CHIRURGIE DES TUMEURS MALIGNES
DU PLANCHER BUCCAL
PLAN
I. DEFINITION GENERALITE
II. RAPPEL ANATOMIQUE
III. INDICATIONS
IV. TECHNIQUE
ANESTHESIE
PREPARATION DU MALADE
INSTRU...
DEFINITION GENERALITE
La chirurgie du plancher buccal comporte certain nombre de techniquesLa chirurgie du plancher buccal...
RAPPEL ANATOMIQUE
• Le plancher de la bouche à la forme d’une pyramide quadrangulaire à
sommet antérieur et à base postéri...
• Pelvectomie par voie buccale : si la lésion est à distance du
rebord alvéolaire et n’atteint pas le mylo hyoïdien en
pro...
 ANESTHESIE: Anesthésie générale, intubation trachéale de sécurité
 PREPARATION DU MALADE :
 Bilan pré opératoire ;
 M...
INTERVENTION PROPREMENT DITE :
PELVI MANDIBULECTOMIE
INTERRUPTRICE ANTERIEURE
Lorsqu’on a une atteinte osseuse clinique ou...
3ème
temps :PELVIMANDIBULCTOMIE ANTERIEUREPELVIMANDIBULCTOMIE ANTERIEURE
INTERRUPTRICEINTERRUPTRICE
RESECTION TUMORALE
ABO...
EXERESE TUMORALE :
Temps très hémorragique
 section transversale de la muqueuse gingivale à droite et à
gauche que l’on r...
FERMETURE ET REPARATION
la réparation par la mise en place d’un matériel synthétique type
attelle de PERI ou en TITANE ou ...
 En cas de mise en place d’un greffon osseux libre, on utilise la
palette cutanée prélevée conjointement au greffon pour
...
 ATB, AINS.
 Alimentation : SNG, jusqu'à la cicatrisation muqueuse 10ème
15ème
jour.
 Trachéotomie : decanulation dés q...
VARIANTES DE LA TECHNIQUE :
PELVECTOMIE BUCCALE :
Ablation du plancher buccal limité en haut par la muqueuse
en profondeur...
PELVECTOMIE ANTERIEURE :
Temps d’exérèse : par voie buccale
Libération antérieure de la pièce :
 Incision antérieure au ...
PELVECTOMIE LATERALE :
Temps d’exérèse :
tracé passe au niveau du rebord alvéolaire (édente).
Sur la face interne de la m...
PELVIMANDIBULECTOMIE ANTÉRIEURE :
Tumeur du plancher buccal antérieur sans atteinte osseuse,
Présence d’une infiltration e...
ABORD INTERNE :ABORD INTERNE :
• Une incision muqueuse est réalisée à la face externe de la mandibule.Une incision muqueus...
PELVIMANDIBULECTOMIE LATÉRALE
Mêmes étapes que l'antérieure mais le curage et l'incision sont de
même coté.
Pelvimandibulectomie interruptrice
latérale
 Posant moins de problème de réparation que l’antérieure ;
 Réalisée dans le...
Pelvimandibulectomie interruptrice élargie aux
tissus mous du menton et à la langue :
Délabrante, réalisée chez les sujets...
Pelvimandibulectomie interruptrice
élargie aux tissus mous du menton et à la
langue :
Réparation : Pose un problème
 Cont...
VARIANTES DANS LA REPARATION
MUQUEUSE :
•Suture bord à bord des muqueuses.
•Lambeau nasogenien.
•Lambeau lingual postérieu...
VARIANTES DANS LA REPARATION
OSSEUSE :
•Matériaux inertes : attelles métalliques, treillis.
•Méthodes de reconstructions o...
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie

1 134 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 134
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tumeurs malignes du plancher buccal chirurgie

  1. 1. CHIRURGIE DES TUMEURS MALIGNES DU PLANCHER BUCCAL
  2. 2. PLAN I. DEFINITION GENERALITE II. RAPPEL ANATOMIQUE III. INDICATIONS IV. TECHNIQUE ANESTHESIE PREPARATION DU MALADE INSTRUMENTATION INTERVENTION PROPREMENT DITE PELVIMANDIBULECTOMIE INTERRUPTRICE ANTERIEURE 1er TEMPS : TRACHEOTOMIE 2ème TEMPS : CURAGE GANGLIONNAIRE 3ème TEMPS : RESECTION TUMORALE FERMETURE ET REPARTION V. SOINS POST OPERATOIRES VI. VARIANTES VARIANTES DE LA TECHNIQUE VARIANTES DANS LA REPARATION
  3. 3. DEFINITION GENERALITE La chirurgie du plancher buccal comporte certain nombre de techniquesLa chirurgie du plancher buccal comporte certain nombre de techniques d’exérèse et de réparation.d’exérèse et de réparation. Cette chirurgie doit être adaptée a la tumeur, et à des critères de choix deCette chirurgie doit être adaptée a la tumeur, et à des critères de choix de l’intervention proposée selon les différents extensions des structures del’intervention proposée selon les différents extensions des structures de voisinages :voisinages : le rebord alvéolairele rebord alvéolaire La mandibuleLa mandibule La langueLa langue On fonction de l’extension on réalisera :On fonction de l’extension on réalisera : PelvectomiePelvectomie Une Pelvimandibulectomie interruptrice ou nonUne Pelvimandibulectomie interruptrice ou non Voir élargieVoir élargie C’est une chirurgie de réparation, reconstruction immédiate, dans unC’est une chirurgie de réparation, reconstruction immédiate, dans un même temps que l’exérèse.même temps que l’exérèse.
  4. 4. RAPPEL ANATOMIQUE • Le plancher de la bouche à la forme d’une pyramide quadrangulaire à sommet antérieur et à base postérieure. • Limite: En avant et en dehors par le corps de la mandibule En arrière le corps de l’os hyoïde En bas par le mylohyoidien En haut par la muqueuse buccale En arrière et en dedans genioglosse hyoglosse et le lingual inférieur • Il est divise par une cloison médiane et sagittale en 2 creux sub linguaux ; contient des éléments glandulaires, vasculaires et nerveux.
  5. 5. • Pelvectomie par voie buccale : si la lésion est à distance du rebord alvéolaire et n’atteint pas le mylo hyoïdien en profondeur. • Pèlvi mandibulectomie non interruptrice si la lésion affleure le rebord alvéolaire sans cependant envahir l’os. • Pelvimandibulectomie interruptrice si la lésion s’accompagne d’un envahissement osseux. • Pelvimandibulectomie élargie lors que la tumeur envahit les tissus mous du menton et la peau. Ces interventions : pour les lésions antérieures dépassant la ligne médiane, ou latéralisé si la lésion est à distance du frein de la langue. INDICATIONS
  6. 6.  ANESTHESIE: Anesthésie générale, intubation trachéale de sécurité  PREPARATION DU MALADE :  Bilan pré opératoire ;  Mise en état buccale soins dentaires, nettoyage ; bain de bouche.  Rasage du malade : face, cou, poitrine.  Position du malade ; décubitus dorsal, billot sous les épaules tête en rectitude.  INSTRUMENTATION :  Boite de chirurgie cervicale avec:  Table pour le curage et l’exérèse tumorale  Table pour la fermeture ou la reconstruction. TECHNIQUE
  7. 7. INTERVENTION PROPREMENT DITE : PELVI MANDIBULECTOMIE INTERRUPTRICE ANTERIEURE Lorsqu’on a une atteinte osseuse clinique ou radiologique. Le plus souvent antérieure ; ou dans toutes les directions. 1er temps : TRACHEOTOMIE. 2ème temps : GANGLIONNAIRE: INCISION CUTANEE EVIDEMENT GANGLIONNAIRE CERVICAL SUPRA HYOIDIEN TECHNIQUE
  8. 8. 3ème temps :PELVIMANDIBULCTOMIE ANTERIEUREPELVIMANDIBULCTOMIE ANTERIEURE INTERRUPTRICEINTERRUPTRICE RESECTION TUMORALE ABORD DE LA REGION D’EXERESE :  l’incision du périoste au rebord basilaire.  l’incision de la muqueuse externe juste sous le rebord gingival d’une région prémolaire à l’autre.  la rugination de la face externe de la symphyse et des branches horizontales, ainsi les lambeaux cervico labiaux sont rabattus au dessus du plan dentaire dégageant ainsi largement tout le champ d’exérèse.
  9. 9. EXERESE TUMORALE : Temps très hémorragique  section transversale de la muqueuse gingivale à droite et à gauche que l’on rugine a 3mm de chaque coté,  section osseuse : verticale faite à la scie oscillante après avoir fait l’incision de la muqueuse de la table interne de la mandibule,  la région symphysaire : attirée en avant en dehors ; tandis que la pointe de la langue est tractée vers le haut  section latérale à droite et à gauche du plancher en allant de dehors en dedans  section de la langue de haut en bas sous la relief de la pointe de la langue ; avec la ligature pas à pas des vaisseaux. EXTOMPORANE
  10. 10. FERMETURE ET REPARATION la réparation par la mise en place d’un matériel synthétique type attelle de PERI ou en TITANE ou OSTEOMECHE.  L’utilisation d’un lambeau musculo cutanée de grand Pectoral est indispensable ; permet la réparation correcte de la perte de substance muqueuse, son volume assure la restauration d’un galbe mentonnier.  Les fibres du muscle doivent êtres attachées aux berges des structures musculaires restantes.
  11. 11.  En cas de mise en place d’un greffon osseux libre, on utilise la palette cutanée prélevée conjointement au greffon pour rassurer la réparation muqueuse.  Mise en place de drain ; suture en deux plans, mise en place de la sonde naso gastrique.  Pansement
  12. 12.  ATB, AINS.  Alimentation : SNG, jusqu'à la cicatrisation muqueuse 10ème 15ème jour.  Trachéotomie : decanulation dés que l’œdème disparaît.  Soins buccaux : aspiration des mucosités, nettoyage régulier de la cavité buccale. SOINS POST OPERATOIRES
  13. 13. VARIANTES DE LA TECHNIQUE : PELVECTOMIE BUCCALE : Ablation du plancher buccal limité en haut par la muqueuse en profondeur par le Mylohyoïdien. Cet espace contient la glande sublinguale, le canal de Wharton et les portions juxta mandibulaires des muscles Geniohyoidien et Genioglosse. VARIANTES
  14. 14. PELVECTOMIE ANTERIEURE : Temps d’exérèse : par voie buccale Libération antérieure de la pièce :  Incision antérieure au niveau de la crête alvéolaire ;  Un décollement sous périoste de la face interne de la mandibule.  Libération latérale de la pièce.  Section postérieure de la pièce :  Muscles genioglosse et geniohyoidien plus au moins en arrière en fonction de l’infiltration tumorale.
  15. 15. PELVECTOMIE LATERALE : Temps d’exérèse : tracé passe au niveau du rebord alvéolaire (édente). Sur la face interne de la mandibule, 6mm en dessous du rebord alvéolaire en cas de présence des dents. En arrière le tracé va de la langue au niveau de son 1/3 antérieur et 1/3 moyen l’exérèse est d’avant en arrière en passant au dessus du Mylohyoïdien.
  16. 16. PELVIMANDIBULECTOMIE ANTÉRIEURE : Tumeur du plancher buccal antérieur sans atteinte osseuse, Présence d’une infiltration en profondeur, Atteinte linguale. ABORD DE LA ZONE D’EXERESE : ABORD EXTERNE :  section des insertions mandibulaires du ventre antérieur des 2 muscles digastriques.  incision du périoste sur la crête basilaire.  rugination sous périoste de la moitié inférieure de la face interne de la mandibule, lors de cette rugination les insertions mandibulaires du mylohyoïdien sont désinsérées. PELVIMANDIBULECTOMIE NON INTERRUPTRICEPELVIMANDIBULECTOMIE NON INTERRUPTRICE
  17. 17. ABORD INTERNE :ABORD INTERNE : • Une incision muqueuse est réalisée à la face externe de la mandibule.Une incision muqueuse est réalisée à la face externe de la mandibule. • Rugination de la face externe de la mandibule.Rugination de la face externe de la mandibule. • Section d’une baguette mandibulaire à la scie électriqueSection d’une baguette mandibulaire à la scie électrique.. EXERESE TUMORALE :EXERESE TUMORALE : • Libération de la face interne de la baguette mandibulaire inférieure.Libération de la face interne de la baguette mandibulaire inférieure. • Section latérale droite et gauche du plancher.Section latérale droite et gauche du plancher. • Section de la face ventrale de la langue.Section de la face ventrale de la langue. • La langue et la pièce : poussées au dessous de la baguetteLa langue et la pièce : poussées au dessous de la baguette mandibulaire.mandibulaire. • Exérèse par section postérieure du genioglosse, muscles susExérèse par section postérieure du genioglosse, muscles sus hyoïdiens en passant +- prêt de l’os hyoïde.hyoïdiens en passant +- prêt de l’os hyoïde.
  18. 18. PELVIMANDIBULECTOMIE LATÉRALE Mêmes étapes que l'antérieure mais le curage et l'incision sont de même coté.
  19. 19. Pelvimandibulectomie interruptrice latérale  Posant moins de problème de réparation que l’antérieure ;  Réalisée dans les tumeurs du plancher remontant sur la table interne et au sillon pèlvi lingual latéral.
  20. 20. Pelvimandibulectomie interruptrice élargie aux tissus mous du menton et à la langue : Délabrante, réalisée chez les sujets négligents. Résection après constatation préopératoire ; une partie +- importante de la langue ; plancher antérieur et latéraux, la symphyse mandibulaire ; partie +- des branches horizontales, les tissus mous du menton et la peau. Pièce : on enlève les planchers latéraux ; bord de la langue de chaque coté ; la langue mobile réséquée transversalement de la superficie à la profondeur.
  21. 21. Pelvimandibulectomie interruptrice élargie aux tissus mous du menton et à la langue : Réparation : Pose un problème  Continuité cutaneo muqueuse assurée : lambeau musculo cutané du grand Pectoral ; ou grand Dorsal.  Continuité osseuse : deux attitudes  La plus simple : attelle de Péri recouverte de téflon, permet l’irradiation post opératoire rapide.  La plus compliquée : un greffon osseux libre type, greffon de péroné associe à une palette musculo cutanée péronière. Donne un meilleur résultat morphologique et fonctionnel, Mais l'intervention et les suites post opératoires sont longues ce qui risque de retarder l’irradiation post opératoire qui est indispensable.
  22. 22. VARIANTES DANS LA REPARATION MUQUEUSE : •Suture bord à bord des muqueuses. •Lambeau nasogenien. •Lambeau lingual postérieur. •Greffe de peau totale. •Lambeau myo cutané de grand pectoral ou grand dorsal. •Lambeau temporo frontal.
  23. 23. VARIANTES DANS LA REPARATION OSSEUSE : •Matériaux inertes : attelles métalliques, treillis. •Méthodes de reconstructions osseuses : •Sans micro anastomose vasculaire : •Autogreffes : os iliaque, os costal, os tibial, péroné •Greffes osseuses assistées : •LOMC de grand Pectoral •LOMC de grand Dorsal •LOMC de Trapèze •Avec micro anastomose : •Lambeau scapulaire •Lambeau libre de péroné •Iliaque vascularisé

×