Surdités génétiquesSurdités génétiques
le rôle de l’ORL dans le bilan génétique
La Surdité en France
• 7% de la population soit:
110 000 surdités profondes
350 000 surdités sévères
1250000 surdités moye...
- Selon l ’étiologie
Acquises (environnementales)
Génétiques (héréditaires)
Inconnues
- Selon la date de la naissance
prén...
30 à 40 %30 à 40 %
génétique récessivegénétique récessive
(non syndromique)(non syndromique)
Cause
extrinsèque
• Atteinte ...
Facteurs de risquesFacteurs de risques
D étresse respiratoire
O totoxicité
P oids de naissance <2 Kg
A PGAR de 0 à 3
M alf...
SURDITES ACQUISESSURDITES ACQUISES
Anténatales
T oxoplasmose
O ther
R ubéole
C MV
H erpès
Péri-et postnatales
M éningite b...
Rappel sur les modes de transmissionRappel sur les modes de transmission
1- Autosomique récessif :
le plus fréquent (consa...
Autosomal Recessive InheritanceAutosomal Recessive Inheritance
Autosomal Dominant InheritanceAutosomal Dominant Inheritance
X-Linked InheritanceX-Linked Inheritance
Mitochondrial InheritanceMitochondrial Inheritance
30 à 40 %30 à 40 %
génétique récessivegénétique récessive
(non syndromique)(non syndromique)
Cause
extrinsèque
• Atteinte ...
• Maladies monogéniques : une forme de surdité = atteinte d’un seul gène
• Des centaines de gènes peuvent être responsable...
Le rôle de l ’ORLLe rôle de l ’ORL
 Diriger un interrogatoire
 Connaître et rechercher les syndromes à manifestations
ce...
SURDITE
ŒIL (24)
Usher
CŒUR (4)
Jervell
PIGMENTATION (23)
Waardenburg
Recklinghausen
SYSTEME NERVEUX CENTRAL (10)
Friedrei...
Enfant de 7 ans, surdité congénitaleEnfant de 7 ans, surdité congénitale
A quel syndrome
pensez vous ?
Quelles questions
p...
Le syndrome de WaardenbourgLe syndrome de Waardenbourg
2 à 5 % des surdités congénitales, dominant mais
expressivité varia...
Syndrome de Klein-WaardenburgSyndrome de Klein-Waardenburg
- Autosomiques dominantes à pénétrance
incomplète
- WS I dystop...
Fillette de 8 ans, surdité gauche découverte à 6 ansFillette de 8 ans, surdité gauche découverte à 6 ans
A quel syndrome p...
Le syndrome Branchio-Oto-Rénal (ou BOR)Le syndrome Branchio-Oto-Rénal (ou BOR)
2 % des surdités, dominant à expressivité v...
- 3 épisodes de fluctuation de l’audition à droite ou bilatéral, récupération
presque totale sous vasodilatateurs/CC
- TDM...
Le syndrome de PendredLe syndrome de Pendred
Examens complémentaires ?
- Goitre  échographie
- T4, TSH (nl, dans 10% des ...
- Termine son acquisition de la marche, a tenu sa tête très tard (6 mois)
- Examens ORL et neurologique normaux
- TDM roch...
- 5 % des surdités congénitales (50% des sourds aveugles aux Etats-Unis)
- Transmission autosomique récessive (gène Ush 1b...
Principaux syndromes liés à l'XPrincipaux syndromes liés à l'X (rares)(rares)
• Surdité mixte évolutive, avec geyser-
laby...
Un syndrome rare à connaîtreUn syndrome rare à connaître
-- Syndrome de Jervell et Lange-NielsenSyndrome de Jervell et Lan...
• Surdité NS progressive (collagène) (Auto Dom)
• Fente palatine (+OSM)
• Dysplasie spondyloépiphysaire (hyperlaxité)
• 3 ...
Bilan étiologique d’une surdité de l’enfant :Bilan étiologique d’une surdité de l’enfant :
rechercher un syndrome, connaît...
30 à 40 %30 à 40 %
génétique récessivegénétique récessive
(non syndromique)(non syndromique)
Cause
extrinsèque
• Atteinte ...
• Congénitale bilatérale et symétrique, non (ou peu)
évolutive
• Surdité de perception le plus souvent profonde (50%),
mai...
Orientations diagnostiques en fonction du résultatOrientations diagnostiques en fonction du résultat
du scanner des rocher...
Orientations diagnostiques en fonction du résultatOrientations diagnostiques en fonction du résultat
du scanner des rocher...
Le bilan étiologique doit être réalisé après l’étape diagnostique, après
la prise en charge éducative, orthophonique, audi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Surdité génétique

949 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
949
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Surdité génétique

  1. 1. Surdités génétiquesSurdités génétiques le rôle de l’ORL dans le bilan génétique
  2. 2. La Surdité en France • 7% de la population soit: 110 000 surdités profondes 350 000 surdités sévères 1250000 surdités moyennes 2 000 000 surdités légères • Dont 60% de personnes âgées • et 600 000 porteurs de prothèses auditives
  3. 3. - Selon l ’étiologie Acquises (environnementales) Génétiques (héréditaires) Inconnues - Selon la date de la naissance prénatales (congénitales, 50 % génétiques et 50 % acquises) périnatales postnatales - Selon la date d ’acquisition du langage prélinguales (< 2-4 ans) postlinguales (> 4 ans)
  4. 4. 30 à 40 %30 à 40 % génétique récessivegénétique récessive (non syndromique)(non syndromique) Cause extrinsèque • Atteinte cochléaire le plus souvent • Etiologies mieux connues chez l ’enfant 20 à 30 %20 à 30 % Cas sporadique de cause inconnue Cause génétique reconnue Surdité neurosensorielleSurdité neurosensorielle 10 à 15 %10 à 15 % syndromiquesyndromique 30 à 40 %30 à 40 % 20 à 25 %20 à 25 % surdité familialesurdité familiale (non syndromique)(non syndromique)
  5. 5. Facteurs de risquesFacteurs de risques D étresse respiratoire O totoxicité P oids de naissance <2 Kg A PGAR de 0 à 3 M alformation I nfection N eurologie E xsanguino-transfusion
  6. 6. SURDITES ACQUISESSURDITES ACQUISES Anténatales T oxoplasmose O ther R ubéole C MV H erpès Péri-et postnatales M éningite bactérienne O totoxicité C PK périnatales O reillons
  7. 7. Rappel sur les modes de transmissionRappel sur les modes de transmission 1- Autosomique récessif : le plus fréquent (consanguinité) parents normo entendants 1 enfant / 4 sera sourd 2- Autosomique dominant : un des parents est sourd 1 enfant / 2 sera sourd expressivité variable selon la mutation dominante 3- liée à l’X (récessive): sexe masculin (50% atteints) transmission par les femmes 4- ADN mitochondriale : transmission maternelle exclusive tous les enfants seront atteints (expressivité variable)
  8. 8. Autosomal Recessive InheritanceAutosomal Recessive Inheritance
  9. 9. Autosomal Dominant InheritanceAutosomal Dominant Inheritance
  10. 10. X-Linked InheritanceX-Linked Inheritance
  11. 11. Mitochondrial InheritanceMitochondrial Inheritance
  12. 12. 30 à 40 %30 à 40 % génétique récessivegénétique récessive (non syndromique)(non syndromique) Cause extrinsèque • Atteinte cochléaire le plus souvent • Etiologies mieux connues chez l ’enfant 20 à 30 %20 à 30 % Cas sporadique de cause inconnue Cause génétique reconnue Surdité neurosensorielleSurdité neurosensorielle 10 à 15 %10 à 15 % syndromiquesyndromique 30 à 40 %30 à 40 % 20 à 25 %20 à 25 % surdité familialesurdité familiale (non syndromique)(non syndromique)
  13. 13. • Maladies monogéniques : une forme de surdité = atteinte d’un seul gène • Des centaines de gènes peuvent être responsables de surdité : - Surdités génétiques syndromiques (10 à 15% des cas) :  plus de 400 syndromes décrits,  plus de 100 gènes identifiés,  7 à 8 syndromes majoritaires à connaître - Surdités génétiques non syndromiques (2/3 des cas) :  probablement plus de 100 gènes en cause,  près de 70 gènes localisés sur les chromosomes humains,  près de 30 gènes différents identifiés, 1 gène majoritaire (connexine 26) représente 1/4 des surdités congénitales toutes causes confondues Surdités génétiquesSurdités génétiques
  14. 14. Le rôle de l ’ORLLe rôle de l ’ORL  Diriger un interrogatoire  Connaître et rechercher les syndromes à manifestations cervico-faciales  Faire les audiogrammes familiaux et les interpréter avant d’adresser au généticien  Mettre en route les examens paracliniques
  15. 15. SURDITE ŒIL (24) Usher CŒUR (4) Jervell PIGMENTATION (23) Waardenburg Recklinghausen SYSTEME NERVEUX CENTRAL (10) Friedreich, Neuropathies FACE et COU (22) BOR, Crouzon OS (17) MPS, Marfan, Lobstein REIN (8) Alport METABOLISME (5) Thyroide: Pendred
  16. 16. Enfant de 7 ans, surdité congénitaleEnfant de 7 ans, surdité congénitale A quel syndrome pensez vous ? Quelles questions poser ? Quels examens peuvent aider avant d’envoyer au généticien ?
  17. 17. Le syndrome de WaardenbourgLe syndrome de Waardenbourg 2 à 5 % des surdités congénitales, dominant mais expressivité variable +++ : signes du syndrome dissociés dans la famille Rechercher : Yeux très bleus ou vairons, taches cutanées, mèches blanches (poser la question ++, cheveux teints !) Surdité de perception très variable voire absente Dans une des formes (Type 1) : dystopie canthale interne Le diagnostic Clinique ++ Audiogrammes familiaux Dépigmentation au FO peut aider au diagnostic
  18. 18. Syndrome de Klein-WaardenburgSyndrome de Klein-Waardenburg - Autosomiques dominantes à pénétrance incomplète - WS I dystopie canthale interne - WS II absence - WSIII Dysplasies osseuses membres - WS IV Hirschsprung
  19. 19. Fillette de 8 ans, surdité gauche découverte à 6 ansFillette de 8 ans, surdité gauche découverte à 6 ans A quel syndrome pensez-vous ? Que rechercher dans la famille ? Quels examens complémentaires ?
  20. 20. Le syndrome Branchio-Oto-Rénal (ou BOR)Le syndrome Branchio-Oto-Rénal (ou BOR) 2 % des surdités, dominant à expressivité variable (signes dissociés ++) Anomalies branchiales : Fistules préhélicéennes, 2ème fente, résidus branchiaux Atteinte otologique : surdité de percetion, transmissionnelle ou mixte Malformation pavillon, CAE, oreille moyenne, oreille interne Malformation rénale dans le BOR
  21. 21. - 3 épisodes de fluctuation de l’audition à droite ou bilatéral, récupération presque totale sous vasodilatateurs/CC - TDM : • A quel syndrome pensez- vous ? • Examens complémentaires ? Garçon de 5 ans, surdité sévère D, profonde GGarçon de 5 ans, surdité sévère D, profonde G
  22. 22. Le syndrome de PendredLe syndrome de Pendred Examens complémentaires ? - Goitre  échographie - T4, TSH (nl, dans 10% des cas) - Scintigraphie + test au perchlorate - TDM : dilatation de l’aqueduc du vestibule - 7% des surdités autosomiques récessives (DFNB4, gène de la pendrine PDS) - Surdité bilatérale sévère -Goitre euthyroïdien (34% des cas) présent à la naissance (40%), à l’adolescence (60%)
  23. 23. - Termine son acquisition de la marche, a tenu sa tête très tard (6 mois) - Examens ORL et neurologique normaux - TDM rochers et crâne normaux Enfant de 2 ans, sourd profond congénitalEnfant de 2 ans, sourd profond congénital • A quel syndrome pensez-vous ? 500 1000 2000 4000 8000250 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 dB Hz
  24. 24. - 5 % des surdités congénitales (50% des sourds aveugles aux Etats-Unis) - Transmission autosomique récessive (gène Ush 1b) - Surdité + rétinite pigmentaire . Type I, le plus fréquent : Surdité profonde prélinguale + aréflexie vestibulaire (marche après 18 mois) + rétinite pigmentaire précoce : indication d’implant rapidement +++ . Type II : surdité moyenne à sévère + RP lentement évolutive sans instabilité . Type III : surdité + RP + détérioration vestibulaire lentement évolutives et faibles . Fond d’œil souvent normal  Surdité congénitale + retard à la marche  ERG ++++ Le syndrome d’UsherLe syndrome d’Usher
  25. 25. Principaux syndromes liés à l'XPrincipaux syndromes liés à l'X (rares)(rares) • Surdité mixte évolutive, avec geyser- labyrinthe, « pseudo-otospongiose »  chez le garçon, jamais de stapédotomie sans TDM des rochers • Alport : surdité progressive + hématurie micro puis macroscopique évoluant vers l'insuffisance rénale
  26. 26. Un syndrome rare à connaîtreUn syndrome rare à connaître -- Syndrome de Jervell et Lange-NielsenSyndrome de Jervell et Lange-Nielsen Surdité profonde congénitale Parfois ATCD de malaises dans la famille Découverte à l ’ECG systématique (QT long) RARE MAIS PRONOSTIC VITAL
  27. 27. • Surdité NS progressive (collagène) (Auto Dom) • Fente palatine (+OSM) • Dysplasie spondyloépiphysaire (hyperlaxité) • 3 types différents: 2 avec myopie sévère (cécité+++) = Syndrome Stickler
  28. 28. Bilan étiologique d’une surdité de l’enfant :Bilan étiologique d’une surdité de l’enfant : rechercher un syndrome, connaître lerechercher un syndrome, connaître le mode transmissionmode transmission Interrogatoire ++ et examen cliniqueInterrogatoire ++ et examen clinique ORL, pédiatrique,ORL, pédiatrique, ophtalmologique (FO)ophtalmologique (FO) AudiométriesAudiométries parents-fratrieparents-fratrie Examens complémentairesExamens complémentaires : bandelette urinaire, ECG si: bandelette urinaire, ECG si sourd sévère-profond congénital, scanner des rocherssourd sévère-profond congénital, scanner des rochers AutresAutres examens complémentairesexamens complémentaires sur orientation cliniquesur orientation clinique Proposer une consultation de génétiqueProposer une consultation de génétique
  29. 29. 30 à 40 %30 à 40 % génétique récessivegénétique récessive (non syndromique)(non syndromique) Cause extrinsèque • Atteinte cochléaire le plus souvent • Etiologies mieux connues chez l ’enfant 20 à 30 %20 à 30 % Cas sporadique de cause inconnue Cause génétique reconnue Surdité neurosensorielleSurdité neurosensorielle 10 à 15 %10 à 15 % syndromiquesyndromique 30 à 40 %30 à 40 % 20 à 25 %20 à 25 % surdité familialesurdité familiale (non syndromique)(non syndromique)
  30. 30. • Congénitale bilatérale et symétrique, non (ou peu) évolutive • Surdité de perception le plus souvent profonde (50%), mais aussi sévère (25%) ou moyenne (25%) • Courbes audiométriques plates ou atteinte préférentielle des hautes fréquences • Epreuves caloriques normales (pas de retard à la marche) • TDM de l’oreille interne normal En cause dans 31 à 37% des cas sporadiques X. Estivill et al. Lancet 1998; 351: 394-398. F. Denoyelle et al. Lancet 1999; 353: 1298-1303. 2,5 à 4% de la population générale porte une mutation de ce gène Surdité due au gène de la connexine 26Surdité due au gène de la connexine 26 (DFNB1)(DFNB1)
  31. 31. Orientations diagnostiques en fonction du résultatOrientations diagnostiques en fonction du résultat du scanner des rochers dans les surdités nondu scanner des rochers dans les surdités non syndromiquessyndromiques Oreille interne normale - si cas sporadique ou transmission autosomique récessive, évoque surdité due à une mutation du gène de la connexine 26 - si transmission maternelle, recherche de mutations ADN mitochondrial (A1555G)
  32. 32. Orientations diagnostiques en fonction du résultatOrientations diagnostiques en fonction du résultat du scanner des rochers dans les surdités nondu scanner des rochers dans les surdités non syndromiquessyndromiques Malformation de l ’oreille interne - par argument de fréquence, rechercher un syndrome de Pendred (explorations thyroïdiennes, recherche de mutations PDS) - cas particulier chez les garçons : la surdité mixte liée à l’X avec Geyser-labyrinthe
  33. 33. Le bilan étiologique doit être réalisé après l’étape diagnostique, après la prise en charge éducative, orthophonique, audioprothétique Délai variable, mais ne pas trop attendre (Usher, Jervell) Dans la majorité des cas, conseil génétique précis ConclusionConclusion

×