Améliorer la qualité des milieux via
les projets d’assainissement
Philippe RUSSO
Chargé d’Intervention
Rivières et Zones H...
• Le constat
– Nombreux projets d’assainissement
– Travaux le plus souvent en zone urbaine
contrainte
– Rejets le plus sou...
• Le constat
– La non atteinte des objectifs DCE malgré la
réalisation des travaux d’assainissement
– La nécessité d’inter...
• Les objectifs, la démarche
– Objectif 0 impact négatif sur
l’hydromorphologie des cours d’eau lors des
travaux d’assaini...
• Les moyens
– Coût limité au sein d’un projet
d’assainissement (de l’ordre de 5 à 10 000 €
pour l’étude milieux)
– Des fi...
• La méthode
– Intégrer le plus en amont possible la
problématique milieux naturels dans les
projets d’assainissement :
c...
• La méthode
– La définition du périmètre de l’étude : au
minimum le linéaire de cours d’eau récepteur
sur le territoire c...
Exemple concret :
assainissement de la
commune d’Arrancy-
sur-Crusne (54)
(coût étude milieux :
6 500 €HT)
• La méthode
– L ’enquête de terrain pour connaître le contexte local
et les attentes des élus, riverains, usagers
– La ré...
Diagnostic
QUALPHY du
Ruisseau des
Eurantes
Ripisylve non entretenue,
présence d’embâcles
Lit et berges piétinés,
absence de ripisylve
Lit surcalibré, érosion
régressive, eutrophisation
Ripisylve buissonnante et
discontinue
• La méthode
– Les propositions d’aménagements :
La définition de travaux milieux adaptés par tronçons, objectif
de plus-v...
• La méthode
– Le chiffrage et la planification des travaux :
Les éléments indispensables à l’appréciation de la
faisabili...
• La méthode
– La réalisation des travaux
Conjointement aux travaux d’assainissement
pour avoir des effets complémentaires...
Programme de
restauration / renaturation
du ruisseau des Eurantes
à Arrancy-sur-Crusne
Gestion de la
ripisylve et
des
embâcles
Plantations et
clôtures en
berge
Renaturation par
reméandrage dans le
village
Bilan et perspectives de la démarche
– Niveaux d’expertise différents en fonction du
type de bureaux d’études :
BE « assai...
Poursuivre le travail de partenariat et de synergies entre 
compétences « assainissement » et « milieux »
Bilan et perspec...
Pour en savoir plus :
http://www.eau-rhin-meuse.fr/
Retrouvez l’actualité de l’agence de l’eau Rhin-Meuse sur
Améliorer la qualité des milieux via les projets d'assainissement agence eau Rhin-Meuse
Améliorer la qualité des milieux via les projets d'assainissement agence eau Rhin-Meuse
Améliorer la qualité des milieux via les projets d'assainissement agence eau Rhin-Meuse
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Améliorer la qualité des milieux via les projets d'assainissement agence eau Rhin-Meuse

711 vues

Publié le

Intervention de Philippe Russo Chargé d’intervention Rivières et Zones Humides, agence de l’eau Rhin-Meuse

Améliorer la qualité des milieux via les projets d’assainissement
Projet d’assainissement : Objectif 0 impact négatif sur l’hydromorphologie des cours d’eau
Projet d’assainissement : Objectif apporter une plus-value écologique

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
711
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29
Actions
Partages
0
Téléchargements
35
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Améliorer la qualité des milieux via les projets d'assainissement agence eau Rhin-Meuse

  1. 1. Améliorer la qualité des milieux via les projets d’assainissement Philippe RUSSO Chargé d’Intervention Rivières et Zones Humides Agence de l’eau Rhin-Meuse
  2. 2. • Le constat – Nombreux projets d’assainissement – Travaux le plus souvent en zone urbaine contrainte – Rejets le plus souvent dans de petits cours d’eau dégradés : impact potentiellement plus fort – Des opérations de restauration de cours d’eau en priorité sur les axes principaux
  3. 3. • Le constat – La non atteinte des objectifs DCE malgré la réalisation des travaux d’assainissement – La nécessité d’intervenir sur les cours d’eau pour restaurer leur fonctionnement naturel : AUTOEPURATION
  4. 4. • Les objectifs, la démarche – Objectif 0 impact négatif sur l’hydromorphologie des cours d’eau lors des travaux d’assainissement – Profiter des projets d’assainissement pour apporte une plus-value écologique aux milieux récepteurs (restauration / renaturation)  Démarches complémentaires
  5. 5. • Les moyens – Coût limité au sein d’un projet d’assainissement (de l’ordre de 5 à 10 000 € pour l’étude milieux) – Des financements disponibles dans le cadre d’un projet global sur la commune
  6. 6. • La méthode – Intégrer le plus en amont possible la problématique milieux naturels dans les projets d’assainissement : cahier des charges spécifique dans le cadre des études DIAG – Recruter un prestataire compétent dans ce domaine (MOE assainissement ou sous- traitant)  Approche pluridisciplinaire
  7. 7. • La méthode – La définition du périmètre de l’étude : au minimum le linéaire de cours d’eau récepteur sur le territoire communal (au mieux le bassin versant) – Le recueil des données existantes pour prendre connaissance de l’historique et du contexte : base de travail
  8. 8. Exemple concret : assainissement de la commune d’Arrancy- sur-Crusne (54) (coût étude milieux : 6 500 €HT)
  9. 9. • La méthode – L ’enquête de terrain pour connaître le contexte local et les attentes des élus, riverains, usagers – La réalisation d’un diagnostic détaillé de l’état physique du cours d’eau (lit mineur, berges, lit majeur) : identification des problèmes (travaux hydrauliques, ouvrages, manque de ripisylve, etc) Utilisation de méthodes simples et explicites (QUALPHY)
  10. 10. Diagnostic QUALPHY du Ruisseau des Eurantes
  11. 11. Ripisylve non entretenue, présence d’embâcles Lit et berges piétinés, absence de ripisylve
  12. 12. Lit surcalibré, érosion régressive, eutrophisation Ripisylve buissonnante et discontinue
  13. 13. • La méthode – Les propositions d’aménagements : La définition de travaux milieux adaptés par tronçons, objectif de plus-value maximale sur le cours d’eau La gestion de la ripisylve et des berges (érosions)  La replantation des berges  La protection contre la pression du bétail en berge  La gestion des ouvrages pour améliorer la continuité  La renaturation des secteurs les plus dégradés en zone urbaine ou en zone rurale Préconisations techniques pour préserver le cours d’eau lors des travaux d’assainissement (pose de réseaux, de déversoirs d’orages, implantation de la station d’épuration, etc).
  14. 14. • La méthode – Le chiffrage et la planification des travaux : Les éléments indispensables à l’appréciation de la faisabilité du chantier et à l’organisation du projet global assainissement/milieu  Construction d’une opération pluridisciplinaire cohérente et calée dans le temps
  15. 15. • La méthode – La réalisation des travaux Conjointement aux travaux d’assainissement pour avoir des effets complémentaires le plus tôt possible (inertie du milieu naturel aquatique) – Le choix du MOE et de l’entreprise Décisifs pour la réussite du chantier, travaux spécifiques et délicats
  16. 16. Programme de restauration / renaturation du ruisseau des Eurantes à Arrancy-sur-Crusne
  17. 17. Gestion de la ripisylve et des embâcles
  18. 18. Plantations et clôtures en berge
  19. 19. Renaturation par reméandrage dans le village
  20. 20. Bilan et perspectives de la démarche – Niveaux d’expertise différents en fonction du type de bureaux d’études : BE « assainissement » : échanges techniques permettant d’aboutir à une prise en compte satisfaisante des enjeux milieux BE « milieux » : rendus très satisfaisants et partenariats développésavec les prestataires « assainissement »
  21. 21. Poursuivre le travail de partenariat et de synergies entre  compétences « assainissement » et « milieux » Bilan et perspectives de la démarche Résultats satisfaisants 4 ans après l’émergence de la démarche – Coût limité et délais non bloquants – Prise en compte opérationnelle des milieux (au-delà des études d’impact) = non dégradation – Opérations concrètes en émergence : intérêt de coupler restauration de milieux urbains et assainissement – Supports pour des projets plus globaux…
  22. 22. Pour en savoir plus : http://www.eau-rhin-meuse.fr/ Retrouvez l’actualité de l’agence de l’eau Rhin-Meuse sur

×