! 
PHARMACOVIGILANCE 
ET 
RÉSEAUX 
SOCIAUX 
NOUVEL 
ESPACE 
POUR 
LA 
DÉTECTION 
DE 
SIGNAL 
ET 
LE 
« 
SOCIALVIGILANCE 
»...
SOMMAIRE 
• Introduction 
• Rappel de l’environnement réglementaire 
• Typologie des informations qui circulent sur le Web...
INTRODUCTION 
• Quelques chiffres issus du Baromètre « Web et santé » Hopscotch – Listening Pharma 
(Avril 2013) grand pub...
BAROMÈTRE 
WEB 
ET 
SANTÉ 
Evelyne 
PIERRON 
Consultants-­‐ 
Copyright 
2014 
4
BAROMÈTRE 
WEB 
ET 
SANTÉ 
Evelyne 
PIERRON 
Consultants-­‐ 
Copyright 
2014 
5
ENVIRONNEMENT 
RÉGLEMENTAIRE 
Evelyne 
PIERRON 
Consultants-­‐ 
Copyright 
2014 
6 
Sources 
non 
sollicitées: 
No=fica=on...
ENVIRONNEMENT 
RÉGLEMENTAIRE 
• Bonnes Pratiques Européennes de Pharmacovigilance (Module VI 
gestion des cas individuels ...
QUE 
DIT 
LA 
RÉGLEMENTATION 
EUROPÉENNE? 
UE 
-­‐ 
Module 
VI 
des 
Bonnes 
Pra8ques 
de 
PV 
p11/12 
Evelyne 
PIERRON 
C...
QUE 
DIT 
LA 
RÉGLEMENTATION 
EUROPÉENNE? 
• Veille régulière sur internet ou les médias numériques gérés ou sous la 
resp...
TRAITEMENT 
ET 
GESTION 
DES 
CAS 
Cas PV via canal « classique » 
Prof de santé, consommateur, autorités, 
organismes 
• ...
DES 
RECOMMANDATIONS 
oui 
… 
• UK - Guidance notes on the management of adverse events and product 
complaints from digit...
DES 
RECOMMANDATIONS 
oui 
… 
UK - Guidance notes on the management of adverse events and product 
complaints from digital...
DES 
RECOMMANDATIONS 
oui 
… 
• USA – Draft Guidance Fulfilling Regulatory Requirements for Post marketing 
submissions of...
DES 
RECOMMANDATIONS 
oui 
… 
• US - Guidance Responding to unsollicited requests for off label 
information about prescri...
LES 
SITES 
SPONSORISÉS 
• En pleine expansion au sein de l’industrie (ère digitale) 
• Sites institutionnels 
• Sites déd...
LES 
SITES 
NON 
SPONSORISÉS 
• Sites webs santé grand public 
• Doctissimo ++++ ; Auféminin.com; Passeportsanté.net; Esan...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
DOCTISSIMO 
/Dossier 
Acné 
Exemple 
1 
« 
J'ai 
18 
ans 
et 
je 
prend 
D…. 
depuis 
plus 
d'un 
...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
Réponses 
du 
fil 
de 
discussion 
1 
-­‐ 
« 
J'ai 
la 
même 
chose 
que 
toi 
je 
passe 
de 
D…. ...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
Exemple 
2 
« 
Bonjour, 
je 
suis 
une 
jeune 
fille 
de 
15ans 
avec 
de 
gros 
problèmes 
d'acné...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
• « 
Alors 
j'ai 
parlé 
de 
R……. 
a 
mon 
médecin 
et 
il 
est 
totalement 
contre 
car 
il 
y 
a...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
DOCTISSIMO/Dossier 
SEP 
Exemple 
3 
• « 
Je 
souffre 
d'une 
RCH 
(maladie 
auto-­‐immune 
du 
co...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
Exemple 
4: 
« 
J’ai 
49 
ans, 
suis 
aUeint 
d’une 
SEP 
depuis 
6 
ans. 
J’ai 
suivi 
un 
traite...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
Réponses 
du 
fil 
de 
discussion 
« 
Bonjour. 
Je 
viens 
de 
lire 
ton 
post 
et 
suis 
surprise...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
CARENITY 
• Réseau social pour patients qui regroupe 
• plus de 60 communautés de patients 
• Plus...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
• Forum 
Lupus 
• 811 
membres 
inscrits 
• 15695 
échanges 
chaque 
mois 
• 115 
avis 
sur 
les 
...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
Exemple 
2 
« 
Mon 
interniste 
me 
demande 
de 
réessayer 
de 
prendre 
du 
L….. 
J'appréhende 
b...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
Atout.org 
• Forums 
d’échanges 
médicaux 
pa=ents/médecin 
• Inscrip=on 
gratuite 
sous 
un 
pseu...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
Médicament 
A….. 
Exemple 
1 
« 
J'ai 
23 
ans 
et 
je 
suis 
a2eint 
d'un 
déficit 
en 
testostér...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
• Exemple 
2: 
Tension 
oculaire 
« 
bonjour, 
après 
de 
mulAples 
visites 
chez 
l'Ophtalmo 
apr...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
• « 
Bonjour 
Sylvie, 
une 
autre 
quesAon. 
Je 
suis 
à 
19-­‐19,5 
pour 
la 
tension 
oculaire. ...
QUELLES 
INFORMATIONS? 
• Diversité des discussions: pathologie, qualité de vie et traitement 
(indications, effets indési...
ATELIERS 
• Atelier n°1 : Comment organiser une stratégie digitale au sein 
d’un laboratoire? 
• Qui sont les acteurs? 
• ...
QUE 
FAIRE 
DES 
INFORMATIONS 
RECUEILLIES? 
• Analysis 
of 
pa<ent’s 
narra<ves 
posted 
on 
social 
media 
websites 
on ...
QUE 
FAIRE 
DES 
INFORMATIONS 
RECUEILLIES? 
• Online 
discussion 
of 
drug 
side 
effects 
and 
discon<nua<on 
among 
bre...
QUE 
FAIRE 
DES 
INFORMATIONS 
RECUEILLIES? 
• RESULTS: 
• Among 
25 256 
posts 
related 
to 
AIs, 
4589 
(18.2%) 
men=one...
QUE 
FAIRE 
DES 
INFORMATIONS 
RECUEILLIES? 
Points positifs 
• Source d’informations complémentaires/ canal classique (li...
C’EST 
L’AVENIR…. 
Des projets sur la table: 
• ANSM a retenu un appel de projets sur la recherche et l’analyse des 
effet...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La Pharmacovigilance et les réseaux sociaux: Aspects pratiques et réglementaires

750 vues

Publié le

Le système de pharmacovigilance classique (via la notification spontanée) semble s'essouffler. De nouvelles sources d'informations telles que les forums de discussion patient, blogs, réseaux sociaux (Facebook, twitter) ont été récemment identifiées comme possible sources complémentaires dans le processus de surveillance des effets indésirables susceptibles d'être liés à l'usage d'un médicament.
Les moteurs de recherche et les forums Internet spécialisés apparaissent à ce titre comme une mine infinie de renseignements à explorer. Être à l'écoute des réseaux sociaux pourrait permettre de détecter des signaux faibles.

Publié dans : Santé
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
750
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La Pharmacovigilance et les réseaux sociaux: Aspects pratiques et réglementaires

  1. 1. ! PHARMACOVIGILANCE ET RÉSEAUX SOCIAUX NOUVEL ESPACE POUR LA DÉTECTION DE SIGNAL ET LE « SOCIALVIGILANCE » Séminaire Forma=on Con=nue Université Paris Descartes – 27 juin 2014 Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 1
  2. 2. SOMMAIRE • Introduction • Rappel de l’environnement réglementaire • Typologie des informations qui circulent sur le Web • Atelier sur les différents types de systèmes de veille possible • Que faire des informations recueillies? Comment les valider et les intégrer dans le processus de gestion des informations normalement collectées? Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 2
  3. 3. INTRODUCTION • Quelques chiffres issus du Baromètre « Web et santé » Hopscotch – Listening Pharma (Avril 2013) grand public/professionnel • Facebook est le premier lieu d’échange online sur la santé pour le grand public (78% des contenus générés par les internautes) • Google : outil incontournable pour les professionnels de santé (96% des médecins l’utilisent chercher de l’information dans le cadre professionnel) • Cancer en tête des pathologies les plus recherchées et les plus discutées sur le web (1.500 000 requêtes) • La part des conversations liées à la santé/prépondérante comparée à celle des contenus d’information: près de 8 contenus santé sur 10 sont issus des internautes (diabète pathologie où la proportion de conversation est la plus importante) • 80% de ces conversations issues des réseaux sociaux (facebook générant 51% suivi par twitter à 29%) • 3 grands sujets de conversation: traitement/médicament; guérison et mort • Wikipedia (100%) et Doctissimo (84%) pointent loin devant les sites institutionnels : OMS (30%) et Ministère de la Santé (9%) Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 3
  4. 4. BAROMÈTRE WEB ET SANTÉ Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 4
  5. 5. BAROMÈTRE WEB ET SANTÉ Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 5
  6. 6. ENVIRONNEMENT RÉGLEMENTAIRE Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 6 Sources non sollicitées: No=fica=on spontanée LiUérature Source non médicale (presse) Internet/digital media Sources sollicitées Études non interven=on nelles Registres….
  7. 7. ENVIRONNEMENT RÉGLEMENTAIRE • Bonnes Pratiques Européennes de Pharmacovigilance (Module VI gestion des cas individuels de Pharmacovigilance – rev 1) • Obligations du titulaire d’AMM sur le recueil et l’enregistrement de toutes les suspicions d’effets indésirables liés à l’utilisation d’un médicament • Cas non sollicités (unsolicited reports) • Notification spontanée • Littérature • Presse grand public (origine non médicale) • Internet ou média digital (site web,page web, blog, réseau social, forum, chat room, portail) • Cas sollicités (solicited reports) • Systèmes organisés de collection de données (registre, études observationnelles programme usage compassionnel, patient support programme) • Cas valide: patient, effet indésirable suspecté, médicament, notificateur Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 7
  8. 8. QUE DIT LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE? UE -­‐ Module VI des Bonnes Pra8ques de PV p11/12 Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 8
  9. 9. QUE DIT LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE? • Veille régulière sur internet ou les médias numériques gérés ou sous la responsabilité du titulaire d’AMM • Précision apportée sur : • les médias numériques, liste non exhaustive • médias sponsorisés lorsque le média appartient au laboratoire, payé par le laboratoire et/ou contrôlé (contenu) par le laboratoire • Donation (financière ou autre) à une organisation/site ne fait pas du laboratoire un propriétaire si le labo n’en contrôle pas le contenu • Les informations PV issues des médias non sponsorisés devront être évaluées et traitées si remontée vers le laboratoire • Possibilité de mettre en place la collecte électronique sur les sites sponsorisés • Mais des questions demeurent: • Fréquence de surveillance des médias sponsorisés? • Critère d’identification du déclarant • Détermination du pays déclarant? Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 9
  10. 10. TRAITEMENT ET GESTION DES CAS Cas PV via canal « classique » Prof de santé, consommateur, autorités, organismes • Valide pour être déclaré aux autorités: • Notificateur identifiable (primary source): qualif, nom, initiales ou adresse • Patient identifiable: initiale, date de naissance, âge ou sexe • Effet indésirable suspecté • Médicament suspecté • Clock start (J0): date à laquelle un employé du laboratoire (ou prestataire) a connaissance du cas Cas PV via media numérique Screening régulier sur internet ou digital media* sous la responsabilité du laboratoire • Valide pour être déclaré aux autorités: • Identifiabilité du notificateur se refère à une personne réelle ; vérifier ses coordonnées (adresse email) • Primary source: quand l’info est manquante pays où l’info est reçue ou l’histoire se situe • Clock start : date à laquelle l’information a été postée • Traitement comme une notification spontanée (enregistrement, évaluation et déclaration) * Media numérique: website, webpage, blog social network, internet forum, chat room, health portal Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 10
  11. 11. DES RECOMMANDATIONS oui … • UK - Guidance notes on the management of adverse events and product complaints from digital media (ver 2.0 Avril 2013) • Recommandations de l’ABPI (Association of the British Pharmaceutical Industry) sur • la gestion des cas PV/réclamations issus du média numérique selon qu’il s’agit d’info recueillies sur les sites sponsorisés ou non; • la stratégie digitale à mettre en oeuvre; • formation à la PharmacoVigilance • Guide informel non obligatoire • Conforme à la législation européenne et aux exigences nationales (UK), partagé avec le MHRA Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 11
  12. 12. DES RECOMMANDATIONS oui … UK - Guidance notes on the management of adverse events and product complaints from digital media (ver 2.0 Avril 2013) • Activités sur les médias sociaux rangées en 3 catégories: • Listening: activité qui peut être prospective/rétrospective principalement réalisé sur les sites non sponsorisés par le laboratoire, sur une période déterminée avec des outils automatisés • Broadcasting: partage de message avec le public sans interaction (info descendante)/ pas de boîte de dialogue • Engaging: échange, participation et communication interactive avec le public (site sponsorisé ou non) Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 12
  13. 13. DES RECOMMANDATIONS oui … • USA – Draft Guidance Fulfilling Regulatory Requirements for Post marketing submissions of Interactive Promotional media for Prescription Human and Animal Drugs and biologics (Janv 2014 ) • Interactive promotional media : blog, microblog, réseaux sociaux, communautés en ligne, podcast, qui permettent des communication et interactions en temps réel • Situations dans lesquelles le laboratoire a des responsabilités de soumission des médias promotionnels • Communication promotionnelle sur les sites gérés et contrôlés (avec des forums en ligne) • Communication promotionnelle faite par un tiers mais contenu contrôlé par le labo mais si uniquement support financier (pas d’obligation pour le labo) • Communication faite par un employé ou un agent pour le compte du labo • Soumission auprès de la FDA (Form FDA 2253/ FDA 2301) de tous les contenus (UGC) puis mise à jour mensuelle (listing des sites non protégés par un mot de passe) Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 13
  14. 14. DES RECOMMANDATIONS oui … • US - Guidance Responding to unsollicited requests for off label information about prescription drugs and medical devices (draft – Dec 2011) • Élaboré par la FDA • Conduite à tenir face à des demandes indications/usage hors AMM (patients, prof de santé ou organisations) via entre autre internet/média numérique • Recommandations pour les réponses publiques/privées Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 14
  15. 15. LES SITES SPONSORISÉS • En pleine expansion au sein de l’industrie (ère digitale) • Sites institutionnels • Sites dédiés à des pathologies en partenariat ou pas avec des associations de patients (SEP, cancéro, arthrose….) • Présentation diverse suivant les laboratoires • Stratégie digitale interne? • Onglet avec portefeuille produit • lien éventuel vers l’information médicale/Contact Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 15 Constat actuel: • Peu d’informa=on sur la pharmacovigilance • Peu de sites avec la possibilité de collecte électronique des effets indésirables
  16. 16. LES SITES NON SPONSORISÉS • Sites webs santé grand public • Doctissimo ++++ ; Auféminin.com; Passeportsanté.net; Esanté.fr • Sites communautaires grand public/professionnels de santé • Atout.org (Dr Dupagne); Carenity ; Patientsworld • Les réseaux sociaux • Facebook /Twitter • Sites associations patients • Renaloo, Vivre Sans Thyroide • Blogs • Après mon cancer du sein (C Cerisey) Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 16 Points communs: • Inscrip=on gratuite • Pseudo/adresse email • Charte de fonc=onnement • Confiden=alité des données/fichier déclaré à la CNIL • Sec=ons commentaires • Forums de discussion
  17. 17. QUELLES INFORMATIONS? DOCTISSIMO /Dossier Acné Exemple 1 « J'ai 18 ans et je prend D…. depuis plus d'un an pour un problème d'acné. Ce2e pilule était très efficace car je n'ai plus aucun boutons et ma peau est ne2e. Néanmoins depuis la polémique des pilules de 3eme et 4eme généraAon je me suis rendu chez mon médecin traitant pour avoir son avis. Résultat : Arrêt de la pilule D…. qui serait trop risqué de conAnuer. A la place elle m'a prescrit L…. Gé, une pilule de 2eme généra<on. Depuis j'angoisse terriblement, j'ai peur que mes boutons reviennent et encore plus qu'avant, elle m'a dit que c'était possible qu'ils reviennent au bout de 3 mois mais que ce n'était pas le cas pour toutes les femmes. Je suis paniquée à l'idée que ce cauchemars reprenne ! Car pour moi l'acné a été un souci majeur pendant l'adolescence ( je n'osai plus sorAr de chez moi ...) Croyant m'en être définiAvement débarrasser je m'aperçois aujourd'hui que tout peut redémarrer alors qu'on ne m'avais jamais prévenu sur ce risque ! Avez vous des "soluAons" pour éviter que l'acné revienne ? La pilule L…Gé est elle une bonne pilule ? » Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 17
  18. 18. QUELLES INFORMATIONS? Réponses du fil de discussion 1 -­‐ « J'ai la même chose que toi je passe de D…. À L……Gé, je voulais savoir si tu a eu une repousse ou pas ? car j'angoisse aussi d'avoir le retour de ces boutons que je detestent » 2 -­‐ « Je suis dans le même cas, passage de D…. (que je prenais depuis 5 ans) à L….Gé à parAr de mercredi prochain. On m'a expliqué que L….. Gé donne de l'acné si on ne la supporte pas. Mais que ce n'est pas une pilule contre l'acné donc c'est normal que l'acné revienne (enfin pas pour toutes), ainsi il est préférable de faire un traitement local en même temps. Au cas où j'ai pris un rdv avec un dermato pour anAciper un traitement local contre l'acné (traitements qui n'avaient jamais marché pour moi à l'époque avant la diane). J'avais une acné vraiment sévère pendant mon adolescence (visage dos etc...) Après je pense que ça dépend de l'organisme de chacune, par exemple une amie du même age que moi a arreté D….., certes elle a eu une repousse d'acné pendant quelques semaine car ses hormones ont été "libérées" après l'arret de diane ce qui est normal, mais elle est sous traitement local maintenant et prend L…Gé et ça va mieux. Donc je te conseille d'aller voir un dermato si tu commences à avoir de l'acné, pour éviter "le cauchemar" comme tu dis. Surtout que tu as 18 ans et qu'à cet âge je sais que l'acné n'est pas prête à parAr . (Moi j'ai 24 ans donc peut-­‐être qu'en prenant de l'âge mon acné s'est calmée c'est ce que m'a dit le doc) » Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 18
  19. 19. QUELLES INFORMATIONS? Exemple 2 « Bonjour, je suis une jeune fille de 15ans avec de gros problèmes d'acné! J'ai des boutons et des points noirs depuis des années déjà ! Ils sont situés principalement sur le menton, le décolleté/poitrine, sur les épaules et dans le dos ! C'est vraiment infernal car en plus je suis en école d'esthéAque, c'est pas le top ! Cela fait déjà 2/3 ans que je prends T….,mais aucun changement ! Quelqu'un a t'il déjà eu de l'acné partout (dans les mêmes zones que moi) et a réussi a s'en débarrasser ? Merci pour vos futurs réponses! » Réponses du Fil de discussion 1 -­‐ « Coucou, Le R…… c'est un médicament pour les acnés sévères c'est très efficace dans 80% des cas, mais il reste quand même des risques de rechutes et il y a des effets secondaires à ce produit {Lèvres gercées, peau sèches,démengaisons, saignement de nez} » 2 -­‐ « Pas forcément une acné sévère ! J'avais une acné légère mais persistante et mon dermato m'a prescrit R……. Pour les effets secondaire moi perso j'en ai aucun, sauf lèvre très légerement sèche .. ça fait 3 mois que je le prend ( à peAte dose ) 20mg et depuis 1semaine 30mg. Et je n'ai quasi plus de boutons Donc parle en toujours à ton dermato » Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 19
  20. 20. QUELLES INFORMATIONS? • « Alors j'ai parlé de R……. a mon médecin et il est totalement contre car il y a des risques de schizophrénie. » « Il y aura toujours des individus, médecins ou pas, qui sont contre ce médicament mais alors qu'ils nous trouvent une autre soluAon. C'est pas eux qui supportent l'acné! Ca me révolte. Ces personnes n'ont jamais souffert de l'acné, c'est pas possible. Donc il propose quoi ton médecin? Il t'a orienté vers un dermatologue pour trouver une soluAon? » Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 20
  21. 21. QUELLES INFORMATIONS? DOCTISSIMO/Dossier SEP Exemple 3 • « Je souffre d'une RCH (maladie auto-­‐immune du colon) et suis traitée sous I….. depuis un mois. J'aimerais savoir quels sont les effets indésirables que vous avez pu avoir. Je commence à avoir des douleurs musculaires, je ne sais pas si c'est lié. Merci de vos réponses » Réponses du fil de discussion • « Je suis sous I….. depuis maintenant un peu plus de 2 ans. J'ai eu beaucoup de maux de ventre les 3 premiers mois, mais ils se sont a2énués. Je suis à 3 comprimés par jour et je peux dire que je les supporte bien maintenant. Je ne sais pas si les crises auraient été plus ou moins fortes avec ou sans traitement j'en fait toujours très régulièrement mais elles sont "gérables". Il faut de toutes manières quelque soit le traitement que le corps s'habitue. Ca vaut le coup d'essayer il te sera peut être bénéfique. Bon dimanche » Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 21
  22. 22. QUELLES INFORMATIONS? Exemple 4: « J’ai 49 ans, suis aUeint d’une SEP depuis 6 ans. J’ai suivi un traitement d’A….. pendant 5 ans. Ce traitement s’est avéré un succès pour moi dans la mesure où je n’ai pas eu de poussée (absence de traces IRM / Symptômes cliniques) au cours de ceUe période. En revanche l’importance permanente et récurrente des effets secondaires subis (fortes poussées de fièvres et symptômes pseudo-­‐grippaux induits) a amené mon neurologue à me prescrire le R….. 44. La première injec=on de R…… 44 mg (avec une prise de paracétamol 1g) a provoqué une poussée de fièvre à plus de 40° (38°5 au bout de 12h) … et les symptômes induits Au bout de 15 injecAons j’ai stoppé le paracétamol eu égard à un dépassement des normes au niveau des Gama Gt et transaminases (qui étaient dans les normes depuis 4 ans) A ce jour (1.5 mois de traitement) les symptômes sont les suivants : Fièvre à 38 ° pendant 12 heures minimum et fortes douleurs (nuque, dos etc.) voire légères migraines. Mes ques=ons : -­‐ Au bout de combien de temps de traitement doit on considérer que les effets secondaires résiduels du R….. ne disparaitront plus (ou ont de faibles probabilité de disparaître) -­‐ Peut on effectuer les injec=ons 3 jours consécu=fs (pour bénéficier de 4 jours consécu=fs « tranquille ») sans réduire l’efficacité du traitement Merci de vos réponses Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 22
  23. 23. QUELLES INFORMATIONS? Réponses du fil de discussion « Bonjour. Je viens de lire ton post et suis surprise qu'on t'ai prescrit le R….. suite aux effets secondaires, tels qu'un état grippal dû à l’A….., car le R….. est un traitement avec ces mêmes effets. J'ai eu le R……22 et 44, je fais parAe des rares cas qui n'ont eu aucun effet secondaire avec ce 2t. Je ne peux pas te dire si cet état grippal que tu ressens s'estompera. Les injecAons se font 3 fois par semaine à 48 heures d'intervalle, il n'est donc pas quesAon d'en faire 3 à la suite. Si vraiment le R….. t'est insupportable, demande à changer pour de la C……, par exemple. Celui-­‐ci ne provoque pas d'effets secondaires ou très rarement selon les cas, le seul inconvénient c'est une piqûre par jour. C'est mon 2t actuel et je m'en porte bien même s'il n'est pas encore suffisant pour moi. Je l'ai eu à la suite du T…… que je n'ai pas supporté . Je ne les ai pas encore tous testés » « bonjour après 3 ans de R….. 22/44/22/44 beaucoup d'effets secondaires au début (surtout avec le 44) j'alternais ibuprofène et paracétamol et ça le faisait mieux... maintenant je ne prends presque plus rien de temps en temps 500mg de paracétamol le lendemain par contre pour ta quesAon des 3 jours consécuAfs, je crois que c'est niet! au moins 48h entre les deux injecAons » Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 23
  24. 24. QUELLES INFORMATIONS? CARENITY • Réseau social pour patients qui regroupe • plus de 60 communautés de patients • Plus de 23000 membres actifs • Plus de 30000 traitements évalués • Charte de bonne conduite et politique de confidentialité • Inscription gratuite (pseudo) • Fichier déclaré à la CNIL • Forum de discussion entre patients: • rencontres, partage d’expérience maladie, traitement et effets secondaires • Profil santé (indicateurs) • Informations sur les traitements Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 24
  25. 25. QUELLES INFORMATIONS? • Forum Lupus • 811 membres inscrits • 15695 échanges chaque mois • 115 avis sur les traitements Exemple 1 QuesAon R…… « Je suis a2einte de lupus érythémateux depuis environ 2 ans et j'aimerais avoir vos expérience par rapport au traitement de R..... Mon rhumatologue m'a parlé de ce traitement lors de mon dernier rendez-­‐vous et depuis ce moment je me quesAonne beaucoup à propos de celui-­‐ci. » Réponse complète avec descripAon du RCP Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 25
  26. 26. QUELLES INFORMATIONS? Exemple 2 « Mon interniste me demande de réessayer de prendre du L….. J'appréhende beaucoup car la seule fois ou j'en ai pris (1 gélule l'île soir) j'ai eu des effets secondaires très importants le lendemain toute la journée : verAges à ne pas tenir debout, nausées, somnolence, mais plus de douleur du tout. Je n'avais pas pu le conAnuer à cause des effets, incompaAbles avec mon boulot et ma vie [Pseudo masqué]. Je dois retenter l'expérience avec 1 gélule de 25 mg ( divisée en 2 je ne prendrai que la moiAé) le soir. quelqu'un a t il déjà pris ce médicament et comment cela s'est t il passe pour vous ? Réponse « Je prend le L….. depuis Mai 2012. Il m'a été prescrit par mon médecin traitant pour d'autres douleurs mais j'ai remarqué qu'il avait a2énué mes douleurs. Du coup mon médecin au CHUl'a conAnué ; au début, j'étais à 2 gélules de 25 mg (1 maAn et l'autre soir) maintenant je suis à 100 mg pour la journée. Je le supporte bien mais ne crie pas victoire car généralement il me faut au moins un an pour avoir des effets secondaires. Les seuls points que j'ai remarqué sont la somnolence (n'avait pas fait le lien avant que tu le dise [Pseudo masqué]) et tenir debout. Après est ce lié au L….. ou non ????? Ce n'est pas parce que la première fois, tu as les effets secondaires qu'à ce jour, tu vas recommencer. Retente et arrête si ça recommence et note bien le sur ta liste des médicaments à ne plus prendre. Moi elle s'agrandit de jour en jour. » Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 26
  27. 27. QUELLES INFORMATIONS? Atout.org • Forums d’échanges médicaux pa=ents/médecin • Inscrip=on gratuite sous un pseudo • Fichier déclaré à la CNIL • Suppression inscrip=on possible par l’administrateur • Administra=on du site par 3 médecins Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 27
  28. 28. QUELLES INFORMATIONS? Médicament A….. Exemple 1 « J'ai 23 ans et je suis a2eint d'un déficit en testostérone. Les symptômes : faAgue permanente et faible libido On m'a donc prescrit une IM d’A……. / 3 semaines. Le traitement se passe assez bien mais a part le fait que j'ai un début de gynécomasAe et une légère atrophie tesAculaire. Dans de tels cas, le mieux est il de conAnuer le traitement en comba2ant ces effets secondaires (anA estrogènes, gel testo pour la gynéco et injecAon de gonadotrophine pour relancer l'acAvité tesAculaire) ou de prendre un traitement moins fort (P……) au risque d’être inefficace? » Réponse du médecin: « La gynécomasAe fait parAe des effets secondaires classiques de l’A…… (testostérone). Elle jusAfie une surveillance médicale et un développement mammaire trop important peut conduire en effet à l'arrêt du traitement. C'est à discuter avec votre médecin. L'atrophie tesAculaire n'est peut-­‐être pas le bon terme. Il y a une diminuAon de taille modérée automaAque car le fait d'apporter de la testostérone, normalement produite par les tesAcules, met ceux-­‐ci au repos. Votre médecin reverra la posologie avec vous. Il est possible par exemple d'espacer un peu plus les injecAons. En effet, la P….. est aussi uAlisable pour moduler l'effet thérapeuAque, mais cela ne devrait pas annuler les effets désirables que vous ressentez » Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 28
  29. 29. QUELLES INFORMATIONS? • Exemple 2: Tension oculaire « bonjour, après de mulAples visites chez l'Ophtalmo après un fond d' oeil il a trouvé une tension oculaire de 22D 23 G , cela m'avait beaucoup inquiété, prescip<on du X…. 1 gou2e le soir à vie, mais entre temps j'ai eu la bronchite (mal soignée) la grippe asmaAforme complicaAons respiratoires et tjs la gou2e de xalatan le soir et cela m'a causé des genes respiratoires je l'ai arrêté subitement jusqu'à la guerison de ma bronchite. J'ai pris rendez vous chez un opthalmo TENSION oculaire 27 oeil droit 29 oeil gauche , j'ai passé une serie de radio et examens champ visuel ,cornée ,nerf opAque tout était normal , l'examen de la cornée oeil droit 600 oeil gauche590 le medecin a fait une equaAon (tension oculaire et cornée) il a trouvé ma tension de 20 et 19 et abstension totale pas de medicament visite dans 6 mois. LE X…… A DES EFFETS Indesirables » . Réponse fil de discussion « ça ne m'étonne pas, tout médicament faisant baisser la tension artérielle ou de l'oeil , a toujours des effets secondaires . Je suis depuis des années avec C….. 2% et je n'ai pas l'air d'avoir trop d'ennui . Je dois avoir 24 de tension, je crois . Une année champ visuel, l'autre année OCT , il faut se faire suivre , en effet . Bon courage » Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 29
  30. 30. QUELLES INFORMATIONS? • « Bonjour Sylvie, une autre quesAon. Je suis à 19-­‐19,5 pour la tension oculaire. Je ne suis pas traitée. L'ophtalmo m'a dit de faire le prochain contrôle dans 6 mois. Ce n'est pas trop long ? J'avoue que je flippe que ça se dégrade rapidement » Réponse « ça dépend de la façon employée pour mesurer . -­‐ à l'ancienne avec anesthésie et appareil qui touche l'oeil en principe il faudrait avoir 14 + ou -­‐ -­‐ manière moderne avec le pschi2 air soufflé (?) dans l'oeil là la tension est de 16 à 24 (au lieu de 14) bref il faut la vérifier de préférence chez le même ophtalmo pour s'éviter des peurs bleues. Personnellement je dirais que 19, sans traitement, c'est bien et comme mieux vaut prévenir que guérir, si possibilité, se faire suivre tous les 6 mois ou un an . Si ça se dégradait rapidement, ça se senArait : mouches, ou éclairs, ou peAtes étoiles, etc .... Tous les 6 mois pour les sujets à risque comme moi (très myope donc tension, risque glaucome etc ) ou trouillards, me parait une bonne fréquence . Tout dépend aussi de l'age et de la vue . Passé la ménopause bien sur il y a des modificaAons dans la vision de près. » Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 30
  31. 31. QUELLES INFORMATIONS? • Diversité des discussions: pathologie, qualité de vie et traitement (indications, effets indésirables) • Recherche d’informations et d’aide auprès de sa communauté/forum • Fils de discussion avec expérience respective • Paire effets indésirables/médicament • Effets indésirables • Effets attendus, non graves pour la plupart • Informativité inégale Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 31
  32. 32. ATELIERS • Atelier n°1 : Comment organiser une stratégie digitale au sein d’un laboratoire? • Qui sont les acteurs? • Quels sont les outils? • Qui traite l’information collectée? • Atelier n°2: Comment gérer ce nouveau canal d’informations? • Quelle surveillance? • Qui fait? • Comment valider les informations? Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 32
  33. 33. QUE FAIRE DES INFORMATIONS RECUEILLIES? • Analysis of pa<ent’s narra<ves posted on social media websites on benfluorex’s withdrawal in France (Journal of Clin Pharma and TherapeuAcs 2014, 39, 53-­‐55) • Analyse de posts sur des sites populaires (DocAssimo, Atout Org, Vive les Rondes) • 3 périodes choisies: P1 avant Nov 2009, P2 entre Nov 2009 etNov 2010 et P3 après Nov 2010 • 220 post iniAaux et 660 secondaires ont été analysés • P1: 72% des posts analysés concernent l’efficacité du produit • P2: 73% des posts analysés concernent les effets indésirables/warning • P3: 58% des posts expriment la colère contre le système de santé et 30% de l’anxiété vis à vis des effets cardiovasculaires • PercepAon du risque par les consommateurs/comportement/effets indésirables Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 33
  34. 34. QUE FAIRE DES INFORMATIONS RECUEILLIES? • Online discussion of drug side effects and discon<nua<on among breast cancer survivors (Pharmacoepidemiol Drug Safety 2013 Mar 22(3): 256-­‐62) • PURPOSE: • While pa=ents ooen use the internet as a medium to search for and exchange health-­‐related informa=on, liUle is known about the extent to which pa=ents use social media to discuss side effects related to medica=ons. We aim to understand the frequency and content of side effects and associated adherence behaviors discussed by breast cancer pa=ents related to using aromatase inhibitors (AIs), with par=cular emphasis on AI-­‐related arthralgia. • METHODS: • We performed a mixed methods study to examine content related to AI associated side effects posted by individuals on 12 message boards between 2002 and 2010. We quan=ta=vely defined the frequency and associa=on between side effects and AIs and iden=fied common themes using content analysis. One thousand randomly selected messages related to arthralgia were coded by two independent raters. Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 34
  35. 35. QUE FAIRE DES INFORMATIONS RECUEILLIES? • RESULTS: • Among 25 256 posts related to AIs, 4589 (18.2%) men=oned at least one side effect. Top-­‐cited side effects on message boards related to AIs were joint/musculoskeletal pain (N = 5093), hot flashes (1498), osteoporosis (719), and weight gain (429). Among the authors pos=ng messages who self-­‐reported AI use, 12.8% men=oned discon=nuing AIs, while another 28.1% men=oned switching AIs. Although pa=ents ooen cited severe joint pain as the reason for discon=nuing AIs, many also offered support and advice for coping with AI-­‐associated arthralgia. • CONCLUSION: • Online discussion of AI-­‐related side effects was common and oen related to drug switching and disconAnuaAon. Physicians should be aware of these discussions and guide paAents to effecAvely manage side effects of drugs and promote opAmal adherence. Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 35
  36. 36. QUE FAIRE DES INFORMATIONS RECUEILLIES? Points positifs • Source d’informations complémentaires/ canal classique (littérature, notification spontanée, base de données) • Intérêt potentiel en raison du caractère inattendu/grave • Perception/comportement du consommateur • Recherche proactive de signaux (volume) Difficultés • Comment valider ces informations? • Doublons? • Pseudo/ multiplicité des sites • Distinguer rumeur (inévitable et effet viral) /signal 36 Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014
  37. 37. C’EST L’AVENIR…. Des projets sur la table: • ANSM a retenu un appel de projets sur la recherche et l’analyse des effets indésirables par les patients dans les réseaux sociaux • Projet INSERM/CNRS/CRPV/CHU • Utilisation des messages des patients à partir des réseaux sociaux comme source d’info sur la tolérance et utilisation des médicaments • Projet européen (IMI) également sur le développement d’une plateforme de reporting (outils internet) • Méthode « d’ écoute » des signaux sur les réseaux sociaux…. Evelyne PIERRON Consultants-­‐ Copyright 2014 37

×