LA TROMPE AUDITIVE
I. DEFINITION/GENERALITES
II. INTERET D’ETUDE
III. EMBRYOLOGIE
IV. HISTOLOGIE
V. ANATOMIE DESCRIPTIVE
VI. RAPPORTS:
-rappo...
I)DEFINITION/GENERALITES:
-La trompe auditive est un canal ostéo-cartilagineux qui
relie l'atrium de la caisse du tympan à...
II) INTERET D’ETUDE:
1)anatomique:par ses rapports avec:
-la caisse du tympan
-la cochlée
-le canal carotidien
-le canal d...
3)pathologique:
-dysfonctionnement tubaire
obsructif intrinseque:
-pathologie infectieuse(l’oedeme et les secretions
muque...
- La muqueuse provient d'une évagination endodermique de
la première fente branchiale interne (recessus tubo-
tympanique d...
. Au niveau de la trompe cartilagineuse :la muqueuse est épaisse et
comporte :
- Un épithélium prismatique cilié pseudostr...
Au niveau de la trompe osseuse :
La muqueuse est plus mince, avec:
- un épithélium à cellules moins hautes, à cils plus ra...
. Direction. - Chez l'adulte, la
trompe est oblique en dedans, en
avant et en bas. Elle forme avec
les plans sagittal et h...
. Dimensions. - Longueur: 36 mm en moyenne, dont:
- un tiers pour le protympanum,.
- deux tiers pour la trompe cartilagine...
I - SITUATION :
En plein os temporal, où elle
prolonge la face
anterieure de la caisse.
- Elle est formée: .
- dans sa par...
II –DESCRIPTION
-orifice postérieur ou tympanique:
Il occupe la partie supérieure de la
paroi antérieure de l'atrium, au-d...
II. - TROMPE FIBRO-CARTILAGINEUSE
I. - CONSTITUTION
Elle comprend deux éléments :
1) Le cartilage tubaire :
C'est une lame...
Il. - MOYENS DE FIXlTE:
La trompe cartilagineuse est
amarrée à la surface
exocrânienne de la base du
crâne par des attache...
VI-L’ORIFICE PHARYNGIEN:
. C'est un orifice mobile et dilatable :
- ouvert sur la paroi latérale du cavum ;
. Il est limit...
RAPPORTS:
I-L’ORIFICE TYMPANIQUE:
Il répond:
. En dehors: au segment pré-myringien de la paroi latérale de la
caisse, cons...
II. - LE PROTYMPANUM
1) Par sa paroi antéro-latérale:
-A la fissure pétro-tympano squameuse
-la portion médiale de la foss...
III. - LA TROMPE
CARTILAGINEUSE
Rapports immédiats:
Ce sont les rapports avec les
éléments qui délimitent
l'espace tubaire...
-la musculature du
pharynx
- Le muscle élévateur
et tenseur du voile
-le constricteur
supérieure du pharynx
-le muscle pal...
- les aponévroses du pharynx:
-le fascia pharyngo-basilaire et le fascia
bucco-pharyngien:
. De cette fusion naissent:
a) ...
II-RAPPORTS IMMEDIATS
En dehors:
Ce sont des rapports extra-pharyngés, avec la partie
antérieure, pré-stylienne, de l'espa...
En dedans:
Ce sont les rapports du pavillon tubaire avec le
pharynx.
. le récéssus pharyngien ou fossette de Rosenmüller
s...
Elles ont trois origines
essentielles:
- la pharyngienne ascendante,
branche de la carotide
externe;
- la palatine ascenda...
VEINES
Le réseau veineux est
drainé surtout par les
plexus ptérygoidiens
- Les collecteurs aboutissent:
-aux nœuds rétro-
pharyngiens, après avoir
cheminé dans la paroi
latérale du cavum ;
-aux n...
• Moteurs.
Le tenseur du voile est innervé par le
nerf commun du ptérygoïdien
médial, du tenseur du voile, et du
muscle te...
CLINIQUE:
Interrogatoire:hypoacousie,autophonie,sensation de tension, de
pesanteur,de pleinitude de l’oreille,voyage en
av...
PARACLINIQUE:
-endoscopie de l’orifice pharyngien tubaire
-tympanometrie
-sonotubometrie
-tubomanometrie
-imagerie(radio s...
-dans la caisse
-voie du conduit auditif externe
-voie nasale sous endoscopie
-voie buccale
-voie rétro-auriculaire
VOIES ...
L’étude de l’anatomie de la trompe auditive
permet de distinguer deux structures différentes:
l’une osseuse,fixe,correspon...
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Trompe d'eustache
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Trompe d'eustache

903 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
903
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Trompe d'eustache

  1. 1. LA TROMPE AUDITIVE
  2. 2. I. DEFINITION/GENERALITES II. INTERET D’ETUDE III. EMBRYOLOGIE IV. HISTOLOGIE V. ANATOMIE DESCRIPTIVE VI. RAPPORTS: -rapports immédiats -rapport médiats VII. VASCULARISATION VIII. INNERVATION IX. EXPLORATIONS X. VOIES D’ABORD XI. CONCLUSION
  3. 3. I)DEFINITION/GENERALITES: -La trompe auditive est un canal ostéo-cartilagineux qui relie l'atrium de la caisse du tympan à la paroi latérale du rhino-pharynx. - Sa portion osseuse joue un rôle passif. - Sa portion fibro-cartilagineuse s'ouvre lors de la déglutition, sous l'action des muscles péri-tubaires. -Elle assure la ventilation et l'équilibration baro- métrique de la caisse et de ses annexes pneumatiques. - Elle joue un rôle fondamental dans la pathologie de l'oreille moyenne
  4. 4. II) INTERET D’ETUDE: 1)anatomique:par ses rapports avec: -la caisse du tympan -la cochlée -le canal carotidien -le canal du muscle du tenseur du marteau -la paroi latérale du cavum -le sphénoide 2)physiologique: -fonction de protection: 1)mécanique(sécrétion nasopharyngées, agents pathogènes,propagation rétrograde des sons vocaux et des variation de pression lors de la déglutition) 2)immunitaire(fait intervenir le systeme humoral et cellulaire) -fonction d’équipression( en assurant une bonne transmission de la pression acoustique du milieu aerien au milieu liquidien puis aux cellules neurosensorielles) -fonction de drainage mucociliaire(par le biai es villosités tubaires, le tissu graisseux d’Ostmann,le systeme ciliaire,le film de mucus,le liquide périciliaire et le surfactant)
  5. 5. 3)pathologique: -dysfonctionnement tubaire obsructif intrinseque: -pathologie infectieuse(l’oedeme et les secretions muqueuses) -allergie(otite moyenne sécrétoire) obsructif extrinseque: -tumeur du nasopharynx,végétation adénoides fonctionnel: -perturbation de la rigidité du cartilage tubaire -dysfonctionnement du systeme musculaire -dépression intra-tympanique 4)chirurgical: -aérateurs trans-tympanque,trans-attical,trans-tubaire. -chirurgie indirecte:le shunt tympano-maxillaire,le shunt tympano-frontal,le shunt tympano-nasopharyngée -chirurgie directe:tuboplastie(par la voie de la fosse moyenne,trans-vélaire,postérieure)
  6. 6. - La muqueuse provient d'une évagination endodermique de la première fente branchiale interne (recessus tubo- tympanique de Kolliker). - Ce tube épithélial pénètre dans le mésoderme, vers la capsule otique. - Le cartilage tubaire apparaît au quatrième mois autour du segment proximal du canal à partir des centres de chondrifications. - La trompe osseuse provient, au cinquième mois, de l'ébauche du tympanal et du rocher -Le développement de la trompe se poursuit après la naissance. EMBRYOLOGIE
  7. 7. . Au niveau de la trompe cartilagineuse :la muqueuse est épaisse et comporte : - Un épithélium prismatique cilié pseudostratifié contenant des cellules à mucus parfois groupées en glandes muqueuses intra-épithéliales. -Un chorion, très développé dans la portion pharyngée, contenant: - de très nombreuses fibres élastiques; - de nombreux vaisseaux, surtout veineux; - des glandes séro-muqueuses de type tubulo-acineux; - du tissu lymphoïde, disséminé dans le chorion, principalement au niveau de l'ostium pharyngé. - du tissu graisseux parfois bien individualisé au niveau du tiers antérieur de la trompe. Ce sont les corps graisseux d'Ostmann qui s'interposent entre la trompe proprement dite et les éléments péri- tubaires. HISTOLOGIE
  8. 8. Au niveau de la trompe osseuse : La muqueuse est plus mince, avec: - un épithélium à cellules moins hautes, à cils plus rares; - un chorion moins épais, aux glandes peu développées, sans tissu lymphoïde. C'est une muqueuse de transition avec celle de la caisse.
  9. 9. . Direction. - Chez l'adulte, la trompe est oblique en dedans, en avant et en bas. Elle forme avec les plans sagittal et horizontal un angle de 45° environ. . Constitution. - La trompe est constituée par la juxtaposition de deux segments, en forme de tronc de cône,opposés par leur sommet: - un segment osseux postéro- Iatéral, le protympanum, dépendance de la caisse, - un segment fibro-cartilagineux, antéro-médial, dépendance du cavum. C'est la trompe proprement dite. - La zone de jonction est isthme tubaire. ANATOMIE DESCRIPTIVE GENERALITE:
  10. 10. . Dimensions. - Longueur: 36 mm en moyenne, dont: - un tiers pour le protympanum,. - deux tiers pour la trompe cartilagineuse. Calibre. - -au niveau du protympanum : hauteur 3 à 4 mm, largeur 2 mm ; - au niveau de l'isthme: auteur 2 mm, largeur 1 mm, - au niveau de l'orifice pharyngien: hauteur 8 mm, largeur 5 mm. Variations. - Chez le nourrisson la trompe est: - rectiligne, presque horizontale; - très perméable, sans rétrécissement isthmique; - et courte: 15 mm à la naissance, 30 mm à 4 ans. Tous ces éléments favorisent l'infection de l'oreille moyenne.
  11. 11. I - SITUATION : En plein os temporal, où elle prolonge la face anterieure de la caisse. - Elle est formée: . - dans sa partie supéro- médiale par une gouttière profonde creusée dans la face exocrânienne antérieure du rocher, - dans sa partie inféro- latérale par un couvercle tympanal. I. - TROMPE OSSEUSE OU PROTYMPANUM
  12. 12. II –DESCRIPTION -orifice postérieur ou tympanique: Il occupe la partie supérieure de la paroi antérieure de l'atrium, au-dessus du relief carotidien -le canal tubaire: - La paroi médiale, d'origine pétreuse - La paroi inférieure, épaisse, d'origine pétro-tympanale, - La paroi latérale, d'origine pétro- tympanale, est constituée: - en haut, par le prolongement inférieur du tegmen tympani du rocher, - en bas, par le processus tubaire du tympanal. - La paroi supérieure, ou tegmen tubae, relativement épaisse, est d'origine pétreuse. -l’orifice antérieur
  13. 13. II. - TROMPE FIBRO-CARTILAGINEUSE I. - CONSTITUTION Elle comprend deux éléments : 1) Le cartilage tubaire : C'est une lame cartilagineuse qui forme les parois postéro- médiale et supérieure de la trompe 2) La fibreuse tubaire - La paroi antéro-Iatérale est surtout fibreuse, inextensible; - Le plancher est élastique.
  14. 14. Il. - MOYENS DE FIXlTE: La trompe cartilagineuse est amarrée à la surface exocrânienne de la base du crâne par des attaches fibreuses constituant le ligament tubaire supérieur. III-LUMIERE TUBAIRE: Des replis muqueux créent trois étages superposés: -un étage supérieur ou fonix, net surtout à la partie moyenne de la trompe; - une fente intermédiaire ou col; - un étage inférieur ou fundus. . Au repos, la lumière est virtuelle
  15. 15. VI-L’ORIFICE PHARYNGIEN: . C'est un orifice mobile et dilatable : - ouvert sur la paroi latérale du cavum ; . Il est limité : - En avant, par une lèvre courte et effacée, prolongée: - en bas, vers le voile, par le pli salpingo-palatin, - en avant, vers la choane, par le pli salpingo-nasal, - -En arrière, par une lèvre épaisse (12 mm), soulevée par le torus tubaire cartilagineux. Cette saillie est la seule portion mobile de l'orifice; - En bas, par un seuil soulevé par le péristaphylin médial qui détermine un repli oblique en bas, en avant et en dedans: le torus de l'élévateur. Ce pli sépare deux sillons: salpingo- palatin en avant, salpingo-pharyngien en arrière.
  16. 16. RAPPORTS: I-L’ORIFICE TYMPANIQUE: Il répond: . En dehors: au segment pré-myringien de la paroi latérale de la caisse, constitué par: - un secteur tympanal, en bas; - un secteur pétreux, en haut. . En dedans et en bas : au coude du canal carotidien, qui:contient: - la carotide interne, - son sympathique péri-artériel, - le plexus veineux de la carotide interne. . En dedans et en haut: à la cochlée. . En haut: - au canal du muscle tenseur du tympan. - à la fossette sus-tuba ire qui le sépare de la corticale antérieure du rocher. . En arrière: à l'atrium de la caisse du tympan:
  17. 17. II. - LE PROTYMPANUM 1) Par sa paroi antéro-latérale: -A la fissure pétro-tympano squameuse -la portion médiale de la fosse mandibulaire 2) Par sa paroi postéro-médiale: -Au segment initial de la portion horizontale du canal carotidien - A l'espace anté-limacéen - Limité par: - en arrière, la cochlée, - en bas, le canal carotidien, - en avant et en dehors, la corticale endocrânienne antérieure du rocher 3) Par sa paroi supérieure: -Au canal du muscle tenseur du tympan -A la face endocrânienne antérieure du rocher 4) Par sa paroi inférieure: -Au plafond de l'espace rétro-stylien en arrière de l'insertion de l'angle latéral du pharynx sur l'épine du sphénoïde. Il répond:
  18. 18. III. - LA TROMPE CARTILAGINEUSE Rapports immédiats: Ce sont les rapports avec les éléments qui délimitent l'espace tubaire: - l'exocrâne: -L'extrémité postéro- latérale de la trompe -Le corps de la trompe - la gouttière tubaire -la trompe cartilagineuse -L'extrémité antéro- médiale de la trompe
  19. 19. -la musculature du pharynx - Le muscle élévateur et tenseur du voile -le constricteur supérieure du pharynx -le muscle palato- pharyngien
  20. 20. - les aponévroses du pharynx: -le fascia pharyngo-basilaire et le fascia bucco-pharyngien: . De cette fusion naissent: a) Une lame fibreuse qui se prolonge vers le haut: - pour s'insinuer entre les muscles tenseur et élévateur du voile; - et se terminer sur la paroi fibreuse de la trompe et sur le bord postérieur de la lame ptérygoide médiale. Elle correspond au fascia salpingo- pharyngien. b) Un feuillet latéral qui tapisse la face latérale du muscle tenseur du voile et partage ses insertions osseuses. c) Un feuillet médial qui tapisse la face médiale du muscle élévateur du voile et s'insère sur la base du crâne. Il double la muqueuse de la face latérale du rhino-pharynx.
  21. 21. II-RAPPORTS IMMEDIATS En dehors: Ce sont des rapports extra-pharyngés, avec la partie antérieure, pré-stylienne, de l'espace latéro- pharyngien céphalique. . En haut. - Elle répond à la partie postérieure de la fosse ptérygo-maxillaire constituée par les ptérygoidiens avec l'artère maxillaire et les branches verticales du V. . En bas. - Elle correspond avec la région para- amygdalienne, souvent appelée région para- amygdalo-tubaire car elle se prolonge sans obstacle jusqu'à la base du crâne, en dehors du muscle tenseur du voile.
  22. 22. En dedans: Ce sont les rapports du pavillon tubaire avec le pharynx. . le récéssus pharyngien ou fossette de Rosenmüller sépare l'orifice tubaire de la paroi postérieure du cavum : - allongée de haut en bas, juste en arrière de la trompe, - elle se prolonge en avant au-dessus de l'orifice tubaire par une dépression peu marquée: la fossette sus-tubaire ; - elle se perd en bas sur la paroi latérale de l'oropharynx.
  23. 23. Elles ont trois origines essentielles: - la pharyngienne ascendante, branche de la carotide externe; - la palatine ascendante, branche de la faciale; - la maxillaire par des rameaux provenant de l'artère du canal ptérygoïdien, de la méningée moyenne et de la méningée accessoire. ARTERES VASCULARISATION
  24. 24. VEINES Le réseau veineux est drainé surtout par les plexus ptérygoidiens
  25. 25. - Les collecteurs aboutissent: -aux nœuds rétro- pharyngiens, après avoir cheminé dans la paroi latérale du cavum ; -aux nœuds lymphatiques cervicaux profonds supérieurs par des courants pré- et rétro-styliens; -aux nœuds parotidiens,accessoirement, par un courant transtympanique, provenant de la muqueuse du protympanum. - LYMPHATIQUES
  26. 26. • Moteurs. Le tenseur du voile est innervé par le nerf commun du ptérygoïdien médial, du tenseur du voile, et du muscle tenseur du tympan,la branche du V. L'élévateur du voile serait innervé par une branche du plexus pharyngien provenant du vago-spinal . Sensitif. -le plexus pharyngien provenant de branches du IX, du X et du sympathique; - la branche pharyngienne du ganglion ptérygo-palatin ; - des rameaux du nerf du tenseur du voile (branches du V) ; - une branche du nerf tympanique provenant du IX pour la région du protympanum. NERFS
  27. 27. CLINIQUE: Interrogatoire:hypoacousie,autophonie,sensation de tension, de pesanteur,de pleinitude de l’oreille,voyage en avion,otalgie,acouphenes. Examen clinique: -examen otoscopique(microscope binoculaire,endoscope, et le spéculum pneumatique de Siegle) -examen du rhinopharynx(naso-fibroscope souple ou rigide) pour apprécier la filiere nasale et le cavum -examen de la caité bucale(étude anatomique et fonctionnelle du voile du palais) Manœuvre spécifiques: -manœuvre de valsalva, de politzer,de Toynbee. EXPLORATIONS
  28. 28. PARACLINIQUE: -endoscopie de l’orifice pharyngien tubaire -tympanometrie -sonotubometrie -tubomanometrie -imagerie(radio standard,TDM,IRM,
  29. 29. -dans la caisse -voie du conduit auditif externe -voie nasale sous endoscopie -voie buccale -voie rétro-auriculaire VOIES D’ABORD
  30. 30. L’étude de l’anatomie de la trompe auditive permet de distinguer deux structures différentes: l’une osseuse,fixe,correspond au protympanum,l’autre fibrocartilagineuse et musculaire,mobile,seule partie fonctionnelle. La biomécanique des muscles tenseurs du voile du palais et le muscle élevateur du voile explique l’ouverture rythmique de la lumiere tubaire. De par sa structure la trompe est mal adaptée à certaines situations dysbariques ou inflammatoire à l’origine du dysfonctionnement tubaire entrainant de multiple pathologies. CONCLUSION

×