PHYSIOLOGIE
DE LA
TROMPE AUDITIVE
PLAN :
I. Généralités .
II. Rappel anatomique .
III. Rappel histologique.
IV. Rappel physiologique de l’audition .
V. Phys...
Généralités :
La trompe auditive est un canal qui met en
communication deux cavités . Le cavun et la caisse de
tympan , pe...
Le milieu aéré de la caisse de tympan , en équilibre
avec le milieu atmosphérique , permet :
 Au tympan de vibrer avec un...
Rappel anatomique
La trompe auditive est un canal ostéocartilagineux ,
oblique en dedans , en avant et en bas, long de 36 ...
Le protympanum est situé au plein os temporal où il
prolonge la caisse.
La trompe fibrocartilagineuse comprend deux élémen...
Rappel histologique
 La trompe cartilagineuse :la muqueuse est
épaisse et comporte: un
épithélium prismatique cilié . Un
...
Rappel physiologique de l’audition
 Lorsque les ondes sonores arrivent au niveau de la
membrane tympanique, celle ci est ...
 Il faut savoir que la muqueuse de la caisse de tympan
absorbe les gaz contenus dans celle-ci a raison de 6
volumes d’azo...
Physiologie de la trompe auditive
La T.A assure 03 fonctions essentielles :
1- La fonction équipréssive :
A. Le sens de la...
Lors de la variation positive de pression , il se produit une
surpression dans le C.A.E et une dépression dans la caisse =...
B. Mécanisme d’ouverture de la T.A :
Il a été démontré que l’ouverture de la T.A s’accompagne
d’un relèvement du voile de ...
B.2 Muscles péri tubaire et leurs action :
l’EMG montre que les péréstaphylins ext et int se contracte
en synergie dans l’...
B.3 Régulation de l’ouverture de la TA :
Les différences de pression sont responsable de l’ouverture
de la trompe , en eff...
L’ ouverture de la TA peut être volontaire par les
manœuvres d’auto-inssuflation tubaire :
- La manœuvre de Valsalva : c’e...
C. Fermeture de la TA :
C’est un mécanisme purement passif la trompe se ferme
par la décontraction des muscles péri tubair...
E. Rétentissement auriculaire :
 Au cours de la dépression andotympanique , lors des
variations positives de pression ou ...
Fonction de drainageFonction de drainage
La TA permet l’élimination des sécrétions normales ou
pathologique de toutes les ...
Fonction immunitaireFonction immunitaire
- Le mucus et les cils vibratiles forment un tapis roulant
qui se déplace de l’OM...
Fonction de protection mécanique
Moyens d’étude
1.Evaluation clinique de la fonction tubaire :
A. signe fonctionnels:
B. examen clinique :
_otoscopie .
_ex...
3.Tynpanométrie
4.Épreuve au caisson pneumatique
5.sonotubométrie
6.la tubomanométrie:
7.Imagrie de la T.A :
8.Étude électromyographique de la fonction de la T.A:
Conclusion
La trompe auditive
est a la fois rhinopharyngée par son origine et
auriculaire par sa finalité;son ouverture et...
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Trompe d'eustache

457 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
457
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Trompe d'eustache

  1. 1. PHYSIOLOGIE DE LA TROMPE AUDITIVE
  2. 2. PLAN : I. Généralités . II. Rappel anatomique . III. Rappel histologique. IV. Rappel physiologique de l’audition . V. Physiologie de la trompe auditive . VI. Moyens d’étude . VII. Conclusion .
  3. 3. Généralités : La trompe auditive est un canal qui met en communication deux cavités . Le cavun et la caisse de tympan , permettant ainsi la circulation de l’aire entre eux . Elle possède deux fonctions essentielles :  La fonction équipréssive qui est indispensable au fonctionnement normale de système ossiculaire .  La fonction de drainage visant à éliminer de la caisse les sécrétion muqueuses et de les évacuer dans la lumière pharyngée .
  4. 4. Le milieu aéré de la caisse de tympan , en équilibre avec le milieu atmosphérique , permet :  Au tympan de vibrer avec un maximum d’intensité .  à la chaîne des osselets de se situer dans des conditions normales d’inertie et de suspension .  Une certaine protection de l’oreille interne contre les bruits violents et brusques . L’importance fonctionnel de la trompe auditive explique donc son rôle fondamental dans la pathologie de l’oreille moyenne.
  5. 5. Rappel anatomique La trompe auditive est un canal ostéocartilagineux , oblique en dedans , en avant et en bas, long de 36 mm. IL est constitué par la juxtaposition de deux segments en forme de tronc de cone aplatis transversalement et opposés par leurs sommets : Un segments osseux postéro latérale (protympanum) . Segment fibrocartilagineux antéro-médiale (trompe proprement dite ) . La zone de jonction est la portion la plus étroite de la trompe (isthme )
  6. 6. Le protympanum est situé au plein os temporal où il prolonge la caisse. La trompe fibrocartilagineuse comprend deux éléments : - Le cartilage tubaire . - La fibreuse tubaire ou lame membranaire . La trompe auditive a des rapports étroits avec la musculature du pharynx : - Le tenseur du voile du palais dilate la partie postéro latérale de la trompe . - L’élévateur de voile du palais ouvre l’orifice pharyngien . - Le muscle palatopharingien facilite l’action d’ouverture tubaire du voile .
  7. 7. Rappel histologique  La trompe cartilagineuse :la muqueuse est épaisse et comporte: un épithélium prismatique cilié . Un chorion,très développe .  la trompe osseuse:la muqueuse est plus mince c’est une zone de transition avec celle de la caisse.
  8. 8. Rappel physiologique de l’audition  Lorsque les ondes sonores arrivent au niveau de la membrane tympanique, celle ci est le siége de vibration qui seront transmises au manche du marteau , puis enclume et enfin l’étrier .  Par le biais de l’articulation stapédo vestibulaire , les vibrations arrivent au niveau des liquides labyrinthique de l’oreille interne où elles seront transformées en signaux électriques, lesquelles seront transmis au cortex et aux centres auditifs .  Pour que la transmission du son se faire de l’O.E à l’O.I , il est nécessaire que l’intégrité des éléments de l’appareil de transmission soit respectée .
  9. 9.  Il faut savoir que la muqueuse de la caisse de tympan absorbe les gaz contenus dans celle-ci a raison de 6 volumes d’azote pour un volume d’ O2 . Ainsi si l’aire n’est pas renouvelé, il est progressivement remplacé par des sécrétions de l’O.M . C’est le rôle de la T.A de ramené de l’aire dans la caisse pour compenser cette absorption qui se fait continuellement .  D’autres part le tympan est une membrane vibrante qui n’aura son maximum d’amplitude que si la pression exercée sur chacune de ces faces soit égales .
  10. 10. Physiologie de la trompe auditive La T.A assure 03 fonctions essentielles : 1- La fonction équipréssive : A. Le sens de la variation de la pression : - lors de la variation négative de pression une surpression se produit à l’intérieure de la caisse de tympan => bombement de tympan vers l’extérieure , ce qui se traduit objectivement par une impression de tension auriculaire. dés que le déséquilibre de pression atteint 02 mBar , s’effectue l’ouverture passive de la T.A rétablissant ainsi l’équipression .
  11. 11. Lors de la variation positive de pression , il se produit une surpression dans le C.A.E et une dépression dans la caisse => Le tympan sera rétracté et aspiré dans la caisse , dans ce cas , la trompe s’ouvre plus rapidement que dans les conditions physiologique , et de façon active permettant le passage de l’aire du cavum vers la caisse . S’il s’établit une différence de 60 à 80 mBar entre la pression de C.A.E et celle de la caisse => blocage tubaire . Dans le blocage tubaire de 1er degré les muscles ne peuvent que difficilement vaincre cette différence de pression et ouvrir la T.A . Dans le blocage tubaire de 2éme degré la pression endotympanique aspire la muqueuse de l’isthme qui devient oedématiée et parfois même hémorragique
  12. 12. B. Mécanisme d’ouverture de la T.A : Il a été démontré que l’ouverture de la T.A s’accompagne d’un relèvement du voile de palais, et que cette ouverture ne se fait que lorsque le voile est à son maximum de Surélévation; de ce qui correspond à l’action maximale du muscle tenseur du voile . B.1 Les mouvements qui entraînent la surélévation du voile : - La déglutition : Le temps pharyngien de la déglutition est très important , il intervient par la fermeture de l’isthme de gosier et de l’isthme nasopharyngien avec relèvement du voile . - Le bâillement : Le relèvement et la tension du voile débutent avec l’ouverture de la bouche et atteignent leur maximum à l’acmé de bâillement . - Autre mouvement: toux , hoquet .
  13. 13. B.2 Muscles péri tubaire et leurs action : l’EMG montre que les péréstaphylins ext et int se contracte en synergie dans l’ouverture de la trompe et leur action est complémentaire . - Péristaphylin interne: met la trompe en position d’ouverture . - Péristaphylin externe : muscle principal , l’ouvre .
  14. 14. B.3 Régulation de l’ouverture de la TA : Les différences de pression sont responsable de l’ouverture de la trompe , en effet l’aire présent dans l’OM est progressivement réabsorbé par les cellules de la muqueuse. Il se produit alors une dépression dans la caisse responsable d’un arc réflexe qui produira la déglutition de salive provoquant ainsi l’ouverture de la TA . Se réflexe est assuré par la corde du tympan . N.B : si les trompes sont normales ainsi que le voile ,elles s’ouvrent en même temps .
  15. 15. L’ ouverture de la TA peut être volontaire par les manœuvres d’auto-inssuflation tubaire : - La manœuvre de Valsalva : c’est une expiration forcée , nez et bouche fermés qui oblige l’aire à passer dans la caisse en empruntant la TA . - La manœuvre de FRENZEL : procédé qui permet d’augmenter la pression dans le rhinopharynx en gardant la glotte , la bouche et les narines fermés .
  16. 16. C. Fermeture de la TA : C’est un mécanisme purement passif la trompe se ferme par la décontraction des muscles péri tubaires . D. Facteurs individuels d’aggravation : Le potentiel d’ouverture de la TA sera nettement influencé par un certains nombre de facteurs individuels tels que : - Anomalie anatomique du cavum . - Processus inflammatoire , infectieux ou tumoral du cavum
  17. 17. E. Rétentissement auriculaire :  Au cours de la dépression andotympanique , lors des variations positives de pression ou dans l’obstruction tubaire chronique , il se produit une invagination du système tympano auriculaire et un enfoncement de l’étrier dans la fenêtre ovale . Si cette décompression est brutale , c’est le coup de piston labyrinthique .  Au cours de la surpression andolabyrinthique : Lors des variations négatives de pression il se produit un coup de piston labyrinthique inverse . L’audition revient à la normale dés que l’aération de la caisse est rétablie .
  18. 18. Fonction de drainageFonction de drainage La TA permet l’élimination des sécrétions normales ou pathologique de toutes les structures de l’OM . Facteurs de drainageFacteurs de drainage : A. l’ ouverture de trompel’ ouverture de trompe : elle est indispensable pour que les sécrétions puissent s’évacuer . L’équipression est nécessaire pour une évacuation et un drainage dans le bon sens , car si la caisse de tympan est le siége d’une dépression par apport au cavum , les sécrétions présentes dans la trompe auront tendance à être aspirées vers la caisse . B. Les mouvements ciliairesLes mouvements ciliaires : les sécrétions de l’OM sont nulles à l’état physiologique , par contre la TA a une sécrétion qui doit être évacuée . Le sens des mouvements ciliaires se fait de l’OM au cavum . C. La gravité .
  19. 19. Fonction immunitaireFonction immunitaire - Le mucus et les cils vibratiles forment un tapis roulant qui se déplace de l’OM vers le cavum . Il est riche en IG secrétées localement . - Le surfactant est une substance tensio active formant une mince couche liquidienne qui exerce :  Rôle de protection physique .  Rôle de protection biologique .  Il empêche ainsi le collapsus de la TA .  C’est la 1 ré ligne de défense contre l’infection .
  20. 20. Fonction de protection mécanique
  21. 21. Moyens d’étude 1.Evaluation clinique de la fonction tubaire : A. signe fonctionnels: B. examen clinique : _otoscopie . _examen rhino-pharyngien . _examen de la cavité buccale . _manœuvres spécifiques . 2.Endoscopie de la T.A:
  22. 22. 3.Tynpanométrie
  23. 23. 4.Épreuve au caisson pneumatique
  24. 24. 5.sonotubométrie
  25. 25. 6.la tubomanométrie: 7.Imagrie de la T.A : 8.Étude électromyographique de la fonction de la T.A:
  26. 26. Conclusion La trompe auditive est a la fois rhinopharyngée par son origine et auriculaire par sa finalité;son ouverture et sa fermeture sont parfaitement adaptées aux conditions physiologique de la vie terrestre .en revanche ,de par sa structure ,la trompe est mal adaptée à certaines situation extra physiologiques dysbariques ou inflammatoires.

×