 NDND 2929 4646 TOTALTOTAL 3742337423 2352323523
  15. 15. En Algérie on recense 14 écoles pour handicapés auditifs sous tutelle du Secteur de la Solidarité Nationale qui prennent en charge environ 4000 élèves. Apprentissage de la langue des signes et de la lecture labiale.
  16. 16. PRISE EN CHARGE DE LAPRISE EN CHARGE DE LA SURDITE PROFONDE DANSSURDITE PROFONDE DANS LE MONDE ET EN ALGERIELE MONDE ET EN ALGERIE L’ implant cochléaire s’est imposé comme un TRT de première intention de toute surdité profonde endo-cochléaire bilatérale. En raison de son coût élevé, l’implant cochléaire est pris en charge par les pouvoirs publics dans la plupart des pays sous forme de programmes nationaux d’implantation cochléaire : - Allemagne : 1000 / an - France, Belgique et Italie : 600 / an - Égypte, Grèce, Pologne : 150 / an - Tunisie : 30 / an
  17. 17. PRISE EN CHARGE DE LAPRISE EN CHARGE DE LA SURDITE PROFONDE ENSURDITE PROFONDE EN ALGERIEALGERIE  Placement en école spécialisée : 14Placement en école spécialisée : 14  Implant cochléaire : un centre d’implant en AlgérieImplant cochléaire : un centre d’implant en Algérie (Hôpital Mustapha service ORL )(Hôpital Mustapha service ORL )  Situation actuelle :Situation actuelle :  25 implantations réalisées,25 implantations réalisées,  Équipe expérimentée,Équipe expérimentée,  Plateau technique performant,Plateau technique performant,  Capacités : peut réaliser 60 implants / anCapacités : peut réaliser 60 implants / an  Service de référence du programme nationalService de référence du programme national  Service formateur du programme nationalService formateur du programme national
  18. 18. POURQUOI UN PROGRAMMEPOURQUOI UN PROGRAMME NATIONAL DE PRISE ENNATIONAL DE PRISE EN CHARGE DES SURDITES ?CHARGE DES SURDITES ?
  19. 19.  Améliorer la prise en charge des malentendants quelAméliorer la prise en charge des malentendants quel que soit leur âgeque soit leur âge  Développer le dépistage et le diagnostic précoce enDévelopper le dépistage et le diagnostic précoce en particulier chez l’enfant (maternité, PMI, hygièneparticulier chez l’enfant (maternité, PMI, hygiène scolaire, etc.)scolaire, etc.)  Favoriser la création de centres de diagnostic etFavoriser la création de centres de diagnostic et d’exploration des surdités à travers le territoire nationald’exploration des surdités à travers le territoire national  Prendre en charge la surdité profonde bilatérale chezPrendre en charge la surdité profonde bilatérale chez l’adulte et chez l’enfant par l’introduction del’adulte et chez l’enfant par l’introduction de l’implantation cochléairel’implantation cochléaire
  20. 20. ACTIONS A MENERACTIONS A MENER
  21. 21. La prise en charges des surdités nécessite 03 niveauxLa prise en charges des surdités nécessite 03 niveaux d’intervention :d’intervention :  Un niveau primaireUn niveau primaire : maternités, service de pédiatrie,: maternités, service de pédiatrie, PMI, consultation de médecine,PMI, consultation de médecine,  Un niveau spécialiséUn niveau spécialisé : centres de référence pour le: centres de référence pour le diagnostic et l’exploration des surdités,diagnostic et l’exploration des surdités,  Un niveau hyper spécialiséUn niveau hyper spécialisé : services de référence: services de référence pour la prise en charge en particulier : les implantspour la prise en charge en particulier : les implants cochléaires.cochléaires.
  22. 22. NIVEAU PRIMAIRENIVEAU PRIMAIRE  Dépistage chez le nouveau né complété parDépistage chez le nouveau né complété par l’enregistrement de la réaction au babymètre,l’enregistrement de la réaction au babymètre,  Dépistage en PMI et en milieu scolaire,Dépistage en PMI et en milieu scolaire,  Prévention : conseil génétique, lutte contre les infectionsPrévention : conseil génétique, lutte contre les infections néonatales, maladies infectieuses de l’enfant,néonatales, maladies infectieuses de l’enfant,
  23. 23. NIVEAU SPECIALISENIVEAU SPECIALISE  Créer des centres d’exploration spécialisés,Créer des centres d’exploration spécialisés,  Diagnostic de la surdité,Diagnostic de la surdité,  Évaluer la surdité,Évaluer la surdité,  Explorer la surdité,Explorer la surdité,  Proposer une prise en charge.Proposer une prise en charge.
  24. 24.  Équipe type :Équipe type :  Chirurgien ORLChirurgien ORL  AudioprothésisteAudioprothésiste  OrthophonisteOrthophoniste  Équipement :Équipement :  AudiomètreAudiomètre  ImpédancemètreImpédancemètre  Potentiel Évoqué AuditifPotentiel Évoqué Auditif  Oto Émission AcoustiqueOto Émission Acoustique  Peep Show, Rock Show…Peep Show, Rock Show…
  25. 25.  Proposition d’implantation de centres d’exploration deProposition d’implantation de centres d’exploration de l’audition :l’audition : -- C e n t r eC e n t r e :: - Alger :- Alger : 0404 - Blida :- Blida : 0101 - Tizi ouzou :- Tizi ouzou : 0101 -- O u e s tO u e s t :: - Tlemcen :- Tlemcen : 0101 - Oran :- Oran : 0202 - Sidi Bel Abbès :- Sidi Bel Abbès : 0101
  26. 26. -- E s tE s t :: - Sétif :- Sétif : 0101 - Annaba :- Annaba : 0101 - Constantine :- Constantine : 0101 - Batna :- Batna : 0101 -- S u dS u d :: - Ghardaïa ou Ouargla :- Ghardaïa ou Ouargla : 0101
  27. 27. NIVEAU HYPER SPECIALISENIVEAU HYPER SPECIALISE  Créer et développer des centres d’implants à travers leCréer et développer des centres d’implants à travers le pays.pays.
  28. 28. OBJECTIFSOBJECTIFS  Mettre à la disposition des spécialiste Algériens et desMettre à la disposition des spécialiste Algériens et des sourds profonds une technologie de pointe,sourds profonds une technologie de pointe,  Améliorer la prise en charge de la surdité profonde parAméliorer la prise en charge de la surdité profonde par l’implant cochléaire notamment chez l’enfant,l’implant cochléaire notamment chez l’enfant,  Substituer progressivement l’implant au placement enSubstituer progressivement l’implant au placement en école spécialiséeécole spécialisée  Maîtriser une technologie de pointe et élever le niveauMaîtriser une technologie de pointe et élever le niveau de la médecine Algériennede la médecine Algérienne
  29. 29.  Atteindre 400 implants de 2006 à 2009,Atteindre 400 implants de 2006 à 2009,  Créer 07 centres d’implants pour la prise en charge de laCréer 07 centres d’implants pour la prise en charge de la surdité profonde répartis à travers le pays :surdité profonde répartis à travers le pays :  01 service de référence national,01 service de référence national,  02 services de référence régional Centre,02 services de référence régional Centre,  02 services de référence régional Ouest,02 services de référence régional Ouest,  02 services de référence régional Est,02 services de référence régional Est,  01 service de référence régional Sud.01 service de référence régional Sud.
  30. 30. DEVELOPPEMENT DEDEVELOPPEMENT DE L’IMPLANT COCHLEAIRE AL’IMPLANT COCHLEAIRE A L’ECHEANCE 2009L’ECHEANCE 2009
  31. 31. 08 services d’ ORL de référence sont identifiés pour la prise en08 services d’ ORL de référence sont identifiés pour la prise en charge de l’implantation cochléaire :charge de l’implantation cochléaire :  Équipe typeÉquipe type ::  02 chirurgiens ORL,02 chirurgiens ORL,  02 orthophonistes,02 orthophonistes,  Infirmiers spécialisés en soins généraux,Infirmiers spécialisés en soins généraux,  01 audioprothésiste,01 audioprothésiste,  ÉquipementÉquipement ::  Microscope opératoire de haute précision,Microscope opératoire de haute précision,  Monitoring du facial,Monitoring du facial,  Micromoteur avec un jeux complet de fraises,Micromoteur avec un jeux complet de fraises,  Boite complète d’oto-neuro-micro-chirurgie,Boite complète d’oto-neuro-micro-chirurgie,  PEA précoce pour la mesure du seuil per-opératoire,PEA précoce pour la mesure du seuil per-opératoire,  Équipement de rééducation,Équipement de rééducation,  Divers…Divers…
  32. 32. ETAT DES PERSONNELSETAT DES PERSONNELS SPECIALISES EN ORLSPECIALISES EN ORL  NBRE de chirurgiens ORL :NBRE de chirurgiens ORL : 394394  29 SS :29 SS : 6767  13 CHU :13 CHU : 6868 P r i v éP r i v é ::  Cabinets : 251Cabinets : 251  Cliniques : 08Cliniques : 08  NBRE de psychologues orthophonistes : 75NBRE de psychologues orthophonistes : 75  NBRE d’infirmiers audiométristes : 11NBRE d’infirmiers audiométristes : 11
  33. 33. CHUCHU ORLORL EHSEHS ORLORL SSSS ORLORL PRIVEPRIVE ORLORL OrthophonisteOrthophoniste Infirmier AudioInfirmier Audio AdrarAdrar 11 ChlefChlef 11 22 LaghouatLaghouat 22 11 OumElBouaghiOumElBouaghi 22 66 BatnaBatna 22 11 44 BejaiaBejaia 11 77 22 BiskraBiskra 22 BecharBechar 11 22 22 BlidaBlida 4*4* 88 22 BouiraBouira 22 55 TamanrassetTamanrasset 11 TébessaTébessa 11 44 TlemcenTlemcen 6*6* 22 1212 TiaretTiaret 22 TiziOuzouTiziOuzou 44 44 1313 33 AlgerAlger 29*29* 1414 4343 4848 44
  34. 34. ORLORL CHUCHU ORLORL EHSEHS ORLORL SSSS ORLORL PRIVEPRIVE OrthophoniOrthophoni steste InfirmierInfirmier AudioAudio DjelfaDjelfa 11 33 11 JijelJijel 11 66 SétifSétif 33 1111 SaidaSaida 11 11 Sidi-bel-abbèsSidi-bel-abbès 11 44 SkikdaSkikda 55 22 AnnabaAnnaba 8*8* 11 1010 GuelmaGuelma 11 33 ConstantineConstantine 5*5* 33 1616 44 MédéaMédéa 11 22 MostaganemMostaganem 22 66 M’SILAM’SILA 55 MascaraMascara 22 55 OuarglaOuargla 11 33 OranOran 6*6* 66 2222 El BayadhEl Bayadh 11
  35. 35. ORLORL CHUCHU ORLORL EHSEHS ORL SSORL SS ORLORL PRIVEPRIVE OrthophonisteOrthophoniste InfirmierInfirmier AudioAudio BordjBordj BouArreridjBouArreridj 66 BoumerdesBoumerdes 55 44 66 ElTarfElTarf 11 22 TissemssiltTissemssilt 11 ElOuedElOued 11 44 22 Souk AhrasSouk Ahras 11 22 22 KhenchellaKhenchella 22 TipazaTipaza 33 44 44 MilaMila 22 AinDeflaAinDefla 11 33 33 NaamaNaama 11 11 AinTemouchentAinTemouchent 22 33 GhardaïaGhardaïa 33 11 RelizaneRelizane 33 TotalTotal 6868 6767 251251 7575 1111
  36. 36. FORMATIONFORMATION  Mise à niveau des équipes pluridisciplinairesMise à niveau des équipes pluridisciplinaires spécialisées pilotées par le service de référencespécialisées pilotées par le service de référence national,national,  Formation de courte durée en Algérie ou à l’étranger desFormation de courte durée en Algérie ou à l’étranger des chirurgiens,chirurgiens,  Collaboration de 6 experts étrangers (2 chirurgiens ORL,Collaboration de 6 experts étrangers (2 chirurgiens ORL, 2 orthophonistes, 2 électrophysiologistes),2 orthophonistes, 2 électrophysiologistes),  Formation continue des orthophonistes sur laFormation continue des orthophonistes sur la rééducation du sujet implanté,rééducation du sujet implanté,  Redynamisation de la formation des audioprothésistes.Redynamisation de la formation des audioprothésistes.
  37. 37. PREVISIONS DE DEVELLOPEMENT DE CENTRES D’IMPLANT ENPREVISIONS DE DEVELLOPEMENT DE CENTRES D’IMPLANT EN ALGERIEALGERIE ( SIEGE ET BILAN PREVISIONNEL)( SIEGE ET BILAN PREVISIONNEL) 20062006 20072007 20082008 20092009 TotalTotal CHU MustaphaCHU Mustapha 2020 5050 5050 5050 170170 CHU BabElOuedCHU BabElOued 1010 2020 3030 CHU BlidaCHU Blida 1010 1010 CHU TlemcenCHU Tlemcen 1010 2020 3030 CHU OranCHU Oran 1010 2020 2020 5050 CHU ConstantineCHU Constantine 1010 2020 2020 5050 CHU AnnabaCHU Annaba 1010 2020 2020 5050 SS AdrarSS Adrar 1010 1010 TotalTotal 2020 8080 130130 170170 400400
  38. 38. IMPACT FINANCIERIMPACT FINANCIER 2006-20092006-2009 20062006 20072007 20082008 20092009 TotalTotal IMPLANTSIMPLANTS COCHLEAIRESCOCHLEAIRES 400 * 2.000.000400 * 2.000.000 DADA 40.000.40.000. 000000 160.000.0160.000.0 0000 260.000.0260.000.0 0000 340.000.00340.000.00 00 800.000.000800.000.000 EQUIPEMENTEQUIPEMENT  DEPISTAGEDEPISTAGE ENFANTENFANT DIAGNOSTICDIAGNOSTIC ORLORL  CHIRURGIECHIRURGIE ORLORL  REEDUCATIONREEDUCATION ORTOPHONIEORTOPHONIE  25.000.00025.000.000 167.000.000167.000.000  100.600.000100.600.000  2.400.0002.400.000 FORMATIONFORMATION 5.000.0005.000.000 Total / DATotal / DA 1.100.000.0001.100.000.000
  39. 39. CONCLUSIONCONCLUSION  A l’horizon 2009, les objectifs à atteindre sont :A l’horizon 2009, les objectifs à atteindre sont :  Dépistage des surdités à la naissance et chezDépistage des surdités à la naissance et chez l’enfant,l’enfant,  Création de centres d’exploration de l’audition répartisCréation de centres d’exploration de l’audition répartis sur le territoire national,sur le territoire national,  Ouverture progressive de centres d’implants à traversOuverture progressive de centres d’implants à travers le pays,le pays,  Mise à niveau des personnels impliqués dans la priseMise à niveau des personnels impliqués dans la prise en charge des surdités.en charge des surdités.

×