Les zones de rejet végétalisées
Goetghebeur Philippe
Chef du service rural
Agence de l’eau Rhin Meuse
Les zones humides: des infrastructures
naturelles qui fonctionnent gratuitement!
Diversité des
habitats
Faune et
flore
spé...
Les prairies humides : de véritables filtres pour la
nappe alluviale
Concentrations en nitrates dans l’eau du sol à faible...
Remblaiement
Comblement
Creusement
Urbanisation
Retournement
…….
Des menaces  et des dégradations 
continues….
Un objectif gagnant / gagnant : recréer des zones humides
au niveau de points de rejets
Quels rejets ?
*Station
d’épuratio...
Un enjeu majeur….proposer des
systèmes rustiques généralisables et
« entretenables » par chaque
agriculteur…
*Suppression des contraintes
« physiques » sur les berges
*Coût « limité » inférieur à la
canalisation
*Information- sensi...
Quelques grands principes
* De petits sites adaptables aux contraintes et emprise existantes –
objectif de généralisation
...
Mares et noues 
• berges sinueuses 
• profondeur variable (1,50 m max)
• berges en pente douce (avec paliers)
Dispositifs ...
•Formes de berge variées
•Pentes de berge douces (1 pour 4)
•Profils de profondeurs variés
•Ilots hors d’eau
•Plantation a...
Chenaux méandreux 
• tracé sinueux 
• largeur et profondeur variables (1,50 m max)
• berges en pente douce (1 pour 4 à 5)
...
Pentes des berges adaptées : 1/3 et 1/4
Pente du fossé mini de 0,5%
Connexion « douce » entre
ZRV / milieu récepteur
Pentes des berges trop
fortes (1/1)
Etat des lieux recensement septembre 2013
175 sites ZRV prévus ou en fonction
Une dizaine de sites ZRV en zone agricole
De...
Pour en savoir plus :
http://www.eau-rhin-meuse.fr/
Retrouvez l’actualité de l’agence de l’eau Rhin-Meuse sur
Les zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
Les zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
Les zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
Les zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
Les zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse

422 vues

Publié le

Conférence les zones de rejets végétalisées à l’aval des stations de traitement des eaux usées, mode d’emploi.
Zones Humides = préservation naturelle de la biodiversité
Zones Humides = filtres de la nappe alluviale
Objectif gagnant / gagnant: recréer des zones humides au niveau de points de rejets

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
422
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
43
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les zones de rejet végétalisées agence eau Rhin-Meuse

  1. 1. Les zones de rejet végétalisées Goetghebeur Philippe Chef du service rural Agence de l’eau Rhin Meuse
  2. 2. Les zones humides: des infrastructures naturelles qui fonctionnent gratuitement! Diversité des habitats Faune et flore spécifiques Régulation des inondations: protection de l’aval Soutien d’étiage Contribution à la préservation de la biodiversité Aide à la gestion des crues et des étiages Filtration des polluants ruisselants Epuration des eaux de crue Compléments aux opérations d’assainissement et à la gestion des pollutions diffuses
  3. 3. Les prairies humides : de véritables filtres pour la nappe alluviale Concentrations en nitrates dans l’eau du sol à faible profondeur L’exemple des prairies humides de la Vallée de la Meuse
  4. 4. Remblaiement Comblement Creusement Urbanisation Retournement ……. Des menaces  et des dégradations  continues….
  5. 5. Un objectif gagnant / gagnant : recréer des zones humides au niveau de points de rejets Quels rejets ? *Station d’épuration sortie rejet autorisé *DO-Pluvial *Drainage agricole *Autres bassins (incendie…) Multi-objectif Recréation zone humide Filtration complémentaire du rejet Supporter les à-coup de pollution Limiter les contraintes physiques sur le milieu récepteur…. Un concept: développer des systèmes rustiques, peu coûteux, adaptables et acceptables à toutes les situations : volonté de généraliser les dispositifs….
  6. 6. Un enjeu majeur….proposer des systèmes rustiques généralisables et « entretenables » par chaque agriculteur…
  7. 7. *Suppression des contraintes « physiques » sur les berges *Coût « limité » inférieur à la canalisation *Information- sensibilisation autour du dispositif… valorisation du rejet…
  8. 8. Quelques grands principes * De petits sites adaptables aux contraintes et emprise existantes – objectif de généralisation * Des sites rustiques avec une diversité maximale des formes, des  fonds et berges à rechercher Les zones de rejet végétalisées (ZRV)
  9. 9. Mares et noues  • berges sinueuses  • profondeur variable (1,50 m max) • berges en pente douce (avec paliers) Dispositifs surfaciques Quelques prescriptions techniques
  10. 10. •Formes de berge variées •Pentes de berge douces (1 pour 4) •Profils de profondeurs variés •Ilots hors d’eau •Plantation adaptée et locale
  11. 11. Chenaux méandreux  • tracé sinueux  • largeur et profondeur variables (1,50 m max) • berges en pente douce (1 pour 4 à 5) Dispositifs linéaires Quelques prescriptions techniques
  12. 12. Pentes des berges adaptées : 1/3 et 1/4 Pente du fossé mini de 0,5%
  13. 13. Connexion « douce » entre ZRV / milieu récepteur
  14. 14. Pentes des berges trop fortes (1/1)
  15. 15. Etat des lieux recensement septembre 2013 175 sites ZRV prévus ou en fonction Une dizaine de sites ZRV en zone agricole Des essais en cours sur le pluvial, certains rejets industriels….  Quelle efficacité ? Sur quels types de rejets ? Quels retours d’expériences…? Quelle généralisation possible ?
  16. 16. Pour en savoir plus : http://www.eau-rhin-meuse.fr/ Retrouvez l’actualité de l’agence de l’eau Rhin-Meuse sur

×