Veine jugulaire interne

1 938 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 938
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Veine jugulaire interne

  1. 1. VEINE JUGULAIRE INTERNE
  2. 2. PLAN I. DÉFINITION-GÉNÉRALITÉS II. INTÉRÊT D’ÉTUDE III. EMBRYOLOGIE IV. ANATOMIE DESCRIPTIVE V. RAPPORTS VI. BRANCHES COLLATÉRALES VII. EXPLORATIONS VIII. VOIES D’ABORD
  3. 3. INTRODUCTION C’est la veine la plus volumineuse du cou. Veine profonde et principale du cou, satellite des artères carotides Draine le sang veineux de :  la plus grande partie de la cavité crânienne.  la région orbitaire.  une partie de la face.  la région antérieur du cou.
  4. 4. Rapports :  La base du crâne : nerfs mixtes : IX, X, XI, XII.  Le plancher de la caisse du tympan.  L’espace sous parotidien : parotide, nerf facial.  Dans la région carotidienne : Bicarotidienne : bord postérieur du triangle de Faraboeuf. Uni carotidienne : carotide primitive, pneumogastrique, lymphatiques du cou.  Base du cou. INTÉRÊT D’ÉTUDE 1/ANATOMIQUE
  5. 5. 2/ PHYSIOLOGIQUE Axe veineux principal du drainage de:  LA CAVITÉ CRÂNIENNE  LA RÉGION ORBITAIRE  UNE PARTIE DE LA FACE  LA RÉGION ANTÉRIEURE DU COU.
  6. 6.  INFECTIEUSE : thrombophlébite du sinus latéral  TRAUMATIQUE : les plaies du cou et les traumatismes du rocher.  TUMORALE : chémodectome.  VOIE D’ESSAIMAGE: des néoplasies malignes.  FISTULE ARTÉRIO-VEINEUSE 3/PATHOLOGIQUE
  7. 7.  Repère important dans la chirurgie cervicale : évidement ganglionnaire fonctionnel ou radical.  Repère pour la ligature de la carotide externe. Cathétérisme de la veine jugulaire interne.  Chirurgie de l’oreille moyenne : glomus de la veine jugulaire. 4/CHIRURGICALE
  8. 8. A la 4ème semaine de la vie intra-utérine, le système veineux embryonnaire comporte : • Un réseau intra-cellulaire formé par les veines cardinales antérieures et postérieures. • Un réseau extra-cellulaire formé par les veines vitellines et les veines ombilicales. EMBRYOLOGIE
  9. 9. Origine : dans la partie postérieure du trou déchiré postérieur, elle fait suite au sinus latéral. Trajet : traverse successivement, le trou déchiré postérieur et la gouttière carotidienne en deux étages, bicarotidien et unicarotidien. Terminaison : a la base du cou, derrière l’extrémité interne de la clavicule en s’unissant à la veine sous-clavière pour former l’angle veineux ou confluent de PIROGOFF. dimensions : Longueur : 12 à 15 cm Diamètre : En haut 9 mm En bas 12 mm Présente deux dilatations à ses extrémités : En haut: le golf de la jugulaire En bas: le sinus de la jugulaire ANATOMIE DESCRIPTIVE
  10. 10. RAPPORTS AU NIVEAU DE LA BASE DU CRANE AU NIVEAU DU COU AU NIVEAU DE LA BASE DU COU
  11. 11. 1.1 Dans le trou déchiré postérieur : • Fait suite au sinus latéral • Occupe le compartiment postérieur de cet orifice et repond à : En avant et en dehors : bord postérieur du rocher. En arrière et en dedans : bord externe de l’occipital. En arrière et en dehors : réunion de l’occipital et du temporal. En avant et en dedans : compartiment antérieur du trou déchiré, séparé de la veine par le ligament pétro- occipital ou passent les nerfs IX, X, XI, le sinus pétreux inférieur, et l’artère méningée postérieure AU NIVEAU DE LA BASE DU CRANE
  12. 12. 1.2. DANS LA FOSSE JUGULAIRE : La fosse jugulaire est creusée sous la base du crâne, dans la face exocrânienne postérieure du rocher. La loge du golfe de la jugulaire répond : En haut : •le plancher de la caisse du tympan •le plancher du vestibule, et l’extrémité ampullaire du CSC postérieur. •la paroi inférieure du CAI. En avant : • L’orifice d’entrée du canal carotidien ou s’engage la carotide interne, cet orifice est séparé de la fosse jugulaire par la crête jugulaire ou s’ouvre le canal tympanique. • La fosse pétreuse, contient le ganglion d’ANDERCH du IX.
  13. 13. En dehors : L’apophyse styloïde. La troisième portion du facial. Le trou stylo-mastoïdien où passe le VII et l’artère stylo- mastoïdienne. Le rameau auriculaire du X. En dedans: Le condyle de l’occiptal. La fosse condylienne antérieure ou s’ouvre le canal condylien antérieur traversé par le nerf XII
  14. 14. La jugulaire interne fait partie du pédicule vasculo-nerveux du cou : En dehors la jugulaire interne. En dedans : En haut: la carotide interne. En bas: la carotide primitive. Le pneumogastrique. Ces éléments sont contenus dans une gaine vasculaire : Longée en dehors par sa chaine lymphatique. Descend dans la gouttière latéro- cervicale. AU NIVEAU DU COU
  15. 15. 2.1. L’ESPACE SOUS-PAROTIDIEN POSTÉRIEUR La VJI est située à la partie postéro-externe de l’espace sous-parotidien postérieur, elle entre en rapport avec : 2.1.1 Les parois de l’espace : En dehors : la paroi latérale, formée par la mastoïde, SCM, ventre postérieur du digastrique. En arrière : les apophyses transverses de C1 et C2. En avant : • L’apophyse styloïde en haut. • La partie externe du rideau stylien • La parotide.
  16. 16. En dedans : la paroi médiale, formée par : L’angle postéro-latéral du pharynx sur lequel monte l’artère pharyngienne ascendante  La lame sagittale de Charpy (qui le réunit à l’aponévrose pré-vertébrale).
  17. 17. 2.1.2. Rapports avec les éléments vasculo-nerveux En dedans : • l’artère carotide interne. • IX, X, XI, XII En avant : la branche externe du spinal XI. En dehors : les ganglions sous parotidiens postérieurs.
  18. 18. 2.2.1. Rapport avec les parois En dedans la paroi latérale du pharynx 2.2. Dans la région bicarotidienne: la VJI occupe la partie externe de la région En dehors : le plans cutanés et sous-cutanés En avant : Le bord postérieur du muscle hyo-glosse. La grande corne de l’os hyoïde. Le ligament thyro-hyoïdien latéral. En arrière : la veine repose sur la paroi postérieure formée par : Les apophyses transverses de C3, C4. Tapissées par le grand droit antérieur.
  19. 19. 2.2.2 Rapports avec les éléments vasculo-nerveux En dehors : les gg lymphatiques (de la chaîne jugulaire; les gg sous digastriques dont le gg de KUTTNER+++) L’artère occipitale ,oblique en haut et en arrière suivant le bord inférieur du digastrique
  20. 20. En dedans : • CI ,CE. • XII et sa branche descendante. • Les nerfs cardiaques du sympathique et du X. En arrière : • Le X. • Le sympathique cervical. En avant : • la veine reçoit le tronc thyro- linguo-pharyngo-facial. • Le XII
  21. 21. 2.3. Région unicarotidienne 2.3.1. Rapports avec la paroi : En arrière : • Les apophyses transverses des vertèbres cervicales (C6). • Le scalène antérieur. En dedans : Au dessous de C6 : trachée et œsophage. Au dessus de C6 : pharynx et larynx.
  22. 22. En avant et en dehors : c’est le couvercle de la gouttière carotidienne formée de la superficie à la profondeur par :  Peau et les plans sous-cutanés  Peaucier du cou.  Branche cervicale transverse du plexus cervical superficiel.  SCM.  Le muscle omo-hyoïdien.
  23. 23. 2.3.2. Rapports avec les éléments vasculo-nerveux : A/Au contact ou dans la gaine vasculaire cheminent : La carotide primitive en dedans. Le X en arrière et en dedans La chaine lymphatique jugulaire interne en avant et en dehors
  24. 24. B/A distance de la gaine vasculaire : En arrière : • Le sympathique • L’artère vertébrale • L’artère thyroïdienne inferieure • Le nerf phrénique En avant : la face postérieure des lobes du corps thyroïde.
  25. 25. C’est la terminaison de la VJ, située à la partie inférieure de la gouttière carotidienne, entre en rapport avec : En avant : Les plans cutanées et sous cutanés. Un plan ostéo-musculaire : • L’articulation sterno-claviculaire. • SCM. • Muscles sous hyoïdiens : sterno- thyroïdien, sterno-cleïdo-hyoïdiens. AU NIVEAU DE LA BASE DU COU
  26. 26. En dedans carotide primitive et au delà : trachée et œsophage. En arrière : L’origine de l’artère sous-clavière. Le flanc droit de la colonne vertébrale. En dehors : la veine sous-clavière et l’artère sous-clavière, les VJ postérieures, vertébrales et cervicales, les troncs lymphatiques. La VJI s’unit à la veine sous-clavière par le confluent veineux de PIROGOFF qui se continue par le tronc veineux brachio-céphalique.
  27. 27. 1. Après son origine sous la base du crâne : sont des veines intracrâniennes  Sinus pétreux inferieur : vient du sinus caverneux.  Sinus petro-occipital d’Englisch : vient du sinus caverneux.  Veines pharyngiennes.  Veines émissaires carotidiennes.  Veine de l’Aqueduc du limaçon. Branches collatérales
  28. 28. 2. Au niveau de la grande corne de l’os hyoïde : le tronc thyro-linguo-pharyngo-facial: • La veine thyroïdienne supérieure. • La veine linguale. • La veine pharyngienne. • La veine faciale. Deux veines peuvent se jeter dans le tronc : Veine communicante intraparotidienne. veine carotidienne de Launay
  29. 29. 3. Au niveau de la partie moyenne du corps thyroïde : La veine thyroïdienne moyenne 4. A la base du cou : L’une des veines afférentes du confluent de Pirogoff peut se jeter dans la VJI près de sa terminaison
  30. 30. • Tuméfaction palpable, hématome diffus. • Souffle carotidien ou renforcement systolique • Frémissement à la palpation. • Rechercher un empâtement. EXPLORATION CLINIQUE
  31. 31. • Doppler. • TDM, IRM. • Artériographie carotidienne sélective • Phlébographie jugulaire. • Phlébographie rétrograde. • Cervicotomie exploratrice. PARACLINIQUE
  32. 32. • Cervicotomie : voie d’évidement ganglionnaire cervical radical. • Voie du conduit pour aborder le dôme de la VJI. • Voies retro-auriculaires. • Cathétérisme de la VJI. • Sternotomie si situation basse. VOIES D’ABORD
  33. 33. CONCLUSION  Veine profonde et principale du cou.  Draine le sang veineux du cavité crânienne,du face et de la région antérieur du cou.  Entre en rapport avec les 4 derniers nerfs crâniens,carotide interne,externe,primitive.  fait partie du pédicule vasculo-nerveux du cou

×