Goma gakissa-georges presentation-colloque-tsi2014

475 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
475
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Goma gakissa-georges presentation-colloque-tsi2014

  1. 1. CRISE GLOBALE DU RAPPORT SALARIAL ET TRAVAIL SOCIAL INTERNATIONAL Georges Goma-Gakissa, Ph.D., Chargé de Cours à l’UQAM
  2. 2. PLAN DE PRESENTATION 2  Cadre conceptuel et schéma d’analyse  Emergence de la société salariale  Ecole classique de l’organisation du travail  Réactions à la rationalisation du travail  Les acteurs du rapport salarial  Les racines de la crise de l’Etat social  Tendances des politiques salariales  Globalisation et problèmes sociaux  Immigration comme fondement socioéconomique  Comment résister à la crise de la société salariale?  TSI et conscience d’une citoyenneté universelle
  3. 3. CADRE CONCEPTUEL ET SCHEMA D'ANALYSE 3 CONSCIENCE D’UNE CITOYENNETE UNIVERSELLE FIN DES EQUILIBRES MACRO-ECONOMIQUES ET ENTREE EN CRISE DE L’ETAT SOCIAL ESSENCE D’UN TRAVAIL SOCIAL INTERNATIONAL EXPANSION DU MOUVEMENT NEO- LIBERAL GLOBALISATION DE L’ECONOMIE PROBLEMES SOCIAUX GLOBAUX
  4. 4. L'EMERGENCE DE LA SOCIETE SALARIALE 4  Le Travail au Tournant du 20e Siècle  Un grand marqueur de transition dans la production des biens et services SOCIÉTÉ DE TRAVAIL SOCIÉTÉ SALARIALE Gestion Individuelle de la Contractualisation du Rapport Force de Travail à l’Emploi Une double dynamique productive : (1) Protection de la valeur du travail (2) Exploitation de la force de travail Une double condition existentielle : (1) Autonomie (2) Précarité Sur le plan théorétique, on trouve les bases fermes du capitalisme & les fondements de la théorie marxiste Sur le plan l’identité professionnelle, on trouve le travail fermier et le travail artisanal
  5. 5. L'ECOLE CLASSIQUE DE L'ORGANISATION (OST) 5  Principe de Base : Rationalisation de la production dans les Unités de Production  Pour produire moins cher, la clé = X en série et non la compression des salaires  Or, les gains de Productivité entrainent la croissance de l’offre sans forcément entrainer celle de la demande  Ces gains de productivité = PROFIT plutôt Taylor Instaure le salaire au rendement et à la prime… Ford une politique de doublement des salaires des ouvriers Fayol rationalise le monde de l’administration Stakhanov pousse le taylorisme à la caricature à l’Est
  6. 6. REACTIONS A LA RATIONALISATION DU W 6  Ecole des Relations Humaines et la Découverte du Facteur Humain  Théorie des Besoins d’Abraham Maslow  De (1) la Sociologie Industrielle à (3)la Sociologie des Organisations en Passant par (2) la Sociologie du Travail
  7. 7. LES ACTEURS DU RAPPORT SALARIAL (Modèle) 7 ETAT Médiateur ?! PATRONAT Culture libérale… SALARIAT Défense des acquis sociaux Rapports de collaborationRapports de tutelle Rapports conflictuels
  8. 8. LES RACINES DE LA CRISE DE L'ETAT SOCIAL 8 EQUILIBRES MACRO-ECONOMIQUES OU KEYNESIENS ETAT SOCIAL [=‘’ETAT-PROVIDENCE’’] OU « BIEN-ETRE SOCIAL ETAT INTERVENTIONNISTE DANS L’ECONOMIE ET LE SOCIAL - ELAN DES 30 GLORIEUSES 1945… RESURGENCE DE L’ECONOMIE LIBERALE TENDANCE A LA MASSIFICATION DU CHOMAGE
  9. 9. TENDANCES POLITIQUE SALARIALE EN TEMPS DE CRISE 9 SALAIRES EN HAUSSE SALAIRES EN STAGNATION ET EN BAISSE Travailleurs solidement installés sur le MT = les incontournables du système productif Secteur PublicSecteur Privé * Compétitivité * Compétition * Fluctuation salarial * Pas toujours à l’abri * Relative sécurité * Départ anticipé à la retraite * Usage dispositifs : 1. Assu chômage et 2. Assu maladie Mais soumis à des aléas liés à : Travailleurs faiblement installés sur le MT = les vulnérables du système productif Les victimes des baisses salariales Les travailleurs pauvres * Inégalité salariale * Faible éducation * Clivage ethnique * Vie au jour le jour et précarité *Réduction du temps de travail *Crise économique *Gèle des avancements Tous soumis à des aléas liés à :
  10. 10. GLOBALISATION ET CRISE ECONOMIQUE 10 Croissance des Baisse des Emplois Croissance de Baisse Drastique Emplois au Sud au Nord l’Immigration des Salaires au Vers le Nord Sud Délocalisation des Emplois Délocalisation des Humain Imposition du Travail mal vécue / Entreprises Ajustement Structurelle mal vécu / Populations
  11. 11. IMMIGRATION COMME FONDEMENT SOCIOECONOMIQUE 11 LES DYNAMI- QUES IM- MIGRATOIRES PAYS DEVELOPPES PAYS EN DEVELOPPEME NT POTENTIEL POUR LE TRAVAIL SOCIAL INTERNATIONAL Occupations d’emplois subalternes Perspectives d’émigration (Angola, QC) Facteur de natalité Dynamique des diasporas Forme de protection sociale dans le contexte du pays d’origine Puissance financière Transcendance de l’aide publique au développement
  12. 12. COMMENT RESISTER A LA CRISE DE LA SS ? 12  Toutes les sociétés sont devenues des sociétés salariales  Ce qui se dessine = fin de la figure émancipatrice du travail  Consolidation de la condition salariale, fruit des luttes sociales en s’appuyant sur le droit social, les conventions collectives et la protection sociale  Contrer la contre-offensive néolibérale tendant à responsabiliser le travailleur
  13. 13. CONSCIENCE D'1e CITOYENNETE UNIVERSELLE 13  Le Travail Social International n’est pas l’Internationalisation du Travail Social  La complexe interdépendance des économies appelle une conception globalisée des problèmes sociaux.  Ex : le Coltan du Kivu (80% des réserves mondiales) et la révolution des communication : accumulation du capital – guerres – déchéance sociale - TSI  Construction d’une conscience globale des défis du monde en postmodernité

×