INTRODUCTION
RAPPEL : EMBRYOLOGIQUE
ANATOMIQUE
HISTOLOGIQUE
PHYSIOLOGIE DE LA TA
MOYENS D’EXPLORATION
BAROTRAUMATISMES DE ...
INTRODUCTION
LA TROMPE AUDITIVE EST UN CANAL QUI MET EN COMMUNICATION 02
CAVITÉS:LE CAVUM ET LA CAISSE DU TYMPAN.
ELLE POS...
Rappel embryologique
 LA MUQUEUSE DE LA TA PROVIENT D’UNE ÉVAGINATION
ENDODERMIQUE LA 1ERE FENTE BRANCHIALE INTERNE.
 LE...
ANATOMIE DE LA TA
 LA TA EST UN CANAL OSTÉO-CARTILAGINEUX OBLIQUE EN DEDANS,EN
AVANT ET EN BAS. LONG DE 36mm.
 ELLE EST ...
Histologie de la TA
LA MUQUEUSE DE LA TA est de type respiratoire,
l’epithélium est pseudo stratifié,cilié,comportant des ...
PHYSIOLOGIE DE LA TA
LA TROMPE AUDITIVE ASSURE TROIS FONCTIONS ESSENTIELLES:
UNE FONCTION ÉQUIPRESSIVE
UNE FONCTION DU DRA...
LA FONCTION ÉQUIPRESSIVE
ELLE EST ASSURÉE PAR UN MÉCANISME QUI FAIT INTERVENIR TOUTE LES
CAVITÉS DE L’OM:
 LA TA ,PAR NOT...
1/OUVERTURE DE LA TROMPE AUDITIVE
Il existe plusieurs théories sur le fonctionnement de l’ouverture de la TA:
 La TA s’ou...
2/ FERMÉTURE DE LA TA
EN POSITION DE REPOS LES PAROIS DE LA TROMPE SE
COLLABENT ,DÉLIMITANT AINSI UNE LUMIERE VIRTUELLE,CE...
3/ fonctionnement
Le passage de l’air se fait le plus souvent du nasopharynx vers l’OM et ceci
dans le sens du gradient d...
b) Surpression intra-tympanique
Elle est liée à une diminution de la pression atmosphérique(ascension
en avion),elle est r...
LA FONCTION DU DRAINAGE
Elle permet l’élimination des sécrétions normales ou pathologiques
de toute les structures de l’O...
1/ LA MUQUESE
l’épithelium cilié est très présent au niveau du plancher et
diminue à mesure que l’on remonte vers le toit...
À l’etat physiologique ,la densité de cellules calciformes diminue quand on
s’éloigne de l’orifice pharyngé.le mucus qu’el...
B/ LE TISSU GRAISSEUX D’OSTMAN
son rôle est double :
 STATIQUE sur le tube,la graisse maintiendrait au repos la
lumière c...
PROTECTION IMMUNITAIRE & MÉCANIQUE
1/PROTECTION IMMUNITAIRE
La trompe possède un système de défense immunitaire qui fait
i...
2/ PROTECTION MÉCANIQUE
On peut compare la TA et les cavités de l’OM à un récipient dont le
col allongé et étroit représen...
Exploration de la TA
La TA intervenant dans la genèse et l’evolution de nombreuses affections
de l’OM. il s’avère importan...
MANŒUVRE DU VALSALVA
En fermant la bouche et obturant bien les narines avec les
deux doigts le malade fait un violent effo...
LA MANOEUVRE DE TOYNBEE
Elle consiste en une déglutition et une inspiration nasale, nez
pincé. Elle crée une dépression au...
L’ENDOSCOPIE:
permet d’apprécier l’ensemble du cavum,parfois l’ouverture
tubaire permet de voir toute la trompe cartilagin...
LA SONOTUBOMÉTRIE:
elle consiste à mesurer la conduction d’un son a travers la TA. un
microphone est placé dans le CAE,il ...
LA TUBANOMÉTRIE
le but de cette technique est de contrôler l’existence ou non d’un
dysfonctionnement dans l’ouverture tuba...
BAROTRAUMATISME D’OM
Les barotraumatismes apparaissent dès que la pression de part et
d’autre du tympan n’est pas la même....
1/ETIOPATHOGENIE
trois facteurs interviennent dans la creation d’un barotraumatisme:
A/ LE SENS DE LA VARIATION DE LA PRES...
Il se créera alors une congestion ,une transsudation puis une
rupture des vaisseaux et enfin une rupture tympanique, quand...
B/ LA VITESSE DE VARIATION DE PRESSION
La fréquence d’ouverture de l’ostium tubaire est proportionnelle à
la vitesse du ch...
2/ SIGNES CLINIQUES
 PLEINTITUDE AURICULAIRE
 MODIFICATION D’AUDITION
 DOULEUR
 BOURDONNEMENT
 VERTIGE
ÉCLATEMENT DU...
D/ CAUSES EN RAPPORT AVEC LA TA ET LE CAE
Pour la TA:
 mouchage insuffisant
 inflammation ou obstruction due à une infec...
E/ CAT
 TRT préventif :
Le plangeur doit consulter son medecin avant chaque saison
de plangée.
Ne pas planger enrhumé
Dès...
CONCLUSION
LA TROMPE AUDITIVE A UN RÔLE PHYSIOLOGIQUE
TRÈS IMPORTANT:
ÉQUIPRESSION
DRAINAGE
IMMUNITAIRE
SON DYSFONCTIONNEM...
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Trompe d'eustache

637 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
637
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Trompe d'eustache

  1. 1. INTRODUCTION RAPPEL : EMBRYOLOGIQUE ANATOMIQUE HISTOLOGIQUE PHYSIOLOGIE DE LA TA MOYENS D’EXPLORATION BAROTRAUMATISMES DE L’OM CONCLUSION
  2. 2. INTRODUCTION LA TROMPE AUDITIVE EST UN CANAL QUI MET EN COMMUNICATION 02 CAVITÉS:LE CAVUM ET LA CAISSE DU TYMPAN. ELLE POSSEDE TROIS FONCTIONS ÉSSENTIELLES: UNE FONCTION ÉQUIPRESSIVE. UNE FONCTION DU DRAINAGE UNE FONCTION IMMUNITAIRE L’IMPORTANCE FONCIONNELLE DE LA TA ÉXPLIQUE DONC SON ROLE ESSENTIEL DANS LA PATHOLOGIE DE L’OM.
  3. 3. Rappel embryologique  LA MUQUEUSE DE LA TA PROVIENT D’UNE ÉVAGINATION ENDODERMIQUE LA 1ERE FENTE BRANCHIALE INTERNE.  LE CARTILAGE TUBAIRE APPARAÎT AU 4ÈME MOIS AUTOUR DU SEGMENT PROXIMAL .  LA TROMPE OSSEUSE PROVIENT AU 5ÈME MOIS DE L’ORGANSATION AUTOUR DU SEGMENT DISTAL DE L’EBAUCHE DU TYMPANAL ET DU ROCHER.  LE DEVELOPPEMENT DE LA TROMPE SE POURSUIT APRÈS LA NAISSANCE.
  4. 4. ANATOMIE DE LA TA  LA TA EST UN CANAL OSTÉO-CARTILAGINEUX OBLIQUE EN DEDANS,EN AVANT ET EN BAS. LONG DE 36mm.  ELLE EST CONSTITUÉE PAR LA JUXTAPOSITION DE 02 SEGMENTS EN FORME DE TRONC DU CONE APLATIS TRANSVERSALEMENT ET OPPOSÉS PAR LEUR SOMMET UN SEGMENT OSSEUX POSTÉRO-LATÉRAL:PROTYMPANUM UN SEGMENT FIBRO-CARTILAGINEUX ANTÉRO-MÉDIAL  LA ZONE DE JONCTION EST LA PORTION LA PLUS ÉTROITE DE LA TROMPE:ISTHME
  5. 5. Histologie de la TA LA MUQUEUSE DE LA TA est de type respiratoire, l’epithélium est pseudo stratifié,cilié,comportant des cellules à mucus .elle intervient surtout dans la clearance muco-ciliaire. Un chorion, très développé dans la portion pharyngée, contenant: - de très nombreuses fibres élastiques; - de nombreux vaisseaux, surtout veineux; - des glandes séro-muqueuses de type tubulo-acineux; - du tissu lymphoïde, disséminé dans le chorion, principalement au niveau de l'ostium pharyngé. - du tissu graisseux parfois bien individualisé au niveau du tiers antérieur de la trompe. Ce sont les corps graisseux d'Ostmann qui s'interposent entre la trompe proprement dite et les éléments péri-tubaires.
  6. 6. PHYSIOLOGIE DE LA TA LA TROMPE AUDITIVE ASSURE TROIS FONCTIONS ESSENTIELLES: UNE FONCTION ÉQUIPRESSIVE UNE FONCTION DU DRAINAGE UNE FONCTION IMMUNITAIRE
  7. 7. LA FONCTION ÉQUIPRESSIVE ELLE EST ASSURÉE PAR UN MÉCANISME QUI FAIT INTERVENIR TOUTE LES CAVITÉS DE L’OM:  LA TA ,PAR NOTAMMENT SON ROLE DU TRANSFERT DES FLUIDES  LA CAISSE DU TYMPAN,LIEU DE LA DIFFUSION CONSTANTE DE GAZ ENTRE LE REVETEMENT MUQUEUX ET LES CAPILLAIRES SANGUINS  LE SYSTÈME DE PNEUMATISATION DES CAVITÉS MASTOÏDIENNES. LA TA VA AGIR À LA FAÇON D’UNE VALVE,EN OUVRANT OU FERMANT SON ORIFICE PHARYNGÉ,DE FAÇON À CE QUE LA PRESSION SOIT TOUJOURS LA MEME DE PART ET D’AUTRE DE LA MEMBRANE TYMPANIQUE
  8. 8. 1/OUVERTURE DE LA TROMPE AUDITIVE Il existe plusieurs théories sur le fonctionnement de l’ouverture de la TA:  La TA s’ouvre uniquement sous l’effet du muscle tenseur du voile du palais  Le muscle élévateur du voile facilite l’action du tenseur,mais sa contraction isolée n’ouvre pas la TA  Deux processus d’ouverture:  contraction du tenseur du voile qui attire le cartilage tubaire en dehors  contraction de l’élevateur du voile qui dilate l’orifice pharyngé  Une action combinée et complémentaire des muscles tenseur et l’élévateur du voile pour ouvrir l’orifice pharyngé vers le haut: le tenseur du voile formant un angle droit avec le cartilage tubaire,attire lors de sa contraction la lame cartilagineuse latérale dans un plan inféro- latérale Le muscle élévateur attire la lame médial vers le haut et en dedans
  9. 9. 2/ FERMÉTURE DE LA TA EN POSITION DE REPOS LES PAROIS DE LA TROMPE SE COLLABENT ,DÉLIMITANT AINSI UNE LUMIERE VIRTUELLE,CETTE FERMÉTURE PASSIVE EST LIÉE: À L’ÉLASTICITÉ ET À LA FORME DU CARTILAGE AUX TENSIONS SUPREFICIELLES DU REVÈTEMENT MUQUEUX. À LA PRESSION HYDROSTATIQUE DU SYSTÈME VASCULAIRE ,INFLUENCÉE PAR LA POSITION DE LA TÈTE ET PAR LA PRESSION DU MILIEU ENVIRONNANT
  10. 10. 3/ fonctionnement Le passage de l’air se fait le plus souvent du nasopharynx vers l’OM et ceci dans le sens du gradient de pression entre ces 02milieux. a) Dépression intra-tympanique : elle est liée : soit à la consommation permanente de l’air par la muqueuse du tympan. Soit à l’augmentation de la pression exotympanique. elle entraine un passage de l’air du cavum vers l’OM. La consommation d’o2 par la muqueuse tympanique est compensée par un léger passage d’air lors de la déglutition,celle-ci en dehors des repas a lieu 1fois/mn . à l’état de sommeil la déglutition se fait toutes les 5mn.
  11. 11. b) Surpression intra-tympanique Elle est liée à une diminution de la pression atmosphérique(ascension en avion),elle est réglée passivement par un passage d’air dans le sens OM vers rhinopharynx  L’augmentation de la pression atmosphérique entraine: Une dépression rapide et importante dans les cavités de l’OM Une surpression tissulaire gênant l’ouverture tubaire
  12. 12. LA FONCTION DU DRAINAGE Elle permet l’élimination des sécrétions normales ou pathologiques de toute les structures de l’OM vers le cavum,cependant elle ne peut etre isolée du rôle de ventilation de la TA .ces 02 fonctions ne se font pas au meme endroit dans la trompe, il faut distinguer 02 zones: La région du toit qui est plus impliquée dans la fonction ventilatoire. Le plancher qui lui est impliqué dans la fonction de drainage. Elle est assurée par différents éléments anatomiques: la muqueuse le tissu graisseux les villosités
  13. 13. 1/ LA MUQUESE l’épithelium cilié est très présent au niveau du plancher et diminue à mesure que l’on remonte vers le toit.l’extrémité des cils vibratiles entre en contact ,au cours de la phase active de leurs battements avec la couche visco-élastique des sécretions. du fait de son action de transport vers l’orifice PHARYNGÉ,LA fonction muco-ciliare induit le développement d’une pression négative dans l’OM
  14. 14. À l’etat physiologique ,la densité de cellules calciformes diminue quand on s’éloigne de l’orifice pharyngé.le mucus qu’elle fabriquent(phase de gel)est composé d’eau,de soluté de BPM et d’un réseau de polymères formés de glycoproteine de HPM.de plus par l’intermédiare de la sécrétion de substance glycoconjuguées le mucus participe à la defense de l’OM.  Le liquide séreux péri-ciliaire est produit par des cellules sécrétoires.il possède une faible viscosité,c’est à ce niveau que se déroule le battement de retour des cils au cours duquel ils se replient sur eux même.  le surfactant améliore l’action des macrophages et facilite le transport muco- ciliaire ,il peut améliore l’ouverture tubaire et favoriser le transport muco-ciliaire en diminuant la tension de surface
  15. 15. B/ LE TISSU GRAISSEUX D’OSTMAN son rôle est double :  STATIQUE sur le tube,la graisse maintiendrait au repos la lumière collabée ,favorisant la fonction muco-ciliaire  DYNAMIQUE lors de l’ouverture tubaire,il s’opposerait à l’ ouverture de la partie basse ,protégeant la fonction muco-ciliaire. C/LES VILLOSITÉS elles augmentent la surface de la muqueuse ciliés,elles sont moins developpées chez l’enfant que l’adulte ,ce qui pourrait expliquer la physiopathologie des affections liées au dysfonctionnement tubaire
  16. 16. PROTECTION IMMUNITAIRE & MÉCANIQUE 1/PROTECTION IMMUNITAIRE La trompe possède un système de défense immunitaire qui fait intervenir la médiation humorale et cellulaire: cellules plasmatiques,lymphocytes(IgG,IgA,IgM est rare) Macrophages retrouvées en petite quantité sous forme d’histocytes dans le tissu conjonctif tubo_tympanique normal. Les mastocytes sont présentes au contact des vaisseaux et des filets nerveux du chorion tubo-tympanique.ils produisent de l’histamine et plusieurs médiateurs .les mastocytes induisent le recrutement de PN et des phénomènes vasculo-oxydatifs à l’origine de la réponse inflammatoire aigue
  17. 17. 2/ PROTECTION MÉCANIQUE On peut compare la TA et les cavités de l’OM à un récipient dont le col allongé et étroit représente la trompe,la bouche:orifice pharyngé et le ventre :cavité tympanique et les cellules mastoidiennes. l’écoulement de fluide dans le col dépend de la pression à chacune des extrémités de sa langueur,de son diamètre et de la viscosité du liquide pression viscosité pression col pression pression col pression viscosité pression col
  18. 18. Exploration de la TA La TA intervenant dans la genèse et l’evolution de nombreuses affections de l’OM. il s’avère important de pouvoir évaluer son fonctionnement. L’evaluation clinique :elle comporte:  L’analyse des signes fonctionnels(hypoacousie,autophonie,sensation de pleinitude,otalgie,acouphènes,vertiges)  Un examen clinique:examen otoscopique examen du Rhinopharyx examen de la cavité buccale.  L’étude des données fournis par des manœuvres spécifiques (elles permettent d’apprecier le passage de l’air à travers de la TA dans le sens cavum - OM: manœuvre de valsalva manœuvre de politzer manœuvre de toynbee
  19. 19. MANŒUVRE DU VALSALVA En fermant la bouche et obturant bien les narines avec les deux doigts le malade fait un violent effort d’expiration comme s’il voulait moucher. sous l’influence de cette pression l’air comprimé dans l’arriere-nez pénètre à travers la trompe dans l’OM et le malade entend un claquement brusque;le claquement tympanique
  20. 20. LA MANOEUVRE DE TOYNBEE Elle consiste en une déglutition et une inspiration nasale, nez pincé. Elle crée une dépression au niveau du rhino-pharynx qui favorise l’aspiration de l’air en excès contenu dans l’oreille moyenne. C’est en quelque sorte l’inverse du Valsalva. Cette technique est utile dans certaines situations lors de la remontée
  21. 21. L’ENDOSCOPIE: permet d’apprécier l’ensemble du cavum,parfois l’ouverture tubaire permet de voir toute la trompe cartilagineuse,une insufflation d’air conjointe à l’endoscopie permet d’observer la dynamique tubaire et sa permeabilité. LA TYMPANOMÉTRIE: Elle explore la fonction tubaire; soit directement lorsque le tympan est perforé par l’étude de la perméabilité de la TA. Soit indirectement lorsque le tympan est normal après mesure des préssions intratympaniques
  22. 22. LA SONOTUBOMÉTRIE: elle consiste à mesurer la conduction d’un son a travers la TA. un microphone est placé dans le CAE,il enregistre les variations d’amplitude d’un son émis dans les fosses nasales lors de l’ouverture de la TA.
  23. 23. LA TUBANOMÉTRIE le but de cette technique est de contrôler l’existence ou non d’un dysfonctionnement dans l’ouverture tubaire,elle utilise un aérosoliseur manosonique automatique ,cet appareillage permet d’appliquer au niveau du cavum une surpression d’intensité variable au moment de déglutition .un système enregistre en même temps la surpression au niveau du cavum et au niveau de CAE pour pouvoir évaluer la pression d’ouverture de la TA et identifier et quantifier ainsi l’éventuel dysfonctionnement tubaire. L’IMAGERIE: LA RADIOLOGIE STANDARD,TDM,IRM EMG
  24. 24. BAROTRAUMATISME D’OM Les barotraumatismes apparaissent dès que la pression de part et d’autre du tympan n’est pas la même. une surpression au niveau de la caisse du tympan entrainera si elle est très elevée une perforation du tympan en dehors,alors qu’une importante surpression au niveau du CEA produira une perforation du tympan en dedans. Les phénomenes de surpression ou dépression exo-tympaniques se rencontrent en altitude et en plongée sous marine
  25. 25. 1/ETIOPATHOGENIE trois facteurs interviennent dans la creation d’un barotraumatisme: A/ LE SENS DE LA VARIATION DE LA PRESSION: LORS DE LA DESCENTE l’hyperpression régnant dans le cavum a tendance à plaquer les parois de la trompe fibro-cartilagineuse,l’ostium ne pourra alors s’ouvrir que par des manœuvres réalisant une tension du voile du palais,ainsi le passage d’air par l’ostium rétablit l’équilibre de part et d’autre de la membrane tympanique. Cependant ,si le plongeur laisse s’établir une différence de pression de l’ordre de 60à 120milibars,il se produit un blocage de l’ostium,l’équilibration devient impossible,les muscle péritubaires n’ayant plus la puissance nécessaire pour écarter les parois de la TA. si la pression continue à augmenter la depression interne croit et le barotraumatisme se continue en fonction de l’élasticité du tympan
  26. 26. Il se créera alors une congestion ,une transsudation puis une rupture des vaisseaux et enfin une rupture tympanique, quand la dépression atteint 400à 700 mlbars. LORS DE LA REMONTE la pression ambiante diminuant ,la pression dans l’OM devient positive;le tympan bombe à l’exterieur. dès que la surpression dépasse les 13mlbars un mouvement passif de la TA laisse passer l’air vers le pharynx. lors des variation rapide une faible surpression résiduelle peut s’observer ;c’est pourquoi l’équipression demande quelques déglutition pour etre réalisée complètement
  27. 27. B/ LA VITESSE DE VARIATION DE PRESSION La fréquence d’ouverture de l’ostium tubaire est proportionnelle à la vitesse du changement de pression, C/ LA COMPOSITION DU MÉLANGE GAZEUX RESPIRÉ: La muqueuse de l’OM absorbe continuellement de l’o2 et de N2,en cas d’obstruction tubaire cette absorption engendre une dépression endo tympanique,si celle-ci est trop importante le barotraumatisme apparit
  28. 28. 2/ SIGNES CLINIQUES  PLEINTITUDE AURICULAIRE  MODIFICATION D’AUDITION  DOULEUR  BOURDONNEMENT  VERTIGE ÉCLATEMENT DU TYMPAN ACCOMPAGNÉ DE NAUSÉE ET SURDITÉ
  29. 29. D/ CAUSES EN RAPPORT AVEC LA TA ET LE CAE Pour la TA:  mouchage insuffisant  inflammation ou obstruction due à une infection des VAS  mauvaise manœuvre d’équilibrage ;la trompe peut se boucher à la descente à cause d’une hémorragie sous muqueuse ,obstruer l’isthme et empêcher l’évacuation de l’air intra tympanique. Pour le CAE bouchon de cérumen trop hydraté,il peut obturé complètement le conduit et l’air bloqué se dilatant à la remontée peut entrainer des lésions tympaniques dehors en dedans.
  30. 30. E/ CAT  TRT préventif : Le plangeur doit consulter son medecin avant chaque saison de plangée. Ne pas planger enrhumé Dès l’immersion,le plangeur doit commencer à équilibrer ses oreilles sans attendre qu’une gène apparaisse. Les manœuvres d’équipression.  TRT curatif pour: rétablir la permeabilité tubaire prévenir la surinfection calmer l’inflammation
  31. 31. CONCLUSION LA TROMPE AUDITIVE A UN RÔLE PHYSIOLOGIQUE TRÈS IMPORTANT: ÉQUIPRESSION DRAINAGE IMMUNITAIRE SON DYSFONCTIONNEMNT RETENTIT SUR L’OM ET DONC SUR L’AUDITION.

×