Apple Pay,
les premiers utilisateurs
passent à la caisse
contact@dynvibe.com
05 56 46 16 14
Veille social media - 2016
01Introduction
Très attendu par les fans de la marque à la pomme, le système de paiement mobile Apple Pay a été lancé le 1...
L’analyse des profils des internautes qui
s’expriment au sujet de l’Apple Pay montre
qu’il s’agit d’une population jeune (...
03Un déficit de notoriété
sur une population
plus large
l Etude de cas Web listening – Apple Pay
En dehors de cette cible ...
04De premières
expériences
très positives
l Etude de cas Web listening – Apple Pay
Malgré quelques interrogations au préal...
l Etude de cas Web listening – Apple Pay
L’utilisateur lui-même se transforme ainsi en relai
d’information auprès des comm...
05Un service
souple et
sécurisant
Apple Pay est arrivé en
France. Paiement sans
contact avec le
téléphone… Validation
avec...
06Des enseignes
précurseurs,
valorisées par
les utilisateurs
Impatients et fiers de tester le service, les internautes
ont...
Ça c'est fait
#iphone6s #applepay #applepayfrance #boon
#nfc#megacgr #apple #applefrance
Source : @dr_Rabelais
Pourquoi t’...
#applepay disponible pour les
#clients de la #caissedepargne
#bretagne
#paysdelaloire #banque
Avec @Caisse_Epargne ou
@Ban...
C’est le cas notamment pour le CIC, qui a
vu son slogan « parce que le monde
bouge» moqué sur Twitter :
@cic c’est pour qu...
La banque ING direct, s’est quant à elle démarquée en
annonçant un refus catégorique de mettre en place le
service. Après ...
Anne-Cécile
GUILLEMOT
Co-fondatrice de Dynvibe
et directrice du département études
08Avis
d’expert
l Etude de cas Web list...
contact@dynvibe.com l +33 (5) 56 46 16 14
Dynvibe Sphère : un tableau de bord intuitif et puissant pour
écouter, observer,...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

[Etude] Apple Pay, les premiers utilisateurs passent à la caisse

1 590 vues

Publié le

Très attendu par les fans de la marque à la pomme, le système de paiement mobile Apple Pay a été lancé le 19 juillet en France. En enregistrant des cartes bancaires issues de banques partenaires sur l’application, le service permet de réaliser des achats en ligne et dans des magasins s’ils sont équipés d’un terminal sans contact.
Dynvibe, spécialiste de la veille stratégique sur les réseaux sociaux, a analysé près de 2000 conversations afin de comprendre les forces et les faiblesses de ce nouveau service de paiement par mobile et d’en tirer des insights stratégiques pour les marques.

Publié dans : Marketing
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 590
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
990
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

[Etude] Apple Pay, les premiers utilisateurs passent à la caisse

  1. 1. Apple Pay, les premiers utilisateurs passent à la caisse contact@dynvibe.com 05 56 46 16 14 Veille social media - 2016
  2. 2. 01Introduction Très attendu par les fans de la marque à la pomme, le système de paiement mobile Apple Pay a été lancé le 19 juillet en France. En enregistrant des cartes bancaires issues de banques partenaires sur l’application, le service permet de réaliser des achats en ligne et dans des magasins s’ils sont équipés d’un terminal sans contact. Dynvibe, spécialiste de la veille stratégique sur les réseaux sociaux, a analysé près de 2000 conversations afin de comprendre les forces et les faiblesses de ce nouveau service de paiement par mobile et d’en tirer des insights stratégiques pour les marques. l Etude de cas Web listening – Apple Pay
  3. 3. L’analyse des profils des internautes qui s’expriment au sujet de l’Apple Pay montre qu’il s’agit d’une population jeune (84% d’entre eux ont moins de 34 ans) et que le service est presque exclusivement mentionné par des hommes (95%). On note que la quasi-totalité de ces internautes sont des possesseurs des derniers modèles de l’IPhone (SE, 6, 6+ ou Iphone 5 jumelés à l’Apple Watch - uniques appareils compatibles) qui expriment leur impatience à utiliser le service ou détaillent leurs premières expériences en magasin. La plupart d’entre eux sont des Apple lovers qui suivent avec attention les nouveautés la marque. C’est d’ailleurs à travers les Keynotes et les sites dédiés aux nouvelles technologies qu’ils ont pris connaissance de ce nouveau service. l Etude de cas Web listening – Apple Pay 02Une cible jeune et masculine, fan d’Apple Hommes 95% Femmes 5% 18-24 ans 29% 25-34 ans 55% 35-44 ans 13% 45 ans et plus 3% Répartition par tranches d’âges Répartition par genre
  4. 4. 03Un déficit de notoriété sur une population plus large l Etude de cas Web listening – Apple Pay En dehors de cette cible d’experts, il semble que le paiement mobile au sens large (Apple Pay mais aussi les services concurrents déjà accessibles (Orange Cash) ou bientôt disponibles (comme Android Pay ou Samsung Pay)) souffre encore d’une grande méconnaissance de la part d’une population plus large. En effet, bien que la presse s’en soit fait l’écho, le sujet est très peu repris par les internautes et on ne note pas de réactions ou d’impatience particulière de la part du grand public.
  5. 5. 04De premières expériences très positives l Etude de cas Web listening – Apple Pay Malgré quelques interrogations au préalable sur le fonctionnement du service (magasins équipés d’un TPE compatible, montant maximum autorisé…), les premiers utilisateurs sont quasi-unanimes sur leurs premières expériences. En tant que early adopters, ils sont tout d’abord très fiers d’utiliser leur mobile ou leur Apple Watch aux caisses, et de créer ainsi la surprise et l’étonnement des commerçants qui ne connaissent pas ce moyen de paiement. Ils expliquent d’ailleurs, qu’ils assurent souvent la pédagogie du personnel en caisse qui, souvent, ne sait pas que leur terminal TPE est compatible pour le paiement par téléphone et que le plafond de paiement est plus élevé que pour le « sans contact ». Je viens de payer pour la première fois avec Apple Pay, c'est vraiment une révolution ce truc #ApplePay Oh mon dieu je viens de payer avec mon #iPhone avec #ApplePay je suis comme un ouf !!! J'ai payé mon 1er plein de gasoil chez @Total avec #ApplePay la gérante était sidéré de la facilité et rapidité. C'était une 1ère pour elle "Non vous ne pouvez pas payer en sans contact, car ça fait plus de 20€. Ah si....ça marche... Je n'avais jamais vu ça !" I ApplePay
  6. 6. l Etude de cas Web listening – Apple Pay L’utilisateur lui-même se transforme ainsi en relai d’information auprès des commerces, mais aussi des autres clients en caisse. L’enthousiasme et la satisfaction des utilisateurs s’expliquent également par l’aspect ludique du paiement qui est, à leurs yeux « révolutionnaire » et contribue à rendre l’expérience d’achat agréable. Mais les principaux bénéfices mis en avant par ces utilisateurs experts sont le gain de temps et la praticité. Ils apprécient de ne pas avoir à sortir leur portefeuille, de ne pas se déplacer avec de l’argent liquide ou de pallier à un éventuel oubli de moyens de paiement ou d’un manque de cash indispensable pour payer certains achats (marchés, petits commerçants non équipés d’un lecteur de carte bleue…).Centraliser toutes les taches du quotidien dans son mobile apparait comme une attente forte de la part de cette cible. C'est trop bien ApplePay...j'méclate trop à payer Payer les pizzas avec Apple Pay ;) un double plaisir #ApplePay Apple Pay rend agréable le fait de dépenser de l'argent, et c'est là toute la magie de la chose (en plus d'être hyper pratique). Parfois on a pas toujours envie de se ballader avec du liquide sur soie, et je pense que le paiement mobile est une alternative solide Ce plaisir de payer sans avoir à sortir son portefeuille #ApplePay
  7. 7. 05Un service souple et sécurisant Apple Pay est arrivé en France. Paiement sans contact avec le téléphone… Validation avec l’empreinte. Sécu, propre, bien joué @LCL_SAV iIl s’agit surtout concernant #applepay d’avoir un paiement sans contact avec la sécurité de son empreinte Premier achat avec Apple Pay. Le gros avantage, payer plus de 20€ sans contact et donc sans contact l Etude de cas Web listening – Apple Pay Selon les utilisateurs de l’Apple Pay, le service est beaucoup plus sécurisant que le « sans contact ». En effet, le système d’authentification (Touch ID ou code ) leur apparait beaucoup plus sûr que les cartes NFC plus facilement piratables ou utilisables de manière frauduleuse en cas de vol. De plus, le fait de pouvoir dépasser le plafond des 20€ est également perçu comme un avantage de l’Apple Pay.
  8. 8. 06Des enseignes précurseurs, valorisées par les utilisateurs Impatients et fiers de tester le service, les internautes ont posté un grand nombre de tweets et de photos Instagram pour partager, en direct, leur expérience en magasin. Ainsi, si certaines marques avaient annoncé elles-mêmes sur les réseaux sociaux ou via des éléments de communication l’intégration du service Apple Pay dans leurs enseignes, les internautes leur ont simultanément et spontanément offert de la visibilité. A l’inverse, les internautes n’ont pas manqué de mentionner les enseignes qui ne disposaient pas de lecteurs compatibles et, via les réseaux sociaux, les ont fortement incitées à proposer le paiement par mobile. l Etude de cas Web listening – Apple Pay
  9. 9. Ça c'est fait #iphone6s #applepay #applepayfrance #boon #nfc#megacgr #apple #applefrance Source : @dr_Rabelais Pourquoi t’utilises #ApplePay ? Source : @ynndmr Super expérience chez @Simply MarketFR Source : Alexis Filipe L’image du soir : Carrefour très fier de prendre en charge Apple Pay Source : @Mac4ever #ApplePay dispo chez @carrefourfrance Source : Nicolas Catard Apple Pay : Quand les grands réseaux s’y mettent ça pulse ! Après Sephora Carrefour Fnac…Apple Pay est chez Total. Source : @j2mconsulting
  10. 10. #applepay disponible pour les #clients de la #caissedepargne #bretagne #paysdelaloire #banque Avec @Caisse_Epargne ou @BanquePopulaire, #ApplePay c’est partout dans le monde et ce soir à #Rio2016 ! @GroupeBCP Je suis désormais prêt à payé en toute simplicité ! #BanquePopulaire #ApplePay #NFC #hightech Merci @CarrefourFrance on peut enfin payer avec #Apple Pay Lorsque certaines banques telles que Carrefour banque, Banque Populaire ou la Caisse d’épargne ont communiqué auprès de leurs clients sur la possibilité de payer via Apple Pay, beaucoup d’internautes ont relayé l’information en valorisant l’image de banques modernes et innovantes, qui savent répondre aux besoins et aux attentes de ses clients. A l’inverse, celles qui ont sous-estimé la forte attente de la part de la communauté des possesseurs d’Iphone ont été fortement critiquées sur les réseaux sociaux. Certains internautes allant même jusqu’à des menaces de changement de banque si le service n’était pas mis en place rapidement. 07Une forte pression exercée sur les banques @caissedepargnebpl @festayre31 @idamien_h @fdenele
  11. 11. C’est le cas notamment pour le CIC, qui a vu son slogan « parce que le monde bouge» moqué sur Twitter : @cic c’est pour quand Apple Pay ? #parcequelemonde bouge Bon CMCIC, on se dépéche pour Apple Pay ? Chez BPCE ils y sont déjà. Le monde bouge ! cc@cic » Ou pour le Crédit Mutuel qui, dans ses arguments commerciaux, met en avant l’importance du client sociétaire et cible régulièrement les jeunes : @Credit_Mut compte non certifié, pas de touch ID, pas d’Apple Pay…et ben elle est belle la banque des jeunes Le @Credi_Mut est une banque qui appartient à ses 7,6 illions de clients sociétaires. Mais refuse de les écouter ». Pour se justifier, certaines banques ont mis en avant l’alternative du sans contact ou, comme le Crédit Mutuel, ont annoncé la sortie d’un autre système de paiement mobile propriétaire, mais les internautes ont réitéré leur souhait d’utiliser uniquement le dispositif Apple Pay affirmant ainsi leur attachement à la marque et aux attributs de sécurité et d’innovation technologique qu’ils y associent. Avec des propos parfois très virulents, les clients ont regretté que leur banque n’ait pas anticipé cette technologie, mais aussi que leurs besoins et leurs attentes ne soient pas au cœur des décisions. Excédés, certains ont mis en avant l’incohérence entre les messages de communication des banques et leur réalité en tant que client. l Etude de cas Web listening – Apple Pay
  12. 12. La banque ING direct, s’est quant à elle démarquée en annonçant un refus catégorique de mettre en place le service. Après avoir consulté différentes études sur le sujet, l’établissement a décidé de ne pas proposer Apple Pay, décrétant « ne pas vouloir tomber dans la course à la technologie ». Le choix d’une banque en ligne de ne pas s’investir dans l’innovation et de s’appuyer sur des études plutôt que sur les attentes de ses clients a généré de vives réactions de la part des internautes. Cette communication jugée « catastrophique » par les utilisateurs Apple Pay semble avoir quelque peu écorné l’image de la banque. l Etude de cas Web listening – Apple Pay
  13. 13. Anne-Cécile GUILLEMOT Co-fondatrice de Dynvibe et directrice du département études 08Avis d’expert l Etude de cas Web listening – Apple Pay Cette étude « social media » autour du lancement de l’Apple Play nous permet de faire le point sur la perception du paiement mobile en France. S’il est pour l’instant utilisé principalement par les possesseurs d’Iphones passionnés d’innovations technologiques, il apparait que le grand public et les commerçants ne sont, pour le moment, pas suffisamment sensibilisés à ce nouveau moyen de paiement, alors que certains commencent tout juste à apprivoiser le paiement sans contact. Pour les services concurrents arrivant sur le marché du paiement mobile, une pédagogie et un discours de réassurance du consommateur est nécessaire pour leur permettre de prendre en main cette nouvelle option. Par ailleurs, la suprématie de la marque Apple aux yeux des clients pour sa capacité d’innovation et la confiance qu’ils lui accordent est également à prendre en compte pour le lancement de nouvelles offres. Au travers des premiers retours d’expériences, il apparait que le paiement mobile a les moyens de répondre aux attentes d’une cible jeune, toujours plus connectée et sensible à des attributs de praticité, de facilité, mais aussi de sécurité. Enfin, cette étude social listening est une nouvelle fois l’occasion d’illustrer la manière dont les internautes plébiscitent les marques innovantes qui savent être à l’écoute des attentes de leurs clients. Les prochains mois nous permettront de voir si les marques sauront tirer parti du levier relationnel offerts par cette nouvelle technologie …
  14. 14. contact@dynvibe.com l +33 (5) 56 46 16 14 Dynvibe Sphère : un tableau de bord intuitif et puissant pour écouter, observer, suivre et analyser la sphère sociale Dynvibe Pages : un outil de mesure des pages Facebook pour suivre ses performances et les comparer avec celles de ses concurrents. Dynvibe compte de nombreux clients internationaux comme L’Oréal, PUIG (Paco Rabanne, Nina Ricci, etc), Zara, Dior, Ipsos, La Redoute, Walt Disney, etc. Crée en 2009 par Anne-Cécile et Nicolas Guillemot, Dynvibe compte parmi les pionniers et les leaders de la veille stratégique sur les médias sociaux. A la pointe de l’innovation, la société produit et délivre, via sa cellule d’analyse stratégique, des études consommateurs poussées à partir des données disponibles sur la sphère sociale. Dynvibe recueille et analyse ces informations grâce à deux plateformes complémentaires, mises à la disposition de ses clients : A propos

×